AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [streetshow] FSP Return of the Mack!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camel Clutch
Taopaipai
avatar

Federation : Future Slam Project
Messages : 60

MessageSujet: [streetshow] FSP Return of the Mack!   Ven 24 Mar - 20:44



Nous sommes en plein South Central bondé, avec des Bloods, des Crips, des Vatos Locos, le MS13, la LAPD et toutes les autres couleurs de l'arc-en-ciel dans le public. Personne ne se tire dessus. Suge Knight n'est pas venu pratiquer le drive-by et la bonne humeur semble régner car, mesdames et messieurs, nous sommes chez Willie Mack et le King de South Central est un chouette garçon !

Mais les rires et boutades amicales tournent aux huées lorsque les tambours Ghanéens résonnent dans l'assemblée pour annoncer l'arrivée de King Nahaje Mensah ! La clique est là au grand complet : Prince Nana, la sublime Eva Marie, le nonchalant Kamaitachi et l'imposant Bad Luck Fale et... wait a minute... Catrina est là aussi ! La leader des Guns for Hire semble accompagner le Ghanaian King à qui elle agrippe le bras, au plus grand mécontentement d'Eva Marie. Comme d'habitude, Mensah refuse de s'adresser au bas peuple et murmure ses indications à Prince Nana, qui s'empare alors du micro de la ravissante Melissa Santos. Le porte parole d'A Brighter Day explique que le roi est las d'entendre sans arrêt parler des Bobby Fish, des Kyle O'Reilly ou autre Cream Team. Le roi est las d'entendre sans arrêt être comtés les exploits du Takemikazuchi. La seule et unique royauté, le seul et unique champion est dans ce ring ce soir ! Nana marque une pause alors que Mensah se hisse sur le coin le plus proche pour récolter les huées de plus en plus fortes de la foule. Nana prend le temps de traiter la foule de South Central de paysans avant de continuer. Il explique que l'écurie A Brighter Day ne cesse de s'améliorer et que certaines cartes obsolètes ne seront plus abattues, au contraire de la nouvelle paire d'As du Brighter Day... DASH WILDER & SCOTT DAWSON !

Alors que les deux membres des Mechanics descendent la rampe, en costumes 3 pièces, assortis à ceux des membres du Brighter Day, le theme song de Paul Heyman vient couper l'entrée triomphale des ex-challengers aux titres FSP Tag Team. Heyman arrive avec la têtes des mauvais jours sous une ovation monstrueuse, flanqué de prêt par ses gardes du corps et adjoints, les Dudley Boys, qui arborent toujours fièrement leurs titres par équipe de la défunte RAVEN. Heyman dit à Nana d'arrêter de raconter des conneries et que l'on s'en fout de se que Dawson et Wilder peuvent bien foutre avec le Brighter Day ! Le propriétaire de la FSP déclare qu'il en a plein le cul d'entendre Kofi se faire mousser et exhiber la ceinture la plus clinquante de la planète si celle-ci ne représente rien et qu'il ne la défend même pas. Heyman laisse donc un choix à Mensah : Défendre son titre à Viva La Lucha! ou se faire transférer à l'IWP où Biggie Langston aura tout le loisir de briser sa royale nuque ghanéenne ! Mensah fulmine mais n'a pas le temps de répondre que Scott Dawson coupe tout le monde. Il dit que lui et Dash Wilder composent la plus grande équipe de tous les temps et que leur manquer de respect ainsi après leur avoir déroulé le tapis rouge avant East Rising donne de Paul Heyman une image d'attardé mental. La situation se chauffe un peu avec les Dudley Boys qui s'interposent. Bubba Ray prend le micro et dit que ces deux crétins peuvent bien s'auto-proclamer meilleure équipe du monde, ils ne sont rien d'autre que deux putes s'ils ont fait tout ça pour finir à la botte de la reine des putes, Kofi Kingston ! Mensah pète un câble et accepte de défendre son titre à Viva La Lucha! Paul Heyman finit par booker un 5 vs 5 pour ce soir opposant A Brighter Day aux Dudley Boys et trois partenaires mystères !


- - - - - - -

Le theme song des West Coast Rottweilers retentit et voilà venir B-Boy et Ricky Reyes. Les deux hommes descendent la rampe sous une belle ovation, alors qu'Angel Ortiz ferme la marche. Ortiz prend un micro et dit qu'à East Rising, le Homicide qui s'est présenté n'était pas lui-même. Bien qu'il a toujours été instable et rêvait de mettre la main sur Low Ki, la barbarie qui a eu lieu était le résultat du brainwashing de Bray Wyatt. Ortiz exige qu'Homicide leur soit rendu en un seul morceau... Right here, right now ! Marty The Moth fait son entrée, pour représenter Bray Wyatt, suivi de prêt par Jason Kincaid et le massif Todd Hansen. Moth dit qu'ils vont d'abord devoir combattre, avant d'obtenir des réponses. Braun Strowman apparait dans le ring et dévisse la tête des West Coast Rottweilers avec un Double Lariat surhumain. Strowman gicle Ortiz du ring alors que Marty The Moth dit à Ortiz que lui, en revanche, ne combattra pas ce soir.


TAG TEAM MATCH

Match à sens unique. Les deux héros locaux ne se remettent pas de l'attaque de Strowman et n'ont pas le temps de respirer beaucoup entre les attaques dévastatrices des deux innovateurs de la Wyatt Family. Le massacre est à la hauteur de la réputation des Wyatts et se termine après un Sidewalk Slam (Hansen) et un Double Foot Stomp (Kincaid) simultanés sur Reyes.


Après le match, le beatdown continue. Braun Strowman vient porter son finisher sur chacun les deux West Coast Rottweilers mais épargne Angel Ortiz. Marty The Moth dit que les Wyatt n'ont plus de temps à perdre avec Ortiz et qu'il ferait mieux de ne jamais revenir car Homicide a décidé de rester de sa propre volonté. C'est d'ailleurs grâce à lui si il est épargné. Martinez explique qu'Homicide a une destinée toute tracée et qu'il est désormais un loyal soldat du tout puissant Bray Wyatt. Les lumières s'éteignent avant qu'Homicide n'apparaisse sur le stage, aligné avec les Wyatts, muselière sur le visage et regard à glacer le sang. Soudain, Homicide se saisit d'un Ricky Reyes et le traine jusqu'en coulisses, suivi par sa nouvelle famille.

- - - - - - -

El Generico est en coulisses avec ses protégés, Les Firestarters et Senza Volto, qui pansent encore leurs blessures suite aux attaques de la BDK. Generico contemple le titre de la WBW, qu'il a volé à Castagnoli il y a quelques temps, avec intensité. Les Firestarters disent à Generico de ne pas s'inquiéter ils auront bientôt leur revanche sur Claudio mais le Generic Luchador se lève et frappe d'un grand coup de poing dans un casier. « IT'S NOT ABOUT CASTAGNOLI » lâche-t-il au moment où son poing vient heurter une nouvelle fois la tôle froide du casier. « It's about that damn championship that I just can't fuckin win... » Generico reste un instant à fixer la ceinture avant de la remettre dans son sac. Il poursuit en disant que d'abord, l'objectif est que les Firestarters deviennent champions par équipe de la FSP à Viva La Lucha! Et accessoirement, il a une autre ceinture à gagner avec Kevin Steen. Avant cela, ils vont aller s'entraîner un peu dans un petit match, ici à South Central.

- - - - - - -

On voit maintenant Willie Mack en coulisses (ovation monstrueuse). Le challenger de ce soir au titre de Bobby Fish est en compagnie de son manager Julius Smokes et de son tag team partner Rich Swann, qui a toujours une paire de béquilles à proximité. Les trois hommes qui composent la Wrestling Cream Team fument un gros pétard en faisant quelques vannes au sujet du discours de King Mensah un peu plus tôt ce soir. Swann redevient sérieux alors que Julius Smokes est pris d'une grosse quinte de toux à cause du joint. Le natif de Baltimore demande à son partenaire s'il est prêt pour ce soir. Mack répond qu'il est né prêt et qu'il fera avec l'inspiration du moment.

- - - - - - -

Prince Nana est à l'écran pour rapporter une déclaration de King Kofi Nahaje Sarkodie-Mensah. Nana dit que Mensah accepte de défendre l'Everlasting World Championship à Viva La Lucha! mais uniquement contre un challenger de valeur, quelqu'un avec un prestige mondial.

- - - - - - -

Le prochain match est un trios match d'exhibition. La première équipe à se présenter est composée du FSP Lightweight Champion Kyle O'Reilly, du jeune loup Moran Murphy et du World Class Brawler Tomohiro Ishii, tous les trois membres du clan Takemikazuchi. Ils sont accompagnés de Samoa Joe alors que Yoshihiro Tajiri est, rappelons-le, toujours au Japon pour prospecter. Viennent ensuite El Generico, qui récolte une très belle pop pour son passé bien rempli à la PWG, et ses deux poulains Dragon Lee et Flamita, connus tous les deux sous le nom de Firestarters.


TRIOS ACTION

Belle rencontre entre les deux unités. Le travail d'équipe du trio de Luchadores fonctionne à merveille dans un premier temps sur le  clan le plus en vue du moment mais la sauce tourne rapidement lorsque Tomohiro Ishii fait son entrée sur le ring. En effet, le Stone Pitbull est connu pour frapper fort et les deux jeunes Firestarters sont encore plutôt mal en point suite au beatdown que leur a infligé la BDK lors du dernier show de la WBW. Ishii corrige les deux jeunes flammes pendant un bon moment jusqu'à ce que Moran Murphy fasse l'erreur de faire le blind tag à Ishii. Le Japonais s'énerve avec Murphy qui perd le contrôle du match aussitôt alors que le trio masqué reprend ses attaques coordonnées sur l'Australien. Murphy tient bon et se relève de plusieurs moves dévastateurs mais finira par s'incliner suite au Triple Yakuza Kick des Luchadores, enchaînés avec un Brainbustaaaah de Generico qui ne laisse aucune chance au protégé de Samoa Joe de se dégager du cover.


Après le match, Ishii embrouille encore un peu plus Murphy qui aura malgré tout affiché une belle résistance. Murphy craque complètement et prend un micro, il parle mal de Ishii et de Shibata et dit qu'il peut les battre tous les deux. Ce n'est à chaque fois qu'un concours de circonstances. Ishii en a assez et gifle Murphy violemment et promet de lui apprendre le respect à Forever Underground. Murphy n'a pas le temps de répondre que soudain, l'écran de l'arène est pris d'interférence et les micros du Takemikazuchi se coupent.

Plusieurs messages criptiques apparaissent à une vitesse folle avant de révéler le logo de la BDK. La silhouette fantomatique de Claudio Castagnoli apparait à l'écran et le leader du clan à la croix se tient calme, avec le charisme morbide d'un grand dictateur. La voix de l'Helvète s'élève alors dans un brouhaha cuivré digne d'un vieux film d'anticipation, dans ce qui semble être les dernières recommandation d'une nation avant la guerre. Castagnoli exige que le titre de la WBW leur soit rendu par El Generico, sinon leur sentence sera terrible. Le Poing Vengeur de la Croix s'abattra sur El Generico et la FSP !


- - - - - - -

De retour en coulisses, Heyman et les Dudleys se ruent vers le camion de production pour savoir qui a osé diffuser le segment de la BDK mais les membres de l'équipe technique ont été séquestrés. Après avoir été libérés de leurs liens, les techniciens semblent toujours terrifiés et ne veulent pas parler. Heyman murmure alors quelques mots à l'oreille de Devon et se dirige sans attendre vers une autre direction alors que Devon semble complètement sous le choc. L'ancien Révérend lâche à son pote Paul E un « YOU CAN'T BE SERIOUS ABOUT DOING THAT ! » alors que le leader de la FSP s'enfonce dans les ténèbres.

- - - - - - -

Nous sommes dans une pièce très sombre. L'entier de la Wyatt Family est présente, répartie en cercle autour de leur leader qui se balance frénétiquement dans sa chaise à bascule. La tension semble palpable entre Wyatt et Luke Harper dans ce qui semble être un conseil familial de la terrible secte. Alors qu'Harper s'interroge sur le bien-fondé d'accueillir Homicide et Marty dans la famille, Wyatt reproche à Harper de faire de plus en plus honte à la famille au fil des semaines. Wyatt rappelle l'échec de Rowan et Harper à la MWA mais Harper hausse la voix et dit à Wyatt de laisser Rowan hors de tout ça. Wyatt dit que c'est ça le problème : Harper est devenu soft. Il l'a encore prouvé lors du King of Wrestling lorsqu'il a choisi d'offrir une victoire sur un plateau à un pauvre gosse irlandais. Harper éclate de rire et dit que c'est exactement pour voir quelle tête ferait Wyatt qu'il a décidé de ne pas aller au bout de ce tournoi. La tension est à son comble avec les deux lutteurs qui se font face à quelques centimètres de distance quand soudain, quelqu'un toque à la porte. Harper et Wyatt se fixent un instant avant que le patriarche ne décide de reculer. Il ne semble pas surpris que quelqu'un ait toqué à la porte et ajoute même un petit "Right on Time" alors que Paul Heyman fait irruption dans la pièce ! Le président de la FSP est accompagné d'une armée d'agents de sécurité mais ne semble pas rassuré malgré tout. Heyman dit à Wyatt qu'ils doivent discuter tout de suite d'un sujet important. Bray se marre et répond qu'il sait déjà ce que veut Heyman.

Avant de suivre Heyman, Wyatt se tourne vers Homicide et lui dit d'aller accomplir sa destinée. Le Notorious 187 s'exécute, alors qu'il ramasse la dépouille de Ricky Reyes, toujours inanimé, sous le regard limite effrayé d'Heyman. Wyatt s'avance ensuite vers Harper et lui dit de bien regarder ce soir ce que font les dieux, avant de finalement quitter la pièce avec Paul Heyman. Le leader de la FSP est-il en passe de conclure un pacte avec le diable ?


- - - - - - -

A Brighter Day fait son entrée. Cette fois, les Mechanics et Nana ont le temps d'expliquer la raison de leur alliance. La crème de la crème doit s'aligner avec la crème de la crème ! Dawson et Wilder lancent un challenge aux Dudley Boys pour leurs précieuses ceintures sans valeurs de la RAVEN qu'ils se réjouiront de jeter à la poubelle. Alors que les huées se font plus fortes, Prince Nana prend le micro et prend la parole dans un moment qui marquera sûrement le monde de la lutte puisqu'il explique que les pauvres n*gres qui peuplent South Central lui donnent envie de ré-instaurer l'esclavage afin qu'il puisse être l'un de ces riches négriers black qui ont jadis purifié un continent. Le live stream du show manque de planter alors que sur Twitter, Prince Nana se fait déjà incendier. On frôle l'émeute alors que la foule est à 10/10 sur l'échelle des Dudley Boys. En parlant d'eux, le theme song de ces derniers vient un peu calmer la foule. Bubba et Devon restent sur la rampe alors que le premier prend la parole. Il dit qu'avant de se concentrer sur un future match, il faut parler de ce soir... Et ils ont dû dépenser un peu d'argent pour convaincre leurs partenaires de ce soir mais qu'ils semblaient aussi motivés qu'eux par l'idée de botter le cul de Kofi Kingston ! Soudain, les Guns For Hire se pointent ! Catrina ne semble pas au courant et une dispute s'en suit mais les mercenaires se ruent vers le ring sans écouter leur trésorière.




10-MAN TAG WAR

Grosse rencontre qui commence par une domination superbement bien huilée des Guns For Hire qui isolent Kamaitachi et lui défoncent le genoux gauche pendant de longues minutes. Les Mechanics parviennent cependant à créer une ouverture pour leur partenaire Japonais en distrayant arbitre et adversaires. Kamaitachi parvient à faire le changement avec le massif Bad Luck Fale qui fait soudainement le ménage. Killshot est l'homme légal et passe un sale quart d'heure entre les grosses mains du géant des îles. Fale tente alors son Bad Luck Fall... NON ! Contré en Frankensteiner ! Fale se relève sans attendre mais Killshot a eu le temps de faire le changement avec Bubba Ray ! Deux des plus gros gabarits de la FSP s'échangent d'énormes droites qui tournent à l'avantage du plus jeune mais Fale ne domine pas bien longtemps car le teamwork des Dudley Boys entre en jeux. S'en suit une belle phase entre les Mechanics et les Dudley Boys qui laissent présager de belles choses pour une future rencontre. Les Mechanics semblent même prendre le dessus de manière clean grâce à leurs minutieuses méthodes d'isolation. Le match continue cependant jusqu'à ce que King Mensah se retrouve enfin confronté aux Guns For Hire. Le Ghanéen passe un sale quart d'heure face au trio mais Catrina surprend tout le monde ne retenant la jambe de Rey Cazador, alors que celui-ci s'élançait dans les cordes pour préparer une offensive sur Mensah. La rupture est définitive entre les Guns For Hire et Catrina. Mensah parvient à faire le changement avec Kamaitachi mais le pauvre Japonais ramasse le tombé après un triple Superkick des très en colère Guns for Hire et un 3D des très amusés Dudley Boys.


Les Guns for Hire ne prennent pas le temps de célébrer qu'ils sont déjà entrain de remonter sur la rampe en s'expliquant avec Catrina. Les Dudley Boys et les Mechanics s'échangent des mots doux pendant un moment et se mettent d'accord pour un match à Viva La Lucha! avant que les deux ex-ECW ne commencent à remonter la rampe. Dans le ring, Hiromu Kamaitachi commence à peine à se relever... WHAAAT ?! Trouble in Paradise sur le Japonais ! A Brighter Day se rue sur Kamaitachi alors que Nana hurle qu'il l'avait bien dit : l'écurie A Brighter Day continue de s'améliorer ! Kamaitachi a le temps de se manger un Bad Luck Fall et un Shatter Machine avant que les Dudleys ne reviennent vers le ring... Et wait a minute ! Un homme encapuchonné enjambe la barrière et se rue dans le ring. Il place un dropkick dans le dos de Mensah qui tombe dans les cordes... 6-1-9 ! Rey Misterio Jr est de retour à la FSP et fait comprendre qu'il est le challenger désigné par Heyman pour affronter Mensah pour son Everlasting World Championship, lorsqu'il s'en saisit pour poser avec. Le segment se termine avec Misterio qui retire son hoodie pour révéler un maillot de baseball ECW qui match ceux qu'arborent les Dudley Boys. Bubba Ray prend un micro et propose un Trios Match Rey/Dudleys VS Mensah/Mechanics à Forever Underground. Les vainqueurs choisissent la stipulation des matchs à Viva La Lucha! C'est accepté par le Brighter Day... Testify !

- - - - - - -

Kyle O'Reilly est en habits de ville, serviette encore posée sur ses cheveux humides, évoluant dans les couloirs des coulisses improvisés ici à South Central. Alors qu'il s'apprête à regagner le vestiaire du Takemikazuchi, les lumières se mettent à clignoter. Pentagon Jr sort alors des ténèbres, en marchant tranquillement vers O'Reilly. Le reDRagon se met immédiatement en garde et fait signe à Pentagon de venir en découdre, lui affirmant qu'ils n'ont pas besoin d'attendre jusqu'à Forever Underground.  mais le Luchador ne se montre pas belliqueux. Pentagon conseille seulement à O'Reilly de bien se tenir à son titre car il ne l'aura plus pour longtemps. O'Reilly n'a pas le temps de répondre que Pentagon a déjà reculé d'assez de pas pour s'être effacé dans la pénombre.

Kyle se reprend après cette inquiétante rencontre et regagne la loge du Takemikazuchi. Celle-ci semble bien calme avec seulement un Bobby Fish en pleine concentration, qui s'assouplit en ne lâchant pas son titre du regard. Le Champion des Poids Lourds informe Kyle que Joe est toujours dehors entrain d'essayer de calmer le jeu entre Ishii et Murphy. Kyle esquisse un sourire et plaisante sur le fait qu'Ishii va probablement tuer Murphy à Forever Underground. La conversation redevient sérieuse alors que Fish se motive pour sa rencontre face à Willie Mack dans le main event de ce soir. Le segment se termine alors que les reDRagon entament un sparring.


- - - - - - -

Le theme song de la Wyatt Family retentit après les flash à l'écran habituels. Le leader de la famille s'amène alors, tout seul, au milieu d'un océan de lucioles. Le Eater of Worlds prend son temps pour rejoindre le ring où il se saisit d'un micro. Dans son style toujours très énigmatique, Bray Wyatt explique que ce soir, Paul Heyman a conclut un pacte avec dieu. Paul Heyman tremblait jusqu'aux os à l'idée de voir débarquer Claudio Castagnoli et sa troupe sur son terrain... Alors Heyman a fait le seul choix raisonnable : Demander à la Wyatt Family d'accorder à la FSP la protection divine de Sister Abigail contre la Confrérie de la Croix ! Et comme le brillant génie qu'il est, Bray Wyatt a su tirer profit de la situation pour placer ses pions sur l'échiquier. Grâce à cela, le leader de la Wyatt Family a obtenu un single match contre Octagon Jr, ainsi que d'autres faveurs qui ne regardent que lui pour l'instant. Il demande donc à Luke Harper de venir observer comment un Dieu s'occupe de l'avorton Octagon Jr !


GRUDGE MATCH

Si Wyatt prend l'ascendant d'entrée de jeu, Octagon Jr parvient à renverser la sauce en début de rencontre et à obtenir l'avantage grâce à son excellent mix ultra rapide de Lucha Libre et d'Arts Martiaux. Le Luchador obtient même un nearfall après avoir réussi à porter son Salida Del Sol sur Wyatt. Mais le poids lourd reprend rapidement l'avantage à la 11e minute lorsqu'il contre un Springboard move d'Octagon Jr avec un Lariat dévastateur ! S'en suit alors une domination sans équivoque de Bray Wyatt qui terrasse littéralement Octagon Jr pendant plusieurs minutes. La maltraitance dont est victime l'ex-Kalisto est difficile à regarder alors que Wyatt continue de jouer avec le corps inanimé de son adversaire. Bray relève une dernière fois Octagon et s'élance dans les cordes pour le terminer avec un Lariat dans la nuque. Wyatt fait le tomber victorieux sur son pauvre adversaire, dont le masque blanc est désormais teinté de rouge par son sang ruisselant.


Wyatt prend sa pause habituelle pour célébrer sa victoire, les yeux braqués sur Luke Harper. Wyatt hurle à Harper que c'est comme ça que l'on règle les problèmes ! Il va mettre un terme à la misérable vie d'Octagon, right here, right now ! Alors que Bray souhaite continuer le passage à tabac, Luke Harper s'interpose ! Les deux "frères" se dévisagent avec une intensité forte, tout en se tournoyant l'un autour de l'autre. Wait... Cela permet à Octagon de se relever ! Il est dans le dos de Wyatt ! Springboard Enzugeri dans la nuque de Wyatt ! Le leader des Wyatts est au sol alors qu'Octagon Jr s'enfuit comme il peut. Harper, lui, sait dans quel pétrin il vient de se mettre alors que Wyatt se marre comme dément. The Eater of Worlds dit alors à Harper de se préparer pour Viva La Lucha! car il va lui donner la correction qu'il mérite. Harper accepte et s'en va tout seul, laissant un Bray Wyatt hilare, se relever au centre du ring pour terminer le segment.

- - - - - - -

Dans une rue un peu plus loin, on peut voir Moran Murphy et Tomohiro Ishii à deux doigts de se battre, avec Samoa Joe qui tente tant bien que mal de les séparer. Murphy dit qu'il accepte d'affronter Ishii à Forever Underground et s'il gagne, alors Joe acceptera de lui donner un nouveau match contre Shibata à Takemikazuchi 3 ! Ishii dit dans un anglais très approximatif qu'il va tuer Murphy dans le ring.

- - - - - - -

L'écran se sépare en deux. La partie de gauche nous montre Willie Mack et la partie de droite nous montre Bobby Fish. Les deux hommes quittent leur loge, accompagnés par leurs partenaires respectifs, pour évoluer dans les couloirs. Steve Corino et Kevin Kelly présentent les deux hommes et tracent des parallèles entre la Cream Team et le reDRagon. On diffuse ensuite une pub pour le McFish.

- - - - - - -

C'est le calme avant la tempête. La tension monte dans le voisinage alors que le main event approche. Soudain, la foule se lève comme un seul homme car le theme song de Willie Mack retentit ! Le héros local obtient bien évidemment la pop de la soirée alors que Rich Swann, en béquille, et Julius Smokes, avec un gros pétard à la bouche, lui ferment la marche. Une pluie de streamers tombe sur le ring alors que Willie passe entre les cordes. Willie Mack fixe intensément la rampe d'entrée alors que sa musique s'arrête et que les premiers accords du theme song du reDRagon retentissent. Bobby Fish arrive sous une belle ovation, collé au train par Kyle O'Reilly. Nouvelle pluie de streamers alors qu'un chant this is awesome se lance au moment même où les deux hommes se retrouvent face à face. Avant les hostilités, la photo officielle est prise alors que Melissa Santos fait les introductions. Big match feeling !


SINGLES MATCH
FSP HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP


Les deux lutteurs mettent un moment avant de passer à l'offensive tant l'ambiance est électrique. Willie Mack montre son bras à la caméra, le natif de South Central a les frissons. Fish, lui, ne lâche pas son adversaire du regard. Les deux hommes se tournent autour alors qu'un chant Willie's Gonna Kill You vient booster la confiance du challenger. Willie Mack s'avance et chope Fish dans une prise de force mais le champion est techniquement irréprochable et passe facilement derrière son adversaire, pour lui administrer un School Boy Pin qui n'ira même pas jusqu'à 1, uniquement pour entrer dans la tête de son adversaire. Nouvelle prise de force qui tourne cette fois à l'avantage du Mack qui vient amener son adversaire au sol avec autorité grâce à un slam.

S'en suit un assez long mais agréable échange d'avantage entre les deux hommes. Fish fait jouer son striking et sa technique, tout en travaillant la cheville de son adversaire alors que ce dernier fait jouer sa force, ses gros poings et son imprédictibilité. Mack et Fish se livrent une guerre sans merci dans ce classique de presque 40 minutes où chacun se relève plusieurs fois des tentatives de finish de l'autre. Willie Mack passe d'ailleurs tout proche de l'emporter avec sa Chocolate Thunder Bomb aux alentours de la 30ème minute mais Fish se relève à 2,9999999. Julius Smokes gueule d'ailleurs qu'il faudrait instaurer l'arbitrage vidéo car c'est impossible qu'il n'y ait pas eu 3.

Willie Mack met un moment à se relever mais regagne ses pieds avant Bobby Fish, qu'il relève aussitôt pour l'amener dans un coin. Willie envoie plusieurs Back Chops dévastatrices qui auraient fait rougir Ric Flair sur le champion. Willie hisse maintenant Fish sur la troisième corde et le rejoint tant bien que mal, malgré la fatigue. Willie hisse maintenant Fish sur ses épaules... Ne me dites pas qu'il va tenter ça ! SUPER CHOCOLATE TH... NON !!! Fish parvient à glisser dans le dos de Willie et retombe sur ses pieds... GERMAN SUPLEX SUR WILLIE QUI ETAIT TOUJOURS SUR LA TROISIÈME CORDE !!! Le héros local retombe lourdement sur la nuque alors que la foule entame un chant Holy Shit de circonstance ! Fish tente le tomber. C'est la fin... Ooooone ! Twoooo ! Thrrrr... KICK OUT !!! Fish n'en croit pas ses yeux. Il relève Mack... FLYING FISH HOOK ! BRAINBUSTER !!! WHAAAAAAAAAAT ?!!!!!! Willie Mack se relève instantanément alors que le sang commence à couler sur son front ! Bobby Fish ne comprend pas ce qui se passe et enchaîne d'autres coups de genoux et kicks dans le visage de Willie Mack... Ce dernier envoie un doigt d'honneur dans la face de Fish tout en titubant ! Le champion n'en croit pas ses yeux et s'élance dans les cordes... Samoan Drop de Willie ! Il se relève en kip up et enchaîne avec Standing Moonsault ! C'est la fin ! Il tente le tomber... 1-2-Fish se dégage encore ! Willie Mack monte sur le coin. Il va tenter un Moonsault depuis la troisième corde cette fois... WAIT ! FISH REJOINT WILLIE ! Le Champion s'est relevé à la vitesse de la lumière pour rejoindre le challenger sur le coin ! SUPEEEEERGERMAAAaaaaaaaaaa---et non, Willie parvient à se retenir au poteau ! Il envoie un coup de coude dans la face de Fish qui manque presque de tomber du coin. Willie procède à un repositionnement eeeeet IL HISSE FISH SUR SES EPAULES ! SUPER CHOCOLATE THUNDER DRIVEEEEEEER ! HE HAS DONE IT ! OOOONE-TWOOOOO-THREEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!


L'ovation est monumentale alors que Willie Mack s'empare du FSP Heavyweight Championship ! Quelle surprise ! Quel upset ! Bobby Fish, bras en croix dans le ring, ne semble pas comprendre ce qui lui arrive. Rich Swann, Julius Smokes et les homies de South Central envahissent le ring pour venir hisser le nouveau champion sur leurs épaules. Une bonne partie des lutteurs face se pointent aussi. Après que l'ambiance soit un peu retombée, les Firestarters rejoignent le ring. Dragon Lee prend un micro et félicite Willie Mack pour cette victoire mais il lui rappelle qu'il a maintenant deux titres à défendre et l'un d'eux est celui qu'il détient avec Rich Swann. Flamita enchaîne en leur rappelant qu'ils ont un rendez-vous pour les titres par équipe à Viva La Lucha! et que c'est là-dessus que Willie Mack devrait se concentrer. Une chose en entraînant une autre, Kyle O'Reilly prend maintenant la parole, au nom de son équipe avec Fish, qui préfère faire profil bas pour le moment. O'Reilly explique qu'il est censé défendre son titre trois fois avant Viva La Lucha! et qu'il n'a pas de rendez-vous pour ce soir-là. Il ajoute qu'il pense savoir que Willie ne sera pas en mesure d'accorder son rematch à Bobby lors de cette occasion. O'Reilly propose alors que le reDRagon soit ajouté au main event de Viva La Lucha! Et ça semble accepté par les deux équipes présentes, en vous rappelant que le dernier binôme est celui de Tiger Mask W et Prince Puma.

- - - - - - -

Avant de s'arrêter, le stream diffuse encore un segment bonus après le générique de fin. On peut voir Homicide et Ricky Reyes arriver en voiture devant un bâtiment désaffecté. Homicide traîne Reyes jusqu'à une porte barricadée. Le nouveau Wyatt insiste sur le fait que Reyes connait les lieux et qu'il pourra le guider dans ce labyrinthe. Après avoir défoncer la porte au pied de biche, Homicide force Reyes à entrer. Les deux hommes évoluent dans la pénombre dans ce que l'on pourrait deviner être un vieux gymnase. Homicide brusque Reyes pour qu'il trouve "l'entrée". Reyes dévoile finalement un genre de passage dérobé qui révèle un escalier. Alors que les deux hommes s'enfoncent dans les ténèbres en descendant les marches, la caméra recule jusqu'à l'extérieur du bâtiment... C'est le Lucha Temple de Boyle Heights !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[streetshow] FSP Return of the Mack!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» 05. return to me
» FANARTS d'Ekoï! the Return!
» [Archive 2011] The return of the Ring - 16/20 août 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Future Slam Project-
Sauter vers: