AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RAVEN Gathering #6 : The Devil's Bleeding Crown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Paco

avatar

Federation : Real and Violent Endless Nightmare
Messages : 98
Age : 22

MessageSujet: RAVEN Gathering #6 : The Devil's Bleeding Crown   Lun 6 Fév - 20:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Paco

avatar

Federation : Real and Violent Endless Nightmare
Messages : 98
Age : 22

MessageSujet: Re: RAVEN Gathering #6 : The Devil's Bleeding Crown   Lun 6 Fév - 20:36


➤ RAVEN GATHERING #006The Devil’s Bleeding Crown
Monday, 30th January 2017 ;
from the ECW Arena of Philadelphia, Pennsylvania ;
in front of a crowd of 1200 people ;
broadcasted by Al Snow and Jeremy Borash ;
live on the FITE app


La musique de Gathering se lance et Jeremy Borash, toujours accompagné par l’ECW Legend, Al Snow nous accueillent aux abords du ring. Les deux commentateurs nous disent qu’hier, The Place to be était le Madison Square Garden où des matchs qui sont entrés dans la légende ont pris place ! Tout d’abord, on reçoit un petit rappel de la présence des lutteurs de la RAVEN hier soir. Tout d’abord, la défaite des All-Night Express dans un match pour les LOW Startroopers que les Murder City Machine Guns ont gardés. Ensuite, dans l’une des surprises de la soirée, Matt Riddle a surpris Bobby Lashley pour l’emporter dans un combat au final controversé. Il y a également eu un combat 100% RAVEN opposant The Dudley Boyz et The Broken Hardyz dans une joute qui est sans aucun doute entré dans la légende. La victoire aura été pour les anciens de l’ECW, Bully Ray et Devon ! Enfin, en clôture du show, Kazuchika Okada l’a emporté sur le leader des Takemikazuchi, Samoa Joe. Après ce combat dantesque, le samoan a proposé un t-shirt des Takemikazuchi au Rainmaker qu’il a enfilé sous les chants « This is Awesome ». Enfin, JB et Al Snow parlent de ce soir. Tout d’abord, de Dalton Castle, Kazuchika Okada, Bobby Lashley, « Broken » Matt Hardy et Robert Roode, seuls deux seront encore présents dans les RAVEN World Series pour la grande finale en Main Event pour couronner le tout premier RAVEN World Champion. Un Extreme Gauntlet aura également lieu pour le RAVEN Extreme Championship. Quinze lutteurs d’un peu partout seront présents. Tout d’abord, nous savons qu’Angel Ortiz et Hangman Page seront présents, mais ce n’est pas tout ! Des membres de plusieurs fédérations seront présents ! En réponse à la présence des Broken Hardyz en Angleterre aux shows de la RPW, Brother Nero affrontera l’un de leurs représentants, en la personne d’Adam Cole Baybay ! The Dudley Boyz et ANX s’affronteront dans un Ladder match pour décrocher les RAVEN Tag Team Championships. Un peu plus tôt, quatre équipes s’affronteront dans un Tornado Tag Team match. Trois sont déjà connues à savoir The VE Legacy, Team 246 et The Black Excellence accompagnée par Stokely Hathaway. Un lutteur teasant des débuts depuis quelques semaines fera ses débuts dans un Open Challenge également… Mais le tout premier combat sera celui opposant Dalton Castle à Mr.100%, « The Rainmaker », Kazuchika Okada.

➤ RAVEN WORLD SERIES – SEMI-FINAL – SINGLE MATCH
Dalton Castle vs. Kazuchika Okada – (17:52)

Pour rappel, Dalton Castle est un peu la surprise de ces World Series. On ne l’attendait peut-être pas en demi-finale, et pourtant il est bien présent ! Face à lui, l’homme qui a tout gagné, Kazuchika Okada. Il a renversé tout le Block B pour prendre la première place avec le maximum de point. Les lutteurs débuteront par une poignée de main virile alors que le public enchaîne les chants pour l’un et pour l’autre. Nous débuterons avec plusieurs minutes de mat wrestling enchaîné par du slugfest. Okada essaiera à de nombreuses reprises de placer son Rainmaker mais « The Fabulous Peacock » évitera chanceusement cette prise dévastatrice. Le combat s’intensifie au fil des minutes. Okada montre tout de même qu’il est le grand favori mais l’américain fait comprendre que nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise. Castle tentera son Bang-A-Rang, mais Okada se dégagera au compte de deux. Alors que les combats de Block de ce tournoi seraient finis par un Draw après la quinzième minute, celui-ci n’est pas fini, non ! Les lutteurs sont cependant conscients que plus le combat durera, plus la fatigue ne se fera ressentir pour le Main Event. Castle sera à deux doigts de placer son Everest German Suplex, mais Okada s’en défera… Pour claquer un puissant Rainmaker ! L’arrière du crâne de Castle s’écrase sur le ring et le japonais fait le tombé ! 1…2…3 ! Victoire du « Rainmaker » !
WINNER : Kazuchika Okada

Nous avons donc notre tout premier prétendant au RAVEN World Championship en la personne du « Rainmaker », Kazuchika Okada ! L’homme qui a absolument tout gagné depuis son arrivée aux États-Unis continue son chemin vers l’or ! Matt Hardy, Robert Roode, Samoa Joe et Dalton Castle, tous étant de gros calibres ont tous succombés au Rainmaker ! En final il tombera donc contre « The It-Factor » Roode, « Broken » Matt ou « The Destroyer » Lashley.

Kenny King et Rhett Titus sont dans leur loge entrain de se préparer pour leur combat face aux Dudley Boys. Rhett Titus dit avoir peur de la hauteur et qu’il ne pense pas être apte à monter pour décrocher la ceinture. Kenny King lui répond qu’il n’aura qu’à retenir les cas sociaux qui ont passés des années et des années dans cette ville pourrie qu’est Philadelphia, à savoir Ray et Devon. Titus pense alors que c’est un bon compromis… Et qu’après avoir détruit les Dudley Boys, ils s’occuperont de qui que ce soit s’approchera des RAVEN Tag Team Championships… Car ces ceintures leur appartiennent !

Lacey Von Erich se trouve en backstage avec l’adversaire de Brother Nero ce soir… ADAM COLE BAYBAY ! Le public est heureux de voir l’originaire de Tampa présent ce soir pour « The Devil’s Bleeding Crown ». La belle blonde remercie le lutteur de la RPW de lui accorder quelques minutes lors de sa préparation pour un combat important face à l’un des Trending Topics du Wrestling Business aujourd’hui, Brother Nero ! The Panama Playboy lève le bras pour faire comprendre à Lacey qu’elle doit la fermer. Adam Cole prend enfin la parole et dit qu’il n’a pas à être remercié par Lacey… En soit, s’il est ici c’est car il se doit de subjugué les États-Unis de sa belle gueule. Ce serait triste que seuls les britanniques en profitent. Cependant, Cole dit qu’il aurait pu choisir n’importe quelle fédération américaine. Que ce soit la FSP ou même cette guignolesque LOW. Non, au final, il a choisi la RAVEN car deux mecs se sont incrustés chez lui, à la RPW, à savoir les « Broken Hardyz ». Il est donc de son devoir de venir venger ses couleurs ! Ce soir, il va avoir la chance d’écraser l’ancien Jeff... Cole conclut en disant qu’il est taillé pour ridiculiser des World Champions et non des débris de World Champions ! Il s’approche alors près de la caméra pour dire un petit « RAVEN’s crowd… It’s time for some… ADAM COLE BAYBAY ! ».


➤ RAVEN WORLD SERIES – SEMI-FINAL – THREE WAY DANCE MATCH
Bobby Lashley vs. « Broken » Matt Hardy vs. Robert Roode – (15:22)

C’est sans doute le genre de combat auquel on s’attendait en finale mais voir ceci en demi-finale ajoutera énormément de légitimité au futur RAVEN World Champion. Robert Roode évitera le combat lors des premières minutes, n’hésitant pas à rappeler qu’il avait déjà vaincu « Broken » Matt à plusieurs reprises et que ce combat était pour lui vraiment pas nécessaire, qu’il devrait déjà être en finale. Bobby Lashley quant à lui semble amer de sa défaite surprise face à Matt Riddle hier soir au Madison Square Garden ! Le combat se concentrera sur Bobby Lashley qui démembre petit à petit la « Broken Brilliance » sous les huées de la foule alors que Roode semble apprécier le spectacle. Roode essaiera alors de s’incruster mais Lashley le confronte et le « It-Factor » préfèrera rapidement quitter le ring pour sa sécurité sous les rires de quelques fans. Lashley continue de faire passer sa haine sur « Broken » Matt… Mais celui-ci revient dans le combat ! Matt enchaîne Lashley qui vacille, il semble perdre tout avantage et Matt porte son Side Effect ! Le public est en feu alors que leur favori revient dans le combat ! Roode voit là une opportunité de venir plier le combat après seulement dix minutes ! Roode vient derrière Matt… Coup de pied juste derrière le genou ! Roode reçoit de vives huées et il place directement l’aîné des Hardy dans son Crossface ! Lashley reprend alors ses esprits et attrape Roode dans… Un Crossface à son tour ! Roode est obligé de ne tenir Matt qu’avec un bras, l’autre étant pris dans l’étreinte du « Destroyer ». La situation est peu commune et seule Lashley semble bien la vivre. Matt parviendra à glisser de ce plan à trois… Pour porter un Headlock à Lashley ! Justin King commence à ne plus savoir où donner de la tête ! Lashley lâchera Roode pour ensuite balancer Matt vers les cordes… SPEAR ! « Broken » Matt roule en dehors du ring, il est KO ! Roode pense pouvoir en profiter… Roll up sur Lashley ! 1…2… ! NON ! Lashley est toujours là. Roode se jette à nouveau sur Lashley avant qu’il puisse se relever pour un Penalty Kick. Il le relève et veut le prendre pour son Roode Bomb… Mais Lashley le contre et attrape Roode sur son épaule… C’est l’heure du Dominator ! Pour rappel, c’est avec cette prise là qu’il a mis Kingston hors combat avant que Steen l’emporte par roublardise… Ca y est ! Roode est au sol, Lashley s’apprête pour le Spear… Mais alors qu’il allait bientôt se lancer, Matt remonte sur le ring et… TWIST OF FATE ! Lashley est au sol. Roode se relève à son tour… TWIST OF FATE ! Matt est au sommet du monde ! Il recouvre Robert Roode… 1…2…3 ! Ca y est ! Il l’emporte.
WINNER : « Broken » Matt Hardy

Matt Hardy l’emporte pour le plus grand plaisir du public tandis que Lashley se fait avoir encore une fois, à peu près de la même manière ! « The Destroyer » n’y arrive plus actuellement. Roode quant à lui tente de retrouver ses esprits mais ce n’est clairement pas chose facile. Matt célèbre avec le public. Reby vient le féliciter, le Main Event de ce soir opposera donc Kazuchika Okada à « Broken » Matt Hardy !

Marshall et Ross Von Erich sont en backstage et ils rapidement rejoints par Kaz Hayashi et Shuji Kondo. Grâce à leur période à la NOAH, les fils de Kevin Von Erich savent parler japonais et les quatre lutteurs discutent donc dans leur japonais sous-titré anglais, du combat à venir. Pour rappel, ces deux équipes participeront à un Four-Way Tornado Tag Team match. Alors qu’ils spéculent sur la quatrième équipe mystère, c’est la troisième équipe de ce match qui arrive, The Black Excellence ! Stokely Hathaway est accompagné de ses poulains, Dezmond Xavier et Lio Rush. Hathaway explique que ses protégés commencent à marcher sur le Wrestling Business et cela a commencé avec la WBW où Lio Rush a vaincu un luchador expérimenté, à savoir El Ligero. Hathaway dit alors qu’au lieu de parler, ils feraient mieux de se préparer car dans cinq minutes, ils seront sur le ring pour voir la victoire de The Black Excellence ! See ya there !

Après cette petite altercation entre les équipes participants au Tag Team Contendership, une vidéo se lance. Le gamin d’environ vingt ans aux lunettes de soleil et aux longs cheveux réapparait, toujours méconnaissable, l’écran étant à moitié brouillé. Il nous dit alors que ce soir, son histoire débute et qu’un Open Challenge l’attend… Il est conscient qu’aucun lutteur n’est à sa hauteur, c’est pourquoi il les attend tous avec plaisir… Next !

The Von Erichs font leur entrée, suivis par The Black Excellence accompagné par Stokely Hathaway. Les japonais de la Team 246 arrivent également. Enfin, l’identité de la quatrième et dernière équipe reste toujours inconnue. L’écran nous montre alors des images aux teintes bleu foncé. On revoit Okada saisir le t-shirt Takemikazuchi et l’enfiler… L’écran s’arrête alors sur deux « petits gars » à l’arrière-plan… Il s’agit des IWP Heavyweight et Lightweight Champions ! Le public exulte tandis qu’un dragon vient avaler l’écran et que le thème song des reDRagon retentit dans l’ECW Arena ! Bobby Fish et Kyle O’Reilly apparaissent avec leurs ceintures de la FSP sous le regarde choqué de Stokely Hathaway qui montre clairement que ça ne lui plait pas du tout ! Les reDRagon rejoignent le ring en déposant leurs ceintures près de Jeremy Borash et Al Snow… Alors que le match peut commencer !

➤ RAVEN TAG TEAM CONTENDERSHIP – TORNADO TAG TEAM MATCH
reDRagon (Bobby Fish and Kyle O’Reilly) vs. Team 246 (Kaz Hayashi and Shuji Kondo) vs. The Black Excellence (Dezmond Xavier and Lio Rush) w/Stokely Hathaway vs. The VE Legacy (Marshall Von Erich and Ross Von Erich)(13:47)

Les règles de ce combat sont sans aucun doute un petit peu inhabituel pour la lutte moderne. Aucun lutteur n’est cantonné dans son coin. Aucune règle n’est véritablement à suivre. Tout ce qui compte ? Le combat doit se finir dans le ring par tombé ou soumission ! Le premier mouvement du combat sera un acharnement des trois équipes « faces » sur The Black Excellence ! Rush et Xavier se feront éjecter hors du ring violemment par les autres… S’en suit un énorme brawl entre la VE Legacy, la Team 246 et reDRagon. Cependant, la VE Legacy ne semble clairement pas faire le poids. Ross Von Erich se fera mettre au sol du Ōkami Koroshi Uno de la part de la Team 246. Marshall quant à lui se prendra le Two Man Smash Machine des reDRagon ! Bobby Fish tentera le tombé, cependant, Shuji Kondo viendra briser le tombé. Les deux équipes les plus expérimentées viennent se confronter sous les chants d’encouragement du public. Les quatre lutteurs nous offrent alors un énorme slugfest. Les vétérans prennent le dessus et ils portent un double Armlock sur les spécialistes du genre, Fish et O’Reilly. Cependant, ça ne durera pas longtemps… Lio Rush et Dezmond Xavier reviennent dans le combat pour les attaquer à coups de chaises ! Rush et Xavier balancent ensuite les chaises sur les deux membres de Team 246 avant d’enchaîner de deux Hurracanrana simultanés sur les japonais ! Lio Rush se fera surprendre par Kyle O’Reilly qui lui portera une Running Boot surpuissante. Dezmond Xavier se fait alors prendre dans le Ride the Lightning des reDRagon ! O’Reilly tente le tombé mais c’est Hathaway qui vient le briser ! Hélas pour lui, il n’a pas le temps de bouger plus que Bobby Fish lui porte son Sleeps with the Fishes ! Le public chante pour les lutteurs de la FSP mais c’est au tour des Von Erichs de venir. La Team 246 est présente également. Les reDRagon seront mis dehors et les deux équipes made-in RAVEN se feront la guerre que les japonais remporteront, ils seront à deux doigts de l’emporter grâce au Ōkami Koroshi Duo ! Alors que le compte était à deux sur Ross Von Erich, Bobby Fish et Kyle O’Reilly reviennent dans le combat ! Hayashi tentera un Shinning Wizard sur Fish mais il sera contré… CHASING THE DRAGON ! O’Reilly fait le tombé tandis que Fish retient éjecte Shuji Kondo hors du ring de son Flying Fish Hook ! 1…2…3 !! Ils l’emportent !
WINNER : reDRagon

Bobby Fish et Kyle O’Reilly viennent de démontrer la raison de leurs victoires lors des tournois à la FSP. Kondo et Hayashi viendront féliciter les membres du Takemikazuchi et les quatre lutteurs célébreront sous l’ovation du public. Les champions de la FSP seront donc les prochains prétendants aux RAVEN Tag Team Championships, quels que soient les champions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Paco

avatar

Federation : Real and Violent Endless Nightmare
Messages : 98
Age : 22

MessageSujet: Re: RAVEN Gathering #6 : The Devil's Bleeding Crown   Lun 6 Fév - 20:38

« The Broken Hardyz » sont présents en backstage. « Broken » Matt regarde sa femme, son fils et son frère et leur dit qu’il avait raison ! Il va en effet devoir se défaire de Kazuchika Okada pour devenir RAVEN World Champion ! Cependant, c’est dans la grande finale que cela se passera ! Sa prémonition était donc correcte. « Broken » Matt regarde alors Brother Nero et lui dit que pour ce soir, il le libère ! « Broken » Matt sait que « Adam Cole BayBay » n’hésitera pas à utiliser tout ce qu’il a en sa possession pour l’emporter ce soir. Du coup, il conseille à son frère de se préparer car ce soir, c’est du « Spot Monkey » Jeff Hardy qu’il a besoin pour l’emporter sur Adam. Jeff regarde son frère et dit qu’il a une meilleure idée ! Reby quant à elle prend son mari par le bras et lui dit qu’ils doivent aller se préparer car le combat de ce soir est plus qu’important !

Sur le parking, un vieux pick up arrive… C’est Stevie Richards ! La légende de l’ECW et de la TNA déboule comme une furie. Le meilleur ami de Scott Levy demande au caméraman de lui indiquer le bureau du Président ! Sur le chemin, Stevie nous explique qu’il est ici car on lui a parlé d’un Open Extreme Gauntlet match… Et qu’il sait qu’il est parfait pour ça ! Il arrive devant le bureau de Levy et c’est The Blue Meanie qui en sort. Un moment de blanc s’installe entre les deux puis les deux anciens membres du blue World Order se prennent dans les bras ! Blue Meanie est heureux de voir son ami ici et il lui demande ce qu’il fait ici. Richards répond qu’il est ici pour devenir RAVEN Extreme Champion ! Meanie applaudit en écartant un maximum ses doigts, comme d’habitude. Il explique ensuite à Stevie Richards qu’il va lutter ce soir ! Il a entendu qu’un jeune lutteur avait lancé un Open Challenge ! Meanie explique alors qu’il ne connait pas ce gars avec les longs cheveux et les lunettes de soleil… Mais que ce soir, il aurait affaire à Blue Meanie ! Richards sourit et souhaite bonne chance au Blue Meanie avant de passer à côté de lui pour entrer dans le bureau de Scott Levy tandis que Blue Meanie lui fait coucou pendant de trop longues secondes avant que la caméra se coupe.

Après quelques instants, la salle est plongée dans le noir avec un simple spot qui montre… Scarlett Bordeaux ! La ravissante rousse est quelques mètres devant le rideau d’entrée sous les coups de sifflets du public. Il faut dire, elle est « smocking hot ». Scarlett prend la parole et dit que depuis plusieurs semaines, des vidéos annoncent l’arrivée de la star du 21ème siècle et que quelque chose de très très mauvais va arriver sur la RAVEN… Cette chose qui est très très mauvaise est en fait quelqu’un ! Elle demande à tout le monde d’accueillir… « The Bad Boy », Joey Janela ! L’écran devient brouillé puis lorsque le tout revient à la normal, ce beau gosse aux longs cheveux et aux lunettes se tient aux côtés de la sublime Scarlett. Sur ses épaules, une veste en jeans, des bandages blancs sur les mains, et un pantalon noir avec des couleurs flashys (du vert, du rose, …) pour dessiner les lettres qui forment le nom de « Joey Janela ». Janela et Scarlett montent sur le ring. Janela retire ses lunettes et fait un tour de l’ECW Arena avant de prendre un micro en remettant ses lunettes et de dire qu’il est mieux avec car les gens dans cette salle sont vraiment affreux ! En attendant, il rappelle qu’il a lancé un Open Challenge et qu’un affreux gros homme bleu a accepté ce challenge… Janela dit alors qu’il l’attend de pied ferme car il a des débuts à réussir ! The Blue Meanie fait son entrée, il est clairement ovationné par la foule de l’ECW Arena, ce n’est pas tout à fait le cas de Janela.

➤ SINGLE MATCH
Joey Janela w/ Scarlett vs. The Blue Meanie – (03:51)

Le combat ne sera pas bien long… The Blue Meanie n’a jamais été un très grand lutteur et l’âge se fait ressentir. Janela est bien plus rapide, plus fourbe. The Blue Meanie fera signe de la main à Scarlett qui semblait l’intéresser. « The Bad Boy » répondra d’un Missile Dropkick qui projettera Meanie dans les cordes. Janela enchaîne d’un Running Tornado DDT en s’aidant d’un des coins du ring… Il fait ensuite signe au public que c’est le moment de prendre des photos de sa beauté. Il pose quelques secondes puis… Caught on Camera ! (Standing Moonsault Foot Stomp). Il fait le tombé sur l’ancien bWo. 1…2…3 ! Débuts fracassants pour « The Bad Boy » !
WINNER : Joey Janela

« The Bad Boy » se relève en souriant, Scarlett vient déposer un baiser sur ses lèvres sous les huées du public. Joey Janela prend ensuite un micro pendant que Scarlett lui remet sa veste en jeans, puis les lunettes de soleil. Janela dit alors que le visage du Pro Wrestling est supposé ressembler à ça et non à Blue Meanie. Janela dit alors qu’à partir d’aujourd’hui, les RAVEN Gathering auront la bénédiction d’accueillir « The Bad Boy » et sa princesse, Scarlett !

Lacey Von Erich nous accueille en backstage après ces débuts bouleversants de Joey Janela. Devon et Bully Ray sont avec la jolie blonde. Les Dudley Boys se font tout d’abord questionner sur East Rising qui a pris place hier soir au Madison Square Garden. Les deux partenaires de longue date disent qu’ils ont écrit l’histoire. En effet… Ils ont vaincus l’équipe qui se disait la meilleur de tous les lieux et de tous les temps, « The Broken Hardyz ». Bully Ray dit être honoré d’avoir pu prendre part à un combat qui entrera sans aucun doute dans la légende… Mais ce soir, ils ont d’autres objectifs… Les ceintures de RAVEN Tag Team Champions ! Ce soir, ils affrontent les plus gros gamins de merde de cette industrie, les All-Night Express. Devon précise alors que ces gamins de merdes ont plus de trente ans mais agissent encore comme s’ils n’en avaient que vingt… Ce soir, ils vont voir ce que c’est que d’affronter une équipe à armes égales, contrairement à ce qu’il s’est passé face à la Team 246… Ce soir, ce sera les Dudley Boys qui grimperont vers la victoire !

Jeremy Borash est sur le ring aux côtés de Scott Levy qui restera aux abords du ring pour le combat qui suit. Borash nous annonce alors que le combat qui suit verra quinze lutteurs s’affronter dans un Extreme Open Gauntlet match ! Chaque lutteur arrivera avec une arme, les éliminations ne peuvent se faire que par-dessus la troisième corde… Jusqu’au final-two où le premier RAVEN Extreme Champion sera décidé par tombé ou par soumission… En attendant, JB introduit les deux premiers participants… Tout d’abord, c’est Matt Tremont qui arrive en premier avec une râpe à fromages. Il est suivi par Sonjay Dutt qui fait lui aussi son entré. Il a lui un Kendo Stick… Levy et Borash quittent le ring pour s’installer à la table des commentateurs pour le premier Extreme Gauntlet de l’histoire !


➤ RAVEN EXTREME CHAMPIONSHIP – EXTREME OPEN GAUNTLET MATCH
15-Man from Around the World – (32:57)

Matt Tremont et Sonjay Dutt sont donc les premiers participants de ce combat. D’un côté la râpe à fromages, de l’autre, le Kendo Stick. Tremont laissera vite tomber sa râpe, comprenant que face au « Guru », il ferait mieux d’y aller aux poings. Tremont dominera Dutt en épreuve de force. Dutt ne fait clairement pas le poids et il perd rapidement le contrôle du Kendo Stick. Tremont l’empoigna, direction les cordes, il n’a pas le temps d’y arriver que c’est TARIK qui déboule ! Le canadien arrive avec une crosse de hockey. Il viendra l’éclater sur le dos du « Bulldozer ». Les éclats de cette crosse éclatent jusque dans le public sous le choc. Tremont lâche Dutt puis il se retourne pour empoigner TARIK… Mais le « Rock Steady » s’est emparé de la râpe amenée par Tremont et… En plein dans les valseuses ! Tremont a dû le sentir passer ! Dutt en profite et tente un Head Scissors pour faire passer Tremont hors du ring, TARIK contribue en tentant de soulever les jambes, en vain ! C’est maintenant Alex Daniels qui fait son entrée avec une… Une poupée gonflable ?! Le public semble tout autant surpris que Borash et Al Snow. Daniels vient mettre le nez de TARIK directement entre les cuisses de la poupée. Il enchaîne avec un DDT ! Daniels tentera d’aider Tremont à sortir Dutt qui a un peu perdu l’avantage mais Tremont repousse Daniels ce qui permet à Dutt de reprendre ses esprits. Angel Ortiz débarque armé de la légendaire fourchette, arme fétiche de son mentor, Homicide. Ortiz fait le ménage, il tape tout ce qui bouge, Daniels, Tremont, TARIK et Dutt se font mettre au sol après des coups de fourchettes sur le front ! Alex Daniels commence à saigner et Ortiz enchaîne de son Cop Killa ! La tête de Daniels s’écrase sur sa propre poupée gonflable ! WTF ! Ortiz se relève à peine qu’il se mange un coup de Kendo Stick droit sur le front de la part de Sonjay Dutt ! Il enchaîne d’un Double Foot Stomp. Il relève alors Ortiz… Mais se fait stopper par Matt Tremont qui le couche d’un Clothesline. Al Snow se lève de la table des commentateurs…

Scott Levy sourit tandis que Borash ne comprend pas... Snow dévoile HEAD ! Il est de la partie lui aussi ! Snow monte sur le ring sous les chants « HEAD ! HEAD ! HEAD ! ». Il enchaîne Tremont avec une dizaine de coups de HEAD. C’est ensuite TARIK qui vient vers lui qui se prend un Big Boot suivi d’une descente de… HEAD ! La fête se conclut assez rapidement avec l’arrivée de… Rockstar Spud ! Le britannique reçoit de fortes huées de la part du public ! Il arrive avec un pied de micro en tant que magnifique rockstar qu’il est. Mais en arrivant devant le ring, il jette le pied de micro sur le ring avant de… sortir une table ! Il la met en position alors que JB hurle que c’est inutile de mettre une table hors du ring. « The Ring Rat » se fera surprendre par TARIK ! « Rock Steady » ne laissera pas un instant à Spud de se lever que ce dernier se mange un Enzuigiri qui envoie Rockstar Spud par-dessus la troisième corde ! NO WAY ! Attendez… Spud tombe… Sur la table qui ne casse pas ! Le britannique est d’abord inquiet puis semble rassuré et il sourit en insultant le public qui se montre triste de la non-élimination de Spud ! Il remontera sur le ring pour plusieurs échanges disputés. C’est ensuite Big Daddy Walter qui fait son entrée ! « Die Ringkampfer » arrive en agitant un drapeau autrichien avec un aigle bien visible au centre. Walter éclate le mât sur le front d’Alex Daniels, il étrangle ensuite Angel Ortiz avec un morceau qui lui est resté en main… Il prend ensuite son élan… Et élimination d’Angel Ortiz et d’Alex Daniels ! Matt Tremont vient alors confronter Big Daddy Walter. Les deux poids lourd se confrontent alors que Rockstar Spud, Al Snow et TARIK tentent de tenir debout à côté d’eux… Et les deux monstres se lancent dans un slugfest violent ! Io Shirai arrive à son tour, armée de sa ceinture de championne de la JPO ! Le public hue la lutteuse du Queen Quest alors qu’elle se dirige vers le ring. Elle mettra Spud et TARIK au sol avec des coups de ceintures en évitant les coups perdus de Tremont et Walter. Al Snow la confronte ensuite… L’ECW Legend fait comprendre qu’il ne veut pas taper une femme… Mais il se prend un High Kick qui le fait vaciller… Io veut enchaîner avec un Missile Dropkick mais elle est stoppée en plein vol par Big Daddy Walter qui la saisit d’une main en position Chokeslam et qui la balance sur Matt Tremont qui bascule à la renverse. Hangman Page fait maintenant son entrée avec son fidèle nœud ! Il court vers le ring et élimine directement Al Snow qui tentait encore de retrouver ses esprits ! Hangman Page attrape Io Shirai avec sa corde et l’étrangle ! Il l’a projette alors au-dessus des cordes et tease de l’éliminer… Pendant ce temps, Big Daddy Walter portera « The Bulldozer » en position Powerbomb… Et éliminera Tremont. TARIK viendra directement s’en prendre à Big Daddy Walter mais le géant autrichien l’a vu venir et l’attrape pour le sortir du ring. Zema Ion fait son entrée en courant et sauve TARIK de l’élimination ! De son côté, Io Shirai a profité d’un moment d’égarement de Page qui regardait Ion arriver pour remonter la corde en se tirant dessus… Et elle élimine Hangman Page d’un Hurracanrana ! Zema prend appui sur les cordes mais se prend directement un coup de poing de la part de Big Daddy Walter sur le thorax. Ion est éliminé en basculant directement hors du ring ! Il ne reste actuellement que Big Daddy Walter, TARIK, Io Shirai et Rockstar Spud sur le ring alors que Sheamus O’Shaunessy fait son entrée avec une croix celte d’environ trente centimètres, sous le plus grand étonnement du public de l’ECW Arena !

Le guerrier celte vient se mêler à la fête à son tour et enchaîne Big Daddy Walter avec des droites… Brogue Kick ! Big Daddy Walter vacille, il s’appuie sur les cordes… Second Brogue Kick ! NON ! Big Daddy Walter évite l’Irlandais puis l’attrape… Extrêmination sur le sol ! Sheamus semble KO alors qu’Arisa Nakajima fait son arrivée dans l’ECW Arena ! Io Shirai, la JPO Champion reste figée pendant un moment, elle n’attendait pas sa rivale dans ce combat ! Arisa arrive en courant avec une trash can et la balance directement sur le crâne de la championne. Les hommes se mettent sur le côté du ring et regardent une bagarre féroce dans le ring. Arisa Nakajima semble déchaînée, sans doute à cause de l’humiliation subie par Io Shirai plus tôt aujourd’hui. Arisa s’acharne et met la poubelle sur la tête de Io… COUP DE KENDO STICK ! Io Shirai tombe KO sur le sol tandis qu’Arisa hurle de soulagement sous l’ovation du public. Stevie Richards fait son entrée à son tour, comme il l’avait annoncé plus tôt dans le show ! L’ancien « Dr.Stevie » débarque avec une béquille qu’il éclate sans tarder sur Big Daddy Walter ! Il posera d’ailleurs le menton de Walter somnolant sur la béquille avant de lui porter un Facecrusher ! Stevie Richards, Arisa Nakajima et TARIK se dirigent ensuite vers Sheamus O’Shaunessy qui venait de se relever dans un coin du ring… Et… WTF ?!!!! Rocket Arisa ? Quel clin d’œil à Mayu Iwatani qui, elle aussi, est en conflit avec le Queen Quest ! Sheamus doit sans doute voir des étoiles autour de sa tête ! Sheamus fait quelques pas vers l’avant… Superkiiiiick de Richards ! TARIK l’enchaîne alors avec une Lariat directement par-dessus la troisième corde ! Les trois faces se relèvent à peine que Io Shirai et Big Daddy Walter viennent s’en prendre à eux ! Big Daddy envoie tout d’abord TARIK au sol d’un European Uppercut puissant ! Stevie Richards quant à lui tentera de battre Walter à la vitesse ! Du côté des femmes, Io Shirai et Arisa Nakajima montent dans les échelons de la violence ! Les deux femmes se frappent à coup de Kendo Stick. Io attrape la râpe à fromage et la frotte sur le front d’Arisa Nakajima ! Le public en crisse de douleur pour la pauvre Arisa… La championne soulève alors Arisa sur un des coins et Io la rejoint… Nakajima a le crâne en sang mais elle se réveille et attrape Io en position Powerbomb alors qu’elle allait tenter un Hurracanrana. Le tout se fait interrompre par Jimmy Havoc de la RPW qui fait son entrée ! Il est armé d’une batte de cricket entourée de barbelés ! Il court et s’en prend directement à TARIK ! Mais notre attention retourne rapidement vers les nippones puisqu’Arisa et Io viennent toutes les deux de passer à travers une taaaaable ! Alors qu’Arisa s’apprêtait à lancer Io hors du ring, « The Ring Rat » qu’on avait perdu de vue sort de nulle part et pousse les deux jeunes femmes, directement dans la table qui se brise ! Le public hue massivement le britannique pour cet acte honteux tandis qu’il sourit longuement !

Big Daddy Walter attrape alors TARIK et Jimmy Havoc à la gorge et les pousse vers les cordes pour les faire passer par-dessus ! Stevie Richards vient cependant freiner la manœuvre de Big Daddy Walter avec un coup de croix celtique derrière le crâne de celui-ci ! Jimmy Havoc profite de ce moment de confusion pour éliminer TARIK qui ne s’y attendait sûrement pas ! Il passe par-dessus les cordes après un Head Scissors brillement exécuté par l’anglais. Le Final Four est donc composé de Big Daddy Walter, Jimmy Havoc, Rockstar Spud et Stevie Richards ! Les trois plus petits gabarits l’ont compris, ils ne s’entendent sans doute pas bien mais ils s’allient pour en finir avec Big Daddy Walter ! L’autrichien se démène comme il le peut mais la supériorité numérique devrait avoir raison de lui… Il repousse Spud, puis Richards, puis Havoc… L’ex-ECW prend son élan et se lance pour faire passer Walter par-dessus les cordes… Les deux passent au-dessus mais se tiennent aux cordes ! Walter met un coup de poing à Stevie Richards directement dans la mâchoire et il s’écroule hors du ring… Jimmy Havoc quant à lui prend son élan et place un Missile Dropkick à Big Daddy Walter qui est déstabilisé et tombe ! Quelle surprise ! Alors que « Die Ringkampfer » semblait être l’un des dominateurs de cet Extreme Gauntlet, le voici qui se fait sortir ! Mark Johnson monte alors sur le ring, JB nous le fait comprendre également, le moment fatidique approche à grand pas ! Rockstar Spud et Jimmy Havoc sont les deux derniers concurrents pour le RAVEN Extreme Championship ! Les deux sont britanniques, l’un lutte pour la RAVEN, et l’autre pour la RPW ! Havoc se jette directement sur Spud et celui-ci ne peut rien faire ! Havoc l’enchaîne avec des coups de poings directement sur le front. Spud commence à saigner au-dessus de l’arcade… Havoc cherche alors après une arme et va chercher la fourchette qu’Angel Ortiz avait laissée… Et il veut la planter dans le front de Spud ! C’est hors de question, Spud ne se laisse pas faire et place un coup de pied directement dans les parties intimes d’Havoc ! Le sang coule tout le long du visage de Rockstar Spud… Il cherche à l’aveugle une arme… Et s’empare de la batte de cricket… Il l’envoie directement sur le torse de Jimmy Havoc ! Les barbelés s’enfoncent dans la peau ! Spud sort ensuite du ring et va chercher un petit sachet… WTF ?! Spud le vide, ce sont des punaises, NO WAY ! Il les étale sous les chants « THIS IS AWESOME » du public… Havoc semble revenir, il répond aux coups de Spud tandis qu’on voit du sang dégouliner à travers son t-shirt… Mais Spud attrape Havoc… UNDERDOOOOOOOOOG !! ON THE FUCKING THUMBTAAAAACKKKKSSSS !!! HOLY SHITTTT !!!! 1…2…3 !!! HE DID IT !!! HE WON IT ! OH MY DAMN ! WHAT A BLOODY MESS !

WINNER : Rockstar Spud

Rockstar Spud devient donc le tout premier RAVEN Extreme Champion ! Scott Levy rejoint le ring où se trouve « The Ring Rat » et lui remet la ceinture sous les huées de la foule. Spud demande un micro. Il insulte directement le public de Philadelphia car ils ne comprennent rien à ce que signifie Rockstar ! Spud rappelle qu’il a toujours dit que lorsqu’il voulait, il avait et que c’était ainsi ! « The Ring Rat » précise alors que son but est de dominer cette compagnie et c’est un bon début ! Mic-Drop, il se dirige ensuite vers les backstages sous les huées du public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Paco

avatar

Federation : Real and Violent Endless Nightmare
Messages : 98
Age : 22

MessageSujet: Re: RAVEN Gathering #6 : The Devil's Bleeding Crown   Lun 6 Fév - 20:40

Un récapitulatif nous rappelle alors que Kazuchika Okada et « Broken » Matt Hardy se sont qualifiés pour la final des RAVEN World Series. On peut voir « The Rainmaker » prendre la mesure de Dalton Castle dans un combat serré. On voit enfin « The Fabulous Peacock » en backstage. Castle semble terriblement déçu. Castle dit que ce soir, il doit avouer qu’il a fait face à un lutteur meilleur que lui, actuellement. Castle dit qu’il a prouvé tout au long des RAVEN World Series qu’il n’était pas un lutteur à oublier et qu’il allait marquer les esprits dans cette fédération. Il a peut-être chuté, mais il se relèvera sans problèmes pour devenir RAVEN World Champion.

Retour aux abords du ring avec Jeremy Borash et Al Snow. Juste devant eux, nous pouvons voir Justin King s’emparer des ceintures de RAVEN Tag Team Champions pour aller les accrocher au-dessus du ring. Pour rappel, le combat à venir opposant les Dudley Boys aux All-Night Express est également la finale du Supreme Tag Classic I. JB n’hésite pas à nous rappeler l’enjeu de cette confrontation puisque l’équipe gagnante sera la première équipe à toucher les RAVEN Tag Team Championships… Voici donc que les Dudley Boys font leur entrée sous l’une des plus belles ovations depuis le début de la soirée ! Ils sont rapidement suivis par les All-Night Express !

➤ RAVEN TAG TEAM CHAMPIONSHIP – SUPREME TAG CLASSIC – FINALE – TAG TEAM LADDER MATCH
ANX (Kenny King and Rhett Titus) vs. The Dudley Boys (Bully Ray and Devon)(16:41)

Il est donc l’heure de ce qui semble être l’un des affrontements les plus attendus dans les divisions par équipes à travers le monde. Les ceintures par équipes de la RAVEN vont finalement trouver preneur ! Le combat débutera avec un échange de coups directement au visage, cependant, les aptitudes de bagarreurs de Devon et Ray étant plus élevées que celles des ANX, ces-derniers vont préférer s’échapper et éviter de se faire malmener. Ils se dirigent vers l’extérieur du ring pour s’emparer d’une échelle… C’était sans compter sur un Suicide Dive de Devon ! Le public est transporté et l’ancien Reverend s’empare de l’échelle et la donne à son « brother ». Bully Ray commence à monter vers les ceintures… Ray arrive au sommet… Mais Kenny King envoie un Springboard Dropkick directement sur l’échelle et Ray bascule en se mangeant les cordes. Titus et Devon s’échangent des droites hors du ring… King s’élance, il prend appui sur la deuxième corde, puis le coin du ring… Moonsault sur Devon ! Le public hue les deux membres d’ANX tandis qu’eux deux sont justement entrain de célébrer une victoire faussement acquise. Plusieurs spots s’enchaîneront, Ray portera une Twisting Powerbomb sur Titus avant d’hurler, avec le public… « DEVON ! GET THE TABLEEEE ! ». Le public chante pour l’un des objets les plus hype de l’industrie, la table. Devon prépare alors une table à l’extérieur et une autre au centre du ring… Kenny King qui venait de se relever se fait prendre en position Flapjack par Devon… 3D !!! Une échelle tombe directement sur le corps amoché du pauvre King… Devon relève alors Titus pour une Spinebuster directement sur le corps (et l’échelle) de Kenny King ! Devon fait signe à Ray de monter pendant que lui assure ses arrières. Ray monte et pendant ce temps, Devon se mange un Low Bow de la part de Titus ! Les ANX se relèvent et portent une double Powerbomb sur Devon directement sur l’échelle couchée au sol. Ray est témoin de la scène et ne peut pas monter plus haut à cause des secousses. Son échelle commence à bouger de gauche à droite… Les ANX ont compris ce qu’ils devaient faire ! Ils poussent l’échelle… Ray tombe hors du ring… Directement dans une table ! No Wayyyy ! Rhett Titus et Kenny King s’affalent sur le sol, ils sont extrêmement fatigués. King et Titus montent l’un d’un côté d’une échelle, et l’autre de l’autre côté avec peine… Cependant, Kenny King n’en est qu’à la moitié que Devon s’est relevé… Sitting Powerbomb sur une échelle ! Le crâne du King of the Night vient s’écraser sur le bord de l’échelle. Devon se relève en feu tandis que Rhett Titus prend peur… Devon monte et vient le confronter au sommet ! Ils s’échangent des droites ! Titus pose ses doigts sur les ceintures mais il est surpris par Ray ! Celui-ci le tire par les pieds et enchaîne avec sa Bully Bomb ! Le public est en fait et Devon attrape les ceintures ! Ca y est, nous avons nos champions ! Ray rejoint Devon et les Dudley Boys célèbrent au sommet de l’échelle sous les chants « 3D » du public !
WINNER : The Dudley Boys

Le public est heureux de voir Bully Ray et Devon l’emporter et devenir les tous premiers RAVEN Tag Team Champions ! Ils descendent lentement de l’échelle et vont célébrer avec les fans aux premiers rangs. Les ANX quant à eux se relèvent comme ils peuvent et se dirigent vers les backstages en faisant bien comprendre qu’ils n’abandonneront pas de sitôt ! Alors qu’ils sont à peine rentrés derrière le rideau, c’est Bobby Fish et Kyle O’Reilly qui arrivent ! Le FSP Heavyweight Champion et le FSP Lightweight Champion, tous deux membres du Takemikazuchi sortent de l’arrière-scène. Les reDRagon pointent les tous frais RAVEN Tag Team Champions de l’index pour leur faire comprendre qu’ils seront les prochains sur leur route !

Big Daddy Walter est en backstage et il fait comprendre que ce qu’il vient de se passer ne lui plait guère ! Il a à chaque fois touché du bout des doigts les ceintures… Que ce soit le RAVEN World Championship ou le RAVEN Extreme Championship, il était proche de but… Walter dit que sa défaite n’est le résultat que de l’acharnement de ses adversaires… Il se dit alors très motivé à détruire tous les membres du roster de la RAVEN… L’extrêmination n’est pas terminée car elle ne fait que commencer !

ADAM COLE BAYBAY ! Le lutteur de la RPW fait son entrée sous les cris d’hystéries des plus jeunes demoiselles. Cole apparaît sous « Something for You » et le public reprend ce thème song en chœurs… Il est interrompu par un rire effrayant alors qu’il arrivait sur le ring… « WE LOVE… WE HATE… WE DIE… FOREVER LATE… IN WILLOW’S WAY ! ». Le public l’a compris et l’homme au masque blanc et noir déboule depuis une plateforme surélevée. Il arrive dans le ring sous les chants pour l’encourager. Willow vient alors confronter Adam Cole

➤ SINGLE MATCH
Adam Cole vs. Willow – (21:02)

Le public lance le tout par un échange avec d’un côté des « Let’s go Willow », et de l’autre « ADAM COLE BAYBAY ! ». Willow est complètement dérangé et rit sans cesse. Adam Cole quant à lui se montre quelque peu inquiet par rapport à l’étrange chose qui se tient face à lui. Willow voudra s’élancer sur Cole sans crier gare… Mais « The Panama Playboy » le sèche au sol directement d’un Superkick ! Il tente le tombé ! 1…2… No ! Willow is still alive ! Willow se lève et commence à courir en rond dans le ring. Adam Cole commence déjà à s’énerver et… Nouveau Superkick ! No Way ! Il tente à nouveau le tombé… 1…2… No ! Willow est donc toujours bien de la partie malgré un début de combat chaotique pour lui. Cole s’énerve auprès de l’arbitre Mark Johnson, jurant avoir vu un trois et non un deux ! Cole se relève… One-Man Poetry in Motion ! Willow est de retour ! Il enchaîne Cole avec un Sit out Facecrusher. Willow place alors son Twist of Fate ! Il se couche sur Cole… 1…2… No ! The Panama Playboy se relève ! Ce n’est pas encore fini !  Pourtant les deux hommes semblent prendre un peu de recul pendant quelques instants. Mais seulement quelques instants ! Willow prend son élan et Missile Dropkick en plein dans… Non ! Cole l’a évité et Willow finit le crâne le premier contre le sol du ring. « The One » redresse Willow et… Florida Key ! Non ! Willow a réussi à s’extirper… Il s’élance dans les cordes et saute… À l’extérieur du ring ! Willow tombe sur ses jambes et commence à rire… Adam Cole le regarde un instant… Over the Tope Rope Suicide Dive ! Holy shit ! Les deux lutteurs sont KO au sol alors que le public chante « This is Awesome ! ». L’arbitre commence alors à les décompter… 1…2…3…4… Le temps s’écoule et Willow ne semble toujours pas se lever et Cole a quant à lui beaucoup de mal… 5…6…7… Adam Cole se relève et monte dans le ring à 8…9… Willow se jette entre les cordes, il est de retour ! Cole le surprend alors pour son Panama Sunrise ! Lors d’un instant, le temps s’est complètement arrêté… Et Willow voit sa tête s’écraser sur le sol. Il tombe ensuite sur ses jambes et est légèrement déséquilibré. Adam Cole hurle alors « ADAM COLE » et le public lui répond « BAYBAY ! ». SUPERKIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIICK ! Cole recouvre The Whisp… 1…2… NO WAY ! Willow a encore de l’énergie ! Il se relève d’un coup et s’élance dans les cordes… Running Elbow sur Cole… Sit-out Facecrusher ! Split Leg Pin ! Mais il ne laisse pas le tomber se faire ! Il monte sur l’un des coins du ring ! SWANTOOOOON ! Il attrape l’une des jambes de son adversaire… 1…2…3 ! Willow l’emporte dans un combat intense.
WINNER : Willow

L’arbitre veut saisir le bras de Willow pour le lever mais les lumières se coupent… Lorsqu’elles reviennent, Willow a disparu et Mark Johnson est seul sur le ring avec le perdant, Adam Cole… Lacey Von Erich veut approcher le Panama Playboy mais celui-ci repousse la belle en lâchant un « FUCK RAVEN ! » avant de partir vers les backstages.

Nous filons nous aussi en backstage où Kazuchika Okada enfile sa magnifique veste… Le japonais est questionné par l’interviewer à propos de « Broken » Matt. Okada répondra très simplement qu’il a vaincu Matt lors des Blocks et que les prémonitions de ce fou ne changeront rien… « The Rainmaker » deviendra RAVEN World Champion car c’est sa destinée !

Nous sommes maintenant à la sortie des backstages où Bobby Lashley est sur le point de quitter les lieux. Il dit qu’il n’a pas envie de voir cette finale qui n’est qu’une vaste blague. Matt Hardy n’est arrivé là que par chance ! « The Destroyer » allait l’emporter et voilà que ce fêlé sort de nulle part pour voler la victoire ! Lashley dit qu’aucun lutteur sur cette planète n’est capable de le battre normalement, d’homme à homme dans de vraies règles, et sans tricher. Lashley dit que cela fait maintenant plusieurs années qu’il le prouve non-stop et qu’il le prouve également ici à la RAVEN. « The Destroyer » dit qu’il s’en bat les couilles de qui va l’emporter ce soir. Il n’y a qu’un vrai champion ici et c’est Bobby Lashley ! Lashley repousse le caméraman et ouvre la portière de sa voiture… Alors qu’il allait y entrer, la portière se referme sur sa jambe ! La caméra fait un pas en arrière et on voit le canadien Kevin Steen ! Lashley se tient la jambe et tente de sortir en boitillant. Il va vers son assaillant… Mais Steen l’embarque dans une Pop-Up Powerbomb directement sur le capot de la voiture ! Lashley se tord de douleur tandis que Steen s’approche de lui pour préciser que quand Steen dit qu’on se fight… On se fight ! Il s’en va sans dire un mot de plus alors que Lashley est laissé KO sur sa voiture.

Après cet évènement complètement inattendu, un petit video package nous rappelle les parcours de Kazuchika Okada et de « Broken » Matt lors de ce tournoi. On nous précise qu’un seul quittera les lieux en tant que RAVEN World Champion ! Nous sommes maintenant de retour dans l’ECW Arena et c’est Scott Levy qui fait son entrée sur « Come Out and Play » des Offspring. Levy rejoint Jeremy Borash sur le ring et le Président de la RAVEN détient dans ses mains le RAVEN World Championship. Il précise que le premier champion aura clairement été le plus méritant en dépassant tous les obstacles mis sur leurs routes. Pour rappel, lors de ces RAVEN World Series, douze lutteurs se sont affrontés, parmi eux les Robert Roode, Dalton Castle, Bobby Lashley, Big Daddy Walter, Rockstar Spud, Jessie Godderz… Mais aussi nos deux derniers compétiteurs, « Broken » Matt et Okada ! La salle est alors plongée dans le noir le plus complet… Lorsque la lumière revient, Reby Hardy est présente près du rideau et joue du piano ! Le public chante déjà « DELETE ! DELETE ! DELETE ! ». « Broken » Matt fait son chemin vers le ring en souriant et en faisant également le geste de délation. Reby le rejoint avec dans ses bras, King Maxel qui fait le même geste. Lorsqu’ils sont arrivés sur le ring, c’est au tour de « Rainmaker » de résonner dans cette mythique salle qu’est l’ECW Arena ! Le public devient hystérique ! Le lutteur encore invaincu jusqu’ici sur sept matchs dont un lors d’East Rising face à Samoa Joe, l’un de ses nouveaux partenaires dans Takemikazuchi. Okada surfit alors à travers le rideau pour une énorme ovation. Il lève les bras au ciel et contemple la pluie de billets qui tombe absolument partout dans la salle. Okada rejoint alors « Broken » Matt, Reby, King Maxel, Jeremy Borash, Justin King ainsi que Scott Levy sur le ring. Levy serre tout d’abord la main aux deux lutteurs et les félicite d’être arrivé jusqu’ici. Il dit cependant qu’il est bien connu pour être une légende d’un certain genre de combat… Et qu’il veut absolument que son premier iPPV se conclut dans sa branche ! C’est pourquoi ce Kazuchika Okada vs. « Broken » Matt Hardy sera un… RAVEN’s House of Fun match ! Toutes les armes seront permises, absolument toutes ! La victoire ne pourra quant à elle se décider que par compte de 10 au sol ! JB introduit alors les deux lutteurs l’un après l’autre tandis que Justin King présente la ceinture aux lutteurs puis au public… Il fait ensuite sonner la cloche ! C’est le moment tant attendu !

➤ RAVEN WORLD CHAMPIONSHIP – RAVEN WORLD SERIES – FINALE – RAVEN’S HOUSE OF FUN MATCH
« Broken » Matt Hardy w/ Reby Hardy and King Maxel vs. Kazuchika Okada – (24:17)

Les deux lutteurs débutent ce combat avec un signe de respect avec l’autre en se serrant la main. « Broken » Matt lance alors un énorme « WONDERFUL » ! Voilà qui fera rire son adversaire et une partie du public… De quoi détendre l’atmosphère ? Certainement pas ! Nous avons ici un affrontement avec grand enjeu ! Okada le sait très bien et inaugure le combat avec une droite dans la mâchoire de son adversaire du soir. « The Rainmaker » semble prendre le dessus en ce début de combat. Matt traîne le pas par rapport à l’assurance d’Okada. Okada mènera Hardy à une lutte au sol pendant quelques minutes. L’américain n’aura ici, pas droit au chapitre. Mr.100% domine son sujet ce soir et malmène l’ancien TNA World Heavyweight Champion. Le pauvre subit plusieurs Headlock. Okada affaiblira beaucoup son adversaire avec un Head Scissors Lock qui décontenancera Matt ! Matt arrivera à briser la prise et se roulera hors du ring ! Seulement quelques secondes puisque Okada s’approche des cordes… Springboard Dropkick ! Les deux lutteurs sont au sol, la chute n’a fait du bien à aucun des deux. Justin King commence à les compter 1…2… Reby encourage son mari …3… Mais Okada est debout et revient déjà sur son adversaire du soir. Il lui écrase la poitrine avant d’aller un peu plus proche de l’écran géant… Il prend son élan… LARIATOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO ! « Broken » Matt a fait un tour complet sur lui-même et s’écrase tête la première sur le sol. Le public continue à soutenir les eux lutteurs mais actuellement, Okada a clairement l’avantage. « The Rainmaker » va près du ring et soulève les jupes du ring… Il en sort une chaise ! Le public est déjà chaud mais imaginez un peu la destruction qui s’annonce, c’est un pugilat ! Non ! Alors qu’Okada allait frapper Matt d’un coup de chaise dans le dos, celui-ci l’a vu venir et lui porte un Spinebuster ! Directement sur le sol sans protection ! Matt va à son tour sous le ring. Il en sort une table, une échelle, une planche recouverte de barbelés, il en sort maintenant avec deux Kendo Stick. Il arrive près d’Okada qui est à quatre pattes et tente de trouver de quoi s’appuyer pour se relever mais il se prend des coups puissants de Kendo Stick sur le dos ! On peut voir les traces sur le dos du japonais qui est même ouvert à certains endroits. Matt s’arrête brusquement et regarde le public en commençant à crier « DELETE ! ». « The Broken Brilliance » relève une table et la dispose juste devant le ring. Il sort une seconde table qu’il met dans le ring. Il retourne près d’Okada mais le japonais le surprend avec un European Uppercut ! Hardy vacille et fait quelques pas vers l’arrière… Il bascule sur l’échelle qui était au sol et tombe le dos directement dans la planche recouverte de barbelés ! Okada n’hésite pas à marcher sur le torse de Matt pour que les barbelés, sous son corps, s’incrustent dans la peau. Okada fait alors signe à King qu’il doit compter pendant que le nippon remonte dans le ring. 1…2…3…4… Matt a toujours du mal à se décrocher mais on peut d’ores et déjà voir du sang couler le long de son dos. 5…6… Le voilà sur pied ! Il rejoint Okada dans le ring et les deux lutteurs s’échangent des droites. Le combat dure déjà depuis un petit moment… Matt semble commencer à s’essouffler, Okada quant à lui semble en bonne condition. Cependant c’est bel et bien « Broken » Matt qui prend le dessus dans ce slugfest ! Il prendra appui dans les cordes… Mais alors que Matt revenait vers le japonais, il se fait réceptionné d’une Big Boot dont il a le secret ! Mr.100% relève son opposant et le fait monter sur un des coins du ring… Il l’attrape en Superplex… Nous avons une table à l’extérieur du ring et une au centre de celui-ci ! Matt ne se laisse pas faire et il fightback ! La lutte est très disputée. Les deux hommes ne lâcheront pas tant qu’ils n’auront pas cette victoire ! Matt est en difficulté… Mais Okada tombe du coin, sur ses jambes… Il attrape directement Matt sur ses épaules… Powerbomb !!! THROUGH THE TABLE ! THIS IS AWESOME !

Okada va maintenant reprendre la chaise qu’il avait sorti au début du combat pendant que Justin King compte Matt ! 1…2…3…4…5… Il commence à peine à bouger un bras mais Okada n’en a rien à faire, il relève Matt et le prend en position… Tombstone ! Il le garde ainsi et monte sur le coin du ring au niveau de la seconde corde… TOMBSTONE ON THE FUCKINGGG CHAAAAAAIIIIRRRRR !! Le public ne s’y trompe pas ! « This is Awesome » se fait entendre un peu partout ! L’arbitre vient alors compter Matt 1…2…3…4…5…6…7… Ca pourrait très bien être la fin, excepté que Reby vient supplier Okada d’arrêter de s’en prendre à son mari. « The Rainmaker » reste cependant stoïque face à Queen Rebecca… Mais Matt a miraculeusement réussit à se relever au compte de 9 ! Il vient cependant surprendre Okada d’un coup de genou dans le bas ventre. Il enchaîne de plusieurs atémis puis un Twist of Fate directement sur ce qu’il restait de la chaise ! Matt fait signe à l’arbitre de compter le japonais… 1…2…3…4… Okada est déjà debout ! Il a un avantage important sur Matt dans ce combat ! Matt envoie Kazuchika hors du ring et le rejoint en sautant de l’apron pour un coup de coude sur le crâne de son adversaire… Mais Okada l’évite et enchaîne directement avec THE RAINMAKAAAAAAHHHH !
Il soulève Matt et le couche sur la table qui était disposée au bord du ring, face à l’entrée des lutteurs ! Il lève alors l’échelle entre l’écran et la table… Il commence à monter petit à petit, il arrive au cinquième échelon et « The Ring Rat » sort du dessous du ring pour tirer Matt de la table ! No Way ! Personne ne comprend, le tout récent RAVEN Extreme Champion vient sortir Matt Hardy des griffes de Kazuchika Okada ! Okada descend de l’échelle et vient faire comprendre à Spud qu’il n’a rien à faire là ! Le public chante alors « FUCK YOU SPUD ! FUCK YOU SPUD ! »… Okada s’apprête alors à lever la main sur Spud lorsqu’il se fait attaquer par derrière ! Il s’agit d’Andrew Everett et de John Skyler ! OH MY GOD ! Les trois lutteurs passent alors Kazuchika Okada à tabac sous les huées du public. « Broken » Matt se relève alors tout doucement… Puis il commence à rire et il dit « Andrew, John and Spud… I knew you’d come ! ». Le public n’y croit pas ses yeux ! Matt vient de tourner sa veste contre tout le monde ! Il fait alors signe à Everett, Skyler de mettre Okada sur la table. Spud vient ajouter la Barbed Wire Board sur le corps KO d’Okada alors que Reby Hardy applaudit largement ! Matt monte alors jusqu’au sommet de l’échelle… DIVING LEG DROP THROUGH THE TABLE AND THE BARBED WIRE BOARD ! OH MY GODNESS ! Le public se fait entendre, « HOLY SHIT ! HOLY SHIT ! ». Matt hurle de douleur tandis qu’Okada n’est pas visible sous les débris. Andrew Everett et John Skyler aident Matt à se relever tandis que Justin King décide au final de compter Okada… 1…2…3…4…5…6…7 Toujours aucun signe de vie, Reby et King Maxel rejoignent alors Matt, Everett, Skyler et Spud dans le ring pour regarder la planche immobile qui recouvre le corps d’Okada ! 8… Premiers mouvements ! Okada éjecte la planche à quelques mètres pour montrer un corps ensanglanté sous les chants « OKADA ! OKADA ! »…9 ! Okada a un bras sur l’échelle et tente de se redresser, il est sur les genoux… 10 ! C’est fini !!! Justin King fait sonner la cloche et déclare donc Matt Hardy vainqueur et tout premier RAVEN World Champion !

WINNER : Matt Hardy

Matt Hardy est au centre du ring alors que son theme song retentit sous les huées du public. Des chants « THIS IS BULLSHIT » se font entendre ! Matt est tout sourire tandis qu’Okada est dépité aux abords du ring. Des médecins viennent aider Okada mais celui-ci les repousse et il prévenir quitter les lieux sous les applaudissements de la foule. Matt quant à lui reçoit la ceinture de RAVEN World Champion des mains de Scott Levy qui a du mal à cacher son mécontentement face à ce finish controversé. Levy quitte les lieux et rejoint Al Snow et JB qui eux aussi ont la mine déconfite. Matt prend alors la parole et demande au public s’ils sont heureux ? Ils ont enfin ce qu’ils ont toujours voulus… Matt Hardy en tant que champion majeur ! Le public hue massivement celui qui leur a brisé le cœur ce soir ! Matt dit alors que sur ce ring, nous avons la renaissance du MATTHARDYBRAND ! Il précise alors que quoique le public, les dirigeants, son frère peuvent penser, ce qui compte, c’est que Matt Hardy soit World Champion ! Le public commence alors à chanter « YOU SOLD OUT » en direction de l’aîné des frères Hardy… Le show se conclut sur Reby, King Maxel et Matt célébrant ce titre entourés de Rockstar Spud, le RAVEN Extreme Champion ainsi que d’Andrew Everett et John Skyler ! Matt conclura le show par un « APPLAUSE THE ICONIIIIIIIIIIICCCCCCC MATT HARDY YOU MORRONS ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RAVEN Gathering #6 : The Devil's Bleeding Crown   

Revenir en haut Aller en bas
 
RAVEN Gathering #6 : The Devil's Bleeding Crown
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Raven : Nevermore
» Raven Sloth
» Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]
» Un RP avec Raven ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Cimetière :: Real and Violent Endless Nightmare-
Sauter vers: