AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [web] FSP Forever Underground

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camel Clutch
Taopaipai
avatar

Federation : Future Slam Project
Messages : 60

MessageSujet: [web] FSP Forever Underground   Mar 25 Avr - 15:00


FUTURE SLAM PROJECT presents
⫸ FOREVER UNDERGROUND ⫷
LIVE FROM THE LUCHA TEMPLE, BOYLE HEIGHTS, CA


Avant que ne soit diffusé le générique du show, on nous montre l'extérieur du Lucha Temple. Le camion de livraison de bétail de la Wyatt Family fait son arrivée. En sortent les imposants Strowman, Rowan, Harper et Hansen en première ligne, armés de fourches et de battes. Derrière eux, suivent dans l'ordre Jason Kincaid, Marty The Moth et enfin le Eater of Worlds himself, Bray Wyatt. La tension reste haute entre Wyatt et Harper, au plus grand amusement de Martinez qui semble de plus en plus proche du leader de la famille. Wyatt place ses pions à l'extérieur du bâtiment. Ils sont là pour s'occuper de la BDK en cas d'intrusion. Le leader de l'obscure clan se dirige vers l'entrée de service du Lucha Temple, suivi de prêt par Luke Harper. Wyatt marque alors un temps d'arrêt et dévisage son bras droit. Wyatt dit à Harper qu'il ne mérite pas de marcher à ses côtés, car il l'a de trop nombreuses fois déshonoré… C'est plutôt Marty qui va l'accompagner à l'intérieur. Harper regarde ses deux frères s'éloigner alors qu'il serre le poing et se retourne d'un air déterminé vers la ruelle qui fait face au Temple.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

Le générique d'ouverture se lance enfin, alors que Steve Corino et Kevin Kelly souhaitent la bienvenue aux téléspectateurs. Dans le ring, la sublime Melissa Santos fait son retour triomphal dans la salle qui la vu faire ses débuts dans le business. Ce sont les Takemikazuchi qui ouvrent le bal et principalement le FSP World Lightweight Champion, Kyle O'Reilly. L'écurie célèbre le retour victorieux du Canadien après son séjour en Angleterre et son tout nouveau statut de champion mondial. Après les festoiement habituels et un flamboyant package video faisant la promotion du Canadien, Samoa Joe prend un micro et devient plus sérieux. La question des faveurs accordées à la Wyatt Family est abordée par le leader du Takemikazuchi qui remet en question le choix d'Heyman de s'appuyer sur un psychopathe alors qu'il peut faire confiance au Takemikazuchi. Alors que Joe veut poursuivre, des tensions éclatent derrière lui entre Tomohiro Ishii et Moran Murphy, qui l'a encore un peu trop ouverte au goût du Stone Pitbull. Une rixe éclate presque mais Joe et O'Reilly s'occupent de calmer les esprits rapidement, sous le regard inintéressé de Bobby Fish qui ne semble même pas vouloir être là ce soir. Soudain, les lumières se mettent à clignoter, révélant pour une fraction de secondes la silhouette de Pentagon Jr, debout sur l'ancien bureau de Dario Cueto, doigt pointé sur le champion O'Reilly. La foule exulte alors que le challenger disparait comme il est arrivé, mettant fin au segment.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

Après une courte page de réclame, Steve Corino se trouve au centre du ring, un micro en main. L'annonceur explique que Paul Heyman et lui ont travaillé main dans la main avec les Dudley Boyz pour mettre sur pied une division forte, axée sur le future. Cette division s'appelle Future Clash et il est fier et vous en présenter un avant goût ce soir avec les deux prochaines rencontres.


SINGLES MATCH

Une rencontre qui démarre sur les chapeaux de roues pour deux lutteurs qui font leurs débuts à la FSP ce soir. Jaka, le sauvage de l'OMEGA et Tyler Bate, espoir britannique, s'échangent l'avantage pendant dix minutes des plus intenses. Les coups pleuvent avec violence et les corps se tordent dans des élongations toujours plus inventives. En fin de match, Bate parvient à mettre Jaka au sol après son Airplane Spin transitionné en Fireman's Carry Slam. Le jeune Anglais monte sur le coin et attends que Jaka se relève… Il s'élance pour un Diving European Uppercut ! Mais Jaka l'esquive ! Bate retombe mal… Petit paquet ! Jaka maintient le maillot de son adversaire… 1-2-3 ! Victoire volée du sauvage !


Jaka sort rapidement du ring et exhibe fièrement sa langue pour faire étalage de sa joie. Dans le ring, Tyler Bate fulmine quelques secondes mais change rapidement d'idée en portant son attention sur Jaka qui traine en ringside… Bate s'élance dans les cordes à l'opposé de Jaka pour prendre de l'élan, il revient à toute vitesse et cloue son adversaire au sol avec un Suicide Dive ! Bate ne lâche pas prise et enchaîne avec des droites. Jaka repousse son adversaire avec un coup de pied et se relève instantanément. Les deux rookies s'échangent de violents coups de tête jusqu'à pisser le sang tous les deux alors qu'une nuée d'officiels s'empresse de venir séparer les deux guerriers. Cette histoire semble loin d'être terminée.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

Nous sommes maintenant dans l'ancien bureau de Dario Cueto, occupé pour l'occasion par Paul Heyman. Ce dernier est à la fin d'une conversation avec Jamie Noble, que l'on aperçoit pour la première fois ici à la FSP. Heyman dit à Noble qu'il compte sur lui et que sa participation dans les semaines à venir sera déterminante. Alors que Noble quitte le bureau, il croise Samoa Joe, Kyle O'Reilly et Bobby Fish qui entrent dans le bureau. Joe dit à Heyman qu'il s'apprête à baiser tout le locker room et les fans en donnant les clés de la FSP à ce taré de Bray Wyatt. Le Takemikazuchi aurait très bien pu s'occuper du BDK ! Heyman se lève alors, frappant d'un grand coup de poing sur la table. Le président de la FSP rappelle que le Takemikazuchi est au bord de l'explosion… Que Tomohiro Ishii est un calvaire sur pattes, que Moran Murphy est intenable et que Tajiri est à des milliers de kilomètres. En plus de cela, Fish et O'Reilly ont plusieurs matchs de championnats à venir…  Heyman n'est pas cinglé, il ne laissera pas reposer la sécurité de son oeuvre sur les épaules d'un clan qui court à sa propre perte ! Joe a du mal a garder son calme et est à deux doigts de frapper le président de la FSP mais finit par se maîtriser. Le leader du Takemikazuchi quitte le bureau, suivi de prêt par O'Reilly alors que Fish, lui, traine un peu derrière. The Infamous dit à Heyman qu'il aimerait lui parler de son rematch face à Willie Mack avant de refermer la porte derrière son partenaire des reDRagon.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

De retour au ring, Melissa Santos annonce que le prochain match est lui aussi un showcase de la division Future Clash. Pete Dunne fait son entrée avec sa détermination déjà légendaire. Le britannique fait les cent pas dans le ring avant que ne démarre un nouveau theme song. Hiromu Kamaitachi Takahashi fait son entrée sous une belle pop ! Le Japonais semble avoir fait le deuil de son appartenance au Brighter Day alors qu'il se dirige vers le ring, plein de confiance et d'attitude.


SINGLES MATCH

Un match bien plus psychologique que le précédent. Takakashi et Dunne se tournent autour un bon moment avant d'en venir aux mains mais là encore, les deux hommes tappent dur et s'amusent à stretcher leur adversaire pour préparer le terrain à d'éventuelles prises de soumissions. Takakashi semble revivre grâce à cette rencontre et la fin de son association avec Mensah et livre une belle performance, que l'excellent Pete Dunne lui rend plutôt bien. En fin de match, Takahashi prend l'ascendant grâce à un très vicieux Death Valley Driver porté dans le coin ! Dunne s'écrase lourdement et Takahashi n'attend pas pour le relever. Takahashi va porter sa Time Bomb… Wait a minute ! Le theme song du Brighter Day retentit ! Takahashi et l'arbitre portent toute leur attention sur la rampe d'entrée mais voilà Bad Luck Fale qui débarque par le public. Le Tongan Godzilla monte dans le ring et porte un gigantesque Lariat dans la nuque de son ancien partenaire ! Fale traine Dunne sur Takahashi et quitte le ring alors que le theme song se coupe. L'arbitre se retourne et constate le pin. 1-2-3 victoire de Pete Dunne !


Fale remonte rapidement sur le ring et passe à tabac Takahashi… MAIS LES LUMIERES SE COUPENT ! Un homme se tient derrière Fale, il est encapuchonné ! Fale se retourne et lui peut clairement voir le visage de celui qui lui fait face. Il semble avoir vu un fantôme… Le gars retire sa capuche… C'est Tama Tonga ! Le Bad Boy est de retour à la FSP après avoir été trahi par Fale ! Et ça y est ! Les droites pleuvent sur le front du Tongan Godzilla alors que le fils d'Haku s'élance dans les cordes et vient clouer Fale au sol avec un spear, enchaîné par une nouvelle pluie de coups de poing ! Tama Tonga vire Fale du ring à grands coups de pieds avant de saisir un micro. "YOOOU ! MEEEEE ! VIVA LA LUCHA !"

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

De retour dans les couloirs du Lucha Temple, nous retrouvons Bray Wyatt qui évolue lentement dans la pénombre, suivi de prêt par Marty The Moth qui récite des élucubrations à peines audibles, presque comme s'il était en transe. Soudain, les lumières se mettent à clignoter, provocant l'arrêt instantané de la procession du duo. Wyatt éclate alors de rire, comme s'il avait déjà compris ce qui se trame tandis que Martinez, lui, ne semble pas du tout à l'aise. Apparait alors très lentement hors de la pénombre Pentagon Jr, son regard perçant braqué sur Marty The Moth. Pentagon explique que cet endroit est son territoire, que les ombres dansent pour lui et que les murs lui rapportent tout ce qui se passe ici. Le Luchador affirme savoir ce que la Wyatt Family prépare et les prévient qu'un jour, il devra à nouveau humilier Marty The Moth Martinez, mais aussi tous les membres de sa famille. Pentagon et Wyatt se fixent alors dans le blanc des yeux pendant de longues secondes, sourire aux lèvres, avant qu'El Cero Miedo ne recule pour s'effacer une nouvelle fois dans les ténèbres. Wyatt éclate alors de rire avant de continuer sa route, s'enfonçant dans le sombre escalier emprunté il y a quelques temps par Homicide et Ricky Reyes.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

Dans la caravane de luxe du Brighter Day, King Mensah semble bien agité. Il ordonne à Fale de s'occuper du cas de Tama Tonga au plus vite. Il conseille également aux Mechanics de trouver un plan pour ce soir car il est hors de question que Misterio Jr ne décide de la stipulation de leur rencontre à Viva La Lucha!  Nana vient alors rassurer le Ghanaian King en lui rappelant qu'il est le plus grand lutteur de la planète, mais aussi le plus riche. Mensah rétorque qu'il avait pourtant essayé d'acheter les Gunz for Hire mais ces derniers lui ont tourné le dos. Le Ghanéen se tourne alors vers Catrina qui se contente de dire qu'elle s'occupe des Gunz For Hire avant d'embrasser Mensah, qui semble se détendre pour l'occasion. Le leader du clan s'allume alors un cubain avant de virer tout le monde de sa loge.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

Un package vidéo nous résume le prochain match, qui oppose deux membres de la même écurie, le Takemikazuchi ! Cela fait maintenant plusieurs semaines qu'Ishii exprime sa frustration quand au laxisme de Samoa Joe face au turbulent Moran Murphy. L'Australien, lui, a le sentiment d'être constamment rabaissé par ses partenaires et commence à perdre patience. Pour rappel, si Murphy gagne ce match, il aura droit à un rematch 1 vs 1 contre Katsuyori Shibata lors du prochain Takemikazuchi weekend. Mais surtout, les deux hommes combattent pour le respect.


GRUDGE MATCH

Ishii débute la rencontre sans perdre une seconde avec une gigantesque claque qui sonne l'Australien. Murphy n'en revient d'ailleurs pas, tant le choc est violent, alors que le publique entame un chant Holy Shit en l'honneur de la gifle en question. Le reste de la rencontre ressemble beaucoup moins à une correction puisque Murphy sort le grand jeu et offre à date la meilleure performance de sa carrière, allant tirer le meilleurs d'Ishii dans un tout nouveau Classic de la FSP qui s'écoule sur presque 30 minutes. En fin de match, Ishii a Murphy en position de faiblesse après lui avoir appliqué plusieurs violents coups à la nuque. Le Stone Pitbull envoie son adversaire dans les cordes  et le réceptionne avec une German Suplex qui fait retomber le Best Kept Secret lourdement sur sa nuque déjà endolorie ! Mais Murphy no sell complètement ! Il est debout, fou de rage, à souffler violemment dans la nuque d'Ishii qui n'en croit pas ses yeux ! Murphy enchaîne avec une Half & Half Suplex autoritaire et s'élance dans les cordes… PK !!! Murphy couvre Ishii mais ce dernier se dégage finalement au compte de 2. Murphy relève Ishii et tente de lui porter son Murphy's Law mais Ishii est trop lourd. C'est lui qui y va d'un Bainbuster de son cru ! C'est la fin ! 1-2-NON ! Ishii se relève d'une traite et fait face à Murphy à qui il envoie un violent Headbutt, puis un autre. Murphy titube alors que le sang commence à couler sur son front. Ishii prend son élan pour un troisième Headbutt mais c'est Murphy qui lui en envoie un plus violent en premier ! Ishii tombe sur les fesses, les yeux aussi écarquillés qu'ils peuvent l'être. Murphy s'élance pour un nouveau Penalty Kiiiick… Mais Ishii l'évite ! C'est Murphy qui retombe assis comme un con et reçoit un Sliding Lariat d'une rare violence dans la nuque. L'Australien est complètement désarticulé après le choc et ne peut se dégager du Ishii Driller du Stone Pitbull !


Après le match, il faut un moment à Moran Murphy pour reprendre ses esprits. L'Australien semble être un peu redescendu de ses grands chevaux et offre une poignée de main à Ishii qui la lui serre après une très courte hésitation. Murphy demande alors un micro et dit qu'il souhaite affronter une nouvelle fois Ishii à l'avenir. Le Stone Pitbull accepte.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

Une fois les Takemikazuchi partis, le theme song d'El Generico s'enclenche. Ce dernier arrive sur la rampe mais n'affiche pas sa bonne humeur habituelle. Au lieu de ça, Generico affiche la tête des mauvais jours et se contente de trainer avec nonchalance le titre WBW, qu'il détient toujours en otage. Le Québecois agrippe un micro. Il explique qu'il y a toujours eu une homme qui servait du Measuring Stick à sa carrière : Kevin Steen. Il y a quelques jours, il échouait à mettre la main sur le titre de la MWA et alors qu'il tient le titre de la WBW dans la main, il n'en est toujours pas le détenteur légitime. Generico dit qu'il a beau essayer sans arrêt, il est toujours le loser qui ne mérite pas de lutter ailleurs que dans des sous-sols d'Eglises. Le theme song des Firestarters retentit alors sous une très belle pop. Dragon Lee et Flamita rejoignent leur mentor, suivis de prêt par le rookie Senza Volto. Les Firestarters lui expliquent qu'il est loin d'être un loser, au contraire il a su inspirer toute une génération de lutteurs masqués qui veulent marquer la scène Underground américaine ! S'en suit un feel good moment plutôt classique où les Firestarters promettent de gagner et dédier les titres FSP Tag Team à El Generico lors de Viva La Lucha!

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

Une vignette video fait la promotion de Tiger Mask W et Prince Puma, appelés collectivement The Felin Dream Team. Ils tenteront eux aussi de s'emparer des titres FSP Tag Team détenus par la Wrestling Cream Team. (Trop de rimes mon gars #rapgame)

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

De retour dans le ring, les Firestarters attendent leurs adversaires. C'est Bobby Fish qui arrive le premier sous une belle réaction de la foule mais rien en comparaison au héros local, Willie Mack, qui est devenu le premier double champion de l'histoire de la FSP lors du streetshow Return Of The Mack! L'ancien champion et l'actuel se serrent la main, non sans quelques tensions, avant de serrer celles de leurs adversaires de la soirée.


TAG TEAM MATCH

Grosse rencontre entre les deux binômes. Evidemment, les Firestarters prennent l'ascendant en début de rencontre grâce à leur travail d'équipe bien huilé mais leurs adversaires restent deux des meilleurs lutteurs de la planète. Après un temps d'adaptation, Mack & Fish arrivent petit à petit à revenir dans la rencontre et équilibrent bientôt les débats grâces à leurs prouesses personnelles. Willie Mack est d'ailleurs maintenant entrain d'emmener Flamita à l'école et profite de son gros avantage physique pour faire regretter au Luchador sa fougue de début de rencontre. Mack envoie Flamita dans les cordes mais ce dernier saute par dessus le champion poids lourd en revenant. Willie Mack ne se laisse pas décontenancer et accueille cette fois-ci Flamita avec un Samoan Drop autoritaire ! Les fans connaissent la suite… Kip Up ! Standing Moonsault du poids lourd ! Willie Mack est en feu, il relève Flamita et le hisse en Powerbomb… Mais Fish fait le blind tag ! Willie Mack est déconcentré et Flamita en profite pour contrer avec un Hurricanrana. Il fait le changement discrètement avec Dragon Lee qui peut surprendre Bobby Fish, dont l'attention est portée sur Flamita. School Boy ! 1-2-3 ! Fish n'en croit pas ses yeux !


Bobby Fish reste bouche-bée au centre du ring alors que les Firestarters célèbrent leur victoire, rejoints par El Generico qui semble avoir retrouvé le sourire. Alors que la caméra nous montre un Willie Mack haussant les yeux aux ciels, l'image se brouille et laisse apparaître la célèbre croix de la BDK de Claudio Castagnoli. Cette fois-ci, pas de message pré-enregistré… La BDK semble en direct ! En premier plan, Castagnoli reste impassible alors que derrière lui, se tient l'imposant Tursas, qui semble retenir un homme d'église qui se débat. Alors que le plan s'élargit, on peut reconnaître Fray Tormenta ! Il n'en faut pas plus aux Firestarters et Senza Volta pour se ruer vers les coulisses. El Generico, lui, fait les 100 pas dans le ring en ne perdant pas une miette de ce qui se passe à l'écran. L'image recule encore pour révéler que la BDK ne se tient pas en coulisses mais plutôt… Au Mexique ! La Confrérie de la Croix est à l'orphelinat d'El Generico ! Ce dernier commence à sérieusement péter un câble au centre du ring alors que se déroule un spectacle difficile sous ses yeux. En effet, le BDK passe désormais le pauvre prêtre-luchador à tabac et commence à tout démonter dans l'orphelinat, s'attaquant même aux pauvres apprentis lutteurs masqués. Arrivé à la fin du segment, l'orphelinat tout entier est en feu alors que la BDK s'en va vers l'horizon, le pauvre Fray Tormenta toujours captif.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

On suit toujours El Generico qui est maintenant en coulisses. Le Generic Luchador arrive à la sortie du bâtiment. Après avoir renversé des poubelles et pété des trucs tout autour de lui, Generico arrive nez à nez avec Luke Harper, qui est accompagné par quelques Wyatts. Les deux hommes se fixent dans le blanc des yeux sans rien dire, avant que Generico ne retourne à l'intérieur du bâtiment. Il arrive maintenant dans le bureau de Paul Heyman. Generico dit à Heyman qu'il peut bien pisser dans son froc à l'idée que la BDK débarque ici, ce n'est rien en comparaison de ce que lui fera le Generic Luchador s'il ne lui offre pas Castagnoli dans une cage à Viva La Lucha! Heyman, n'appréciant pas de se faire menacer, refuse et appelle la sécurité dans la foulée mais Generico ne demande qu'à se défouler et commence à aligner tous les gros bras un à un ! L'ambiance dégénère et en moins de temps qu'il n'en faille pour le dire, Generico se trouve en hauteur sur une caisse technique, prêt à porter un Brainbuster sur un employé, au travers d'une table de matériel en contrebas. Heyman finit par céder et accepte de booker le match.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

La tension vient à peine de retomber dans l'arena, après l'horreur perpétrée par la BDK. La foule, encore choquée, ne semble pas pouvoir s'en remettre… Surtout après l'entrée des détestés membres du Brighter Day de King Nahaje Mensah… À moins que… Hum hum hum… WELL… WELLL…. WELLLLLLL !!! Vous ne rêvez pas ! Le Quintessential Stud Muffin, Joel Gertner, est dans le Lucha Temple ce soir ! Après un monologue chargé en sexualité dont lui seul à le secret, mettant au passage bien mal à l'aise la belle Melissa Santos, Gertner fait l'apologie des fédérations Underground qui ont marqué le business : ECW, ROH, LU et maintenant : La FSP !  Il dit que tout ça c'est grâce aux fans et se permet quand même d'en placer une sur Paige et l'absence prolongée inexpliquée d'Austin Creed. Gertner introduit finalement les Bingo Hall Boys : Bubba Ray & D-Von Dudley et le légendaire Rey Misterio Jr ! La foule est debout comme un seul homme pour accueillir le trio.


TRIOS MATCH

Un match assez classique dont l'ambiance électrique se suffit à elle-même. Mensah passe l'entier du match à éviter toute prise de risque face à ses adversaires, venant juste porter l'offensive lorsque l'adversaire est au sol. Heureusement pour lui, les Mechanics sont des experts dans l'isolation d'un lutteur en particulier pendant les matchs à plusieurs et cette fois-ci, c'est Misterio qui trinque. Le Mexicain se fait détruire la jambe en milieu de match pendant de longues minutes sans que les Dudleys ne puissent intervenir. Ironiquement, c'est sur le Shatter Machine que Misterio parvient à se dégager, en contrant le Flapjack de Dawson en un Hurricanrana démentiel ! Dash Wilder n'a pas le temps de réagir que Misterio fait le hot tag avec D-Von qui fait le ménage dans le ring avant de tagger Bubba. 3D sur Dawson ! 3D sur Wilder ! Les Dudleys entassent les deux Mechanics avant de faire le changement avec Misterio qui vient clore le tout avec un Frog Splash Eddie Guerrero Style ! 1-2-3 victoire des gentils !


Mensah fulmine à l'extérieur du ring alors que les Mechanics se tordent de douleur, suite à leur défaire dans ce presque-handicap match. Alors que le Ghanaian King fait les cent pas en ringside, les Bingo Hall Boys se concertent un moment, avant de finalement annoncer les stipulations choisies pour Viva La Lucha!  Les Dudley Boyz défendront les titres de la défunte RAVEN dans un Tables Match alors que Misterio tentera de s'emparer de l'Everlasting World Championship dans un 2 of 3 Falls dans la plus pure tradition Lucha Libre. Personne dans le camp du Brighter Day ne semble ravi.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

Un package video fait la promotion de Pentagon Jr, challenger de ce soir au titre FSP World Lightweight. On revoit ses meilleurs moments à la Lucha Underground puis à la FSP. La vidéo transitionne maintenant sur le dojo du Luchador. Ce dernier s'y tient au centre, yeux fermés, en position du lotus. Alors que la caméra zoom lentement sur le visage de la jeune icône, les yeux de ce dernier s'ouvrent brusquement pour clore le segment.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

On voit maintenant les meilleurs moments du règne de Kyle O'Reilly, dont ses victoires sur KENTA et Davey Richards, son séjour en Angleterre et son rôle clé dans la popularité du Takemikazuchi. On revient également au direct où O'Reilly est en pleine session sparring avec Tomohiro Ishii dans le vestiaire du Takemikazuchi. O'Reilly finit par sortir dans le couloir où le reste du clan l'attend pour l'escorter jusqu'au ring.

⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡ ⟡⟡⟡⟡

On a droit au cérémonial habituel pour les matchs de championnat de la FSP : Introductions en grandes pompes par Melissa Santos et photo officielle… Mais ce n'est pas nouveau, Pentagon Jr est un individus imprévisible et ce dernier profite de la photo pour attaquer vicieusement O'Reilly et va même jusqu'à lui briser un appareil photo sur le crâne, provocant ainsi le début du match !


SINGLES MATCH MAIN EVENT
FSP WORLD LIGHTWEIGHT CHAMPIONSHIP


Le match commence donc naturellement par une domination à sens unique de Pentagon Jr qui ne laisse aucun répit au Canadien. Pendant toute la première moitié du match, le Mexicain démolit son adversaire dans une brawl vicieuse qui se déroule en majeure partie à l'extérieur du ring. Tout y passe : Barricades, tables des commentateurs, poteaux du ring mais jamais rien qui ne pourrait provoquer la disqualification ou le décompte extérieur de Pentagon. Et malgré sa folie, le Luchador est méthodique et travaille violemment l'épaule droite de son adversaire, en vue de lui appliquer son Armbreaker signature. Alors que Pentagon tente d'envoyer O'Reilly une nouvelle fois dans les barricades, ce dernier parvient à contrer l'Irish Whip et c'est El Cero Miedo qui se mange la barricade de plein fouet. S'en suit une belle domination d'O'Reilly qui démontre pourquoi il est considéré par certains comme le meilleur poids léger de la planète. Pentagon passe un sale quart d'heure aux mains d'O'Reilly qui est plutôt furax suite à la tournure qu'a pris le match dans ses premiers instants. Le Canadien tord le Mexicain dans tous les sens et tente à plusieurs reprises de le transformer en Bretzel mais si Pentagon est en difficulté, il n'en reste pas moins l'un des gars les plus résistants du business et a pris l'habitude de survivre à des bottages de cul cinq étoiles. Passé la barre des 35 minutes, le match prend une autre tournure puisque les deux hommes se sont tout envoyé dans la gueule et n'arrivent presque plus à se mouvoir tant leurs corps les font souffrir. Pentagon a les jambes en bouillie alors qu'O'Reilly ne peut bientôt plus se servir de son bras droit. Le Mexicain s'élance tant bien que mal dans les cordes mais n'a rien le temps de placer qu'O'Reilly est déjà sur lui avec un Running High Knee qui sonne le Mexicain mais celui-ci reste debout. O'Reilly ne perd pas de temps enchaîne avec un Nigel Lariat qui met  cette fois-ci Pentagon au sol. O'Reilly enchaîne sans attendre avec un Ankle Lock. Pentagon refuse d'abandonner et parvient à agripper une corde. O'Reilly lâche prise et se relève pour tenter un Brainbuster mais Pentagon s'en dégage avec un coup de genoux… PACKAGE PILEDRIVER DE PENTAGON ! C'est la fin… 1-2-Non ! O'Reilly se dégage in-extremis. Pentagon enchaîne immédiatement avec son Arm Breaker ! O'Reilly n'a nul part où aller… Il va abandonner… NON IL ROULE SUR LUI-MÊME POUR RIVER LES EPAULES DE PENTAGON AU SOL ! ONE ! TWOOOO ! THRREE----Nooooo ! Pentagon s'en est dégagé. Les deux adversaires se relèvent et s'échange des kicks et des coups d'avant bras… Pentagon recule à cause de sa jambe affaiblie. ROUNDHOUSE KICK DANS LA TEMPE ! BRAINBUSTER ! O'Reilly enchaîne avec l'Ankle Lock ! Pentagon ne répond plus… Il s'évanouit ! O'Reilly complète sa 4e défense de titre ce soir à Forever Underground


O'Reilly prend un moment pour célébrer en compagnie du Takemikazuchi qui semble à nouveau sur la pente ascendante. Après que le clan ait quitté le ring, Pentagon Jr reprend connaissance et se relève lentement, sous une belle ovation du public qui a apprécié la performance proposée par les deux hommes. Mais Pentagon n'est pas du genre à se contenter d'un applaudissement et commence à péter un câble. Il s'attaque à l'arbitre ! L'officiel passe un sale quart d'heure mais soudain, les lumières de la salle deviennent plus intenses, même trop intenses ! Un Flash blanc empêche les fans et Pentagon de voir ce qui se passe mais laisse apparaître le concurrent de ce dernier au centre du ring ! Octagon Jr est là, frais et prêt à en découdre. El Cero Miedo préfère lâcher l'officiel et garder cette confrontation pour Viva La Lucha! On se quitte sur Octagon Jr qui savoure les acclamations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[web] FSP Forever Underground
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» FLEUR ✤ forever young
» Partenariat avec Underground
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» La Forever Académie (Forum RPG)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Future Slam Project-
Sauter vers: