AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [web] FSP C.R.E.A.M.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camel Clutch
Taopaipai
avatar

Federation : Future Slam Project
Messages : 60

MessageSujet: [web] FSP C.R.E.A.M.   Sam 28 Jan - 14:32



Nous sommes à Baltimore, Maryland et la foule est chaude comme la braise. Ca tape sec sur les rambardes de sécurité, ça boit des grosses bières et ça sent fort l'homme... C'est sûr ! La FSP est de retour après 20 jours de tranquillité. Steve Corino et Kevin Kelly accueillent les téléspectateurs avec un résumé du Corronation Tour et de Grand Corronation et mettent en avant les premiers champions des trois divisions majeures de la FSP.

Arrivent alors la Wrestling Cream Team sous une pop monstrueuse et une pluie de streamers. Rich Swann, héros local, a droit à plusieurs chants en son honneur. Ce dernier prend un micro et remercie les fans, dit que c'est cool d'être à la maison et qu'il aimerait continuer avec le blabla habituel mais il préfèrerait que Julius Smokes allume un joint pour fêter ça. Le manager se pointe alors avec un gros pétard alors que Swann poursuit. Il met en avant Low Ki et Shelton Benjamin qui ont été de très sérieux adversaires puis remercie King Mensah et Kamaitachi d'avoir triché contre la Cream Team, car c'est peut être grâce à cette défaite qu'ils sont aujourd'hui l'une des équipes les plus en vues du moment. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils continueront dans leur foulée en défendant les titres ce soir face aux Firestarters puis le 27 face à Francis O'Rourke et Drew Gulak de la WBW. Swann dit qu'ils auraient pu rester le cul vissé sur une chaise en attendant le Madison Square Garden mais ils préfèrent prouver qu'ils sont les meilleurs. Ce qui amène Swann au point suivant : Les meilleurs. Swann dit que Dash & Dawson sont peut être bons mais ils ne sont pas les meilleurs : Ces deux hommes le sont ! C'est alors que retentit le Theme Song de reDRagon. Fish & O'Reilly arrivent sous un tonnerre d'applaudissement et une nouvelle avalanche de streamers (sous le regard consterné du personnel de ring qui a déjà rempli deux immenses sacs-poubelles de 110 litres avec des Streamers). Après une poignée de main hyper virile, Willie Mack prend la parole. Il met en avant le travail impeccable des reDRagon pendant le Mixed Weight Classic et rappelle qu'ils sont toujours invaincus. Mack dit alors que quand ils en auront fini avec les Firestarters, Gulak & O'Rourke et les Mechanics, ils aimeraient se frotter au reDRagon et prouver au monde qu'ils méritent bel et bien les titres FSP Tag Team.

Mais voilà que tout ce beau monde est interrompu par une musique ghanéenne et voilà King Mensah qui débarque, accompagné de Prince Nana, Bad Luck Fale, Hiromu Kamaitachi et Eva Marie. Nana a le micro mais Mensah le lui arrache des mains. Kofi s'avance un peu sur la rampe d'entrée, tout en replaçant son imposant Everslasting World Championship sur son épaule. Mensah dit la Wrestling Cream Team est une imposture car ils ont perdu contre eux... De ce fait, lui et Kamaitachi devraient être les champions par équipe. Il dit ensuite que Bobby Fish est une imposture car il a eu besoin de Biggie Langston pour gagner son titre. Mensah semble vouloir s'attarder sur O'Reilly et le titre Lightweight mais se contente finalement de soupirer et d'ajouter que cette blague ne mérite pas son temps royal. O'Reilly veut prendre la parole mais Fish le coupe. Le Champion Poids Lourd dit à Mensah qu'en manquant de respect au titre que Kyle O'Reilly porte sur l'épaule, il manque de respect à Hiromu Kamaitachi qui est allé à la guerre pour tenter de gagner cette ceinture. Ce dernier semble d'ailleurs d'accord mais Mensah interrompt Fish en disant que personne n'est là pour Bobby Fish, Kyle O'Reilly ou les deux négroïdes drogués. La foule est rassemblée ce soir à Baltimore pour acclamer l'Everlasting World Champion, aujourd'hui champion depuis 516 jours ! "WOW ! I'm pretty sure that none of my B'More homies are here for that cheap 'Worst Gimmick of Booker T' immitation... But I know one man that is here for you tonight, Kofi" lance alors Rich Swann en direction du Ghanaian King. Le theme song de Biggie Langston retentit sous une bonne grosse pop et Mensah s'empresse de quitter le ringside, en rejoignant la sortie de secours la plus proche. Langston n'arrive jamais alors que dans le ring, les champions éclatent de rire. Langston est bel et bien suspendu mais au moins, King Nahaje Mensah a fini de l'ouvrir.


- - - - - - -

On voit le camion de la famille Wyatt arriver dans une ruelle, à deux pas de l'arena. L'entier du clan sort du véhicule sauf Bray Wyatt. On comprend d'après les discussions que le boss a des affaires à régler ce soir. Kincaid le confirme en disant que tout ira bien tant qu'ils suivent le plan. Luke Harper fait volte-face et plaque Kincaid contre le mur. Il lui demande quel plan mais Kincaid répond au présumé Général des Wyatts que ça ne le regarde pas. Harper rappelle à Kincaid qu'en l'absence de Bray Wyatt, ils luis obéissent à lui. Strowman et Hansen s'interposent et parviennent à faire reculer Harper qui regarde ses partenaires continuer en direction des coulisses. Une fois les autres assez en avant, Erick Rowan s'arrête devant Harper et lui demande de ne rien faire de stupide. Harper regarde longuement le ciel avant de finalement entrer dans l'arena.

- - - - - - -

De retour dans l'arena, Jason Kincaid et Todd Hansen sont déjà entrain de descendre la rampe d'entrée, collés au train par le gigantesque Braun Strowman. Erick Rowan et Luke Harper arrivent un peu à la traine, visiblement en plein milieux d'une étrange discussion. Kincaid et Hansen font quelques échauffement dans le ring alors que retentit le theme song du Takemikazuchi. Yoshihiro Tajiri et Tomohiro Ishii font leur entrée, sous une très grosse pop, alors que Samoa Joe accompagne les Japonais. Steve Corino et Kevin Kelly nous rappellent que le Takemikazuchi est l'un des clans les plus en vues du moment, avec des membres comme Katsuyori Shibata ou les reDRagon. Corino pose même l'hypothèse que Bray Wyatt et ses fidèles craignent de se frotter à Takemikazuchi dans un affrontement direct.


TAG TEAM MATCH

Ishii commence le match du côté des Takemikazuchi et c'est naturellement Hansen qui se désigne chez les Wyatts mais ce n'est pas ce dernier qui attire l'attention du Stone Pitbull. En effet, Ishii passe plusieurs secondes après que la cloche ait sonné à échanger des mots doux avec Braun Strowman. Corino nous rappelle qu'Ishii et Strowman se feront face le 27 à Boston, à l'occasion du show Takemikazuchi Night 1. Joe rappelle Ishii à l'ordre mais c'est à peine trop tard car Todd Hansen perd patience et se rue dans le dos d'Ishii avec une Lariat en pleine nuque ! Ishii tombe lourdement au sol et se fait immédiatement marteler de coups par Hansen qui alterne coups de poings, d'avant-bras, de pieds et autres descentes du genoux. Hansen traine Ishii jusqu'au coin des Wyatts pour faire le changement avec Kincaid. Ce dernier entre dans le ring avec un Slingshot Corkscrew Neckbreaker sur le Stone Pitbull ! Kincaid tente le tombé mais Ishii l'envoie valser avant même le compte de 1... Kincaid se rue sur Ishii mais ce dernier est déjà debout et décapite l'ermite-lutter avec un Lariat inhumain ! Le temps s'est arrêté dans l'arena tant le choc fut violent et soudain, surviennent les champs Holy Shit ! Ishii admire son oeuvre tel un conquérant ayant gagné une bataille alors que Kincaid se tortille au sol comme un pauvre asticot. Le Japonais couvre le membre de la Wyatt Family avec nonchalance et c'est peut être une erreur puisque Kincaid se dégage à 2,999999. Les Takemikazuchi ont bien failli prendre une revanche éclair sur la Wyatt Family qui les a vaincu lors de Grand Corronation. La suite du match reste bien difficile pour Kincaid puisque les deux Japonais malmènent le poids léger pendant plusieurs minutes avec des Double Team moves et des quick tags sans qu'Hansen ne parvienne à sauver son partenaire. Tajiri est maintenant entrain d'appliquer de violents kicks à Kincaid dans un coin neutre. Le vétéran recule pour laisser Kincaid tituber en avant... Roundhouse Kick ! Kincaid pose un genoux à terre... BUZZSAW KICK ! Hansen tente d'intervenir mais Tajiri évite un Lariat. Ishii attire l'attention de l'arbitre sur Erick Rowan qui est sur l'apron, Tajiri a le champ libre pour tenter son Green Mist sur Hansen mais ce dernier se baisser c'est Ishii qui le prend ! Tajiri est déconcentré par son erreur. Hansen le lift sur ses épaules et Kincaid se hisse tant bien que mal sur la troisième corde. Doomsday Sommersault Cutter ! Victoire de la Wyatt Family.


Tajiri reste au centre du ring bras en croix alors qu'Ishii se rue sur le ring, en s'essuyant nerveusement le visage. Hansen et Kincaid quittent le ring pour éviter de se frotter au Stone Pitbull qui est fou de rage. Ishii relève Tajiri par les cheveux, sans la moindre forme de respect et vient le coller dans un coin pour lui gueuler dessus. Joe se rue alors dans le ring pour calmer Ishii et soutenir Tajiri qui est bien mal en point. C'est le moment que Strowman choisit pour monter dans le ring et porter un Big Boot dévastateur sur le Stone Pitbull ! Joe chasse Strowman du ring alors que ce dernier gueule comme une bête sauvage, sous le regard noir d'Ishii qui se relève.

- - - - - - -

Nous sommes sur la propriété de la Wyatt Family. Angel Ortiz évolue sur le terrain marécageux du Eater of World, suivi de prêt par le caméraman de la FSP. Quelques types très bizarres, la plupart avec des masques de moutons, semblent errer sans but autour de l'imposante maison délabrée. Soudain, la porte d'entrée s'ouvre violemment et Bray Wyatt en sort, en trainant nerveusement un mec en costard tout ruiné, qui gueule des insanités en espagnols. Ortiz évite de justesse de se faire voir par le leader du lugubre clan des bayous qui se dirige en direction de la caméra, trainant le pauvre diable, qui se débat de toutes ses forces, hurlant de terreur. Wyatt passe juste à côté des deux intrus sans les voir alors qu'il entre finalement dans une petite cabane avec son prisonnier. Les chiffres 187 sont écrits en rouge sang sur la cabane. Ortiz et le caméraman se barrent en courant.

- - - - - - -

La foule de Baltimore est toujours chaude alors que le theme song de Marty the Moth retentit. Le cinglé fait son entrée sous les huées alors que l'on revoit quelques flashbacks du bottage de cul que Marty a subit sous les coups de Pentagon Jr. Arrive ensuite Moran Murphy, qui affrontera Katsuyori Shibata pour le titre RPW British Heavyweight le 28 à Providence, Rhodes Island.


HEAVYWEIGHT BOUT

C'était il y a déjà 20 jours que Pentagon Jr bottait le cul de Marty The Moth à travers tout le Hammerstein Ballroom et pourtant, le weirdo de service semble encore souffrir de la violence du match en question. Murphy domine largement son adversaire qui peine à trouver un rythme et prouve qu'il s'améliore de jour en jour. En effet, les attaques de l'Australien du Takemikazuchi gagnent en efficacité à chacun de ses apparitions et ce soir n'est pas exception. Après avoir malmené la nuque encore meurtrie de Martinez pendant tout le match, Murphy applique une Sleeper Hold sur Martinez qui flanche gentiment puis le sèche avec un PK en hommage à Katsuyori Shibata ! Murphy couvre Marty the Moth pour une victoire rapide, qui envoie un message clair à son adversaire de Takemikazuchi Night 2.


Après le match, Melissa Santos veut interviewer Murphy mais ce dernier se contente de montrer son protège dents sur lequel il est écrit SHIBATA à la caméra. Alors que Murphy disparait en coulisses, Marty the Moth s'empare du micro de Santos. Le malade accuse Pentagon Jr d'avoir ruiné sa vie et promet de se venger rapidement !

- - - - - - -

Devon et Biggie boivent un verre dans un bar. Biggie se plaint du traitement de faveur réservé à Mensah. Devon explique que Mensah a une armée d'avocats et de représentants en tous genre qui mettent beaucoup de pression sur les épaules d'Heyman. Devon rassure Biggie en lui disant qu'il a deux bonnes nouvelles : La première, il a passé un coup de fil à un vieux pote qui va l'engager pour quelque temps. Et la deuxième, c'est que Mensah a un spot dans un multi-man match lors du show du MSG et que comme ce n'est pas un show FSP, Langston a le champ libre pour se retrouver dans l'équipe d'en face.

- - - - - - -

Nous sommes dans la loge de luxe de King Nahaje Mensah. Ce dernier fume un gros cubain avec nervosité dans un canapé en cuir alors que face à lui, les Guns for Hire sont assis sur des chaises de camping, à l'exception de Catrina qui rejoint Kofi sur le sofa. Mensah gueule un coup sur les Guns For Hire. Il pense que c'est à cause d'eux que Biggie lui a coûté le titre. Killshot plaisante sur le fait que si Kofi n'était pas si "soft" il n'aurait peut être pas abandonné face à Fish. Kingston le prend mal et une grosse tension s'installe entre les deux groupes. Kamaitachi et Bad Luck Fale se rapprochent mais Catrina calme le jeu. La trésorière des Guns for Hire insiste sur le fait que la relation entre les deux entités est un bon business et doit rester au beau fixe. En terminant sur ces paroles, Catrina se rapproche de Mensah qu'elle fixe dans le blanc des yeux. Le Ghanéen fait signe à ses gars de se rassoir puis enfile son manteau de fourrure, avant d'embarquer Bad Luck et Kamaitachi.

- - - - - - -

Samoa Joe et les reDRagon font leur entrée sous une pluie de streamers. Les trois hommes du Takemikazuchi imposent une présence menaçante au centre du Squared Circle alors que leur theme song cède la place aux chants sacrés Ghanéens qui annoncent l'arrivée du roi, de l'Everlasting World Champion, "The Ghanaian King" Kofi Nahaje Sarkodie-Mensah ! Ce dernier arrive d'un air triomphant, sous une pluie de confettis dorés. L'imposant Bad Luck Fale lui colle au train alors qu'Hiromu Kamaitachi prend son temps en arrière.


TRIOS ACTION !

20 jours n'ont pas suffit aux hommes d'A Brighter Day pour surpasser le niveau exceptionnel des deux membres de reDRagon et du vétéran Samoa Joe. Ce dernier emmène Bad Luck Fale à l'école pendant une bonne partie de la rencontre et n'hésite pas à mutliplier les humiliations sur le géant des îles. Fale perd même patience à plusieurs reprises et cède à la colère en essayant d'out-brawler Samoa Joe mais c'est peine perdue, la Samoan Submission Machine est dans une phase d'excellence. La suite est plutôt rapide avec les reDRagon qui s'en mêlent, Mensah qui refuse de combattre et Kamaitachi qui offre une belle résistance avant de tomber sous le Chasing the Dragon des deux champions solo de la FSP. Joe charge Fale avec une vilain spear-suicide dive qui fait passer les deux hommes au travers des cordes puis retomber lourdement sur le sol ! Mensah ne prend pas la peine de sauver Kamaitachi alors que Kyle O'Reilly obtient le tombé victorieux.


Après le match, Bad Luck Fale et Samoa Joe continuent de se battre à l'extérieur. Les Takemikazuchi viennent séparer la bagarre et surtout essayer de retenir leur leader mais Joe est fou de rage après que Fale lui ait envoyé un molard en pleine face ! La foule chante Joe Is Gonna Kill You alors que Fale doit être ramené de force en coulisses par Kamaitachi et Prince Nana.

- - - - - - -

Nous retrouvons une nouvelle fois la famille Wyatt en coulisses. Luke Harper explique aux gars qu'il a besoin de faire un truc par lui-même, pour se prouver qu'il en est capable et continuer de diriger au mieux le trafic pour la cause de Bray Wyatt. Le reste de la famille reste silencieuse, comme dans un acquiescement général et Harper s'en va en direction de la Gorilla Position. Dès qu'Harper est hors de vue, la famille Wyatt devient soudainement beaucoup moins calme et s'enfonce dans les backstages de l'arena. Kincaid ouvre le chemin et très vite, les Wyatts pénètrent dans une loge sans toquer. Marty the Moth est là, nez à nez avec les monstres barbus du culte de l'Eater of Worlds. Rowan tend une lettre manuscrite à Marty qui devient de plus en plus hystérique en la lisant avant d'enfin complètement éclater d'un rire sinistre alors que le segment se conclut.

- - - - - - -

Luke Harper arrive au ring, tout seul et sans musique, sa Golden Opportunity Cup en main. Harper fait les cent pas dans le ring avant d'enfin amener le micro à sa bouche. Le Backwoods Brawler estime que la fin de sa dernière danse avec Octagon Jr le fait passer pour un faible et il ne peut tolérer ça. Harper dit que puisque Bray Wyatt n'est pas là ce soir, il peut prendre ses propres décisions. Il veut offrir à Octagon une nouvelle chance à la Golden Opportunity Cup, right here, right now ! Octagon se pointe avec un arbitre et on a droit à un match supplémentaire !


SINGLES MATCH
GOLDEN OPPORTUNITY CUP


Contrairement à la dernière rencontre entre les deux hommes, Octagon Jr n'est, cette fois-ci, pas le plus entreprenant des deux. En effet, Luke Harper prend rapidement l'avantage, convaincu qu'il à quelque chose à prouver ce soir. Octagon passe un sale quart d'heure où Harper ne fait que le lancer à travers le ring, le sécher avec des Big Boot et des Lariat voir même l'envoyer valser contres les barricades hors du ring. C'est d'ailleurs en ringside que nous sommes actuellement avec Harper qui adosse Octagon à l'un des angles formés par les barricades. Harper prend quelques mètres d'élan et tente ainsi un Yakuza Kick extérieur mais au dernier moment, Octagon se dresse d'un bon sur la barricade en fer et envoie un Sommersault Senton Press sorti de nul part sur le barbu ! C'est le grand retour d'Octagon dans cette rencontre et le mexicain ne perd pas de temps, enchaînant les kicks multiples sur le poids lourd jusqu'à la limite du décompte extérieur. Octagon replace Harper dans le ring avec quelque difficulté, tant la différence de poids est importante mais ça ne décourage pas l'ex-Lucha Dragon qui s'élance maintenant dans les cordes pour revenir sur Harper avec un Shining Wizard ! Octagon tente le tombé mais Harper kickout à 1. Le Samurai of Light relève Harper par les cheveux et le plaque dans un coin. Les coups pleuvent sur Harper : Kicks, elbows, chops, forearms et autres high knees heurtent le général des Wyatts avec une vitesse folle et bientôt, le géant commence à plier sous les coups. Jumping Enzugeri en pleine nuque ! Harper titube quelque pas et pose un genoux à terre à moins de deux mètres du coin. Octagon ne perd pas de temps et se hisse d'un bon sur la troisième corde pour repartir instantanément en un superbe Moonsault Press ! Le mexicain maintient le tombé... 1-2-Kick out de Harper avec autorité ! Octagon prend quelques secondes pour réfléchir et respirer alors que la foule entame un chant en son honneur et tape des mains pour lui redonner le rythme. Octagon et Harper sont tous les deux à genoux. Octagon se relève en voyant cela et vient appliquer trois Thrust Kicks chirurgicaux dans la tempe du camionneur. Ce dernier vacille mais reste à genoux, il ne réalise pas qu'Octagon arrive à toute vitesse pour lui porter un Rana-Driver qui envoie le front d'Harper heurter le sol du ring avec une violence inouïe ! WAIT ! Harper n'a rien senti !!! Il est debout alors que la foule est sous le choc ! Octagon, qui lui faisait dos, comprend que quelque chose cloche et se retourne pour tomber nez à nez avec Harper, qui a la tête des mauvais jours. Octagon tente un Roundhouse Kick qui arrive un peu bas et qu'Harper parvient à bloquer. Il maintient la jambe d'Octagon et enchaîne avec une Capture Tazplex ! Octagon retombe violemment sur la nuque mais fait un tour complet sous la violence du choc et finit sur ses pieds, en titubant comme une poupée de chiffon. Harper s'élance dans les cordes pour ce qui devrait être le Lariat de fin... Oooooh fuck no ! Les lumières viennent de s'éteindre. La foule hue de toutes ses forces, comprenant bien la suite des événements et effectivement, la Wyatt Family encercle le ring lorsque celles-ci se rallument et... WHAT ?! MARTY THE MOTH ! Marty the Moth est dans le ring avec les Wyatts et il semble diriger le trafic, un rôle qui était jusque là réservé à Luke Harper. D'ailleurs, ce dernier ne comprend pas et n'a pas beaucoup le temps d'y réfléchir puisque la Wyatt Family se rue sur Octagon, provocant la disqualification d'Harper.


Le beatdown continue sur le pauvre Octagon Jr mais soudainement, les lumières s'éteignent à nouveau ! Cette fois-ci, les lumières clignotent un moment avant de se rallumer. La foule se lève comme un seul homme ! Pop monstrueuse ! PENTAGON JR ! PENTAGON JR EST DANS LE RING AVEC UNE CHAISE ! Chair shot sur Kincaid ! Chair shot sur Rowan ! Chair shot sur Hansen ! BRUTAL CHAIR SHOT SUR STROWMAN ! Pentagon se tourne vers Marty The Moth alors que les fans entames un chant "Fuck him up, Pentagon ! Fuck him up !" YEEEEEES ! Pentagon encastre sa chaise dans la face de Martinez ! Ce dernier tombe bras en croix au centre du ring et se fait sortir du ring par ses nouveaux coéquipiers. Dans le ring, restent Luke Harper, Octagon et Pentagon qui se fixent tous du regard avec intensité. Harper quitte le ring en premier pour rejoindre ses "frères" en coulisses alors que le Yin et le Yang se retrouvent en face à face, à se fixer longuement dans le blanc des yeux.

- - - - - - -

El Generico est avec ses protégés, Flamita et Dragon Lee, ainsi que la toute dernière recrue, Senza Volto. Generico motive les Firestarters pour leur match de ce soir face à la Cream Team. Le Generic Luchador dit que ce qui se passe actuellement avec la BDK ne doit pas entrer dans leur tête et les empêcher de briller ce soir. Ils sont deux des plus talentueux lutteurs de cette fédération et méritent amplement d'être les FSP Tag Team Champions. Tout le monde se joint les mains pour un genre de prière alors que le segment prend fin.

- - - - - - -

Here we go ! Première défense de titre à la FSP. Melissa Santos annonce les enjeux avant que les Firestarters fassent leur entrée sous une bonne pop. Mais c'est la Wrestling Cream Team qui tient le coeur des fans ici à Baltimore et ils le font sentir. Les streamers pleuvent sur le ring alors que Melissa peut introduire les challengers et les champions. L'arbitre présente les ceintures aux deux jeunes mexicains puis aux deux afro-américains avant de les remettre au Timekeeper.


TAG TEAM MATCH
FSP TAG TEAM CHAMPIONSHIP


Le match commence par un gros serrage de mains. Dragon Lee tire Willie Mack vers lui au moment de le saluer, comme pour lui montrer qu'il n'a pas peur et qu'il va lui prendre son titre ce soir. Grosse erreur puisque Willie n'apprécie pas et envoie une claque monumentale dans la face de Lee qui perd l'équilibre et reste sonné pendant de longues secondes. Willie Mack en profite pour jouer un peu avec la foule alors que Dragon Lee ne comprend toujours pas où il est. Willie vient maintenant lui appliquer des chops tout aussi violentes pendant presque une minute. Le torse du mexicain est rouge fluo alors que les chopes pleuvent, pour le plaisir des fans et de Willie Mack qui s'amuse bien. Le natif de South Central enchaîne avec une Belly 2 Belly mais Dragon Lee tourne un peu plus et retombe sur ses pieds ! Il s'élance dans les cordes et revient avec un Standing Running Rana qui envoie Willie Mack au sol. Ce dernier se relève sans attendre, Dragon Lee est déjà sur lui avec des Forearm Smash qui font reculer le poids lourd. Spinning Back Kick dans l'abdomen ! Dragon Lee s'élance à nouveaux dans les cordes mais Mack passe derrière lui et y va d'une German Suplex dévastatrice !  Willie ne prend pas le temps de tenter le tombé et relève directement Lee avec nonchalance et l'amène dans le coin de la Cream Team. De nouvelles Knife Edge Chops viennent raisonner dans l'arena. Willie tag Swann et les champions viennent appliquer un Reverse 3D sur Dragon Lee. Swann tente le tombé mais Lee kick-out à 2. Swann envoie Lee dans les cordes et Flamita parvient à faire le blind tag que Swann ne voit pas. Lee revient sur Swann et est accueilli avec un Japanese Armdrag. Swann couvre Lee mais c'est Flamita l'homme légal ! Ce dernier est d'ailleurs prêt à surprendre Rich Swann avec un Thrust Kick en pleine face, suivi d'un Brainbuster autoritaire ! 1-2-Swann se dégage. Flamita enchaine avec une bonne petite phase de domination de quelques minutes sur le champion, grâce à des offensives très rapides. Il vient maintenant placer Swann dans le coin des Firestarters et fait le changement avec Dragon Lee. Les deux Mexicains enchaînent les kicks dans le coin et les Quick Tags pour affaiblir Rich Swann. Dragon Lee est maintenant l'homme légal et maintient Swann appuyé contre le Turnbuckle. Flamita monte sur le coin où se trouve Swann. Quelle folie les Firestarters préparent-ils ? Dragon Lee prend de l'élan est s'élance contre le coin mais Swann lui porte son Spin Kick en plein dans les dents ! Le natif de Baltimore se retourne. JUMPING SUPER FRANKENSTEINER SUR FLAMITA ! Ce dernier retombe lourdement sur son partenaire ! Swann roule jusqu'à Willie Mack et fait le changement. Mack s'approche des deux Luchadores... Et il les lift tous les deux sur ses épaules en position de Samoan Drop ! Rich Swann s'élance sur les cordes. Springboard Corkscrew Neckbreaker sur les deux gars !!! La Cream Team vient de porter un Springboard G-9 sur deux hommes à la fois ! La foule est sur ses pieds... 1-2-3, victoire des Champions !


Swann et Mack célèbrent une victoire bien méritée alors que les Firestarters sont toujours au sol. Swann boit toujours un peu alors que Willie va chercher les ceintures... NO ! Dash Wilder et Scott Dawson sont là ! Ils viennent d'entrer dans le ring, profitant que Willie Mack est à l'extérieur, pour porter un Double Chop Block dévastateur sur la jambe déjà affaiblie de Rich Swann ! Les Mechanics repartent aussitôt qu'ils sont arrivés, chassés par le partenaire de l'ex-WWE Cruiserweight Champ alors que la foule hue copieusement les deux rednecks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[web] FSP C.R.E.A.M.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Future Slam Project-
Sauter vers: