AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WBW ▬ Internet Tournament : Night Two

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 119

MessageSujet: WBW ▬ Internet Tournament : Night Two   Lun 23 Jan - 2:04

Internet Tournament : Night Two
Live on Youtube - 21/01/16 - Empress Ballroom



David Finlay, Jr. débarque sous les huées du public, il ordonne aux fans de se taire avant de prétendre que ce tournoi n’est rien d’autre qu’une mascarade et que cet imbécile de Nigel McGuinness n’a créer le titre Internet que pour essayer de discréditer le Next Generation Championship qui comme tous les autres titres de la WBW est actuellement détenu par un membre de la Fraternité de la Croix. Il rappelle ensuite qu’il ne s’est fait vaincre qu’on ne l’a vaincu qu’une seule fois et que la personne à avoir eu ce privilège n’est nulle autre que son mentor, le WBW Grand Champion Claudio Castagnoli ! Le jeune irlandais rajoute qu’il fera tout pour que sa ceinture reste la plus prestigieuse de l’organisation et il annonce que dès maintenant il est prêt à la défendre face à n’importe quel lutteur actuellement présent en coulisse… Oh ! C’est la star de la LOW Smiley qui fait son apparition sous un tonnerre d’applaudissements alors qu’un arbitre rejoint les deux hommes sur le ring…

***

WBW Next Generation Championship :
David Finlay, Jr. © vs. Smiley


Dès le début du combat, le champion refuse de serrer la main de son challenger avant de se moquer de son accoutrement. Cela ne plait pas beaucoup au principal intéressé, qui riposte avec une série d’atémis qui font reculer le jeune européen qui tente de lui porter un surpassement… C’est contré en Sun Set Flip par le lutteur de la LOW… Un, deux, tr… Finlay retourne le tomber… Un, deux, tr… Smiley renverse encore une fois la prise... Un, deux… David se dégage, mais son adversaire ne le lâche pas et enchaîne… German Suplex ! Un, deux… Dégagement ! L’homme Smiley veut en finir… Superkick !? Non ! Le Young Lion se baisse pour esquiver et contre-attaque aussitôt avec un Rolling Fireman’s Carry Slam suivit d’un Diving Moonsault ! Il enchaîne aussitôt avec une Celtic Cross… Non ! Contré en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Finlay se relève rapidement et fonce sur l’ennemi qui est proche des cordes, il lui fonce dessus… Oh ! C’est esquivé ! Tiger Feint de l’homme an jaune qui intercepte Finlay en pleine course pour lui porter un Spinning Spinebuster ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il semble déçu et tente un Piledriver… Oh ! Non ! Le représentant de la BDK le soulève… ALABAMA SLAM CONTRE LE COIN ! Il enchaîne… RUNNING EUROPEAN UPPERCUT ! C’est fini… Un, deux… Simplement deux ! Smiley est balancé contre un coin, on lui fonce dessus, il esquive, Springboard Kick, il veut en finir avec son Handspring KO Punch… Oh ! Wait ! Le champion l’intercepte en plein vol, il le place sur ses épaules et enchaîne aussitôt… CELTIC CROSS ! Un, deux, trois !

Vainqueur : David Finlay, Jr.

***

On retrouve Jack Gallagher en coulisse, on voit que celui-ci est affaiblit par l’attaque qu’il a subi la veille. Johnny Kid lui demande s’il est à 100%, ce à quoi le Gentleman répond négativement, il précise néanmoins qu’il est la définition même de la résilience et qu’il donnera tout ce qu’il a pour se venger de Tursas et ainsi devenir le premier homme à venir à bout de ce monstre. Kid lui rappelle qu’il n’a rien pu faire lorsqu’il était en pleine forme… Johnny fait alors une grimace avant de reprendre le sourire et d’annoncer que de toute façon perdu, pour perdu, il se battra comme un beau diable et rendra le public anglais fier de lui.

***

WBW Internet Tournament – Quarter of Final :
Jack Gallagher (WBW) vs. Tursas (WBW)


Tursas semble amusé par l’état de son adversaire et il lui fait signe de venir frapper en premier… Gallagher hésite, puis il enchaîne une série d’atémis qui ne font même pas trembler le géant, il prend alors de l’élan et le monstre tente de le stopper avec une Lariat… Le moustachu esquive en se baissant puis il rebondit une nouvelle fois dans les cordes… ! Oh ! Running Headbutt ! Il parvient à faire tituber le colosse… Dropkick ! Il enchaîne avec un deuxième qui fait tomber le viking contre un coin ! OMG ! Il a fait bouger le monstre de la BDK… Ce n’est pas terminé… Il place trois Running Corner Dropkick ! Tursas n’est toujours pas au sol, mais il titube au centre du ring… Diving Crossbody de Gallagher… Nooooon ! Il est stoppé en plein saut… Fallaway Slam ! La prise est tellement forte qu’il s’écrase sur l’apron du ring… Il se relève difficilement en tenant les cordes, Tursas veut la ramener vers lui… Coup de la guillotine ! Jack use de ses dernières forces pour escalader le coin… MISSILE DROPKICK ! Il fait chuter Tursas ! Il est le premier à lui porter un tomber… Un… Oh ! Il est renvoyé à plusieurs mètres par la bête cornue qui se relève sans trop de problèmes… Le favori de la foule lui a beaucoup plus de mal ! Le nordique lui fonce dessus… Il baisse les cordes et le fait tomber à l’extérieur ! Il demande le soutien des fans et… SUICIE DIVE ! Il remonte, mais Nokken arrive et tente de grimper sur le ring pour l’attaquer, l’arbitre voit l’intrus et l’engueule… Oh ! Un homme sort du public… C’est Sheamus ! OMG ! BROGUE KICK ! BROGUE KICK SUR TURSAS ! IL LUI EN PORTE UN SECOND… L’arbitre n’a rien vu… un second homme sort du ringside… C’est Takashi Sugiura, il porte un énorme Low Blow au géant encore debout et enchaîne… RUNNING LARIAT ! Ils profitent que l’arbitre soit encore occupé pour s’éclipser… Lorsque celui-ci se retourne, il aperçoit Tursas inconscient et commence à compter… Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix… OMG ! Tursas vient de perdre son premier combat… Mais on ne lui a toujours pas rivé les épaules au sol…

Vainqueur via Count Out : Jack Gallagher.

***

Le Gentleman n’y croit pas ses yeux, il enlace l’arbitre, mais se mange un énorme coup de pied de Nokken qui lui explose une chaise en pleine face et enchaîne en lui portant un Double Underhook Piledriver sur cette dernière ! Il le relève et lui met plusieurs gifles avant d’enchaîner… CHOKEBOMB ! Il quitte ensuite le ring pour aider son camarade à se relever… En se dirigeant vers les coulisses, Tursas croise l’arbitre du match, l’attrape par le col et le balance violemment contre la barricade…

***

Stokely Hathaway arrive sur le ring avec la Black Excellence après que les médecins aient évacués le pauvre Jack Gallagher. Il rigole en disant que les anglais sont vraiment fragiles, avant de rajouter que Lio Rush est un véritable génie, qu’il représente parfaitement la nouvelle génération et qu’aucun autre lutteur ne mérite la ceinture des internets plus que lui… Le thème de Neville résonne et celui-ci rejoint le ring sans un bruit... Hathaway commence à l’insulter et… OH ! SUPERKICK DE NEVILLE SUR STOKELY !

***

WBW Internet Tournament – Round One :
Adrian Neville (WBW) vs. Lio Rush (RAVEN)


Adrian Neville débute le combat avec une série de kicks sur son adversaire, il lance ensuite son ennemi dans les cordes, mais le jeune homme revient avec un Tilt-a-Whirl Tornado DDT… Et non ! Neville le renvoi au sol au dernier moment, il lui attrape le bras et tente de lui porter une Short-Arm Clothesline, Lio Rush passe en-dessous de celle-ci et attrape le dos de son ennemi… German Suplex… Non ! Le britannique retombe sur ses pieds et il pousse l’américain conte les cordes… German Suplex ! Il tente le tomber… Un, deux... simplement deux ! Pressé, le vétéran grimpe sur la troisième corde… Oh ! Super Hurricanrana de l’afro-américain… Hein ? Neville est retombé sur ses pieds, il fonce à toute vitesse pour essayer de surprendre son opposant qui l’intercepte en pleine course… WHAT THE… STANDING MOONSAULT SLAM ! C’est magnifique ! Un, deux… Dégagement ! Il voit que l’anglais se relève en titubant, alors il lui porte une Enzuigiri suivit d’une tentative de Roundhouse Kick, c’est esquivé par « The Mighty Mouse » qui retente une German Suplex… Oooh ! Lio Rush retombe sur ses pieds et lui rend la pareille ! Neville se relève en titubant… Tilt-a-Whirl Tornado DDT… NOOOON ! C’EST CONTRE EN PLEIN AIR ! DEADLIFT POWERBOMB BY NEVILLE ! Lui-même surprit du choc de son attaque, l’ancien champion de la NXT grimpe sur la troisième corde… 630° SENTON ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Après le combat, Adrian Neville s’empare du micro… Il dit qu’il était et sera toujours un lutteur d’exception ! Il annonce également qu’il remportera ce tournoi même si certaines personnes, comme le Chairman de la JPO pense qu’il n’est rien d’autre qu’un gymnaste, un voltigeur sans aucun talent…

***

WBW Internet Tournament – Quarter Of Final :
Manami Toyota (JPO) vs. Silver Ant (WBW)


Comme lors du premier round, Silver Ant commence son combat en dominant son ennemie avec une longue séquence de mat-wrestling et de Chain-wrestling, agacée la japonaise finit par se relever et fonce sur son ennemi qui l’attrape et tente une German Suplex… Non ! Manami résiste et enchaîne les coups de coudes pour le faire lâcher, elle tente alors un Roundhouse Kick, mais l’insecte lui attrape la jambe… Ankle Lock ! Oh ! Toyota fait une roulade pour balancer son adversaire dans le coin et elle l’enfonce dans celui-ci avec un Corner Dropkick avant d’enchaîner avec une Snap Suplex… Elle grimpe sur la troisième corde… Missile Dropkick ! Elle semble avoir repris le contrôle des opérations… Elle veut placer son Japanese Ocean Cyclone Plex, malheureusement pour elle Silver Ant parvient à se dégager et lui reprend la cheville… ANKLE LOCK ! Oh ! Elle souffre le martyr, mais finit par attraper les cordes et par se sauver la vie ! Running High Knee de la fourmi ! C’est esquivé ! Elle lui attrape le dos… German Suplex ! Non ! Il retombe sur ses pieds, prend un petit peu d’élan et enchaîne aussitôt avec un autre Running High Knee ! Cette fois-ci ça passe ! Un, deux, tr… Dégagement ! Silver Ant n’y croit pas ses antennes !

Surprit il grimpe sur la troisième corde, mais la Joshi le rejoint et le matraque de coups d’avant-bras… SUPERPLEX ! OMG ! Quoi ? Silver Ant encore conscient enchaîne aussitôt avec un Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! L’’ancien Green Ant ne lâche rien il transforme ça en Ankle Lock… What !? Oleg the Usurper et Kobra Moon arrivent en courant, cette dernière monte sur l’apron du ring, ce qui énerve le représentant de la Colony qui lui met un coup de poing pour la faire dégager… Lorsqu’il se retourne il se mange un coup de pied… OMG ! JAPANESE OCEAN SUPLEX ! Mais que fait Toyota ? Elle grimpe sur la troisième corde… MISSILE DROPKICK SUJR KOBRA MOON ET OLEG ENCORE A L’EXTERIEUR ! Elle s’engueule alors avec l’arbitre et Silver Ant profite de ce moment pour bondir… Suicide Dive ! Il la ramène sur le ring… Olympic Slam... Non ! Elle passe derrière lui et le pousse vers les cordes… WHAT ? GREEN MIST DE KOBRA MOON ! L’arbitre n’y rien remarqué et Silver Ant lui ne voit plus rien… JAPANESE OCEAN CYCLONIC SUPLEX ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Manami Toyota.

***

Après le combat Manami Toyota remarque que le masque de son opposant est recouvert de mist, elle attrape alors Kobra Moon par la queue de cheval pour la punir, mais Oleg The Usurper arrive sur le ring à toute vitesse et l’assomme avec un Big Foot ! Soudain, tout le reste du Rabbit Tribe sort de sous le ring… Ils entourent la Joshi et son ennemi… OH ! THE COLONY ARRIVE EN COURANT ! Ils arrivent à faire fuir le groupe d’illuminés…

***

Zack Ryder arrive sur le ring sous les acclamations du public, son ennemi arrive alors accompagner par ses deux gardes du corps… Là le natif du New Jersey n’hésite pas une seule seconde, il se projette dans les cordes… SPRINGBOARD SOMMERSAULT SENTON SUR LE BARBER CLUB ! Le public cri « This is Awesome » et l’arbitre est alors obligé de sonner la cloche…

***

WBW Internet Tournament – Quarter of Final :
Austin Aries (WBW) vs. Zack Ryder (LOW)


Les deux hommes s’échangent des crochets à l’extérieur du ring, l’arbitre commence évidemment le décompte, Ryder finit par prendre l’avantage et il lance A-Double contre les escaliers en acier… Celui-ci parvient à sauter et à se retrouver sur ces derniers, il enchaîne alors avec un Missile Dropkick sur son adversaire, avant de remonter sur le ring à toute vitesse pour… OH ! WOW ! MAGNIFIQUE SUICIDE DIVE ! Il renvoi Ryder sur le ring et tente un Rolling Elbow… Oh ! Esquivé ! Jumping Neckbreaker du combattant de la LOW qui se prépare à placer son Rough Ryder… Esquivé par l’adversaire qui passe derrière Zack et enchaîne… Rolling Elbow ! C’est suivi d’une German Suplex… Elle-même suivit d’un Horn of Aries… Oh ! Ryder n’abandonne pas ! Il parvient à attraper les cordes, ce qui met le barbu hors de lui ! Il se relève et le balance contre un coin… Corner Dropkick ! Esquivé ! Austin s’écrase violement et le chouchou des spectateurs en profite ! Broski Boot ! Il balance son ennemi au centre du ring et monte sur la troisième corde… MISSILE DROPKICK ! Un, deux, tr… Dégagement !

Porté par l’engouement populaire, Zack Ryder se prépare pour un nouveau Rough Ryder, il prend de l’élan, mais se mange un énorme Superkick qui le fait tomber contre un coin… Oh ! RUNNING CORNER DROPKICK ! C’est extrêmement stiff et le co-leader du Barber Club enchaîne… BRAINBUSTER ! BRAINBUSTER ! Hein ? Mais que fait-il… Il attrape le bras de Zack... DIS-ARM-HER ! OMG ! Il vole la prise de finition de Becky Lynch… Le fan de Jersey Shore parvient à attraper les cordes, AA le lâche et prend de l’élan… Il fonce… Oh ! Flapjack ! Zack Ryder a prit l’avantage… Rough Ryder… Nooooon ! Small Package ! Small Package… Un, deux, trois !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Après ce combat Aries quitte le ring sans faire attention à son adversaire… On attend alors des applaudissements, c’est Chris Jericho et Alexa Bliss qui quittent les coulisses pour se diriger vers Zack Ryder, le canadien prend la parole pour dire que ce microbe du New Jersey n’aurait jamais dû lui manquer de respect ! Qu’il a la plus grande carrière de l’histoire de la lutte et que Zack Ryder lui n’a même pas 0,0001% de son talent, mais également de son palmarès… Une fois arrivé sur le ring, il frappe plusieurs fois celui qui sa osé se moquer de lui il le bloque ensuite dans le Wall of Jericho pendant que Alexa Bliss lui met des coups de pieds dans le visage et le trash talk… Oh ! SMILEY ARRIVE ! Il est accompagné par Shynron et Mike Bailey ce qui oblige le duo de blonds à s’enfuir par la foule…

***

Tristan Archer et son groupe arrivent sur le ring, le français prend la parole pour dire que même si la MWA est perdu au beau milieu du Texas elle ressemble au moins à une véritable fédération, alors qu’ici tout semble amateur et en plus de ça le public est composé uniquement de gros rouquins aux doigts gras et à la peau couvertes de tâches de rousseurs… Mike Quackenbush fait alors son apparition, il dit que même s’il est américain et qu’il ne se sent pas concerné par les insultes qui visent le public anglais, il ne peut pas laisser un lutteur étranger parler de la WBW.. Il annonce donc que les cinq francophones vont avoir un match et que celui-ci va commencer dès maintenant… Quack’ rajoute qu’il a choisi un groupe de choix pour les affronter : The Gentleman’s Club ! On voit donc Chuck Taylor, The Swamp Monster, Orange Cassidy, Drew Gulak avec sa tenue du Club… Ce dernier reste en retrait et il se tourne vers l’écran géant pour accueillir Francis O’Rourke qui ne semble pas vraiment satisfait de cette alliance improbable…

***

10-Man Tag Team Match :
Les Artistes (Lucas Di Leo & Peter Fischer & Pierre Marceau & Sylvester LeFort & Tristan Archer) vs. The Gentleman’s Club (Chuck Taylor & Drew Gulak & Francis O’Rourke & Orange Cassidy & Swamp Monster)


On débute cet affrontement avec une épreuve de force entre Marceau et Cassidy, évidemment le dernier capitule assez rapidement et il s’endort presque contre le chauve qui le prend assez mal et le balance vers son coin… Swamp Monster arrive alors à son tour, il tente également une épreuve de force, mais est vaincu par Pierre qui lui tord les poignets pour le mettre à genoux et lui donner quelques coups de pieds, il le relève ensuite et le balance dans un coin… Surpassement !? Non ! Sun Set Flip… Un, deux, dégagement ! Il se relève et tente une Clothesline… Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Agacé il finit par enchaîner avec une Short-Arm Clothesline monumentale sur la créature qui finit décapiter… Enfin a-t-elle vraiment une tête d’ailleurs ? Il fait alors le changement avec Fischer et Di Leo qui enchaînent plusieurs prises à deux assez méthodiques pendant que Tristan lui se contente de regarder… Au bout de quelques instants, Lefort rentre enfin dans le combat, il met quelques claques à son adversaire tout en le relevant… Oh ! KICKS ! Swamp Monster enchaîne les kicks à la Daniel Bryan, il reprend l’avantage et se projette dans les cordes, Sylvester veut le stopper avec un Back Body Drop… S’est contré… Running DDT !

Les deux hommes font alors le changement, on a le droit à une magnifique confrontation entre Drew Gulak et Tristan Archer, les deux hommes s’échangent des claques plus stiff les unes que les autres, celui qu’on connait également en tant que Clément Petiot prend l’avantage, il tente une Discus Clothesline, mais c’est contré par le vétéran qui lui porte une Back Suplex plutôt stylée… Il veut faire le tomber, mais le reste des continentaux le tire à l’extérieur ! What ? Francis O’Rourke fait un blind tag sur son partenaire et se projette dans les cordes… SPRINGBOARD SUMMERSAULT SENTON SUR TOUT CE BEAU MONDE ! Oh ! Chuck Taylor se place sur l’apron… ASAI MOONSAULT SUR LES FRANÇAIS ! Orange Cassidy également se projette dans les cordes… Avant de s’endormir au milieu du ring… Busick se fiche de toute cette agitation, il relève les artistes les uns après les autres et distribue les claques jusqu’à ce que Pierre Marceau ne l’attrape par les cheveux et ne le balance violemment contre l’escalier en acier ! Swamp Monster tente alors un Diving Double Axe Handles depuis l’apron, mais Peter Fischer l’intercepte en plein saut… OH ! T-BONE SUPLEX CONTRE LA BARRICADE ! Marcus Louis balance alors O’Rourke dans le ring, Archer enchaîne… Brainbuster… Non ! Francis le repousse et bondit dans son coin… Chuck Taylor est la ! Mais il se mange plusieurs coups de poings… Néanmoins, le Kentucky Gentleman stoppe son ennemi pour lui dire : « Voulez-vous un croissant ? » avec un terrible accent anglais, qui attire l’attention de Tristan… Oh ! C’est le moment ! Il le balance dans les cordes et lui porte un Back Body Drop il poursuit… LIONSAULT ! Un, deux, tr… Dégagement ! Lucas Di Leo intervient, il fonce sur Chuck… BELLY TO BELLY SUPLEX CONTRE LE COIN ! Il se retourne et oh… Coup de coude en pleine face ! BRAINBUSTER ! Un, deux, trois ! Victoire des français !

Vainqueurs : Les Artistes.

***

Claudio Castagnoli arrive sur le ring, il commence par louer le talent de David Finlay qui s’est débarrassé tout seul d’un microbe venu d’une autre fédération. Il rajoute que cela fait un petit moment qu’il n’a plus vraiment combattu le Week End et annonce qu’il voudrait se remettre dans le bain en affrontant un mec à sa hauteur, ou au moins quelqu’un qui pourrait le surprendre et lui faire passer un bon moment… Il rajoute qu’il se fiche totalement des règles de Nigel McGuinness et qu’il est prêt à mettre en jeu sa ceinture contre le premier venu… OH ! C’est El Ligero ! Le mexicain-anglais vient tenter sa chance sous les acclamations !

***

WBW Grand Championship :
Claudio Castagnoli © vs. El Ligero


Dès le départ El Ligero profite de sa vitesse, il fait tourner le champion en bourrique et parvient à l’avoir avec un Springboard Kick avant d’enchaîner avec une tentative d’Hurricanrana… Mais Claudio l’intercepte et commence à tourner… CESARO SWING ! Il veut en finir rapidement… Gotch Style… Non ! Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Il se relève et… JUMPING CUTTER D’EL LIGERO ! C’est sorti de nulle part ! El Ligero enchaîne… Superkick ! Il grimpe ensuite sur le ring, mais est rejoint par le suisse… Superplex !? Non ! Contré en Sun Set Flip Powerbomb ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il bondit donc sur les cordes… SPRINGBOARD TORNADO DDT ? Non ! Castagnoli l’attrape et l’envoi en l’air… OMG SWISS DEATH ! Il enchaîne… RICOLA BOMB ! It’s Over ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Claudio Castagnoli.

***

Après cet affrontement, celui qu’on connaissait également sous le pseudonyme d’Antonio Cesaro récupère sa ceinture et l’explose dans le crâne de l’anglais allongé… inconscient sur le ring ! Il le regarde de toute sa hauteur et lui arrache son masque avant d’annoncer que c’est ce qu’il fera très bien au véritable El Generico… Plusieurs lutteurs viennent ensuite cacher le visage du perdant avant de le ramener en coulisse.

***

Exhibition Tag Team Match :
DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) vs. USAlpha (Chad Gable & Jason Jordan)


Ce match de rêve commence par une longue séquence de mat-wrestling entre Johnny et Chad qui domine l’échange et finit par tenter un Small Package… Un, deux… le tomber est renversé… Un, deux… Dégagement ! Gargano tente alors son petit kick traditionnel, mais c’est esquivé par le lutteur amateur qui lui attrape la jambe… Ankle Lock ! Ankle Lock ! Le mari de Candice LeRae se dégage en faisant une roulade et il profite que l’ennemi soit encore à genoux pour le surprendre… BABY ACE CRUSHER ! Un, deux, Jason Jordan vient briser le tomber, Ciampa débarque à son tour et le balance à l’extérieur avant d’enchaîner… SUICIE DIVE ! « The Whole Shebang » relève son ennemi, il lui met quelques atémis et le met sur son épaule… Il part pour le Lawn Dart… Noooon ! Le brun passe derrière lui et attrape son dos… GERMAN SUPLEX ! Un, deux, simplement deux ! Il relève Johnny Wrestling pour lui porter une Snap Suplex, mais celui-ci le surprend avec un Small Package… What ? C’est contré… ANKLE LOCK ! Johnny est au centre du ring… Ciampa tente d’intervenir… SUPERKICK ? NOOON ! CHAD LUI ATTRAPE AUSSI LA CHEVILLE ! DOUBLE ANKLE LOCK ! Les DIY parviennent finalement à se dégage et ils se projettent tous les deux dans les cordes… Jason Jordan revient dans le ring au même moment et les USAlpha les attrapent en pleine course… DOUBLE BELLY TO BELLY SUPLEX !

Jason Jordan entre en jeu, il relève Johnny Gargano et tente un Olympic Slam, s’est contré, le jeune homme lui répond avec une Enzuigiri avant de taper dans la main de Tommaso qui monte sur la troisième corde… Diving Clothesline !? Non ! BELLY TO BELLY SUPLEX DE JORDAN ! Celui-ci relève l’italo-américain et tente d’en finir… Double Underhook DDT… Non ! C’est contré… FUJIWARA ARMBAR DE CIAMPA ! Son adversaire parvient à atteindre les cordes… Il se relève, mais se mange une énorme Discus Clothesline de l’homme fort des DIY qui enchaîne aussitôt… CIAMPA PROJECT… NON ! SMALL PACKAGE … NON PLUS ! ANKLE LOCK ! ANKLE LOCK ! Ciampa rampe jusqu’aux cordes, mais Jason le tire à nouveau jusqu’au centre du ring… Cependant une roulade permet à Tommaso d’envoyer son ennemi contre un coin ! Corner Clothesline esquivée ! L’ancien lutteur universitaire en profite… STRIKING TURNBUCKLE THRUST… ET NON ! NOOON ! RUNNING HIGH KNEE DE TOMMASO QUI LE STOPPE EN PLEINE COURSE ! Wow ! Le pauvre homme a le crâne en sang et Tommaso enchaîne aussitôt… Il fait signe à son partenaire de venir, ils vont porter leur finisher… Quoi ! Gable revient dans la partie, il intercepte Gargano en pleine course… SPEAR ! SPEAR ! Running Lariat de Ciampa… Esquivé… Dropkick ! Il aide son partenaire à se relever et… GRAND AMPLITUTDE ! GRAND AMPLTITUDE ! It’s Over ! Un, deux, tr… Gargano brise le tomber ! Gargano brise le tomber…

La foule chante « This is Awesome » alors que les représentants de la LOW relèvent Johnny, Jason le met sur ses épaules en position d’Electric chair alors que son pote grimpe sur la troisième corde… Hein. INVERTED FRANKENSTEINER PORTE PAR GARGANO ! Il fonce vers le coin où se trouve Chad Gable… WHAT… YOU’RE DEAD ! IL VIENT DE LUI PORTER LE LAWN DART ! Ciampa voit ça et se traine jusqu’au pauvre Gable, il le couvre… Hein ! L’arbitre lui rappelle que Jordan est encore l’homme légal… D’ailleurs celui-ci sort de nulle part et lui attrape le dos… GERMAN SUPLEX ! Un, deux… Tommaso a un pied dans les cordes ! Il veut en finir… Double Underhook DDT… Non ! Le Psychopathe est plus fort… Il lui donne un coup de coude sur le front – la ou son crâne semble ouvert – et enchaîne avec un énorme Headbutt qui met le brave garçon à genoux… Les DIY sont en position… RUNNING HIGH KNEE + SUPERKICK ! C’EST FINIT ! C’EST FINIT ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa)


***

Après le combat les quatre hommes se prennent dans les bras alors que le public chanre "FIGHT FOREVER" au même moment Mike Quackenbush arrive en appaludissant, il rappelle qu'il a toujours été un immense fan de lutte en équipe et que ce match l'a régalé, il annonce donc que demain soir, les Bad Influence défendront leurs ceintures face aux DIY... aux USAlphas... et à Latimer et Sutton qui méritent quand même d'avoir une seconde chance !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WBW ▬ Internet Tournament : Night Two
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» World Tournament 2009 (Qualifications)
» Un virus internet piège un pédophile allemand...
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Cimetière :: Worldwide Battlefield Wrestling-
Sauter vers: