AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [web] TAKEMIKAZUCHI part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camel Clutch
Taopaipai
avatar

Federation : Future Slam Project
Messages : 60

MessageSujet: [web] TAKEMIKAZUCHI part 2   Mer 1 Fév - 12:16



(Les shows TAKEMIKAZUCHI sont présentés sous un format un peu différent des autres shows FSP. Les shows ayant une vocation moins narrative que ceux de la grande soeur FSP, les résumés des rencontrent se veulent plus brefs).

Un package video raconte la légende du Dieu Tonnerre, Takemikazuchi (建御雷). Le dieu de la création Izanagi coupa la tête de la divinité du feu Kagu-tsuchi, tandis que le sang du « sabre à dix prises » Totsuka-no-Tsurugi éclaboussa les rochers et donnaaaaaaaaa... aaaa... aaa... aa... a...

La vidéo d'introduction s'entrecoupe d'interférences puis s'arrête au ralenti alors que l'on passe sur un plan fixe de l'arena de Providence, Rhodes Islan qui accueille le show de ce soir. Soudain, le theme song des reDRagon retentit et Kyle O'Reilly se pointe en boitant, avec quelques bandages sur le corps et une mine sombre sur le visage. O'Reilly chope un micro et n'attend pas que sa musique se coupe pour prendre la parole. Il dit qu'il veut son rematch contre KENTA dès ce soir et qu'il va corriger l'erreur de la veille. KENTA se pointe alors sous une belle pop et accepte de donner son rematch à O'Reilly, pour le plus grand plaisir de la foule.


- - - - - - -

Corino et Kelly souhaitent rapidement la bienvenue aux spectateurs avant que ne retentisse le theme song du Takemikazuchi. Drew Gulak, Francis O'Rourke et Yoshihiro Tajiri font leur entrée sous une bonne pop. La performance des deux lutteurs de la WBW face à Rich Swann et Willie Mack a été louangée par les fans comme par les officiels. En parlant de la Cream Team, ils sont les prochains à arriver. Les champions par équipe de la FSP serrent la main de leurs adversaire de la veille et font une révérence devant Tajiri avant que n'arrive leur partenaire de la soirée, Octagon Jr. Le Mexicain semble motivé comme jamais, lui qui a sûrement la conscience tranquille en sachant que la Wyatt Family ne viendra pas trop fourrer son nez dans le business du Takemikazuchi.


TRIOS ACTION !

Un bon match avec de bons spots. On a notamment droit à de belles séquences d'échanges de kicks entre Tajiri et la paire improvisée Octagon Jr / Rich Swann. Gulak et O'Rourke, eux, sont méthodiques et travaillent avec application sur les nuques de chacun de leurs adversaires, voulant apparemment prouver à Rich Swann et Willie Mack qu'ils méritent un rematch. Ce dernier, quand à lui, se contente de faire ce qu'il fait le mieux : Botter des culs et envoyer des gros moves pour ramener l'avantage dans son équipe. Mais le travaille de sape des deux gars de la WBW commence à payer et leurs tags fréquents leur permettent de mettre à mal le natif de South Central. Willie Mack finit par encaisser le combo German Suplex/Running European Uppercut de Gulak et O'Rourke. Swann a la jambe trop endolorie pour briser le tomber à temps et Tajiri sèche Octagon avec un Buzzsaw Kick pour assurer la victoire du Takemikazuchi !


O'Rourke et Gulak viennent de frapper un grand coup en obtenant le tomber sur l'un des champions par équipe. Les deux hommes attendent que leurs adversaires se relèvent pour leur proposer une poignée de main virile et leur faire comprendre qu'ils veulent une autre chance pour les ceintures. Soudain, les lumières s'éteignent. Lorsqu'elles se rallument un masque déchiré et ensanglanté de l'original Octagon se trouve au centre du ring, aux pieds d'Octagon Jr.

- - - - - - -

On nous remontre la défaite de Strowman d'hier soir face à Ishii, suivi du challenge lancé par Harper, qui souhaite affirmer la suprématie physique de la Wyatt Family. Ishii fait ensuite son entrée sous une grosse pop. Le theme song de la Wyatt Family renteit et Luke Harper se pointe, suivi par Braun Strowman. Harper traine un moment autour du ring à expliquer à Strowman qu'il va lui montrer comment les choses doivent être faites.


SINGLES MATCH

Si le match d'hier soir a tourné rapidement à l'avantage d'Ishii, celui d'aujourd'hui est bien plus disputé. Et quelle physicalité ! Les deux bulldozers livrent une brawl de haute qualité qui ferait pâlir de jalousie certains classics du Strong Style. Les gros moves sont de sorties aussi et les deux hommes se démolissent à coups de suplex, backdrops et concours de lariats dans une démonstration de brutalité bestiale. Bientôt, la foule a oublié de choisir un camp de se contente d'acclamer la danse macabre que se livrent les deux Béhémoths. Ishii s'élance dans les cordes et envoie un Lariat sur Harper mais ce dernier tient bon et en redemande ! Ishii s'élance une nouvelle fois... DISCUSS LARIAT ! Harper couvre Ishii... 1-2-Non ! Le Stone Pitbull se dégage. Harper tente de le relever mais Ishii lui envoie un coup de coude bien stiff dans la mâchoire ! Le Japonais saisit son adversaire par la taille et l'envoie au sol nuque la première avec un Backdrop Suplex autoritaire ! Ishii s'élance dans les cordes alors qu'Harper est assis. Sliding Lariat dans la nuque ! Ishii répète la manoeuvre ! C'est comme ça qu'il a vaincu Strowman hier. Ishii tente le tombé ! OOONE ! TWOOOO ! THR... NO ! Harper se dégage ! Ishii n'en croit pas ses yeux et agrippe l'arbitre. Harper se relève, il tend la langue comme un psychopathe en plein moment d'extase. Ishii se retourne vers son adversaire qu'il pense encore au sol... BIG BOOT ! Ishii titube... DISCUSS LARIAT !! Ishii n'a qu'un genoux à terre... BACKBODY DROP !!! Harper tente le tomber... 1-2-WHAAAAT ! KICK OUT ! Harper relève Ishii sans attendre et le prend en position de Powerbomb, il l'élève ! RUNNING SITOUT POWERBOMB ! COVER ! OOOONE ! TWOOOOO ! THREEEEE !


Harper reste un moment à genoux au centre du ring alors qu'Ishii a déjà roulé sous la première corde. Le Backwoods Brawler est pris de rires frénétiques tant la bataille fut intense et réjouissante pour un fanatique de violence tel que lui. Harper se relève et pointe Strowman du doigt. Ce dernier est fou de rage et démonte les escaliers du ring pour passer ses nerfs. Ishii, lui, se tient la nuque en ne lâchant pas du regard Luke Harper. Ishii remonte sur le ring et vient coller son nez contre celui d'Harper, ce qui ramène Braun Strowman dans l'équation. Harper éclate de rire et recule tout en faisant signe à Strowman de sortir du ring. Tajiri accourt au ring pour calmer Ishii mais ce dernier repousse violemment son partenaire. Le Japanese Buzzsaw finit cependant par réussir à calmer le Stone Pitbull.

- - - - - - -

On revoit maintenant la défait de Kyle O'Reilly hier soir contre Kenta Kobayashi pour le titre FSP Lightweight. Petit flashback sur le challenge passé plus tôt dans la soirée et accepté par le Japonais avant que Corino et Kelly nous pitchent un peu la rencontre. Les deux lutteurs font leur entrée. O'Reilly semble en mode coupage de têtes alors que Kobayashi est concentré comme jamais. Le Canadien refuse d'ailleurs la photo officielle et veut que le match commence de suite.


SINGLES MATCH
FSP LIGHTWEIGHT CHAMPIONSHIP


Changement de rythme dans ce match-ci. Kyle O'Reilly ne perd pas de temps et se rue sur Kobayashi pour extérioriser sa frustration. L'arbitre doit rappeler plusieurs fois Kyle à l'ordre lorsque celui-ci roue de coups Kobayashi dans le coin ou les cordes. O'Reilly envoie une vilaine claque dans la face du Japonais qui n'apprécie pas le manque de respect et répond au Canadien avec un Kick dans le torse d'une rare violence qui vient couper la respiration du reDRagon ! KENTA tente le tomber 1-2-2,9999999 ! Kick out ! O'Reilly a bien failli perdre en moins de 3 minutes. La suite du match est plus classique, bien que de très bonne qualité et voit un Kenta plus agressif vouloir donner une leçon de respect à son cadet. Le Japonais domine une bonne partie du match mais O'Reilly revient petit à petit dans le match en affaiblissant lentement mais sûrement les bras et jambes du japonais avec des kicks et différents stretchs. La vapeur tourne et bientôt, O'Reilly prend le commandement du match, sans pour autant parvenir à toucher la victoire. On arrive à une vingtaine de minutes de match lorsqu'un des deux hommes semble enfin se démarquer et frôle la victoire. En effet, O'Reilly place Kobayashi dans le coin pour ce qui semble être une tentative de Muscle Buster mais le Japonais parvient à dégager l'une de ses jambes et à appliquer plusieurs coups de genoux dans le crâne du Canadien. O'Reilly lâche Kenta sous la violence des chocs alors que les deux hommes se retombent lourdement l'un sur l'autre. Kobayashi est le premier debout, il s'élance dans les cordes et BUSAIKU KNEE KICK ! NOOOOO !!!!! O'Reilly a chopé la jambe de Kobayashi en vol ! Grapevine Ankle Lock !!! Kenta n'a nul part où aller mais refuse d'abandonner. O'Reilly lâche soudainement la prise et s'élance dans les cordes ! BUSAIKU KNEE KICK DE KYLE SUR KENTA ! ONE ! TWO ! KICKOOOOOOOUUUUUUUUUT !!! O'Reilly relève Kobayashi et lui applique deux vilains Thrust Kicks puis un High Knee dans les dents ! Il le soulève par la nuuuuque... DELAYED BRAINBUSTER ! OOOONE ! TWOOOOO ! THREEEEEEEEE ! O'REILLY WINS IT BACK !!!


Comme hier, on a droit à un beau shot aérien des deux lutteurs bras en croix au centre du ring. L'arbitre vient rendre son titre à O'Reilly qui peine à se relever. Les deux hommes se relèvent finalement plus ou moins en même temps et se fixent pendant plusieurs secondes avant de finalement s'enlacer puis se serrer la main. Kenta lève le bras d'O'Reilly sous les acclamations. Corino et Kelly vendent le fait que tout peut arriver très vite dans les sports de combats.

- - - - - - -

Le prochain match oppose Moran Murphy à Katsuyori Shibata, pour le titre RPW British Heavyweight de ce dernier. Les deux lutteurs arrivent chacun leur tour, avec clairement une préférence pour Shibata de la part du public. Il faut dire que le Japonais est une légende vivante et dispose d'une aura exceptionnelle. Murphy, lui, doit encore faire ses preuves malgré plusieurs belles performances récemment. Les deux lutteurs prennent la photo officielle avant que Mellisa Santos ne fasse les introductions.


SINGLES MATCH
RPW BRITISH HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP


Le début de match est plutôt à sens unique avec un Shibata conquérant, plein de confiance et surpuissant comme à son habitude. L'Australien passe un sale quart d'heure mais fait preuve de résilience et malgré plusieurs moves dévastateurs appliqués par le Japonais, parvient à se dégager de chaque tentative de tomber du RPW Champ. La rencontre prend presque une tournure comique à certains moments, avec un Shibata qui demande presque à son pote d'écurie de rester coucher pour son propre bien. Mais Murphy ne se dégonfle pas et résiste comme un diable pendant 15 minutes de calvaire. Shibata en a cependant assez et après une vilaine backdrop sur l'Australien, fait signe que c'est la fin ! Il relève Murphy et le hisse sur ses épaules pour son G2S... NO ! Frankensteiner ! Murphy a contré Shibata dans un éclair de lucidité luchalibresque ! Murphy retrouve la flamme ! Il envoie un Thrust Kick dans la face de Shibata et le relève sans attendre. MURPHY'S LAW Running Brainbuster ! Cover ! One ! Twoooo ! Thr... SHIBATA KICKS OUT ! Murphy s'élance dans les cordes... BICYCLE KICK OUT OF NOWHERE DE SHIBATA ! SLEEPER HOLD ! Murphy faiblit plutôt rapidement... PENALTY KIIIICK !!! PK !!! ONE ! TWO ! THREE ! Shibata retient son titre !


Shibata célèbre sobrement sa victoire alors qu'une équipe médicale vient prendre soin de Moran Murphy. Melissa Santos annonce le vainqueur "AND NOW THE RPW WORLD HEAVYWEIGHT CHAMPION : KATSUYORI SHIBATA !" Alors que Steve Corino et Kevin Kelly semblent vouloir passer à la suite, l'attention revient sur le ringside où Murphy est entrain de repousser l'équipe médicale et a quitté son brancard ! Murphy rattrape Shibata sur la rampe d'entrée et semble lui envoyer des mots doux. Shibata revient en arrière pour écouter ce que Murphy a à lui dire mais l'Australien envoie alors un molard dans la face du Japonais ! Manque de respect ultime ! Shibata se rue sur Murphy et vient lui marteler la tête de kicks. Les Takemikazuchi tous ensemble débarquent des coulisses pour séparer les deux hommes avec un Samoa Joe fou de rage au centre de débats. Alors que Shibata semble enfin calmé, Murphy se dégage de l'étreinte de ses partenaires de dojo et se rue à nouveau sur le RPW World Champion ! Joe agrippe Murphy lui même et le ramène en coulisses en semi-Coquina Clutch.

- - - - - - -

C'est l'heure du main event mais apparemment, la petite altercation entre Murphy et Shibata a retardé un peu le show. En effet, Samoa Joe est toujours en coulisses entrain de gueuler sur l'Australien. Le theme song du Samoan finit par retentir et ce dernier arrive sous une grosse pop. Le Samoan reste un moment face à Kazuchika Okada qui est là ce soir aussi pour voir le show. Les deux hommes s'affronteront demain à East Rising au Madison Square Garden. Joe et Okada se fixent un moment alors que la tension monte mais finissent par éclater de rire et se serrer la main. Joe tire cependant la main d'Okada pour le rapprocher de son visage et lui dit "We'll see each other tomorrow, brother." Vient ensuite Bobby Fish sous une bonne pop, lui qui est presque à domicile. Le temps semble s'arrêter lorsque Fish et Joe croisent leurs regards, les deux hommes refusant de quitter l'autre des yeux pendant toute la durée de la cérémonie d'intro, photo officielle y comprise. Samoa Joe et Bobby Fish enfilent chacun leur protège dent, tous deux aux couleurs du Takemikazuchi, alors que Melissa Santos introduit le champion et le challenger.


SINGLES MATCH MAIN EVENT
FSP HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP


La rencontre n'est pas particulièrement longue mais incroyablement physique. Joe joue de son poids alors que Fish, lui, a de sérieux arguments en matière de fluidité technique. En effet, le champion poids lourd de la FSP prouve qu'il ne porte pas la ceinture pour rien et semble au sommet de son art depuis ses débuts à la FSP. Fish et Joe passent une bonne partie du match à préparer leur Heel Hook et Coquina Clutch respectif en visant donc talon et cheville chez l'un et nuque et épaules chez l'autre. Les kicks sont brutaux et résonnent à travers tout Rhode Island, les batailles de chops sont intenses et les suplex s'enchaînent avec perfection. En fin de match, Joe maintient Fish dans son Coquina Clutch et a presque le champion inanimé dans son étreinte. Pendant presque une minute, Fish résiste mais finit par fermer les yeux. L'arbitre saisit le bras de Fish et tente de le faire tomber mais Fish parvient à retenir son bras de heurter le sol au dernier moment. Joe ne comprend pas tout de suite que Bobby Fish est en plein second souffle ! Fish parvient à se dégager des jambes de Joe et à rouler en arrière pour arriver sur ses pieds, toujours pris dans le Coquina Clutch ! Joe, toujours sur le dos, comprend que ça sent le roussi et lâche la prise, pour mieux se prendre un Double Foot Stomp de Fish ! ONE-TWO-Kick out ! Fish est un peu groggy mais s'élance quand même dans les cordes... SNAP POWERSLAM DE JOE ! ONE - TWO - NO ! Kick out de Fish ! Joe relève Fish... POWERBOMB ! ONE - TWO - Kick out... Non Joe enchaîne avec le STF ! Fish souffre le martyr mais parvient à se trainer jusqu'aux cordes. Joe lâche un instant pour ramener Fish au centre du ring mais ce dernier parvient à se dégager de l'emprise du Samoan Submission Machine grâce à un violent kick dans le visage de Joe. L'ex-TNA se met à saigner du nez et est distrait juste assez longtemps pour ne pas voir venir Fish avec un Running Dropkick en plein dans sa cheville meurtrie ! Joe tombe instantanément au sol en se tordant de douleur ! Fish capitalise et porte son Heel Hook sur Joe qui après une belle résistance, s'évanouit sous la douleur.


Bobby Fish conserve son titre ! Le FSP Heavyweight Champion et rejoint dans le ring par Kyle O'Reilly qui le félicite. Samoa Joe a besoin de quelques secondes pour se relever mais sert les deux reDRagon dans ses bras avant que le clan ne les rejoigne, à l'exception de Shibata et Murphy. Joe dit que ce n'est que le début pour Takemikazuchi. Il met en avant Bobby Fish comme le meilleur poids lourd de la East Coast et le prochain champion par équipe de la LOW aux côtés de Kyle O'Reilly avant de se tourner une nouvelle fois vers Okada. Joe dit à Okada qu'il n'aurait pas pu battre Bobby Fish non plus et que demain au Garden, il l'emmènera à l'école. Le clan célèbre et occupe le ring encore un moment pour afficher sa future domination sur le monde de la lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[web] TAKEMIKAZUCHI part 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Cimetière :: Future Slam Project-
Sauter vers: