AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WBW ▬ New World of Sport (#12)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 119

MessageSujet: WBW ▬ New World of Sport (#12)   Dim 5 Mar - 16:52

NEW WORLD OF SPORT #12
Live on ITV News - 21/02/17 - Empress Ballroom




Nigel McGuinness arrive sur le ring sous les acclamations du public. Il attend quelques secondes afin de profiter de la Standing Ovation qui lui est offerte par la foule londonienne avant de finalement commencer son discours avec un léger sourire aux lèvres. Il explique qu’il est évidemment très heureux d’être de retour à la WBW, qu’il n’a pas prévu de s’absenter avant un long moment, qu’il va reprendre le contrôle des opérations et qu’il va tout faire pour mettre un terme aux règnes de la BDK et bien sûr du Barber Club ! Il annonce d’ailleurs que le Main Event sera un Steel Cage Match, qu’il opposera les DIY aux Bad Influences et que le tout sera pour les ceintures par équipe... Oh ! Marty Scurll débarque à son tour, il n’est pas accompagné de son groupe et semble plutôt remonté. Il affirme alors qu’il est le meilleur lutteur au monde, que ce Week End il a vaincu deux des plus grands catcheurs de la planète et que pourtant son patron continue à vouloir lui mettre des bâtons dans les roues ! Le jeune retraité lui répond alors, qu’il n’apprécie pas beaucoup les « vilains » garçons dans son genre et qu’il aime encore moins les coups de chaises en pleine tête ! Il répète alors une nouvelle fois qu’il va faire de la vie de Scurll un enfer… Oh ! Ce dernier rigole et rétorque aussitôt que cela va maintenant faire trois mois qu’on essaie de transformer sa vie en enfer, en favorisant des pantins comme les DIY, en laissant le Bullet Club entrer dans les locaux de la fédération… Mais malgré tout, il est toujours là, toujours debout ! Alors il dit qu’il s’en fout, que s’il doit vivre en enfer… alors il sera le diable !

L’ancien Desmond Wolfe applaudit ce trait d’esprit et affiche alors un sourire carnassier, il conseil à son rival de ne pas trop jouer au super-vilain, car il va rapidement finir par tomber sur un véritable super-héros ! Oh, tiens, d’ailleurs il en a trouvé un qui est prêt à affronter le Marty ici et maintenant… Quoi !? STAND BACK, THERE’S AN HURRICANE COMING TROUGH ! Hein !? Comment !? Mais c’est le justicier de la LOW ! Il arrive dans l’arène sous les applaudissements des spectateurs qui semblent ravis de le revoir en Angleterre ! Le Leader du Barber Club quant à lui affiche une mine un peu dépitée et qui croise les bras en soupirant… Apparemment cette situation l’agace énormément et on peut le comprendre !

Single Match :
The Hurricane vs. Marty Scurll


La cloche sonne, Nigel McGuinness s’installe à la table des commentateurs, l’homme en vert lui enlève tranquillement sa cape pour se préparer à combattre, mais son opposant, n’a pas l’air très déterminé, il reste même dans son coin, à le fusiller du regard avec les bras croisés.

- Je n’ai aucune envie d’affronter ce Has Been de Shane Helms !
- Bon Dieu ! JE NE SUIS PAS SHANE HELMS !
- Mec… Même Clark Kent était plus discret que toi !
- Je ne connais pas Super… euh Clark Kent !

Après cet échange assez étrange, Scurll passablement agacé finit par mettre un pain à l’envahisseur qui répond aussitôt d’une façon aussi sèche que brutale ! Le combattant masqué commence même à prendre l’avantage grâce à des coups de poings et à des uppercuts portés à l’européenne, sans doute un peu trop impatient il tente même d’en finir rapidement à l’aide de son « Eye of the Hurricane », malheureusement pour lui l’ennemi anticipe sa prise et l’accueil avec un coup de pied dans le bide suivit d’une Snap Suplex particulièrement stiff et d’un tomber infructueux ! Marty relève sa proie, qui répond aussitôt, celle-ci répond aussitôt avec une série d’atémis et se projette dans les cordes avant de se manger un Superkick en pleine face ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le natif de Littleport place alors l’étranger sur la troisième corde et tente une Superplex, il est cependant repoussé par l’alter-égo secret de Gregory Helms qui répond aussitôt avec un Diving Crossbody ! En pleine confiance, The Hurricane tente de placer un Vertebreaker, mais l’ennemi contre cela en petit paquet… Un, deux… Le chouchou des enfants parvient à retourner le tomber ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Le barbu se relève fou de rage et retente son Superkick, heureusement le vert esquive, puis lui attrape la gorge… HURRICHOKESLAM ! Le super-héros fait alors son signe de victoire et part pour un Shining Wizard… Quoi !? Il est intercepté en pleine course par l’ennemi qui le soulève… SITOUT POWERBOMB ! Hein ? Mais ce n’est pas terminé, il tente sa Crossface Chickenwing, par chance, le représentant de la LOW arrive à obtenir un Rope Break avant que la prise ne soit vraiment verrouillée.

Très en colère, le brun fonce sur le bonhomme venu d’ailleurs qui place un magnifique surpassement sur son opposant qui s’écrase à l’extérieur du ring ! Un, deux, trois, quatre, cinq, le vilain se relève et échange quelques mots doux avec son patron alors que son adversaire lui prend un peu d’élan et finit par sauter au-dessus des cordes ! Springboard Sommersault ! Le protecteur de New York essaie de relever l’anglais qui rétorque aussitôt avec un Inverted STO contre l’escalier ! DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX SUR LES MARCHES EN ACIER ! Il cherche quelque chose sous le ring… C’est une chaise ! Quoi !? McGuinness arrache la chaise des mains de son rival du moment qui remonte sur le ring en insultant l’officiel… Small Package du héros ! Un, deux, trois !

Vainqueur : The Hurricane.

***

Marty n’y croit pas ses yeux et en se relevant il porte un énorme coup bas sur le vainqueur qui ne s’y attendait absolument pas ! Il attrape un micro et dit que ça ne serait jamais arrivé si Nigel n’était pas intervenu, il utilise ensuite l’objet qu’il vient de récupérer pour exploser la tête du malheureux ! Hein !? Le Chairman monte sur le ring et explose la chaise sur la tronche du Heel qui s’effondre ! Il annonce que ce jeudi, les deux hommes s’affronteront une nouvelle fois, dans un Hardcore Match !

***

6-Man Tag Team Match :
O Brother (Lance Anoa’i & Malachi Jackson & Mike Sydal) vs. The Real Legends of Wrestling (Braden Walker & Joe E. Legend & Kevin Northcutt)


Cette fois-ci le combat commence rapidement ! Dès que la cloche sonne, Lance se jette sur Braden et le martèle d’atémis avant de le pousser dans les cordes et de le harponner avec un magnifique Dropkick ! Fier de son enchaînement, il commence à prendre de l’élan, mais est malheureusement intercepté en pleine course par le Cowboy qui l’écrase au sol avec un Spinning Spinebuster ! Le « Wild Cat » tape ensuite dans la main de Kevin Northcutt et ils relèvent le jeune homme à deux pour ensuite lui porter une Double Snap Suplex suivit d’une Double Elbow Drop ! Un, deux, dégagement ! Devant cet échec, le duo de vieux briscards enchaîne les coups de poings sur le Young Lion avant de l’envoyer violemment dans un coin… Oh ! Le jeune Anoa’i bondit sur les cordes et revient avec un Springboard Crossbody ! Il se dépêche de faire le changement avec Mike Sydal qui prend de la hauteur et saute à son tour ! Double Missile Dropkick sur les texans ! Le beau blond enchaîne ensuite avec un Tilt-a-Whirl Tornado DDT sur Legend qui venait d’entrer dans le ring ! Le frère de Matt Sydal se relève et commence à gagner de la vitesse… Quoi !? Double Flapjack porté par les Cowboys qui le poussent contre un coin ! Miz-Line de Walker qui retourne dans son coin, alors que le légendaire Northcutt lui, tente un Stinger Splash ! C’est esquivé de justesse par le trentenaire qui est monté sur la troisième corde et qui répond avec une Diving Hurricanrana immédiatement suivie d’une Standing Shooting Star Press ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Il veut relever le Heel, malheureusement ce dernier l’aveugle et contre-attaque avec un DDT ! Il le place maintenant sur ses épaules, mais le voltigeur se dégage et tape dans la main de Malachi qui attend sur l’apron du ring… Kevin lui fonce dessus, il se mange un coup de la guillotine suivit d’un Slingshot Facebuster porté à la façon des Bucks ! Il veut en finir… Lionsault !? C’est esquivé par la légende du Texas qui bondit et tape dans la main de Joe E. Legend, ce dernier part pour une Rolling Thunder Clothesline… OH SUPERKICK DU JACKSON ! Il fait le signe de la fin et part pour un Slicebread #3, mais alors qu’il prend de l’altitude, le canadien le garde en pleine hauteur et contre aussitôt… GERMAN SUPLEX ! C’est magnifique ! Il fonce dans le coin des « frères » et les faits tomber à l’extérieur avant de faire le changement avec Braden Walker… OH ! DEATH SENTANCE ! Ils font le tomber… Un, deux, trois ! C’est terminé !

Vainqueurs : The Real Legends of Wrestling.

***

Après le combat, Joe E. Legend prend le micro pour dire qu’il ne comprend pas pourquoi Nigel McGuinness, qui est désormais de retour n’a toujours pas fait appel à eux ! Northcutt continue en disant, que ses amis et lui forment le clan le plus redoutable de la WBW et qu’ils l’ont encore prouvés samedi soir en écrasant ces trainées niakouées qui n’intéressaient que le chairman de la défunte JPO ! Il prétend que Walker est une star internationale, un homme qui va augmenter les ratings, alors que KANA et Hojo, elles se conteront de faire bander les Otakus qui regardent ce show sur un site de streaming illégal ! Braden prend à son tour la parole, pour affirmer qu’il a amené un petit peu de Star Power à la WBW et qu’on ne le remercie même pas pour cela… Oh ! KANA fait son apparition au milieu du ring, elle est évidemment accompagnée par Kairi Hojo ! La plus ancienne des jeunes femmes répond aux attaques de ses rivaux, en disant qu’elle, elle n’est pas un déchet, qu’elle est une VRAIE lutteuse, pas un clown et qu’elle restera afin d’aider Hojo à s’imposer dans ce milieu d’homme ! Elle défit ensuite le trio légendaire, pour un combat la semaine prochaine… Un 3 vs. 3 dans lequel elles seront accompagnées par un partenaire mystère… Northcutt accepte, apparemment contre l’avis de ses partenaires qui pensaient en avoir terminé avec les nippones.

***

Two-on-One Handicap Match :
The Gentlemen’s Club (Orange Cassidy & Swamp Monster) vs. Tursas


Dès que le combat commence le Swamp Monster enchaîne les kicks sur Tursas qui ne bouge pas d’un seul centimètre et qui finit par attraper la gorge de l’ennemi pour lui porter un Dropkick ! Oh ! La créature parvient à se dégage et elle se projette dans les cordes pour tenter une Clothesline, qui semble totalement inoffensive ! Le géant répond alors avec quelques coups de poings qui mettent son adversaire en difficulté, il tente alors de porter une Powerbomb, heureusement le monstre du marais se dégage in-extremis et il se dépêche de monter sur la troisième corde… Diving Crossbody ! Oh ! Orange Cassidy monte lui aussi sur la troisième corde et bondit ! Diving Crossbody² ! Quoi !? Le Viking garde les gentlemen dans ses bras, il vacille, mais ne tombe pas… Comment !? Chuck Taylor profite d’une distraction de l’arbitre pour tirer les jambes du colosse qui tombe en arrière… Un, deux… Dégagement ! Très en colère l’homme fort de la BDK fait valser ses assaillants, quand ils se relèvent il attrape cet improbable duo par la gorge… DOUBLE CHOKESLAM ! Il relève Orange Cassidy et enchaîne… KREUZE BOMB ! CASSIY S’ECRASE SUR SON PARTENAIRE ! Les deux hommes sont allongés au centre du ring, alors que la masse inamovible se projette dans les cordes… RUNNING SPLASH ! Un, deux, trois ! C’est déjà la fin ! Quel titan !

Vainqueur : Tursas.

***

Après le combat, Tursas veut soulever une nouvelle fois Orange, pour lui porter une autre prise, mais Chuck Taylor monte sur la troisième corde… OH ! MISSILE DROPKICK ! Il parvient à faire reculer le géant et tire ensuite ses amis à l’extérieur du ring ! Le cornu semble vraiment très en colère de cette intervention et il attrape finalement la gorge de l’arbitre… CHOKESLAM !


***

Nous sommes en coulisses avec Becky Lynch, cette dernière est accompagnée par Johnny Saint qui lui pose quelques questions, le retraité affirme que la rouquine est sans doute la femme la plus dominante de ce business, mais on entend alors une voix inconnue répondre : « Oh Really ? » La rouquine se retourne et se retrouve nez à nez avec Candice LeRae, qui est évidemment accueillie par un tonnerre d’applaudissements, la blonde dit assez justement et très sérieusement qu’il faudrait qu’elles s’affrontent pour savoir laquelle des deux est la meilleure, puis la lutteuse de la MWA reprend un air sérieux, pour dire que ce soir, elle n’est pas venue pour combattre, mais pour féliciter son mari d’avoir mis un terme au règne de la BDK ! L’irlandaise lui explique, qu’elle est aussi ravie pour les DIY, puis affirme qu’elle fera bientôt la même chose avec Austin Aries et le Barber Club ! Les deux combattantes se serrent ensuite la main tout en se défiant du regard.

***

WBW Next Generation Championship :
David Finlay, Jr. © vs. Jack Gallagher


Ce match de championnat commence sur les chapeaux de roues, en effet dès que la cloche sonne, Finlay se jette sur son adversaire et l’attaque directement avec une série d’European Uppercuts, après quelques secondes il se dépêche de placer le moustachu sur ses épaules et il enchaîne… Rolling Fireman’s Carry Slam ! C’est suivi d’un Diving Moonsault ! Cette fois-ci, le Challenger répond en levant les genoux et il enchaîne aussitôt avec un Inside Craddle ! Un, deux, simplement deux ! L’anglais se relève et Dave le surprend en lui portant un Jawbreaker et une énorme Running Lariat ! Il tente également le tomber, heureusement son ennemi se dégage et se relève à son rythme… Short-Arm Clothesline du champion ? Non ! C’est contré et transformé en petit paquet… Un, deux, dégagement ! Le Heel s’est dégagé, mais Jack ne le lâche pas, il lui attrape la cheville et la tord… ANKLE LOCK ! Le pauvre brun tente une roulade, son rival l’accompagne et garde toujours la prise, il finit même par s’allonger au sol au grand damne de David qui hurle de douleur ! Il se mord la main pour ne pas abandonner et parvient finalement à attraper les cordes ! Il se relève en s’aidant de ses dernières, son ennemi lui fonce dessus… Surpassement ! Oh ! Gallagher atterrit sur l’apron, il porte un coup de la guillotine à son ennemi avant de le balancer violemment contre un coin, puis de monter sur ce même coin alors que le « fils de » est encore au sol… SENTON BOMB ! Non ! Lui aussi se mange les genoux de son opposant, qui l’attrape aussitôt dans le dos et enchaîne… DRAGON SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement in-extremis du challenger sous les yeux surpris du champion…

Ce dernier relève donc sa victime pour lui porter un Backbreaker avant de l’allonger sur le ventre et d’enchaîner avec un Knee Drop et un Elbow Drop ! Il veut en finir… CAMEL CLUTCH ! Non, le British résiste, il rampe vers les bords du ring, mais quand il se rapproche trop des cordes, le disciple de Castagnoli le ramène au centre du ring et alors qu’il est en train de répéter cette opération, le rouquin lui frappe violemment la cheville et parvient à enchaîner… ANKLE LOCK ! Le représentant de la BDK hésite à abandonner, mais il finit par obtenir le Rope Break, il se relève en s’aidant du coin… CORNER DROPKICK DE GALLAGHER ! C’était extrêmement stiff, il commence à grimper sur la troisième corde, mais Finlay frappe le dernier câble pour faire tomber l’ennemi, il le place maintenant sur ses épaules et fait le signe de la fin, Jack se débat et il frappe l’arbitre par accident… CELTIC CROSS ! Un, deux, trois ! Hein ? L’arbitre est KO ce qui agace énormément le champion, celui-ci profite néanmoins de cette absence pour rouler à l’extérieur du ring et attraper une chaise… Fit Finlay arrive en courant et il commence à engueuler son fils, il lui arrache l’arme des mains, au même moment celui-ci s’effondre inconscient… Le vétéran se retourne et il voit que l’arbitre s’est relevé… Il voit le Belfast Brawler avec une chaise en main et décide de sonner la disqualification !

Vainqueur via Disqualification : David Finlay, Jr.

***

Jack Gallagher se relève et se tient la tête en voyant la scène, Finlay, Sr. Regarde le challenger, puis l’arbitre, puis son fils et enfin la chaise qu’il a dans la main… OH ! Il commence à passer le champion à tabac, il explose littéralement la chaise sur son dos, l’arbitre vient se mettre au milieu du père et de son enfant, même Gallagher – en bon Gentleman – intervient pour essayer de calmer le vieil homme qui finit par lâcher l’objet et par retourner en coulisses alors que des médecins viennent prendre des nouvelles de David Finlay, Jr. qui est dans un bien mauvais état.

***

Single Match :
Austin Aries vs. Travis Gordon


Les deux hommes débutent le combat en se tournant lentement autour, A-Double finit par prendre l’avantage avec un coup d’avant-bras, il lance ensuite son jeune adversaire dans les cordes, mais ce dernier esquive une Clothesline, prend de la vitesse et revient avec un Tilt-a-Whirl Headscissor qui projette le barbu à l’extérieur ! Il se dépêche de bondir sur les câbles ! Asai Moonsault !? C’est esquivé par Aries qui remonte rapidement sur le ring et se projette dans les cordes… HEAT SEEKING MISSILE ! Il renvoi maintenant son ennemi dans le ring et contre un coin, il part pour son IED, mais s’est contré par le représentant de la RAVEN qui grimpe sur le Turnbuckle et lui bondit dessus ! DIVING DDT ! Il se dépêche de tenter le premier tomber du combat… Un, deux, tr… Dégagement ! Il attend maintenant que le vétéran se relève et tente un Superkick ! Non ! Oh ! Non ! Le Champion de l’Internet attrape le pied du gamin et le fait tourner sur lui-même avant de l’assommer avec un Rolling Elbow aussitôt suivit d’une souplesse arrière particulièrement stiff et oh… Il ne lâche pas le voltigeur ! HORN OF ARIES ! Le jeune lion résiste tant bien que mal et il parvient même à saisir la première corde et donc à faire lâcher Austin ! Celui-ci se dépêche de relever sa proie, qui rétorque presque aussitôt avec une Enzuigiri suivit de… OH ! PERFECT PLEX DU GAMIN ! Un, deux, tr… Dégagement ! Très frustré, il commence à monter sur la troisième corde, au même moment il voit Rick Roland et Sloan Capriese – qui accompagnaient leur patron à l’extérieur – qui tentent d’intervenir, il décide donc de bondir ! DIVING MOONSAULT SUR LES DEUX GORILLES ! Il remonte sur le coin, mais quand il fait ça, il est rejoint par le vieux de la vieillese, qui lui assène quelques coups d’avant-bras avant de lui porter un surpassement ! Que va-t-il faire ? WOW 450° SPLASH DU CHAMPION ! Il vient de rappeler à tous les téléspectateurs, qu’il n’a pas été champion de la X-Division pour rien ! Il se dépêche donc de couvrir le gosse ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Après le combat Austin Aries se relève et lève les bras vers le ciel, mais ce n’est pas son thème son qui résonne, non, c’est celui de la très populaire Bayley qui arrive sous les acclamations du public ! Elle rappelle que la semaine dernière, elle est venue à bout du WBW Internet Champion et qu’elle veut donc l’affrontement une nouvelle fois, mais dans un match de championnat ! A-Double refuse en prétendent qu’elle n’en est pas digne, mais Mike Quackenbush débarque à son tour et il affirme, que la jeune femme est dans son bon droit et que les deux rivaux s’affronteront la semaine prochaine, dans un Two out of Three Falls Match ! Le public explose de joie, alors que les membres du Barber Club font la gueule… et on peut les comprendre !

***

Après la pause de pub, on retrouve Claudio Castagnoli dans la foule, il est au milieu de gamins qui portent des masques de El Generico, il dit qu’il est venu ici pour récolter leurs avis, pour savoir s’ils ont pleuré lorsqu’il est venu à bout de leur héros ! Aucun des marmots n’accepte de parler, mais finalement l’un d’entre eux se lève et met une énorme patate au champion ! OH ! C’est le vrai El Generico ! Il enchaîne les coups de poings et fait reculer son rival jusqu’au ring, il le fait passer par-dessus la barricade avant de monter sur cette dernière et de lui sauter dessus…Diving Crossbody Il balance violemment le suisse contre la barrière avant d’enchaîner avec un Helluva Kick extrêmement stiff ! Il garde le chauve dans ses bras… EXPLODER SUPLEX CONTRE La BARRICADE ! Apparemment, le québécois est hors de lui, il insulte le leader de la BDK en mexicain avant de le relever et… OH MY FUCKING GOD ! BRAINBUSTAAAH SUR LES MARCHES ! La BDK arrive en courant pour aider son leader, mais le lutteur de la FSP attrape le WBW Grand Championship et s’échappe par le public, alors que les partenaires de Castagnoli viennent prendre de ses nouvelles, tout en appelant des médecins, médecins qui se dépêchent de venir prendre des nouvelles du Superman suisse !

***

Single Match :
Sheamus O’Shaunessy vs. Takeshi Sugiura


Commence on pouvant s’en douter, cette confrontation très attendue, comme de la façon la plus bourrine qui soit ! En effet les deux anciens partenaires s’échangent des coups, plus stiffs les uns que les autres, jusqu’à ce que le japonais commence à prendre l’avantage grâce à de terribles atémis, après avoir imposé sa domination, il prend donc un petit peu d’élan afin de porter une Lariat, malheureusement pour lui, il est intercepté par le rouquin qui lui porte une Irish Curse avant de le repousser dans les cordes et de tenter de lui porter son Brogue Kick ! Non ! SPEAR ! Spear de l’asiatique qui avait anticipé et qui très en colère, balance son adversaire dans le coin, avant de lui porter une série de Cactus Clotheslines ainsi que quelques kicks, après tout cela, il le place sur ses épaules… L’européen se dégage in-extremis et il revient à l’assaut avec un Bicycle Kick ! Cette fois-ci l’oriental lui attrape le pied et let retourne brusquement… GERMAN SUPLEX ! Peut-être un petit peu trop sûr de lui, l’ex-champion de la NOAH prend un petit peu de hauteur, il est rapidement rejoint par son rival qui parvient à l’assommer avec plusieurs coups de têtes – terriblement violents – et qui le fait ensuite redescendre sur le plancher des vaches… SUPERPLEX ! Sheamus sait très bien que ce n’est pas suffisant pour vaincre son guerrier d’adversaire, il le place donc entre ses jambes et tente de partir pour une Crucifix Powerbomb, tout cela est contré par un surpassement de Takashi qui pressé d’en finir, s’aide des cordes pour porter une Slingshot Plancha… C’est esquivé ! O’Shaunessy pousse violemment son opposant contre les escaliers en acier avant de revenir à l’assaut ! OH ! BROGUE KICK ! Le vétéran titube à l’extérieur du ring alors que l’occidental repart… DEUXIEME BROGUE KICK ! Il part pour un troisième et ce coup-ci il est intercepté en pleine course… POWERBOMB DE SUGIURA ! IL VIENT DE L’ENVOYER CONTRE LE REBORD DE LA BARRICADE ! Les deux bagarreurs s’effondrent alors à l’extérieur du ring alors que l’arbitre continue à compter… Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix ! Oh ! C’est un match nul !

Double Count Out – No Contest.

***

Drew Gulak et Francis O’Rourke arrivent sur le ring, accompagnés par le jeune Williams, ils expliquent que la soirée de dimanche aurait pu être celle de la consécration pour les Takemikazuchi, en effet sans l’intervention de la Rabbi Tribe, Tracy aurait eu son moment de gloire face à Tozawa et eux auraient pris les ceintures par équipe aux BDK ! Au même moment, la chanson « White Rabbit » de Jefferson Airplane résonne et l’écran géant s’allume, on aperçoit alors Paul London, vêtu en chapelier fou, il boit son thé, les pieds sur la table, il affirme que c’est cette arrogance et non la tribu qui a fait perdre les Takemikazuchi, en effet, les membres de ce clan se posent comme des justiciers, comme des experts de la lutte, comme les meilleurs dans cette discipline, mais c’est un énorme mensonge… On entend alors des voix répéter « LIARS ! LIARS ! LIAR ! » … Il explique ensuite qu’il déteste les mensonges et que c’est pour cette raison qu’il a décidé de condamner les Takemikazuchi, comme il a pu condamner la Colony samedi soir… L’ancien Biff Busick, très en colère, reprend parole et il dit que pour le moment, ce ne sont que des menaces, proférées par un lâche qui intervient en plein match et qui préfère rester cachés derrière un écran ! Paul prend un air faussement contrarié, il dit qu’ils ne devraient pas parler de lui ainsi, surtout qu’il a décidé de leurs offrir un cadeau… Soudain la lumière s’éteint et lorsqu’elle se rallume, on voit un énorme paquet cadeau au milieu du ring ! Les faces qui ont déjà vu le coup que le groupe de London avait fait aux fourmis décident d’entourer la boite et ils s’approchent d’elle avec beaucoup de prudence… Tracy Williams ouvre alors le couvercle, mais à l’intérieur il ne voit qu’une peluche de lapin blanc… OH ! Mala Suerte, Kobra Moon, Oleg the Usurper et Saltador profitent de ce moment pour sortir de sous le ring et pour attaquer leurs adversaires ! Grâce à l’effet de surprise et au surnombre, ils prennent rapidement l’avantage… Oleg soulève Tracy Williams et le met dans la boite couverte de papier cadeau, avant de la soulever et de la ramener avec lui en coulisse…

***

Oh ! Les DIY arrivent en premiers sous les acclamations du public, ils semblent préparés pour leur première défense de titres, mais alors qu’ils s’approchent de la cage, les Bad Influence arrivent dans leurs dos et les attaquent par derrière ! Daniels balance Gargano dans a barrière, alors que Kaz lui porte un Low Blow à Ciampa avant de lui porter un DDT ! Oh que fait Kazarian ? Il relève le sicilien et l’amène sur les marches en acier… PILEDRIVER ! Le pauvre homme a le crâne en sang et il roule aux abords du ring, il se relève difficilement… BAD ELIMINATION ! Ils relèvent maintenant Gargano et l’amènent avec eux dans la cage avant d’ordonner à l’arbitre de fermer la porte et de commencer le match… Apparemment effrayé, l’officiel s’exécute !

***

Steel Cage Match :
WBW Tag Team Championship :
DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) © vs. Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian)


Johnny Gargano se relève difficilement alors que les anciens champions se postent chacun d’un côté du ring, qu’ont-ils prévus de faire ? Bad Elimination !? Non ! Johnny esquive in-extremis ! Il porte alors une Enzuigiri sur Daniels avant d’esquiver une Clothesline de Frankie et de l’assommer avec un Superkick ! Il tente le tomber… Un, deux, dégagement ! Après cet échec, il commence à grimper sur la troisième corde, mais il est rejoint par Christopher, les deux hommes s’échangent de violents coups de poings et le vétéran parvient à prendre l’avantage ! OH ! STO DEPUIS LA TROISIEME CORDE ! Serait-ce déjà terminé ? Un, deux, tr… Dégagement ! Après cet échec, le chauve va prendre des nouvelles de son partenaire et ils le relèvent, à deux ils tentent une combinaison Powerbomb + Neckbreaker sur le pauvre Face, heureusement celui-ci se débat, il repousse Kaz avec un coup de coude, puis porte une Hurricanrana sur l’ange déchu qui commence à se relever, Johnny Wrestling en profite pour bondir sur lui et enchaîner… BABY CUTTER ! Un, deux… Kaz brise le tomber et il place alors sa proie sur ses épaules et tente un TKO, cette dernière se dégage au-dernier moment, le pousse violemment contre son partenaire qui venait de se relever, puis enchaîne… GERMAN SUPLEX ! Un, deux, simplement deux ! Le mari de Candice LeRae n’y croit pas ! Il se tient la tête et décide d’essayer de quitter la prison… Il tente donc d’escalader la grille, malheureusement pour lui Daniels place sa tête entre ses jambes et le fait redescendre avec une violente Powerbomb ! Les membres de la BDK se dépêchent d’enchaîner…. WOW ! BAD ELIMINATION ! C’est terminé… Non ! Ils aperçoivent Ciampa qui tente d’escalader la cage, ils relèvent donc son pote par le slibard et l’envoies contre le grillage pour le faire retomber ! Ils répètent cette opération à quelques reprises avant de soulever Gargano… CELEBRITY REHAB ! Ils tentent le tomber… Un, deux, tr… DEGAGEMENT ! Ils n’y croient pas et engueulent l’arbitre…

En faisant ça, ils ne voient pas que Ciampa s’est dépêché d’escalader la structure, il est désormais sur le sommet de cette dernière et il saute ! DIVING CROSSBODY SUR LES CHALLENGERS ! Il relève le brun et le balance dans les cordes avant de lui porter une Discus Clothesline ! Il balance ensuite la deuxième moitié des Bad Influences dans un coin et lui porter un Stinger Splash suivit d’une Belly-to-Belly Suplex ! La foule est en délire ! Elle hurle « DIY ! DIY ! » alors que le sicilien part prendre des nouvelles de son partenaire qui se relève assez difficilement, Tommaso lui dit quelque chose à l’oreille, apparemment il a un plan pour remporter la victoire ! Il fonce ensuite sur les ennemis, alors que le favori de la foule, commence à escalader la cage, en s’apercevant de ça, Kaz abandonne le combat et se dépêche de rattraper Johnny ! Les deux hommes enjambent le sommet de la cage et se battent au-dessus du ring, Kazarian relève sa proie et… Non !? Il ne va quand même pas tenter un Moonsault Slam depuis cette hauteur !? Mais si… Il va partir… The Whole Shebang le pousse au dernier moment ! Le pauvre bougre s’écrase au dernier moment, ce qui attire l’attention de son partenaire, Ciampa en profite, il enchaîne avec un Superkick… Ce n’est pas terminé ! RUNNING HIGH KNEE ! Il soulève maintenant Christopher et enchaîne… PROJECT CIAMPA ! Un, deux, trois !

Vainqueurs et toujours champions : DIY.

***

Johnny Gargano et Tommaso Ciampa quittent le ring sous les applaudissements du public, ils sont rejoints par la belle Candice LeRae qui embrasse son mari et lève son bras pour montrer qu’il a survécu à l’assaut des Bad Influence et qu’il mérite donc son titre ! La foule scande le nom des vainqueurs, soudainement, deux personnes arrivent dans leurs dos et les frappent avec des chaises ! Oh ! C’est Alexa Bliss… Alexa Bliss et CHRIS JERICHO ! Les champions sont au sol, Candice LeRae s’énerve, elle gueule, elle met une gifle à Alexa Bliss, les deux vont se jeter dessus, quand Y2J attrape la chevelure blonde de la lutteuse de la MWA et l’attire vers lui, sa partenaire en profite pour lui donner un coup de pied dans le ventre et enchaîner avec un DDT ! Le show se termine, sur ces images de la Natural Selection qui passe à tabac les champions…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WBW ▬ New World of Sport (#12)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sport faite vous?
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Cimetière :: Worldwide Battlefield Wrestling-
Sauter vers: