AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WBW ▬ Internet Tournament : Night Three

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 119

MessageSujet: WBW ▬ Internet Tournament : Night Three   Mer 25 Jan - 22:01

Internet Tournament : Night Two
Live on Youtube - 22/01/16 - Empress Ballroom


« BREAK THE WALL DOWWN » Oh cette troisième nuit arrive avec Chris Jericho et Alexa Bliss qui arrivent sous une pluie de huée. Le canadien explique que si aujourd’hui il est « The Best in the World in What He Do » c’est parce qu’il a passé des années à travailler, à côtoyer et à vaincre les plus grands noms de ce business, de Kurt Angle à Shawn Michaels en passant par Steve Austin et The Rock qu’il a vaincu dans la même soirée pour devenir le premier Undisputed Champion de l’histoire de la WWE. Le vétéran rajoute que cela fait de lui un des plus grands lutteurs de l’Histoire, mais qu’apparemment le public de la WBW n’en a pas conscience… Non ces « Stupid Idiots » préfèrent soutenir un ringard qui a bâti sur des jérémiades. Jericho précise qu’il n’a rien de particulier contre cela, mais que cette personne devrait au moins avoir la décence de pleurnicher en live sur Youtube…  « WOWOWOWO » Oh Zack Ryder débarque alors accompagner de son fidèle acolyte Smiley. Il répond que Y2J est vraiment l’homme le moins bien placé au monde pour l’accuser d’être une chialeuse, car c’est ce qu’il fait chaque semaine à la WBW…  Bliss prend alors la défense de son camarade, elle lui dit que c’est totalement différent, car Chris est une légende dans ce milieu et qu’il ne fait que réclamer ce qu’il lui est dû ! Elle et lui ont assez de potentiel pour représenter sa fédération, mais Quackenbush s’entête à mettre en avant des voltigeurs masqués sans talent du même acabit que Smiley. Zack la stoppe net pour lui demander : « Who the Hell are You ? » Alexa est d’abord choquée puis elle lui lance un regard noir avant de lui rétorquer qu’elle n’est pas Kevin Northcutt ou Joe E. Legend, qu’elle n’est pas une légende, juste la « Bad Bitch » qui va lui clouer les épaules au sol et le vaincre… Elle lui met ensuite une énorme gifle… Oh ! Le match commence !

***

Tag Team Match :
Happy Go Lucky (Smiley & Zack Ryder) vs. The Natural Selection (Alexa Bliss & Chris Jericho)


La blonde enchaîne les gifles sur le natif du New Jersey qui est surprit et qui ne peut que reculer, elle se projette ensuite dans les cordes, mais il a le temps de reprendre des esprits et de lui porter un Flapjack avant de l’envoyer contre un coin… Broski Boots ! Non ! Jericho attrape la jambe de sa partenaire et à l’attire vers l’extérieur avec lui… Oh ! Smiley et son pote se projettent dans les cordes… DOUBLE SPRINGBOARD SOMMERSAULT SENTON ! Zack renvoie la jeune femme dans le ring et remonte, mais cette dernière le surprend avec un Jawbreaker avant d’enchaîner avec un Running Big Foot ! Elle commence à l’insulter avant de tenter son Snap DDT… Oh ! Contré en Northen Light Suplex… Un, deux… Dégagement ! Il tente alors son Rough Ryder, mais c’est trop rapide, elle contre en un Flapjack et sa gorge percute la troisième corde… Elle fait alors le tag avec le canadien qui place un Triangle Dropkick sur l’américain qui titube en se tenant le cou. Il enchaîne alors avec un Swinging Neckbreaker et se met en toute logique à travailler la nuque de son opposant… Après quelques secondes, il finit par tenter un Codebreaker, mais le fan de Jersey Shore le repousse et le met au sol avec un Dropkick avant de faire le changement avec Smiley qui fait une entrée fracassante, il enchaîne les prises aériennes sur les deux Heels… Il porte notamment son Handspring KO Punch sur Chris Jericho qui voulait intervenir avant de finalement faire le tag et de prendre la blondinette dans ses bras et de la soulever… Oh Ryder monte sur la troisième corde pour placer sa Ryder Rough, mais Y2J revient et le pousse violemment vers le ring… Bliss profite de la distraction pour tirer le masque de Smiley et l’aveugler… Elle se jette ensuite sur Zack qui titube… SNAP DDT ! OH ! CODEBREAKER DE JERICHO SUR SMILEY ! La voie est libre et Bliss grimpe alors sur la troisième corde pour enchaîner avec mon Moonsault !

Vainqueur : The Natural Selection (Alexa Bliss & Chris Jericho)

***

Après ça Chris Jericho relève la star des internets et la bloque dans un Full Nelson Lock, sa partenaire en profite pour insulter le « prisonnier » avant de lui porter plusieurs coups de genoux dans les parties intimes. Le pauvre bougre s’effondre alors qu’elle continue à lui mettre des coups de pieds en lui hurlant que maintenant il va se souvenir d’elle… Elle veut grimper sur le coin, mais Shynron arrive à toute vitesse et lui porte une Enzuigiri alors qu’elle était en train de grimper… Il bondit… Springboard Clothesline sur la jeune femme ! Mike Bailey débarque à son tour, il enchaîne les coups de pieds sur son compatriote canadien et parvient à le virer du ring avec un Superkick ! Il va ensuite prendre des nouvelles des lutteurs de la LOW.

***

WBW Internet Tournament – Semi Final #1 :
Austin Aries (WBW) vs. Manami Toyota (JPO)


Au début du match, Manami Toyota tend sa main en direction d’Austin Aries qui refuse de la serrer et qui va même plus loin dans le manque de respect en lui donnant une énorme gifle… Agacée la Joshi répond avec une série de coups d’avant-bras qui font reculer l’américain, elle prend ensuite un peu d’élan, mais A-Double la calme immédiatement avec un Rolling Elbow, il la balance ensuite dans un coin du ring… Corner Dropkick ! Non ! Esquivé ! Elle enchaîne… German Suplex ! Non ! Il retombe sur ses pieds, Rolling Elbow à nouveau… Non ! Esquivé… Elle lui attrape le dos… DRAGON SUPLEX ! Un, deux, dégagement ! Austin Aries roule vers l’extérieur du ring… Elle grimpe donc sur la troisième corde… Oh ! MISSILE DROPKICK VERS L’EXTERIEUR ! What !? Rick Roland et Sloan Capriese se mettent au milieu et reçoivent la prise à la place de leur boss ! Le temps que Manami réalise ce qui vient de se passer elle est balancée manu-militari contre l’escalier en fer et se mange un énorme Corner Dropkick ! Il la renvoie alors sur le ring et grimpe sur la troisième corde… Diving Double Axe Handles ! Sur d’avoir pris le dessus, il recommence les petites claques, mais la japonaise le surprend en lui attrapant le bras… FUJIWARA ARMBAR… Il rampe jusqu’aux cordes et la lionne est donc obligée de le libérer… Il se relève en s’aidant des cordes et la quadragénaire lui fonce dessus… Surpassement ! Elle s’écrase à l’extérieur du ring et lui fonce sur elle… SUICIE DIVE ! Il la relève et… OH ! BACK SUPLEX CONTRE LA BARRICADE ! « The Greatest Man Than Ever Lived » remonte sur le ring et attire l’attention de l’arbitre alors que ses deux gorilles soulèvent la nippone et lui portent une Double Snap Suplex avant de la renvoyer vers le boss…

Aries tente immédiatement le tomber… Un, deux… Dégagement ! Extrêmement frustré, il veut tenter un Piledriver… Mais elle contre en Small Package… Un, deux… Austin se dégage, Toyota ne lui lâche pas le dos… JAPANESE OCEAN SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement ! Elle veut tenter son Japanese Ocean Suplex, mais Double-A se dégage et passe dans son dos… Oh ! Rolling Elbow dans la nuque de la jeune femme… Il la pousse violemment contre le coin… CORNER DROPKICK ! Il enchaîne… BRAINBUSTER ! Ce n’est pas finit… Oh ! HORN OF THE ARIES ! La vétérane est obligée d’abandonner !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Austin Aries esquisse un grand sourire, il se relève et se tourne vers ses gardes du corps, mais à ce moment-là Bayley arrive en courant, elle monte sur l’apron du ring et saute sur les deux golgoths… Running Sommersault Senton sur le duo ! Le membre du Barber Club râle, mais quand il se retourne, il se retrouve en face de Becky Lynch. T-BONE SUPLEX ! Elle le met au sol… Dis-Arm-Her… Non ! Roland et Capriese parviennent à le tirer hors du ring… Lynch prend alors le micro pour annoncer que désormais la peur a changé de camp et qu’elle fera tout pour briser le bras de son rival…

***

WBW Internet Tournament – Semi Final #2 :
Adrian Neville (WBW) vs. Jack Gallagher (WBW)


On voit que Will Ospreay se trouve à la table des commentateurs, ce dernier nous rappelle d’ailleurs qu’il est actuellement en compétition avec Neville dans un Best of Five Series, Ultra Mantis Black lui rajoute que Jack Gallagher est affaiblit, mais qu’il a tenu à participer au combat. On voit d’ailleurs que le jeune homme a le corps recouvert de bandages… Adrian qui n’est pas aveugle a d’ailleurs profité de cet avantage en le détruisant à coups de kicks, heureusement le favori de la foule a fini par attraper la jambe de son adversaire et lui a porté un Dragon Screw avant d’enchaîner avec une autre élongation et de tenter d’imposer un faux rythme au combat en plaçant un Single Leg Boston Crab… Neville parvient à retourner la prise et a balancer Gallagher contre un coin, il lui fonce dessus, mais Jack esquive au dernier moment avant de prendre de l’élan… Corner Dropkick ! Il enchaîne… FALCON ARROW ! Un, deux, dégagement de l’ancien PAC qui semble très frustré ! Le Gentleman lui monte sur la troisième corde, malheureusement son ennemi saute et lui porte une Hurricanrana avant de le balancer à l’extérieur du ring… Gallagher se relève difficilement… Oh ! ASAI MOONSAULT DE NEVILLE ! Celui-ci relève ensuite le moustachu et le balance contre la chaise de Will Ospreay qui tombe à la renverse… Ne faisant plus attention à ce « parasite » Adrian renvoi sa proie sur le ring avant de grimper sur la troisième corde… 450° SPLASH ! Esquivé ! Il retombe sur ses pieds, se projette dans les cordes… OH ! ENORME HEADBUTT DE GALLAGHER QUI L’ASSOME ! Un, deux, tr… Dégagement !

Le rouquin met son adversaire sur ses épaules, mais celui-ci passe dans son dos… German Suplex ! Non ! Gallagher retombe sur ses pieds et il enchaîne avec un Chop Block avant de tenter une prise en quatre… Oh ! Adrian le pousse violemment contre le coin et lui fonce dessus… Non ! Il se mange le pied de son opposant qui grimpe sur la troisième corde… WHAT THE FUCK ? TORPEDO HEADBUTT ! Jack tente le tout pour le tout ! Un, deux, tr…. Simplement deux !  Il n’y croit pas ses yeux… Il retente un tomber, c’est transformé en Small Package par l’autre anglais… Un, deux, Gallagher se dégage et contre-attaque rapidement… MODIFIED INDIAN DEATH LOCK ! On voit que son travail sur la jambe de Neville a marché et ce dernier souffre le martyr, mais parvient quand même à attraper les cordes pour se sauver la vie… Il se relève difficilement… Oh ! Jack lui fonce dessus… POP-UP POWERBOMB OUTTA NOWHERE ! Jungle Pac commence à grimper sur la troisième corde, il a du mal avec sa jambe blessée et perd même quelques précieuses secondes pour insulter Ospreay qui s’est rapproché du ring pour le provoquer… 630° SENTON ! Non ! Esquivé… SMALL PACKAGE !!! Un, deux, trois !

Vainqueur : Jack Gallagher.

***

Jack Gallagher quitte rapidement le ring alors que Neville se relève comme une bête, il se met à insulter Will Ospreay qui le rejoint sur le ring… Ils commencent à se frapper, mais les arbitres viennent pour les séparer ! On peut dire que le combattant de la RPW a couté un match et peut-être même une ceinture à Neville qui semble être dans une colère noire… La finale opposera donc Gallagher à Austin Aries !

***

Tag Team Match :
Breezango (Fandango & Tyler Breeze) vs. Les Artistes (Lucas Di Leo & Peter Fischer)


On commence avec une petite danse de Fandango qui ne semble pas déstabiliser Fischer, ce dernier le calme immédiatement avec un coup de poing et l’envoi dans un coin avant de lui foncer dessus… Oh ! Rope Aided Enzuigiri du danseur qui enchaîne avec une Slingshot Senton ! Un, deux, dégagement ! Il tente de relever le français qui le surprend avec un Inverted Atomic Drop suivit d’une Running Lariat ! Après cela les deux français enchaînent les tags et placent plusieurs prises à deux sur l’ex-Johnny Curtis qui parvient finalement à contrer un Superkick de Lucas en Small Package… Un, deux… Dégagement ! Les deux hommes se relèvent et Fandango surprend son ennemi avec un Dropkick avant de bondir dans son coin… Oh ! Oh ! Breeze rentre dans le combat ! Double Missile Dropkick sur les deux hommes, Fischer se remet rapidement debout et fonce… OH ! Swinging Neckbreaker de l’américain qui tente de placer son Beauty Shoot… C’est esquivé ! SUPERKICK DE DI LEO ! Il veut enchaîner… Brainbuster… Non ! Tyler contre… Il veut placer l’Unprettier, mais le francophone le balance une nouvelle fois dans les cordes… Superkick ! Il rebondit contre les cordes… Oh ! T-BONE SUPLEX DE PETER FISCHER ! C’est terminé… Lucas fait le tomber… Un, deux, trois !

Vainqueurs : Les Artistes.

***

Après cette victoire Tristan Archer monte sur le ring en souriant, il demande à Pierre Marceau de soulever Tyler Breeze… Oh ! Il se dégage… SUPERMODEL KICK ! Ce n’est pas terminé ! DIVING SPINNING HEEL KICK DE FANDANGO SUR LEFORT ! Breeze fonce alors sur Archer qui l’esquive et lui porte une Lariat dans la nuque… Au même moment Fischer et Di Leo calment Fandango avec un Double Superkick ! Tristan prend le micro, il gueule que des guignols comme Fandango et Breeze ne devraient même pas pouvoir le toucher… Il relève ensuite Tyler Breeze et enchaîne… BRAINBUSTER ! Il quitte ensuite l’arène sous les paroles de la Marseillaise…

***

Tag Team Match :
The Black Excellence (Dezmond Xavier & Lio Rush) vs. Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke)


Au début du combat, Xavier fait l’erreur de porter quelques atémis à Drew Gulak qui lui répond aussitôt avec une série d’atémis plus bruyantes les unes que les autres, cela semble rendre jaloux son partenaire qui finit par rentrer dans le combat pour enchaîner les European Uppercuts, il se projette dans les cordes, mais se mange un énorme Jumping High Knee bien stiff suivit d’une Hurricanrana ! Dezmond qui a le torse rougit, fait le changement avec Lio Rush qui parvient à surprendre O’Rourke avec son agilité, on assiste d’ailleurs à une petite séquence d’esquives, jusqu’à ce qu’il prenne assez de vitesse pour tenter un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Non ! Contré ! Snap Suplex de l’ex-Biff Busick !? Non ! Rush retombe sur ses pieds et enchaîne avec un Hangman Neckbreaker ! Il se projette dans les cordes… STANDING MOONSAULT ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il tente un Superkick, mais Francis lui attrape la jambe et le fait tourner sur lui-même avant de le décapiter avec une énorme Lariat ! Il fait alors entrer Drew Gulak qui en tente une seconde… Esquivée par Lio qui riposte aussitôt avec un Pele Kick magistral ! Il voit que son ennemi titube, alors il se projette dans les cordes… DRAGON SLEEPER SLAM ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il profite donc de ce petit moment de flottement pour aller jusqu’à son coin et faire revenir Xavier !

Nouvel échange de coups entre Dezmond et Drew qui commence à prendre l’avantage, sans doute grâce à son expérience… Il tente une Discus Clothesline, mais elle est transformée en Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Quand il se relève l’afro-américain se projette dans les cordes… Handspring Enzuigiri ! Oh ! Il enchaîne aussitôt… Jumping Neckbreaker ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il balance alors Gulak dans son coin et lui fonce dessus… Corner Dropkick ! Esquivé ! C’est Lio Rush qui reçoit la prise et tombe à l’extérieur… Il se relève… Francis est sur l’apron du ring il lui saute dessus… OH ! RUNNING SOMMERSAULT NECKBREAKER ! SUBLIME ! Drew Gulak attrape donc le dos du lutteur de la RAVEN et lui porte une Saito Suplex avant de le relever… OH ! Les Takemikazuchi placent leur combinaison fétiche… RUNNING EUROPEAN UPPERCUT + GERMAN SUPLEX ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Takemikazuchi.

***

On retrouve Joe E. Legend et Kevin Northcutt sur le ring, les deux hommes disent qu’ils sont heureux qu’un mec comme Aries ait éliminé cette usurpatrice de Manami Toyota. Northcutt rajoute d’ailleurs qu’A-Double est une légende et qu’il est presque au même niveau qu’eux… Il tient d’ailleurs à préciser que contrairement à ce que peuvent dire certains trolls sur les réseaux sociaux Joe et lui sont réellement des légendes ! Joe E. Legend prend le relais pour dire qu’ils sont d’ailleurs sur ce ring pour prouver leur statut de légende en devenant les tout premiers Hall of Famers de l’histoire de la jeune WBW ! Oh… Mike Quackenbush sort des coulisses, il est sous l’écran géant… Il répond qu’il n’en a pas été informé et qu’il ne comprend même pas comment Legend et Northcutt pourraient être les premiers HoF, le General Manager se permet même de les vanner en disant qu’ils ne méritent même pas un Oscar pour l’ensemble de leur carrière. Cela dit Quack’ explique qu’ils ont le droit de se décerner des titres imaginaires, mais qu’avant ça deux personnes voudraient les féliciter… OH ! SPEAR DE KAIRI HOJO SUR NORTHCUTT ! Joe E. Legend est surprit il se retourne… OH ! ROUNDHOUSE KICK DE KANA ! Quackenbush annonce alors que lors de la Night One de « Everybody Wants To Rule The World » la légendaire KANA affrontera Joe E. Legend dans un Steel Cage Match !

***

4-Corner Tag Team Match for the WBW Tag Team Championship :
Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) © vs. Barber Club (Nick Sutton & Tom Latimer) vs. DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) vs. USAlpha (Chad Gable & Jason Jordan)


On commence le combat avec Christopher Daniels et Chad Gable, ce dernier amène le vétéran au sol et commence à s’amuser avec lui… Le chauve est agacé et après cette mini-humiliation, il se relève et va pour faire le changement… Il réfléchit une seconde et décide finalement de taper sur le dos de Johnny Gargano qui rentre donc dans le ring… Oh ! Le public chante déjà « This is Awesome » alors que les deux jeunes se testent sur le terrain technique, l’ancien lutteur amateur commence à prendre le dessus, mais son adversaire le surprend avec un petit kick sortit de nulle part… Il veut placer un Superkick, mais Chad lui attrape le pied, le retourne et le pousse contre un coin avant d’enchaîner avec une German Suplex ! OH ! Nick Sutton a profité de la projection dans le coin pour faire un Blind Tag… Il brise le tomber et relève Gable pour essayer de l’envoyer dans les cordes, mais c’est finalement lui qui est projeté dans les câbles…Oh ! Rebound Clothesline de celui qu’on connaissait autrefois sous le nom de Magnus ! Il commence à grimper sur la troisième corde… OH ! KAZARIAN FAIT UN AUTRE TAG A L’AVEUGLE PUIS LE POUSSE A L’EXTERIEUR DU RING ! Il tente ensuite une Springboard Clothesline, mais Gable l’attrape… BELLY TO BELLY SUPLEX ! Il bondit ensuite dans son coin pour faire le changement avec Jason Jordan… Celui-ci a un beau pansement sur le front, il esquive une Clothesline de Frankie et tente une German Suplex… Oh ! Le vétéran retombe sur ses pieds… SUPERKICK ! Non ! ANKLE LOCK ! La moitié des champions par équipe atteint finalement les cordes… Il passe d’ailleurs derrière celles-ci… Oh ! Coup de la guillotine sur Jason Jordan… Il revient avec un Slingshot DDT… Ce n’est pas finit… SPRINGBOARD LEG DROP ! Un, deux, tr… Tom Latimer brise le tomber commence à frapper Kaz… Oh ! L’arbitre l’engueule et lui rappelle qu’il n’est pas l’homme légal alors que le californien recule en rigolant… Oh ! Erreur ! Blind Tag de Tommaso Ciampa qui le balance contre le coin ! Jason Jordan revient à l’assaut ! Il fonce sur Tommaso Ciampa qui esquive, mais plutôt que de s’arrêter il continue dans sa course… STRIKING TURNBUCKLE THRUST SUR KAZARIAN ! Malheureusement pour lui le sicilien lui attrape le dos… GERMAN SUPLEX ! Un, deux… Dégagement !

Ciampa balance Jason contre un coin… Latimer fait le changement ! Oh ! Baston de bourrins ! Les deux hommes se mettent des pains plus violents les uns que les autres, Latimer semble prendre l’avantage, mais il se projette dans les cordes et se mange un Dropkick en pleine face ! Oh ! Il fait signe à Johnny Gargano de venir sur le ring… Ils veulent porter leur finisher… OH ! Daniels intervient ! Il attrape Ciampa en plein élan et lui porte un Standing Side Slam ! OH ! MISSILE DROPKICK DE KAZARIAN DANS LA NUQUE DE GARGANO ! Oh ! Après cela le combat part en cacahuètes… Les Bad Influence tirent Tommaso jusqu’à un coin pour faire le changement…  Ils tentent un High Low, mais l’italo-américain stoppe Daniels en pleine course avec un Running High Knee ! Il voit ensuite Chad Gable qui se relève à l’extérieur et lui bondit dessus… WHAT ! Il se fait intercepter… BELLY TO BELLY SUPLEX A L’EXTERIEUR ! Johnny Gargano venge son partenaire… RUNNING SOMMERSAULT SENTON SUR GABLE ! Il se relève et… WHAT !!!? SPEAR ! SPEAR DE LATIMER ! IL FAIT PASSER GARGANO QUI TRAVERSE LA BARRIERE DE SECURITE ! dingue… Jason Jordan veut intervenir… Il fonce sur les deux hommes… OMG ! SURPASSEMENT DE SUTTON QUI REVIENT DU DIABLE VAUVERT ET PASSE A TRAVERS LA TABLE DES COMMENTATEURS ! Quel match ! On a presque du mal à suivre le Barber Club revient sur le ring pour terminer le combat en beauté en affrontant les représentants du BDK… Soudain le public commence à exploser sans trop qu’on comprenne pourquoi, le duo d’anglais se retourne… OH MY FUCKING GOOOOOD ! DOUBLE SUPERKICK DES YOUNG BUCKS ! CE SONT LES YOUNG BUCKS DE LA MWA ! Ils sont en folie ! Matt Jackson met Latimer sur son dos… MORE BANG FOR YOUR BUCKS !!!!! Ils fuient ensuite par le public alors que Daniels lui esquisse un grand sourire… BEST MOONSAULT EVER ! Un, deux, trois !

Vainqueurs & Toujours Champions : Bad Influence.

***

On voit Mike Quackenbush qui voit les Replay de la fin du match dans son bureau, soudain Marty Scurll rentre en trombe en lui demande si c’est lui qui a laissé entrer les Young Bucks dans l’arène, il répond que non, qu’ils sont passés par le public… Le leader du Barber Club demande alors à Quack s’il va punir cette « invasion » de lutteurs de la MWA ou s’il va laisser passer car ils se sont attaqués à des membres de son clan… Le GM répond qu’il ne peut rien faire si ce n’est passé un coup de fil à Bryan Danielson… Scurll lui gueule alors que les dirigeants de cette fédération sont des hypocrites incompétents et qu’ils finiront bientôt plus bas que terre… Quackenbush annonce alors que ce soir les membres du Barber Club seront bannis des abords du ring !

***

WBW Internet Tournament – Final :
Austin Aries (WBW) vs. Jack Gallagher (WBW)


Le combat commence par une épreuve de force qui est évidemment remportée par Austin Aries, ce fait plier son ennemi et tente de lui clouer les épaules au sol par la force, mais le favori de la foule fait un magnifique ponté et tient le coup… En voyant cela A-Double s’énerve et tente une Short-Arm Clothesline, contrée en Small Package… Un, deux, dégagement ! Gallagher enchaîne alors avec une prise de tête… Le Heel se relève et tente une Back Suplex… Non ! Jack retombe sur ses pieds… Petit Paquet ! Un, deux, dégagement ! Aries le repousse violemment contre un coin et lui fonce dessus… Oh ! Gallagher fait le poirier contre le coin, ce qui déconcentre son ennemi qui se fait finalement avoir par un Headscissor ! Il se relève en titubant et se mange ensuite une Snap Suplex du britannique… Un, deux… Dégagement ! Il grimpe sur la troisième corde… Oh ! Aries le rejoint, fourbe, il attaque les blessures du moustachu et prend l’avantage… SUPERPLEX !!! Jack profite de la chute pour tenter un Inside Craddle… Un, deux, tr… Aries se dégage et ne lâche pas l’européen… HORN OF THE ARIES ! Il rampe jusqu’aux cordes et parvient à les atteindre…

Il se relève difficilement… Austin lui fonce dessus ! Surpassement ! L’américain tombe à l’extérieur… Oh ! Baseball Slide du Face qui se projette ensuite dans les cordes… SUICIE DIVE ! Gallagher relève Aries et tente de le renvoyer dans les cordes, malheureusement pour lui, son rival revient avec un coup de coude et l’envoi violemment contre la barricade ! Il enchaîne… CORNER DROPKICK ! Oh ! Ça passe… Il veut en porter un second… JACK ESQUIVE AU DERNIER MOMENT ! Les deux hommes sont au sol alors que l’arbitre est en train de compte…  Six… Sept… Jack Gallagher remonte sur le ring…. Huit… Neuf… Il est rejoint par le brun ! Le moustachu tente alors de relever « The Greatest Man Than Ever Lived », mais il se mange un Jawbreaker suivit d’un STO… HORN OF THE ARIES AGAIN ! C’est dur, mais le gentil finit par attraper les cordes… Il se relève en se tenant la nuque… Rolling Elbow ! Gallagher esquive et c’est l’arbitre qui subit la prise… SMALL PACKAGE ! L’arbitre est KO il ne peut pas KO… Les deux hommes se relèvent… Superkick de Aries !? Nooon ! Gallagher lui attrape la jambe, il la repose et… OH ! HEADBUTT ! Il le couvre, mais l’arbitre est toujours dans les vappes… En voyant cela le Gentleman commence à grimper sur la troisième corde… Oh… Austin secoue les cordes et il le rejoint… WHAT THE FUCK… BRAINBUSTER DEPUIS LA TROISIEME CORDE ! Un, deux, trois !

Vainqueur & Premier WBW Internet Champion : Austin Aries.

***

Après cette victoire Austin Aries célèbre sa victoire sous des réactions assez mitigées du public, il est rapidement rejoint par le reste de son clan qui commence à célébrer cette victoire… Marty Scurll prend alors le micro en disant que cela fera taire les mauvaises langues, le Barber Club n’est pas composé d’incompétants et il n’a pas réellement de leader ! Aries est aussi important que lui et il l’a prouvé en éliminant la concurrence… Il annonce que désormais que le Barber Club recommence à dominer la WBW, il va pouvoir s’occuper des petites copines de Prince Devitt et Kenny Omega !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WBW ▬ Internet Tournament : Night Three
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» World Tournament 2009 (Qualifications)
» Un virus internet piège un pédophile allemand...
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Cimetière :: Worldwide Battlefield Wrestling-
Sauter vers: