AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WBW ▬ New World of Sport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:01


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:02

NEW WORLD OF SPORT #1
Live on ITV News - 05/12/16 - Coronet Theatre in London

Nigel McGuinness est sur le ring, l’anglais remercie le public d’être venu en nombre, puis il demande aux trois hommes sans qui rien n’aurait été possible de venir sur le ring : Mike Quackenbush, Johnny Kidd et Johnny Saint. Le Chairman explique ensuite que le premier sera le General Manager de la fédération, que le second aura un rôle d’interviewer et d’analyste tandis que le dernier sera lui un Road Agent chargé des affaires en coulisse. Au même moment une musique, Marty Scurll, accompagné par Austin Aries, Magnus, Kenneth Cameron et deux hommes en costards arrivent sur le ring. L’ancien fondateur de la Chikara très énervé leur demande ce qu’ils font là et Marty Scurll répond en souriant : « I'm here to kick ass and chew bubblegum and I'm all out of bubblegum ! » Il reprend en disant que la WBW va assister à la naissance d’un nouveau clan : The Barber Club… Quackenbush un peu surprit demande pourquoi ce nom… Aries un peu gêné répond qu’ils n’ont pas eu les droits pour réutiliser le nom d’un clan très populaire au Japon. Les gérants commencent à rire, mais les nouveaux arrivants le prennent mal et ils commencent alors à tabasser les anciens… On peut alors voir Claudio Castagnoli, Johnny Gargano, Tommaso Ciampa, Francis O’Rourke, Drew Gulak et Becky Lynch débarquer sur le ring à toute vitesse… Ils parviennent finalement à chasser les Heels du ring. Castagnoli prend le micro pour dire qu’ici, tout le monde va devoir prouver sa valeur et que les casses couilles comme Scurll ne seront pas tolérés…. McGuinness se relève lentement, il est très en colère et annonce que le Main Event opposera Claudio Castagnoli, Johnny Gargano et Tommaso Ciampa à Marty Scurll, Nick Sutter et Tom Latimer (Bram & Magnus)…

***

Qualifying Match for the Next Generation Six Pack Challenge:
David Finlay, Jr. vs. Tracy Williams


Le combat est assez technique et Tracy en domine les premières minutes, il tente ensuite une Discus Clothesline, mais le fils du plus célèbre des irlandais contre en se baissant, puis en le plaçant sur ses épaules avant d’enchaîner avec un Rolling Fireman’s Carry Slam. Il tente une Diving Elbow Drop, mais l’américain esquive avant de travailler le bras de son ennemi avec plusieurs prises de soumissions. Assez sur de son fait, il tente ensuite une Superplex, mais David le repousse avant de porter une Diving European Uppercut rapidement suivit d’une Running Clothesline… Il tente alors sa Celtic Cross, Williams contre, il place un Backdrop Driver, puis tente une Armbar… Contré en petit paquet… Un, deux, trois !

Vainqueur : David Finlay, Jr.

***

On retrouve Austin Aries en coulisse, il est accompagné des deux hommes en costards. Il dit qu’il s’agit de Rick Roland & Sloan Capriese, ses gardes du corps et deux membres du Barber Club. Il explique ensuite qu’ils n’ont battus en retraite, car parce qu’ils ne voulaient pas faire de mal à une petite fille comme Becky Lynch. A-Double prétend que même s’il est arrogant et prêt à tout pour gagner, il reste un Gentleman… Il explique ensuite que cde soir il va faire ce qu’il fait de mieux : Gagner.

***

Ariadne’s Thread Tournament – First Round Match:
Austin Aries vs. Christopher Daniels


Le public commence à chanter « This is Awesome » avant même que le show ne débute. Christopher Daniels propose une poignée de main à son adversaire qu’il connait bien, mais celui-ci en profite pour l’attaquer puis l’envoyer brutalement dans le coin pour lui porter un Running Dropkick suivit d’un 450° Splash porté depuis la troisième corde. C’est esquivé, AA fait une roulade et il revient à toute vitesse, il est alors prit dans une Blue Thunder Bomb du vétéran qui n’arrive pas à clore le combat là-dessus. Il tente alors un Best Moonsault Ever, son adversaire n’est déjà plus là, mais il retombe sur ses pieds… Aries tente une Rolling Elbow, mais c’est contré en Running STO… Il veut porter son Angel Wing, malheureusement pour lui le membre du Barber Club place un surpassement et le fait tomber par-dessus la troisième corde avant de le percuter avec un énorme Suicide Dive ! Il le place sur l’apron et tente un Brainbuster, c’est contré… Standing Side Slam vers l’extérieur ! Christopher vient de se sauver la vie et il a mis son rival dans une situation difficile… Au même moment, Rick Roland arrive à toute vitesse, il attire l’attention de l’arbitre, Sloan Capriese arrive à son tour et tente de faire « The Fallen Angel » du bord du ring, c’est esquivé, le chauve le repousse et il place une Arabian Press sur le garde du corps et son patron ! Il renvoi celui-ci dans le ring, au même moment, Frankie Kazarian arrive à toute vitesse, il monte sur la barrière et bondit sur les Bodyguards… Double Missile Dropkick ! Daniels place Aries sur ses épaules, celui-ci se dégage, Rolling Elbow en plein dans la nuque, il enchaîne avec une German Suplex… Un, deux, tr… Non dégagement ! Austin monte sur le coin, cette fois-ci c’est Kaz qui attire son attention… Oh, Christopher rejoint son rival sur la troisième corde… Super Death Valley Driver… Un, deux, tr… Aries a un pied dans les cordes ! Très agacé, le bonze relève sa proie et tente son Angel Wing… Contré en petit paquet, non s’est rapidement transformé en Horn of Aries… Daniels attrape les cordes… Il se relève et veut se projeter pendant que son adversaire reprend ses esprits, malheureusement Rick lui attrape le pied… Rolling Elbow d’Austin qui balance le crâne rasé dans un coin… Running Dropkick ! Brainbuster ! Un, deux, trois ! Quel match !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Chris Jericho est en coulisse avec Johnny Saint. Il explique qu’il ne comprend pas trop pourquoi il doit affronter une femme pour son premier match dans cette fédération. Pour lui il s’agit là d’un manque de respect… Au même moment Becky Lynch fait son apparition, elle répond qu’elle en a marre d’entendre des gars comme Y2J ou AA se moquer d’elle en sous-entend qu’elle est plus faible qu’eux… Elle rappelle qu’à la WBWF tout est possible et qu’elle va le prouver en briser le bras de son adversaire.

***
Qualifying Match for the Next Generation Six Pack Challenge:
Chiva Kid vs. Shynron


Le combat commence par une empoignade solennelle, puis on assiste à un véritable Spotfest de compétition. D’abord, parce que les deux hommes vont à cent à l’heure. La chèvre finit par prendre l’avantage en attrapant le bras du dragon et en lui portant un Cutthroat Neckbreaker ! Il enchaîne aussitôt avec un Running Corkscrew Senton, puis il place son ennemi sur la troisième corde… Super Hurricanrana ! Shynron retombe sur ses pieds, Chiva tente de lui porter un Diving Moonsault, mais c’est esquivé, l’animal retombe sur ses pieds et fonce à toute vitesse sur son ennemi qui lui porte un Superkick suivit d’un Handspring Cutter, ce n’est pas terminé, il se projette dans les cordes et… Jumping Corkscrew Cutter ! What a Move ! Un, deux, trois ! Shynron aura une chance de devenir Next Generation Champion ! Quel Match !

Vainqueur : Shynron.

***

Johnny Saint est en coulisse avec Takashi Sugiura, ce dernier explique que son match pour le tournoi mondial aura lieu la semaine prochaine et qu’il affrontera Tom Latimer. Saint lui demande s’il n’a pas peur d’affronter un représentant du Barber Club, mais le japonais répond que non… Cela dit pendant qu’il est en train de répondre l’écran se trouble, tout grésille et on entend alors quelques mots prononcés en vieux norois…

« Tiens-toi debout, là, devant nous
Pendant que tu questionnes !
C'est à celui qui raconte qu'il revient d'être assis. »


Après ce court intermède, on retrouve Takashi Sugiura qui explique qu’il se fiche de ces histoires de clan. Qu’il est venu ici pour remplir son palmarès déjà bien garnit et qu’il ne laissera aucune chance à son adversaire…

***
Qualifying Match for the Next Generation Six Pack Challenge:
Mike Bailey vs. Missile Assault Man


On a le droit à une opposition Kicks vs. European Uppercuts, l’ancienne fourmi commence par prendre l’avantage avec ses coups d’avant-bras, puis elle se projette dans les cordes et se mange un Spin Kick suivit d’un Roundhouse Kick, il tente une Powerbomb, mais MAM contre en le soulevant et en lui portant un Alabama Slam contre le coin… Il enchaîne aussitôt avec une Running European Uppercut et tente un Fireman’s Carry, Mike se dégage… Inverted Frankensteiner… Missile Assault Man se relève doucement, Bailey place son enchaînement de kicks à toute vitesse et il termine avec une German Suplex avant de grimper sur la troisième corde… Shooting Star Knee Drops ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Mike Bailey.

***

Nigel McGuinness va féliciter Mike Bailey pour son match, mais il est interrompu par Chris Jericho qui pousse violemment le jeune karatéka avant de se plaindre de son match contre Becky Lynch. Il dit qu’il veut un autre adversaire, quelqu’un face à qui il pourra vraiment ce battre. Nigel dit que Becky est l’une des stars de la fédération, le jeune karatéka revient pour essayer de défendre la rousse, mais Jericho lui met une gifle avant de partir en disant qu’il va briser Lynch…

***

Ariadne’s Thread Tournament – 1st Round Match:
Becky Lynch vs. Chris Jericho


Dès le début du match, Y2J qui n’a pas encore enlevé son costard porte un Headlock à Becky et balance son fameux une variation féministe de son fameux « Ask Him » (Ask Her quoi…) la rousse se dégage, mais Chris lui mets les doigts dans les yeux puis la soulève pour l’asseoir sur la troisième corde et lui montrer qu’il faut ça pour qu’elle soit un peu plus grande que lui… l’irlandaise déteste, mets une baigne au canadien et lui porte un genre de West Coast Pop avant de le matraquer de coups de poings. Elle le balance dans un coin, arrache sa veste de costume puis sa chemise avant de le détruire à coups d’atémis. Le public se met à chanter « Becky Gonna Kill You », puis elle prend de l’élan et à cet instant Jericho revient avec un Codebreaker ! Jericho fait le tomber, mais elle se dégage… Il n’y croit pas ses yeux et commence à insulter l’arbitre avant de tenter un Lionsault, qui est esquivé et suivit d’un Running Kick de la « Lass Kicker » cette dernière veut placer un Superkick esquivé par Jericho qui place une German Suplex avec pontée, mais la femme forte se dégage encore… Il se met alors à insulter l’arbitre quand soudain Mike Bailey apparait sur la rampe d’accès au ring. Le jeune canadien se moque de son aîné en disant que même si c’est un lutteur de légende, il ne connait pas les codes de base des arts martiaux et que c’est un rébus de l’humanité qui va bientôt avoir perdre contre une femme qu’il pense terriblement inférieure à lui… Jericho s’énerve et il l’insulte de tous les noms… et cela permet à Becky Lynch de reprendre ses esprits, elle lui porte alors une Enzuigiri suivit de non pas une ou deux, mais de trois T-Bone Suplex ! Elle monte ensuite sur la troisième corde et porte un Diving Foot Stomps sur le canadien pour rempoter sa deuxième victoire dans le tournoi…

Vainqueur : Becky Lynch.

***

Adrian Neville est en coulisse avec Johnny Saint. Il dit qu’il est un peu triste de ne pas pouvoir lutteur au premier show de cette fédération, mais que la semaine prochaine il se fera une joie de clouer le bec de ce Marty Scurll en l’éliminant au premier tour du Ariadne’s Thread Tournament. L’anglais rappel qu’il a été à la WWE pendant plusieurs années, qu’il a été le Prince de la NXT, mais qu’arrivé à Raw on l’a traité comme un vulgaire jobber, il annonce que la semaine prochaine il montrera au monde entier qu’il est un Main Eventer et qu’il peut affronter n’importe qui…

***

On retrouve Sheamus O’Shaunessy dans le ring, The Colony arrive ensuite quelques secondes plus tard… Ils sont suivis de près par « The Empress of Tomorrow » KANA qui se fait acclamer par le public… James Ellsworth fait son entrée, il porte un T-Shirt : « Opportuniy »… On aperçoit ensuite Brian Kendrick, Paul London et Mala Suerte arriver ! The Rabbit Tribe ! Ils sont tous plus Weirds les uns que les autres… Austin Aries débarque à son tour et il annonce que ses protégés participeront au combat : Rick Roland et Sloane Capriese… Evidemment le public répond par des huées…

***

Ariadne’s Thread Tournament – 1st Round Match:
Brian Kendrick vs. Fire Ant vs. James Ellworth vs. KANA vs. Mala Suerte vs. Paul London vs. Rick Roland vs. Sheamus O’Shaunessy vs. Silver Ant vs. Sloane Capriese vs. Soldier Ant vs. Worker Ant


Les premières minutes du combat sont un gros chaos general, James Ellsworth sauve sur le dos de Sheamus et il tente de l’étrangler, mais celui-ci le balance contre un coin avant de lui porter un Bicycle Kick et de le faire passer par-dessus la troisième corde ! [James Ellsworth éliminé par Sheamus] Mala Suerte tente sa chance en fonçant sur Sheamus, mais ce dernier contre avec un surpassement ! [Mala Suerte éliminé par Sheamus] Au même moment les trois membres de la Colony (originale) s’attaquent aux deux gardes du corps d’A-Double ! Ils pensent avoir le dessus, Fire Ant porte d’ailleurs un Springboard Kick sur Rick Roland avant de vouloir le soulever, il contre avec un Low Blow et le balance hors du ring ! [Fire Ant éliminé par Rick Roland] Oh ! Rolling Elbow de Soldier Ant qui met Roland en difficulté, il se projette dans les cordes, mais Capriese lui porte un Malenko Kick avant de tenter une Fireman’s Carry, c’est contré, le soldat replace un Rolling Elbow et pousse l’ennemi sur Silver Ant qui lui porte un Running Kick ! Il le fait passer par-dessus la troisième corde ! [Sloane Capriese éliminé par Silver Ant] Au même moment Sheamus fait passer London et Kendrick par-dessus la troisième corde, il pense les avoir éliminés et les laisses tranquilles, Soldier Ant qui est aux prises avec Rick se projette dans les cordes… Oh ! The Rabbit Tribe en profite, ils baissent la troisième corde et le font tomber à l’extérieur ! [Soldier Ant éliminé par The Rabbit Tribe] Paul London est plutôt satisfait, mais il se mange un Roundhouse Kick de KANA et tombe sur le sol ! [Paul London éliminé par KANA] Kendrick porte alors un coup de la guillotine à la jeune femme et il enchaîne avec un Springboard Dropkick avant de se manger une Discus Clothesline de Worker Ant qui lui pore un Fireman’s Carry Slam et le fait passer au-dessus de la dernière corde. [Brian Kendrick éliminé par Worker Ant] Fort de ce succès, Worker Ant s’attaque à l’irlandais du match, ils s’échangent des coups pendant que Silver Ant et Rick Roland sont toujours en train de se bagarrer… La fourmi travailleuse commence à avoir l’avantage, elle tente une Lariat, mais Sheamus l’intercepte… Headbutt ! Il enchaîne aussitôt avec un Bicycle Kick et le fait atterrir sur le plancher des vaches ! [Worker Ant éliminé par Sheamus] Rick Roland qui a assommé l’ancien Green Ant avec un Big Foot, attrape Sheamus dans le dos… German Suplex ! OMG ! Il fait le signe de la ceinture autour de ses hanches, mais s’était sans compter Asuka qui le mitraille de coup ! Strong Style Bitch ! Elle l’accule vers les cordes… Oh ! Running High Knee de Silver Ant qui termine le boulot… [Rick Roland éliminé par Silver Ant] L’insecte pas très reconnaissant essaie de placer l’asiatique sur ses épaules, elle se dégage et l’envoie valser avec un Dragon Suplex ! Il se relève et elle l’élimine…[Silver Ant éliminé par Asuka] Oh elle s’attaque désormais à Sheamus qui se relève à peine, elle pense avoir le dessus, mais l’irlandais montre qu’il en a dans le ventre, il ne recule pas face à ses coups d’avants bras et à ses kicks, elle se projette dans les cordes, il tente un surpassement, mais se mange un coup de pied dans la bouche, elle veut placer une Discus Elbow, mais il l’attrape et lui porte son Irish Curse, il répète l’opération… Il se projette et… Bicycle Kick ! S’est esquivé… Sheamus est coincé au-dessus la troisième corde… Elle prend de l’élan pour le faire tomber, il se remet dans le ring et l’envoie valser à l’extérieur ! OMG ! What a Match !

Vainqueur : Sheamus O’Shaunessy.

***

Sheamus prend le micro, il dit qu’il a prouvé qu’il méritait sa place dans le tournoi et qu’il écrasera son prochain adversaire sans aucun problème ! Il est un guerrier, il guerrier celte et bientôt il se baladera en Angleterre avec l’or autour de ses hanches.

***
6-Man Tag Team Match:
Claudio Castagnoli & DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) vs. BARBER CLUB (Marty Scurll & Nick Sutton & Tom Latimer)


Le Barber Club attaquent leurs ennemis par derrière, ils balancent Johnny Gargano contre l’escalier en acier et les deux hooligans lui portent une Double Suplex à l’extérieur alors que Marty Scurll lui amène Tommaso Ciampa dans le ring, Superkick, erreur, le Sicilian Psychopath lui attrape la jambe et le fait tourner avant de lui porter une German Suplex au centre du ring! Il se projette ensuite dans les cordes… Suicide Dive sur Nick et Tom ! Le public commence déjà à chanter « This is Awesome » alors que Claudio Castagnoli lui attend que « Le Vilain » se relève, il l’envoi dans chaque coin et lui fait manger des European Uppercuts ! Il veut en finir, Gotch Style Piledriver… C’est beaucoup trop tôt ! Scurll se dégage, il fait croire qu’il va lui porter un Superkick dans la face, mais frappe dans la jambe, il bondit alors dans son coin et fait le changement avec l’ancien Bram qui porte un énorme Chop Block au suisse et commence à travailler sa jambe en la coinçant dans les cordes et en sautant à pieds joints dessus ! Le « Swiss Superman » hurle de douleur ! Il laisse sa place à Magnus, ce dernier place un Texas Cloverfield, mais son ennemi parvient à attraper les cordes, il retente son coup avec une prise en quatre, cette fois-ci c’est contré, il est balancé contre le coin et se mange une Swiss Death ! Cesaro rampe jusqu’à son coin et tape dans la main de Ciampa, il porte une Lariat à Magnus qui retombe au sol, puis porte un Double Dropkick sur les deux autres anglais qui tombent à l’extérieur ! Il fait ensuite le changement avec Johnny Gargano… Ce dernier place son Slingshot Spear sur Magnus avant de prendre de l’élan… les DIY tentent leur finisher… Superkick + High Knee ! Oh ! Magnus esquive en s’allongeant ! Johnny frappe son partenaire en plein dans le genou… Ciampa hurle de douleur ! Au même moment, Latimer tire la jambe de Cesaro et le balance dans la barrière de sécurité… Nick lui enchaîne aussitôt avec un Small Package en s’aidant des cordes… Un, deux, l’arbitre ne voit rien… Trois !

Vainqueurs : The Barber Club.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:02

NEW WORLD OF SPORT #2
Live on ITV News - 12/12/16 - Coronet Theatre in London

The Barber Club arrive sur le ring sous des réactions assez mitigées du public, Marty Scurll prend le micro et il rappelle que la semaine passée, son clan a dominé les débats et qu’Austin Aries s’est qualifié pour la prochaine étape du Ariadne’s Thread Tournament et que ce soir tous les autres membres du Club feront la même chose en humiliant littéralement la concurrence… Au même moment, Neville fait son entrée dans le ring, il dit qu’il va affronter Scurll dans le Main Event de la soirée et qu’il va montrer qu’il est le meilleur lutteur anglais de sa génération. Le « Vilain » explose de rire et commence à le traiter de Spot Monkey… Cela ne plait pas trop à l’ancien champion de la NXT qui monte en courant sur le ring, Springboard Double Missile Dropkick sur Nick Sutton et Tom Latimer ! Il se fait envoyer dans les cordes par Rick Roland, mais le surprend en revenant avec un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Il esquive une Lariat de Sloan Capriese et lui porte ne German Suplex ! L’ex-PAC est en feu ! Non ! Rolling Elbow d’Austin Aries qui le balance dans un coin… Scurll engueule ses troupes, mais au même moment, Claudio Castagnoli, Becky Lynch, Johnny Gargano et Tommaso Ciampa arrivent au pas de course… Le Barber Club préfère alors battre en retraite, sans doute pour ne pas perdre d’énergie avant leurs combats de ce soir…

***

Qualifying Match for the Next Generation Six Pack Challenge:
Alexa Bliss vs. Dakota Darsow vs. Gregory Iron vs. Veda Scott


Alexa Bliss semble un peu dépitée en voyant ses adversaires, elle refuse de serrer la main de Dakota Darsow qui se vexe et la lance dans un coin, Gregory Iron en profite et porte un Stinger Splash sur la blonde avant de l’envoyer sur Veda qui l’a fait voler avec un surpassement ! Les deux partenaires se félicitent, mais ils se mangent une Double Clothesline de Dakota Darsow, celui-ci place une Short-Arm Clothesline sur Gregory et il enchaîne ensuite avec une série Elbow Drop + Leg Drop + Knee Drop ! Veda intervient et échange quelques coups avec le "fils de"... Elle veut tenter un Suicide Dive, mais Bliss la stoppe aussitôt avec un Running High Knee ! Elle coince ensuite sa tête entre les cordes et elle l’étrangle… Greg Iron la retourne, Complete Shot ! Un, deux, tr… Dégagement ! Un peu dépité, il place Alexa sur la troisième corde, au même moment, Dakota Darsow surprend Gregory en le mettant en position d’Electric Chair Drop… La poupée blonde en profite… Diving Double Knees Drop sur Iron encore en l’air ! L’ancienne championne féminine de Smackdown se relève et elle voit le fils du Repo Man lui faire un clin d’œil pour la féliciter de cette prise, elle fait la belle, puis profite d’une inattention pour lui porter un Low Blow et enchaîner avec un Snap DDT ! Oh ! Missile Dropkick de Veda Scott, la rouquine balance sa rivale dans un coin et elle lui fonce dessus, Alexa contre en Yoshi-Tonic… Un, deux, trois !

Vainqueur : Alexa Bliss.

***

Après le combat Alexa Bliss prend le micro, elle dit qu’elle est la nana la plus talentueuse de tout le Roster que pourtant on l’a obligé à affronter un misérable handicapé, une rouquine ratte de bibliothèque et un « fils de » que personne de connait… Elle dénonce ensuite l’hypocrisie de mecs comme Mike Quackenbush qui prétend que la Worldwide Battelfield Wrestling, donne sa chance à tout le monde, mais qui préfère écouter les gros porcs de l’ICW qui sont incapables d’imaginer une femme en train de battre un homme… Elle annonce alors qu’elle remportera ce Six Pack Challenge en battant tous les hommes qu’il y aura en face d’elle !

***

Takashi Sugiura est en coulisse, il est accompagné de Kairi Hojo, cette dernière se présente comme étant sa protégée et son interprète. Elle rappelle que l’homme qui l’accompagne est un vétéran et qu’il se fiche de ses histoires de Barber Club… Mais alors qu’elle allait terminer sa phrase, Tom Latimer sort de nulle part et lui porte un énorme Spear qui la fait passer à travers le décor ! Le japonais se dépêche d’attraper le barbu, mais il se fait surprendre par un Low Blow… L’anglais balance ensuite l’ancien lutteur de la NOAH contre un mur, il grimpe ensuite sur les caisses d’équipement et prend de l’élan… Diving Lariat ! Les deux hommes se battent violemment en coulisse ! Ils se frappent avec tout ce qu’ils peuvent, des arbitres arrivent pour les séparer, mais McGuinness fait alors son apparition et il ordonne de laisser faire… Leur combat sera un Fall Count Anywhere Match !

***

Ariadne’s Thread Tournament – First Round Match:
Takashi Sugiura vs. Tom Latimer


La bagarre continue en Backstage! Le nippon reprend l’avantage, il étrangle le britannique avec des câbles de caméras, mais celui-ci se dégage avec un coup de coude et il balance une glacière dans la tronche de son opposant avant de le balancer devant… Après quelques minutes, les deux hommes se retrouvent sur la rampe d’accès au ring ! Le lutteur anciennement connu sous le nom de Bram pense avoir le dessus, il retente un Spear, malheureusement pour lui Takashi contre et le place sur ses épaules… Death Valley Driver sur la rampe ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il relève alors l’européen et le traine jusqu’aux escaliers en acier… Le Former GHC Heavyweight Champion tente un Piledriver dessus… Non ! Surpassement ! L’asiatique tombe du haut de l’escalier et Latimer lui porte un Diving Knee Drop ! Il fait le signe de la fin… Impact DDT ? Non ! Northen Light Suplex ! Sugiura reprend son souffle et il attrape un extincteur sous le ring… Il explose la tête de son opposant avec ! Le Hooligan est en sang… Il enchaîne avec un Olympic Slam ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le japonais attrape une chaise et la fracasse sur la tête de l’adversaire… Il veut en finir avec un Super Olympic Slam, c’est contré… Tornado DDT ! Le Rônin tombe front le premier sur la chaise encore au sol…. Impact DDT ! C’est terminé… Un, deux, tr… Dégagement ! Kenneth Cameron n’y croit pas ses yeux, il se tire les cheveux et place le quadragénaire entre ses jambes… Oh… Fireman’s Carry Slam Outta Nowhere ! Le dingue se relève… Olympic Slam ! Cette fois-ci c’est la bonne ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Takashi Sugiura.

***

Chris Jericho débarque sous les huées du public. Il rappelle ce qui est arrivé la semaine passée et dit que si Mike Quackenbush avait un minimum de bon sens il aurait fait rejouer le match ! Y2J affirme qu’il est « The Best in the World » et que de ce fait il vaut beaucoup mieux que cette bécasse rousse! Il explique qu’il veut une nouvelle chance, ou alors un match contre ce chien de Mike Bailey qui n’a toujours pas compris que Karaté Kid n’était rien d’autre qu’un film ! Mike Quackenbush arrive et prend un air un peu désolé pour expliquer à son employé qu’il ne pourra pas avoir ce qu’il veut… Cependant il lui a organisé un match contre un homme talentueux, qui a déjà vaincu des World Champions… JAMES ELLSWORTH ! Wow ! Jericho est fou de rage, il insulte Mike Quackenbush pendant que son futur adversaire s’approche… Oh ! Codebreaker ! Le « Lionheart » donne plusieurs coups de pieds au gringalet… Deux arbitres arrivent, ils éloignent Jericho et tentent de relever le fragile… OMG ! Second Codebreaker ! Il place un Liontammer ! Les arbitres tentent de faire lâcher le canadien, mais rien n’y fait… Ellsworth hurle de douleur… Puis il se tait… Il tombe dans les pommes ! Chris récupère son micro et il assure que c’est la dernière fois que le General Manager se moque de lui…

***

Qualifying Match for the Next Generation Six Pack Challenge:
Black Tiger VIII vs. Bullet Ant


Black Tiger VIII commence le combat sur les chapeaux de roues en prenant de l’élan et en portant un Jumping High Knee ! Il balance ensuite Bullet Ant dans un coin et lui fonce dessus, c’est esquivé par l’insecte qui enchaîne aussitôt avec une Diving Hurricanrana ! Le Tigre Noir a la tête entre les cordes… 616 de la fourmi ! Il enchaîne ! Missile Dropkick ! Un, deux, dégagement ! Il se projette dans les cordes… Leaping Double Foot Stomps du félin ! Black Tiger VIII se tient la tête et commence à donner des coups de pieds à l’adversaire encore au sol… Il place une German Suplex ! C’est aussitôt suivit d’une Vertical Suplex Powerbomb ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Black Tiger VIII.

***

Sheamus est en coulisse, il dit qu’on lui a proposé de rejoindre le Barber Club, mais qu’il a refusé, car ce n’est pas sa façon de faire… Johnny Sait lui demande alors s’il va se ranger du côté de Claudio Castagnoli et de ses amis… L’Irlandais répond tout simplement qu’il a prévu de faire sa route seule et que chercher des alliés ne ferait que le ralentir dans sa quête du succès… Au même moment l’écran commence à se griser…

Les hommes jouèrent alors aux échecs dans la cour et ils étaient heureux,
Ils ne manquaient pas d’or brillant,
Jusqu’à ce qu’arrivent les trois Vents.
Terribles dans leurs forces, venant de chez les Vanes.


Sheamus ne se rend compte de rien et il continue à parler en disant qu’il est venu ici pour se frotter au meilleur et surtout pour leur faire bouffer son pied. Et qu’il ne reculera devant rien pour démonter la supériorité du peuple irlandais…

***

Ariadne’s Thread Tournament – 1st Round Match:
Claudio Castagnoli vs. Nick Sutton


Tout ça commence par une belle baston, les deux hommes se prennent à coups de poings, le superman suisse commence à avoir le dessus, il balance son ennemi dans un coin et il multiplie les European Uppercuts ! L’anglais finit par surprendre Claudio en le soulevant en plein élan… Alabama Slam contre un coin ! Il enchaîne… Sitout Powerbomb ! Un, deux, tr… Dégagement ! Malgré tout, avec ça le natif de Norwich prend l’avantage et commence à bosser le dos de son adversaire, il lui porte un Sleeper Hold, malheureusement pour lui, Castagnoli se relève et contre… Package Stunner ! Le chauve roule hors du ring et reprend son souffle… Slingshot Crossbody de l’ex-Magnus ! Non ! Le continental l’attrape… Fallaway Slam contre la barrière ! Le Man of Steel renvoi donc l’ennemi dans le ring et monte sur la troisième corde… Diving Double Foot Stomps ! Esquivé ! Claudio tente une Clothesline… Esquivée également… Rebound Lariat de l’anglais ! Le mari de Mickie James veut tenter son Twisting Samoan Drop, contré, il se mange une European Uppercut dans la nuque et une German Suplex… Le bougre se relève difficilement, Running European Uppercut de Cesaro… Non ! C’est contré ! Mag Daddy Driver ! It’s Over ! Un, deux, tr… Dégagement ! Sutton n’y croit pas ses yeux… Il escalade la troisième corde… Claudio le rejoint… Les deux hommes se tapent dessus comme des malades… Superplex de l’helvète qui ne s’arrête pas là, il se relève très rapidement et porte une Powerbomb à son rival… Il ne le lâche pas et enchaîne aussitôt avec un Gotch Style Piledriver ! Ouch ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Claudio Castagnoli.


***

Claudio Castagnoli se relève lentement, mais Austin Aries, Rick Roland et Sloan Capriese arrivent à toute vitesse et ils commencent à le passer brusquement à tabac… Soudain The Colony débarque au pas de course et ils sauvent la mise au suisse ! La bagarre éclate… Et l’arbitre sonne la cloche ! Les matches s’enchaînent ce soir !

***
6-Man Tag Team Match:
The Barber Club (Austin Aries & Rick Roland & Sloan Capriese) vs. The Colony (Fire Ant & Silver Ant & Soldier Ant)


Dès le départ Fire Ant est envoyé dans les cordes par les deux molosses, celui-ci revient alors avec un Tilt-a-Whirl Headscissor qui balance Roland hors du ring ! Capriese veut aider son camarade, mais il se mange un surpassement et s’écrase également à l’extérieur ! Le rouge se projette dans les cordes… Springboard Sommersault Senton ! Il se relève… Wow ! Suicide Dive d’Austin Aries qui sauve ses hommes ! Ce n’est pas terminé… A-Double se mange un Kick de Silver Ant qui lui porte ensuite un Running Summersault Senton depuis l’apron du ring ! L’ancien Green Ant, balance alors Aries vers le soldat du groupe… Rolling Elbow ! Esquivé par Austin qui passe derrière et place un Crucifix Driver ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il se relève et balance Soldier Ant contre un coin… Corner Running Dropkick ! Esquivé ! Bicycle Kick du militaire qui bondit ensuite dans son coin faire le changement avec Silver Ant, AA fait de même avec Rick Roland, mais ce dernier est rapidement mis au sol par un Missile Dropkick de la fourmi argentée ! Il veut enchaîner avec un Olympic Slam… Contré… German Suplex ! Non ! Silver Ant retombe sur ses pieds, il place son enchaînement de kicks ! Il se projette dans les cordes… Belly to Belly Suplex de Roland ! Les Heels prennent alors la main en installant un faux rythme, Austin Aries tente finalement un Brainbuster… C’est contré ! Olympic Slam de Silver Ant qui bondit dans son coin et fait rentré Fire Ant… Springboard Kick ! Il enchaîne avec un Wheelbarrow Stunner sur Sloane… Puis il tente un Tilt-a-Whirl Tornado DDT sur Aries… Nooon ! L’américain garde l’insecte en l’air… Brainbuster ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Barber Club.

***

En coulisse on voit les médecins avec James Ellsworth, ce dernier est en train d’être évacué, mais au même moment Chris Jericho arrive en courant et il bouscule la civière sur laquelle le jeune homme se trouve ! Il le relève et le balance violemment contre un mur avant de lui porter un Codebreaker ! Il place ensuite la tête de sa victime dans une chaise… CON-CHAIR-TO ! Il place maintenant son Wall of Jericho… Johnny Kid et Fit Finlay débarquent alors pour l’obliger à lui faire lâcher prise… Il gueule qu’il veut affronter Mike Bailey dans les plus brefs délais!

***

Ariande’s Thread Tournament:
Frankie Kazarian vs. Johnny Gargano


Les deux hommes se serrent la main avant de se projeter dans les cordes et de se lancer dans un véritable duel de voltige et d’agilité ! Gargano semble prendre l’avantage, mais son ennemi le surprend avec un Scoop Powerslam suivit d’un Springboard Discus Leg Drop ! Un… Dégagement ! Il tente alors un TKO, mais Johnny contre en Crucifix Pin… Un, deux… Dégagement ! Le mari de Candice LeRae ne s’arrête pas là et il transforme sa tentative de tomber en Crossface… Kaz finit par attraper les cordes « The Whole Shebang » se relève et se projette dans les cordes… Oh ! Surpassement ! Il finit à l’extérieur ! Suicide Dive ! Il remonte sur le ring à toute vitesse et se prépare à sauter de nouveau… Oh ! Slingshot Spear de son adversaire, qui tente le tomber… Un, deux, dégagement ! Superkick ! Non ! Kazarian met le jeune homme sur ses épaules… Rolling Fireman’s Carry Slam ! Il se relève et bondit aussitôt sur le coin… Diving Moonsault ! Esquivé ! Johnny lance son opposant dans les cordes, Frankie revient… Tilt-a-Whirl… Non ! Gargano le garde en l’air… Il lui porte son « You’re Dead » ! OMG ! Quel contre ! Le californien titube… German Suplex ! Un, deux, tr… Il a un pied dans les cordes ! Le natif de Cleveland tente alors un Superkick… Contré… Jumping Cutter de Kazarian qui en profite pour reprendre un petit peu son souffle… Fade to Black ? C’est contré en petit paquet… Un, deux, non ! C’est donc transformé en Boston Crab… Le partenaire de Daniels parvient finalement à attraper les cordes… Gargano veut le ramener vers lui, mais il se fait surprendre par un Slingshot DDT ! Il place finalement son adversaire sur ses épaules… Johnny contre ! Enzuigiri ! Il enchaîne… Superkick ! C’est suivit d’un Hurt Donuts… Un, deux, trois ! Cette fois-ci c’est la bonne !

Vainqueur : Johnny Gargano.

***

Nigel McGuinness et Mike Quackenbush sont sur le ring. Le Chairman commence en annonçant que lors du PPV « The Sun Always Shines on TV » quatre équipes s’affronteront dans un Four Corner Tag Team Elimination Match et que les vainqueurs deviendront les premiers Worldwide Tag Team Champions de la fédération ! Mike Quackenbush explique ensuite que ces quatre équipes ne seront pas choisies au hasard, mais qu’elles devront gagner leurs places en affrontant quatre autres équipes.

***

Ariadne’s Thread Tournament – 1st Round Match:
Drew Gulak vs. Francis O’Rourke vs. Tommaso Ciampa


Les deux membres des Takemikazuchi se regardent dans les yeux avant de se serrer la main et d’enchaîner une série d’atémis sur le troisième homme, qui pour s’en sortir se projette dans les cordes et place une Double Clothesline bien Stiff ! Il met ensuite Gulak sur ses épaules, malheureusement pour lui ce dernier passe derrière lui… Oh ! Combinaison ! Running European Uppercut de Francis suivit aussitôt d’une German Suplex de Gulak ! C’est violent ! Le sicilien roule hors du ring, mais n’a pas le temps de se repousser puisque O’Rourke lui bondit dessus avec un Springboard Sommersault Senton ! Il remonte, mais Drew l’attend sur l’apron et le duo s’échange des coups assez violents qui résonnent dans toute l’arène. Après quelques secondes, Tommaso se relève, mais Drew soulève son partenaire et lui porte un Scoop Slam ! L’ancien Biff Busick s’écrase sur le sicilien ! Drew reste sur l’apron du ring et prend un petit peu d’élan… Running Sommersault Senton ! Il tente de lancer Ciampa dans les escaliers, cependant la projection est renversée et l’italo-américain en profite pour enchaîner avec un Running Double Knees sur Francis qui est envoyé contre la barricade, il le remonte aussitôt et tente un autre Running Double Knees, c’est esquivé et suivit d’une série d’European Uppercuts portée par Oney Lorcan qui se projette dans les cordes, Lariat contrée en Bridging German Suplex ! Un, deux, dégagement ! Il place l’ennemi sur la troisième corde… Drew intervient et enchaîne les claques, Tommaso titube et Biff Busick en profite… Buff Blockbuster ! Un, deux, tr… Gulak brise le tomber ! Les amis se battent, Ciampa commence à se relever dans un coin… Au même moment, « The Trail Blazer » porte une Snap Suplex sur O’Rourke qui s’écrase contre le coin et surtout contre le troisième lutteur ! Le vétéran déroule… Running Lariat dans la nuque de son pote… Il attrape maintenant le psychopathe sicilien… Piledriver !? Non ! C’est contré ! Il se fait soulever… Over the Shoulder Back To Belly Piledriver ! Il reprend son soufflé… Running Double Knees ! Un, deux, trois!

Vainqueur : Tommaso Ciampa.

***

Becky Lynch est en train de discuter avec Jack Gallagher en coulisses, mais elle se fait bousculer par Austin Aries, elle lui demande alors de s’excuser, mais ce dernier refuse… Il répond cependant qu’en revanche la semaine prochaine il rejoindra la table des commentateurs pour observer son match en quart de final et surtout pour la voir perdre et pleurer comme une petite fille… Il affirme ensuite que la place de la belle irlandaise est dans un magasin de vêtements, mais certainement pas dans un ring ! Gallagher le coupe en disant qu’on ne parle pas à une dame comme cela ! A-Double est alors rejoint par ses molosses, mais s’en va en se moquant de l’improbable duo… On annonce ensuite que Jack Gallagher et Austin Aries s’affronteront en Main Event du prochain YouCatch.

***

Ariadne’s Thread Tournament – 1st Round Match:
Adrian Neville vs. Marty Scurll


Ce match démarre comme les autres de la soirée, c’est-à-dire très rapidement ! Scurll balance le favori de la foule dans les cordes et il revient à toute vitesse avec une Hurricanrana, mais le vilain accompagne le mouvement et retombe sur ses pieds après une espèce de roue, il tente de répondre avec un Superkick, esquivé et contré en petit paquet… Un, deux, Marty retourne le tomber… Un, deux, dégagement ! Les deux anglais se relèvent… Oh ! Superkick dans le genou ! Le leader du Barber Club, s’attaque logiquement et méthodiquement à la jambe affaiblit de son rival, celui-ci n’arrive pas à revenir et se fait littéralement surclasser par les stratégies du barbu. Celui-ci met Neville sur le coin… Tower of London !? Non ! Le voltigeur redescend et saisit le dos du « Villain » et… German Suplex contre le coin ! Il se projette dans les cordes, mais s’arrête de courir car son genou le fait trop souffrir… Scurll en profite… Running Snap DDT ! Il replace Adrian sur la troisième corde et le rejoint… Superplex ? Non ! Super Inverted Frankensteiner ! OMG ! Le public chante « Holly Shit » ! Le Face utilise ses dernières forces… Running Shooting Star Press… Un, deux, tr… Dégagement ! Après ça Neville monte sur la troisième corde, Marty lui tire violemment la jambe et il semble souffrir le martyr… Superplex ! C’est suivit du Crossface Chickenwing… Il abandonne !

Vainqueur : Marty Scurll.

***

Après le combat, Marty Scurll prend le micro, il affirme qu’il n’a pas peur des « Swiss Superman » et des « Mighty Mouse », mais qu’il est la kryptonite de tous ces pseudo super-héros qui pensent pouvoir délivrer la WBW du Barber Club ! Il rappelle qu’il est The Villain et qu’il n’y a aucun suspens dans ce tournoi, puisque la ceinture sera à lui ! Le show se termine avec Scurll qui pose un pied sur Neville inconscient et qui fait le signe de la ceinture autour de ses hanches...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:06

NEW WORLD OF SPORT #3
Live on ITV News - 19/12/16 - Coronet Theatre in London


The Barber Club arrive sur le ring sous des réactions mitigées… La plupart des gens les huent, mais certains les acclament et portent leurs t-shirts ! Marty Scurll ouvre donc le show en répétant : « Tic ! Tac ! Tic ! Tac ! » Il explique ensuite que c’est le temps, le temps qui le sépare du titre mondial de la WBW… Car les gens qui sont ici et même ceux qui suivent la fédération sur internet savent très bien qu’il est destiné à le devenir et qu’ici personne ne le mérite plus que lui… Hormis Austin Aries qui l’affrontera sans doute en final ! Oh ! Becky Lynch fait son apparition, elle reste sur la rampe, mais s’adresse directement au « Villain » elle dit qu’elle a été formée par le leader du « BC » pas la contrefaçon chinoise, mais le vrai… Celui qui a régné sur le Japon et qui est en train de s’imposer à la MWA… Scurll répond aussitôt qu’il se fiche de ces chiens qui n’ont pas voulus lui laisser leurs noms et que c’est un mal pour un bien, puisque désormais le « BULLET CLUB » est déjà Has Been et c’est du Barber Club que tous les médias parlent ! Becky rigole en disant qu’elle trouve l’anglais un peu aigrit, mais que c’est le cas de beaucoup de britishs, en revanche elle prétend ne pas comprendre l’attitude d’Aries, elle avoue qu’il est une légende du circuit indépendant, mais ne comprend pas pourquoi il ne tient pas plus tête à Marty… Ce dernier lui répond que c’est parce que contrairement à certain ploucs de Phoenix qui se battent pour savoir qui est le chef… eux n’ont pas besoins de cela ! Ils sont des agents de la discordes et se fichent de savoir qui est le chef… Lynch répond que la dernière fois AA s’est moquée d’elle car elle était une femme faible et docile, mais qu’ici la seule personne faible et docile qu’elle voit c’est Aries… Oh ! Le Barber Club commence à descendre du ring, mais les DIY et Claudio Castagnoli rejoignent la flamboyante rouquine qui invite les barbus à venir combattre, mais ceux-ci finissent par se résigner…

***

Tag Team Match:
The Colony (Fire Ant & Soldier Ant) vs. The Rabbit Tribe (Mala Suerte & Saltador)


Brian Kendrick et Paul London regardent le match depuis la table des commentateurs. Dès le départ, Mala Suerte s’attaque à Silver Ant il le balance dans un coin et lui porte un Stinger Splash, le bougre finit assit et se mange ensuite un Running Dropkick ! Malgré tout, Silver Ant contre une tentative de Samoan Drop en Victory Roll… Un, deux, ce n’est pas suffisant, mais il enchaîne les kicks et prend le dessus jusqu’à ce que Mala Suerte parvienne à faire le changement avec l’étrange Saltador qui fait rapidement face à Fire Ant ! On assiste à un duel aérien, Saltador semble prendre l’avantage en tentant un German Suplex, mais la fourmi rouge parvient à contrer avec un Wheelbarrow Bulldog ! Il fait le changement avec Silver Ant… Missile Dropkick ! Saltador titube au centre du ring… Running High Knee ! Les deux fourmis enchaînent avec l’Ants Go Marching ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Colony.

***

Brian Kendrick et Paul London quittent la table des commentateurs ! Ils lancent Silver Ant dans l’escalier en acier puis ils portent leur combinaison Superkick + Paydirt et Kendrick enchaîne aussitôt avec son Captain’s Hook ! Il lâche la prise tout fier, mais ne voit pas Silver Ant qui lui porte un Missile Dropkick, puis porte une German Suplex sur Paul London ! Les Freaks veulent revenir dans le ring, mais au même moment Soldier Ant débarque au pas de course et il rejoint ses partenaires qui portent le « Ant-Hills » sur Saltador… Apparemment les insectes voulaient lancer un message à deux de leurs adversaires de vendredi soir.

***

Adrian Neville arrive sur le ring. Il s’excuse de ne pas avoir vaincu Marty Scurll, mais dit qu’il a néanmoins donné tout ce qu’il avait et que pour gagner Scurll avait été obligé d’utiliser la fourberie et la lâcheté. Cela dit il avoue qu’il ne peut s’en vouloir qu’à lui-même, car à cause de cette défaite il n’aura pas l’opportunité de participer au premier PPV de la fédération… L’instant suivant Mike Quackenbush débarque et esquisse un sourire, il dit qu’un mec comme Neville ne pouvait pas rester sans combat pour un évènement historique comme « Sun Always Shines of TV ». Il dit que Nigel et lui ont donc essayés de lui trouver un adversaire de premier choix…. La star de la RPW WILL OSPREAY ! Neville semble extrêmement satisfait, on le voit sourire et hocher la tête… Mike Quackenbush rajoute qu’avant pour maintenir sa forme, il devra faire ses preuves face au redoutable Space Monkey de la LOW.

***

Single Match:
Adrian Neville vs. Space Monkey


Combat placé sous le signe de la voltige, du beau catch et de l’humour… Au départ Adrian n’a pas trop su comment aborder cette espèce d’animal étrange, mais après avoir reçu quelques coups de queues – pas celle que vous croyez ! – l’anglais s’est énervé et a enchaîné les kicks avant de placer un Mule Kick et de se projeter dans les cordes… Hurricanrana du Space Monkey ! Un, deux, dégagement ! Neville esquive une Discus Clothesline, il pousse le singe dans les cordes et il lui porte une German Suplex ! Contre toutes attentes, Space Monkey se dégage, il reprend l’avantage avec un Tornado DDT, puis tente une Rolling Thunder Clothesline, Adrian esquive avec une roue et contre aussitôt avec un Inverted Frankensteiner ! Il est ensuite monté sur la troisième corde pour lui porter son 450° Splash final !

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Adrian Neville aide The Space Monkey à se relever et à le féliciter pour sa performance. Au même moment on voit Will Ospreay qui observe tout cela derrière un écran.

***

KANA arrive sur le ring, elle veut prendre le micro, mais elle est interrompue par Ricky Ortiz, ce dernier se plaint de ne pas avoir eu de match depuis deux semaines. Il dit qu’il ne comprend pas pourquoi une femme comme KANA a plus d’exposition que lui… Il explique que tant qu’il n’aura pas le temps d’antenne qu’il mérite il fera un sitting dans le ring et que du coup il y a de fortes chances pour que les matches du tournoi n’aient pas lieu ! La japonaise esquisse un grand sourire carnassier et tapote sur l’épaule du chevelu qui se retourne… Roundhouse Kick ! Elle enchaîne ensuite avec un Asuka Lock… Elle tient la prise jusqu’à ce que le bougre tombe dans les pommes et que les arbitres prennent de ses nouvelles… Elle annonce que lors du PPV elle affrontera la première personne qui osera se mesurer à elle !

***

6-Man Tag Team Match:
Alexa Bliss & Black Tiger VIII & David Finlay, Jr. vs. Mike Bailey & Shynron & Tiger Mask W


On commence par un duel de félins, Tiger Mask W domine les premières minutes du combat avec une série de kicks portés sur son Némésis qui finit finalement par se sauver la vie en esquivant un coup de pied et en revenant avec un Jumping High Knee ! Il saute ensuite dans son coin faire le changement avec David Finlay, au même moment l’autre tigre tape dans la main de Mike Bailey qui distribues aussi des coups de pieds sur le « Fils De » qui répond avec une série d’European Uppercuts ! Il prend l’avantage ! Shynron tente d’intervenir, mais l’irlandais le balance à l’extérieur du ring avant de porter un Rolling Fireman’s Carry Slam sur son ennemi et d’enchaîner aussitôt avec une Springboard Sommersault Senton sur le dragon ! Tiger Mask W revient dans la partie, il saute contre le coin… Diving Moonsault vers l’extérieur ! Il s’écrase sur tout ce petit monde qui a à peine le temps de se relever pour recevoir le Running Sommersault Senton de la belle Alexa Bliss ! Elle remonte sur l’apron du ring et provoque me public… Superkick de Mike Bailey qui la refait tombé sur les autres participants… Il tente de se projeter dans les cordes, mais quelqu’un monte sur le ring à toute vitesse et le stoppe en pleine course… CODEBREAKER ! OMG ! C’est Chris Jericho ! L’arbitre sonne directement la disqualification !

Vainqueurs via Disqualification : Mike Bailey & Shynron & Tiger Mask W.

***

Bien évidemment et comme on pouvait s’y attendre, Y2J continue à attaquer son rival, mais les partenaires de ce dernier parviennent à repousser le vétéran qui balance quelques insultes avant de repartir dans les coulisses. L’arbitre va ensuite prendre des nouvelles du jeune canadien toujours inconscient sur le ring…

***

En coulisse on voit Takeshi Sugiura en compagnie de Kairi Hojo, ce dernier est en train de fumer un cigare, il est alors rejoint par Sheamus O’Shaunessy qui lui dit qu’il a intérêt à gagner son combat, car il compte bien l’affronter en demi-finale ! Il dit qu’il a l’impression que Sugiura est un peu comme lui, c’est-à-dire un loup solitaire qui se fiche de ces histoires de clans… Takeshi l’arrête immédiatement pour dire que non, ils ne sont pas pareils, lui est un vétéran, un homme qui a combattu les plus grands, alors que malgré son âge, Sheamus, lui n’est rien qu’un bébé… Soudain l’image comment à grésiller et on peut lire ceci :

« C'était à l'origine des temps,
Alors que régnait le néant.
Ni sable, ni mer n'y avait,
Ni vagues glacées.
N'existait la terre,
Ni le ciel très haut.
Immense était l'abîme,
Mais nulle plante ne poussait. »


L’écran retourne à la normal et on voit l’irlandais qui s’agace et qui répond à Takashi Sugiura qu’ils s’affronteront tôt ou tard et que lors de leur affrontement, le japonais verra bien qu’il n’est pas qu’un gamin ou pire un simple rookie… Sheamus part en disant qu’il est impatient de lui mettre son pied dans la gueule… On voit ensuite le nippon qui tire une taffe sur son cigare et qui murmure en japonais : « Je l’aime bien lui… » Il quitte ensuite sa loge pour aller combattre…

***

Ariadne’s Thread Tournament – Quarter of Final Match:
Takashi Sugiura vs. Tommaso Ciampa


Surement un des combats les plus stiffs de la compétition et de l’Histoire de cette jeune fédération ! Le nippon prend l’avantage avec une série d’atemis, il balance le sicilien dans un coin et lui porte un Corner Big Foot avant de le matraquer de coups d’avant-bras plus violents les uns que les autres, il prend ensuite de l’élan, mais Ciampa esquive le coup, il place un Pendulum Kick avant de monter sur la troisième corde et de lui porter une Diving Clothesline ! Ce n’est pas suffisant ! Sugiura se relève rapidement, il se prend un Dropkick qui le repousse dans les cordes et… Discus Clothesline ! OMG ! Takashi serre les dents et ne bouge pas d’un millimètre ! Devant ça Tommaso n’hésite pas… Il tente de faire passer une seconde Discus Clothesline, mais se mange un énorme Headbutt en pleine tête ! Oh ! Les deux hommes ont le crâne en sang ! La foule commence à chanter « This is Awesome » ! Takashi Sugiura enchaîne aussitôt… Olympic Slam ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux ! Il place son ennemi du soir sur la troisième corde, mais se mange une série de coups d’avant-bras… C’est suivit d’une Sun Set Flip Powerbomb ! Un, deux, tr… Dégagement ! Là aussi Ciampa n’arrive pas à y croire ! Quelle résistance ! Il se projette dans les cordes… Running High Knee ! Non ! Le vétéran lui attrape la jambe et lui porte un coup de tête en plein torse avant de se projeter dans les cordes… Lariat ! Esquivée ! German Suplex de Tommaso Ciampa qui enchaîne immédiatement avec une seconde et qui se projette dans les cordes à son tour… Running High Knee! Sugiura est encore à genoux… Running High Knee pour la deuxième fois ! C’est fou… Il tente le tomber… Un, deux, trois !

Vainqueur : Tommaso Ciampa.

***

Tommaso ce relève difficilement il a le visage en sang et semble extenué, il faut dire qu’on l’a rarement frappé avec une telle violence… Il aide son adversaire à se remettre sur ses pieds et lui propose une poignée de main ! L’asiatique accepte, mais il attire l’italo-américain vers lui et colle son front contre le siens avant de le repousser violemment et de quitter le ring accompagné de sa disciple… Le public lui offre cependant une belle ovation !

***

Ariadne’s Thread Tournament – Quarter of Final Match:
Claudio Castagnoli vs. Sheamus O’Shaunessy


Comme le combat précédant ça commence fort avec une série de coups de poings et d’European Uppercuts ! Le suisse commence à prendre l’avantage, il se projette dans les cordes, mais se mange une Irish Curse de son adversaire qui se met alors à travailler son dos… Une fois Claudio bien affaiblit, Sheamus tente son Bicycle Kick, c’est esquivé et contré en petit paquet… Un, deux, dégagement ! Castagnoli ne lâche pas prise et il enchaîne aussitôt avec son Cesaro Swing ! Il s’arrête et retente le tomber… Un, deux, dégagement ! Gotch Style… Surpassement ! Le chauve se relève en se tenant le dos et le rouquin lui porte un Running Knee en plein dans la colonne ! Il hurle et se mange ensuite une Back Suplex ! Le celte enchaîne aussitôt avec un Cloverleaf, mais son prisonnier parvient finalement à attraper les cordes… Frustré il lâche, recule, puis tente une Clothesline… surpassement ! Il tombe à l’extérieur ! Suicide Dive de celui que l’on connaissait autrefois sous le pseudonyme d’Antonio Cesaro ! Il remonte son vieux rival sur l’apron du ring, mais se mange un écrasement des yeux, Bicycle Kick… Non ! Claudio attrape la jambe de Sheamus… Que va-t-il faire ? OMG ! HOLLY SHIT ! POWERBOMB ! POWERBOMB DEPUIS L’APRON VERS L’EXTERIEUR ! Il le ramène sur le ring et tente le tomber… Un, deux, tr… O’Shaunessy met un pied sous les cordes ! L’helvète n’y croit pas ses yeux ! Il tire sa victime au centre du ring… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Cette fois-ci c’est terminé ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Claudio Castagnoli.

***

Claudio Castagnoli prend le micro il annonce qu’il n’est pas le Swiss Superman pour rien et que s’il remporte ce combat, ce sera pour toute la foule qui le soutient et qui le pousse à toujours donner le meilleurs de lui-même ! Il dit ensuite qu’il espère que Becky Lynch remportera son combat contre Marty Scurll, mais que si par hasard celle-ci échoue, il fera tout ce qui est en ce pouvoir pour barrer la route au « Villain » et à ses acolytes ! Il est interrompu par Nick Sutton qui est accompagné par Tom Latimer et par les deux gardes du corps d’Austin Aries, il explique que le discours de Cesaro est bien beau, mais qu’il est totalement pipeauté ! Il veut remporter ce tournoi pour le titre suprême et pas pour la fédération ou la foule… Il explique ensuite qu’après le PPV de vendredi soir, la fédération sera entièrement contrôlée par le Barber Club et qu’ils vont d’ailleurs faciliter le boulot de A-Double et Marty Scurll en le blessant ici et maintenant… Bad Influence et les Takemikazuchi arrivent rapidement sur le ring et une brawl éclate entre eux et les quatre représentants du Barber Club ! L’arbitre n’a d’autre choix que de faire sonner la cloche ! Cette soirée risque d’être bouillante !

***

8-Man Tag Team Match:
The Barber Club (Nick Sutton & Rick Roland & Sloan Capriese & Tom Latimer) vs. Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) & Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke)


Le combat ressemble d’abord à une bagarre générale, puis le Barber Club parvient à vider le ring pour se concentrer sur Frankie Kazarian qui reste seul au milieu… Evidemment le quatuor s’attarde sur lui et tente de l’affaiblir le plus possible avec des prises à deux ! Il se mange notamment une Double Suplex des anglais ou alors un Fallaway Slam suivit d’une Running Senton, tout ça porté par Roland et Capriese ! Malgré tout, Frankie parvient à contrer un Fireman’s Carry Slam de Capriese avec un Jumping Cutter sortit de nulle part ! Il tape alors dans la main de Francis O’Rourke qui distribues les European Uppercuts ! Il passe derrière Magnus… German Suplex ! Pareil pour Bram ! C’est chaud… Capriese se relève, mais se mange un Running Sommersault Neckbreaker ! L’ancien Biff Busick est en feu ! Il tente des atémis sur Roland qui ne recule pas, mais qui ne voit pas Gulak se mettre derrière lui à quatre pattes… Running Lariat de l’ancien Oney Lorcan ! Rick est au sol et il se mange une Double Snap Suplex ! Après ça Daniels place un Lionsault, mais le partenaire de Roland brise le tomber et le combat se transforme une nouvelle fois en baston généralisée ! Roland est envoyé dans un coin ! Capriese en profite pour faire le changement, mais il se mange un Spinning Side Slam de Daniels qui tente de terminer tout cela avec son Best Moonsault Ever ! C’est contré en petit paquet… Non ! Sloan relève le chauve et lui porte une Dragon Suplex ! Kaz veut intervenir, mais Sutton l’intercepte en pleine course pour lui porter son Mag Daddy Driver ! Un, deux, trois !

Vainqueurs: The Barber Club (Nick Sutton & Rick Roland & Sloan Caprise & Tom Latimer)

***

Alexa Bliss va voir Chris Jericho en coulisse, elle l’accuse d’avoir fait perdre son équipe par disqualification ! Ce dernier lui dit de se calmer et de réfléchir à quoi ressemblait son équipe… Un fou furieux qui se prend pour un tigre noir et encore un « fils de » qui n’est là que grâce à son nom de famille. Il dit qu’une victoire ne lui aurait rien rapporté… La belle blonde réfléchit et semble aller dans le sens du canadien. Elle rajoute que de toutes façons le Roster de cette fédération n’est composé que d’imbéciles inaptes à la survie. Elle rajoute ensuite que Mike Quackenbush la bride, car elle est une femme et parce que contrairement à KANA ou Becky Lynch elle n’a pas abandonné sa féminité pour devenir une espèce de bagarreuse des rues… Y2J esquisse un sourire et lui souhaite bonne chance pour le 6-Pack Challenge…

***

Ariadne’s Thread Tournament – Quarter of Final Match:
Austin Aries vs. Johnny Gargano


Le public se met à chanter “This is Awesome” avant même que le combat n’ait débuté ! Les deux hommes commencent par se tester en enchaînant les esquives plus ou moins rapides et ariennes, Johnny Wrestling parvient le dessus en contrant une tentative de surpassement en Sun Set Flip suivit d’un kick à pleine face… A-Double est à genoux et il se mange un Baby Ace Crusher ! Un, deux, dégagement ! Il tente son Hurt Donuts, mais Aries se dégage, le balance dans les cordes et lui porte une Rolling Elbow avant de tenter d’en finir avec un Brainbuster, Gargano se dégage, passe derrière lui et revient avec un petit paquet… Un, deux, dégagement ! Sans trop que l’on sache comment, Austin contre le Small Package en Horn of Aries… Le favori de la foule est alors obligé de ramper jusqu’aux cordes pour s’en sortir ! Il se place derrière l’apron et quand l’ennemi s’approche il tente son Slingshot Spear… Il est accueilli par un kick en pleine face ! Il est toujours coincé entre les cordes… Le brun en profite… Rope Hugh DDT ! Il enchaîne aussitôt avec son Twisting Elbow Drop ! Un, deux, dégagement ! Le membre du Barber Club lance son ennemi dans le coin et lui fonce dessus… Pendulum Elbow suivit d’un Slingshot DDT ! Un, deux, dégagement ! The Whole Shebang tente son « You’re Dead », mais alors qu’il part en courant, Aries passe derrière lui et porte une German Suplex sous les acclamations de la foule qui continue à chanter « This is Awesome ! » il monte sur la troisième corde… 450° Splash ! Esquivé ! Il fait une roulade et revient vers Johnny qui l’assomme avec un Superkick et enchaîne aussitôt avec son Hurt Donuts ! Un, deux, tr… Dégagement ! Johnny n’y croit pas… Il fonce sur Aries qui parvient à le faire passer par-dessus la troisième corde… OH ! Suicide Dive du Heel ! C’est extrêmement violent… Il renvoi sa victime dans le ring et tente un Brainbuster… Contré en Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Il enchaîne aussitôt avec un Octopus Hold… Malheureusement les cordes ne sont pas très loin et Austin parvient à les attraper ! Il se relève dans un coin et se mange un Double Knees Strike ! Le mari de Candice LeRae tente alors son « You’re Dead » ! AA se dégage une seconde fois et tente un Rolling Elbow, contré en Hurt Donuts par Johnny Gargano… Un, deux, trois ! Cette fois-ci c’est bon !

Vainqueur : Johnny Gargano.

***

Les Takemikazuchi rentrent dans le bureau de Mike Quackenbush ils se plaignent du Barbe Club et disent qu’ils veulent mettre un terme à leur domination ! Le General Manager demande alors ce qu’il peut faire pour cela… Là les américains se regardent et demandent un combat sans disqualification face à Nick Sutton et Tom Latimer… Quackenbush accepte !

***

Ariadne’s Thread Tournament – Quarter of Final Match:
Becky Lynch vs. Marty Scurll


L’irlandaise saute immédiatement sur son adversaire et enchaîne les European Uppercuts avant de se projeter dans les cordes et de se manger un Superkick dans le genou ! L’anglais prend alors l’avantage en travaillant sa jambe et son dos, il se place au-dessus d’elle et commence à l’étrangler, contre toutes attentes elle se relève et le garde sur ses épaules pour lui porter un Electric Chair Drop ! C’est la folie ! Mais ce contre a fait mal au dos de Becky qui tente d’enchaîner, mais se fait avoir par un Dragon Sleeper Slam suivit d’une Double Underhook Suplex ! Ce n’est pas suffisant, le travail sur le dos de Becky continue, Scurll tente un Tornado DDT, mais Lynch le fait atterrir sur la troisième corde et enchaîne avec un Running Kick en pleine tête ! Il tombe hors du ring ! Baseball Slide de la rouquine ! Il titube… Suicide Dive ! Elle le renvoi sur le ring et… Diving Double Foot Stomps, Marty esquive et lui porte un Zig Zag ! Un, deux, tr... Elle a les pieds sous la corde et cette fois-ci l’arbitre le voit, Powerbomb ? Becky repousse tout ça dans les cordes et T-Bone Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! Aries qui était à la table des commentateurs se rapproche du ring, sans doute pour aider son partenaire, elle se projette dans les cordes… Suicide Dive ! La belle Celte remonte sur la troisième corde, le britannique la rejoint, elle le fait retomber sur le ring… Missile Dropkick et Running Kick ! Un, deux, tr… Elle veut replacer une T-Bone, mais Scurll la retourne et la pousse dans les cordes… Oh ! Superkick dans le dos ! Il déroule avec un Backstabber et enchaîne aussitôt avec sa Crossface Chickenwing… Lynch n’abandonne pas ! Elle tente tant bien que mal d’attraper les cordes… Non… Impossible ! Elle est bien trop éloignée ! Elle n’abandonne toujours pas… mais finit par tomber dans les pommes !

Vainqueur : Marty Scurll.

***

Marty Scurll se relève et il fête sa victoire en faisant le signe de la ceinture autour de ses hanches, Austin Aries monte sur le ring et il soulève la jeune femme toujours inconsciente et donc sans défense pour lui porter un Brainbuster ! Claudio Castagnoli arrive, il pense chasser A-Double, mais « The Villain » passe derrière lui avant d’exploser une chaise dans son dos… Voilà les DIY ! Ils courent en direction du passage à tabac, mais Rick Roland, Sloan Capriese arrivent dans leurs dos et commencent à les lancer dans les barricades ! C’est au tour des Takemikazuchi ! Les deux gardes du corps font mine de s’échapper, mais Latimer et Nick Sutton arrivent à leurs tour et ils utilisent la fourberie pour prendre l’avantage… les favoris de la foule sont tous au sol alors que le Barber Club se rassemble au centre du ring sous les huées ! Marty Scurll prend le micro et déclare que cette fédération sera bientôt la sienne…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:07

NEW WORLD OF SPORT #4
Live on ITV News - 26/12/16 - Wembley Arena





La chanson « Engel » de Rammstein résonne et la nouvelle Bruderschaft des Kreuzes arrive sur le ring sous les huées. Une fois au centre du ring, Claudio Castagnoli prend la parole en disant que la plaisanterie a assez durée, qu’il n’est pas venue à la WBW pour le public, mais pour récupérer un bien qu’on a dérobé aux siens il y a bien longtemps : l’œil de Tyr ! Le suisse explique qu’au départ il ne souhaitait pas signer dans cette misérable fédération, mais qu’il a ensuite apprit que Nigel McGuinness avait utilisé l’œil de Tyr pour faire son business… Ils sont donc là pour récupérer l’artefact le plus puissant de cette planète et qu’ils détruiront la WBW tant qu’ils ne l’auront pas…

Nigel McGuinness arrive alors, mais il n’est pas seul, il est accompagné par une demi-douzaine de gorilles en costard ! Le britannique explique qu’il n’a pas utilisé cet objet pour ses petits plaisirs personnels, mais pour offrir une organisation au niveau des fans de catch londoniens et britanniques ! L’ancien champion de la ROH rajoute alors que l’œil de Tyr lui a été offert par Ultra Mantis Black et qu’il est désormais en lieu sûr ! Que plus personne ne l’utilisera ! Castagnoli répond aussitôt que dans ce cas il détruira sa fédération de l’intérieur...

Un remix du célèbre « Anarchy in the UK » se fait entendre, le Barber Club sort des coulisses avec Marty Scurll à sa tête. Celui-ci est très remonté, il explique que ce qui est en train de se passer est entièrement de la faute du public est de Nigel McGuinness ! En effet ces derniers ont tellement voulus le bloquer dans son irrésistible ascension, qu’ils ont favorisée et donnés tous les pouvoirs à un débile comme Claudio. Le principal intéressé rigole et répond que même s’il est idiot, il a au moins l’avantage d’être champion. Scurll rétorque aussitôt que c’est parce qu’il a eu la chance d’affronter un imbécile, que lui a été obligé de se battre face à Johnny Gargano pendant 45 minutes, que le Triple Threat n’était pas Fairplay ! Marty rajoute que les BDK se prennent pour les Avengers à chercher leur Œil de Tyr, mais qu’ils en ont rien à faire ! Qu’ils ne sont que des bouffons, le Barber Club ne lâchera pas l’affaire tant qu’il ne contrôlera pas totalement la WBW et qu’ils n’auront pas détruits cette merde de BDK… Il lui demande ensuite de bien profiter de sa ceinture, car il ne la portera pas bien longtemps ! McGuinness revient alors dans la conversation, il annonce que Claudio défendra sa ceinture dès ce soir... et qu’il affrontera… JOHNNY GARGANO ! OMG ! Le Barber Club s’approche brusquement du Chairman, mais les gardes du corps s’interposent… Scurll décide de reculer, il dit qu’ils se reverront très bientôt !

***

Non-Title Match:
WBW Next Generation Champion David Finlay, Jr. vs. Chuck Taylor


Le combat commence par une poignée de main, David Finlay tente alors un Cheap Shot, mais Chuck qui connait bien ce genre de techniques lui attrape la jambe et la repose avant de lui tender une nouvelle fois la main ! Chucky T tente de lui rendre la pareille, mais lui aussi se fait choper la jambe… Il contre en Enzuigiri ! Il se projette dans les cordes et porte une Hurricanrana ! Le jeunot roule hors du ring et se mange une Slingshot Plancha ! Taylor remet l’ennemi dans le ring et s’apprête à remonter, mais alors qu’il est sur l’apron Junior lui porte une Running European Uppercut et le fait tomber à l’extérieur, contre les barricades ! Il enchaîne aussitôt avec un Suicide Dive, puis renvoi l’américain au point de départ avant de monter sur la troisième corde… Missile Dropkick ! Il tente un Running Fireman’s Carry Slam, mais le leader du Gentleman’s Club prend l’avantage, il contre et place une German Suplex ! Il tente alors son Omega Driver, malheureusement le champion l’aveugle en lui mettant les doigts dans les yeux et enchaîne aussitôt avec une énorme European Uppercut suivit d’une Running Lariat ! David relève son opposant… Celtic Cross ! Un, deux, trois !

Vainqueur : David Finlay, Jr.

***

On retrouve Becky Lynch en coulisse, elle cherche Claudio Castagnoli et finit par le trouver… Elle lui demande alors pourquoi il a changé du tout au tout ! Le suisse rappelle qu’il a fait tout ça pour mener à bien sa mission, mais l’irlandaise ne veut pas y croire, elle lui demande alors qui surveillera ses arrières à l’avenir… Là le chauve répond : « Me… Oh! Look behind you!» au même moment Rick Roland et Sloan Capriese attaquent Lynch par derrière, Austin Aries, en costard, s’avance tranquillement, il ignore littéralement la jeune femme et colle son front contre Claudio Castagnoli… L’instant suivant Tursas et Nokken arrivent pour soutenir leur boss qui répond : « Not Today! »  Et qui tourne les talons… A-Double esquisse un sourire et se retourne pour soulever brutalement Becky et lui porter un énorme Brainbuster contre le sol.

***
Tag Team Match :
Adrian Neville & Will Ospreay vs. Alexa Bliss & Chris Jericho


On commence avec une opposition entre Alexa Bliss et Neville, ce dernier a l’air hésitant, il ne sait pas trop comment s’y prendre et la blonde en profite, elle lui donne un énorme coup de pied dans le ventre et le lance dans les cordes avant de lui porter un Mule Kick, il titube, Jericho le soulève et lui porte une Back Suplex ! Il fait le changement et tente un Lionsault, esquivé par l’ancien PAC qui a le temps de prendre de la vitesse et enchaîne les prises aériennes, il finit par taper dans la main de Will Ospreay, celui-ci tente un Superkick, c’est contré en German Suplex… Non ! Il contre en Small Package.. Un, deux… Soccer Kick de Bliss qui retourne la prise… Un, deux, Adrian porte un Missile Dropkick à la jeunes femme… Tr… Non ! Ospreay se dégage, mais il est envoyé dans les cordes… Il revient avec son Handspring Roundhouse Kick ! Neville enchaîne aussitôt… Inverted Frankensteiner ! Un, deux, tr… Alexa Bliss tire son partenaire à l’extérieur du ring et sauve le match ! Oh ! Les vilains se mangent deux Springboard Sommersault Senton ! Neville relève Bliss, mais elle profite du chaos pour lui porter un Low Blow et le balancer contre l’escalier en acier… Au même moment Will renvoi le vétéran dans le ring, il tente une Springboard Clothesline, mais Alexa lui tire la jambe, il parvient à la repousser, mais… Oh ! Codebreaker !!! En plein saut ! Alexa Bliss remonte… Standing Moonsault Double Knees Drop ! Elle s’écarte.. Lionsault du canadien ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Alexa Bliss & Chris Jericho.


***

Y2J prend alors le micro, il annonce que Mike Bailey et Shynron ne seront pas là ce soir, car l’attaque de dimanche dernier les a laissés sur le carreau… Il rajoute que cette fédération est remplie de Spot Monkeys, de débiles comme Bailey, Ospreay, Shynron et Neville qui gâchent ce sport, mais qui surtout sont inaptes à survivre. Alexa Bliss continue, elle explique que Mike Quackenbush est bien trop tolérant avec tous ces gens, qu’il accepte tout le monde, mais qu’à présent, Y2J et elle-même sont là pour rétablir la sélection naturelle…

***

Joe E. Legend arrive sur le ring, il annonce que ce soir les deux niakoués ne seront pas là, car il a fait en sorte de les détruire et de les humilier, il prétend qu’il est un homme nouveau ! Prêt à rétablir l’ordre dans cette fédération, que grâce à lui les gens vont de nouveau regarder la lutte… Il annonce qu’il va imiter cette idiote de KANA en proposant un Open Challenge… Il invite n’importe quel lutteur en coulisse à venir sur le ring… OH ! La musique Engel résonne… C’est Tursas qui arrive accompagné par Nokken et David Finlay… Legend demande au Next Generation Champion s’il est prêt, mais ce dernier rigole et répond qu’il va affronter Tursas…

***

Single Match :
Joe E. Legend vs. Tursas


Le canadien fonce sur le nouveau venu, il lui met des patates, mais celui-ci ne bouge pas d’un centimètre, il se projette alors dans les cordes, mais se mange une énorme Lariat qui lui fait presque faire un tour sur lui-même… Le viking a l’air lui-même surprit, il enchaîne aussitôt… Crucifix Powerbomb ! Il prend un peu d’élan… Running Splash ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Tursas.

***

David Finlay, Jr. Prend le micro il explique que Tursas est un montre qui ne craint rien, ni personne, il explique que le match précédent était beaucoup trop facile pour lui et propose à un autre brave de venir tenter sa chance contre l’homme fort du BDK ! Aidan O’Shea arrive en souriant avec son cigare à la bouche, de toute évidence il veut en découdre…

***

Single Match :
Aidan O’Shea vs. Tursas


Le nouvel arrivant enchaîne les patates de forain sur l’ennemi, il parvient même à le faire reculer, il se projette dans les cordes et le fait tituber en lui portant une Running Clothesline, il tente alors un Scoop Slam, malheureusement, le colosse est trop lourd et il contre avec une Front Lock Suplex ! Le pauvre homme se relève dans un coin et se mange un Stinger Splash suivit d’une Belly to Belly Suplex ! Il relève l’ennemi, Kreuze Bomb… Non ! Il passe derrière et se projette dans les cordes… Big Foot ! C’est suivit d’une Chokebomb… Running Splash ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Tursas.

***

Le géant relève l’adversaire et lui porte une Kreuze Bomb ! Finlay demande alors si c’est tout ce que la WBW a en réserve ? Si Mike Quackenbush et Nigel McGuinness ont envoyés leurs meilleurs lutteurs… Il explique que Tursas en a encore dans le ventre et qu’il est prêt à affronter un nouvel adversaire… OH ! Jack Gallagher se propose…

***

Single Match :
Jack Gallagher vs. Tursas


L’anglais commence en enchaînant avec des atémis, il parvient à faire reculer le géant qui s’énerve et lui met quelques coups de poings, il le balance dans un coin et fonce, Gallagher esquive, il passe derrière les cordes et porte un coup de la guillotine avant de grimper sur la troisième corde et place un Missile Dropkick ! Oh ! Il parvient à faire tituber le monstre, il se projette dans les cordes et place un Dropkick qui fait passer l’homme masqué par-dessus la troisième corde ! Baseball Slide ! Tursas percute la barricade ! Le public est à fond derrière le moustachu… Slingshot Plancha… Non ! Il l’attrape en plein vol… Fallaway Slam ! Oh ! Le Gentleman s’écrase sur la table des commentateurs qui se brise sous le choc… Tursas remonte tranquillement sur le ring… Un, deux, trois, quatre, cinq, Gallagher commence à se relever, il est dans un sale état… Six… Sept… Huit… Il s’approche du ring… Neuf… Il est sur le ring ! Oh ! Tursas n’y croit pas ses yeux ! Il le soulève et le met sur la troisième corde, il se mange un Headbutt du britannique qui bondit… OMG ! Spinning Side Slam ! Il est KO… Running Splash ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Tursas.
***

Le Next Generation Champion va prendre le micro, mais Gallagher se relève très difficilement en attrapant les cordes, il dit qu’il n’est pas totalement KO… Oh ! Tursas et Nokken attrapent le nain, ils le soulèvent à bout de bras, ses pieds ne touchent plus terre… Finlay se projette dans les cordes… RAGNAROK ! PRISE A TROIS ! Le pauvre moustachu est au centre du ring… Tursas se projette dans les cordes une nouvelle fois… Running Splash ! Il répète l’opération une seconde fois… Il se relève et enchaîne… Kreuze Bomb ! C’est un massacre… On voit le corps inerte du Gentleman au centre du ring et les arbitres  se dépêchent de l’évacuer sur civière.

***

Tag Team Match :
The Colony (Fire Ant & Silver Ant) vs. The Rabbit Tribe (Brian Kendrick & Paul London)


L’affrontement commence par un duel aérien entre Fire Ant et Paul London qui remporte la confrontation avec son mythique Dropsault ! Il balance son ennemi à l’extérieur et laisse son partenaire placer un Suicide Dive plutôt stiff, TBK renvoi l’insecte sur le ring, là Paul tente un Lionsault, s’est esquivé, il retombe sur ses pieds, mais se mange un Springboard Kick sur son adversaire ! Il profite alors de ce moment de répit pour faire le changement avec Silver Ant, London tape lui aussi dans la main de son partenaire et cette fois-ci on assiste à une opposition technique, vite dominée par l’ancien Green Ant, celui-ci tente un Olympic Slam, c’est contré en Captain’s Hook par Kendrick, non, le jeune homme masqué contre en roulant et en tentant un Small Package… Un, deux, dégagement ! Il se relève, se projette dans les cordes, Saltador qui est à l’extérieur du ring lui attrape la jambe et le fait tituber ! Soldier Ant – qui accompagnait ses partenaires – calme rapidement l’intrus avec une Rolling Elbow, mais cela attire l’attention de l’arbitre qui l’engueule… Au même moment, Brian place un Shiranui sur son adversaire et transforme ça en Captain’s Hook ! Fire Ant veut intervenir, malheureusement Mala Suerte profite du fait que l’arbitre soit distrait par son compagnon pour faire tomber la fourmi rouge de l’apron et lui porter un DDT… Seul au centre du ring, Silver Ant finit par abandonner…

Vainqueurs : The Rabbit Tribe.  

***

Nigel McGuinness est en train de téléphoner en coulisse quand soudain Marty Scurll arrive dans son dos et le balance violemment contre le mur, puis contre une malle pleine d’équipements ! Le leader du Barber Club est vite rejoint par Sutton et Latimer qui détruisent le Chairman à coups de chaises, ils lui portent notamment plusieurs Con-Chair-To, le vilain avide de vengeance bloque alors le bras du retraité dans une chaise et saute à pieds joins dessus… McGuinness hurle de douleur et il se roule de douleur, son visage est couvert de sang et son bras en mille morceaux. Scurll profite de ce moment pour s’adresser à la caméra, il dit que Nigel a eu ce qu’il méritait, qu’il n’aurait jamais dû donner les clés de sa fédération à un mec comme Castagnoli. Le barbu rajoute qu’il ne va pas mentir au public en disant qu’il est là pour sauver la WBW, non, lui veut simplement écraser ces vermines de BDK et récupérer ce qui lui revient de droit : l’or ! Il affirme qu’aucun club n’arrive au niveau du siens, que ce soit ce petit groupe de nazis, ou les gugusses qui se font appeler « Bullet Club » aux USA... Il conseil aux gens de ne pas l’enterrer trop rapidement !

***

6-Man Tag Team Match:
Die Bruderschaft des Kreuzes (Christopher Daniels & Davey Richards & Frankie Kazarian) vs. Axel Dieter, Jr. & Da Mack & Tommaso Ciampa


Da Mack avait fait ses débuts il y a quelques semaines lors de la première Edition de YouCatch, cette fois-ci il est revenue avec son partenaire habituel qui commence le combat et défit Kaz dans un duel aérien, si au départ sa jeunesse lui permet de prendre l’avantage et notamment d’envoyer le vétéran par-dessus la troisième corde, il se fait cependant calmer par un Slingshot DDT, puis une Springboard Leg Drop ! Il laisse alors la main à Christopher Daniels, qui veut porter son Best Moonsault Ever, c’est esquivé ! Il retombe sur ses pieds, mais se mange une Enzuigiri et une Northen Light Suplex… Un, deux, dégagement ! L’allemand se relève et fait le changement avec son partenaire… Double Dropkick ! Da Mack place une Hurricanrana, puis monte sur la troisième corde… Richards attire son attention et permet au chauve de le rejoindre sur la troisième corde… Hip Toss depuis la troisième corde ! Un, deux, tr… Dégagement ! Angel Wings… Contré en Small Package... Un, deux, le quadragénaire se dégage et le rookie lui bondit dans son coin pour faire le tag avec Ciampa ! Davey rentre lui aussi dans le combat et on assiste à une guerre de tranchées ! Kicks contre coups d’avants bras ! Le sicilien commence à prendre l’avantage, il porte un Jumping High Knee sur le loup blanc avant de se projeter dans les cordes, au même moment les Bad Influence sortent de nulle part et ils soulèvent l’italo-américain avec un Double Flapjack ! En retombant il se mange un énorme kick de Davey Richards qui enchaîne aussitôt avec un Brainbuster… Da Mack veut intervenir, Frankie Kazarian l’intercepte en pleine course… Standing Moonsault Side Slam ! Axel tente aussi sa chance, mais se fait avoir par un Blue Thunder Driver de Daniels… Le troisième membre de la BDK n’a plus qu’à faire le tomber sur son rival… Un, deux, trois !

Vainqueurs : Die Bruderschaft des Kreuzes.

***

Sheamus O’Shaunessy arrive sur le ring sous des réactions mitigées, il dit qu’il se souviendra longtemps de son combat contre Takashi Sugiura ! Il raconte que lorsqu’il luttait du côté de Stanford on a essayé de le ridiculisé, de l’amadoué, de l’adoucir, mais que cette confrontation avec le nippon a fait bouillir son sang et a réveillé son esprit combatif ! Son esprit de guerrier celte ! Il annonce qu’il veut affronter une nouvelle fois l’asiatique, qu’il veut ressentir une nouvelle fois cette excitation et repousser ses limites… Il propose alors à Takashi de l’affronter une nouvelle fois la semaine prochaine ! Le principal intéressé débarque sous les acclamations du public, il fume tranquillement son cigare et se rapproche du rouquin, il colle son front contre le siens avant de lui souffler sa fumer de cigare à la gueule… Sheamus s’agace et le repousse un peu, on voit alors les arbitres qui s’approchent pour tenter de calmer le jeu, mais le japonais se contente de répondre : « It’s On ! » Il quitte alors le ring en laissant l’irlandais souriant…

***

WBW Grand Championship :
Claudio Castagnoli © vs. Johnny Gargano


Castagnoli veut terminer cela rapidement, il enchaîne les European Uppercuts et finit par le balancer contre un coin, il fonce, mais Johnny esquive, il place un Pendulum Kick et enchaîne aussitôt avec son traditionnel Slingshot Spear ! Un, deux, dégagement ! Il se mange un coup de poing, mais répond aussitôt avec une Enzuigiri qui met le suisse à genoux… Baby Cutter ! Quel retour ! Un, deux, toujours pas ! Il ne perd pas une seconde et tente un Hurt Donuts, Claudio contre, il pousse son ennemi dans les cordes et lui porte un Bicycle Kick suivit d’une Gutwrench Suplex ! Il place son rival sur la troisième corde et tente une Superplex, c’est contré en Sun Set Flip Powerbomb… Non ! Il reste sur ses appuis, Gargano n’incite pas et place un Superkick dans la jambe du Swiss Superman qui perd l’équilibre, il tente alors son « You’re Dead » ! WTF ? L’ancien Cesaro passe derrière lui et porte une German Suplex… Non ! Gargano retombe sur ses pieds et il place un Superkick dans la face du nouveau Top Heel et tente un Jumping Complete Shot… OMG ! Castagnoli garde son ennemi en l’air et contre avec une Northen Light Suplex… Un, deux, tr… Dégagement ! Ricola Bomb ? Non ! Contré en Sun Set Flip… Un, deux… L’helvète se dégage et… Standing Double Foot Stomps ! Il se lance dans un Giant Swing, il fait un tour, puis un deuxième, mais Johnny Wrestling parvient à se redresser dans la rotation et contre avec un genre de Tornado DDT ! C’est complètement fou ! Claudio se relève en titubant, Superkick ! C’est suivit d’un Hurt Donuts ! Un, deux, tr… Il a un pied dans les cordes ! On n’est pas passé loin ! Le mari de Candice LeRae place son Garga-No-Escape au centre du ring, malheureusement pour lui le leader de la Bruderschaft des Kreuzes parvient à ramper et à attraper une corde ! Surmotivé il fonce une nouvelle fois… Oh ! Erreur ! SWISS DEATH ! Le champion attrape aussitôt son ennemi complètement Sun… RICOLA BOMB ! Il ne le lâche pas… WTF ? Il le met en position… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Un, deux, tr… DEGAGEMENT ! OMG ! Claudio n’y croit pas ses yeux, le survivant n’en peut plus il n’a même plus la force de tenir sur ses deux jambes, mais il s’est quand même dégagé ! Il a été brillant ! Mais ce n’est hélas pas suffisant… GOTCH STYLE PILEDRIVER² !! Un, deux, trois !

Vainqueur et Toujours Champion : Claudio Castagnoli.

***

Le clan du champion arrive sur le ring, Tursas se projette dans les cordes… Running Splash sur Gargano déjà inconscient ! Tommaso Ciampa débarque, il parvient à faire reculer le viking avec quelques claques, il se projette dans les cordes, mais se mange un Bicycle Kick de Nokken qui lui apporte un Double Underhook Piledriver ! Les BDK continuent le passage à tabac, une horde d’arbitre et d’officiels arrivent alors pour stopper le carnage, parmi eux on retrouve Fit Finlay qui met quelques coups de poings à son fils, celui-ci semble dominé, mais Richards attrape le dos du vieillard et lui porte une énorme German, Suplex… « I WANNA DESTROY ! » Oh ! Le thème son du Barber Club résonne ! OMG ! Marty Scurll et son clan arrivent… Ils pointent le ring du doigt puis foncent… C’est le chaos sur le ring !  LE public chante « This is Awesome », malheureusement les arbitres et les officiels reviennent à l’assaut, ils sont rejoints par tout le service de sécurité qui forment une ligne et parviennent à séparer les deux clans… le show se termine sur ses images…


Dernière édition par Dallas Pride le Ven 28 Avr - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:08

NEW WORLD OF SPORT #5
Live on ITV News - 03/01/17 - Wembley Arena





La chanson « Engel » de Rammstein résonne dans l’arène et les Bruderschaft des Kreuzes arrivent sur le ring. Claudio Castagnoli prend le micro et parle de sa victoire contre Johnny Gargano, il rappelle ensuite qu’avant de devenir champion, il est venu à bout de Nick Sutton, Sheamus O’Shaunessy et Tommaso Ciampa… Il se sert de cette série de victoires pour affirmer qu’aucun lutteur de la WBW n’est à son niveau… « OLE ! OLE ! OLE ! » OMG !? Alors que l’européen allait continuer sa phrase, El Generico arrive sous les acclamations du public, il est accompagné par ses deux disciples, Flamita et Dragon Lee. Le plus mexicain des canadiens a un micro à la main et il évoque l’équipe qu’il a formé avec le suisse. Il prétend qu’à deux ils auraient pu faire de très grandes choses, mais que Claudio a préféré écouter son égo et le trahir… L’helvète répond aussitôt qu’il n’a pas fait cela pour son petit plaisir personnel, mais pour l’œil de Tyr. Que cet artefact est bien plus important qu’El Generico et son misérable petit orphelinat… Evidemment cette affirmation agace le lutteur de la FSP qui s’énerve, mais est retenu par ses jeunes disciples… Il défit alors Claudio dans un match de championnat…

« I WANNA DESTROY ! » Oh ! C’est au tour du Barber Club de débarquer sous les acclamations. Une fois arrivé, Marty Scurll déclare que la semaine dernière, le public britannique a assisté à une véritable injustice, à une scène de favoritisme, puisque Johnny Gargano qui avait reçu le tomber lors du ME de « Sun Always Shines on TV » a eut le droit a été préféré à lui et a eu le droit à un Title Shot… Il dit qu’il n’a rien contre El Generico, mais que ce dernier devrait aller faire la manche pour les crèves la faims du Mexique plutôt que de venir sur un territoire qui n’est pas le siens ! Le « Vilain » dit que la dernière personne à s’être mise entre le Castagnoli et lui a fini à l’hôpital et qu’il est capable de faire la même chose cette semaine… Davey Richards se moque alors du britannique en disant qu’il n’a que de la gueule. Le principal intéressé s’énerve… Il dit qu’il a qu’à demander cela à Nigel McGuiness qui a passé deux jours en soins intensifs ! El Generico balance un grand « Cerrar Su Boccas ! » il avoue qu’il n’est venu en Angleterre que pour venger son honneur et qu’il ne veut plus entendre les conneries de Scurll qui se rapproche dangereusement du québécois qui est désormais au milieu des deux clans les plus dangereux de la fédération….

« Break It Down Again » de Tears for Fears résonne et Mike Quackenbush arrive, il est accompagné par les DIY et Becky Lynch, il explique que ses guerres de clans pourrissent la WBW et que l’acte de Marty Scurll ne restera pas impuni… Il déclare alors que ce dernier est suspendu jusqu’à nouvel ordre ! Le barbu n’y croit pas ses yeux ! Austin Aries prend alors la relève pour expliquer qu’il prouve encore une fois son favoritisme, l’ancien président de la Chikara demande alors à A-Double s’il a déjà vu une entreprise ou on peut attaquer son patron sans être puni…  Il annonce que le Main Event de la soirée sera un Five Pack Challenge qui opposera El Generico à Austin Aries, Johnny Gargano, Tommaso Ciampa, Davey Richards et Becky Lynch !

***

Best of Five Series – Match #2:
Adrian Neville vs. Will Ospreay


Les deux hommes semblent très heureux de se retrouver ! Ils se serrent la main et commencent rapidement les acrobaties, Neville tente de prendre le dessus avec une German Suplex, mais le jeune homme retombe sur ses pieds et tente un Inverted Frankensteiner, malheureusement pour lui Adrian se rattrape avec ses mains et fait une roue… Oh ! Ça commence fort ! Malgré tout le Young Lion parvient à prendre l’avantage avec quelques atémis, il se projette dans les cordes pour un Jumping Cutter, son rival l’attrape en plein saut et le balance au centre du ring avant d’enchaîner avec une Running Shooting Star Press ! Un, deux, tr… Dégagement ! Bien décidé à gagner un point de plus, « The Mighty Mouse » grimpe sur la troisième corse… 630° Senton ! Non ! Will se décale, mais Adrian qui avait vu l’esquive arriver fait une roulade et se projette dans les cordes… Oh ! Handspring Enzuigiri de l’assassin aérien qui enchaîne aussitôt avec un Corkscrew Roundhouse Kick ! Un, deux, dégagement ! Il place alors son aîné dans le coin pour lui porter son Checky Nandos Kick, hélas, Neville esquive au dernier moment, en équilibre sur la seconde corde, il donne un coup de pied de mule à son opposant pour le faire reculer et il porte un Tornado DDT plutôt sick ! Il ne laisse aucun répit à son compatriote… Brainbuster ! Un, deux, tr… Noooon ! Le jeune homme d’une vingtaine d’années avait un pied sous les cordes ! Frustré, PAC place son adversaire sur la troisième corde et tente une Super German Suplex… Il est repoussé et tombe au sol ! Oh ! IMPLODING 450° SPLASH DE WILL OSPREAY ! Un, deux, trois ! Les compteurs sont désormais à un partout !

Vainqueur : Will Ospreay.

***

Alexa Bliss et Chris Jericho arrivent sur le ring sous les huées, le premier prend le micro en disant que Quackenbush a encore une fois prouvé qu’il défendait les faibles dans cette fédération. En effet, il n’a pas été intégré à ce Six Pack Challenge alors qu’il est actuellement un des hommes les plus redoutables de cette fédération. Bliss rajoute ensuite que Lynch a perdu son match contre Aries et qu’elle ne devrait même pas participer à ce fichu Main Event… Le General Manager fait alors son apparition, il dit qu’il a entendu l’appel de ses deux employés et que pour se faire pardonner il a décidé de les laisser affronter deux combattants adorés par la foule… JAMES ELLSWORTH ET COLIN DELANEY ! Y2J est fou de rage et il insulte copieusement Quack’…

***

Tag Team Match:
The Natural Selection (Alexa Bliss & Chris Jericho) vs. Colin Delaney & James Ellsworth


Alors que James est en train de monter sur le ring, Alexa Bliss lui porte un coup de la guillotine puis le balance dans un coin avant de lui porter un Stinger Splash suivit d’un Running Cannonball ! Elle relève le jeune homme et le lance en direction du canadien qui porte un Dropkick sur le gringalet avant d’enchaîner avec un Backbreaker… Il tient la prise et la belle blonde monte sur la seconde corde pour porter une descente du genou à la façon des Demolitions ! Un, deux… Colin Delaney brise le tomber ! Alexa Bliss se relève et fixe le pauvre brun ! On voit dans son regard qu’elle le juge et on le comprend encore plus quand elle lance un « What are you doing pathetic looser ? » Sans doute vexé, Colin enchaîne les atémis sur la demoiselle surprise qui recule, il se projette dans les cordes, mais se mange un surpassement de Y2J qui ressurgit du diable vauvert… OH ! OMG ! Small Package de James Ellsworth… Un, deux, tr… Non ! Dégagement ! Jericho n’en croit pas ses yeux ! Il se relève et insulte l’adversaire de « Pathetic Idiot ! » WHAT ? NO CHIN MUSIC ! NO CHIN MUSIC ! Un, deux, tr… Alexa Bliss brise le tomber et elle balance l’Ultimate Underdog dans les cordes avant de lui porter un KO Punch suivit d’un Running STO ! Elle enchaîne… Jumping Double Knee Drop ! Suivit de très près par un Standing Moonsault Double Knee ! Elle se décale au dernier moment… Lionsault de Chris Jericho ! Un, deux, tro… Oh ! The Lionheart relève l’épaule de James Ellsworth au dernier moment et il lui porte un Codebreaker ! Il enchaîne aussitôt avec un Liontammer… Colin Delaney se relève et tente d’aider son pote, malheureusement il se mange un Superkick d’Alexa qui le plante dans le ring avec un Snap DDT plutôt Stiff… Ellsworth ne tarde pas à abandonner !

Vainqueurs : The Natural Selection.

***

Chris Jericho continue à porter sa prise comme la dernière fois, mais étonnement on voit Bliss le repousser, elle prend des nouvelles d’Ellsworth… Hein ? OMG ! Elle lui attrape la tête et l’explose contre le ring avant de lui écraser le crâne à coups de pieds ! Elle le relève et… Snap DDT ! Elle commence à provoquer le public… Oh… Quelqu’un arrive à toute vitesse… Springboard Missile Dropkick sur Jericho ! C’est Mike Quackenbush ! Elle veut intervenir, mais Shynron débarque et place un Handspring Cutter sur la lutteuse ! Les deux voltigeurs sont de retour… Chris roule hors du ring et il tire la jambe de sa nouvelle amie pour l’aider à prendre la fuite. Les revenants vont alors prendre des nouvelles de l’improbable duo…

***

Tag Team Match:
Firestarters (Dragon Lee & Flamita) vs. The Gentleman’s Club (Orange Cassidy & Swamp Monster)


Le combat commence avec une opposition entre Orange et Flamita, ce dernier se projette rapidement dans les cordes, mais son adversaire se laisse tomber, au départ le japonais pense qu’il s’agit d’une esquive alors il rebondit sur les cordes d’en face, mais s’arrête en voyant que son ennemi ne se relève même pas… Il s’approche de lui perplexe, mais se fait surprendre par un petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Il se projette dans les cordes, mais il se fait harponner par un Dropkick de Cassidy qui se traine jusqu’à son coin pour faire rentrer le Swamp Monster ! Le monstre enchaîne les kicks sur l’homme masqué qui esquive un coup de pied et tente un Small package… Un, deux, dégagement ! Flamita fait le changement avec Dragon Lee qui porte un Missile Dropkick sur le Swamp Monster qui se mange ensuite un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Il prend de l’élan, mais Orange Cassidy le tire par le masque et permet à son partenaire de placer une Belly to Belly Suplex !  Sans trop qu’on sache pourquoi, la créature se met à imiter les Taunts de l’Ultimate Warrior et elle place un Running Splash ! Un… Dégagement ! Il tente un Roundhouse Kick, esquivé par Dragon Lee qui lui porte un Frankensteiner ! Il fait le changement puis porte un Phoenix Plex sur le Swamp Monster… C’est rapidement suivit d’un Springboard 450° Splash de Flamita qui tente le tomber… Un, deux, trois ! La blague est terminée !

Vainqueurs : Spitfires

***

En coulisse on voit El Generico qui félicite ses deux poulains… Au même moment le français Senza Volto arrive et il explique qu’il a été impressionné par la performance des deux autres Luchadores et qu’il aimerait bien arriver à leur niveau un jour. El Generico a l’air plutôt touché par cette démarche et il lui propose donc de devenir son mentor… Senza accepte  et serre la main au lutteur de la FSP !

***

Single Match:
Joe E. Legend vs. Sam Bailey


Sam Bailey est un jeune lutteur du nord de l’Angleterre, il enchaîne les coups de pieds sur le canadien et se projette dans les cordes, il se fait cependant avoir par un Spinning Spinebuster ! Le Canadien relève le jeune homme et l’envoi dans un coin avant d’enchaîner avec un One Handed Bulldog ! Il enchaîne aussitôt avec un Superkick suivit d’un Spike Piledriver ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Joe E. Legend.

***

Joe E. Legend prend alors le micro, il annonce qu’il ne se laissera plus jamais marcher sur les pieds et que cette victoire est sa première oui, mais la première d’une longue lignée ! Il rappelle ensuite au public que jeudi il affrontera KANA dans un I Quit Match… Il roule ensuite hors du ring et va chercher une chaise, il commence à donner des coups des chaises au pauvre Sam Bailey… Legend lui ordonne de dire I Quit et le jeune homme s’exécute, il continue… OH ! KANA arrive en courant et elle fait finalement fuir le vétéran qui lui fait comprendre qu’elle abandonnera lors de leur match !


***

The Rabbit Tribe arrive sur le ring. Paul prend le micro et dit que le destin aurait voulu que Brian et lui deviennent champions par équipe, mais que les fourmis de la Colony ont décidés de jouer aux parasites en causant leurs éliminations. Il explique que tout cela sera puni… Brian Kendrick annonce alors qu’ils vont leurs couper la tête ! London le calme et demande à Fire Ant et Silver Ant de venir sur le ring, ces derniers montrent le bout de leurs nez – ou plutôt sur leurs antennes – et ils sont accompagnés par Soldier Ant… Le Chapelier Fou leurs proposes un match et tend sa main dans leurs directions… Crédules les insectes s’approchent ! Oh ! Saltador et Mala Suerte arrivent dans le dos du trio et ils les frappent avec des chaises ! Soldier Ant assomme Mala Suerte avec un Rolling Elbow, mais il se mange un Snap DDT de Brian Kendrick ! Les deux autres fourmis tentent de se défendre, mais les ennemis sont trop nombreux… Oh ! Worker Ant, Bullet Ant et Missile Assault Ant arrivent à toute vitesse, ils aident leurs compagnons de fourmilière et ils parviennent à faire fuir The Rabbit Tribe… Apparemment une guerre est en train de commencer…

***

WBW Next Generation Championship:
David Finlay, Jr. © vs. Tiger Mask W


Le combat commence rapidement avec une série de kicks du tigre qui tente finalement un énorme Roundhouse Kick, son ennemi anticipe et le met sur son dos pour lui porter un Rolling Fireman’s Carry Slam à la manière de son père, il tente ensuite une Running Lariat, mais Tiger Mask esquive et lui porte une German Suplex ! Il commence ensuite à monter sur la troisième corde… Nokken tente de lui attraper la jambe pour le faire tomber, mais l’arbitre le voit et décide de le virer du ringside ! Finlay profite quand même de la distraction pour placer une Superplex… Son tombé est rapidement contré en Small Package par le japonais… Un, deux… Dégagement ! En se relevant, David percute l’arbitre de plein fouet… Le félin lui n’y fait pas attention et enchaîne aussitôt une Last Ride Powerbomb sur le champion… Au même moment un ennemi arrive dans son dos et lui explose la tête avec la ceinture ! OMG ! C’est Black Tiger VIII ! David Finlay rampe jusqu’à son rival et le couvre… Un, deux, trois ! Première défense victorieuse pour le jeune champion.

Vainqueur et toujours champion : David Finlay, Jr.

***

En coulisse on aperçoit Flamita et Dragon Lee ils se félicitent d’avoir remporté leur premier match à la WBW… Ils sont alors rejoints par Bad Influence, les champions par équipe se moquent des deux lutteurs masqués ils rappellent qu’ils n’ont vaincus que deux guignols qui se prennent pour des Gentlemans… On voit que les deux jeunes ne comprennent pas forcement ce que disent les américains qui en profitent pour les insulter… Dragon Lee commence à s’énerver, il pousse Christopher Daniels qui n’apprécie pas ça et qui le frappe avec son compère ! Les vétérans profitent de la surprise pour prendre l’avantage et ils finissent par balancer Dragon Lee contre la caméra..

***

Single Match:
Sheamus O’Shaunessy vs. Takeshi Sugiura


Le combat débute par une série de coups de poings. Les deux hommes se frappent comme de beaux diables et on n’arrive pas vraiment à voir de gagnants dans toute cette histoire. Sheamus finit par prendre de l’élan, mais son rival le coupe en deux avec un Spear avant d’essayer d’en finir rapidement pour tenter un Olympic Slam, c’est contré, il passe derrière et porte un Brogue Kick dans la nuque du nippon qui titube et s’en mange un deuxième… Oh il ne tombe toujours pas ! Troisième Brogue Kick ! Un, deux, tr… Dégagement ! Sheamus n’y croit pas… Il tente une Crucifix Powerbomb… Oh ! Le japonais se dégage, lui met un coup de coude dans la nuque et enchaîne avec une German Suplex ! Au même moment Tursas arrive derrière Takeshi et le balance contre un coin du ring avant de lui porter un Stinger Splash ! DING DING ! Disqualification !

Vainqueur par Disqualification : Takashi Sugiura.

***

Sheamus est-il dans la BDK ? Il se relève et demande des comptes aux deux géants… Nokken le pousse  dans le coin opposé et lui porte un Bicycle Kick ! Il enchaîne avec un Double Underhook Piledriver ! Les deux géants soulèvent ensuite le Japonais… DOUBLE CHOKESLAM ! Ils quittent ensuite le ring sans un mot…

***

Five Pack Challenge Match:
Austin Aries vs. Becky Lynch vs. Davey Richards vs. Johnny Gargano vs. Tommaso Ciampa


Le combat commence avec une grosse bagarre générale, on a d’abord du mal à suivre l’action, puis Davey Richards prend l’avantage en distribuant des kicks dévastateurs. Mais sa domination attire l’attention des autres participants qui se liguent tous contre lui. Becky Lynch parvient à lui mettre quelques coups et lui porte notamment une T-Bone Suplex ! Le bougre se relève dans un coin et se mange un Stinger Splash de Johnny Gargano qui est rapidement mis au sol par une Hurricanrana d’El Generico. Le lutteur de la FSP esquive alors une Rolling Elbow d’Austin Aries et contre en Exploder Suplex ! A-Double s’écrase contre un coin et contre The American Wolf qui commençait à se relever ! Il prend du recul pour essayer de placer son Helluva Kick, mais Tommaso Ciampa sort du diable vauvert et le stop en plein élan avec un Jumping High Knee, il veut enchaîner avec son Project Ciampa, Johnny Gargano profite alors de cette position pour tenter un Small Package sur son ami… Un, deux, dégagement ! Il se relève et est vite remis au sol par un Missile Dropkick de Becky Lynch qui esquive ensuite une Clothesline du Generic Luchador pour lui porter une German Suplex ! Tandis que Gargano roule hors du ring, elle s’apprête à lui sauter dessus quand le psychopathe sicilien la coupe littéralement en deux avec une Discus Clothesline ! Tommaso veut imiter la jeune femme il prend de la vitesse… Oh ! Slingshot Spear de Johnny Wrestling qui se relève et se mange un Superkick sortit de nulle part et porté par A-Double ! Ce dernier le balance à l’extérieur et l’écrase avec son énorme Heat Seeking Missile ! Il fait le malin en vannant le public et ne voit pas El Generico partir à toute vitesse… TORPEDO DDT ! THIS IS AWESOME ! Il le remonte sur le ring et déroule avec son légendaire… BRAINBUSTAAAH ! Un, deux, tro…. OH MY FUCKING GOD ! Becky brise le tomber en portant un Diving Double Foot Stomps ! Elle se retourne pour demander le soutien du public et se mange un coup de pied de Tommaso qui enchaîne… PROJECT CIAMPA ! OMG ! Un, deux, tr… Johnny Gargano brise le tomber in-extremis alors qu’on voit Nokken et Tursas se rapprocher du ring au pas de course. Pendant ce temps le mari de Candice LeRae prend de l’élan… Hurricanrana !? Non ! Son partenaire le garde en l’air… WHAT THE… POWERBOMB ! POWERBOMB SUR L’EXTERIEUR ! Il atterrit sur les deux vikings masqués ! Comme si ça ne suffisait pas l’italo-américain qui voit les intrus se relever se projette dans les cordes et place un Springboard Sommersault Senton avant de remonter et de se manger un énorme Roundhouse Kick du loup de la Fraternité de la Croix ! Davey Richards enchaîne aussitôt avec une Dragon Suplex… Un, deux, tr… Austin Aries brise le tomber, il esquive une Clothesline et contre avec un Crucifix Dive… Un, deux, tr… Becky Lynch bouscule son rival ! Les deux se relèvent et commencent à s’échanger des claques… El Generico tente de s’incruster, mais il ne se mange qu’un Double Superkick ! Becky parvient à prendre l’avantage en enchaînant d’énormes atémis… Rick Roland et Sloan Capriese arrivent à leur tour… Ils poussent violemment les géants de la BDK contre les barricades et rejoignent leurs patrons… Ils se la jouent SHIELD… TRIPLE POWERBOMB SUR BECKY LYNCH ! Non ! Elle parvient à contrer en Hurricanrana sur Austin Aries… Elle revient et… NON ! HIGH LOW DES DEUX HOMMES ! Oh les Takemikazuchi débarquent et ils parviennent à faire fuir les deux gardes du corps… Ils les poursuivent jusque dans les coulisses… Tout ça se passe très rapidement ! Davey Richards se relève en souriant et s’apprête à couvrir Becky… Hein ? CHAIR SHOT ! C’EST MARTY SCURLL ! IL EXPLOSE UNE CHAISE SUR LA TETE DE RICHARDS ! Il était censé avoir quitté l’arène… Il cherche Austin Aries pour le traîner sur le corps inerte de la belle celte… WHAT ? Running Big Foot d’El Generico… Il relève Davey… BRAINBUSTER ! Un, deux, trois !

Vainqueur et nouveau Challenger n°1 : El Generico.

***

El Generico retourne vers les coulisses sous les acclamations du public, il célèbre quelques secondes sur la rampe avant de disparaître… Marty Scurll lui revient et commence à tabasser Davey Richards au centre du ring… Mike Quackenbush fait alors son apparition il est accompagné d’une dizaine de membres de la sécurité… Il dit que si le vilain veut revenir officiellement à la WBW il devra affronter et bien sûr vaincre un lutteur de la RAVEN… Un lutteur anciennement connu sous le nom JEFF HARDY… Oui il devra affronter… BROTHER NERO !!!!! Marty Scurll hurle alors que le public exulte ! Jeff Hardy sera bientôt en Angleterre et il affrontera Jeff Hardy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:10

NEW WORLD OF SPORT #6
Live on ITV News - 10/01/16 - Wembley Arena





Le show commence dans le noir et après quelques secondes les lumières se rallument et on aperçoit la famille Hardy au complet. Broken Matt se met alors à rire étrangement pendant quelques secondes avant de prendre la parole pour expliquer que son frère et lui sont venus en Angleterre pour « Delete » le Barber Club. Il veut continuer son discours, mais soudain une musique résonne dans l’arène… C’est celle du Barber Club ! Austin Aries, Rick Roland, Sloan Caprise, Nick Sutton et Tom Latimer arrivent sur le ring sous des réactions assez mitigées. L’aîné des frères Hardys s’exclame alors « Austin Aries ! I Knew you’d come ! » le principal intéressé lui ordonne alors à la star de la RAVEN De se taire. Il explique qu’ici ils ne sont pas dans un mauvais nanar, mais à la New World of Sport et qu’ici ses attitudes de guignol ne serviront à rien, sinon à le ridiculiser encore un petit peu plus… A-Double affirme que ce soir Marty Scurll se débarrassera facilement de Jeff Hardy et qu’il reviendra officiellement à la WBW. Matt l’interrompt alors pour lui rappeler que Jeff est mort et que l’homme qui l’accompagne se prénomme simplement Brother Nero…

Becky Lynch fait alors son arrivée sur le ring… Elle revient sur le Main Event de la semaine précédente et affirme que sans l’intervention de Roland et Capriese elle aurait pu remporter le match en portant le tomber sur Austin… Ce dernier la couple, il répond que c’est à cause d’elle qu’il s’est fait voler la victoire ! Broken Matt se remet alors à rire comme un dingue, il explique qu’il aime bien la fougue de la rouquine et qu’il veut bien faire équipe avec elle le temps d’un match… Mike Quackenbush fait donc son apparition. Il dit qu’il est ravi de la proposition de Matt et il nous annonce alors que ce soir Becky Lynch, Broken Matt et un partenaire mystère feront face à Aries et ses gardes du corps…

***

Tag Team Match :
The Firestarters (Dragon Lee & Flamita) vs. The Kings of Flight (Adrian Neville & Will Ospreay)


Dès le départ on a le droit a une vraie leçon de voltige entre Flamita et Will Ospreay qui après seulement quelques minutes tente un Handspring Cutter, mais le japonais voit la prise arrive et il tente de contrer avec une German Suplex. L’assassin aerien retombe cependant sur ses pieds avant de se manger un Pele Kick suivit d’un Tilt-a-Whirl Tornado DDT de l’ennemi qui tape dans la main de Dragon Lee qui enchaîne ensuite avec une Slingshot Senton avant d’envoyer la sensation anglaise contre un coin… Mauvaise idée ! Elle bondit sur les cordes et place un Springboard Inverted DDT ! On sent que Wil lest prêt pour en découdre, mais à ce moment-là Neville lui tape sur le dos et rentre enfin dans le combat. Ce changement ne semble pas trop être compris par le plus jeune des britanniques qui regarde cependant le vétéran placer une série de coups de pieds sur le mexicain qui finit par contrer par un School Boy… Un, deux, tr… Dégagement ! Le lutteur masqué ne lâche pas la prise et il transforme ça en une Deadlift Powerbomb ! Un, deux, dégagement ! Adrian roule sur l’apron du ring et Ospreay en profite pour refaire discrètement le changement. L’ancien PAC se relève doucement quand soudain le Luchador prend de l’élan et bondit au-dessus de la troisième corde… WHAT THE… FRANKENSTEINER ! Le trentenaire est projeté à l’extérieur du ring ! La foule se et met à chanter « This is Awesome » pendant que Will se projette dans les cordes et place un Springboard Sommersault Senton ! Dragon Lee esquive et c’est donc l’autre européen qui reçoit la prise de plein front… Flamita en profite et place un Springboard Corkscrew Crossbody ! Lui et son partenaire remontent alors The Aerial Assassin sur le ring et le lancent dans les cordes… Oh ! Double Handspring Cutter ! OMG ! Il grimpe sur la troisième corde… Neville lui tape sur l’épaule et lui dit de descendre, les deux partenaires commencent à se disputer pendant que « The Mighty Mouse » commence à prendre de l’altitude… Oh ! Super Hurricanrana de Dragon Lee qui enchaîne aussitôt avec sa Phoenix Plex ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Firestarters.

***

Après le combat Will Ospreay va aider son « ami » à se relever, mais celui-ci le repousse brusquement avant de retourner seul en coulisse. Le représentant de la RPW va alors serrer la main des deux vainqueurs avant de quitter le ring à son tour… Au même moment la chanson « Engel » résonne et on aperçoit les Bad Influences accompagnés par Davey Richards, ils félicitent les protégés d’El Generico avant de dire que malheureusement cela ne fait pas d’eux de bons lutteurs. Juste des « Spot Monkeys » un peu plus talentueux que les autres… Ils entourent alors le ring, puis passent à l’attaque ! Le surnombre ainsi que le combat qui a précédé leur assaut leurs donnent l’avantage, mais une musique bien connue des fans résonne… C’est celle des DIY ! Ils arrivent au pas de course, Johnny Gargano porte un Superkick à Davey Richards qui tombe à l’extérieur pendant que Tommaso Ciampa lui contre une Hurricanrana de Kazarian avec son Project Ciampa ! En voyant cela, Christopher Daniels préfère battre en retraite pendant que les deux compères miment les ceintures par équipe autour de leurs hanches… Cela ne plait pas trop aux catcheurs de la FSP qui leurs font comprendre qu’eux aussi veulent une chance pour les titres actuellement détenus par les Bad Influences.

***

Single Match :
Alexa Bliss (/w Chris Jericho) vs. Ricky Ortiz


Ortiz est bien plus imposant que la petite blonde et il montre qu’il est sûr de lui en l’envoyant valser contre un coin. Il lui fonce dessus pour un Stinger Splash, mais se mange sa botte, elle monte ensuite sur la troisième corde et l’envoie valser avec une Hurricanrana ! Très en colère il fonce sur elle, mais se mange un Dropkick dans la jambe ! Il plie un genou et semble souffrir, elle en profite… Snap DDT ! Alexa enchaîne aussitôt avec son Insault To Injury (Double Knees Drop suivit d’un Standing Moonsault Double Knees Drop) avant de tenter le tomber… Un, deux, tr… Dégagement ! Il se relève difficilement, mais alors qu’il est encore à genoux il se mange un Superkick plutôt stiff suivit d’un Rounding Moonsault ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Alexa Bliss.

***

Après le combat Chris Jericho rejoint sa nouvelle amie sur le ring. Il explique que la semaine dernière il a demandé pourquoi une légende comme lui n’était pas dans le Six Pack Challenge du Main Event et qu’au lieu de lui répondre on lui a envoyé James Ellsworth et Colin Delaney… Il rappelle qu’il a vaincu The Rock et Stone Cold Steve Austin dans la même soirée et qu’il mérite plus de respect que n’importe qui dans cette fédération. Le canadien rajoute qu’en plus on a préféré donné une place à un lutteur venu d’une autre fédération plutôt qu’à lui et que c’est donc totalement irrespectueux en plus d’être idiot ! Mike Quackenbush pointe alors le bout de son nez, il explique qu’El Generico a un contentieux à régler avec Claudio Castagnoli, mais qu’il comprend les réclamations de Y2J qui aura donc une chance de devenir Challenger n°1… En effet ce soir il fera face à El Generico et le vainqueur affrontera le suisse lors du PPV « Everybody Want to Rule The World» !

***

N°1 Contender Match for the WBW Grand Championship:
Chris Jericho (/w Alexa Bliss) vs. El Generico


Le combat commence par une épreuve de force remportée par Y2J qui lance son ennemi dans les cordes, le lutteur masqué rebondit dans les cordes et passe alors derrière son adversaire avant de le balader avec une série de bras portés à la volée ! Jericho finit dans un coin et El Generico tente alors son Helluva Kick, mais le le Heel esquive et le fait passer par-dessus la troisième corde ! Le favori de la foule se retrouve alors debout sur l’apron du ring et se mange un Triangle Dropkick du King of Bling-Bling qui tente alors de le lancer contre la barricade… Oh ! Le québécois saute sur cette dernière et contre avec un Standing Moonsault ! Pendant que l’arbitre prend des nouvelles de Chris, Alexa Bliss attrape El Generico par le masque et le balance contre le poteau avant d’enchaîner avec un Snap DDT sur lui… Arrogante elle se moque même du saint homme en l’insultant et en imitant un gosse qui essuie ses larmes… En voyant cela l’arbitre s’énerve et décide… Oh ! De la bannir des abords du ring… Cela agace le natif de Manitoba qui se met à déverser un flot d’injure sur l’arbitre, il en oublie même El Generico qui prend de l’élan et bondit entre les cordes… TORPEDO DDT ! Il a remis ça ! OMG ! Il renvoi son adversaire dans le ring et enchaîne avec un Split-Legged Moonsault ! Un, deux, dégagement ! Il tente alors un Brainbuster, malheureusement pour lui, le canadien passe dans son dos et… What ? Il lui porte une German Suplex contre le coin du ring avant d’enchaîner avec une Dragon Suplex au centre… Un, deux, tro… Dégagement ! Frustré le quadragénaire tente un Lionsault, mais s’est esquivé, il retombe sur ses pieds et fonce sur le québécois qui l’accueil avec une Blue Thunder Bomb ! Un, deux, tr… Dégagement ! Sans doute un peu trop sûr de lui, El Generico grimpe sur la troisième corde et bondit sur son ennemi… WHAT THE… SUPER CODEBREAKER ! Un, deux, tr… El Generico a un pied dans les cordes… Jericho ne supporte pas cette révélation et il se remet à injurier le Referee… Il attend que le Generic Luchadore se relève… Codebreaker !? Non ! El Generico le repousse et le balance dans les cordes.. Exploder Suplex ! Jericho se relève contre un coin… Helluva Kick ! Il enchaîne avec un Brainbustaaaaah ! Un, deux, tr… Dégagement ! OMG ! Quel match ! Le combattant masqué n’y croit pas ses yeux… Le public commence à chanter « This is Awesome » pendant que The Lionheart se relève dans un coin… Helluva Kick ! Esquivé ! Il contrattaque… SKULL CRUSHING FINALLY ! Il reprend son souffle et ses forces pendant quelques secondes puis tente le tomber… Un, deux, tr… Generico attrape la corde juste à côté ! Chris s’agace… il tente un Wall of Jericho… Noooo ! Small Package… UN ! DEUX… Dégagement ! Il se relève et tente un Codebreaker… Le faux mexicain le garde en l’air et… What… SPIKE BRAINBUSTER !! Un, deux, tr… Trois ! Il a gagné !

Vainqueur : El Generico.

***

Chris Jericho se relève difficilement, il prend le micro et dit que c’est une honte, qu’il n’a pas eu le temps de se préparer à ce combat et qu’en plus si l’arbitre avait été plus compétant il n’aurait eu aucun mal à gagner ! Il demande à Mike Quackenbush de venir et le General Manager s’exécute, il répond qu’il en a assez des jérémiades du canadien et que la semaine prochaine il affrontera Mike Bailey dans un Fall Count Anywhere Match dans lequel Alexa Bliss sera banni des abords du ring !

***

En coulisse les DIY disent qu’ils veulent affronter Bad Influence pour les titres par équipes, ils sont interrompus par les Spitfires qui disent qu’ils ont eux aussi un compte à régler avec les sbires de Claudio Castagnoli. Mais on aperçoit ensuite Nick Sutton qui rappelle qu’il a fait le tomber sur Frankie Kazarian et que donc Tom et lui sont les plus légitimes pour avoir un match de championnat… Il rappelle d’ailleurs que ce jeudi à YouCatch, Latimer affrontera et vaincra Christopher Daniels pour asseoir encore un petit peu plus leur légitimité de challengers.

***

Tag Team Match :
The Blossom Twins (Hannah Blossom & Holly Blossom) vs. The Real Legends of Pro Wrestling (Joe E. Legend & Kevin Northcutt)


Les jumelles Blossom effectuent ici leurs débuts officiels à la WBW, tout comme Kevin Northcutt qui a commence le combat en remportant une épreuve de force face à Holly qui est aussitôt envoyé dans un coin du ring. Il tente ensuite un Stinger Splash, mais cette dernière esquive au dernier moment elle passe derrière les cordes et enchaîne avec un Diving Crossbody avant de faire le changement avec sa sœur, les deux sœurs poussent le texan dans les cordes et lui portent un Double Flapjack ! Hannah enchaîne aussitôt avec un Rolling Senton, mais ce n’est pas suffisant, elle tente alors un DDT, mais s’est contré en Northen Light Suplex ! Joe fait finalement son entrée et il place une Running Senton et les Heels imposent ensuite leur rythme dans le match, Legend tente un TKO sur Hannah qui contre et parvient à placer un DDT et qui saute dans son coin… Holly revient… Elle enchaîne les atémis sur les deux vétérans qui semblent surpris, la belle jeune femme se projette dans les cordes, mais se mange un Double Superkick ! Ils en finissent ensuite avec un Assisted Swinging Neckbreaker ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Real Legends of Pro Wrestling.

***

Johnny Saint rejoint ensuite les vainqueurs du combat sur le ring… Il dit que c’est la troisième victoire d’affilée de Joe E. Legend, ce dernier le coupe immédiatement pour dire que ses premières défaites étaient des erreurs d’appréciations. Que désormais il s’est reprit et qu’il fait équipe avec un homme aussi légendaire que lui. En effet ensembles ils cumulent plus de 50 titres de champions. Il rappelle ensuite qu’il est venu à bout de KANA et qu’il l’a même privé de son moment de gloire à la JPW… Northcutt prend alors la parole pendant que la foule chante « Who Are You !? » et il explique qu’il est venu à la WBW pour aider son vieil ami à se débarrasser de quelques japonaises un petit peu trop gênantes et pour prouver une bonne fois pour toute que non les femmes ne sont pas égales aux hommes, au moins dans le domaine de la lutte professionnelle..

***

En coulisse on aperçoit Broken Matt Hardy qui demande à Becky Lynch si elle a trouvé une partenaire, elle dit qu’elle n’a pas encore eu de confirmation, mais qu’elle a bien une idée. L’ancien champion de la TNA propose donc à la jeune femme d’intégrer King Maxwell à leur équipe, mais la rouquine semble plutôt réticente et alors qu’elle cherche un moyen de décliner l’offre son téléphone sonne… Elle se dépêche d’y répondre… Sauvée par le gong !

***

WBW Next Generation Championship :
David Finlay, Jr. © vs. Kairi Hojo


Le combat commence et David est beaucoup trop sûr de lui, il repousse nonchalamment la Joshi qui lui répond avec une claque et une série d’atémis plus dévastatrices les unes que les autres ! Elle le balance contre un coin et lui porte un Jumping Forearm Smash avant de tenter un Spear, mais elle se mange un énorme coup de genou et une Grutwrench Suplex du champion ! Il prend alors l’avantage et commence à imposer sa domination sur la nippone, qu’il place finalement sur la troisième corde, il tente une Superplex, mais la jeune femme se défend bien et le fait tomber… Oh ! Ses pieds se coincent dans les cordes et il reste coincé, pendu la tête à l’envers, la belle vêtue de cuir en profite… Diving Double Foot Stomps ! On voit Nokken et Tursas arriver à toute vitesse vers le ring, Finlay malin comme un singe profite de cette distraction pour rouler hors du ring et rejoindre ses gardes du corps… Oh ! Kairi grimpe sur la troisième corde… Elle n’a peur de rien ! Diving Crossbody sur le trio ! La guerrière remonte Finlay dans le ring, elle veut en découdre, mais Tursas lui attrape la jambe et la projette violemment contre l’escalier en acier ! L’arbitre fait sonner la cloche !

Vainqueur via Disqualification : Kairi Hojo.


***

The Bruderschaft des Kreuzes se mettent à attaquer le challenger qui semble démuni face à la supériorité numérique et à la puissance physique de ses adversaires… Nokken et Tursas mettent Hojo en position de Ragnarok, mais Takashi Sugiura arrive en courant, il porte un énorme Spear sur David Finlay qui s’élancer pour porter le Ragnarok puis il commence à frapper Nokken qui commence à reculer… Tursas lui attrape le japonais dans le dos et le bloque dans un coin… Stinger Splash ! Esquivé ! Running Lariat ! Tursas ne bouge pas… Il repousse l’ennemi et tente de se projeter dans les cordes… Oh ! Sheamus sort de nulle part ! Il tire les pieds du géant pour l’amener à l’extérieur du ring et lui porter un Brogue Kick avant de remonter… Nokken prend la fuite… David Finlay se relève difficilement, il est seul… Oh ! BROGUE KICK ! BROGUE KICK !

***

Austin Aries arrive sur le ring accompagné par ses deux gorilles, il dit que Broken Matt n’aurait jamais dû se mêler de ses affaires et que maintenant il va le payer très cher… Au même moment Matt Hardy arrive rapidement suivit par Becky Lynch, cette dernière prend le micro et dit qu’elle a trouvé une personne appréciée par le public qui sera capable de l’accompagner dans sa lutte contre le Barber Club… « TURN IT UP ! » Oh les spectateurs se mettent à hurler de joie… C’est BAILEY ! C’EST BAILEY ! Elle effectue ses débuts à la WBW, on parlait déjà d’elle depuis plusieurs semaines, mais c’est désormais officiel ! Elle fait un gros câlin à son amie et tente de faire la même chose à Matt Hardy qui la repousse gentiment.

***

6-Man Tag Team Match :
The Barber Club (Austin Aries & Rick Roland & Sloan Capriese) vs. Bailey & Becky Lynch & Broken Matt Hardy


Le combat commence par un duel entre Austin Aries et Hardy qui parvient à troubler son adversaire avec son personnage totalement déjanté. Il tente finalement un Twist of Fate, mais le second leader du BC parvient à contrer en Small Package avant de finalement enchaîner avec une Rolling Elbow et une tentative de Brainbuster, là Broken Matt contre et le pousse dans les cordes avant de lui porter un surpassement et de faire le changement avec Bailey… Le public explose quand elle distribue une série d’atémis sur A-Double et qu’elle le lance dans un coin, elle tente un Stinger Splash, mais il esquive et se venge aussitôt avec un Corner Dropkick avant de faire le changement avec un de ses deux molosses. D’ailleurs le duo porte une Double Snap Suplex sur la pauvre femme suivit d’un combo Running Senton + Running Leg Drop ! Contre toute attente Bailey se relève et résiste aux nombreux assauts de Rick Roland qui tente finalement un Chokeslam… Elle contre ! Tornado DDT ! Elle tape dans la main de sa meilleure amie.. Oh ! Double Missile Dropkick sur Capriese & Roland ! Lynch distribues les kicks avant de se projeter dans les cordes… Oh ! Spinning Spinebuster de Capriese ! Le Barber Club reprend le contrôle du combat, jusqu’à ce que l’irlandaise contre une Rolling Elbow de son rival du moment avec une German Suplex ! Elle fait le tag avec Bailey qui monte sur le coin et place une Diving Spinning Back Elbow avant d’attraper Aries… Bailey-to… Non ! Il se dégage et la pousse dans les cordes avant de lui porter un Superkick et de grimper sur la troisième corde… Matt Hardy attrape alors la jambe du « Greatest Man Than Ever Lived ! » Cela permet à Bailey de le rejoindre sur le coin… SUPER BAILEY-TO BELLY ! Au même moment Sloan Capriese fonce sur Matt Hardy qui profite du chaos pour lui porter un Low Blow et enchaîner avec un Side Effect depuis l’apron vers l’extérieur ! Très agacé Rick tente un Running Sommersault Senton, mais Hardy esquive et se dépêche de remonter sur le ring, au même moment Aries se relève et titube… T-Bone Suplex de Becky Lynch qui le balance vers Matt Hardy… TWIST OF FATE ! La rousse se projette dans les cordes… Suicide Dive sur Capriese et Roland ! Bailey fait le changement avec Matt Hardy qui grimpe sur la troisième corde… DIVING LEG DROP ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Bailey & Becky Lynch & Broken Matt Hardy.

***

On retrouve David Finlay, Jr. en coulisse ! Il se plaint d’avoir été abandonné par Tursas et Nokken, mais Claudio Castagnoli n’aime pas beaucoup ce reproche, il dit qu’il devrait pouvoir se débrouiller tout seul et que s’il est incapable de faire honneur à la fraternité il devra la quitter ! Oh ! Il dit qu’il est le Next Generation Champion et qu’il mérite le respect… Claudio lui dit qu’il attend de voir ça et que la semaine prochaine ils ne l’aideront pas lors de sa prochaine défense de titre.

***

Une vidéo on voit The Rabbit Tribe au beau milieu d’une immense prairie… On voit notamment Mala Suerte et Saltador qui bondissent au milieu des herbes. Paul London et Brian Kendrick eux sont à une table, ils boivent du thé, le premier explique que les fourmis ont commis une erreur en s’attaquant directement à eux. En effet la création du Rabbit Tribe remonte à la nuit des temps, ils connaissent une magie, un pouvoir qui dépasse les âges et les époques, une magie qui les rends presque invincibles. Brian Kendrick explique que lorsqu’ils auront libérés cette magie… Les Ants auront la tête coupé ! Au même moment on voit deux ombres assez imposantes dans des une espèce de prison… le caméraman veut se rapprocher d’eux, mais Paul London lui porte un Superkick et l’image se coupe peu de temps après cela.

***

Single Match :
Brother Nero (/w Matt Hardy & Reby Sky) vs. Marty Scurll


Dès le début du combat Marty Scurll se moque des maquillages de Jeff Hardy qui tente de le surprendre avec un Twist of Fate, mais l’anglais contre et le pousse dans les cordes avant d’essayer un surpassement, Nero contre en Small Package… Un, deux, le vilain retourne le tomber… Un, deux, dégagement ! Le favori de la foule se relève et revient avec un Dropkick sur Scurll encore à genoux ! Il veut relever le Heel, mais celui-ci contre avec un Jawbreaker avant d’essayer de l’envoyer dans le coin… Oh ! Whisper in the Wind ! Il enchaîne, Twist of… Non ! German Suplex du britannique ! Non ! Le Hardy retombe sur ses pieds… OH ! Reserve Twist of Fate ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il monte sur la troisième corde… Swanton Bomb ! Non ! Scurll esquive en roulant et il attend que Jeff soit à genoux pour lui porter un Superkick en pleine face et enchaîner avec un Running DDT ! Un, deux, dégagement ! Il lance l’ennemi dans un coin et lui fonce dessus, c’est esquivé, l’ancien champion de la WWE revient alors avec son Hardyac Arrest ! Il relève Marty et l’assomme avec un Sitout Jawbreaker avant d’enchaîner avec une Sommersault Leg Drop ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il grimpe sur la troisième corde… Scurll le rejoint… Diving Double Underhook Suplex ! Un ! Deux, Tr… Dégagement ! Marty s’énerve, il relève Jeff et veut lui porter sa Crossface Chickenwing, mais ce dernier contre avec un coup de coude et enchaîne avec un Twist of Fate, le Vilain titube et se mange un second Twist of Fate… L’ancien drogué monte sur la troisième corde… Swanton Bomb ! Un… What !? Tom Latimer surgit de nulle part et il porte un énorme Spear sur Matt Hardy ce qui attire l’attention de Jeff Hardy… Small Package de Scurll… Un, deux, dégagement ! Superkick ! Oh ! Non ! Jeff lui attrape la jambe et… Twist of Fate !? Non ! Marty contre avec une Crossface Chickenwing… Jeff est au centre du ring et il finit par abandonner…

Vainqueur : Marty Scurll.

***

Matt est en train de se relever contre la barricade quand Austin Aries arrive à son tour et lui porte un Running Corner Dropkick contre cette même barricade ! Il balance ensuite un micro à Marty Scurll qui explique au public que oui il est le « Vilain », mais qu’au moins il assume ce qu’il fait contrairement à des gars comme Nigel McGuinness ou Mike Quackenbush qui prétendent servir le monde de la lutte professionnelle et la WBW mais qui pour mettre des bâtons dans les roues à un pauvre gars qu’ils ont dans le nez font venir des cascadeurs ratés, des drogués, des acteurs de séries Z et qu’en plus ils mettent un de ces camés en Main Event… Il dit que maintenant qu’il est de retour dans le Business il n’aura qu’un seul objectif : détruire la Bruderschaft des Kreuzes et rétablir l’ordre à la WBW et ce en plaçant la fédération sous la domination du Barber Club ! Reby Sky prend le micro, elle commence à les insulter… Elle balance des « Shut Up ! » et gifle Austin Aries, mais celui-ci l’attrape par les cheveux puis la soulève… WHAT THE… BRAINBUSTER SUR L’ESCALIER EN ACIER ! Austin Aries hurle que désormais ils reprennent le contrôle des opérations et que personne ne sera épargné…

Après ça on voit une pub qui nous annonce que jeudi dans le Main Event de YouCatch les frères Hardys affronteront Austin Aries et Marty Scurll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:11

NEW WORLD OF SPORT #7
Live on ITV News - 17/01/16 - Empress Ballroom





« I WANNA DESTROY » Cette chanson on la connait bien, c’est celle du Barber Club, qui débarque sous des réactions assez mitigées. Marty Scurll attend que le silence s’installe, puis il esquisse un grand sourire avant de lâcher un magnifique « I’m Baaaack ! » qui est suivit par de nombreuses acclamations. Le vilain continue en rappelant que Mike Quackenbush l’avait suspendu et qu’en bon esclave de Nigel McGuinness il avait obligé à affronter cet incapable de Jeff Hardy pour pouvoir réintégrer les rangs de la WBW… A-Double interromps ensuite son partenaire en assurant que Quack’ a marqué de respect à leur talent en les obligeants à affronter un duo de comédiens de séries B et en envoyant toutes ces troupes pour essayer de les faire perdre… Austin Aries en profite pour parler de Becky Lynch et de sa nouvelle petite amie Bayley et affirme qu’il n’en a pas terminé avec elle…

Marty Scurll explique qu’il est impatient de le voir exploser la tête de l’irlandaise avec son Brainbuster, mais que la foule est surtout impatiente de le voir affronter El Generico pour récupérer son Title Shot et ensuite faire abandonner ce chien de Claudio Castagnoli qui n’est champion que parce qu’il a profité de toutes les opportunités que Nigel McGuinness lui a données. Il affirme donc qu’il ne quittera pas ce ring tant que l’actuel Challenger n°1 ne viendra pas l’affronter… Mais contre toutes attentes, c’est le General Manager de la New World of Sport qui fait son apparition.

Mike Quackenbush explique qu’il est venu pour annoncer des choses extrêmement importantes, mais également pour parler franchement à Scurll et toute sa petite bande. Il commence donc par annoncer que le PPV « Everybody Wants To Rule The World » sera divisé en deux galas qui auront respectivement lieu le samedi 11 février à Manchester et le dimanche 12 février à Londres… Il dit également que le combat entre El Generico et Claudio Castagnoli est gravé dans le marbre, puisque le Chairman en a décidé d’en faire le Main Event de la seconde nuit, il rajoute que dans son coin il a cherché un Main Event pour le premier des deux galas… Et qu’avec Mr. McGuinness ils ont finalement décidés que lors de ce ME Marty Scurll allait affronter… la star de la LOW… Le japonais… AKIRA TOZAWA ! La foule explose alors que Scurll lui semble très en colère !

Le Vilain est fou de rage, il hurle qu’encore ne fois on essaie de l’éloigner du titre en l’obligeant à affronter des lutteurs venus d’autres fédérations, c’est alors que Nick Sutton prend la parole, pour lui rappeler que Tom Latimer et lui sont venus à bout des champions par équipes et qu’ils sont donc les challengers légitimes… Quack’ reconnait que c’est la vérité et il annonce donc que le Main Event de ce soir opposera les Hooligans du Barber Club à Bad Influence et que ce combat sera pour les titres par équipes !

***

Fall Count Anywhere Match :
Chris Jericho vs. Mike Bailey


Contre toutes attentes, Mike Bailey attaque son compatriote dans le dos alors qu’il est en train d’avancer vers le ring. Il enchaîne les kicks puis le fait tomber dans la fausse avec un Dropkick. Ni une, ni deux, et se lance… RUNNING SOMMERSAULT SENTON ! En confiance, le jeune homme grimpe sur une échelle, malheureusement pour lui, Y2J le stoppe net dans son ascension et lui porte un Gorilla Press Slam à travers une table ! Il commence ensuite à détruire le dos du gamin avant de tenter son Wall of Jericho, là, le Young Lion attrape le pied de la table cassée quelques minutes plus tôt pour l’exploser sur le crâne de son rival qui tombe en arrière et se met à saigner ! Mike s’appuie ensuite contre un mur pour porter un Slicebread #2 et tenter un énième tomber inutile. Après ça, Chris porte un surpassement au jeune brun qui s’écrase de l’autre côté d’une barricade et le combat continue au milieu des spectateurs et dans les escaliers qui mènent au ring ! Là un mec avec un masque d’El Generico explose une chaise sur le crâne de Bailey qui s’effondre… Oh ! C’est Alexa Bliss ! L’arbitre s’apprête à disqualifier The King of Bling-Bling, mais celui-ci le traite de « Stupid Idiot » et lui montre que sa comparse n’est pas abords du ring, mais dans les tribunes… Le Referee reste con, mais cet échange permet à Shynron de débarquer… Il porte un Superkick à Jericho avant de foncer sur la blonde et les deux s’échangent des coups jusqu’à arriver devant un petit balcon… Là Alexa Bliss semble prendre l’avantage, mais le dragon contre… OH MY FUCKING GOOOOOD ! SUPER HURRICANRANA ! Ils tombent tous les deux de plusieurs mètres et s’écrasent au milieu de plusieurs tables... ! Au même moment le natif de Calgary récupère la chaise laissée par Bliss et l’explose une nouvelle fois sur son opposant avant de le bloquer entre les marches et la rampe des escaliers pour lui porter un Wall of Jericho… OH ! IL ABANDONNE ! VICTOIRE POUR JERICHO !

Vainqueur : Chris Jericho.

***

On se retrouve dans le bureau de Mike Quackenbush ou les Takemikazuchi se plaignent que le GM ait donné un Title Shot au Barber Club plutôt qu’à eux deux ! Le fondateur de la défunte Chikara répond alors qu’il en a assez d’entendre les lutteurs pleurer pour ou oui ou pour un non… Il annonce donc que peu importe le résultat de ce soir, lors de la Night One de « Everybody Wants to Rule The World », Francis O’Rourke et Drew Gulak affronteront Nick Sutton et Tom Latimer dans un Two out of Three Falls Match. Les disciples de Samoa Joe semblent plutôt satisfaits et en voyant cela, Quack’ rajoute que ce soir, ils feront une nouvelle fois équipe pour affronter Adrian Neville et le jeune Travis Gordon de la RAVEN…

***

Single Match :
David Finlay, Jr. vs. Senza Volto


Dès que la cloche sonne, David se jette sur le jeune homme, il enchaîne les uppercuts portés à l’européennes, il prend ensuite de l’élan, mais là, le français en profite pour lui porter un Springboard Kick et enchaîner aussitôt avec un Springboard Crossbody ! Motivé, le protégé d’El Generico attend que l’ennemi se relève pour tenter un genre de Lethal Injection, mais on lui attrape le dos… Oh ! German Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! L’irlandais place alors le Luchador sur la troisième corde… Superplex !? Non ! What… Super Hurricanrana de Senza Volto qui se lance pour son Handspring Stunner… OUI ! Il l’a fait… Il va remporter son premier combat… Un, deux, tr… Dégagement ! Surprit, il monte sur la troisième corde et… Shooting Star Press… Non ! Esquivée ! Running European Uppercut ! Il enchaîne aussitôt avec Irish Cross… Un, deux, trois !

Vainqueur : David Finlay, Jr.

***

Après le combat, David Finlay prend le micro il dit que désormais plus personne ne peut dire qu’il est le maillon faible des BDK ! Il rappelle qu’il est invaincu depuis ses débuts à la WBW et qu’il mérite donc le respect… Oh ! La chanson de Rammstein résonne et Claudio Castagnoli arrive seul il félicite le jeune homme pour sa victoire, mais lui dit que Senza Volto n’est personne, qu’un illustre inconnu, un jobber et qu’il aurait préféré le voir s’illustrer contre un combattant talentueux. Le WBW Grand Champion explique qu’il veut voir ce que le plus jeune des membres de la BDK a dans le ventre… Il demande alors à l’arbitre de revenir, car le public va avoir le droit à un Champion vs. Champion… ICI ET MAINTENANT !

***

Champion vs. Champion
WBW Grand Champion Claudio Castagnoli vs. WBW Next Generation Champion David Finlay, Jr.


Dès le départ Finlay tente de mettre toutes les chances de son côté en se jetant sur son mentor et en enchaînant les European Uppercuts, mais ce qu’il oublie c’est qu’il a affaire au maitre en la matière, en effet le suisse commence à lui répondre coups sur coups puis le lance dans les cordes, il tente un surpassement, mais le jeune homme contre avec un Swinging Neckbreaker suivit d’une Running Senton ! Un, deux, dégagement ! Il relève Claudio, celui-ci tente une Discus Clothesline, esquivée, David met le chauve sur ses épaules… Rolling Fireman’s Carry Slam ! Il bondit directement sur le coin et enchaîne… Diving Moonsault ! Un, deux, tr… Simplement deux ! On a presque l’impression que l’irlandais joue sa vie… Il fonce sur Castagnoli qui l’intercepte et contre avec un genre de Rock Bottom ! Il monte ensuite sur les cordes, Diving Double Foot Stomps, esquivé par le Young Lion qui se projette dans les cordes… Erreur ! Tilt-a-Whirl Backbreaker suivit d’une Gutwrench Suplex ! Le Grand Champion veut en terminer, il va tenter sa Powerbomb, son ennemi contre avec un Back Body Drop et le fait passer par-dessus la troisième corde avant de se placer sur l’apron et de continuer avec un Running Sommersault Senton ! Naïf, le jeune Finlay tente une Snap Suplex, malheureusement pour lui son boss est bien plus puissant et il renverse la prise… Snap Suplex contre l’escalier ! L’ancien Cesaro remonte sur l’apron et fonce… OH ! Double Foot Stomps sur le gamin qui hurle de douleur ! Castagnoli est sans pitié, il le relève et lui porter une Superplex depuis le sommet de l’escalier en acier jusqu’à l’extérieur et donc le sol sans protections ! Il le renvoi sur le ring et tente son Cesaro Swing… Non ! Le « fils de » se dégage, il le pousse violemment contre le coin et lui porte un Superkick avant de tenter le tout pour le tout en portant la Celtic Cross ! Un, deux, tr… Dégagement ! Finlay n’y croit pas ses yeux, il grimpe sur la troisième corde et…. Oh Shooting Star… NO WAY ! NO WAY ! EUROPEAN UPPERCUT DE CESARO ! IL LE FRAPPE EN PLEIN SAUT ! ALORS QU’IL ALLAIT EFFECTUER SA ROTATION ! Ça c’est du Swiss Death de compétition… Il enchaîne aussitôt… RICOLAAA BOMB ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Claudio Castagnoli.

***

On voit David Finlay à genoux sur le ring, Claudio Castagnoli est encore debout, il est essoufflé, mais semble toujours en forme. Il regarde le jeune homme de toute sa hauteur avant de prendre le micro… Il dit que Junior est encore très loin de son niveau, mais qu’il vaut déjà plus que toute la flopée de lutteurs en bois qui rêvent d’êtres ses nouveaux challengers ! Il rappelle également qu’il n’est pas là pour gagner de l’argent ou plaire au public, mais simplement parce qu’on lui a confié une mission, celle de récupérer l’artefact le plus puissant de l’Histoire de la lutte professionnelle et qu’il continuera à détruire la WBW tant que Nigel McGuinness ne lui dira pas ou il l’a caché ! Il lève ensuite la main de son adversaire pour le féliciter et quitte le ring sous les huées.

***

Tag Team Match :
Adrian Neville & Travis Gordon vs. Takemikazzuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke)


Le combat commence avec un bel échange de coups entre Adrian Neville et Drew Gulak. Le premier enchaîne les kicks alors que le second lui répond avec des Europeans Uppercuts. Il commence d’ailleurs à prendre l’avantage, quand son adversaire esquive, le fait rebondir dans les cordes et lui porte une magnifique German Suplex. Il se dépêche ensuite de faire le changement avec le jeune lutteur de la RAVEN qui enchaîne avec une Slingshot Senton. Un, deux, dégagement ! Clothesline ? Contrée par Gulak qui tente une Back Suplex, Gordon retombe sur ses pieds et répond avec un Dropkick qui envoi le vétéran à l’extérieur. Travis en profite dérouler et lui sauter dessus avec un Springboard Moonsault ! Francis O’Rourke fait alors son entrée dans la partie en portant un Springboard Sommersault Senton sur le jeune américain. Neville finit alors par intervenir ! Il monte sur la troisième corde et place une Shooting Star Press sur tout ce beau monde ! Le Young Lion remonte sur le ring et tente un Superkick, c’est contré en Ankle Lock par Drew Gulak qui essaie de sauver sa peau en faisant abandonner le gamin qui finit par se sauver grâce à une roulade et qui fait le changement… C’est pareil du côté adverse ! D’ailleurs O’Rourke prend directement l’avantage avec un Running Sommersault Neckbreaker ! Il tente une Half Nelson Suplex, contre toutes attentes, Neville retombe sur ses pieds avant de se manger un Pélé Kick suivit d’une Running Lariat phénoménale ! Un, deux, tr… Travis Gordon brise le tomber ! Les deux Takemikazuchi le relèvent et le lancent dans les cordes… Il rebondit sur l’une d’entre elles et porte un Springboard DDT sur Gulak avant d’essayer de dérouler en utilisant un Superkick sur Oney Lorcan qui esquive… C’est Neville qui se mange l’attaque en pleine face ! Oh ! Francis se venge… Half Nelson Suplex sur Travis Gordon, il relève Drew Gulak et à deux ils placent une combinaison Running European Uppercut + German Suplex sur Adrian… Un, deux, trois !

Vainqueurs : Takemikazuchi.

***

Après le combat Adrian Neville se relève difficilement, il est aidé par son très jeune partenaire qui semble inquiet… L’anglais fait mine de le rassurer… AVANT DE LUI PORTER UN SUPERKICK ! Il pousse le combattant de la RAVEN au sol et commence à enchaîner les coups de pieds avant de grimper sur la troisième corde et de lui porter un 630° Senton… Il regarde le corps inanimé du jeune homme… Et repart pour un tour… 630° Senton ! C’est pas terminé ! Il lui en porte un troisième ! Il quitte ensuite le ring sous les huées du public choqué…

***

Single Match :
Davey Richards vs. Tracy Williams


Tracy Williams veut continuer sur sa lancée, lui qui est venu à bout de Senza Volto lors du dernier YouCatch tente de se payer le loup américain en enchaînant les atémis plus violentes que les autres, il se projette dans les cordes, mais finit par se manger un énorme coup de pied qui est d’ailleurs suivit par toute une série de kicks plus violents les uns que les autres… D’abord acculé le jeune homme finit par attraper la jambe du vétéran et par lui porter un Dragon Screw avant d’essayer de se concentrer sur cette dernière pour remporter la victoire ! Après quelques torsions et prises de soumissions, Williams tente un Boston Crab, malheureusement son attaque est contrée en Small Package… Non ! Richards brise rapidement le tomber pour porter un Double Foot Stomps avant d’enchaîner avec une tentative de Brainbuster contrée par Williams qui tente une Discus Clothesline, là aussi elle est contrée et le membre de la BDK enchaîne avec une Dragon Suplex ! Il attend ensuite que le jeune homme se relève et… Oh ! Running High Knee ! 1, 2, 3 !

Vainqueur : Davey Richards.

***

On voit une vidéo ou El Generico quitte son taxi pour se rendre dans l’arène, là il est soudainement attaqué par Claudio Castagnoli qui le balance assez violemment contre la vitre d’une voiture… Oh ! Le pauvre bougre passe à travers, mais le WBW Grand Champion ne s’arrête pas là, il le soulève comme un poids mort et lui porte une Suplex contre le capot de la voiture… Dragon Lee arrive à toute vitesse, mais là Nokken sort de nulle part et lui porte un énorme Pounce qui le projette contre une automobile, Tursas arrive également pour s’occuper de Flamita… La BDK domine largement ce beatdown qui se termine lorsque les trois hommes portent un Ragnarok sur El Generico inconscient…

***

Johnny Gargano et Tommaso Ciampa sont sur le ring et ils n’ont pas l’air très heureux, ce dernier informe en effet le public que ce soir ils étaient censés affronter les Firestarters dans un match qui allait déterminer les prochains challengers aux titres par équipe, mais que l’attaque de la BDK a faussé tout cela… Ils se plaignent donc de ne pas avoir de match et pire d’être encore une fois mis de côté ! Gargano rappelle qu’il est Johnny Wrestling et que pourtant cela fait plusieurs semaines qu’il n’a pas catcher… Soudain une musique inconnue à la WBW, mais bien connue des fans résonne dans l’arène… Il s’agit de celle d’une équipe de la LOW… Les USAlpha ! Chad Gable et Jason Jordan ! Oui ! Ils sont là ! Ils arrivent dans l’arène sous les acclamations du public… Le premier affirme qu’il est très heureux d’être dans cette fédération dont il a tant entendu parlé et qu’il a surtout hâte de se mesurer aux talents qu’elle abrite… Gargano esquisse un énorme sourire et lui demande ou il veut en venir… Jason répond alors qu’ils veulent affronter la meilleure équipe au monde après eux-mêmes : DIY ! Tommaso semble vraiment emballé et Mike Quackenbush apparait alors sur la rampe d’accès au ring… Il affirme qu’il savait que ces deux équipes allaient s’attirer et que c’est pour cela, qu’elles s’affronteront dans le Main Event de la Night Two du WBW Internet Tournament… Le public se met alors à chanter « This is Awesome ! This is Awesome ».. On est sûr d’avoir le droit à un grand match ! Les quatre compétiteurs se serrent la main avant de se séparer…

***

Tag Team Match :
The Barber Club (Rick Roland & Sloan Capriese) vs. Bayley & Becky Lynch


Rick Roland commence le combat contre Bayley et il s’impose rapidement grâce à sa force physique impressionnante, il ballade la brindille aux quatre coins du ring avant de la lancer dans un coin et de lui foncer dessus, elle esquive et place un Pendulum Kick avant de grimper sur les cordes et d’enchaîner avec un Missile Dropkick qui ne fait que tituber le gorille… Elle lui fonce dessus, mais celui-ci la stop net avec un Big Foot ! Désireux d’en finir rapidement il tente une Powerbomb… C’est contré avec un Sun Set Flip… Oh ! Non ! Il ne tombe pas… Il tente un Seated Senton… Esquivé par la favorite du public qui se projette dans les cordes et revient avec un Sliding Forearm Smash à la Masato Tanaka ! Elle répète cette opération deux fois avant de faire le changement avec Lynch qui place une Slingshot Elbow et tente le tomber… Un, deux, tr… Dégagement ! Le barbu est à genoux, elle lui donne plusieurs kicks avant de tenter un Superkick, ce dernier lui attrape la jambe, la retourne et tente une Back Suplex… Oh ! Elle retombe sur ses pieds et se projette dans les cordes à toute vitesses… SPINNING SIDE SLAM ! Il fait le changement avec son partenaire qui met quelques claques à Lynch, cela énerve la rouquine qui commence à revenir, l’irlandaise enchaîne les patates avant de se faire avoir dans un Half Nelson Lock… Capriese soulève la jeune femme et profite de sa taille pour la faire tourner en l’air pendant plusieurs secondes avant d’enchaîner avec un Full Nelson Slam ! Il grimpe ensuite sur la troisième corde et se prépare pour un Diving Moonsault ! Il perd du temps en insultant Bayley et Lynch en profite pour le rejoindre… SUPER GERMAN SUPLEX ! Oh ! Elle reste sur la troisième corde et se relève… DIVING DOUBLE FOOT STOMPS ! Austin Aries qui était à la table des commentateurs se précipite vers l’apron du ring pour l’insulter… Bayley rejoint le co-leader du Barber Club qui l’insulte d’attardée, elle n’aime pas trop ça et lui met une énorme patate sous les acclamations du public… Cependant ce spectacle distrait Lynch qui ne voit pas Roland arriver dans son dos… Celui-ci la pousse violemment sur Bayley qui s’écrase contre la barrière, puis il la place sur son dos… Rolling Fireman’s Carry Slam… Son partenaire se relève difficilement et emprisonne alors la guerrière dans un genre de Bear Hug… Oh ! HART ATTACK ! C’est terminé ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Barber Club.

***

Après cela Austin Aries rejoint ses deux sbires et lèvent leurs bras… Bayley qui semble tirer la gueule récupère un micro, elle dit qu’elle comprend pourquoi Becky est venue lui demander son aide… Les lutteurs du Barber Club sont de vrais crapules ! Elle explique que pour le moment ils sont fiers, car ils ont l’avantage d’être plus nombreux, mais que cela ne serait tardé… Elle défit alors le trio pour un match lors du PPV « Everybody Wants to Rule The World » Aries & Roland & Capriese vs. Bayley & Lynch & Un Partenaire Mystère… A-Double esquisse un sourire et accepte le challenge !

***

WBW Tag Team Championship :
Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) © vs. The Barber Club (Nick Sutton & Sloan Capriese)


Notre Main Event semble commencer normalement avec une opposition entre Christopher Daniels et Nick Sutton, les deux hommes semblent s’observer, ils tentent de trouver la faille de l’autre… Mais alors que tout le monde est concentré sur cette opposition « légale » Tom Latimer fait rapidement le tour du ring et tire les pieds de Frankie Kazarian qui tombe sur l’escalier ! En bon bourrin, l’ancien Bram balance l’américain contre d’autres marches en aciers avant d’enchaîner avec une Back Suplex contre la barrière de sécurité… Cette attaque brutale attire l’attention de l’arbitre, mais également celle de Magnus qui en profite pour placer un Big Foot et une Snap Suplex sur son ennemi ! Il impose alors un rythme assez méthodique au combat… Son partenaire et lui effectuant de nombreux changements afin de profiter de leur avantage numérique… Ils enchaînent d’ailleurs une Double Snap Suplex avant d’envoyer le vétéran dans un coin, Latimer lui fonce dessus… Oh ! Il se mange un coup de pied ! Daniels enchaine aussitôt avec un Reserve STO contre le Turnbuckle ! Sutton fonce également, il se fait intercepter et… Standing Side Slam ! Tom tente de revenir en montant sur la troisième corde, mais le chauve l’aveugle en lui mettent les doigts dans les yeux et en enchaînant avec son Fall From Grace ! Il bondit dans son coin et peu enfin faire le changement avec Frankie Kazarian qui en profite et bondit… Springboard Missile Dropkick sur l’ancien Brutus Magnus ! Il enchaîne ensuite avec un Superkick suivit d’une Belly to Belly Suplex… Sans doute trop sûr de lui, il finit par se projeter dans les cordes… Flapjack Magnus et… OH ! KO PUNCH DE LATIMER ! Quelle combinaison ! Daniels tente d’intervenir… OH ! SPEAR DE LATIMER ! SPEAR ! C’est finit va-t-on avoir de nouveaux champions !? Un, deux, tr… Dégagement ! Magnus n’y croit pas ses yeux… Il relève Kazarian et… MAG DADDY DRIVER ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il commence par perdre patience et fait signe à Tom de venir l’aider quand soudain l’écran géant commence à grésiller…

The Young Bucks de la MWA sont là, sur l'écran de la WBW. Nick Jackson se met à parler pendant que le combat suit son cours dans le ring. Il encourage les membres du Barber Club. Nick Jackson dit qu'enfin, deux des mecs de cette stupide alliance vont peut-être enfin remporter des titres et rendre fier leur incroyable leader. Matt enchaîne, il dit qu'il y a quelques jours lors de MWA Behind the Showcase, les membres du club des barbus ont cru bon de s'en prendre au Bullet Club. Matt dit qu'il n'y a qu'une issue possible lorsqu'on tente de se faire un nom sur le dos du Bullet Club, qu'une issue lorsque qu'on essaye de faire de l'ombre au clan le plus dominateur de son temps. Cette issue n'est autre qu'une Superkick Party. Nick Jackson et Matt Jackson dit que tôt ou tard, les Barber Club devront répondre de leurs paroles et se feront éclater un par un par le club le plus sweat du wrestling universe. Bullet Club foooor Liiiife ! Nick et Matt Jackson mettent un double superkick sur la caméra qui tombent à la renverse, fin de transmission. Les anglais semblent perturber… Là Daniels en profite… Il porte un Low Blow à Latimer qui roule hors du ring et son partenaire lui en profite pour placer un Small Package sur Nick… Un, deux, trois !

Vainqueurs & Toujours Champions : Bad Influence.

***

Bad Influence récupèrent leurs ceintures et ils quittent rapidement le ring sous les huées des spectateurs… Les britanniques eux se relèvent et ils commencent à insulter l’écran géant… Ils sont rejoints par Marty Scurll et le reste du groupe qui se dirige jusqu’en régie… Oh ! Ils cherchent le responsable de cette vidéo… Ils tombent sur un pauvre régisseur et Latimer lui explose une chaise dans la gueule… Le show se termine sur ses images de violence gratuite…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:12

NEW WORLD OF SPORT #8
Live on ITV News - 24/01/16 - Wembley Arena




Claudio Castagnoli et la BDK arrivent sur le ring sous les huées du public, ce dernier prend la parole pour dire qu’il est à la WBW pour mener une quête extrêmement importante, mais qu’un groupe d’insectes, de parasites lui fait perdre du temps, ce groupe c’est le Barber Club ! Un clan composé d’incapables, de connards arrogants qui ne se battent que pour eux, il rappel ensuite que le BDK n’est pas un clan, mais une Fraternité, qu’ils se sont réunis dans un but bien précis et qu’ils ont un but altruiste… Contrairement aux potes de Scurll qui eux sont égoïstes et néfastes pour le monde de la lutte. Il rajoute que si le Bullet Club est sur le point d’envahir la WBW c’est uniquement de la faute de Austin Aries et compagnie…

« I WANNA DESTROY » Oh ! Les principaux intéressés montrent le bout de leur nez et ils avancent jusqu’au ring… Désormais les deux clans se font face… Marty prend la parole pour répondre que la seule chose négative pour la WBW c’est la BDK et qu’ici en Angleterre tout le monde se fiche de l’œil de Tyr, de Castagnoli et de ses petits copains cornus… Il reçoit alors une Standing Ovation, ce qui énerve Davey Richards qui colle son front à celui de Scurll… Le Loup Américain lui demande alors quel type de vilain il est, car de toute évidence, il cherche l’appui d’un public essentiellement composé d’obèses et d’attardés mentaux… Scurll répond lui simplement qu’il doit être en train de confondre avec les fans de son pays d’origine, ce qui lui permet d’obtenir une seconde pop assez importante. Il rajoute ensuite que même s’il est venu jusqu’ici pour parler de ces chiens du BULLET CLUB il a largement le temps de s’occuper d’un raté surestimé comme Davey Richards…

Le public commence à scander « Barber Club », mais A-Double met directement les choses au clair tout en éloignant son pote du représentant des BDK… Il dit qu’ils ne sont pas là pour que les gens crient leurs noms ou pour que les gamins de huit ans achètent leurs T-Shirts… Non eux veulent simplement dominer le monde de la lutte professionnelle, hors le BDK est un obstacle sur leur chemin. Tout comme le Bullet Club qu’ils font d’ailleurs passer bien avant le clan de Castagnoli… Ce dernier est fou de rage et bouscule violemment le nouveau champion des Internets… Au même moment le Titantron commence à grésiller…

On aperçoit Kenny Omega accompagné des Young Bucks, il « calme » le jeu en disant que tous ces gens ne devraient pas se bagarrer et surtout que le leader du clan « dominant » de la WBW devrait l’écouter… Claudio commence à répondre, mais le « Cleaner » le coupe en disant qu’il s’adressait à Marty Scurll qui esquisse un léger sourire et qui lui lance à la gueule qu’il apparaît sur un écran, car il a toujours trop peur de poser un pieds en Angleterre… Kenny répond tout simplement qu’il est sur ce Titantron, car Prince Devitt ne voulait pas perdre du temps avec une pâle copie du Bullet Club, mais aussi parce qu’il voulait narguer ces ploucs de Sutton et Latimer… Evidemment le ton monte… Scurll répond que si le Bullet Club ne vient pas en Grande Bretagne, alors le Barber Club viendra à eux… Kenny se met à rigoler et l’écran se coupe… Au même moment Claudio et ses sbires s’attaquent aux barbus… Une brawl assez violente éclate, mais soudain une armada d’officiels, d’arbitres et d’agents de la sécurité débarque pour créer une ligne et séparer tout ce beau monde.

Tag Team Match :
No Longuer Loosers (Colin Delaney & James Ellsworth) vs. The Real Legends of Wrestling (Joe E. Legend & Kevin Northcutt)


Kevin commence le combat alors que le public lui chante « WHO ARE YOU ? » il remporte une épreuve de force contre Ellsworth qui est projeté dans les cordes, il esquive une Clothesline et revient à toute vitesse pour un coup d’épaule qui ne fait même pas bouger le texan, ce dernier lui met un coup de pied dans le ventre et enchaîne avec une Snap Suplex avant de faire le changement avec Joe qui balance le jeune homme dans les cordes et lui porte un Spinning Spinebuster ! Un, deux… Dégagement ! Il le jette contre le coin… Stinger Splash esquivé ! Il saute et fait le tag avec Colin qui bondit… SPRINGBOARD CLOTHESLINE ! Il est à fond, il se projette dans les cordes, mais fait un vol plané… Il se mange un surpassement et s’écrase au sol en se tenant le dos… Running Senton ! Un, deux, tr… Dégagement ! Legend fait le changement avant d’attraper Delaney et de le tenir, pour permettre à son vieux partenaire de lui mettre des gifles, Northcutt prend ensuite de l’élan… Big Foot… Colin esquive et c’est le canadien qui mange la prise en pleine tête ! Cela énerve Northcutt qui attrape le gringalet qui tentait de faire le tag, il le soulève et lui explose rapidement le dos avec un Backbreaker… Il enchaîne avec un Sidewalk Slam ! Oh… La musique de KANA résonne… Elle s’approche du ring en souriant… L’américain commence alors à l’insulté… Oh ! Delaney fait le tag avec James… Kevin se retourne… NO CHIN MUSIC OMG !!! Ils font un autre Tag… Delaney monte sur la troisième corde… DIVING SPLASH ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : No Longuer Loosers.

***

Après cela Joe E. Legend relève son partenaire et les deux foncent sur KANA qui retourne en coulisses en rigolant… James Ellsworth et Coline Delaney eux n’y croient pas leurs yeux ! Ils grimpent sur les coins du ring et commencent à célébrer ça avec un public plutôt indifférent… Soudain deux personnes arrivent dans leurs dos et les attaquent violemment ! OMG ! Alexa Bliss et Chris Jericho ! Ils détruisent facilement les deux jeunes hommes et les virent hors du ring… Alexa demande à Jericho s’il a une idée de la chaîne sur laquelle les fans de lutte ont zappés en voyant les Real Has Been of Wrestling contre les Forever Loosers… Y2J dit qu’ils ont sans doute dû éteindre leur télévision en voyant le visage de faible et de lâche de James Ellsworth… Le canadien rajoute que malheureusement, aujourd’hui les ratés sont partout et qu’en allant sur Youtube, les spectateurs ont sans doute eux la bonne surprise de tomber sur un Zack Ryder qui se plaignait de sa défaite lors du tournoi des internets dimanche dernier… Soudain Shynron et Mike Bailey arrivent… Celui-ci dit qu’il en a marre de voir ces deux blondes à la télévision et qu’il aurait gagné son combat contre le vieux Jericho si sa fangirl n’était pas intervenue… Bliss l’arrête aussitôt en lui demandant si ce n’est pas plutôt Shynron la Fangirl… Le ton commence alors à monter entre les quatre compétiteurs… Mike Quackenbush débarque et annonce que ce soir Alexa Bliss affrontera Shynron dans un match simple...

***

Single Match :
Alexa Bliss vs. Shynron


Alexa Bliss est apparemment très en colère, elle enchaîne les gifles sur un Shynron surprit qui ne peut qu’encaisser, la belle jeune femme le projette ensuite dans les cordes et tente une Clothesline, il esquive et répond aussitôt avec un Springboard Kick avant de tenter un Handspring Cutter, c’est trop tôt, son ennemie le repousse et le met au sol avec un Running STO ! Elle tente alors son Moonsault Double Knees Drop, c’est esquivé, elle s’écrase sur ses genoux et lui enchaîne… HURRICANRANA ! Il lui explose la face contre le sol et enchaîne avec un Standing Moonsault ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il commence à grimper sur la troisième corde, mais Chris Jericho monte sur l’apron et l’insulte de tous les noms d’oiseaux possibles et imaginables… Oh ! Mike Bailey le rejoint et les deux se battent sur l’apron… Le karatéka prend le dessus… OH ! HURRICANRANA DEPUIS L’APRON ! Les deux hommes tombent à l’extérieur, alors que Alexa Bliss elle rejoint son ennemi sur la troisième corde, elle place sa tete entre ses jambes… Surpassement ! Non ! Shynron tombe sur ses pieds et tente une Powerbomb… Oh ! Sans gênes, la peste lui arrache partiellement son masque puis lui donne un violent coup de pied dans le visage pour le mettre au sol… DIVING MOONSAULT ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Alexa Bliss.

***

Après le combat Alexa Bliss veut arracher son masque à Shynron, mais son partenaire remonte rapidement sur le ring et tente de porter un Roundhouse Kick à la blonde qui esquive au dernier moment et roule hors du ring en reculant... Elle est rejointe par Y2J qui a lui aussi un grand sourire carnassier… Quackenbush est alors de retour, il dit qu’il en a assez de toutes ces interventions dans les combats des Natural Selections, il annonce donc que lors de la Night One du prochain PPV, l’improbable duo affrontera les Ninjas With Altitude dans un Hardcore Tornado Tag Team Match ! Cela ne semble pas ravir les Heels qui tirent la tronche…

***

Best of Five Series – Match #3 :
Adrian Neville vs. Will Ospreay


Ce coup-ci la confrontation entre les deux hommes ne commence pas par un échange d’acrobaties, mais par une série de kicks portés par un Neville bien déterminé qui semble l’avantage. Après quelques secondes, son compatriote revient avec de violents coups d’avant-bras qui lui permettent de se dégager et de prendre assez de vitesse pour porter une Springboard Hurricanrana qui expédie le vétéran qui roule hors du ring. Le jeune homme de vingt-trois ans prend donc son élan, mais il comprend que son ennemi l’a vu venir et qu’il va l’esquiver, il s’arrête donc au moment de sauter et passe sur l’apron du ring… Adrian tente de crocheter la jambe de Will pour le faire tomber, le gamin esquive et lui porte un Running Soccer Kick avant de bondir… OMG ! ASAI CORKSCREW MOONSAULT ! Il renvoi son ennemi dans le ring… OH ! L’ancien PAC n’était pas encore KO, il se relève et porte un Baseball Slide sur le Young Lion qui se mange ensuite un Springboard Sommersault Senton en pleine face ! Le jeune trentenaire est sur l’apron du ring… il prend de l’élan… WHAT THE… SHOOTING STAR PRESS SUR OSPREAY ALLONGE A L’EXTERIEUR !

Les deux lutteurs remontent sur le ring en le plus expérimenté tente le tomber… One… Two… Dégagement ! Agacé il monte sur la troisième corde et tente un 450° Splash… C’est esquivé ! Il ne s’écrase pas et fait une roulade avant de se projeter dans les cordes, Will fait la même chose… HANDSPRING CUTTER ! Il contre-attaque ! Corkscrew Enzuigiri ! Un, deux, tr… Dégagement ! Standing Moonsault d’Ospreay, c’est esquivé, mais il retombe sur ses pieds… Oh ! Small Package de l’ancien WWE NXT Champion... Un, deux, tr… Dégagement ! Neville se relève, il fonce sur son rival… OH ! MOONSAULT SLAM ! Un, deux, tr… Toujours pas ! The Aerial Assassin grimpe sur la troisième corde, il est rejoint par son opposant qui lui met quelques coups de poings… Will contre… SUN SET FLIP ! NOOOOON ! ADRIAN RETOMBE SUR SES PIEDS ! Il esquive une Clothesline de son jeune opposant et lui attrape le dos… GERMAN SUPLEX CONTRE LE COIN ! IL ENCHAINE AVEC UNE SECONDE GERMAN SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement ! C’est finit… Neville monte sur le coin… Hein !? Quoi !? C’est Travis Gordon ! Le jeune lutteur de la RAVEN ! Il attire l’attention du trentenaire qui lui répond… Will Ospreay le rejoint sur la troisième corde… WHAT… SUPER MOONSAULT SLAM ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Will Ospreay.


***

Travis Gordon prend le micro, il dit qu’effectivement, il n’est personne à côté de Neville, mais que contrairement à ce dernier il a l’avenir devant lui ! Il veut être aimé du public, remporter des combats et des ceintures et surtout il ne veut pas devenir comme Adrian qui l’a profondément déçu la semaine passée… Il annonce que ce jeudi il l’affrontera dans le Main Event de YouCatch !

***

Austin Aries est en coulisse pour parler du Barber Club avec Johnny Kid, mais alors qu'il va répondre à la première question Becky Lynch surgit de nulle part, elle grimpe sur une malle noire et lui saute dessus ! Elle enchaîne les coups de poings... Les deux rivaux se rendent coups pour coups, A-Double semble reprendre l'avantage après quelques secondes, mais la rouquine filoute et lui porte un Low Blow avant d'enchaîner... T-BONE SUPLEX CONTRE UNE DES MALLES ! Oh ! Elle se met au-dessus de l'américain et lui gueule : "AN EYE FOR AN EYE" !

***

Tag Team Match :
Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke) vs. Proletatiat Boar of Moldova & Wild Boar


Drew Gulak commence le combat avec Wild Boar, c’est assez stiff, les deux hommes s’échangent des atémis explosives, l’anglais commence à prendre l’avantage et se projette dans les cordes, il tente une Clothesline esquivée par Gulak qui passe dans son dos et tente une Saito Plex… Non ! Le sanglier sauvage répond avec un énorme coup de coude dans le visage de son assaillant et il prend de l’élan pour lui porter une Leaping Clothesline suivit d’une Running Senton ! Il relève son ennemi et l’enferme dans un Boar Hug… Le vétéran donne plusieurs coups d’avant-bras à son supplicié qui est obligé de lâcher prise, l’animal se projette dans les cordes, mais l’ennemi lui porte un surpassement et fonce dans son coin pour faire entrer O’Rourke… Le Prolétaire de Moldavie entre également… Oh ! Big Foot sur O’Rourke ! Il tente une Snap Suplex sur Francis qui retombe sur ses pieds et attrape le dos de l’européen… GERMAN SUPLEX ! Un, deux, dégagement ! Il balance l’ennemi dans un coin et lui fonce dessus, Boar esquive et met son ennemi sur la troisième corde, Francis le repousse d’un coup de pied et enchaîne… Springboard Sommersault Neckbreaker ! Un, deux, tr… Wild Boar brise le tomber ! Il lance l’américain dans les cordes et… Spinebuster ! Il se retourne… Oh ! DIVING CLOTHESLINE DE GULAK ! Ce dernier se relève… BOAR ! BOAR ! Le Prolétaire vient de le couper en deux, mais quand il se retourne il aperçoit l’ancien Biff Busick en train de se projeter dans les cordes… RUNNING LARIAT ! Il vient d’être décapité par Oney Lorcan qui lui attrape le dos… DRAGON SUPLEX ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Takemikazuchi.

***

Après le combat Drew Gulak prend le micro pour dire qu’ils ont l’air de s’être égarés, mais que leurs yeux restent posés sur le Barber Club, ils disent que leur objectif et d’éliminer ce clan de fauteurs de troubles et qu’ils se fichent bien de toutes ces histoires de Bullet Club et de BDK… En, vrais sportifs ils se concentrent sur une seule et unique chose et cette chose c’est la destruction du Barber Club…

***

Après une page de pubs, on remarque que le ring a totalement changé, une grande table a été installée au milieu de ce dernier et sur cette table on voit une théière et plusieurs tasses… Paul London, Brian Kendrick, Saltador et Mala Suerte ne tardent pas à arriver, le premier prend alors le micro pour dire que leur rivalité avec la Colony est de plus en plus violente et que lui n’aime pas la violence… C’est pour cela qu’il aimerait inviter les trois membres originels de la Colony à boire le thé ! Les insectes arrivent après quelques minutes et restent perplexes… Le chapelier les invites à s’installer, ce qu’ils font, mais Soldier Ant ne tarde pas à demander l’origine de cette mascarade… Brian Kendrick lui demande s’il dit ça parce qu’il les trouve fous… London rebondit immédiatement en disant que de toute façon, tous les êtres humains sont dérangés, qu’ils ont tous un grain de folie bien caché au fond de leur cerveau et que parfois, cette graine germe assez pour leurs permettre de voir le monde sous un angle différent. Ils voient le monde sous sa véritable forme. Une terre remplie de secrets, de mystères, de créatures plus étranges les unes que les autres… Paul London prend alors une pose pour boire quelques gorgées de thé… Il dit qu’apparemment les membres de la Colony sont trop cartésiens pour comprendre cela et que c’est pour cette raisons qu’ils n’ont de cesse de se mettre sur leur chemin. Il rajoute que c’est bien dommage… Car à cause de cela après ce thé ils vont devoir les détruire ! Au même moment Mala Suerte et Saltador attrapent la chaise de Fire Ant et la font tomber en arrière avant de le rouer de coups… Soldier Ant veut intervenir, mais Kobra Moon sort de sous la table et attrape les pieds du soldat pour l’empêcher d’intervenir, l’instant suivant Brian Kendrick place un Cobra Clutch sur Silver Ant pendant que Paul London termine de boire sa tasse de thé… Il récupère la théière et juste après cela la table valdingue pour laisser apparaître Oleg the Usurper qui porte un énorme Big Foot à Soldier Ant… Oh… Just a Lot of Ants arrivent au pas de course avec des chaises dans les mains pour faire le sauvetage et ils font fuir les assaillants qui s’échappent par le public…

***

WBW Next Generation Championship :
David Finlay, Jr. © vs. Black Tiger VIII


On a le droit a un affrontement entre Heels qui commence par un serrage de main… Non ! Black Tiger met un coup de coudes dans la tronche de l’européen avant d’enchaîner avec un Inverted STO ! Oh ! Ils débutent très bien… Un, deux, dégagement ! Il grimpe sur la troisième corde, mais l’irlandais le rejoint… SUPERPLEX ! Il attend que l’ennemi se relève… RUNNING EUROPEAN UPPERCUT ! Il veut placer son Irish Cross, mais le félin contre, passe dans le dos du jeune homme et enchaîne… GERMAN SUPLEX ! Il fait le fier, mais quelqu’un monte sur le ring à toute vitesse… C’est Tiger Mask W ! Il se jette sur sa Némésis et commence à le frapper…

Vainqueur via Disqualification : Black Tiger VIII.

***

David Finlay rigole et roule hors du ring avec sa ceinture alors que le fauve continue à frapper son ennemi de toutes ses forces… L’arbitre le ceinture et l’éloigne de Black Tiger qui se relève et prend de l’élan… OH ! LEAPING DOUBLE FOOT STOMPS SUR TIGER MASK W ! Il reprend l’avantage et relève le gentil tigre… Oh ! Non ! Il le met sur ses épaules… SAMOAN DRIVER ! D’autres arbitres arrivent et ils parviennent à séparer le duo…

***

El Generico est sur le ring avec ses disciples : Dragon Lee, Flamita et le très jeune Senza Volto… Il dit qu’ici tout le monde parle de la BDK et du titre de Claudio Castagnoli, qu’on parle de lui comme s’il allait quitter le PPV avec sa ceinture ! Il rappelle qu’il connait bien celui qu’on appelait autrefois Cesaro et qu’il parviendra à le vaincre pour devenir champion… Le principal intéressé finit par arriver accompagné de tout son clan ! Il rappelle qu’il a toujours été meilleur que le Luchador qui n’a presque jamais gagné contre lui… Il précise que cette fois-ci ils ne s’affronteront même pas, car maintenant il va le blesser de façon à ce qu’il n’interfère plus jamais dans ses plans… Les combattants masqués font front commun… OH ! DIY ! Les DIY arrivent en courant et se mettent aux côtés des gentils… Gargano prend le micro en disant qu’il en a assez de ces histoires de clans, qu’il ne veut qu’on parle de Barber Club, de Bullet Club ou de BDK mais simplement de la WBW… De la lutte professionnelle ! La tension monte assez jusqu’à ce que Mike Quackenbush annonce un 12-Man Tag Team Match !

***

12-Man Tag Team Match :
Die Bruderschaft des Kreuzes (Claudio Castagnoli & Davey Richards & Christopher Daniels & Frankie Kazarian & Nokken & Tursas) vs. Dragon Lee & El Generico & Flamita & Johnny Gargano & Senza Volto & Tommaso Ciampa


Tommaso Ciampa commence le combat en tentant une épreuve de force face à Nokken qui la remporte et le balance dans un coin, il lui fonce dessus, le membre des DIY esquive et revient avec une série de coups d’avant-bras plutôt violents ! Il se projette dans les cordes, mais se fait avoir par un surpassement plutôt bien porté par le Viking qui fait ensuite le changement avec Tursas… le colosse regarde le sicilien de toute sa hauteur, mais ce dernier ne prend pas peur, il tente un Running Shoulder Block qui fait à peine trembler le monstre ! Il retente son coup, mais cette fois-ci il esquive une Clothesline et en profite pour prendre de la vitesse… Running Lariat ! Oh ! La créature ne bouge pas d’un centimètre, il attrape Tommaso et le balance contre un coin… Stinger Splash ! Esquivé ! Il grimpe sur la troisième corde… Diving Shoulder Block ! Cette fois-ci Tursas tribute, il appelle alors son partenaire… OH ! DOUBLE SUPERKICK ! Ils le font tomber par-dessus la troisième corde ! Senza Volto fait signe au duo de s’écarter… Il va se projeter dans les cordes… Non ! Daniels s’interpose… Il attrape le français en pleine course ! BLUE THUNDER BOMB ! Après cette intervention, l’affrontement manque de partie en bagarre générale, mais l’arbitre parvient à tenter le jeu…

Tursas se rapproche du ring pour remonter, mais Ciampa lui porte un Baseball Slide avant de se placer sur l’apron du ring et de prendre de l’élan… RUNNING SOMMERSAULT SENTON ! Il fait tomber Tursas et tente de le relever, malheureusement celui-ci est beaucoup trop lourd et le monstre blanc finit par l’attraper sous les bras et par l’envoyer contre la barricade. Le colosse remonte tranquillement et fait le changement avec Davey Richards qui se projette dans les cordes… SUICIDE DIVE SUR CIAMPA ! Il le fait remonter sur le ring et tente un Roundhouse Kick… Esquivé… Tommaso le prend sur ses épaules… DEATH VALLEY DRIVER ! L’italien rampe jusqu’à son coin… Flamita entre dans la partie… Il place une Hurricanrana sur l’américain avant de grimper sur la troisième corde… OH ! RICHARDS LE REJOINT ! SUPER BELLY TO BELLY SUPLEX ! A la Kurt Angle… Il attrape le dos du mexicain et déroule… German Suplex ! Non ! Small Package… Dégagement ! Le jeune homme se relève vite et saute dans les cordes… OH ! SPRINGBOARD CORKSCREW CROSSBODY ! Un, deux, dégagement ! Il prend de l’élan… Oh ! Flapjack de Richards… Non ! Lorsque le mexicain retombe il l’accueil avec un Kick… Il fait ensuite le changement avec Daniels qui tente sa Winged Angel… Non ! Small Package… Un, deux… Flamita fait le changement avec Dragon Lee ! MISSILE DROPKICK SUR LE CHAUVE ! Il le balance dans un coin et lui fonce dessus… Oh ! Coup de coude de Christopher qui enchaîne… STO ! Il le bloque ensuite dans un Koji Clutch… Dragon Lee finit par attraper les cordes et le combat reprend…

Dragon Lee esquive une Lariat de Daniels et fait le changement avec Gargano qui rentre dans la partie avec un Slingshot Spear sur le vétéran ! Il tente d’en finir avec un Superkick… Non ! On lui attrape la jambe et l’ennemi contre-attaque aussitôt… STANDING SIDE SLAM ! Il va enchaîner… Best Moonsault Ever… C’est esquivé par le jeune homme qui bondit… JUMPING NECKBREAKER ! Un, deux, tr… dégagement ! Il relève Daniels pour lui porter son Hurt Donuts… C’est contré… Bras à la volé ! Daniels fait entrer Claudio Castagnoli ! Oh ! DIVING EUROPEAN UPPERCUT ! Gargano et Claudio se connaissent bien ils s’échangent des droites, Johnny esquive une Clothesline et assomme le champion avec un Superkick, mais épuisé il est incapable de dérouler et tape dans la main d’El Generico… Oh ! Springboard Tornado DDT ! C’est fini ! Un, deux, tr… Nokken brise le tomber ! Il lance El Generico dans les cordes, mais celui-ci esquive la Clothesline et porte un Dropkick à l’helvète qui se relevait. Malgré tout le combat part en cacahuètes et on arrive plus vraiment à suivre l’action… On aperçoit Senza Volto faire le changement avec son mentor et grimper sur la troisième corde… Diving Crossbody… NOOON ! SWISS DEATH ! SWISS DEATH !!! Il attrape les jambes du français et place son… CESARO SWING ! Il s’arrête et garde les jambes du gosse entre ses bras… Coup de la catapulte ! Le jeune combattant masqué percute Ciampa qui tentait de revenir… Claudio enchaîne… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Die Bruderschaft des Kreuzes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:13

NEW WORLD OF SPORT #9
Live on ITV News - 31/01/16 - Wembley Arena




« I Wanna Destroy… ! » Hein ? Le thème son du Barber Club s’arrête assez soudainement pour être remplacée par celle du Bullet Club ! Le public exulte en voyant le clan de la MWA arriver sur le ring de la WBW. Après quelques secondes Kenny Omega fait un regard de psychopathe et balance un « SUPRISE MOTHERFUCKERS ! » Prince Devitt prend alors la main pour expliquer que les barbus n’auraient jamais dû s’attaquer directement à eux et que cette fourberie ne restera pas impunie… C’est d’ailleurs pour se venger qu’ils sont venus en Angleterre ! Il rappel ensuite qu’il n’existe qu’un seul BC, celui dont il est le leader, et que tous les autres ne sont que des ersatz, des parodies, des copies ridicules, dignes de vieilles contrefaçons chinoises…

« I WANNA DESTROY ! » Cette fois-ci la musique n’est pas coupée et Marty Scurll débarque avec le reste du groupe, il esquisse un grand sourire et dit qu’il savait que la fierté de l’irlandais le poussera à venir se jeter dans la gueule du loup… Il annonce que cette soirée sera la dernière du Bullet Club… Aries et lui défient alors Devitt et Omega pour un combat en équipe, là les Young Bucks interviennent pour dire que les deux hommes n’ont pas que ça a à faire, qu’ils ont d’autres priorités, mais qu’en revanche ils sont assez aimables pour permettre à Austin et Marty d’affronter la meilleure équipe du monde… Le vilain rétorque qu’il ne veut pas s’embarrasser du menu frottin et qu’il veut directement détruire les patrons, il veut laisser les frères Jackson à Sutton et Latimer qui trépignent d’impatience derrière lui… Au même moment la musique de Mike Quackenbush résonne… Ce dernier arrive avec une armée d’officiels et de gardes du corps pour expliquer que l’idée du combat entre Aries / Scurll et les Bucks lui plait beaucoup et qu’il s’agira du Main Event de la soirée !

L’anglais du Barber Club répond alors que si le GM de sa propre fédération ne lui donne pas ce qu’il veut, alors il ira le chercher lui-même… Les barbus et les moustachus foncent alors sur la sécurité, une bagarre s’engage alors que Prince Devitt regarde la scène amusée… Il fait signe à ses amis de ne pas intervenir et le Bullet Club commence à se retirer en passant par le public… Les Young Bucks sont sur le point de quitter l’arène, quand Matt finit par attraper Ultra Mantis Black par le col et par le soulever… OH ! DOUBLE SUPERKICK ! Il s’effondre contre sa chaise avant de faire un signe en direction des deux autres Heels qui sont toujours en train de se battre…

***

Trios Match :
Just a Lot of Ants (Bullet Ant & Missile Assault Man & Worker Ant) vs. The Rabbit Tribe (Brian Kendrick & Kobra Moon & Paul London)


MAM qu’on avait pas vu depuis quelques temps démarre le combat comme un beau diable, il enchaîne les coups de poings sur Paul London qui ne fait que reculer, il le lance ensuite dans les cordes, mais le chapelier fou revient avec une Hurricanrana et fait ensuite un rapidement changement avec son partenaire habituel qui place un Slingshot Senton ! Il fait le tag avec Kobra Moon qui fait la même chose avant de se projeter dans les cordes… Oh ! Missile Assault Man passe derrière la jeune femme et lui attrape le dos… GERMAN SUPLEX ! Elle fait un véritable vol plané et s’écrase quelques mètres plus lui… L’assaillant fait ensuite le changement avec Bullet Ant qui lui porte un Springboard Missile Dropkick ! Il se projette dans les cordes… Oh ! Elle lui porte un Superkick… Il titube et elle fait entrer Brian Kendrick qui enchaîne avec une Lariat dans la nuque et essaie de lui arracher son masque… Il se débat et parvient à se dégager, le fou lance alors la fourmi dans les cordes, mais elle revient à toute vitesse… Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! La « Balle » tape dans la main du travailleur et les deux amis enchaînent les prises à deux… Quand soudain Oleg the Usurper, Mala Suerte et Saltador courent vers le ring… Le premier monte sur la troisième corde, mais se mange un Dropkick de Bullet Ant qui le fait tomber sur les deux autres ! Malheureusement Kendrick en profite… PAYDIRT ! Il enchaîne avec son Bully Choke ! Oh… Surprise ! Bullet Ant parvient à attraper les cordes… Très agacé TBK tente d’enchaîner avec son autre Finisher… The Kendrick !? Non ! Contré également, il retombe sur ses pieds juste derrière l’insecte qui… OH WHAT ! STUNNER ! STUNNER DE BULLET ANT ! Il bondit dans son coin… Worker Ant est de nouveau de la partie, c’est Kobra Moon qui rentre pour le camp adverse, elle se fait balader par le colosse qui se projette dans les cordes… SAMOAN DROP ! Au même moment le reste de la tribu tente de remonter sur le ring pour intervenir, mais la Colony originelle intervient et une baston commence à l’extérieur ! Cela attire l’attention de Worker Ant… Oh ! CODEBREAKER DE KOBRA MOON ! Un, deux, tr… Dégagement ! Elle monte sur la troisième corde… Crossbody… NON ! Soldier Ant profite d’une distraction de l’arbitre pour la pousser violemment vers son pote qui l’intercepte en pleine chute… DEATH VALLEY DRIVER ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Just a Lot of Ants (Bullet Ant & Missile Assault Man & Worker Ant)

***

Après le combat, Oleg The Usurper attrape la jambe de Soldier Ant et il le balance violemment contre la barricade avant de lui foncer dessus… WOW ! Les deux hommes traversent la barrière… Oleg se relève doucement… DIVING CROSSBODY DE FIRE ANT ! What !? Mais celui-ci se mange un Double Superkick de Mala Suerte et Saltador… Ce n’est pas terminé ! Silver Ant se place sur l’apron et il fonce sur le duo… DIVING DOUBLE RUNNING KNEES ! Au même moment Brian Kendrick et Paul London s’éclipsent et retournent vers les coulisses… London hurle que ce n’est pas terminé ! Il provoque toutes ces fourmis dans un Torneo Cibernetico lors de la Night One de « Everybody Wants To Rule The World » … On aura bientôt un dénouement à cette histoire !

***

Hardcore Match :
Adrian Neville vs. Travis Gordon


Dès que la cloche sonne, Adrian enchaîne les kicks sur son pauvre adversaire qui ne peut reculer, celui-ci est finalement envoyé dans les cordes, là il bondit sur la troisième corde et fait un salto arrière pour retomber sur ses pieds et dans le dos du vétéran qui lui fonce rapidement dessus, la Clothesline est esquivée et Travis enchaîne aussitôt avec une Back Suplex… Non ! Neville retombe sur ses pieds et il répond avec une Inverted Frankensteiner qui oblige le lutteur de la RAVEN à rouler hors du ring… Là on le voit chercher quelque chose sous le tablier alors que le Roi des Cruiserweights se projette dans les cordes… Suicide Di… NON ! Coup de poubelle en pleine tronche ! Gordon tire une partie du corps de son rival sur rival sur l’apron du ring avant de lui poser une poubelle sur le dos et de grimper sur le coin… DIVING GUILLOTINE LEG DROP ! Il se tient la jambe… Il s’est sacrifié pour faire souffrir son adversaire… Un, deux, tr… Dégagement ! Surprit il relève l’anglais qui répond avec un énorme coup de coude qui envoie l’américain dans les vapes pendant quelques secondes, là Adrian en profite pour enchaîner avec une Hurricanrana qui projette la victime à l’extérieure du ring… Celle-ci reprend ses esprits et attrape une chaise avant d’essayer de remonter… Non ! Baseball Slide dans la chaise qui percute le visage de son propriétaire ! L’européen ne s’arrête pas là, il prend de l’élan et… Springboard Sommersault Senton ! Après ça Neville soulève sa proie et la projette contre l’escalier en acier, Gordon parvient à contrer en sautant sur celui-ci… Et… OH ! CORKSCREW MOONSAULT SUR LE BRITISH ! Il profite ensuite de l’accalmie pour ouvrir une table, il place le poids-léger dessus et commence à grimper, malheureusement l’ancien PAC revient à l’assaut, il remonte rapidement dans le ring et rejoint l’ennemi sur la troisième corde… OH ! SUPERPLEX A L’INTERIEUR DU RING ! Travis s’écrase sur la chaise que Neville avait laissé là quelques secondes plus tôt… Il se relève en titubant et son adversaire enchaîne… German Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! Très agacé le fan de Newcastle veut en finir avec une deuxième German Suplex, mais c’est transformé en Small Package… Un, deux, tr… dégagement ! Il se relève et fonce sur celui qui lui a un jour servit de modèle… Surpassement ! Il passe à travers la table !? Non ! Non ! Il retombe sur ses pieds et sur l’apron du ring ! Rope Aided Enzuigiri portée sur Neville qui titube… SPRINGBOARD MOONSAULT ! Un, deux, tr... Simplement deuuuuuux ! Travis reprend de la hauteur… 450° Splash ! Esquivé ! Il fait une roulade et revient à toute vitesse sur Adrian qui évite de justesse sa Clothesline et le prend de vitesse… TILT-A-WHIRL TORNADO DDT ! Il place le jeune lion sur la table à l’extérieur et reprend de la hauteur… Non ! Il est rejoint par le Rookie qui a les dents longues, les deux hommes s’échangent des coups, c’est du à tout à moi… Hein ? What The Hell… SUN SET FLIP POWERBOMB DE NEVILLE ! TRAVIS GORDON PASSE A TRAVERS LA TABLE ! Le Heel le relève manu militari et le balance dans le ring avant d’enchaîner… SPRINGBOARD PHOENIX SPLASH ! ONE ! TWO ! THREE !

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Après le combat Adrian Neville explique qu’il est prêt à en finir avec Will Ospreay et que la semaine prochaine il remettra les compteurs à zéro afin de pouvoir l’affronter une cinquième et dernière fois... Après cela il aura le cadeau que McGuinness avait promis au vainqueur ! Oh ! Le combattant de la Revolution Pro Wrestling fait son entrée, il se moque de Neville en prétendant qu’il est sa kryptonite et qu’à partir de maintenant il ne pourra plus le battre… « I WANNA DESTROY » Hein !? Le Barber Club arrive à son tour et entoure les deux hommes… Apparemment ils vont les passer à tabac… NOOON ! SUPERKICK DE SCURLL SUR OSPREAY ! Aries lève ensuite le bras de Neville qui enfile un t-shirt du Club dans la foulée. L’anglais annonce qu’il en avait marre d’être associé à des loosers comme ce Travis Gordon et que c’est pour cette raison qu’il a décidé de s’allier au clan le plus dominant de l’histoire de la lutte anglaise… Il quitte ensuite l’endroit avec ses nouveaux alliés.

***

Single Match :
Bayley vs. Manami Toyota


La cloche sonne et les deux femmes se serrent la main, on a ensuite le droit à une épreuve de force remportée par la japonaise qui tente une Suplex, mais au dernier moment Bayley contre avec un Small Package sortit de nulle part… Un, deux, tr… Dégagement ! Agacée la légende fonce sur son adversaire et… Oh ! La jolie américaine l’attrape et… BELLY TO BAY… Non ! Coup de coudes de Toyota qui parvient à se dégager et qui balance la jeune femme dans les cordes avant de la stopper net avec un Mule Kick suivit d’une German Suplex… Non ! L’anglophone retombe sur ses pieds et porte un Dropkick dans le dos de son ennemie qui tombe de tête entre les deux cordes ! Leapfrog Body Guillotine ! Elle pousse ensuite la quadra au centre du ring et se place sur l’apron… SPRINGBOARD FOREARM SMASH ! Oh ! La brune enchaîne rapidement… SITOUT FACEBUSTER ! Un, deux, tr… Dégagement ! Manami se relève en s’aidant du coin… Stinger Splash ! Esquivé ! La GM de la JPO lui attrape le dos et enchaîne… DRAGON SUPLEX ! Bayley roule à l’extérieur du ring pour reprendre ses forces… Comme à son habitude la Joshi escalade les cordes et bondit… MISSILE DROPKICK VERS L’EXTERIEUR ! NON ! C’est esquivé ! Elle s’explose le dos contre l’extérieur du ring ! The « Huggable One » se place sur l’apron et… OH ! DIVING LEG DROP ! En folie elle renvoie son amie dans le ring et escalade le coin… DIVING BACK ELBOW ! NON ! ESQUIVE ! FUJIWARA ARMBAR DE MANAMI ! Bayley serre les dents et parvient à attraper les cordes…

Discus Clothesline de la lutteuse Freelance… Esquivé… Elle est remise au sol par Manami qui retente une Armbar… Contrée en Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Elle fonce sur la représentante de la JPO qui passe dans son dos et répond avec un Backstabber ! Elle monte ensuite sur la troisième corde… Bayley la rejoint sur la troisième corde… SUPER BELLY-TO-BAY… Non ! SUPER LEG TRAP SUN SET FLIP POWERBOMB ! Un, deux, tr…. Dégagement ! La jeune femme se relève contre le coin alors que la quadragénaire lui fonce dessus, coup de coude de l’américaine qui enchaîne… EXPLODER SUPLEX CONTRE LE COIN ! On voit que Toyota se relève en titubant… BELLY-TO-BAYLEY SUPLEX ! Un, deux, tr… Elle a un pied dans les cordes et Bayley n’y croit pas ses yeux… Elle relève sa rivale… qui la place sur son dos… OH ! DEATH VALLEY DRIVER ! Un, deux, tr… Dégagement !!!! Mais quel combat ! Quel combat ! Toyota monte sur le coin… DIVING MOONSAULT ! Non ! Esquivé ! Elle se projette dans les cordes… SLIDING FOREARM SMASH ! 1, 2… Toujours pas ! C’est dû à toi à moi, on dirait que les deux femmes font se battre jusqu’à la fin des temps… La plus jeune relève son aînée et tente sa prise… Non ! Manami la repousse, elle lui porte un Roundhouse Kick avant de tenter une Electric Chair… NON ! INVERTED FRANKENSTEINER ! La nippone se relève en titubant, elle se mange un Rolling Elbow… Ce n’est pas finit… BELLY-TO-BAYLEY ! Que fait-elle ? Oh elle grimpe sur la troisième corde… DIVING SPLASH ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Bayley.

***

Après le combat les deux femmes se prennent dans les bras ! Becky Lynch rejoint le groupe et lève les mains des lutteuses qui semblent exténuées, la rouquine en profite pour proposer à la japonaise de rejoindre leur groupe afin d’affronter le Barber Club lors du prochain PPV… Toyota répond qu’elle est flattée et qu’elle est ravie d’avoir pu affronter une femme comme Bayley qui est l’avenir de la lutte féminine, mais qu’elle doit s’occuper de la JPO et qu’en plus c’est à la nouvelle génération de s’occuper de ce problème… Elle quitte ensuite le ring sous les ovations du public… Becky Lynch semble un peu déçue, mais elle annonce que jeudi soir elle prendra le titre à Austin Aries et qu’entre-temps elle trouvera un combattant qui acceptera de faire équipe avec Bayley et elle pour affronter ses clowns du Barber Club… Elle rappelle à la foule qu’elle doit toujours briser le bras d’A-Double et qu’elle compte bien le faire d’ici peu de temps….

***

On nous dit que Shynron et Mike Bayley ne seront pas là ce soir à cause d’un problème de transports. On nous annonce également que ce jeudi, David Finlay, Jr. Défendra une nouvelle fois sa ceinture dans un Open Challenge…

***

Single Match :
Joe E. Legend vs. La Luchadora


Le canadien semble confient il ne respecte pas beaucoup son adversaire et lui met quelques claques avant de la balancer dans un coin, cette dernière esquive un Stinger Splash et grimpe sur la troisième corde… Diving Crossbody ! Oh ! Il esquive et enchaîne aussitôt avec une Running Senton ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il commence à ricaner et met quelques claques à la demoiselle masquée avant d’aller taper dans la main de Kevin Northcutt… Il se retourne… OMG ! SPEAR DE LA LUCHADORA ! Cette dernière escalade rapidement le coin… DIVING ELBOW DROP ! Un, deux, trois !

Vainqueur : La Luchadora.

***

Kevin Northcutt monte rapidement sur le ring et attaque la gagnante dans le dos, il lui arrache son masque… OH ! C’EST KAIRI HOJO ! Il écarquille les yeux et ne voit pas le Low Blow arriver… KANA aussi débarque et porte une Running Clothesline sur le texan qui tombe à l’extérieur ! Là Mike Quackenbush annonce que ce jeudi à YouCatch Kairi Hojo affrontera Kevin Northcutt dans un Texas Death Match et que le perdant sera banni de l’arène lors du PPV « Everybody Wants To Rule The World » … Les deux nippones semblent ravies…

***

Nous sommes dans le Parking de la WBW, le bus de la BDK arrive et ses membres commencent à descendre, les champions par équipe se trouvent en tête du cortège… Soudain on aperçoit une ombre sur le toit d’un camion… Oh ? C’est El Generico ! Il prend de l’élan… DIVING CROSSBODY SUR LES CHAMPIONS PAR EQUIPE ! Au même moment Senza Volto, Flamita et Dragon Lee sortent de leurs cachettes… Le premier lutteur monte sur une des caisses de la régie et fonce sur David Finlay, Jr… Oh ! Diving Hurricanrana ! Tursas l’attrape par le slip et le balance violemment contre une voiture avant de se manger un Low Blow de Dragon Lee qui se met à quatre pattes… OH ! AIR HARDY DE FLAMITA QUI PARVIENT A LE METTRE A TERRE ! El Generico et Claudio Castagnoli commencent à se battre, le champion semble prendre l’avantage et fonce sur son adversaire… WHAT THE FUCK ? EXPLODER SUPLEX ! LE SUISSE S’ECRASE CONTRE UNE VOITURE ! Là le Luchador balance le WBW Grand Championship à Dragon Lee qui l’éclate dans la tronche de Nokken… Il annonce que si c’est la guerre que veut Claudio Castagnoli il l’aura et que pendant toute la durée de ce conflit il ferait mieux d’éviter de trop s’attarder sur Scurll et ses sbires ! Le québécois rappel au monde qu’il est le Challenger n°1 et qu’il quittera la WBW avec le titre suprême !

***

Tag Team Match :
Sheamus O’Shaunessy & Takashi Sugiura vs. No Longer Loosers (Colin Delaney & James Ellsworth)


Les No Longuer Loosers arrivent fringués comme les Hardy des années 1990, James tente même d’imiter la danse dégueulasse de Jeff sous le regard affligé de Sheamus O’Shaunessy… Ce dernier finit par l’envoyer contre un coin pour lui détruire le torse à coups d’atémis. Il roule ensuite hors du ring et récupère un micro… Il prétend que ce combat sera un avertissement donné aux deux cornus de la BDK qui doivent surement voir des étoiles au moment où il parle… Ellsworth tente de revenir en fonçant sur l’irlandais qui lâche son micro et enchaîne avec un Irish Curse ! Il se relève tranquillement et reprend le microphone pour continuer en disant que les vikings n’auraient jamais dû s’attaquer à un guerrier celtique comme lui… Oh ! Sugiura lui tape sur le dos pour faire le changement… LARIAT ! Il décapite littéralement le pauvre Ellsworth avant de demander le micro… Il lâche alors un « Listen BDK » et enchaîne d’énormes atémis qui rougissent le torse du malheureux qui semble à deux doigts de chialer… Il tente ensuite un Olympic Slam, mais l’ex de Carmella se dégage et tape dans la main de Colin… Oh ! Il rentre rapidement et fait reculer Takashi avec quelques coups de poings avant de tenter un Side Effect à la Matt Hardy, forcément le japonais le repousse violemment et le coupe littéralement en deux avec un Spear avant de faire le tag avec Sheamus qui reprend la parole pour la même occasion… il avoue détester Sugiura, mais explique qu’il le respecte car il est un des plus gros cogneurs qu’il connaisse… Nokken et Tursas eux sont deux gros tas qui ne savent que profiter de leurs poids et de leurs tailles pour dominer… là Delaney se relève et fonce sur Sheamus qui balance un « SHUT UP I TALK » avant de placer un Brogue Kick sur Delaney… Il explique qu’il veut détruire les deux hommes forts du BDK et qu’il aura bientôt leurs têtes avant de poser un pied sur Delaney inerte… Un, deux, trois !

Vainqueurs : Takashi Sugiura & Sheamus O’Shaunessy.

***

En coulisse on voit les Young Bucks qui se préparent pour leur combat du soir… Quand soudain Johnny Gargano et Tommaso Ciampa viennent les voir… Le premier dit qu’ils sont juste venus pour rappeler que les Young Bucks ne sont pas ou plus la meilleure équipe du monde… Que les DIY ont prouvés qu’ils étaient les plus talentueux en se débarrassant des USAlpha ! Nick répond simplement un « Sorry… Who are You !? » Ciampa rigole et rétorque que même s’il déteste ses bâtards du Barber Club il espère que Aries et Scurll leurs mettrons la misère dans le ME de ce soir !

***

Chris Jericho est sur le ring autour de lui on reconnait le décor du Highlight Reel, il annonce alors que c’est la première fois qu’il présente son talkshow à la WBW et que pour attirer du monde il a décidé d’inviter une personne exceptionnelle qui révolutionne le monde de la lutte professionnelle depuis des années et qui a souvent foulé le même ring que lui, qui a un talent inouï et qui a la chance d’être apprécié de tous ! ALEXA BLISS ! Evidemment la belle blonde est accueillie par des huées alors qu’elle se dirige vers son partenaire avec un grand sourire. Elle reste sur la rampe et demande aux fans s’ils auraient préféré voir Rey Mysterio… Les spectateurs réagissent positivement et elle répond que ce genre de réaction et digne d’un gamin, elle pointe d’ailleurs un gosse qui porte un masque du Luchador et qui a la chance de se retrouver en Ringside… Là la jeune femme s’approche de lui… et lui arrache son masque avant de prétendre que Rey² pousse les jeunes générations à se planquer derrière de vulgaires bouts de plastiques… Y2J continue cette argumentation pour sa complice en disant que le natif de San Diego est un lâche et que depuis trois décennies il se cache derrière les autres… qu’ils s’appellent Eddie Guerrero ou Batista... Pour Jericho, Rey est un opportuniste qui tente de voler la lumière qui irradie de ses partenaires… Malheureusement le 6 février prochain, ce nabot finira comme Shynron et Mike Bailey et se retrouvera humilié, son visage dévoilé au grand jour… La LOW perdra alors son héros avant même qu’il n’ait eu le temps d’arriver ! Alexa termine en disant qu’il n’y a que les héros n’existent pas, qu’il y a que les forts et les faibles que souvent ces derniers se mettent à rêver de héros pour ne pas déprimer… Mais qu’heureusement des gens comme Chris et elles sont là pour les ramener à la réaliser… « BOOYAKA ! BOOYAKA ! » OH MY GOD ! C’est le véritable Rey Mysterio… Il fonce dans vers le ring et esquive une Clothesline du Lionheart avant d’enchaîner avec un Tilt-a-Whirl Hurricanrana qui balance le canadien entre les cordes ! Oh ! Bliss lui met une gifle et elle fait l’erreur de le balancer dans les cordes… Tilt-a-Whirl Hurricanrana ! Elle finit juste à côté de son compère ! DOUBLE 619 !? Non ! Bliss roule hors du ring, mais Jericho lui se prend la prise… Le Luchador passe derrière les cordes pour son West Coast Pop il saute… Noooon ! Bliss lui attrape la jambe, il la dégage d’un coup de pied et ressaute… OMG ! CODEBREAKER DE JERICHO ! Il enchaîne aussitôt… WALL OF JERICHO ! WALL OF JERICHO ! Alexa remonte sur le ring, elle met plusieurs gifles au mexicain coincé dans la prise de soumission, elle se permet même d’essuyer ses chaussures sur son crâne en gueulant : « Are You Suffering Pathetic Dwarf? » après cette phrase, elle tente de lui arracher son masque, mais les arbitres arrivent à ce moment-là et obligent Chris à lâcher la prise… de toute évidence leur affrontement du 6 sera chaud bouillant…

***

Tag Team Match :
The Barber Club (Austin Aries & Marty Scurll) vs. The Young Bucks (Matt Jackson & Nick Jackson)


La tension est palpable… En effet les membres des deux clans se trouvent autour du ring pour observer ce combat qui commence par une opposition entre Scurll et Nick Jackson, le barbu prend d’ailleurs l’avantage en amenant le voltigeur au sol et en lui portant une clé de bras… L’américain parvient cependant à rouler à se dégager, il tente ensuite un Superkick, heureusement le local lui attrape le pied et tente d’enchaîner… German Suplex ! Non ! Il retombe sur ses pieds ! Spinning Heel Kick ! Esquivé ! European Uppercut du leader du BC UK qui se projette ensuite dans les cordes… Oh ! Small Package du plus jeune des frères… Un, deux… Dégagement ! Scurll se relève, mais se mange un Jawbreaker suivit d’un Spinning Heel Kick ! Les Bucks en profitent, ils font le changement et l’aîné place un Slingshot Senton avant d’appeler son frère… Il bloque le vilain entre les cordes alors que son partenaire prend de la hauteur… SENTON BOMB ! Un, deux, tr… dégagement ! Les frères Jackson commencent à taper du talon au sol… DOUBLE SUPERKICK ! Non ! Marty attrape le pied de Matt et le balance sur Nick qui l’attrape par réflexe… OH ! JUMPING NECKBREAKER DE SCURLL SUR MATT ! Il fait le tag avec Austin Aries qui grimpe sur la troisième corde… Diving Crossbody !? Esquivé ! A-Double fait une roulade et esquive la Clothesline de son ennemie avant de passer dans son dos… Inverted Atomic Drop ! C’est suivi d’une Rolling Elbow ! Il grimpe alors sur la troisième corde… Les rivaux s’échangent plusieurs coups de Matt Jackson prend l’avantage… Sun Set Flip Powerbomb !? Non ! Aries se tient aux cordes et dégage l’ennemi avec un coup de pied avant d’enchaîner… DIVING MOONSAULT ! Un, deux, Nick brise le tomber et se fait balancer à l’extérieur alors que son frère en profite pour placer un Small Package… Un, deux, tr… C’est transformé… HORN OF THE ARIES ! Il semble souffrir le martyr, mais n’abandonne pas… le deuxième Bucks revient… SLINGSHOT CROSSBODY SUR ARIES QUI PORTAIT TOUJOURS SA PRISE ! Nick se projette dans les cordes… OH ! SUPERKICK DE SCURLL ! Ce dernier prend de l’élan… DRAGON SLEEPER SLAM !

Au même moment Matt Jackson se relève difficilement… Marty lui motive son partenaire et… OH ! HIGH LOW ! HIGH LOW SUR LE MEMBRE DU BULLET CLUB ! Un, deux, tr… dégagement ! Marty reprend alors le dessus et commence un travail méthodique sur le dos de son adversaire avant de finalement le lancer dans les cordes… Hurricanrana ! Non ! Scurll résiste et le soulève, il le garde en l’air et se rapproche de son coin… Aries monte d’ailleurs sur la troisième corde… DIVING BACK ELBOW + POWERBOMB COMBINAISON ! Un, deux, tr… « The Indy Taker » brise le tomber ! Il esquive une Clothesline d’Aries et enchaîne aussitôt… SLICEBREAD #2 SUR SCURLL ! Il n’a pas le temps de se relever qu’Austin lui attrape le dos… German Suplex ! Il retombe sur ses pieds… SUPERKIIIICK ! Rick Roland grimpe sur l’apron du ring… SUPERKIIIICK ! Oh ! Il relève son frère… Capriese tente de monter… DOUBLE SUPERKIIIICK ! Les membres du BC US enchaînent… MORE BANG FOR YOUR… NON ! MARTY SCURLL PASSE DANS LE DOS DE MATT… DRAGON SUPLEX ! Oh ! Ce n’est pas finit… Nick tente un Rolling Elbow… Il lui attrape le bras et enchaîne… DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX ! Il veut faire le tomber, mais l’arbitre lui apprend qu’il s’est trompé de Bucks… Il se relève… SUPERKICK DE MATT ! Il titube… OH ! SCURLL REPOND AVEC UN SUPERKICK ! Yujiro Takahashi grimpe sur l’apron du ring… OH ! SPEAR ! SPEAR DE LATIMER QUI LE FAIT TOMBER DE SON PIEDESTAL ! Nick Sutton attrape alors Charlotte par les cheveux et la balance contre l’escalier en acier… Marty ne fait pas trop attention à cela il se projette dans les cordes… OH ! KENNY OMEGA EST SUR LE RING ! SUPERKICK SUPERKIIIIIIIICK ! DING DING ! DING ! DING !

Vainqueurs via Disqualification : The Barber Club.

***

C’est le chaos ! La baston générale ! Sutton monte rapidement sur le ring et fonce sur Omega qui esquive sa Lariat et enchaîne aussitôt… OMG ! ONE WINGED ANGEL ! What !? Prince Devitt monte rapidement sur la troisième corde… DIVING DOUBLE FOOT STOMPS ! Neville vient en aide à ses nouveaux potes, il met quelques droites à l’irlandais avant de se projeter dans les cordes… Oh ! Il esquive la Lariat et saute à l’extérieur ! SUICIE DIVE SUR GALLOWS ! Adrian se relève et… OH ! JUMPING CUTTER DE GALLOWS ! Celui-ci remonte rapidement sur le ring… WHAT !? ROLLING ELBOW D’AUSTIN ARIES QUI ENCHAINE AVEC UN BRAINBUSTER ! Sur le ring il ne reste que Scurll / Aries d’un côté et Kenny Omega / Prince Devitt de l’autre… Le Vilain prend alors la parole pour dire qu’ils ne peuvent pas en rester là et qu’il défit donc le Bullet Club pour un évènement spécial, un PPV organisé par leurs soins… et qui aura lieu ce dimanche cinq décembre… la foule exulte, mais les deux hommes se content de rigoler et de battre en retraite par le public alors qu’une horde d’officiels et d’arbitres – qui doivent quand même en avoir marre – arrivent pour stopper cette guerre de gangs…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:14

NEW WORLD OF SPORT #10
Live on ITV News - 07/02/17 - Wembley Arena




Une musique de Rammstein résonne et la Bruderschaft des Kreuzes débarque sous les huées du public. Claudio Castagnoli dit que le public devrait le remercier d'avoir mis fin à cette purge qui opposait Marty Scurll et Prince Devitt il précise d'ailleurs que le sbire de ce dernier n'aurait jamais dû l'attaquer car désormais le Bullet Club va avoir affaire à la Fraternité de la Croix, il rajoute que son clan va continuer sa recherche de l'œil de Tyr et que pendant cette quête ils détruiront tous les groupes rivaux à commencer par mes deux Clubs ! En parlant de Clubs, le Barber finit par arriver mener par Marty Scurll qui débarque sous les ovations du public il avoue qu'il se demande si Claudio va un jour comprendre que tout le monde se fiche de la BDK et de ce putain d'artefact au nom chelou. Il précise ensuite que maintenant qu'il a réglé ses comptes avec les larbins de Devitt il va pouvoir récupérer le WBW Grand Championship dans les plus brefs délais...

« OLE ! OLE ! OLE ! » El Generico débarque à son tour il est en colère et arrive en disant que les gens oublient un peu vite qu'il est le Challenger n°1 et qu'il n'ira pas à Londres pour perdre face à un hypocrite comme Castagnoli, Scurll le coupe en affirmant qu'il n'a rien de personnel contre l'homme masque mais qu'il ferait mieux de retourner à la FSP pour ne pas se retrouver pris dans une guerre qui le dépasse largement... Davey Richards qui était jusque-là silencieux pète un câble il gueule qu'il en marre d'entendre des loosers comme eux dire qu'ils méritent des matches contre un mec comme Claudio Castagnoli il avoue qu'il capable de les détruire sans aucuns soucis ! Là Mike Quackenbush fait son entrée dans l'arène il annonce que ce soir Davey Richards, El Generico et Marty Scurll s'affronteront et le vainqueur sera le nouveau Challenger numéro un au WBW Grand Championship !

***

Best of Five Series – Match #4 :
Adrian Neville vs. Will Ospreay


C’est donc le quatrième match entre ces deux rivaux qui se connaissent désormais sur le bout des doigts ! Comme souvent Neville tente de prendre le dessus rapidement en enchaînant les coups de pieds et fait ensuite l’erreur de lancer son ennemi dans les cordes, celui-ci tente d’enchaîner avec une German Suplex, mais la prise est contrée en petit paquet… Un, deux, tr… Adrian se relève un peu surpris et son ennemi essaie de le surprendre en portant lui aussi une German Suplex, le vétéran retombe sur ses pieds avant de prendre de l’élan pour placer un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Non ! Le trentenaire est repoussé et projeté un petit peu plus loin avant de se manger une Corkscrew Enzuigiri de son opposant qui lui met quelques gifles en rigolant… Le barbu saisit alors l’ouverture et se venge en plaçant son ennemi sur ses épaules ! Fireman’s Carry Slam !? NON ! Will retombe sur ses pieds et répond avec un Pélé Kick ! What The Fuck ? Le lutteur de la WBW avait prédit le coup et se place sous l’assassin des airs pour le remettre sur son dos, malgré tout l’envahisseur bouge trop et parvient à contrer ! Inverted Frankensteiner… Non ! No Way ! Neville se réceptionne sur les mains et fait une roue avant d’esquiver une Clothesline et de contre-attaquer avec une German Suplex ! Quoi encore !? Ospreay retombe sur ses pieds et lance sa Némésis dans les cordes… HANDSPRING TORNADO DDT ! OMG ! Un, deux, tr… Et simplement deux ! L’assaillant n’y croit pas ses yeux !

Adrian engueule l’arbitre avant de critiquer le public et de monter sur la troisième corde… Oh ! Will revient et le pousse pour l’empêcher de sauter ! Il enchaîne aussitôt… Cheesy Nacho Kick ! C’est suivi d’une Powerbomb ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il monte sur le coin et tente une Shooting Star Press esquivée par le représentant du BC qui le relève manu-militari et se venge avec un enchaînement de kicks assez stiffs avant de prendre un petit peu d’élan… SUPERKICK DE WILL OSPREAY ! Il bondit ensuite sur les cordes… RUNNING HIGH KNEE ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il grimpe sur la troisième corde et tente un Springboard Forearm Smash… Esquivé ! Les deux hommes se foncent dessus… ESSEX DESTROYER ! FRONT FLIP DDT ! Un, deux, tr… Il a un pied dans les cordes ! Will s’énerve et bouscule l’arbitre avant d’escalader les cordes sous les huées. Quoi !? Il est rejoint par le natif de Newcastle qui lui met quelques coups de têtes ! SUPER HURRICANRANA ! Un, deux, tr… Très agacé Neville relève sa proie et tente un Tombstone Piledriver... OH non ! C’est retourné !? Quoi ! Non ! Adrian parvient à se remette sur ses pieds, mais Ospreay se dégage et… RAINAH MAKER ! Toujours pas ! Le High Flyer expérimenté, le pousse violemment contre le coin… OSCUTTER !? NON ! NO WAY ! BACKSTABBER DE NEVILLE QUI L’AVAIT VU VENIR ! Il enchaîne aussitôt avec son Rings of Saturn… Ospreay abandonne !

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Neville est sur le ring et il reprend son souffle quand Mike Quackenbush débarque, il explique que les deux hommes sont désormais à deux partout et qu’il va donc falloir une cinquième et dernière manche pour les départager ! Il annonce que celle-ci se déroulera lors de la Night One de « Everybody Wants To Rule The World » et qu’il ne s’agira pas d’un combat basique, mais… d’un LADDER MATCH ! Quand Adrian se retourne il voit alors Ospreay qui débarque et qui lui explose une échelle en pleine tronche avant de l’ouvrir, l’escalader et prendre la pose au sommet de cette dernière !

***

Tag Team Match :
No Longer Loosers (Colin Delaney & James Ellsworth) vs. Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke)


Les « No Longer Loosers » sont habillés comme les To Cool et ils dansent alors que Gulak et O’Rourke les regardent d’un air attristé et atterré, O’Rourke se lance alors sur Delaney et enchaîne les coups d’avant-bras avant de la balancer dans les cordes et de le décapiter d’un coup de la corde à linge ! Il enchaîne avec une Snap Suplex ! Non ! Delaney parvient à se dégager et il fait le changement avec James qui grimpe sur la troisième corde… QUOI ! CROSSBODY SUR FRANCIS ! Le maigrichon se projette dans les cordes, mais il est stoppé net par une Belly to Belly Suplex ! Les Takemikazuchi font le changement, Drew relève Ellsworth… QUOI !? NO CHIN MUSIC ! OUTTA NOWHERE ! Un, deux… Dégagement ! L’homme sans menton n’y croit pas ses yeux, il retente sa chance, mais cette fois-ci Gulak bien que groggy a vu le coup venir ! Il passe dans le dos de son rival… SAITO SUPLEX ! Il fonce dans le coin de l’ennemi pour faire tomber Delaney et il se place derrière sa victime…. RUNNING EUROPEAN UPPERCUT + GERMAN SUPLEX COMBINAISON ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Takemikazuchi.

***

En coulisse on voit Kevin Northcutt et Joe E. Legend, le premier dit que les deux Clubs devraient le remercier, car grâce à lui le PPV « Just Too Sweet » a gagné énormément en Star Power et sans la présence des Real Legends of Wrestling l’évènement ne se serait pas aussi bien vendu. Il rappelle ensuite que ce jeudi il affrontera la niakouée Kairi Hojo dans un Texas Death Match, un genre de combat qu’il connait sur le bout des doigts et que cela lui permettra de mettre un terme à la misérable carrière de la japonaise qui n’aura même plus le courage de sortir dans la rue après cela.  Joe E. Legend termine en disant qu’après jeudi, KANA n’aura plus personne pour la protégée et qu’elle sera bientôt aussi morte que la JPO…

***

6-Man Tag Team Match :
Die Bruderschaft des Kreuzes (David Finlay, Jr. & Nokken & Tursas) vs. Jack Gallagher & Sheamus O’Shaunessy & Takashi Sugiura


Ce combat commence très fort avec une confrontation brutale entre Sheamus et Tursas, l’irlandais se lance corps et âme dans la bataille pour enchaîner les coups de poings et essayer de faire vaciller le géant qui fait tout de même quelques pas en arrière ! Encouragé par cela, le roux se projette dans les cordes et tente une Clothesline qui fait à peine bouger le monstre cornu qui répond en l’attrapant à la gorge… Chokeslam !? Non ! Le guerrier celte arrive à se dégager de l’étreinte et cours à nouveau dans les cordes, le colosse utilise la vitesse du « Great White » pour le faire passer par-dessus la troisième corde ! O’Shaunessy retombe sur ses pieds et revient en plaçant un coup de la guillotine et un Slingshot Shoulder Block qui fait tituber l’homme fort de la BDK… Il fait le tag avec Sugiura qui ne prend pas mal d’élan et enchaîne… LARIATOOOO ! Il fait tomber l’adversaire au sol et Jack Gallagher lui tape sur l’épaule avant de prendre de la hauteur… DIVING HEADBUTT ! Un, deux… Jack est balancé plusieurs mètres plus loin par Tursas qui se relève en s’aidant du coin ! Le Gentleman tente le coup et fonce… SPINNING SIE SLAM DU NORDISTE ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le titan fait donc le changement avec son partenaire habituel qui balance sa proie dans les cordes et lui porte un Big Foot avant d’enchaîner… SITOUT SPINEBUSTER ! Un, deux… Et simplement deux ! Il balance le britannique contre un coin et tente un Stinger Splash qui est esquivé ! Le gringalet à moustaches se propulse dans les cordes… CORNER DROPKICK ! Il bondit et tape dans la main de Sugiura qui se projette dans les cordes… SPEAR SUR NOKKEN QUI TITUBAIT ! Un, deux, tr… David Finlay brise le tomber ! Il est rapidement balancé hors du ring par le nippon qui tente de relever Nokken… Non ! Le Viking le place sur son dos… Samoan Drop ! Il enchaîne aussitôt. Running Senton ! Un, deux, cette fois-ci c’est Sheamus qui brise le tomber et est engueulé par l’arbitre !

Evidemment la Fraternité de la Croix en profite pour martyriser le pauvre japonais qui est finalement placé sur les épaules de Nokken… Non ! Il se dégage et lui attrape le dos… SAITO PLEX ! Il fait maintenant le changement avec Jack qui monte sur le Turnbuckle et saute sans hésiter… DIVING SENTON BOMB ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il multiplie les European Uppercuts sur son ennemi encore à genoux, puis se projette dans les cordes… Running Dropkick ! Un, deux… Dégagement ! Il reprend de l’élan… Quoi !? Tursas entre sur le ring… RUNNING CROSSBODY ! Jack est littéralement écrasé ! L’arbitre l’engueule, mais cela permet à Nokken de ramper jusqu’à son coin et de taper dans la main de David Finlay qui commence à s’amuser avec le moustachu ! Il le place sur ses épaules… Rolling Fireman’s Carry Slam ! Il bondit sur le coin… DIVING MOONSAULT ! Il enchaîne… CELTIC CROSS ! Oh ! Un, deux, tr… Quoi !? Le « Fils De » relève l’épaule de son opposant et il commence à rigoler… Il lui met quelques claques alors qu’il est encore à genoux, il s’apprête à le relever quand… SMALL PACKAGE ! Un, deux, trois ! Victoire de Gallagher ! Victoire ! OUTTA NOWHERE !

Vainqueurs : Jack Gallagher & Sheamus O’Shaunessy & Takashi Sugiura.

***

David se relève ne furie et il explose la tronche du vainqueur avec une Clothesline avant d’esquiver de justesse un Broge Kick de Sheamus qui prend des nouvelles du Cruiserweights… Nokken et Tursas eux tirent David hors du ring et commencent à l’engueuler en retournant en coulisse ! De toute évidence, la BDK ne s’attendait pas à un tel retournement de situation !

***

Tag Team Match :
DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) vs. Firestarters (Dragon Lee & Flamita)


Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, Dragon Lee attaque directement Tommaso Ciampa à en enchaînant les coups de poings et les coups de pieds ! C’est assez stiff et le sicilien et lui-même surprit par la fougue du mexicain, c’est d’ailleurs pour cela qu’il met quelques secondes avant de lui répondre avec un énorme coup de tête et une tentative de Discus Clothesline contrée en Small Package ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le dragon se projette dans les cordes et il s’envole à cause d’une Belly to Belly Suplex de son ennemi qui le lance contre un coin, il propulse ensuite Johnny contre lui, ce lui envoi la pareille ce qui permet à l’italo-américain de tenter un surpassement… Quoi !? FRONT FLIP DDT ! Personne ne l’avait venir par si tôt ! Un, deux, tr… Gargano brise le tomber, mais il se mange un Superkick de son adversaire qui soulève Tommaso, non, ce dernier a encore assez de force pour le repousser et il le calme directement avec un coup de genou en pleine face ! Il tente un Brainbuster, mais son adversaire passe dans son dos… WHAT !? GERMAN SUPLEX DE LEE ! Il se projette dans les cordes, mais n’avait pas prévu que son rival soit un monstre de résilience, l’italien fou se relève et le décapite violemment avec une énorme Lariat ! Les DIY font le changement, Ciampa place un Inverted Atomic Drop avant de se décaler… RUNNING KICK !

Johnny tente immédiatement le tomber ! Un, deux, tr… Dégagement ! L’américain veut en finir… SUPERKICK !? Non ! Il se fait attraper la jambe… German Suplex du latino !? Celle-ci est contrée en Small Package… Un, deux, tr… Lee se dégage, mais en se relevant il ne voit pas Johnny Wrestling arriver dans son dos… BABY CUTTER ! Un, deux, dégagement ! Motivé comme jamais le mari de Candice LeRae part pour un « You’re Dead », mais son ennemi parvient à se dégager et effectue une rotation… TORNADO DDT ! Il bondit ensuite dans son coin… DIVING WEST COAST POP DE FLAMITA ! Celui se projette dans les cordes… Scoop Powerslam de Gargano qui fait le changement avec Ciampa… Flamita se projette dans les cordes et esquive une première Clothesline avant de tomber dans les bras de l’ancien ROH TV Champion qui tente une Death Valley Driver ! Flamita retombe sur ses pieds… Hein !? Quelqu’un le tire hors du ring… C’est Christopher Daniels ! Il lui explose sa ceinture en pleine tête ! Ding ! Ding ! Ding ! Disqualification !

Vainqueurs via Disqualification : The Firestarters.
***

Tommaso Ciampa se penche entre les cordes pour demander des comptes au chauve qui l’assomme également avec sa ceinture… Oh ! Johnny Gargano se projette dans les cordes, sans doute pour tenter un Suicide Dive, malheureusement pour lui et pour ses fans Frankie Kazarian surgit du diable vauvert et enchaîne… POP UP CUTTER ! OH MY GOD ! Dragon Lee monte sur la troisième corde et il bondit… OH ! DOUBLE SUPERKICK ! Le pauvre mexicain est stone au milieu du ring… HIGH LOW ! Le duo de la BDK prend alors le micro pour rappeler qu’ils sont les champions de la fédération, qu’ils sont des légendes dans ce milieu et que si certains ont fait l’erreur de les oublier, ils se feront un plaisir de leurs rafraîchir la mémoire… « I WANNA DESTROY » ! Quoi !? Nick Sutton et Tom Latimer arrivent au pas de course, les vétérans font mine de quitter le ring… En partant les Bad Influence ont laissé leurs ceintures sur le ring ! Le Barber Club se baisse pour les ramasser… OH ! C’était un piège ! Daniels et Kaz attaquent leurs ennemis dans le dos et parviennent à prendre le dessus… HIGH LOW SUR L’ANCIEN MAGNUS ! Ils récupèrent les titres par équipe et quittent ensuite le ring en laissant les trois autres équipes inconscientes….

***

Single Match :
Austin Aries vs. Tracy Williams


Tracy sait très bien que c’est SON occasion de briller ! Alors il se jette immédiatement sur le champion des internets et enchaîne les European Uppercuts qui font évidemment reculer A-Double, il le lance ensuite dans les cordes et tente une Clothesline… Contrée ! Oh ! CRUCIFIX DRIVER ! Aries est aussi très en forme, il balance son ennemi dans le coin et part pour son IED ! C’est contré ! Il se tient la jambe et Williams lui porte un Chop Block suivit d’un Dragon Screw ! Il tente ensuite de l’emprisonner dans un Cloverleaf, mais c’est contré en Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Quoi !? Le jeune Rookie ne lâche pas la jambe de son assaillant… INDIAN DEATH LOCK ! Austin souffre et rampe jusqu’aux cordes pour se sauver… Il enchaîne… HEAT SEEKING MISSILE ! Il relève veut relever son opposant qui le soulève… SHIN BREAKER SUR L’ESCALIER EN ACIER ! Ce n’est pas finit le Rookie enchaîne… BELLY TO BELLY SUPLEX ! Il remet son adversaire sur le ring et place un Single Leg Boston Crab… En voyant son prisonnier ramper jusqu’aux cordes, Tracy lâche et essaie de le tirer jusqu’au centre… mauvaise idée ! Small Package… Non ! HORN OF ARIES ! Le petit protégé de Drew Gulak parvient à se délivrer en donnant un coup dans la jambe blessé du vétéran qu’il récupère aussitôt… FIGURE FOUR LEGLOCK ! A la force de ses bras, le WBW Internet Champion se retourne sur le ventre et renverse la pression, ce qui oblige le Young Lion à lâcher ! Celui-ci veut alors enchaîner… German Suplex ! Contrée en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Aries balance sa proie contre le coin… Il sautille, mais part quand même… CORNER DROPKICK SUR UNE JAMBE ! Williams titube… ROLLING ELBOW EN PLEINE FACE ! Ce n’est pas encore terminé… BRAINBUSTER ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Austin Aries et ses gardes du corps sont sur le ring, le champion des internets prend la parole pour dire qu’il en a marre et qu’il ne veut pas attendre une semaine de plus pour se débarrasser de Becky Lynch et de sa copine, pour lui ces deux nanas sont des parasites qui l’empêchent de se concentrer sur des choses beaucoup plus importantes ! Il affirme qu’il veut les briser ici et maintenant… L’irlandaise finit par montrer le bout de son nom et elle est accompagnée de Bayley qui prend la parole pour expliquer qu’elle a l’impression qu’A-Double a peur d’elles et que c’est pour cette raison qu’il ne veut pas les affronter en combat régulier… Sloan Capriese rétorque alors que de toute façon elles n’ont même pas de partenaire ! La rouquine esquisse un grand sourire avant de dire que le hasard fait bien les choses puisqu’elles avaient prévus de présenter le troisième membre de leur équipe ce soir... Elle se tournent alors vers l’écran géant… OH ! C’EST CHARLOTTE FLAIR ! Celle-ci arrive un t-shirt du Bullet Club, elle lance un regard en direction du trio adverse et affirme que la diction était vrai : les ennemis de mes ennemis sont mes amis ! Elle lance ensuite son micro au sol et les trois femmes fatales cours sur le ring ! La bataille fait alors rage ! Le Co-Leader du Barber Club fonce sur Bayley qui l’intercepte… BELLY-TO-BAYLEY VERS L’EXTERIEUR ! Au même moment Becky Lynch contre une attaque de Rick Roland et le met au sol… DIS-ARM-HER ! Capriese tente un Big Foot sur la blonde du BC qui esquive et enchaîne aussitôt… FIGURE-EIGHT LEGLOCK ! La calineuse se projette dans les cordes et place un Suicide Dive sur Aries alors que les arbitres arrivent pour séparer les deux trios…

***

3-Way Match for a WBW Grand Championship Title Shot :
Davey Richards vs. El Generico vs. Marty Scurll


Dès que la cloche sonne Marty porte un Superkick sur le « Generic Luchador » qui titube et se mange ensuite un énorme Roundhouse Kick de l’américain du combat qui le balance à l’extérieur du ring ! Le Leader du Barber et le loup de la BDK s’échangent alors plusieurs coups, plus stiffs les uns que les autres, Davey commence à prendre l’avantage il projette donc le vilain dans les cordes, ce dernier voit la Clothesline arrivée, il se baisse et place une Baseball Slide sur El Generico qui tentait de remonter ! L’instant suivant « The American Wolf » fonce sur son ennemi qui le reçoit avec un Back Body Drop ! Oh ! Il s’écrase sur le pauvre lutteur de la FSP qui revenait à l’assaut… Scurll se met à courir sur l’apron… RUNNING SOMMERSAULT SENTON ! Il s’écrase sur ses deux opposants et tente ensuite un Superkick sur Richards qui lui attrape la jambe et le fait tourner sur lui-même… GERMAN SUPLEX ! C’est vraiment très serré et c’est pour cela que l’ancien membre des Wolves enchaîne aussitôt avec un Running High Knee sur El Generico qui est projeté contre les escaliers en acier ! Décidemment le challenger officiel a beaucoup de mal à entrer dans ce combat ! Son bourreau essaie même de le mettre hors service en le soulevant pour un Brainbuster sur les marches, le québécois se dégage au dernier moment et parvient à pousser son assaillant en direction du méchant anglais qui le retourne violemment et essaie d’enchaîner… Double Underhook Suplex… Non ! Il n’y arrive pas ! L’un multiplie les European Uppercuts alors que l’autre répond avec de violents coups de pieds ! Au même moment le combattant masqué prend de l’élan et de la vitesse… OH ! TORPEDO DDT SUR RICHARDS ! Le lutteur au grand cœur intercepte ensuite le barbu… EXPLODER SUPLEX CONTRE LA BARRICADE !

Les fans chantent « This is Awesome » alors que El Generico ramène Davey Richards sur le ring, il tente un Brainbuster, mais le Heel passe dans le dos de l’attaquant et tente une German Suplex… Non ! Le favori de la foule retombe sur ses pieds et balance le prédateur contre le coin… HELLUVA KICK ! Il veut enchaîner et attrape donc l’américain pour un l’Exploder Suplex… Quoi !? Marty Scurll passe dans son dos et l’attrape… GERMAN SUPLEX SUR GENERICO QUI TENAIT TOUJOURS RICHARDS ! OMG ! Il tente ensuite d’enchaîner avec sa Chickenwing sur El Generico qui contre avec un Small Package… Un, deux… Dégagement ! Il est projeté contre Richards qui le stop net avec un Superkick ! Le loup revient ensuite à l’Assault… RUNNING HIGH KNEE ! Quoi !? Low Blow de « The Villain » qui met une belle gifle au représentant du clan rival et qui déroule… DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement in-extremis ! Marty s’énerve sur l’homme encore au sol et il lui écrase le visage à coups de pieds, cette haine l’empêche de voir le combattant masqué passer dans son dos… OMG !? DRAGON SUPLEX ! DRAGON SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement ! El Generico essaie alors de placer un Split-Legged Moonsault sur Richards... Un, deux, ce n’est pas suffisant ! Il positionne le britannique sur la troisième corde pour son « Brainbustaaah », mais l’ennemi le contre et enchaîne… TORNADO DDT ! IL TRANSFORME CELA EN CROSSFACE CHICKENWING ! C’est terminé ! C’est terminé ! Quoi !? Mais non ! Pas encore ! Claudio Castagnoli arrive en courant et il donne un coup de pied à son éternel rival pour le faire lâcher prise, il le projette ensuite dans les cordes… SWISS DEATH ! Le suisse ne fait plus attention à El Generico qui est à genoux… LOW BLOW SUR LE CHAMPION ! Son Challenger légitime lui attrape le dos… DRAGON SUPLEX ! Richards veut quand même en profiter, il attrape El Generico dans le dos… German Suplex ! Le bougre retombe sur ses pieds et il pousse violemment le Heel contre le coin avant d’enchaîner… HELLUVA KICK ! Ce n’est pas finit… BRAINBUSTAAAAAH ! Un, deux, trois !

Vainqueur et toujours challenger : El Generico.

***

Le show se conclus sur El Generico qui est rejoint par Flamita et Dragon Lee pour fêter cette victoire, alors que Marty Scurll lui se relève en fusillant Claudio Castagnoli du regard.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:15

NEW WORLD OF SPORT #11
Live on ITV News - 15/02/17 - Wembley Arena




Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Oh non ! C’est Curt Hawkins et son partenaire ! « The League of Extraordinary Superheroes » est dans la plage pour le plus grand plaisir des fans qui les accueillent sous une véritable standing ovation ! Cela fait plaisir au Prince du Queens qui affirme que c’est la première fois qu’il pose un pied sur cette île et qu’il a donc décidé de la renommer : « The Great Hawkins », car il n’a aucune idée de qui est ce « Britain » et que quoi qu’il en soit il était moins grand que lui. Heath Slater emboite le pas en rappelant à la foule qu’ils sont désormais les MARVEL Warriors Champions et qu’ils sont venus ici pour défendre leurs titres contre des adversaires méritants… OH ! André Tyson et Marq Creed débarquent sous les huées du public, les deux boxeurs prétendent qu’ils n’auraient jamais dû perdre les titres de champions par équipe et qu’ils veulent affronter les bouffons ici et maintenant… Quoi !? Mike Bailey et Shynron débarquent à leur tour, le karatéka félicite d’abord les super-héros pour leur victoire et envoie ensuite chier Creed et Tyson en précisant que Hawkins et Slater ne sont pas venus à la WBW pour affronter des mecs qu’ils ont déjà vaincus, mais bien pour se confronter à de nouveaux lutteurs… Des mecs aériens et dynamiques comme son partenaire et lui ! Le ton commence à monter et la tension également…

« BREAK THE WALL DOWN ! » Oh Chris Jericho débarque accompagné de la belle Alexa Bliss, il est en costard et s’arrête sur la rampe… Il râle et dit que la WBW avait déjà assez de bouffons comme Ellsworth, Delaney, Northcutt ou Legend et que Hawkins et Slater auraient pu rester aux USA ! Il prend ensuite un air interrogateur et se demande ce qu’est la MARVEL et s’il s’agit d’une fédération de lutte professionnelle ! Bliss le corrige en disant que cela ressemble plus au spectacle de théâtre d’une classe de maternelle. Cela ne plait pas à Marq Creed qui traite Alexa de p*te et qui lui que si elle ne veut pas se retrouver avec quelque chose dans la bouche, elle ferait mieux de se la fermer. Contre toutes attentes, la blonde explose de rire, elle rétorque que ce genre d’argument elle l’entend tous les jours, mais que ça ne l’empêche pas d’être invaincue en solo et d’être venue à bout de nombreux mecs… Shynron et Bailey s’agacent eux aussi… Heath Slater dit qu’ils sont venus ici pour du Challenge et qu’ils n’ont jamais peurs ! Ils acceptent donc de défendre leurs ceintures dans un Fatal Four Way Elimination Match… Apparemment l’offre est acceptée.

***

MARVEL Warriors Championship :
The League of Extraordinary Heroes (Curt Hawkins & Heath Slater) © vs. The Natural Selection (Alexa Bliss & Chris Jericho) vs. The Ninjas With Altitude (Mike Bailey & Shynron) vs. The Power Gloves (André Tyson & Marq Creed)


Heath commence le combat en faisant face à un Shynron remonté à bloc, ce dernier bondit dans tous les sens et il parvient à dominer le champion grâce à sa vitesse hors du commun. Et alors que le dragon est lancé dans les cordes, Hawkins balance une télécommande dans la main de son pote qui appuie sur le bouton « Slow Motion », à ce moment précis le lutteur masqué commence à avancer au ralenti ce qui permet au One Man Band de l’intercepter et de le mettre au sol avec un Scoop Powerslam ! Scandalisé, Mike Bailey bondit et fonce à toute vitesse sur le rockeur qui appuie sur « Pause », là le canadien s’arrête net et garde la pose jusqu’à ce que l’ennemi lui porte une belle Clothesline ! C’est maintenant au tour de Bliss de rentrer sur le ring ! Heath la regarde et hurle un « I’ve Got the Power » avant d’appuyer une nouvelle fois sur pause… Mais la blonde continue à bouger et lui lance un regard qui en dit long avant d’attraper la télécommande, de la balancer dans le public et de gifler le petit rigolo ! Elle se retourne… Oh ! Missile Dropkick de Shynron qui revient dans la partie ! Il se projette dans les cordes et porte un Tilt-a-Whirl Headscissors au père de famille qui s’écrase dans un coin ! Marq Creed profite de cela pour taper sur l’épaule du champion et enfin entrer dans le match ! Rapidement il multiplie les droites pour faire reculer les droites sur le pauvre Luchador qui ne fait que reculer, il le lance ensuite dans un coin… Stinger Splash esquivé ! Shynron se projette dans les cordes… HANDSPRING CUTTER ! Il rampe maintenant jusqu’à son coin… Il fait le tag ! Mike Bailey se place sur l’apron du ring… Springboard Spinning Heel Kick sur le black ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux et décide d’enchaîner les kicks à la façon Karaté Kid, l’afro-américain est d’abord acculé avant de finalement répondre avec une énorme droite qui lui rappelle ses années de boxeur ! Cela lui permet de faire le changement avec son partenaire, les deux sportifs se mettent à marteler le torse du malheureux qui ne peut rien faire… Finalement André Tyson tente un surpassement, mais son ennemi lui répond avec un coup de pied dans la face ! Bailey passe ensuite derrière le criminelle… GERMAN SUPLEX ! Il motive le public et escalade le coin… Hein !? Chris Jericho lui tient la jambe… Cela permet à Tyson de le rejoindre… SUPERPLEX ! Le puncheur esquisse un grand sourire et Y2J en profite pour faire un Blind Tag… Il entre dans le ring à toute vitesse et enchaîne… LIONSAULT ! Un, deux, trois !

[The Ninjas With Altitude éliminés par The Natural Selection]

Forcement André n’a pas beaucoup aimé le fait qu’on lui vole la vedette et le tomber, il enchaîne donc les coups de poings sur le canadien avant de le lancer dans les cordes et de lui porter une Cactus Clothesline il le projette ensuite en direction de Marq qui l’intercepte et lui porte une T-Bone Suplex ! Les blacks se vantent d’être en train de dominer une légende du business, mais cette dernière en profite… Small Package ! Un, deux, tr… Dégagement ! L’anglais se relève à toute vitesse et calme les ardeurs de Jericho avec un Rolling Elbow particulièrement stiff ! Il grimpe ensuite sur la troisième corde et s’apprête à sauter quand soudain Alexa Bliss surgit derrière lui et le pousse… CODEBREAKER DE JERICHO ! Il fait le changement avec Bliss qui prend de la hauteur… MOONSAULT ! Un, deux, trois !

[The Power Gloves éliminés par The Natural Selection]

Oh ! Small Package de Slater sur Bliss ! Un, deux, tr… Dégagement ! Ce n’est pas passé loin ! Elle se relève très énervée et se mange un Calf Kick du champion qui la soulève manu-militari pour essayer de lui porter une souplesse, elle se défend en lui écrasant le visage et parvient même à contrer et à placer un Standing Neckbreaker avant de refaire le changement avec Chris qui se mange une claque bien sonore de Slater qui le pousse ensuite dans les cordes pour lui porter un énorme surpassement ! Il tape ensuite dans la main de son partenaire qui intercepte Y2J en pleine course… ONE NIGHT ONLY ! Après avoir mis le canadien au tapis il monte sur la troisième corde, mais Bliss tente de le pousser, cette fois-ci l’américain parvient à la faire dégager et la fait tomber de l’apron du ring vers l’extérieur ! Il lui bondit ensuite dessus ! DIVING CROSSBODY ! Fier de lui il ne voit pas Chris Jericho qui lui porte un Baseball Slide qui le balance contre la barrière de sécurité avant d’enchaîner avec une Back Suplex sur cette même barrière et de le projeter violemment contre les escaliers en acier… Il le ramène rapidement sur le ring… GERMAN SUPLEX ! Ce n’est pas finit… WALL OF JERICHO ! Hawkins rampe et Slater tente d’intervenir, oh Alexa Bliss intervient et elle lui porte un Low Blow sur les yeux de l’arbitre… Qui fait sonner la cloche !? HEIN QUOI !?

Vainqueurs via Disqualification : The League of Extraordinary Heroes

***

Chris Jericho lève d’abord les bras en pensant qu’il a gagné le combat, mais il écarquille les yeux en voyant que l’arbitre remet les ceintures aux champions en sale état. La seconde suivante, Alexa retourne l’arbitre et lui met un énorme coup dans les parties génitales ! Son partenaire prend alors le micro, il demande alors dans quel film les 4-Corner Tag Team Elimination Match sont sujettes aux disqualifications, selon lui c’est une belle preuve de l’incompétence de l’administration ! Il rajoute que sans cette tricherie, Bliss et lui seraient actuellement champions ! La principale intéressée rétorque d’ailleurs que cette fin de match est digne de la TNA… Au même moment Shynron et Mike Bailey reviennent sur le ring, ils s’attaquent aux perdants qui prennent l’avantage et les balancent dans les cordes… OH ! DOUBLE HANDSPRING STUNNER ! Les voltigeurs aident ensuite les héros à se relever et ils prennent même de leurs nouvelles.

***

8-Man Tag Team Match :
The Colony (Fire Ant & Silver Ant & Soldier Ant & Worker Ant) vs. The Rabbit Tribe (Brian Kendrick & Mala Suerte & Paul London & Saltador)


Dès que la cloche sonne, Mala Suerte se jette sur Worker Ant et il enchaîne les atémis ainsi que les coups d’avant-bras, il se projette ensuite dans les cordes et se fait littéralement décapiter par une Discus Clothesline du travailleur qui essaie ensuite de le placer sur ses épaules ! Mais le Heel se dégage au dernier moment et il revient à l’assaut avec un DDT suivit d’une Running Senton plutôt stiff ! Il en profite et fait le changement avec Saltador qui rentre dans le ring avec une Slingshot Senton et prend de l’élan pour foncer… Oh ! Samoan Drop de l’insecte qui se sauve en tapant dans la main de la fourmi rouge ! Le rythme du match accélère alors soudainement, cette dernière entre à toute vitesse et place une Hurricanrana sur le lapin qui termine à l’extérieur et finit par se prendre un Springboard Sommersault Senton ! Après ce beau geste, Fire Ant demande l’appui de la foule, mais est surprit par un Baseball Slide de Paul London qui permet à son sbire à longues oreilles de porter un Superkick et de reprendre le contrôle de l’affrontement ! Le membre de la Rabbit Tribe balance son opposant contre le coin et lui porte un Stinger Splash avant de faire le changement avec Mala Suerte qui revient pour lui asséner un Running Facewash suivit d’un Corner Dropkick ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il relève sa proie et la projette dans les cordes… Oh ! Wheelbarrow Bulldog du membre fondateur de la Colonie ! Ce dernier en profite et bondit dans son coin pour faire entrer Soldier Ant qui débarque à toute vitesse pour se confronter à Kendrick qui est lui aussi entré sur le terrain, les deux combattants s’échangent des coups assez stiffs et le soldat finit par tenter une Rolling Elbow, malheureusement celui-ci est contré par l’ennemi qui tente de placer son Captain’s Hook ! Dieu merci la fourmi attrape les cordes avant que la prise ne soit véritablement verrouillée ! Frustré, TBK tente son Slicebread #2, heureusement pour les fans, le guerrier parvient à le stabiliser en plein air et il tente de transformer ça en Running Powerslam… Non ! Tornado DDT de Brian ! Celui-ci fait le tag avec son partenaire habituel, puis reste à genoux à côté du corps de l’ennemi… AIDED SHOOTING STAR PRESS ! Un, deux, tr… Et non ! Simplement deux ! Pressé, le chapelier escalade le coin, mais est rejoint par son ennemi qui le met dans les vapes avec quelques coups de têtes, puis enchaîne… SUPERPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement !

Soldier Ant se relève assez difficilement, mais il semble encore en forme et pour preuve, il enchaîne les atémis et les coups de coudes assez stiff sur son ennemi qui finit sur ses épaules ! TKO !? Non ! Paul se dégage in-extremis et se projette dans les cordes ! Oh ! Bicycle Kick du Soldat qui ne s’arrête pas là et lui porté également une Rolling Elbow ! Alors qu’il s’apprête à faire le tomber, Oleg the Usurper fonce vers le ring pour intervenir, Bullet Ant qui était dans le coin de la Colony et qui avait vu le coup arriver monte sur l’apron et attaque aussitôt ! Running Sommersault Senton ! Kobra Moon, elle, tente de profiter de la confusion pour monter de l’autre côté du ring, elle est sur l’apron quand Missile Assault Man lui tire la jambe, la fait tomber et l’attrape au vol… POWERBOMB CONTRE L’APRON ! Toute cette agitation a attiré l’attention de l’insecte qui se fait surprendre par un Roll Up ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le Chikara Original pousse son rival dans les cordes et l’écrabouille avec un Tilt-a-Whirl Powerslam ! Epuisé, il se dirige ensuite vers son coin, mais au même moment Saltador et Mala Suerte font tomber Fire Ant et Worker Ant avant de les pousser violemment contre la barricade, Kendrick tente de faire la même chose sur Silver Ant qui le surprend avec une Diving Hurricanrana et remonte aussitôt pour faire le changement ! Les deux sbires masqués de la Rabbit Tribe remontent sur le ring en même temps que lui, il esquive leur Double Clothesline et répond avec un Double Dropkick qui les mets au sol ! Il grimpe ensuite sur la troisième corde… Le leader de la Rabbit Tribe le rejoint… Non ! Il est repoussé ! Missile Dropkick ! Silver Ant esquive maintenant une Running Clothesline de Brian Kendrick et enchaîne… RUNNING HIGH KNEE SUR PAUL LONDON ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Colony.

***

On retrouve Mike Quackenbush sur le ring, ce dernier explique que ce dimanche il fera une annonce importante, mais que pour le moment il est venu pour parler de la récompense qui sera accrochée au-dessus du ring durant le combat entre Adrian Neville et Will Ospreay ! Il assure que le vainqueur aura le droit à quelque chose d’exceptionnel, il explique ensuite qu’il a signé un accord avec la FSP, la LOW, la RPW, la MARVEL et la MWA et que pour faire simple, le gagnant remportera une mallette qui lui permettra de demander un match de championnat pour le titre de l’une des fédérations. Adrian Neville finit par faire son entrée, il dit que cela lui va parfaitement, mais que Quack’ devrait annuler cette farce qu’est son Ladder Match contre Ospreay et lui donner directement le fameux présent. Le General Manager lui répond que Will mérite sa chance, puisqu’il l’a tout de même vaincu deux fois… « The King of Cruiserweights » rétorque immédiatement, que lui l’a battu trois fois si on compte leur combat lors du premier PPV de la WBW et que cela suffit amplement à démontrer sa supériorité ! Au même moment Tracy Williams débarque, il dit que Neville est un imbécile doublé d’un ingrat, un mec qui crache dans la soupe alors qu’on lui offre une opportunité en or ! Le jeune homme prétend que depuis qu’il est à la WBW on ne lui a rien donné et qu’il attend toujours qu’on lui fasse confiance alors si jamais… Adrian rétorque que c’est normal puisqu’il n’est rien d’autre qu’un raté… Le General Manager rigole et annonce un match entre les deux hommes… Un combat qui aura lieu immédiatement !

***

Single Match :
Adrian Neville vs. Tracy Williams


Comment souvent ces derniers temps, le voltigeur commence son combat en enchainant les kicks, malheureusement pour lui, cette fois-ci son adversaire lui attrape la jambe et contre avec un Dragon Screw suivit d’une tentative de Boston Crab transformée en petit paquet par l’ennemi ! Un, deux, dégagement ! L’anglais se relève à toute vitesse et se projette dans les cordes ! Quoi !? Il est happé en pleine course par un Chop Block de Tracy qui lui porte un second Dragon Screw, tente de partir pour une prise en quatre avant d’être violemment repoussé contre le coin par Neville qui lui saisit le dos ! German Suplex ! Oh ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Adrian tente de relever son ennemi qui répond en le frappant une nouvelle fois dans la jambe et enchaîne rapidement avec un Ankle Lock ! Le pauvre européen souffre le martyr, mais parvient cependant à saisir la première corde et ainsi à se sauver la vie ! Il se relève en s’aidant de ces mêmes cordes et voit le jeune lion lui foncer dessus ! Surpassement ! Williams s’écrase à l’extérieur ! Baseball Slide de son adversaire ! Non ! C’est esquivé ! Le jeune homme attrape la jambe du vétéran et l’explose contre l’apron avant de le tirer hors du ring pour le placer sur ses épaules ! Mauvaise idée ! C’est contré ! Inverted Frankensteiner ! L’ancien PAC renvoi le petit protégé de Drew Gulak sur le ring et il enchaîne avec une Slingshot Senton qui ne lui permet pas d’obtenir la victoire ! Sur une jambe, il commence alors à escalader le coin et est évidement rejoint par son ennemi qui tente une Superplex… Non ! C’est contré ! SUN SET FLIP POWERBOMB ! Il est toujours debout alors le Young Lion se relève en titubant… Superkick !? OMG ! Quoi !? Tracy lui attrape la jambe et enchaîne avec un troisième Dragon Screw avant de le bloquer dans un Indian Death Lock… Le vieux de la vieil serre les dents, il en va de sa crédibilité, à la seule force de ses bras, il finit par obtenir le Rope Break et l’arbitre oblige donc le gamin à relâcher la pression. Ce combat prend vraiment une tournure particulière…

Un peu agacé de ne toujours pas avoir fait abandonner son ennemi, le Freelancer retente un Ankle Lock, cette fois-ci c’est contré par une Clothesline et il projeté contre les cordes… Le britannique se relève et l’attrape en pleine course ! POP-UP POWERBOMB ! Un, deux, tr… Toujours pas ! Il met des claques à l’étatsunien, mais finit sur ses épaules… Fireman’s Carry Slam ! Non ! Non ! Adrian attrape le t-shirt de l’arbitre et celui-ci finit par percuter le coin ! Neville parvient finalement à contre-attaquer ! Tornado DDT ! Il attend que celui qui lui a causé tant de soucis se relève et lui met un énorme coup dans les parties génitales avant de grimper sur la troisième corde à cloche pied… 630° SENTON ! OMG ! Magnifique ! Il tente aussitôt le tomber… Un, deux, trois !

Vainqueur : Adrian Neville.

***


Le vainqueur se relève en insultant le jeune qu’il vient de vaincre grâce à une très belle tricherie ! Il se tient la jambe quand soudain… OH ! Chop Block de Will Ospreay qui semble être venu du public ! Le lutteur de la RPW donne plusieurs coups de pieds sur la jambe blessée de son futur adversaire puis il redescend à l’extérieur et attrape une chaise pour continuer son travail de sape jusqu’à ce que les arbitres n’interviennent. Il esquisse ensuite un grand sourire, abandonne son « arme » et quitte le ring en fuyant par la foule… il semble avoir pris un sérieux ascendant sur son ennemi qui reste au sol tout en se tenant la jambe et en serrant les dents.

***

Single Match :
Austin Aries vs. Bayley


Dès l’instant où la cloche sonne, Bayley bondit sur Aries et le matraque de violents coups de coudes avant de le balancer dans les cordes et de tenter un surpassement qui est contré en Sun Set Flip ! Non ! Contre toutes attentes, la jeune femme reste debout et elle parvient à renverser cela avec un petit paquet ! Un, deux, tr… Dégagement ! Très en colère son ennemi se redresse et tente de l’assommer avec une Rolling Elbow qu’elle évite avant de tenter une Belly-To-Bayley ! Austin se sauve au dernier moment, il pousse la brune dans les cordes et l’accueil avec un Superkick ! L’ancienne champion de la NXT s’effondre contre un coin et esquive un IED de justesse avant d’attraper le dos de son opposant et d’enchaîner avec une magnifique German Suplex ! Un, deux, tr… Simplement deux ! La combattante surmotivée monte sur la troisième corde, elle est rejointe par le rival de sa meilleure amie qui essaie de placer une Superplex… Non ! Il est renvoyé sur le plancher des vaches et se mange ensuite une Diving Back Elbow ! Un, deux… Ce n’est toujours pas suffisant ! La favorite du public tente de soulever son adversaire qui la surprend et la place sur ses épaules pour lui asséner un Olympic Slam suivit d’un Horn of Aries ! La belle souffre le martyr, mais parvient finalement à attraper les cordes ! Pour reprendre des forces elle roule à l’extérieur… Grossière erreur ! L’américain saute sur elle ! Heat Seeking Missile ! Le co-Leader du Bullet Club la ramène sur le terrain et veut en finir avec son Brainbuster ! La bougresse le calme avec une série de coups de coudes et répond rapidement avec une Exploder Suplex contre le coin ! Elle prend ensuite de l’élan et place un Stinger Splash avant d’enchaîner… BELLY-TO-BAYLEY ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Dégagement ! Bayley se relève et se projette dans les cordes… Rolling Elbow du barbu ! Il enchaîne ! BRAINBUSTER ! A-Double grimpe ensuite sur la troisième corde…. 450° SPLASH ! NON ! Il se mange les genoux de la demoiselle qui contre-attaque aussitôt avec un Small Package… Un, deux, trois ! Oh l’arbitre n’a pas vu que Aries avait attraper les cordes pour essayer de se sauver !

Vainqueur : Bayley.

***

Très en colère, Austin se relève à toute vitesse et attaque Bayley dans le dos avant de l’envoyer dans le coin et de lui foncer dessus pour un Corner Dropkick ! Non ! Becky Lynch arrive à toute vitesse et elle intercepte le membre du BC en pleine course… OH ! T-BONE SUPLEX ! La rousse et la brune quittent ensuite le ring alors que ses deux gardes du corps arrivent à toute vitesse sur le terrain… Lynch prend le micro avec un grand sourire et dit que le calvaire du « Greatest Man Than Ever Lived » ne fait que commencer, mais que par chance il se terminera peut-être ce dimanche !

***

Tag Team Match :
Barber Club (Nick Sutton & Tom Latimer) vs. DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa)


On commence le combat avec une opposition entre Ciampa et Latimer qui s’échangent des coups de poings, plus stiffs les uns que les autres, le premier commence à prendre l’avantage et se projette dans les cordes, malheureusement son adversaire l’intercepte et le plaque au sol avec un énorme Spinning Spinebuster suivit d’un Running Knee Drop ! Un, deux, simplement deux ! Sans doute un petit peu trop confiant, il escalade les cordes, mais est rejoint par l’italo-américain qui monte sur les cordes et contre-attaque en enchaînant plusieurs coups de têtes… SUPERPLEX ! Un, deux, dégagement ! Il tape dans la main de Johnny Wrestling qui fait son entrée avec une Slingshot Senton et tente aussitôt d’en finir avec son Baby Cutter… ! Non ! Tom le soulève et enchaîne avec une souplesse arrière avant de finalement se sauver en faisant le changement avec l’ancien Magnus qui débarque à toute vitesse et enchaîne les Clotheslines avant d’essayer d’en finir en mettant le Cruiserweight sur ses épaules, celui-ci se dégage au dernier moment et il saisit le dos de son ennemi... German Suplex ! Un, deux, ce n’est pas suffisant ! Il tente un Superkick… Non ! Mag Daddy Driver ! Non plus ! Le mari de Candice LeRae passe dans son dos et le tourne en direction de Tommaso qui l’attrape en pleine course ! BELLY TO BELLY SUPLEX ! Le malheureux s’écrase contre le coin et se mange ensuite un Stinger Splash suivit d’un Jumping DDT ! Un, deux, tr… Tom Latimer vient brise le tomber ! Il se mange quelques atémis de Johnny qui veut enchaîner… Superkick !? Non ! Le britannique esquive et c’est le sicilien qui prend le pied de son propre partenaire en pleine face ! Le bagarreur se projette dans les cordes… SPEAR SUR GARGANO ! Sutton en profite pour prendre de la hauteur… DIVING ELBOW DROP ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Sutton n’y croit ses yeux, il place le pauvre bougre sur ses épaules, ce dernier se débat et frappe accidentellement l’arbitre du combat ! MAG DADDY DRIVER ! Un, deux, trois ! Quoi !? L’arbitre est KO ! Soudainement quelqu’un tire les jambes de Nick pour l’amener à l’extérieur du ring ! C’est Drew Gulak ! Oh ! SAITO SUPLEX ! Il renvoie le natif de Norwich sur le ring et l’instant suivant Francis O’Rourke arrive à toute vitesse… RUNNING SOMMERSAULT NECKBREAKER ! Les Takemikazuchi quittent rapidement le ring alors que les DIY se relèvent… RUNNING HIGH KNEE + SUPERKICK SUR MAGNUS ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa)

***

Christopher Daniels et Frankie Kazarian arrivent à toute vitesse, ils tabassent les pauvres Ciampa et Gargano qui ne sont pas sortis indemnes de leur combat et sont rapidement dominés ! Les Bad Influence commencent à prendre le dessus, quand soudain Flamita et Dragon Lee arrivent au pas de course ! Le premier bondit sur la troisième corde pour harponner « The Fallen Angel » avec un Missile Dropkick alors que le deuxième monte sur le coin et place une Diving Hurricanrana sur Kaz qui finit à l’extérieur du ring et qui se mange un Diving Sommersault Senton de Lee quelques secondes plus tard ! Celui-ci se relève pour faire le beau, mais… Oh ! Spear de Latimer qui le calme immédiatement ! Le japonais se fait également surprendre alors qu’il est en pleine course… Mag Daddy Driver ! C’est le bordel total ! Les Takemikazuchi reviennent pour en découdre avec leurs rivaux du moment… Une dizaine d’arbitre arrive sur le ring pour séparer tout ce beau monde ! Mike Quackenbush débarque alors très en colère ! Il annonce que ce dimanche à « Everybody Wants to Rule The World : Night Two » les ceintures par équipes seront défendues dans un Tag Team Turmoil qui comprendra toutes les associations présentes sur ce ring… Cela risque d’être chaud bouillant !

***

Après la pub alors que les arbitres ont ramenés les équipes en coulisses et que Quackenbush est encore sur le ring, Marty Scurll débarque, il explique qu’il en a marre des décisions de Mike qui fait tout pour déstabiliser le club ! Il rappelle que Sutton et Latimer sont les challengers légitimes et que si les Young Bucks n’étaient pas intervenus, lors du dernier Title Match, le Barber Club aurait sans doute remporté les WBW Tag Team Belts ! Il prétend aussi que si Claudio Castagnoli n’était pas intervenu dans son match la semaine dernière, il serait devenu Challenger n°1… il se plaint que ses injustices restent impunies et que Quack’ ne fasse rien pour le favoriser ! Il affirme une nouvelle fois qu’il se fiche complètement de cet asiatique qu’on lui a mis dans les pattes et qu’il veut surtout gagner la ceinture qui lui revient de droit ! OH cette musique… C’est Akira Tozawa ! OMG ! On ne l’avait encore jamais vu à la WBW… Il ne dit rien et colle son front à celui du leader du Barber Club avant de lui dire quelques mots en japonais ! Au même moment Claudio Castagnoli et Davey Richards débarquent sous les huées du public, ils se moquent des deux lutteurs présents sur le ring en disant que la foule a en face d’elle une bonne doublette de perdants ! Des ratés qui vont quand même avoir la chance de participer à un Main Event… Le General Manager calme alors le champion du monde et il lui annonce que ce jeudi à YouCatch il signera le contrat de son match contre El Generico qui sera évidemment lui aussi présent… Il annonce ensuite que le Main Event de la soirée opposera Akira Tozawa et Marty Scurll et Claudio Castagnoli et à Davey Richards !

***

Tag Team Match :
Die Bruderschaft des Kreuzes (Claudio Castagnoli) vs. Akira Tozawa & Marty Scurll


Gros ! Gros ! Gros combat qui débute avec un duel complètement inédit entre Akira Tozawa et Claudio Castagnoli, le premier commence par acculé – et pas autre chose – le second en lui portant des atémis qui résonnent dans toute l’arène. D’abord surprit, le WBW Grand Champion finit par s’agacer et répond aussitôt avec une série d’European Uppercuts extrêmement stiffs qui lui permettent d’envoyer le nippon dans les cordes, il essaie de placer un surpassement, son ennemi anticipe et lui met un coup de pied dans la tête avant de passer dans son dos ! German Suplex ! Non ! Le chauve retombe sur ses pieds et tente de rendre la pareil à son adversaire qui retombe également sur ses pieds ! Quoi !? Deuxième tentative de German Suplex pour le combattant de la LOW ! Hein !? Mais c’est une blague !? L’ancien Cesaro atterrit une nouvelle fois sur ses deux pieds et il enchaîne aussitôt ! German Suplex ! Mais WTF !? Akira finit sur ses deux pieds et sur l’apron du ring, derrière la troisième corde ! Son opposant lui fonce dessus ! Back Body Drop ! Castagnoli s’écrase à l’extérieur alors que l’asiatique prend de la vitesse… Suicide Dive ! L’assaillant renvoie le suisse dans le ring, celui-ci se relève rapidement et tente une contre-attaque, il est heureusement accueilli par un Spin Kick de l’ancienne star de la Dragon Gate qui en profite pour dérouler ! Saito Plex suivie d’un Running Senton extrêmement brutal ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Il escalade le coin, Davey Richards lui tient la jambe ! Cela permet au leader de la BDK de monter également sur la troisième corde… SUPER GUTWRENCH SUPLEX ! Même une fois de retour sur le plancher des vaches, le Swiss Superman ne lâche toujours par sa victime et enchaîne aussitôt… GUTWRENCH POWERBOMB ! Un, deux, tr… Dégagement ! Très agacé il tape dans la main du loup américain qui prend un peu de hauteur… DIVING HEADBUTT ! Un, deux, tr… Cette fois-ci Scurll brise le tomber avant d’être engueulé par l’arbitre qui le ramène dans son coin ! La Fraternité de la Croix en profite ! Claudio revient et soulève légèrement l’étranger… HART ATTACK ! HART ATTACK ! Un, deux, tr… Dégagement !

Très frustré, Davey Richards relève le représentant de la fédération de Shane Helms et il commence à enchaîner les kicks, plus stiffs les uns que les autres, il se projette ensuite dans les cordes, mais se fait stopper net par un Discus Punch du gros bras tokyoïte qui répond ensuite avec un énorme coup de tête qui résonne dans toute la salle ! Le loup américain est totalement stone quand son adversaire lui attrape le dos… GERMAN SUPLEX ! Cette fois-ci ça passe ! Un, deux, tr… Dégagement ! Ce n’est toujours pas suffisant ! Mais cela lui a permis de reprendre son souffle, il se rend donc jusqu’à son coin et veut faire le changement… OH ! Le Vilain refuse ! Il évite le tag et descend de l’apron ! La seconde suivante, Tozawa se retourne… RUNNING HIGH KNEE ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il fait le changement avec son patron qui tente une souplesse arrière… Non ! Akira retombe sur ses pieds et il pousse le crâne d’œuf dans les cordes ! Running Kick ! Il monte ensuite sur le Turnbuckle, au même moment Marty revient et lui tape sur le dos ! Le boss du BC UK devient l’homme légal ! Il va enfin faire face à l’ex-Antonio Cesaro ! Oh ! Il saute sur les cordes ! MISSILE DROPKICK ! Claudio qui est sans doute très agacé, se relève et revient à toute vitesse ! Clotheslines !? Non ! C’est esquivé ! Inverted Suplex de Marty qui en profite… CROSSFACE CHICKENWING ! OH ! Le champion est dans de beaux draps, mais Davey Richards vient briser la prise ! Très agacé, le barbu se relève et repousse l’homme qu’il affrontera un 1v1 dimanche… Le loup répond aussitôt ! SUPERKICK ! OH ! DRAGON SUPLEX DE CASTAGNOLI ! Ce n’est pas finit ! Le Chauve soulève son rival… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Un, deux, tr… Rope Break ! L’européen n’y croit pas ses yeux ! Il relève le britannique et prépare la Ricola Bomb ! Non ! Surpassement ! Il veut faire le changement avec Tozawa qui refuse ! Dépité Scurll se retourne, puis se projette dans les cordes, mais Davey Richards le stop net avec un Jumping High Knee suivit d’un Superkick ! Cette fois-ci le Grand Champion revient à l’assaut… RICOLA BOMB ! Il soulève alors son pire ennemi et le garde sur son épaule en position d’Inverted Powerslam ! OH ! DIVING DOUBLE FOOT STOMPS DE RICHARDS SUR L’ANGLAIS ! C’EST SUIVIT D’UN INVERTED POWERSLAM ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Die Bruderschaft des Kreuzes.

***

Après quelques instants on retrouve Claudio Castagnoli en coulisses, il est approché par Johnny Saint qui vient l’interviewer et lui pose des questions sur son challenger officiel. Le vainqueur du match précédent affirme que ce dimanche il va briser son ennemi, il va lui briser tous les os, le frapper jusqu’à ce qu’il ne puisse plus jamais remonter sur un ring, jusqu’à ce que les gosses de son orphelinat aient pleurés toutes les larmes de leurs corps ! Il continue en disant qu’il l’humiliera ! Brisera sa carrière afin que cet orphelinat à la con soit fermé, que les chiards qu’il protège retournent à leurs places : dans la rue ! OH ! El Generico sort de nulle part ! Il saute littéralement sur son ennemi et commence à enchaîner les coups ! Le combattant de la FSP a évidemment l’avantage et il va porter son Brainbuster quand les officiels arrivent pour les séparer… Deux hommes tiennent El Generico par les bras… Même chose pour Cesaro, mais lui arrive à se dégager et il porte un énorme Bicycle Kick sur le Generic Luchador qui s’effondre, il lui explose ensuite sa ceinture dans la gueule avant d’être repoussé par les arbitres… Ce New World of Sport se termine sur ces images !
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:16

NEW WORLD OF SPORT #12
Live on ITV News - 21/02/17 - Empress Ballroom




Nigel McGuinness arrive sur le ring sous les acclamations du public. Il attend quelques secondes afin de profiter de la Standing Ovation qui lui est offerte par la foule londonienne avant de finalement commencer son discours avec un léger sourire aux lèvres. Il explique qu’il est évidemment très heureux d’être de retour à la WBW, qu’il n’a pas prévu de s’absenter avant un long moment, qu’il va reprendre le contrôle des opérations et qu’il va tout faire pour mettre un terme aux règnes de la BDK et bien sûr du Barber Club ! Il annonce d’ailleurs que le Main Event sera un Steel Cage Match, qu’il opposera les DIY aux Bad Influences et que le tout sera pour les ceintures par équipe... Oh ! Marty Scurll débarque à son tour, il n’est pas accompagné de son groupe et semble plutôt remonté. Il affirme alors qu’il est le meilleur lutteur au monde, que ce Week End il a vaincu deux des plus grands catcheurs de la planète et que pourtant son patron continue à vouloir lui mettre des bâtons dans les roues ! Le jeune retraité lui répond alors, qu’il n’apprécie pas beaucoup les « vilains » garçons dans son genre et qu’il aime encore moins les coups de chaises en pleine tête ! Il répète alors une nouvelle fois qu’il va faire de la vie de Scurll un enfer… Oh ! Ce dernier rigole et rétorque aussitôt que cela va maintenant faire trois mois qu’on essaie de transformer sa vie en enfer, en favorisant des pantins comme les DIY, en laissant le Bullet Club entrer dans les locaux de la fédération… Mais malgré tout, il est toujours là, toujours debout ! Alors il dit qu’il s’en fout, que s’il doit vivre en enfer… alors il sera le diable !

L’ancien Desmond Wolfe applaudit ce trait d’esprit et affiche alors un sourire carnassier, il conseil à son rival de ne pas trop jouer au super-vilain, car il va rapidement finir par tomber sur un véritable super-héros ! Oh, tiens, d’ailleurs il en a trouvé un qui est prêt à affronter le Marty ici et maintenant… Quoi !? STAND BACK, THERE’S AN HURRICANE COMING TROUGH ! Hein !? Comment !? Mais c’est le justicier de la LOW ! Il arrive dans l’arène sous les applaudissements des spectateurs qui semblent ravis de le revoir en Angleterre ! Le Leader du Barber Club quant à lui affiche une mine un peu dépitée et qui croise les bras en soupirant… Apparemment cette situation l’agace énormément et on peut le comprendre !

Single Match :
The Hurricane vs. Marty Scurll


La cloche sonne, Nigel McGuinness s’installe à la table des commentateurs, l’homme en vert lui enlève tranquillement sa cape pour se préparer à combattre, mais son opposant, n’a pas l’air très déterminé, il reste même dans son coin, à le fusiller du regard avec les bras croisés.

- Je n’ai aucune envie d’affronter ce Has Been de Shane Helms !
- Bon Dieu ! JE NE SUIS PAS SHANE HELMS !
- Mec… Même Clark Kent était plus discret que toi !
- Je ne connais pas Super… euh Clark Kent !

Après cet échange assez étrange, Scurll passablement agacé finit par mettre un pain à l’envahisseur qui répond aussitôt d’une façon aussi sèche que brutale ! Le combattant masqué commence même à prendre l’avantage grâce à des coups de poings et à des uppercuts portés à l’européenne, sans doute un peu trop impatient il tente même d’en finir rapidement à l’aide de son « Eye of the Hurricane », malheureusement pour lui l’ennemi anticipe sa prise et l’accueil avec un coup de pied dans le bide suivit d’une Snap Suplex particulièrement stiff et d’un tomber infructueux ! Marty relève sa proie, qui répond aussitôt, celle-ci répond aussitôt avec une série d’atémis et se projette dans les cordes avant de se manger un Superkick en pleine face ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le natif de Littleport place alors l’étranger sur la troisième corde et tente une Superplex, il est cependant repoussé par l’alter-égo secret de Gregory Helms qui répond aussitôt avec un Diving Crossbody ! En pleine confiance, The Hurricane tente de placer un Vertebreaker, mais l’ennemi contre cela en petit paquet… Un, deux… Le chouchou des enfants parvient à retourner le tomber ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Le barbu se relève fou de rage et retente son Superkick, heureusement le vert esquive, puis lui attrape la gorge… HURRICHOKESLAM ! Le super-héros fait alors son signe de victoire et part pour un Shining Wizard… Quoi !? Il est intercepté en pleine course par l’ennemi qui le soulève… SITOUT POWERBOMB ! Hein ? Mais ce n’est pas terminé, il tente sa Crossface Chickenwing, par chance, le représentant de la LOW arrive à obtenir un Rope Break avant que la prise ne soit vraiment verrouillée.

Très en colère, le brun fonce sur le bonhomme venu d’ailleurs qui place un magnifique surpassement sur son opposant qui s’écrase à l’extérieur du ring ! Un, deux, trois, quatre, cinq, le vilain se relève et échange quelques mots doux avec son patron alors que son adversaire lui prend un peu d’élan et finit par sauter au-dessus des cordes ! Springboard Sommersault ! Le protecteur de New York essaie de relever l’anglais qui rétorque aussitôt avec un Inverted STO contre l’escalier ! DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX SUR LES MARCHES EN ACIER ! Il cherche quelque chose sous le ring… C’est une chaise ! Quoi !? McGuinness arrache la chaise des mains de son rival du moment qui remonte sur le ring en insultant l’officiel… Small Package du héros ! Un, deux, trois !

Vainqueur : The Hurricane.

***

Marty n’y croit pas ses yeux et en se relevant il porte un énorme coup bas sur le vainqueur qui ne s’y attendait absolument pas ! Il attrape un micro et dit que ça ne serait jamais arrivé si Nigel n’était pas intervenu, il utilise ensuite l’objet qu’il vient de récupérer pour exploser la tête du malheureux ! Hein !? Le Chairman monte sur le ring et explose la chaise sur la tronche du Heel qui s’effondre ! Il annonce que ce jeudi, les deux hommes s’affronteront une nouvelle fois, dans un Hardcore Match !

***

6-Man Tag Team Match :
O Brother (Lance Anoa’i & Malachi Jackson & Mike Sydal) vs. The Real Legends of Wrestling (Braden Walker & Joe E. Legend & Kevin Northcutt)


Cette fois-ci le combat commence rapidement ! Dès que la cloche sonne, Lance se jette sur Braden et le martèle d’atémis avant de le pousser dans les cordes et de le harponner avec un magnifique Dropkick ! Fier de son enchaînement, il commence à prendre de l’élan, mais est malheureusement intercepté en pleine course par le Cowboy qui l’écrase au sol avec un Spinning Spinebuster ! Le « Wild Cat » tape ensuite dans la main de Kevin Northcutt et ils relèvent le jeune homme à deux pour ensuite lui porter une Double Snap Suplex suivit d’une Double Elbow Drop ! Un, deux, dégagement ! Devant cet échec, le duo de vieux briscards enchaîne les coups de poings sur le Young Lion avant de l’envoyer violemment dans un coin… Oh ! Le jeune Anoa’i bondit sur les cordes et revient avec un Springboard Crossbody ! Il se dépêche de faire le changement avec Mike Sydal qui prend de la hauteur et saute à son tour ! Double Missile Dropkick sur les texans ! Le beau blond enchaîne ensuite avec un Tilt-a-Whirl Tornado DDT sur Legend qui venait d’entrer dans le ring ! Le frère de Matt Sydal se relève et commence à gagner de la vitesse… Quoi !? Double Flapjack porté par les Cowboys qui le poussent contre un coin ! Miz-Line de Walker qui retourne dans son coin, alors que le légendaire Northcutt lui, tente un Stinger Splash ! C’est esquivé de justesse par le trentenaire qui est monté sur la troisième corde et qui répond avec une Diving Hurricanrana immédiatement suivie d’une Standing Shooting Star Press ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Il veut relever le Heel, malheureusement ce dernier l’aveugle et contre-attaque avec un DDT ! Il le place maintenant sur ses épaules, mais le voltigeur se dégage et tape dans la main de Malachi qui attend sur l’apron du ring… Kevin lui fonce dessus, il se mange un coup de la guillotine suivit d’un Slingshot Facebuster porté à la façon des Bucks ! Il veut en finir… Lionsault !? C’est esquivé par la légende du Texas qui bondit et tape dans la main de Joe E. Legend, ce dernier part pour une Rolling Thunder Clothesline… OH SUPERKICK DU JACKSON ! Il fait le signe de la fin et part pour un Slicebread #3, mais alors qu’il prend de l’altitude, le canadien le garde en pleine hauteur et contre aussitôt… GERMAN SUPLEX ! C’est magnifique ! Il fonce dans le coin des « frères » et les faits tomber à l’extérieur avant de faire le changement avec Braden Walker… OH ! DEATH SENTANCE ! Ils font le tomber… Un, deux, trois ! C’est terminé !

Vainqueurs : The Real Legends of Wrestling.

***

Après le combat, Joe E. Legend prend le micro pour dire qu’il ne comprend pas pourquoi Nigel McGuinness, qui est désormais de retour n’a toujours pas fait appel à eux ! Northcutt continue en disant, que ses amis et lui forment le clan le plus redoutable de la WBW et qu’ils l’ont encore prouvés samedi soir en écrasant ces trainées niakouées qui n’intéressaient que le chairman de la défunte JPO ! Il prétend que Walker est une star internationale, un homme qui va augmenter les ratings, alors que KANA et Hojo, elles se conteront de faire bander les Otakus qui regardent ce show sur un site de streaming illégal ! Braden prend à son tour la parole, pour affirmer qu’il a amené un petit peu de Star Power à la WBW et qu’on ne le remercie même pas pour cela… Oh ! KANA fait son apparition au milieu du ring, elle est évidemment accompagnée par Kairi Hojo ! La plus ancienne des jeunes femmes répond aux attaques de ses rivaux, en disant qu’elle, elle n’est pas un déchet, qu’elle est une VRAIE lutteuse, pas un clown et qu’elle restera afin d’aider Hojo à s’imposer dans ce milieu d’homme ! Elle défit ensuite le trio légendaire, pour un combat la semaine prochaine… Un 3 vs. 3 dans lequel elles seront accompagnées par un partenaire mystère… Northcutt accepte, apparemment contre l’avis de ses partenaires qui pensaient en avoir terminé avec les nippones.

***

Two-on-One Handicap Match :
The Gentlemen’s Club (Orange Cassidy & Swamp Monster) vs. Tursas


Dès que le combat commence le Swamp Monster enchaîne les kicks sur Tursas qui ne bouge pas d’un seul centimètre et qui finit par attraper la gorge de l’ennemi pour lui porter un Dropkick ! Oh ! La créature parvient à se dégage et elle se projette dans les cordes pour tenter une Clothesline, qui semble totalement inoffensive ! Le géant répond alors avec quelques coups de poings qui mettent son adversaire en difficulté, il tente alors de porter une Powerbomb, heureusement le monstre du marais se dégage in-extremis et il se dépêche de monter sur la troisième corde… Diving Crossbody ! Oh ! Orange Cassidy monte lui aussi sur la troisième corde et bondit ! Diving Crossbody² ! Quoi !? Le Viking garde les gentlemen dans ses bras, il vacille, mais ne tombe pas… Comment !? Chuck Taylor profite d’une distraction de l’arbitre pour tirer les jambes du colosse qui tombe en arrière… Un, deux… Dégagement ! Très en colère l’homme fort de la BDK fait valser ses assaillants, quand ils se relèvent il attrape cet improbable duo par la gorge… DOUBLE CHOKESLAM ! Il relève Orange Cassidy et enchaîne… KREUZE BOMB ! CASSIY S’ECRASE SUR SON PARTENAIRE ! Les deux hommes sont allongés au centre du ring, alors que la masse inamovible se projette dans les cordes… RUNNING SPLASH ! Un, deux, trois ! C’est déjà la fin ! Quel titan !

Vainqueur : Tursas.

***

Après le combat, Tursas veut soulever une nouvelle fois Orange, pour lui porter une autre prise, mais Chuck Taylor monte sur la troisième corde… OH ! MISSILE DROPKICK ! Il parvient à faire reculer le géant et tire ensuite ses amis à l’extérieur du ring ! Le cornu semble vraiment très en colère de cette intervention et il attrape finalement la gorge de l’arbitre… CHOKESLAM !


***

Nous sommes en coulisses avec Becky Lynch, cette dernière est accompagnée par Johnny Saint qui lui pose quelques questions, le retraité affirme que la rouquine est sans doute la femme la plus dominante de ce business, mais on entend alors une voix inconnue répondre : « Oh Really ? » La rouquine se retourne et se retrouve nez à nez avec Candice LeRae, qui est évidemment accueillie par un tonnerre d’applaudissements, la blonde dit assez justement et très sérieusement qu’il faudrait qu’elles s’affrontent pour savoir laquelle des deux est la meilleure, puis la lutteuse de la MWA reprend un air sérieux, pour dire que ce soir, elle n’est pas venue pour combattre, mais pour féliciter son mari d’avoir mis un terme au règne de la BDK ! L’irlandaise lui explique, qu’elle est aussi ravie pour les DIY, puis affirme qu’elle fera bientôt la même chose avec Austin Aries et le Barber Club ! Les deux combattantes se serrent ensuite la main tout en se défiant du regard.

***

WBW Next Generation Championship :
David Finlay, Jr. © vs. Jack Gallagher


Ce match de championnat commence sur les chapeaux de roues, en effet dès que la cloche sonne, Finlay se jette sur son adversaire et l’attaque directement avec une série d’European Uppercuts, après quelques secondes il se dépêche de placer le moustachu sur ses épaules et il enchaîne… Rolling Fireman’s Carry Slam ! C’est suivi d’un Diving Moonsault ! Cette fois-ci, le Challenger répond en levant les genoux et il enchaîne aussitôt avec un Inside Craddle ! Un, deux, simplement deux ! L’anglais se relève et Dave le surprend en lui portant un Jawbreaker et une énorme Running Lariat ! Il tente également le tomber, heureusement son ennemi se dégage et se relève à son rythme… Short-Arm Clothesline du champion ? Non ! C’est contré et transformé en petit paquet… Un, deux, dégagement ! Le Heel s’est dégagé, mais Jack ne le lâche pas, il lui attrape la cheville et la tord… ANKLE LOCK ! Le pauvre brun tente une roulade, son rival l’accompagne et garde toujours la prise, il finit même par s’allonger au sol au grand damne de David qui hurle de douleur ! Il se mord la main pour ne pas abandonner et parvient finalement à attraper les cordes ! Il se relève en s’aidant de ses dernières, son ennemi lui fonce dessus… Surpassement ! Oh ! Gallagher atterrit sur l’apron, il porte un coup de la guillotine à son ennemi avant de le balancer violemment contre un coin, puis de monter sur ce même coin alors que le « fils de » est encore au sol… SENTON BOMB ! Non ! Lui aussi se mange les genoux de son opposant, qui l’attrape aussitôt dans le dos et enchaîne… DRAGON SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement in-extremis du challenger sous les yeux surpris du champion…

Ce dernier relève donc sa victime pour lui porter un Backbreaker avant de l’allonger sur le ventre et d’enchaîner avec un Knee Drop et un Elbow Drop ! Il veut en finir… CAMEL CLUTCH ! Non, le British résiste, il rampe vers les bords du ring, mais quand il se rapproche trop des cordes, le disciple de Castagnoli le ramène au centre du ring et alors qu’il est en train de répéter cette opération, le rouquin lui frappe violemment la cheville et parvient à enchaîner… ANKLE LOCK ! Le représentant de la BDK hésite à abandonner, mais il finit par obtenir le Rope Break, il se relève en s’aidant du coin… CORNER DROPKICK DE GALLAGHER ! C’était extrêmement stiff, il commence à grimper sur la troisième corde, mais Finlay frappe le dernier câble pour faire tomber l’ennemi, il le place maintenant sur ses épaules et fait le signe de la fin, Jack se débat et il frappe l’arbitre par accident… CELTIC CROSS ! Un, deux, trois ! Hein ? L’arbitre est KO ce qui agace énormément le champion, celui-ci profite néanmoins de cette absence pour rouler à l’extérieur du ring et attraper une chaise… Fit Finlay arrive en courant et il commence à engueuler son fils, il lui arrache l’arme des mains, au même moment celui-ci s’effondre inconscient… Le vétéran se retourne et il voit que l’arbitre s’est relevé… Il voit le Belfast Brawler avec une chaise en main et décide de sonner la disqualification !

Vainqueur via Disqualification : David Finlay, Jr.

***

Jack Gallagher se relève et se tient la tête en voyant la scène, Finlay, Sr. Regarde le challenger, puis l’arbitre, puis son fils et enfin la chaise qu’il a dans la main… OH ! Il commence à passer le champion à tabac, il explose littéralement la chaise sur son dos, l’arbitre vient se mettre au milieu du père et de son enfant, même Gallagher – en bon Gentleman – intervient pour essayer de calmer le vieil homme qui finit par lâcher l’objet et par retourner en coulisses alors que des médecins viennent prendre des nouvelles de David Finlay, Jr. qui est dans un bien mauvais état.

***

Single Match :
Austin Aries vs. Travis Gordon


Les deux hommes débutent le combat en se tournant lentement autour, A-Double finit par prendre l’avantage avec un coup d’avant-bras, il lance ensuite son jeune adversaire dans les cordes, mais ce dernier esquive une Clothesline, prend de la vitesse et revient avec un Tilt-a-Whirl Headscissor qui projette le barbu à l’extérieur ! Il se dépêche de bondir sur les câbles ! Asai Moonsault !? C’est esquivé par Aries qui remonte rapidement sur le ring et se projette dans les cordes… HEAT SEEKING MISSILE ! Il renvoi maintenant son ennemi dans le ring et contre un coin, il part pour son IED, mais s’est contré par le représentant de la RAVEN qui grimpe sur le Turnbuckle et lui bondit dessus ! DIVING DDT ! Il se dépêche de tenter le premier tomber du combat… Un, deux, tr… Dégagement ! Il attend maintenant que le vétéran se relève et tente un Superkick ! Non ! Oh ! Non ! Le Champion de l’Internet attrape le pied du gamin et le fait tourner sur lui-même avant de l’assommer avec un Rolling Elbow aussitôt suivit d’une souplesse arrière particulièrement stiff et oh… Il ne lâche pas le voltigeur ! HORN OF ARIES ! Le jeune lion résiste tant bien que mal et il parvient même à saisir la première corde et donc à faire lâcher Austin ! Celui-ci se dépêche de relever sa proie, qui rétorque presque aussitôt avec une Enzuigiri suivit de… OH ! PERFECT PLEX DU GAMIN ! Un, deux, tr… Dégagement ! Très frustré, il commence à monter sur la troisième corde, au même moment il voit Rick Roland et Sloan Capriese – qui accompagnaient leur patron à l’extérieur – qui tentent d’intervenir, il décide donc de bondir ! DIVING MOONSAULT SUR LES DEUX GORILLES ! Il remonte sur le coin, mais quand il fait ça, il est rejoint par le vieux de la vieillese, qui lui assène quelques coups d’avant-bras avant de lui porter un surpassement ! Que va-t-il faire ? WOW 450° SPLASH DU CHAMPION ! Il vient de rappeler à tous les téléspectateurs, qu’il n’a pas été champion de la X-Division pour rien ! Il se dépêche donc de couvrir le gosse ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Après le combat Austin Aries se relève et lève les bras vers le ciel, mais ce n’est pas son thème son qui résonne, non, c’est celui de la très populaire Bayley qui arrive sous les acclamations du public ! Elle rappelle que la semaine dernière, elle est venue à bout du WBW Internet Champion et qu’elle veut donc l’affrontement une nouvelle fois, mais dans un match de championnat ! A-Double refuse en prétendent qu’elle n’en est pas digne, mais Mike Quackenbush débarque à son tour et il affirme, que la jeune femme est dans son bon droit et que les deux rivaux s’affronteront la semaine prochaine, dans un Two out of Three Falls Match ! Le public explose de joie, alors que les membres du Barber Club font la gueule… et on peut les comprendre !

***

Après la pause de pub, on retrouve Claudio Castagnoli dans la foule, il est au milieu de gamins qui portent des masques de El Generico, il dit qu’il est venu ici pour récolter leurs avis, pour savoir s’ils ont pleuré lorsqu’il est venu à bout de leur héros ! Aucun des marmots n’accepte de parler, mais finalement l’un d’entre eux se lève et met une énorme patate au champion ! OH ! C’est le vrai El Generico ! Il enchaîne les coups de poings et fait reculer son rival jusqu’au ring, il le fait passer par-dessus la barricade avant de monter sur cette dernière et de lui sauter dessus…Diving Crossbody Il balance violemment le suisse contre la barrière avant d’enchaîner avec un Helluva Kick extrêmement stiff ! Il garde le chauve dans ses bras… EXPLODER SUPLEX CONTRE La BARRICADE ! Apparemment, le québécois est hors de lui, il insulte le leader de la BDK en mexicain avant de le relever et… OH MY FUCKING GOD ! BRAINBUSTAAAH SUR LES MARCHES ! La BDK arrive en courant pour aider son leader, mais le lutteur de la FSP attrape le WBW Grand Championship et s’échappe par le public, alors que les partenaires de Castagnoli viennent prendre de ses nouvelles, tout en appelant des médecins, médecins qui se dépêchent de venir prendre des nouvelles du Superman suisse !

***

Single Match :
Sheamus O’Shaunessy vs. Takeshi Sugiura


Commence on pouvant s’en douter, cette confrontation très attendue, comme de la façon la plus bourrine qui soit ! En effet les deux anciens partenaires s’échangent des coups, plus stiffs les uns que les autres, jusqu’à ce que le japonais commence à prendre l’avantage grâce à de terribles atémis, après avoir imposé sa domination, il prend donc un petit peu d’élan afin de porter une Lariat, malheureusement pour lui, il est intercepté par le rouquin qui lui porte une Irish Curse avant de le repousser dans les cordes et de tenter de lui porter son Brogue Kick ! Non ! SPEAR ! Spear de l’asiatique qui avait anticipé et qui très en colère, balance son adversaire dans le coin, avant de lui porter une série de Cactus Clotheslines ainsi que quelques kicks, après tout cela, il le place sur ses épaules… L’européen se dégage in-extremis et il revient à l’assaut avec un Bicycle Kick ! Cette fois-ci l’oriental lui attrape le pied et let retourne brusquement… GERMAN SUPLEX ! Peut-être un petit peu trop sûr de lui, l’ex-champion de la NOAH prend un petit peu de hauteur, il est rapidement rejoint par son rival qui parvient à l’assommer avec plusieurs coups de têtes – terriblement violents – et qui le fait ensuite redescendre sur le plancher des vaches… SUPERPLEX ! Sheamus sait très bien que ce n’est pas suffisant pour vaincre son guerrier d’adversaire, il le place donc entre ses jambes et tente de partir pour une Crucifix Powerbomb, tout cela est contré par un surpassement de Takashi qui pressé d’en finir, s’aide des cordes pour porter une Slingshot Plancha… C’est esquivé ! O’Shaunessy pousse violemment son opposant contre les escaliers en acier avant de revenir à l’assaut ! OH ! BROGUE KICK ! Le vétéran titube à l’extérieur du ring alors que l’occidental repart… DEUXIEME BROGUE KICK ! Il part pour un troisième et ce coup-ci il est intercepté en pleine course… POWERBOMB DE SUGIURA ! IL VIENT DE L’ENVOYER CONTRE LE REBORD DE LA BARRICADE ! Les deux bagarreurs s’effondrent alors à l’extérieur du ring alors que l’arbitre continue à compter… Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix ! Oh ! C’est un match nul !

Double Count Out – No Contest.

***

Drew Gulak et Francis O’Rourke arrivent sur le ring, accompagnés par le jeune Williams, ils expliquent que la soirée de dimanche aurait pu être celle de la consécration pour les Takemikazuchi, en effet sans l’intervention de la Rabbi Tribe, Tracy aurait eu son moment de gloire face à Tozawa et eux auraient pris les ceintures par équipe aux BDK ! Au même moment, la chanson « White Rabbit » de Jefferson Airplane résonne et l’écran géant s’allume, on aperçoit alors Paul London, vêtu en chapelier fou, il boit son thé, les pieds sur la table, il affirme que c’est cette arrogance et non la tribu qui a fait perdre les Takemikazuchi, en effet, les membres de ce clan se posent comme des justiciers, comme des experts de la lutte, comme les meilleurs dans cette discipline, mais c’est un énorme mensonge… On entend alors des voix répéter « LIARS ! LIARS ! LIAR ! » … Il explique ensuite qu’il déteste les mensonges et que c’est pour cette raison qu’il a décidé de condamner les Takemikazuchi, comme il a pu condamner la Colony samedi soir… L’ancien Biff Busick, très en colère, reprend parole et il dit que pour le moment, ce ne sont que des menaces, proférées par un lâche qui intervient en plein match et qui préfère rester cachés derrière un écran ! Paul prend un air faussement contrarié, il dit qu’ils ne devraient pas parler de lui ainsi, surtout qu’il a décidé de leurs offrir un cadeau… Soudain la lumière s’éteint et lorsqu’elle se rallume, on voit un énorme paquet cadeau au milieu du ring ! Les faces qui ont déjà vu le coup que le groupe de London avait fait aux fourmis décident d’entourer la boite et ils s’approchent d’elle avec beaucoup de prudence… Tracy Williams ouvre alors le couvercle, mais à l’intérieur il ne voit qu’une peluche de lapin blanc… OH ! Mala Suerte, Kobra Moon, Oleg the Usurper et Saltador profitent de ce moment pour sortir de sous le ring et pour attaquer leurs adversaires ! Grâce à l’effet de surprise et au surnombre, ils prennent rapidement l’avantage… Oleg soulève Tracy Williams et le met dans la boite couverte de papier cadeau, avant de la soulever et de la ramener avec lui en coulisse…

***

Oh ! Les DIY arrivent en premiers sous les acclamations du public, ils semblent préparés pour leur première défense de titres, mais alors qu’ils s’approchent de la cage, les Bad Influence arrivent dans leurs dos et les attaquent par derrière ! Daniels balance Gargano dans a barrière, alors que Kaz lui porte un Low Blow à Ciampa avant de lui porter un DDT ! Oh que fait Kazarian ? Il relève le sicilien et l’amène sur les marches en acier… PILEDRIVER ! Le pauvre homme a le crâne en sang et il roule aux abords du ring, il se relève difficilement… BAD ELIMINATION ! Ils relèvent maintenant Gargano et l’amènent avec eux dans la cage avant d’ordonner à l’arbitre de fermer la porte et de commencer le match… Apparemment effrayé, l’officiel s’exécute !

***

Steel Cage Match :
WBW Tag Team Championship :
DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) © vs. Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian)


Johnny Gargano se relève difficilement alors que les anciens champions se postent chacun d’un côté du ring, qu’ont-ils prévus de faire ? Bad Elimination !? Non ! Johnny esquive in-extremis ! Il porte alors une Enzuigiri sur Daniels avant d’esquiver une Clothesline de Frankie et de l’assommer avec un Superkick ! Il tente le tomber… Un, deux, dégagement ! Après cet échec, il commence à grimper sur la troisième corde, mais il est rejoint par Christopher, les deux hommes s’échangent de violents coups de poings et le vétéran parvient à prendre l’avantage ! OH ! STO DEPUIS LA TROISIEME CORDE ! Serait-ce déjà terminé ? Un, deux, tr… Dégagement ! Après cet échec, le chauve va prendre des nouvelles de son partenaire et ils le relèvent, à deux ils tentent une combinaison Powerbomb + Neckbreaker sur le pauvre Face, heureusement celui-ci se débat, il repousse Kaz avec un coup de coude, puis porte une Hurricanrana sur l’ange déchu qui commence à se relever, Johnny Wrestling en profite pour bondir sur lui et enchaîner… BABY CUTTER ! Un, deux… Kaz brise le tomber et il place alors sa proie sur ses épaules et tente un TKO, cette dernière se dégage au-dernier moment, le pousse violemment contre son partenaire qui venait de se relever, puis enchaîne… GERMAN SUPLEX ! Un, deux, simplement deux ! Le mari de Candice LeRae n’y croit pas ! Il se tient la tête et décide d’essayer de quitter la prison… Il tente donc d’escalader la grille, malheureusement pour lui Daniels place sa tête entre ses jambes et le fait redescendre avec une violente Powerbomb ! Les membres de la BDK se dépêchent d’enchaîner…. WOW ! BAD ELIMINATION ! C’est terminé… Non ! Ils aperçoivent Ciampa qui tente d’escalader la cage, ils relèvent donc son pote par le slibard et l’envoies contre le grillage pour le faire retomber ! Ils répètent cette opération à quelques reprises avant de soulever Gargano… CELEBRITY REHAB ! Ils tentent le tomber… Un, deux, tr… DEGAGEMENT ! Ils n’y croient pas et engueulent l’arbitre…

En faisant ça, ils ne voient pas que Ciampa s’est dépêché d’escalader la structure, il est désormais sur le sommet de cette dernière et il saute ! DIVING CROSSBODY SUR LES CHALLENGERS ! Il relève le brun et le balance dans les cordes avant de lui porter une Discus Clothesline ! Il balance ensuite la deuxième moitié des Bad Influences dans un coin et lui porter un Stinger Splash suivit d’une Belly-to-Belly Suplex ! La foule est en délire ! Elle hurle « DIY ! DIY ! » alors que le sicilien part prendre des nouvelles de son partenaire qui se relève assez difficilement, Tommaso lui dit quelque chose à l’oreille, apparemment il a un plan pour remporter la victoire ! Il fonce ensuite sur les ennemis, alors que le favori de la foule, commence à escalader la cage, en s’apercevant de ça, Kaz abandonne le combat et se dépêche de rattraper Johnny ! Les deux hommes enjambent le sommet de la cage et se battent au-dessus du ring, Kazarian relève sa proie et… Non !? Il ne va quand même pas tenter un Moonsault Slam depuis cette hauteur !? Mais si… Il va partir… The Whole Shebang le pousse au dernier moment ! Le pauvre bougre s’écrase au dernier moment, ce qui attire l’attention de son partenaire, Ciampa en profite, il enchaîne avec un Superkick… Ce n’est pas terminé ! RUNNING HIGH KNEE ! Il soulève maintenant Christopher et enchaîne… PROJECT CIAMPA ! Un, deux, trois !

Vainqueurs et toujours champions : DIY.

***

Johnny Gargano et Tommaso Ciampa quittent le ring sous les applaudissements du public, ils sont rejoints par la belle Candice LeRae qui embrasse son mari et lève son bras pour montrer qu’il a survécu à l’assaut des Bad Influence et qu’il mérite donc son titre ! La foule scande le nom des vainqueurs, soudainement, deux personnes arrivent dans leurs dos et les frappent avec des chaises ! Oh ! C’est Alexa Bliss… Alexa Bliss et CHRIS JERICHO ! Les champions sont au sol, Candice LeRae s’énerve, elle gueule, elle met une gifle à Alexa Bliss, les deux vont se jeter dessus, quand Y2J attrape la chevelure blonde de la lutteuse de la MWA et l’attire vers lui, sa partenaire en profite pour lui donner un coup de pied dans le ventre et enchaîner avec un DDT ! Le show se termine, sur ces images de la Natural Selection qui passe à tabac les champions…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:16

NEW WORLD OF SPORT #13
Live on ITV News - 28/02/17 - Wembley Arena




« BREAK THE WALL DOWN » Oh ! Chris Jericho et Alexa Bliss arrivent sous les huées du public, le premier attend d’ailleurs que la foule se calme avant de prendre la parole pour dire qu’il avait prévu de prendre sa retraite, mais que dimanche soir en regardant sa télévision, il a été choqué de voir des ratés comme Gargano et Ciampa remporter les titres par équipe ! Cette victoire des DIY a été comme un déclic pour lui, il a compris qu’il devait rester dans le Business afin de rétablir l’ordre naturel des choses, afin de chasser les faibles et de récompenser les forts ! Alexa Bliss rajoute qu’il ne s’agit donc qu’une histoire de sélection naturelle, qu’au vu de leurs statuts, ils ne pouvaient pas laisser Johnny et Tommaso fêter leur victoire aux côtés de ce garçon manqué canadien qu’est Candice LeRae… Oh !? La musique de Mike Bailey résonne et il fait son apparition aux côtés de Shynron qui prend le micro pour affirmer qu’encore une fois, Y2J vient sur ce ring pour chialer et se plaindre du traitement qu’on essayerait soi-disant de lui infliger ! Les deux voltigeurs, disent qu’ils en ont assez et que même s’ils ont perdu leur combat lors du dernier PPV, ils n’en ont pas terminés avec les ringards qui se trouvent juste en face d’eux… Mike Quackenbush fait alors son apparition, il annonce que ce soir, The Ninjas With Altitude affronteront The Natural Selection, dans un combat ou tous les coups seront permis, il rajoute que les perdants de cette confrontation… DEVRONT QUITTER LA WBW ! Le public de la WBW semble choqué et Chris Jericho s’énerve, Alexa Bliss reprend le micro pour dire que le General Manager n’a pas le droit de faire et de mettre leur boulot en danger sur un coup de tête, le fondateur de la défunte Chikara sourit et répond tout simplement, que s’ils sont réellement au-dessus du lot, ils n’auront aucun mal à sauver leurs emplois ! Au même moment, les favoris de la foulent se regardent et esquissent également un sourire… DOUBLE SUPERKICK ! L’arbitre se dépêche de sonner la cloche afin de débuter ce combat qui risque de tenir les spectateurs en haleine !

The Loosers Leaves The Building :
The Natural Selection (Alexa Bliss & Chris Jericho) vs. The Ninjas With Altitude (Mike Bailey & Shynron)


Shynron se dépêche de balancer le canadien à l’extérieur alors que son partenaire lui prend un peu de hauteur… Shooting Star Press sur la belle blonde ! Serait-ce déjà terminé ? Un, deux, tr… Non ! Elle se sauve la vie en plaçant son pied sous les cordes ! Cela a bien évidemment le don d’agacer le jeune spécialiste en arts-martiaux qui la relève assez rapidement, elle profite donc cette précipitation pour placer un Jawbreaker suivit d’un Running STO ! De nouveau debout, Bliss attrape la jambe du dragon qui tentait de placer un nouveau Superkick et elle l’amène au sol pour tenter un petit paquet, qui ne lui permet malheureusement pas de sauver sa peau. De nouveau debout, elle décide de quitter le ring afin de reprendre ses esprits et de secouer son partenaire. Cela n’arrête évidemment pas le guerrier masqué qui prend de l’élan et saute vers l’extérieur ! Springboard Corkscrew Crossbody ! Le futur Hall of Famer sauve sa peau en poussant son amie dans la trajectoire du cascadeur, qui se fait ensuite attrapé par le pantalon et envoyé contre la table des commentateurs ! Chris amène ensuite le jeune homme sur cette dernière et lui assène quelques coups de coudes avant de le soulever… Superplex ! Les deux s’écrasent sur le sol et Alexa qui vient de reprendre ses esprits, se dépêche de placer son Insault to Injury ! Elle se relève avec un grand sourire… Suicide Dive de Mike Bailey qui revient dans la partie comme un boulet de canon ! Une fois hors du ring, il esquive une Clothesline du vétéran, le calme avec un Spin Kick et enchaîne ensuite avec une série de kicks portés à la manière d’un karatéka ! Il veut en finir avec un énorme Roundhouse Kick, qui est esquivé in-extremis par l’ex-retraité qui lui attrape le dos et contre-attaque ! BACK SUPLEX CONTRE L’ESCALIER ! Il balance son rival au milieu du ring et bondit dans les cordes pour en finir une bonne fois pour toutes… LIONSAULT ! Il pense en avoir terminé une bonne fois pour toute… Un, deux, tr… Il est sur le point de gagner, quand Shynron lui attrape les pieds et le ramène à l’extérieur ! Très agacé, Chris, multiplie les atémis sur le reptile humanoïde avant d’être rejoint par son équipière, à deux ils balancent le Luchador contre le poteau en fer… Hein !? Celui-ci marche littéralement sur le poteau et revient vers eux à une vitesse hallucinante… DOUBLE JUMPING CUTTER ! C’est tout simplement impossible, digne d’un film comme Matrix ou Equilibrium, pourtant, ça vient bel et bien d’arriver et le Face se dépêche d’amener Alexa Bliss sur le ring et de prendre de la hauteur… CORKSCREW 450° SPLASH ! C’est terminé… Un, deux, tr… Dégagement in-extremis !

Il n’y croit pas et se frotte pour les yeux pour voir si tout cela est bien réel, après quelques minutes, il attend que la jeune femme se relève pour rebondir contre les cordes, il va partir pour une prise en Handspring, hélas, la blondinette esquive au dernier moment et le pousse vers Chris Jericho qui est revenu dans le ring comme une furie… CODEBREAKER ! Ce n’est pas terminé, la beauté de la WBW prend de la vitesse et elle revient très vite… RUNNING ONE-ARMED SWINGING NECKBREAKER ! Elle s’écarte et laisse la place au natif du Manitoba qui n’en a toujours pas terminé avec sa proie et qui saute sur les cordes pour en finir… LIONSAULT ! Quel enchaînement ! Un, deux, tr… Mike Bailey brise le tomber au bon moment ! Il est sévèrement puni par les Natural Selection, qui tentent de lui porter une Double Suplex, celui-ci retombe sur ses pieds et contre-attaque avec un Double Hangman Neckbreaker ! Le gringalet recule un peu avant de faire un saut… Standing Shooting Star Press sur la doublette de Heels ! Double tombé ! Un, deux… Dégagement ! Il veut relever Y2J qui le pousse brusquement contre les cordes, mais son compatriote canadien revient à toute vitesse et il contre le surpassement ! FRONT FLIP DDT ! Il fait le signe de la fin et commence à escalader le coin du ring avant de demander le support de la foule… SHOOTING STAR DOUBLE KNEES DROP ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Quoi !? Bliss – qui était encore au sol et trop loin de l’action – crochète la jambe de l’arbitre qui tombe en arrière et ne peut donc pas terminer son décompte ! Fou de rage, Mike fonce sur la source de son malheur, il tente une Hurricanrana, mais c’est malheureusement contré ! Elle le garde en l’air et riposte… CORNER POWERBOMB ! La belle Bliss continue en lui mettant un coup de genou dans les parties intimes et en enchaînant aussitôt… SNAP DDT ! Elle se dépêche de monter sur la troisième corde… Là-haut, elle est rejointe par Shynron qui commence à lui mettre quelques coups, il est en train de prendre l’avantage, quand Chris fait son retour et passe entre ses jambes ! Powerbomb ! Alexa peut maintenant en finir… TWISTED BLISS ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Natural Selection.

***

Alexa Bliss se relève, elle est dans un sale état, mais cela ne l’empêche pas de se moquer de ses victimes en imitant un gamin qui pleure et en leurs faisant un petit « Bye Bye » sous les huées du public ! En coulisse, on peut voir Mike Quackenbush qui regarde ça sur un écran et qui semble un petit peu contrarié par cette situation… Puis, alors que Chris Jericho est sur le point de prendre un micro, une musique bien connue des fans résonne… GARGANO ET CIAMPA ! Ils foncent vers le ring à toute vitesse, mais les vainqueurs du combat précédent préfèrent prendre la fuite en passant par le public ! Johnny Wrestling ramasse le microphone et dit que le vieux ringard et sa petite bimbo se sont attaqués à la mauvaise équipe, les DIY sont des champions, ils forment peut-être la seule véritable équipe de la WBW et ils sont impatients de mettre une bonne fessée à papy… Tommaso corrige son partenaire en disant qu’il a surtout hâte de mettre une déculottée à Bliss qui semble un peu choquée, depuis les gradins ou elle écoute tout cela… La suite au prochain épisode !

***

WBW Next Generation Championship :
David Finlay, Jr. © vs. Alex Daniels


Le jeune lutteur de la RAVEN qui n’est pas franchement connu pour ses victoires, décide de commencer le combat rapidement en faisant passer le champion par-dessus la troisième corde et en lui portant un Springboard Sommersault Senton ! Assez fier de ce début de match, il se place sur l’apron, bondit et place une Springboard Hurricanrana sur Finlay qui titube au milieu du ring, le pauvre bougre ne sait plus vraiment ou il est lorsqu’il se mange une Jumping Enzuigiri du Challenger qui tente immédiatement le tomber… Un, deux… Dégagement ! Dépité, il place David sur ses épaules, mais ce dernier se débat et finit par passer derrière lui, il se dépêche de le frapper dans la nuque, puis il le pousse violemment contre le coin du ring avant d’enchaîner avec une German Suplex et de tenter le deuxième tomber du combat… Un, deux… Dégagement ! L’irlandais tente une Discus Clothesline, cependant après avoir effectué sa rotation il est accueilli par un Jumping Knee suivit d’une Lariat dans laquelle Daniels a sans doute mis toute sa force ! Il se dépêche de monter sur la troisième corde et saute sans attendre ! 630° Senton !? Non ! Le bougre s’écrase sur la nuque et il semble être dans un bien mauvais état ! Le « fils de » se fiche bien de la blessure de son adversaire et il se dépêche de le ceinturer ! WHEELBARROW NECKBREAKER ! Le Rookie se tient la nuque et se relève en titubant, le représentant de la BDK se place dans son dos et enchaîne aussitôt… Enzu Lariat ! Il fait le signe de la Fraternité de la Croix et place finalement sa proie sur ses épaules… CELTIC CROSS ! C’est terminé, il effectue le tomber… Un, deux, trois !

Vainqueur et toujours champion : David Finlay, Jr.

***

Le vainqueur prend le micro et il explique qu’il en a marre d’être obligé de défendre sa ceinture face à des no-names comme Alex Daniels ! Selon lui ce n’est pas comme cela que son titre va gagner en prestige ! Il prétend avoir prouvé qu’il n’était pas que le fils d’un lutteur raté… Il est en train de devenir une légende vivante ! Mais le fait de devoir combattre des Gallagher ou des Tiger Mask W entache son héritage… Il dit qu’il veut plus de compétition ! Oh…. Fit Finlay débarque sous les acclamations du public, il dit qu’il va donner plus de compétition à son gamin… Puis il le provoque ! Il lui dit qu’il veut bien sortir de sa retraite pour l’affronter dans un match en un contre un ! Cette révélation fait rire le sale gosse qui rétorque qu’il a demandé un défi à sa hauteur, pas une exécution publique ou un match d’entrainement face à un retraité, il récupère ensuite sa ceinture et commence à quitter le ring… Hein ? Son père lui tire les cheveux et l’attire vers lui ! Short-Arm Clothesline ! Il le coince ensuite dans un coin et commence à le matraquer de coups, jusqu’à ce que les arbitres n’arrivent pour séparer le père et le fils…

***

Tag Team Match :
The Barber Club (Rick Roland & Sloan Capriese) vs. Kairi Hojo & KANA


Au début du combat, Rick Roland ne prend pas Hojo au sérieux, mais il le regrette assez rapidement, puisque la belle asiatique commence à lui marteler le torse d’atémis, elle prend ensuite de la vitesse mais il l’intercepte et tente un Tilt-a-Whirl Powerslam, la bougresse parvient à se dégager in-extremis, à passer dans son dos et à lui porter un premier Dropkick qui l’envoie dans les cordes, puis un second qui le met au sol ! Elle se place ensuite sur l’apron et place un Slingshot Senton avant de tenter le premier tomber du combat qui s’avère infructueux ! Devant cet échec, elle commence à grimper sur le coin, là-haut, elle est rejointe par le barbu qui lui met quelques coups de têtes avant de la ramener sur le plancher des vaches… DIVING HIP TOSS ! C’était magnifique ! Il tente le tomber ! Un, deux, tr… Dégagement ! Très frustré, il décide d’écrabouiller sa victime… Running Sommersault Senton ! C’est esquivé par Kairi qui fait une roulade et parvient à taper dans la main de KANA ! La légende du Puroresu arrive à toute vitesse et venge son amie avec une série de coups de pieds, elle fait reculer le colosse, puis se projette dans les cordes… Oh ! Elle se mange un énorme Big Foot suivit d’une Discus Clothesline qui la décapite ! Un, deux… Simplement deux ! Il fait le changement avec Sloan et à deux ils placent une Double Suplex avant que Capriese ne récupère la demoiselle et ne la ceinture à son tour pour lui porter une German Suplex avec un sublime ponté… Un, deux, tr… Ce n’est heureusement pas suffisant ! Il la place donc sur son dos, elle se dégage rapidement en lui écrasant le visage et l’assomme avec un Roundhouse Kick… DRAGON SUPLEX DE LA JOSHI ! Cette dernière semble plutôt satisfaite de la tournure des évènements, mais soudain Kevin Northcutt arrive sur le rampe avec une guitare dans les mains et il commence à chantonner un morceau qui parle de l’ancienne Asuka, la principale intéressée se place sur le bord du ring et se met à l’insulter… L’arbitre essaie de calmer le jeu ! Oh ! Legend et Walker sortent du public et ils profitent de cette distraction, pour attraper les pieds de la deuxième nippone et l’attirée à l’extérieur, ils enchaînent rapidement avec un Double DDT ! Au même moment Moose débarque en courant pour faire fuir le texan musicien… Sloan profite de cette distraction pour placer une Enzuigiri sur son adversaire et la soulever manu-militari… FISHERMAN BRAINBUSTER ! Il donne ensuite la main à son pote et à deux ils enchaînent… HART ATTACK ! C’est terminé ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Barber Club.

***

Après cela on retrouve Drew Gulak et Francis O’Rourke sur le ring, ce dernier dit qu’ils n’en ont clairement pas terminés avec la Rabbit Tribe et qu’ils veulent qu’ils libèrent leur ami et partenaire dans les plus brefs délais ! Au même moment l’écran géant s’allume et on voit une image du pauvre Tracy Williams, ligoté et pendu par les pieds au milieu des coulisses… En voyant cela, Drew se précipite sur la rampe pour aller aider son ami, mais les lumières vacillent et lorsque tout revient à la normal, Oleg the Usurper surgit de nulle part… BOUNCE ! BOUNCE SUR GULAK ! Le pauvre finit écrasé contre la barricade ! En voyant ça Frank se prépare à aller au combat, mais on lui tapote le dos et il se retourne… DOUBLE SUPERKICK DE KENDRICK ET LONDON ! Mala Suerte, Saltador et Kobra Moon arrivent à leur tour… La jeune femme bloque alors le pauvre homme dans un Cobra Clutch alors que Paul s’empare d’une bombe de peinture ! Il écrit « LIAR » sur le corps inerte de l’ancien Biff Busick… Brian fait la même chose sur l’autre moitié des Takemikazuchi… Après cela, les lumières s’éteignent une nouvelle fois et lorsqu’elles se rallument, la tribu a disparu… On ne peut voir que les deux Faces inconscients, ils sont rapidement rejoints par un groupe de médecins qui viennent prendre de leurs nouvelles et les évacuer.

***

Mike Quackenbush est dans son bureau avec Fit Finlay, il lui dit qu’il n’avait pas le droit d’attaquer David et qu’en faisant cela il a outrepassé ses droits. Le quinquagénaire prétend qu’il n’a fait que son devoir de père, mais le General Manager lui répond que lui ne va faire que son devoir de GM en le suspendant pour une durée indéterminée ! Le vieil irlandais quitte la pièce en grognant alors que Kendrick et London eux y rentrent… Quack’ est plutôt surprit – et stressé – de les voir ici devant lui… Paul dit qu’ils veulent un match de championnat pour les ceintures par équipe, l’homme en face d’eux réfléchit et affirme qu’ils l’auront, seulement s’ils acceptent de libérer le pauvre Tracy Williams… L’improbable duo n’hésite pas très longtemps et accepte la proposition…

***

Tag Team Match :
The Barber Club (Nick Sutton & Tom Latimer) vs. The Colony (Fire Ant & Soldier Ant)


Dès que la cloche sonne, Fire Ant se jette sur Latimer qui a toujours son masque accroché sur un collier qu’il porte autour du coup… Il se défoule en multipliant les atémis et fait reculer l’anglais qui tente de revenir avec une Clothesline esquivée et transformée en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Le fou reste assit et il se mange un Soccer Kick de l’ennemi qui enchaîne aussitôt avec une Running Sommersault Senton ! Un, deux, simplement deux ! Il tente de relever son adversaire, malheureusement celui-ci le surprend en le plaçant sur ses épaules… FIREMAN’S CARRY FLAPJACK ! L’insecte tombe, la gorge la première contre la troisième corde ! Ça aurait pu lui être mortel, mais Tom s’en fiche complètement et il saute pour lui porter un Jumping Neckbreaker ! Cet enchaînement, lui permet de reprendre l’avantage et il fait ensuite de nombreux changements avec son ami et partenaire afin d’affaiblir encore plus la nuque de leur victime ! Après plusieurs longues minutes, Sutton tente un Fireman’s Carry Neckbreaker sur la fourmi qui retombe sur ses pieds et le calme avec un Superkick suivit d’un Wheelbarrow Bulldog ! Elle se dirige rapidement dans son coin, malheureusement pour elle, Latimer se projette dans les cordes et place un Spear à Soldier Ant qui tombe de l’apron et atterrit à l’extérieur ! Désespéré, le rouge se venge en lui assénant plusieurs kicks, il se retourne, mais est surprit par Nick… FALCON ARROW ! Un, deux, tr… Dégagement !

Le fou furieux tape dans le dos du Hooligan et il se place dans un coin… SPEAR !? Non ! C’est contré en petit paquet ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Très agacé, l’anglais pousse son ennemi dans les cordes et celui-ci revient à toute vitesse que fait-il ? Oh ! Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Cette fois-ci c’est bon, Fire Ant parvient à aller dans son coin et il fait le changement avec son meilleur ami qui entre comme une furie, il distribue des coups de coudes au brun et il tente une Rolling Elbow, c’est contré par le Heel qui le frappe dans le ventre et essaie de revenir avec un DDT… Le soldat se dégage et pousse l’adversaire dans les cordes ! Il revient à toute vitesse pour un Spear ! Et non ! Bicycle Kick de l’invertébré qui passe son bras sous celui du Heel et le soulève… STANDING SIDE SLAM ! Nick intervient, mais il se prend aussi des coups d’avant-bras et est projeté dans les cordes, il essaie de revenir avec sa Rebound Clothesline, malheureusement pour lui, le guerrier l’a vu venir et l’attrape par la gorge… CHOKESLAM ! Latimer essaie de revenir, il donne quelques coups de poings et prend de l’élan avant d’être stoppé net par un Rolling Elbow du combattant qui le place sur ses épaules… Oh ! Tom bataille dure pour ne pas se manger de TKO, il attrape les ficelles du masque de Soldier Ant et commence à les défaire, il y arrive, du moins assez pour que son ennemi ne le fasse redescendre ! En bon fourbe il se dépêche de faire tourner le masque ! Pour que l’arrière se retrouve devant les yeux du Face qui finit aveuglé… Il enchaîne aussitôt… SPEAR ! SPEAR ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Barber Club.

***

Après le combat Nick Sutton donne quelques coups de pieds à Fire Ant alors que Tom Latimer lui arrive le masque de Soldier Ant et le soulève ! Il brandit fièrement les masques des deux fourmis qu’il vient d’affronter et ce jusqu’à ce que le reste de la Colony n’arrive… Ils sont alors obligés de fuir en passant par le public… Mais l’ex-mari de Charlotte semble ravi de sa prise !

***

En coulisse on voit David Finlay, Jr. qui arrive dans la loge de la BDK en serrant des dents, il demande alors à Claudio Castagnoli pourquoi il n’a pas envoyé Nokken et Tursas l’aider lorsque son paternel est venu le passer à tabac. Le WBW Grand Champion soupire longuement et répond qu’il s’agit d’une histoire de famille et que si David veut devenir un Homme il devra « tuer le père » et régler ce problème sans l’aide de personne… Il rajoute aussi que les deux géants ont eux aussi ont quelques comptes à régler et qu’ils ne peuvent donc pas être sur tous les fronts.

***

WBW Internet Championship :
Austin Aries © vs. Bayley


Austin qui est apparemment assez pressé d’en finir, attaque directement Bayley en lui portant une série de coups d’avant-bras avant d’essayer de placer une Rolling Elbow ! Fort heureusement, son adversaire anticipe le geste et esquive avant de le surprendre avec un petit paquet… Un, deux… Aries se dégage et se relève rapidement et charge la jeune femme qui l’attrape en pleine course et tente de placer son Belly-to-Bayley ! Oh ! Il se dégage in-extremis, mais sa rivale en profite pour esquisser un grand sourire avant de lui faire signe que ce n’est vraiment pas passé loin ! C’est la provocation de trop pour le champion de l’internet qui se rue à nouveau à nouveau sur la chouchoute du public, il la martèle d’atémis avant de l’envoyer contre un coin et de lui foncer dessus. La guerrière répond en lui faisant manger son pied et en prenant un petit peu de hauteur…. Diving Back Elbow ! Un, deux… et simplement deux ! La brunette commence donc à relever son ennemi, qui la surprend en lui mettant les doigts dans les yeux ! Il contre-attaque rapidement avec un Running STO vite suivit d’un Koji Clutch ! Ils sont au centre du terrain, mais malgré tout, le challenger serre les dents et parvient à ramper jusqu’aux cordes ! Elle passe même derrière celles-ci afin de se relever sur l’apron du ring, c’était sans compter son adversaire qui lui assène un coup de la guillotine avant de dérouler… OMG ! SUN SET FLIP POWERBOMB VERS L’EXTERIEUR ! L’amazone s’explose le dos contre le sol tandis que « The Greatest Man Than Ever Lived » se dépêche de remonter et de se projeter dans les cordes… WOW ! HEAT SEEKING MISSILE ! Quel Suicide Dive de fou ! Comme si ce n’était pas suffisant, il grimpe sur le Turnbuckle et saute… 450° SPLASH ! Oui ! C’est porté ! Magnifique ! Un, deux, tr… Non ! Bayley attrape les cordes et son rival n’y croit pas ses yeux ! Il commence par engueuler l’arbitre, avant de la projeter sans ménagement dans un des coins du ring avant de tenter son IED, c’est esquivé de justesse par la brunette qui ceinture le vétéran encore groggy… BELLY-TO-BAYLEY ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Incroyable ! Il vient de se dégager du Finisher de la Freelancer qui reste au sol…

Elle puise dans ses ressources pour se remettre sur ses pieds et essayer de relever le champion, ce dernier la surprend en la plaçant sur ses épaules, après quelques secondes de lutte, elle parvient à se dégager et revient avec un Schoolboy Pin ! Ce n’est pas suffisant pour en finir et pire, A-Double profite de cela pour contre-attaquer, il attrape le cou de la calineuse en chef et la bloque…. HORN OF ARIES ! Ils sont une nouvelle fois au centre du terrain et elle est obligée de puiser dans ses dernières forces pour obtenir le Rope Break ! Elle se relève difficilement… Aries en colère l’assaille, il se prend un surpassement et retombe sur l’apron du ring, là il replace un autre coup de la guillotine avant de se placer sur la troisième corde et de sauter… Diving Double Axe Handle !? Non ! Elle passe dans son dos et l’attrape… GERMAN SUPLEX CONTRE LE COIN ! Ce n’est pas finit ! Elle ne le lâche pas et se tourne… DRAGON SUPLEX AU CENTRE DU RING ! Un, deux, tr… Dégagement ! Elle puise alors dans ses réserves, pour placer son opposant sur la troisième corde, malheureusement le bougre résiste et il parvient à contrer ! Sun Set Flip Powerbomb !? Non ! Bayley se rattrape en transformant ça en Hurricanrana ! Le Challenger attrape alors le champion pour placer sa prise de finition, mais celui-ci parvient à l’éloigner et il se venge avec un Rolling Elbow ! La guerrière tombe dans un coin… RUNNING CORNER DROPKICK ! Il n’en a pas terminé avec la miss… il la soulève… BRAINBUSTER ! Un, deux, trois !

Vainqueur et Toujours Champion : Austin Aries.

***

Alors que le champion récupère sa ceinture après le combat, on aperçoit Becky Lynch qui apparait sur la rampe d’accès au ring, elle commence par prendre des nouvelles de son amie, avant de récupérer un micro et de rappeler à A-Double qu’elle lui a cloué les épaules au sol lors de « Everybody Wants to Rule The World : Night Two » et qu’elle est donc en droit de demander un match de championnat pour le WBW Internet Championship… Elle défit alors son rival pour le prochain PPV, en effet à « Never Gonna Give You Up : Night One » elle aimerait l’affronter… Dans un Iron (Wo)Man Match ! Austin Aries répond que c’est d’accord, mais qu’après cela il en aura terminé avec elle… et qu’elle n’aura même plus la force de remonter sur un ring !

***

Après une page de pub, on retrouve Claudio Castagnoli sur le ring – il est accompagné par Davey Richards, Nokken et Tursas – il dit qu’il est très en colère et annonce qu’il veut affronter El Generico afin de laver l’affront que celui-ci lui a fait il y a une semaine ! Il dit qu’il est même prêt à l’affronter ici et maintenant ! Le principal intéressé débarque sous les chants des spectateurs qui semblent ravis de le voir, il va prendre la parole quand soudain … « I WANNA DESTROY » Oh ! Marty Scurll débarque sous les acclamations du public, il dit que si CC veut un combat il n’a qu’à l’affronter lui et pas le québécois qu’il a déjà vaincu une fois ! Il rappelle que lui qui n’a toujours pas eu de match de championnat alors qu’il est venu à bout de Tozawa, The Hurricane, Davey Richards et autres Jeff Hardy et que son traitement est tout simplement scandaleux ! Hein ? Silver Ant débarque à son tour, il parle de ce que Tom Latimer a fait à ses partenaires, il dit que le Barber Club n’aurait jamais dû s’attaquer à sa famille et que le vilain a maintenant un nouvel ennemi… C’est maintenant au tour de Neville de montrer le bout de son nez, il se vante d’avoir remporté ses combats face à Will Ospreay et explique que même s’il respecte énormément Marty et ses amis du Club, il veut lui aussi un match de championnat ! Quoi ? Becky Lynch que l’on a vu un peu plus tôt vient demander sa part du gâteau en disant qu’elle aimerait devenir la première Double-Championne – et première femme championne de la WBW ! Chuck Taylor débarque en gueulant que lui aussi mérite sa chance, que même Joe E. Legend et Kevin Northcutt méritent leurs chances, il s’étonne d’ailleurs de ne pas les avoirs vu débarquer ! Il dit que si tout le monde vient demander son pain, lui aussi est en droit de se plaindre… Le ton monte rapidement et Nigel McGuinness arrive et dit qu’il en a marre d’entendre cette cacophonie depuis son bureau ! Il annonce que tout ce beau monde va s’affronter dans une bataille royale pour affronter le prochain Challenger ! Il explique ensuite que Becky Lynch et Moose feront eux aussi partis de cet affrontement qui sera le Main Event de la soirée !

***

Over the Top Rope Battle Royal :
Adrian Neville vs. Becky Lynch vs. Chuck Taylor vs. Davey Richards vs. El Generico vs. Marty Scurll vs. Moose vs. Nokken vs. Silver Ant vs. Tursas


Dès que la cloche sonne, Davey ordonne aux géants de faire le ménage, malheureusement pour lui Moose s’occupe de Nokken alors que Chuck Taylor passe dans le dos de Tursas pour lui porter un énorme Low Blow et permettre à Lynch et Silver Ant d’envoyer le colosse contre un coin ! El Generico profite alors de cette situation pour porter un Helluva Kick au cornu avant de se projeter dans les cordes et d’être stoppé net par un Roundhouse Kick de Richards, qui est lui-même séché par un Superkick du vilain ! Au même moment, Nokken commence à prendre l’avantage sur l’afro-américain, il le laisse donc devant les cordes et lui fonce dessus ! Oh ! Surpassement ! Le viking s’écrase à l’extérieur ! [Nokken éliminé par Moose] Neville fonce sur le Freelancer qui le fait reculer et l’envoi sur l’apron du ring ! Le Britannique bondit sans crier gare ! Springboard… NON ! SITOUT SPINEBUSTER ! Il se relève et Chuck Taylor lui fonce dessus… SPEAR ! Il semble imbattable et se retourne pour célébrer avec le public !? Hein quoi ? DIVING NECKBREAKER DE BRADEN WALKER ! Il vient de sortir du public ! Northcutt et Legend sont là eux aussi – les paroles de Taylor étaient prophétiques – ils soulèvent l’ancien combattant de la MWA et le balancent à l’extérieur ! [Moose éliminé par Joe E. Legend & Kevin Northcutt] Les « icones » de la lutte quittent rapidement le terrain, alors qu’El Generico retente un coup sur Tursas… Cette fois-ci le colosse l’attrape en pleine course et l’écrabouille avec un Chokeslam ! Becky Lynch part à l’assaut et enchaîne les kicks, avant d’être envoyé dans les cordes et de se manger également un Chokeslam en revenant ! Marty Scurll monte sur la troisième corde et il tente un Crossbody ! Non ! Non ! Il est attrapé en plein vol, il va être envoyé dehors ! Heureusement il se dégage au dernier moment et fonce… Chokeslam également ! Rien ne semble pouvoir arrêter le monstre… Hein !? MISSILE DROPKICK DE TAYLOR ! Il voit que son adversaire titube et lui porte donc une Enzuigiri avant de prendre de la vitesse… SPINNING SIDE SLAM ! Le pauvre Gentleman du Kentucky semble agonisé et s’aide des câbles pour se relever, Tursas lui fonce dessus… Oh ! Il baisse la troisième corde ! Tursas est emporté par son élan et il s’écrase sur le plancher des vaches ![Tursas éliminé par Chuck Taylor] Le brun lève les bras au ciel et il fait le tour du terrain tel Bo Dallas, malheureusement il se mange un Running High Knee de Davey Richards qui le balance par-dessus la troisième corde ! [Chuck Taylor éliminé par Davey Richards] Chuck Taylor est vite attrapé par Tursas qui le soulève pour une Kreuze Bomb, mais il se dégage au dernier moment et lui porte un deuxième Low Blow avant de s’échapper par la foule, Tursas qui était proche de la table des commentateurs, attrape alors Mark Copani et le soulève… KREUZE BOMB TROUGH THE TABLE ! Becky Lynch dont l’attention a été attirée par cette scène, est alors surprise par Davey Richards qui l’attrape par le slip et l’élimine ! [Becky Lynch éliminée par Davey Richards] Il tente de faire la même chose à Adrian Neville qui revient à toute vitesse et contre-attaque avec un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Une fois debout, il escalade la troisième corde, mais est surprit par un Dropkick de El Generico qui le fait donc tomber à l’extérieur ! [Adrian Neville éliminé par El Generico] Le combattant de la FSP se retourne et il se mange une Enzuigiri de Silver Ant qui lui porte une Snap Suplex, mais lorsque l’insecte de se relève il se fait attraper le dos par Marty Scurll… GERMAN SUPLEX ! Davey Richards fonce à son tour et se prend un coup de pied dans le ventre… SWINGING DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX ! Richards s’écrase à l’extérieur ! [Davey Richards éliminé par Marty Scurll] Il ne reste plus que trois participants, l’anglais aperçoit Nigel McGuinness au bord du ring et il commence à l’insulter et le traiter de plusieurs noms d’oiseaux ! OH ! RUNNING HIGH KNEE DE SILVER ANT ! Celui-ci tente d’éliminer le dandy, mais les deux se retrouvent à se battre sur l’apron du ring, c’est dû à toi à moi jusqu’à ce que le combattant de la FSP se projette dans les cordes et ne les poussent !

Vainqueur : El Generico.

***

Après le combat Claudio Castagnoli monte sur le ring et il porte une énorme European Uppercut sur son futur adversaire avant de le placer entre ses jambes pour porter son Gotch Style Piledriver, mais Marty Scurll lui explose une chaise en pleine gueule ! Il fait la même chose à El Generico ! Oh ! Il passe les deux ennemis à tabacs jusqu'à ce que les arbitres n'interviennent... Le show se termine d'ailleurs sur les arbitres et la sécurité qui ramène le vilain en coulisses...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:21

NEW WORLD OF SPORT #14
Live on ITV News - 06/03/17 - Wembley Arena




C’est une nouvelle fois Marty Scurll qui ouvre le show. Il se plaint comme souvent du traitement qui lui est réservé et accuse Nigel McGuinness de faire du délit de sale gueule ! Il affirme que partout, que ce soit dans la rue ou sur les réseaux sociaux, les gens n’attendent qu’une chose : le voir affronter Claudio Castagnoli ! Et pourtant le Management de la WBW s’efforce encore et toujours de l’éloigner du titre suprême ! Pourquoi !? Tout simplement parce qu’il est le leader du Barber Club et que le GM et le Chairman ont peurs de ce clan… Il demande d’ailleurs au second de venir s’expliquer comme un homme ! La foule se met donc à chanter le nom du créateur de la WBW, mais c’est finalement Silver Ant qui pointe le bout de son nez, celui-ci reçoit une belle Pop et il explique qu’il en a marre d’entendre le vilain se plaindre et gémir comme une gosse de huit ans… Il affirme alors que s’il n’a pas de match de championnat c’est tout simplement parce que son groupe est sans foi ni lois et que certains de ses subordonnés agissent comme de véritables lâches ! A l’image de Tom Latimer qui s’est amusé à arracher les masques de ses deux frères de la Colony… L’anglais rigole et répond tout simplement qu’il ignorait l’existence de ce guignol et de ses frères jusqu’à la semaine dernière et qu’il n’a pas de temps à perdre avec un clan de débiles masqués ! Cette réflexion ne plait évidemment pas au principal intéressé qui bouscule l’européen et qui lui assure que cette fois-ci il a très clairement dépassé les limites et qu’il ne s’en sortira pas aussi facilement…

Oh… celui que l’on connaissait autrefois sous le nom de Desmond Wolfe montre finalement le bout de son nez, il prétend que si Marty Scurll n’a pas de temps à perdre avec les représentants de la Colonie, lui est un homme d’affaire qui n’a pas de temps à perdre avec un mec qui croit que le monde tourne autour de lui et qui n’arrête pas de chialer pour un oui ou pour un non ! Il annonce que les fourmis vont faire face au Barber Club… ICI ET MAINTENANT !

***

6-Man Tag Team Match :
The Barber Club (Marty Scurll & Nick Sutton & Tom Latimer) vs. The Colony (Fire Ant & Silver Ant & Soldier Ant)


Dès que la cloche sonne, Silver Ant se jette sur son rival du moment, il enchaîne quelques atémis bien bruyants avant de distribuer les coups de pieds, malheureusement, après seulement quelques secondes, Scurll attrape sa jambe et lui porte un Dragon Screw ! Sans doute un petit peu trop pressé d’en finir, le vilain tente une prise en quatre… Oh ! Celle-ci est transformée en petit paquet par l’insecte qui ne passe pas très loin d’une victoire éclaire ! Courageux, le ResiliANT Rookie prend de l’élan, mais il est stoppé en pleine course par un Chop Block du britannique qui s’empresse de faire le tag avec Sutton qui continue à s’acharner sur la jambe du pauvre bougre avant d’essayer de l’emprisonner dans un Texas Cloverleaf… La fourmi gigote dans tous les gens et elle contre une nouvelle fois en Small Package ! Un, deux, simplement deux ! Nick se relève et se mange un coup de pied dans le ventre puis un Snap DDT ! Le combattant argenté profite de ce retournement de situation pour boiter jusqu’à son coin, mais Latimer sort du siens, fonce et fait tomber les deux autres Ants de l’apron ! Il place alors un Mule Kick sur Silver et part pour un Spear… Oh ! L’ancienne star de la Chikara saute au-dessus de Tom qui percute son partenaire ! Cela permet au Face de bondir dans son coin et de taper dans la main de Fire Ant qui prend un petit peu de hauteur ! Double Missile Dropkick sur les Hooligans ! Il se projette ensuite dans les cordes, il porte d’abord un Tilt-a-Whirl Headscissors sur le Bram et bondit sur Magnus au dernier moment pour lui porter un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Il est en feu ! Il reprend de la vitesse et oh… WHEELBARROW STUNNER ! C’est terminé, il fait le tomber sur le natif de Norwich… Un, deux, tr… Le leader du BC brise le tomber !

Celui-ci relève la fourmi rouge qui le calme avec une Enzuigiri puis qui prend une nouvelle fois de l’élan, cette fois-ci il est attrapé en pleine course par Sutton qui le plaque au sol à l’aide d’un Spinning Spinebuster ! Un, deux, dégagement ! Frustré, il fait le changement avec Latimer et à deux ils placent une Double Snap Suplex sur l’animal qui se tient le dos et se mange ensuite plusieurs coups de pieds du barbu qui le relève et tente un Impaler DDT… Non ! Le Luchador se dégage, il enchaine les coups d’avant-bras avant de sauter sur la troisième corde… Springboard Kick !? NON ! SPEAR ! SPEAR DE LATIMER ! Il fait le tomber… Un, deux, tr… Rope Break ! Le gros dur n’y croit pas ses yeux, il tape rapidement dans la main de Nick qui prend de la hauteur et saute ! Diving Elbow Drop !? Non ! Fire Ant esquive en roulant et il se jette dans son coin pour laisser Soldier Ant entrer dans le ring ! Il calme Bram avec un énorme Rolling Elbow avant de pousser le mari de Mickie James contre un coin – Marty en profite alors pour faire le changement – et l’attraper par le coup… CHOKESLAM ! Il veut faire le tomber, mais l’arbitre lui indique qu’il n’a plus à faire à l’homme légal ! Le Top Heel en profite alors pour retourner son adversaire et essayer de lui porter une Double Underhook Suplex ! Il est contré et envoyé dans les cordes… Oh ! Il se mange un Bicycle Kick suivit d’une Rolling Elbow ! Il place maintenant le « The Vilain » sur ses épaules et tente un TKO, hélas, le britannique se dégage in-extremis et tente de placer sa Crossface Chickenwing ! Soldier Ant reste debout, il se débat pour ne pas être amené au sol ! Il résiste et parvient à faire le changement avec Silver Ant… Oh ! Marty n’a rien vu et il se fait surprendre par un Inside Craddle… Un, deux, dégagement ! Le dernier Ant debout se projette dans les cordes… RUNNING HIGH KNEE ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux ! Mais Scurll est un dur et il n’a pas l’intention de se laisser faire ! La jeune fourmi commence à relever l’anglais, qui lui met un énorme coup de pied dans le genou et contre-attaque immédiatement avec une Swinging Double Underhook Suplex ! Il tape maintenant dans la main de Tom qui écrabouille sa proie avec une Running Senton avant de placer un Dropkick sur Soldier Ant qui tombe de son apron ! Il se place maintenant dans un coin et fonce sur Silver Ant ! SPEAR ! SPEAR ! Non ! C’est transformé en petit paquet… Un, deux, il se dégage ! Mais est bloqué… CHIKARA SPECIAL ! Il n’arrive pas à sortir de la prise et finit par abandonner !

Vainqueurs : The Colony.

***

Les DIY arrivent sur le ring sous les acclamations du public, Johnny prend le micro pour dire qu’il est prêt à se mesurer à la Rabbit Tribe ! Les deux leaders de la tribu ne tardent d’ailleurs pas à montrer le bout de leurs nez, ils sortent des coulisses accompagnées par un Tracy Williams complètement ligotés, mais alors qu’ils s’approchent du ring, Drew Gulak et Francis O’Rourke sortent du diable vauvert et les attaquent dans le dos ! La bagarre est rude, Paul London tente un Superkick sur Biff Busick qui lui attrape le dos et… OH ! GERMAN SUPLEX CONTRE LA BARRICADE ! Brian Kendrick prend l’avantage sur Drew Gulak, il va partir pour un Slicebread #3 en s’aidant du Titantron, malheureusement pour lui, Drew Gulak le maintien en l’air et le ceinture oh… RUNNING EUROPEAN UPPERCUT + GERMAN SUPLEX ! C’est la combinaison destructrice des Takemikazuchi qui prennent des nouvelles de Tracy Williams et qui se dépêchent de le ramener en coulisse, laissent ainsi Ciampa et Gargano en plan sur le ring… C’est alors que Mike Quackenbush fait son apparition, il explique qu’il n’avait pas prévu un tel carnage, mais qu’il a trouvé un plan B ! Une façon de se rattraper En effet le Main Event de ce soir opposera Bad Influence aux Fire Starters et l’équipe qui remportera le combat, aura la chance d’affronter les DIY pour les WBW Tag Team Championship lors de l’International Pro Wrestling Day.

***

Single Match :
David Finlay, Jr. vs. Missile Assault Man


Le champion de la nouvelle génération commence très fort en enchaînant les uppercuts portés à l’européenne ; mais il est rapidement calmé par une série d’atémis qui permettent à son ennemi de reprendre l’avantage et de rebondir dans les cordes pour porter une énorme Lariat ! Fort de ce retour de flammes, Missile Assault Man met son ennemi et tente de lui porter un Fireman’s Carry Slam ! C’est contré par Finlay qui passe dans son dos et tente une Enzu Lariat ! C’est esquivé par l’Outsider qui place un Backbreaker onto Knee sur David avant de lui planter la tête dans le sol avec un Inverted STO ! Un, deux, tr… Dégagement ! Dégoûté, l’ancienne fourmi prend un peu de hauteur, mais elle est déstabilisée par le membre de la BDK qui parvient à le placer sur ses épaules et qui enchaîne aussitôt ! Rolling Fireman’s Carry Slam ! C’est suivi d’un Diving Moonsault ! Plutôt que d’en finir aussi simplement, il relève sa proie et lui assène une Celtic Cross ! Un, deux, trois !

Vainqueur : David Finlay, Jr.

***
Après ce combat assez rapide, David prend le micro pour dire que même s’il est WBW Next Generation Champion il a l’impression que cette nouvelle génération dont il fait partie est assez pauvre en talents et qu’il est un peu comme une perle au milieu d’un tas de fumiers ! D’après lui, aucun jeune au monde n’est assez talentueux pour le vaincre ou même le mettre en difficulté ! Cela n’est apparemment pas de l’avis de Jack Gallagher qui montre le bout de son nom pour répondre qu’il aurait sans doute gagné leurs combats, sans les erreurs de son père… Finlay rétorque qu’il tente uniquement de se chercher des excuses ! Quand soudain une musique que les fans de la WBW ne connaissent pas résonne ! C’est Noam Dar ! La star de la RPW ! Il explique qu’il a été invité par Mike Quackenbush et qu’il est venu pour faire taire le Paper Champion qui se trouve juste en face de lui… En effet, si à la WBW personne n’est assez talentueux pour le vaincre, il existe en Europe des gens bien plus impressionnants que lui et il en est la preuve… Le ton monte assez rapidement quand soudain…

« It’s Not Time To Make a Change.
Just Relax, Take It Easy.
You're Sill Young, That’s Your Fault.
There’s so much You Have To Know !
Find Claudio, Settle Down…
If You Want You Can Marry… »


Oh ! Mais c’est Joe Hendry qui est accueilli par une véritable Standing Ovation ! Le membre du NERD CLUB pointe le bout de son nez pour expliquer au public que le Local Hero est de retour qu’il a bien l’intention de montrer qui est le plus fort de cette génération… Oh ! Mais qu’est-ce que c’est !? Lucas Di Leo, Peter Fischer, Tom La Ruffa et Marc Louis arrivent sur le ring et ils commencent à passer à tabac les quatre hommes présents sur le ring, le massacre est terrible et on voit finalement Tristan Archer pointer le bout de son nez, il dit en français que s’il y a bien un européen qui mérite ce titre c’est lui et personne d’autre ! Il est le meilleur de sa génération et le prouvera encore et encore ! Que ce soit à la WBW ou à la MWA ! Il quitte ensuite l’arène sous les huées du public.

***

Single Match :
Takeshi Sugiura vs. Tiger Mask W


C’est un véritable combat entre David et Goliath et c’est pourtant le plus petit qui attaque en premier ! En effet le félin commence à matraquer son adversaire de kicks plus violents et bruyants les uns que les autres, puis il se projette dans les cordes à toute vitesse… SPEAR ! Non ! Tout comme Silver Ant il contre l’attaque en petit paquet… Un, deux, dégagement ! Quand il se relève, Tiger Mask se mange un énorme Headbutt de son adversaire qui le balance contre un coin et l’écrase avec une Corner Clothesline ! Il prend ensuite de l’élan pour un Stinger Splash, mais il se mange un pied en pleine gueule, cela permet alors au Cruiserweight de prendre un peu de hauteur et d’harponner son ennemi avec un Missile Dropkick ! Conscient que ce contre ne sera pas suffisant, il s’empresse de placer une Standing Corkscrew Shooting Star Press sur le vétéran… Un, deux, dégagement ! Devant cet échec, le tigre se dépêche de prendre de la hauteur et il saute… 450° Splash !? Non ! C’est esquivé ! Il fait donc une roulade et se projette dans les cordes afin de revenir en force… OH LARIAT ! Il vient de se faire décapiter par son adversaire qui pose un pied sur son torse pour faire le Pinfall… Un, deux… Dégagement ! Très agacé, l’ancien champion de la NOAH relève son adversaire et le place sur ses épaules… Hein !? La musique de Sheamus résonne, cela attire évidemment l’attention du loup solitaire qui laisse son opposant se dégager et placer un petit paquet… Un, deux, trois !

Vainqueur : Tiger Mask W.

***

On se retrouve en coulisse avec les Firestarters qui sont là pour parler de leur combat face aux Bad Influences, ils disent qu’ils ont hâtes de les affronter et de les vaincre pour ensuite pouvoir se mesurer aux DIY ! Malheureusement pour eux les deux vétérans de la BDK surgissent de nulle part et attaquent les Luchador par derrière ! Ils commencent à les passer à tabac avec des chaises, jusqu’à ce que les arbitres n’interviennent pour les séparer… Les deux lutteurs de la FSP ne sont apparemment pas en état de combattre, ce qui agace profondément Mike Quackenbush qui vient constater les dégâts… C’est alors qu’El Generico montre le bout de son nez ! Il est très remonté envers la BDK ! Il dit qu’il est prêt à affronter les deux guignols qui viennent d’attaquer ses élèves et qu’il a même une idée de partenaire !

***

Becky Lynch est sur le ring, elle rappelle que l’International Pro Wrestling Day aura lieu ce dimanche et qu’elle veut en faire partie ! Elle demande alors à Nigel McGuinness de l’écouter et d’organiser un combat entre Charlotte, Bayley, Sasha Banks et elle-même ! Un Fatal Four Way qui a marqué l’histoire de la lutte féminine et qui a d’après elle a parfaitement sa place dans un show qui est là pour rendre hommage à ce sport spectacle ! Elle est cependant interrompue par Austin Aries qui débarque accompagné par ses deux gorilles, il se moque d’elle en disant que tout le monde a déjà oublié ce FFW et qu’elle ne ferait que s’accaparer du temps d’antenne ! Il lui rappelle également qu’elle va l’affronter dans un Iron Man Match et qu’elle ne devrait peut-être pas trop s’éparpiller en allant affronter des imbéciles à droite et à gauche ! La rouquine rétorque qu’elle ne s’inquiète pas pour cela et qu’elle n’a pas peur du WBW Internet Champion, celui-ci s’agace et la gifle… OH ! Elle se projette dans les cordes, l’écrase avec un Lou Thesz Press et le tabasse jusqu’à ce que Roland et Capriese ne viennent la relever ! Ils la bloquent dans un coin… OH ! CORNER DROPKICK ! Il veut placer son Brainbuster, mais Bayley arrive par le public et explose une chaise dans le dos d’A-Double qui s’effondre ! Elle lance ensuite la chaise sur Sloan Caprise… ! WHAT THE… VAN DAMINATOR ! La calineuse vient de nettoyer le ring et elle aide maintenant sa partenaire à se relever ! Cette rivalité n’est pas prête de s’arrêter !

***

Single Match :
Adrian Neville vs. Davey Richards


C’est la première fois que les deux hommes s’affrontent sur le territoire britannique – et la troisième fois qu’ils s’affrontent tout court – et ce combat commence donc sur les chapeaux de roues avec une série de kicks de Davey Richards qui tente une Running Lariat, Adrian esquive en se baissant, il se projette dans les cordes et revient à toute vitesse sur son ennemi qu’il surprend avec un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Beaucoup trop ambitieux, l’anglais monte directement sur le coin, il est alors rejoint par l’américain qui lui met quelques coups de têtes et qui tente de le renvoyer sur le plancher des vaches avec une Superplex ! L’ancien PAC résiste et il tente de retourner la situation à son avantage ! Sun Set Flip Powerbomb !? Non ! Le loup contre-attaque avec une Hurricanrana qui balance le membre du Barber Club de l’autre côté du ring, il lui fonce ensuite dessus… Oh ! Running Kick ! Il tente maintenant une German Suplex, heureusement le natif de Newcastle résiste et parvient à placer un Small Package… Un, deux… Davey se dégage, mais son rival ne le lâche pas et le soulève ! Deadlift Powerbomb ! Il prend maintenant de l’élan et bondit sur la deuxième corde… LIONSAULT ! C’est magnifique ! Est-ce la fin !? Un, deux… et simplement deux ! Il tente donc de relever The American Wolf qui le surprend en le mettant sur son dos… Oh ! Gutbuster ! Le représentant de la BDK se projette maintenant dans les cordes, mais contre toutes attentes l’européen passe dans son dos et le ceinture sans crier gare… GERMAN SUPLEX ! Un, deux… Dégagement ! Le public se met à chanter « This is Awesome » ce qui motive encore plus les deux ennemis qui se relèvent tous les deux en s’aidant des cordes…

Richards remontés comme jamais fonce sur Neville qui l’envoie valser avec un surpassement ! L’ancien champion de la ROH atterrit donc à l’extérieur et se fait rapidement écrasé par un Springboard Sommersault Senton ! Pressé d’en finir, Adrian renvoie la moitié des Wolves sur le ring et se place sur l’apron… Springboard… NON ! SUPERKICK ! Il titube et se fait soulever par le numéro deux de la BDK ! SPIKE BRAINBUSTER ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Dégagement in-extremis du barbu ! Face à cet échec, Davey décide de prendre de la hauteur et il saute ! SHOOTING STAR PRESS ! Non ! Il se mange les genoux de son adversaire qui l’emprisonne dans un Inside Craddle… Un, deux, trois !

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Chris Jericho et Alexa Bliss arrivent sur le ring sous les huées du public, le premier prend le micro et explique qu’il ne comprend pas pourquoi ils n’ont pas été choisis pour affronter les Bad Influences, car s’il y a bien une équipe à la WBW qui mérite un match de championnat, c’est bien eux ! Il affirme qu’il est le meilleur au monde dans ce qu’il fait et qu’il est prêt à le montrer n’importe où et n’importe quand ! Que ce soit face aux DIY, ou lors du tournoi King of Wrestling qui aura lieu très prochainement ! Il annonce ensuite que lors de l’International Pro Wrestling Day il offrira à un lutteur une chance de briller… puisqu’il organisera un Open Challenge ! Sa partenaire l’interrompt pour dire qu’il est de mauvaise foi, car face à lui cet adversaire n’aura aucune chance de briller… Il sera écrasé et le suppliera pour qu’il le libère du Wall of Jericho ! Y2J rigole et dit qu’il aime beaucoup ce scénario là avant de s’en aller en ricanant…

***

Après une pause de pub on retrouve Claudio Castagnoli et les Bad Influence sur le ring, le suisse rigole et dit que son futur adversaire n’aurait jamais dû se lancer dans une croisade contre Kaz et Daniels car il risque bien d’y perdre des plumes ! Hors il aura besoin de toutes ses forces s’il veut ne serait-ce qu’avoir une chance de le mettre en difficulté, le WBW Grand Champion affirme également, qu’il est pratiquement sur que cet idiot d’El Generico avait prévu de faire équipe avec Senza Volto… Il informe donc le québécois, que ce dernier a eu un petit accident de parcours… Au même moment, on voit une vidéo du français inconscient, gisant au milieu d’un couloir… Les trois hommes se mettent à rire quand le principal intéressé finit par montrer le bout de son nez… Il rétorque que Claudio a commis l’impardonnable en attaquant un de ses élèves, mais qu’il a fait une erreur de calcul ! Non ! Il n’avait pas prévu de faire équipe avec son disciple, il va être accompagné d’un autre homme… L’homme le plus craint du monde de la lutte actuellement… KEVIN STEEN ! OH MY FUCKIN’ GOOOOOD ! Le champion Indiscuté de la MWA et de la RPW arrive sous les chants « Kill Steen ! Kill ! » alors que Castagnoli regarde la scène atterré…

***

N°1 Contender Tag Team Match :
Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) vs. Steenerico (El Generico & Kevin Steen)


Dès que la cloche sonne, Frankie se jette sur Kevin Steen, il enchaîne les coups de poings et se projette dans les cordes avant de faire un vol plané à cause d’un énorme surpassement ! La star du show enchaîne avec un Running Senton avant de taper dans la main de son vieux partenaire qui entre avec une Slingshot Senton et qui balance l’ennemi dans un coin pour lui porter son Helluva Kick ! Non ! Kaz passe derrière les cordes et il surprend le représentant de la FSP avec un coup de la guillotine avant d’enchaîner avec un Slingshot DDT ! Il prend ensuite de l’élan et rebondit sur la deuxième corde pour placer un Springboard Leg Drop et de taper dans la main du chauve qui entre ne jeu avec une Slingshot Elbow ! Un, deux, simplement deux ! Il veut en finir et relève le mexicano-canadien avec son Angel Wings… Non ! C’est contré en petit paquet par l’ennemi qui ne passe pas loin d’une victoire surprise ! Les deux adversaires se relèvent et Christopher très agacé fonce sur le favori de la foule qui l’intercepte en pleine course… BLUE THUNDER DRIVER ! Un, deux, toujours pas ! Dépité, El Generico veut aller faire le changement, mais Kazarian quitte son coin et porte un Dropkick pour faire tomber Owens et empêcher l’ennemi de prendre du repos ! Cela agace évidemment le voyageur, qui enchaîne quelques coups de poings et tente une Discus Clothesline, oh, il est stoppé en pleine rotation par l’ange déchu qui l’envoi au sol avec un STO ! Il bloque ensuite sa proie dans un Koji Clutch ! Mais envers et contre tous, l’ami des enfants – c’est un peu louche non ? – parvient à attendre les cordes ! Il se relève difficilement et Chris lui fonce dessus… Oh ! El Generico baisse les cordes et envoie son assaillant à l’extérieur ! Il en profite pour faire le Tag avec son ennemi / ami avant de prendre de l’élan et de sauter sur son bourreau ! SPRINGBOARD SOMMERSAULT SENTON ! Utilisant ses dernières ressources, le combattant masqué renvoie le vétéran sur le ring, là-bas il se fait envoyé dans les cordes par KO qui l’attrape en pleine course… POP UP POWERBOMB ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Noooon ! Kazarian brise le tomber au grand damne de l’invité !

Cela ne plait évidemment pas au MWA & RPW Undisputed Champion qui met un coup de tête à Frankie et qui le place dans son dos, celui-ci gigote et il assomme l’arbitre en se débâtant ! Cela lui permet de remettre les pieds sur terre, il place alors un Low Blow sur le gros barbu et fait signe à son partenaire d’y aller… WOW ! BAD ELIMINATION ! C’est terminé… Un, deux, trois… Non ! L’arbitre est KO ! El Generico revient briser le tomber par sécurité ! Il envoie Christopher contre un coin et lui fonce dessus… Non ! Surpassement !? Quoi ! Le Face atterrit sur la troisième corde, il se retourne près à sauter, mais il se mange un Pele Kick du crâne d’œuf qui part pour son Fall From Grace ! Quoi !? OMG ! Le Generic Luchador est retombé sur ses pieds et il repousse son opposant dans les cordes avant de l’attraper… EXPLODER SUPLEX CONTRE LE COIN DU RING ! Ce n’est pas terminé… CANNONBALL DE STEEN ! Kevin est donc de retour aux affaires et il tente son Package Piledriver ! Non ! C’est contré en surpassement ! En voyant ça, la deuxième moitié des Steenerico fonce pour aider son partenaire, mais Daniels le surprend en plaçant un Pop-Up et alors qu’il encore en l’air Kazarian surgit de nulle part et l’intercepte ! OMG ! POP UP CUTTER DE L’ANCIEN SUICIDE ! Quel match de dingue ! L’arbitre est toujours KO et les Bad Influence se mettent chacun d’un côté du ring… BAD ELIMINATION ! Non ! Owens stop Kazarian en lui rendant son Low Blow et il pousse maintenant The Fallen Angel dans les cordes… POP UP POWERBOMB ! Il ne part pas une seule seconde et relève sa proie… PACKAGE PILEDRIVER ! Cette fois-ci c’est terminé ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Steenerico.
***

Kevin Steen est acclamé par le public anglais ! Mais cela ne plait pas trop à Claudio Castagnoli qui monte dans le ring avec sa ceinture pour l’attaquer par derrière… Hein !? MISSILE DROPKICK D’EL GENERICO ! Il vient de sauver son ami d’enfance et soulève rapidement le champion de la WBW ! OMG… BRAINBUSTAAAH ! Quoi !? Le représentant de la MWA soulève également le leader de la BDK… PACKAGE PILEDRIVER ! On se croirait revenu en 2008 ! OMG ! Quelques secondes après, Johnny Gargano et Tommaso Ciampa sortent des coulisses et restent sur la rampe, ils défient les deux challengers du regard ! Ils vont peut-être devoir faire le match de leurs vies ce dimanche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:24

NEW WORLD OF SPORT #16
Live on ITV News - 28/03/17 - Wembley Arena





Les deux membres de Bad Influence entrent sur le ring sous les hues. Après quelques secondes, Daniels prend le micro pour dire que depuis quelques semaines les gens se moquent d’eux en les insultants de loosers, certains imbéciles prétendent même qu’ils sont rendus Has Been et qu’ils devraient laisser la place aux DIY ou aux Firestarters qui eux sont le futur de la lutte professionnelle ! Cette hypothèse ne plait pas beaucoup à Kazarian qui prend à son tour la parole pour dire qu’ils sont dans le milieu depuis plus d’une décennie, qu’ils ne lâcheront pas l’affaire ainsi et que dès ce soir ils redoreront leur blason, qu’ils continueront à faire vivre leur légende… Soudain on entend quelqu’un applaudir ! C’est Alexa Bliss, elle avance sur la rampe en tapant dans ses mains et en souriant d’une façon narquoise, après cela, elle se moque des deux hommes en disant que les trolls de l’internet ont raisons et qu’ils sont bel et bien dépassés, quant à leur soi-disant héritage, il n’est rien comparé à celle de l’homme avec qui elle fait équipe. La belle blonde demande alors au public d’accueillir l’homme qui a vaincu The Rock et Stone Cold Steve Austin dans la même soirée, le tout premier King of Wrestling, le meilleur du monde dans ce qu’il fait… CHRIS JERICHO ! La musique « King Of My World » de Saliva résonne et le canadien entre dans l’arène sous les huées. Il commence par ricaner avant de dire que son équipière a totalement raison et que ce soir Christopher et Frankie s’enfonceront encore plus dans l’échec !

Oh !? Les Firestarters entrent dans le ring sous les applaudissements de la foule, Dragon Lee prend alors la parole pour dire qu’effectivement le ring est remplit de légendes… trois pour être exact ! Trois légendes qui se trouvent aux côtés d’une blondinette haute comme trois pommes ! En entendant cela Bliss sort de ses gongs et commence à insulter le mexicain qui l’ignore et avoue qu’il est heureux de pouvoir affronter des hommes aussi talentueux que Kazarian, Christopher Daniels ou encore Y2J ! Cela l’a fait grandir, mais maintenant Flamita et lui ont pris conscience que la nouvelle génération dépassait en tous points la précédente et c’est pour cette raison qu’ils remporteront le Triple Threat de ce soir et iront ensuite se mesurer aux DIY ! Alexa rétorque aussitôt que la seule légende ici présente est Jericho et que les deux autres sont des ratés qui n’existent encore que parce qu’ils se sont alliés à Claudio Castagnoli ! En entendant cela les anciennes stars de la TNA se regardent et portent une Cactus Clothesline sur chacun des membres de la Natural Selection ! Kaz est d’un côté avec la lutteuse alors que Daniels lui est de l’autre avec l’ancien champion Intercontinental… En voyant cela, l’arbitre n’a pas d’autres choix que de faire sonner la cloche et de débuter le combat !

***

Triple Threat Match :
Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) vs. Firestarters (Dragon Lee & Flamita) vs. Natural Selection (Alexa Bliss & Chris Jericho)


Les représentants de la FSP montent rapidement sur le ring avant de se taper dans les mains et de se projeter dans les cordes pour sauter vers l’extérieur… Springboard Sommersault Senton de Lee qui s’écrase sur Daniels et Jericho ! Flamita quant à lui place un Springboard Corkscrew Crossbody sur les deux autres participants ! Surmonté, il relève Kaz et l’envoie en direction de Dragon qui l’accueil immédiatement avec une Running Hurricanrana, le japonais veut enchaîner, il se place donc sur l’apron et s’apprête à bondir sur la troisième corde, lorsque Bliss le ramène au sol en lui tirant la jambe ! La blonde le pousse violemment contre le poteau en acier avant de le soulever… OH ! SNAP SUPLEX CONTRE LES MARCHES ! Le nippon semble avoir le dos totalement explosé et la jeune femme se moque de lui en imitant un bébé qui pleure, au même moment le mexicain prend de l’élan et lui porte un énorme Suicide Dive ! Il saute pour placer un Diving Crossbody sur Kazarian qui semble encore dans les vapes, mais il se fait harponné en plein saut par un Dropkick de Chris Jericho, qui fonce ensuite sur « The Fallen Angel » qui était en train de reprendre des forces dans un coin… Oh ! Le futur Hall of Famer se prend un pied en pleine face et son adversaire l’envoi alors sur le plancher des vaches avec un Standing Side Slam ! Frankie qui a repris ses esprits déroule en plaçant un Springboard Leg Drop et en tentant le tomber… Un, deux, dégagement ! Les membres de la BDK chacun dans un coin, ils se préparent à placer la Bad Elimination… Oh ! Le Chauve se fait attraper les pieds ! Alexa qui est toujours à l’extérieur le met au sol et le tire brusquement jusqu’au poteau du ring ! Il vient de se faire exploser les parties intimes ! Le latino utilise cette distraction pour revenir dans la partie et placer un Superkick sur le californien qui s’effondre… La blondinette profite alors du chaos pour prendre un petit peu de hauteur et monter sur le Turnbuckle, mais c’était sans compter sur Lee qui la rejoint d’un seul saut… SUPER HURRICANRANA ! Un, deux… Jericho brise le tomber et sauve son équipière et le match…

Le natif de Winnipeg recule un petit peu et tente un Codebreake ! Il est repoussé par Dragon Lee qui se met ensuite à quatre pattes… Oh ! Springboard Missile Dropkick de Flamita qui est de retour dans ce combat ! Il se projette ensuite dans les cordes et prend appui sur le dos de son partenaire pour placer une Assisted Shooting Star Press sur le vétéran ! Un, deux… Christopher vient briser le tomber ! Il relève le japonais et lui met quelques claques avant de tenter une Clothesline… C’est esquivé par le combattant masqué qui rebondit contre les câbles et revient à toute vitesse ! Oh ! Blue Thunder Bomb ! Un, deux… Cette fois-ci c’est Alexa qui donne un énorme coup de pied dans la tête de Daniels et qui brise le tomber ! Elle se retourne et se mange un Diving DDT de Kazarian qui est ensuite surprit par une Enzuigiri de Jericho qui le lance à l’extérieur ! Dragon Lee saute depuis la troisième corde… OH ! CODEBREAKER ! Il vient de se faire avoir en plein saut et s’effondre au beau milieu du ring ! En voyant cela le canadien lève le bras sous les huées de la foule avant de prendre un petit peu d’élan… Lionsault !? Non ! Il est stoppé par les pieds de l’adversaire et titube au milieu du terrain… Quoi !? BAD ELIMINATION ! Quel retour des Bad Influence qui tentent le tomber… Un, deux, tr… Flamita brise le tomber ! OMG ! Ça ne s’arrête jamais ! L’asiatique se projette dans les cordes et tente une Hurricanrana… Non ! L’ange déchu le maintien en l’air… Que vont faire les BDK !? JUMPING NECKBREAKER + SITOUT POWERBOMB ! C’est terminé ! Quoi !? Bliss pousse Kaz sur son partenaire avant de lui porter un Low Blow de l’autre monde et de le surprendre avec un petit paquet… Un, deux, trois !

Vainqueurs et nouveaux Challengers n°1 : The Natural Selection.

***

Alexa Bliss prend le micro en disant qu’encore une fois ses ennemis l’ont sous-estimée et qu’elle a une nouvelle fois triomphée ! Elle explique que désormais ils vont pouvoir se concentrer sur leur objectif : Les WBW Tag Team Titles actuellement détenus par les DIY ! Elle affirme alors qu’après « Never Gonna Give You Up : Night One » elle quittera Londres avec le sourire et ce pour deux raisons… la première ? Elle aura une nouvelle ceinture à la taille ! Et la seconde !? Elle imaginera Candice LeRae qui a aura elle aussi perdu son match de championnat et qui pleurera en voyant son imbécile de mari échouer une nouvelle fois… Elle assure qu’avant la fin du mois prochain la sélection naturelle aura fait son travail !

***

David Finlay, Jr. arrive dans l’arène avec un bras dans le plâtre… Il explique que s’il est dans cet état c’est uniquement parce que Jack Gallagher et Moose se sont ligués contre lui afin de le blesser et de l’éloigner de la compétition ainsi que de sa ceinture… Il assure cependant ses « fans » en disant qu’il reviendra rapidement et qu’il n’a donc aucune intention de laisser son titre vacant ! Au même moment Moose entre dans la salle sous les applaudissements du public, ce dernier suspect en effet son rival de simuler une blessure pour éviter d’avoir à le réaffronter ce soir ! Le jeune irlandais répond que c’est une énorme bêtise et qu’il n’aura jamais peur d’un footballer raté qui s’est convertit à la lutte uniquement pour continuer à gagner de l’argent ! Finlay se présente comme un véritable passionné et selon lui c’est ce qui le différencie d’un parvenu sans talents comme Moose ! Evidemment cela ne plait pas beaucoup au principal intéressant qui attrape le gringalet par la gorge… Oh ! David porte un coup de genou dans les parties intimes de l’afro-américain qui titube… Hein !? Mais que fait le jeune membre de la BDK !? Il enlève son plâtre ! Moose avait donc raison ! Il ne s’agissait que d’un leurre ! Le Heel attrape donc ce fameux plâtre et l’explose dans la tête de son adversaire, avec d’attraper sa ceinture et de le frapper avec ! David reprend alors son micro pour dire qu’il est celui qui a donné du prestige au WBW Next Generation Championship et que c’est uniquement pour cela que des ringards comme Moose ou ces chiens de français lui en veulent ! Il précise cependant qu’il n’a pas peur d’eux et qu’il a hâte de prouver qu’il est bel et bien le fer de lance de la nouvelle génération !

***

Handicap Match :
The Splash Brothers (Clay Splash & Steven Splash) vs. Tursas


Les Splash Brothers sont des habitués de ce genre de match, ils s’étaient notamment illustrés en tenant un petit peu plus de deux minutes face au monstre Braun Strowman à l’époque où celui-ci était encore à la WWE. Et pour éviter d’être massacrés une seconde fois, les deux hommes semblent avoir préparés quelque chose ! En effet dès que la cloche sonne, Clay se met à quatre pattes et son « frère » utilise son dos comme un tremplin afin de bondir en direction du géant blanc… Oh ! Mais celui-ci l’arrête alors qu’il est en plein saut en l’attrapant par la gorge ! CHOKESLAM ! Clay s’écrase sur Steven qui était toujours à quatre pattes ! Ils se retrouvent l’un sur l’autre, alors que Tursas se projette dans les cordes… Running Splash ! Un, deux… Oh ! Le colosse relève volontairement l’épaule de Steven avant de le soulever et de lui porter un Oklahoma Stampede ! Un, deux… Oh ! Le second frère Splash parvient à briser le tomber, mais il se rend vite compte de son erreur, lorsque la bête à corne le balance contre le coin et l’écrase avec un Stinger Splash ! Il le soulève… OH ! CRUCIFIX POWERBOMB SUR SON PARTENAIRE ! L’homme fort de la BDK fait alors un double tomber… Un, deux, trois !

Vainqueur : Tursas.

***

Tursas n’en a pas fini avec ses ennemis ! Il relève l’une de ses proies et lui porte un autre Chokeslam ! Oh ! Steven tente de se rebeller, il porte un Dropkick au bougre avant de se projeter dans les cordes… SPINNING SIDE SLAM ! Le géant s’apprête à continuer le massacre, quand Chuck Taylor apparait dans le public, il affirme que le cornu ne lui fait pas peur et qu’il ne l’intimidera pas en écrasant de pauvres gens sans défense ! Chucky T se présente alors comme étant « The Giant Slayer » et il assure que lors du prochain PPV il imitera Jacques, non pas en montant au sommet d’un haricot magique, mais en venant à bout du plus dangereux de tous les géants ! Il assure qu’il fera cela pour ses amis du Gentlemen’s Club et pour tous ceux que le viking a détruit depuis le début de leur rivalité ! Il sera celui qui mettra fin à la misérable carrière de Tursas ! Le public est à 100% derrière le gentleman du Kentucky qui esquisse un petit sourire…

***

6-Man Tag Team Match :
Kairi Hojo & KANA & Sheamus O’Shaunessy vs. Joe E. Legend & Kevin Northcutt & Takashi Sugiura


Alors que la cloche a sonné et que le combat va commencer, KANA prend le micro pour dire que Sugiura n’est pas son ennemi et qu’elle a plus qu’assez de perdre son temps avec les ringards qui l’accompagne ! Elle dit que la prochaine fois qu’elle s’occupera une dernière fois d’eux au prochain PPV… Mais que pour l’instant elle a d’autres choses à faire ! Elle lance alors le micro au sol et quitte le ring sans un mot, sous les yeux écarquillés de ses partenaires ! Kairi Hojo ne sait pas vraiment quoi faire, Takashi récupère alors le micro et il rappelle a sa compatriote qu’elle est arrivée en Angleterre grâce à lui et que même si ils n’ont pas tout à fait la même vision des choses, il la considérera toujours comme sa disciple… La jeune femme hésite… Puis quitte le ring à son tour ! L’irlandais est désormais seul contre trois et il fonce directement vers son rival pour le rouer de coups, poussé par la colère, il enchaîne les coups de poings, avant de se projeter dans les cordes et de se faire stopper net par une énorme Lariat du nippon qui tape dans la même de Legend qui enchaîne aussitôt avec une Running Senton et tente le premier tomber du combat… Un, deux… Dégagement ! La canadien tape dans la main de son partenaire habituel et à deux ils placent une Double Snap Suplex sur l’européen ! Kevin tente sa chance… Un, deux… Toujours pas ! Très agacé le texan met quelques gifles à son adversaire encore à genoux, mais cela ne fait qu’agacer le guerrier celte qui le surprend en le plaçant sur ses épaules et en lui portant un Rolling Fireman’s Carry Slam ! O’Shaunessy se relève de sa roulade et enchaîne aussitôt en portant une Running Clothesline sur Joe qu’il balance à l’extérieur du ring ! Le rouquin se place dans un coin et s’apprête à porter son Brogue Kick sur Northcutt… SPEAR ! SPEAR DE SUGIURA ! Il vient de sauver son équipier et il l’engueule ! La « légende » de la lutte se dépêche d’aller tenter le tomber… Un, deux, tr… Nooooon ! Le vétéran fait le signe de la fin et il tente un Texas Piledriver, mais c’est contré en surpassement par le grand blanc ! Le japonais profite tout de même de cette distraction pour prendre de la hauteur et sauter en direction de sa Némésis… Quoi !? Il est intercepté en plein vol et se mange un Irish Curse ! L’occidental enchaîne aussitôt ! Brogue Kick ! Ce n’est pas finit ! Il en porte un deuxième ! Puis un troisième ! L’asiatique titube encore au milieu du ring alors que Sheamus prend une nouvelle fois de l’élan… Hein !? ROLLING THUNDER COMPLETE SHOT DE LEGEND ! Il pousse maintenant le celte en direction de son partenaire de toujours… BACKSTABBER ! Quoi !? Ce n’est toujours pas terminé, puisque l’américain maintien sa proie debout… FULL NELSON SLAM ! Les deux « légendes » prennent maintenant de la hauteur, mais pourquoi faire… OH ! DIVING MOONSAULT DU CANADIEN ! Son meilleur ami le regarde en souriant avant de sauter à son tour… DIVING SPLASH ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Takashi Sugiura & The Real Legends of Wrestling.

***

Les Real Legends of Wrestling célèbrent cette victoire sous une pluie de huées ! Kevin prend le micro pour dire qu’ils viennent de prouver qu’ils sont des mythes humains ! Ils viennent en effet de vaincre un homme qui a remporté plusieurs titres à la WWE et que beaucoup considèrent comme une star de la WBW ! Joe prend ensuite la parle et avoue s’être trompé sur Sugiura, il pensait qu’il était comme ces deux niakouées sans cervelles et sans cœurs, mais lui est un vrai gentleman, un guerrier presque aussi talentueux qu’eux… Sugiura soupire avant de le décapiter avec une Lariat de l’autre monde ! Northcutt est surprend et il se mange un Big Foot suivit d’un Olympic Slam ! Le japonais hausse ensuite les épaules avant d’allumer son cigare et de partir.

***

Mike Quackenbush au téléphone avec KANA il lui demande pourquoi est-ce qu’elle a abandonné son partenaire en plein match et pourquoi est-ce qu’elle a quitté la salle sans dire un mot… Malheureusement on n’a pas vraiment le temps d’entendre la réponse de la jeune femme, puisque Marty Scurll entre dans le bureau du General Manager et attrape le cellulaire qu’il balance brusquement contre le mur ! Il rappelle qu’il est venu à bout de Claudio Castagnoli lors de l’International Pro Wrestling Day et qu’il mérite donc un Title Shot… Quack’ soupire et lui rappelle qu’il en a un ! Ce à quoi l’anglais répond aussitôt qu’il mérite un face à face pour le titre suprême… Le GM lui explique que les deux autres participants méritent eux aussi une chance et que le match ne changera pas d’un pouce ! Il annonce également que la semaine prochaine Marty Scurll fera équipe avec Claudio Castagnoli pour affronter AJ Styles et El Generico ! OMG ! La foule se met à chanter « Holly Shit » alors que le britannique lui dévisage son supérieur en lui demandant s’il est bien sérieux…

***

Single Match :
Becky Lynch vs. Senza Volto


Notre troisième combat de la soirée commence sur les chapeaux de roues avec une série d’atémis portés par Becky Lynch qui finit par balancer Senza Volto dans les cordes, mais celui-ci esquive une Clothesline, prend de la vitesse et revient à toute vitesse avec un Tilt-a-Whirl Headscissor qui envoi la belle rousse à l’extérieur, cette dernière est ensuite écrasée par un Asai Moonsault du jeune français qui la renvoie sur le terrain et prend un peu de hauteur avant de bondir à nouveau… Diving Crossbody ! Quoi !? Il est stoppé en plein saut par un Superkick de l’irlandaise qui enchaîne aussitôt avec une Snap Suplex et une série de Running Leg Drops ! Un, deux, dégagement ! C’est maintenant au tour de la rouquine de monter sur ne Turnbuckle, malheureusement, elle est vite rattrapée par le continental qui lui porte quelques coups de coudes avant d’enchaîner… Super Hurricanrana !? Non ! Il est repoussé, mais retombe sur ses pieds… MISSILE DROPKICK ! La battante est de retour dans la partie, elle multiplie les Clotheslines avant de tenter une autre souplesse arrière… C’est contrée ! Stunner ! Stunner du français qui se projette dans les cordes… LETHAL INJECTION ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux et décide de prendre un petit peu de hauteur… DIVING MOONSAULT ! C’est esquivé par la celte qui prend de l’élan… RUNNING KICK ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Becky Lynch.

***

La gagnante aide son adversaire à se remettre debout, puis elle lui serre la main avant de lui lever le bras vers le ciel, on sent que Senza Volto n’était vraiment pas loin de la victoire, mais qu’il a encore une fois manqué d’expérience… Les deux se félicitent, quand Austin Aries arrive à toute vitesse et explose sa ceinture dans la tête de Becky qui lui tournait le dos ! Le gentleman français veut venger la jeune femme, il se projette donc dans les cordes… Oh ! ROLLING ELBOW ! A-Double soulève le malheureux et lui porte un Brainbuster ! Il prend ensuite le micro pour affirmer qu’il a accepté le challenge de Lynch, mais que celle-ci n’a aucune chance… Au bout de dix minutes, elle suppliera l’arbitre d’arrêter le combat !

***

Claudio Castagnoli débarque dans l’arène sous les huées du public, il dit très clairement qu’il n’a ni le temps, ni même l’envie de faire équipe avec Marty Scurll pour affronter deux incapables qui ne sont même pas membres de la WBW ! Le suisse prétend qu’actuellement il a d’autres chats à fouetter… Oh ! Les lumières s’éteignent et quelques mots appariassent sur l’écran géant… « I’AM PHENOMENAL » ! C’est lui ! AJ Styles est dans la place et il s’approche du ring sous une pluie d’acclamations, il affirme qu’il regarde la WBW depuis qu’il est en Angleterre et la première chose qui l’a remarqué c’est que les superstars de cette fédération sont des chialeuses, le suisse, tout comme son pire ennemi n’arrêtent pas de se plaindre pour un oui ou pour un non au lieu de faire face aux dangers et de prouver leurs valeurs ! Styles se demande d’ailleurs comment le grand crâne d’œuf qui se trouve en face de lui a fait pour devenir champion du monde… Castagnoli répond qu’il n’a qu’à demander à Johnny Gargano ou encore à El Generico, ce à quoi AJ répond qu’il n’est ni l’un, ni l’autre et que dans quelques semaines, il quittera Londres avec une ceinture autour des hanches… Oh ! Claudio porte une European Uppercut au lutteur de la RPW avant de le faire passer par-dessus la troisième corde ! L’ancienne star de la TNA se rattrape sur l’apron du ring avant de surprendre le WBW Grand Champion avec un coup de la guillotine… Hm !? PHENOMENAL FOREARM ! Oh ! Il relève le leader de la BDK… STYLE CLASH ! L’américain esquisse un grand sourire avant de monter sur un coin pour célébrer avec son public, il redescend quelques secondes après et… OH ! HELLUVA KICK ! C’est El Generico ! Il a la ceinture – qu’il a volé il y a quelques semaines – de champion autour des hanches et il insulte AJ avant de dire que bientôt ce titre sera officiellement le siens et qu’il représentera fièrement les membres de son orphelinat.

***

Trios Action :
The Rabbit Tribe (Brian Kendrick & Kobra Moon & Paul London) vs. Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke & Tracy Williams)


Alors que la cloche est toujours en train de sonner le début du match, Paul London tente de surprendre Gulak avec un Superkick, heureusement celui-ci anticipe et lui attrape le pied avant de le bloquer dans un Ankle Lock ! En bien mauvaise posture, le leader de la Rabbit Tribe essaie de ramper vers les cordes, mais dès qu’il s’en approche un peu trop, Drew l’attire vers le milieu du ring et alors qu’il tente de répéter cette opération, le Chapelier Fou parvient à effectuer une roulade qui projette son ennemi contre le Turnbuckle ! Il fait ensuite le changement avec son meilleur ami qui place un Stinger Splash et essaie de mettre le brun au sol avec un Inverted Headlock Takeover ! Non ! L’ancien membre du Gentlemen’s Club retombe sur ses pieds et assomme son adversaire avec un énorme Headbutt avant de le balancer dans le coin et de taper dans la main de Frank qui fait une entrée fracassante en portant une Corner European Uppercut suivit d’une Running Lariat sur TBK qui titubait au milieu du ring ! Un, deux… Kobra Moon brise le tomber ! Cette intervention agace O’Rourke qui l’insulte et s’apprête même à la frapper, quand Brian le surprend avec un petit paquet… Un, deux, le Takemikazuchi parvient à se dégager et en faisant cela, il envoie l’étrange gaillard à l’extérieur avant de lui sauter dessus avec un Springboard Sommersault Senton ! Sans doute un petit peu trop fier de cette combinaison, il se fait avoir par une Diving Hurricanrana de la femme serpent qui se relève et commence à le narguer, c’était sans compter Gulak qui se place sur l’apron du ring et lui porte une Diving Clothesline ! Après cela, il aide prend des nouvelles de son ami et l’aide à se relever… Oh ! Suicide Dive de Paul London ! Il se dépêche d’envoyer l’ancien Biff Busick sur le ring et ce dernier se mange alors un Running Single Leg Dropkick de Kendrick qui tente le tomber… Un, deux, tr… C’est au tour de Tracy Williams de briser le tomber ! Fou de rage, « The Man With a Plan » le calme avec une Enzuigiri avant d’enchaîner avec un Sliced Bread #2… Non ! C’est contré… ORANGE CRUSH ! OMG ! Quel retournement de situation ! « Hot Sauce » se retourne pour aider son équipier à se relever, mais il se retrouve en face de Kobra Moon, la jeune femme le regarde dans les yeux et il semble désormais incapable de lever le petit doigt… SUPERKICK DE PAUL LONDON ! O’Rourke tente de venir en aide à la dernière recrue des Takemikazuchi, mais il se fait surprendre par Brian Kendrick qui lui porte un Inverted Headlock Takeover aussitôt suivit du « Captain’s Hook » ! Drew Gulak tente de remonter sur le ring et de lui venir en aide, mais Kobra Moon le repousse avec un Baseball Slide avant d’enchaîner avec un Running Sommersault Senton ! Au même moment Frank abandonne.

Vainqueurs : The Rabbit Tribe.

***

On retrouve Tommaso Ciampa et Johnny Gargano sur le ring, après quelques secondes ce dernier prend la parole pour dire que lors du prochain PPV, ’ils auraient pu affronter un duo de voltigeurs hors du commun ou encore deux vétérans extrêmement talentueux, mais que finalement ils devront se confronter à un chialeur et a une gamine arrogante et que cela ne les excite pas trop. Tommaso rétorque alors que Bliss excite quelque chose en lui, mais que ce n’est certainement pas son âme de compétiteur ! Le mari de Candice LeRae continue en disant que pour essayer de noyer leur chagrin ils ont décidé de défier une, si ce n’est la meilleure équipe du monde et que contre toutes attentes, celle-ci a répondu présent… On voit alors une limousine entrer dans les coulisses de l’arène et deux hommes en sortent… OMG ! C’est Rich Swann et Willie Mack ! Les FSP Tag Team Champions sortent de la voiture et ils se dirigent vers le ring, en avançant ils croisent Rick Roland et Sloan Capriese et oh… Ils leurs donnent leurs vestes ! Apparemment les afro-américains viennent de prendre les deux gorilles pour des domestiques ! Le duo du Barber Club reste sans voix alors que les invités finissent par arriver sur le rampe et par faire face aux champions… The Mack esquisse un grand sourire, il rappelle qu’il détient actuellement deux ceintures et qu’il est bien décidé à en rajouter une troisième à sa collection… Ciampa lui répond que cela ne sera pas aussi facile que ça ! Les quatre hommes se préparent alors au combat…

***

WBW Tag Team Championship :
DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) © vs. Cream Team (Rich Swann & Willie Mack)


Ça commence très fort avec un échange de coups entre les deux hommes forts de ce combat, après quelques secondes, Ciampa prend l’avantage grâce à plusieurs coups d’avant-bras, il se projette ensuite dans les cordes, mais il est finalement stoppé net par un Dropkick du champion de la FSP qui se relève aussitôt avec un saut carpé et qui enchaîne ensuite avec un Standing Moonsault ! Quelle agilité ! Un, deux, dégagement ! Après cela, il fait le changement avec Swann qui chauffe le public avec quelques pas de danses avant de placer un Jumping Leg Drop sur le sicilien et de retenter le tomber… Un, deux, toujours pas ! Il essaie donc de relever son ennemi qui le surprend avec un Jawbreaker suivit d’une série de claques plus violentes et bruyantes les unes que les autres, l’afro-américain titube au milieu du ring avant de se faire décapiter par une énorme Discus Clothesline ! Et plutôt que de faire le tomber, le psychopathe fait le signe de la fin et tente son Project Ciampa… Non ! Trop tôt ! L’ennemi contre avec une Hurricanrana et en profite pour faire le changement avec Willie qui refait une entrée fracassante en plaçant un Running Kick ! Un, deux… Simplement deux ! Agacé le « Milk Chocolate » place son adversaire sur la troisième corde et tente de lui porter une Superplex, heureusement l’italien résiste et l’assomme avec un Headbutt avant de contre-attaquer… SUN SET FLIP POWERBOMB ! Il rampe jusqu’à son coin et fait le changement avec Johnny Wrestling qui entre à toute vitesse et tente d’en finir avec un Superkick… Non ! L’ennemi lui attrape la jambe et tente une German Suplex ! Heureusement Gargano retombe sur ses pieds et parvient même à envoyer l’assaillant à l’extérieur du ring ! Celui-ci tente bien de revenir, mais il se mange un Superkick du jeune ! Rich part pour un Springboard Sommersault Senton… Oh !? Il est stoppé net par un Slingshot Spear du jeune marié qui se projette rapidement dans les cordes ! Suicide Dive sur le Mack qu’il ramène ensuite sur le terrain ! Les deux DIY se placent chacun d’un côté du terrain… Meeting in the Middle !? NON ! Rich Swann calme Tommaso avec une Enzuigiri ! Au même moment, la seconde moitié de la Cream Team attrape le pied de Monsieur LeRae et le fait tourner sur lui-même avant d’enchaîner… STUNNER ! STUNNER ! It’s Over ! Un, deux, tr… Rope Break ! OMG ! Quel match de dingue !

En voyant cela, « The Outlandish » essaie d’en finir une bonne fois pour toute… STANDING 450° SPLASH !? Non ! Il se mange les genoux de l’américain qui se relève encore un peu à l’ouest… Willie le pousse alors dans les cordes et tente de lui porter un Pop-Up Elbow Smash… Non ! C’est contré ! TORNADO DDT ! Le champion de la FSP est à genoux et… OH ! RUNNING HIGH KNEE DE CIAMPA ! C’est terminé ! Ça y est ! Un, deux, tr… Swann vient briser le tomber ! Très agacés les DIY le relèvent manu-militari et le balancent dans les cordes… WTF !? Il revient ! DOUBLE HANDSPRING CUTTER ! Le public est de bout, il n’a même pas le temps de respirer et Mack profite de ce moment pour faire officiellement le changement ! Remonté comme jamais, Rich tente un Tornado Spin Kick, mais c’est esquivé par Johnny qui le place sur ses épaules… LAWN DART ! Gargano ne lâche rien et il va partir pour le Hurt Donuts… C’est contré en petit paquet… Un, deux… Dégagement ! Swann se venge aussitôt avec un Jumping Double Foot Stomps ! Il enchaîne… STANDING 450° SPLASH ! Tommaso veut intervenir, il se projette dans les cordes et… OH !? POUNCE ! POUNCE DE MACK ! Il fait son malin en imitant les taunts de Steve Austin et se retourne… quoi !? CHAIR SHOOOOT ! C’est Rick Roland ! Il vient d’exploser une chaise dans la tête de l’homme qui l’a humilié il y a quelques minutes ! L’arbitre sonne immédiatement la cloche !

Vainqueurs via Disqualification : Cream Team.

***

Willie Mack a le visage en sang et en voyant cela, Rich Swann se dépêche de relever, mais il se fait éclater un Kendo Sticks sur le dos ! Capriese est venu rejoindre son partenaire au sein des Closers ! Roland enchaîne aussitôt avec un Bicycle Kick sur le Cruiserweight qui s’effondre sans vie… A deux ils le relèvent et le soulèvent… HART ATTACK ! HART ATTACK ! Sloan prend ensuite le micro pour dire qu’ils ne sont pas des employés de maisons ou des larbins et que ces négros n’auraient jamais dus les prendre à la légère ! Ils viennent en effet de se faire de nouveaux ennemis et ils assurent que le Barber Club possédera désormais deux nouvelles ceintures : celles de la FSP ! Oh ! Johnny Gargano s’est relever et il se prépare à placer un Superkick pour venger ses invités… Hein !? Quelqu’un lui attrape les jambes et l’attire à l’extérieur du ring ! C’est Chris Jericho ! CODEBREAKER ! Il pousse le pauvre champion sans vie en direction de Bliss qui lui attrape la tête… SNAP DDT ! Le show se termine avec ce véritable chaos…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Ven 28 Avr - 19:24

NEW WORLD OF SPORT #16
Live on ITV News - 28/03/17 - Wembley Arena





Les deux membres de Bad Influence entrent sur le ring sous les hues. Après quelques secondes, Daniels prend le micro pour dire que depuis quelques semaines les gens se moquent d’eux en les insultants de loosers, certains imbéciles prétendent même qu’ils sont rendus Has Been et qu’ils devraient laisser la place aux DIY ou aux Firestarters qui eux sont le futur de la lutte professionnelle ! Cette hypothèse ne plait pas beaucoup à Kazarian qui prend à son tour la parole pour dire qu’ils sont dans le milieu depuis plus d’une décennie, qu’ils ne lâcheront pas l’affaire ainsi et que dès ce soir ils redoreront leur blason, qu’ils continueront à faire vivre leur légende… Soudain on entend quelqu’un applaudir ! C’est Alexa Bliss, elle avance sur la rampe en tapant dans ses mains et en souriant d’une façon narquoise, après cela, elle se moque des deux hommes en disant que les trolls de l’internet ont raisons et qu’ils sont bel et bien dépassés, quant à leur soi-disant héritage, il n’est rien comparé à celle de l’homme avec qui elle fait équipe. La belle blonde demande alors au public d’accueillir l’homme qui a vaincu The Rock et Stone Cold Steve Austin dans la même soirée, le tout premier King of Wrestling, le meilleur du monde dans ce qu’il fait… CHRIS JERICHO ! La musique « King Of My World » de Saliva résonne et le canadien entre dans l’arène sous les huées. Il commence par ricaner avant de dire que son équipière a totalement raison et que ce soir Christopher et Frankie s’enfonceront encore plus dans l’échec !

Oh !? Les Firestarters entrent dans le ring sous les applaudissements de la foule, Dragon Lee prend alors la parole pour dire qu’effectivement le ring est remplit de légendes… trois pour être exact ! Trois légendes qui se trouvent aux côtés d’une blondinette haute comme trois pommes ! En entendant cela Bliss sort de ses gongs et commence à insulter le mexicain qui l’ignore et avoue qu’il est heureux de pouvoir affronter des hommes aussi talentueux que Kazarian, Christopher Daniels ou encore Y2J ! Cela l’a fait grandir, mais maintenant Flamita et lui ont pris conscience que la nouvelle génération dépassait en tous points la précédente et c’est pour cette raison qu’ils remporteront le Triple Threat de ce soir et iront ensuite se mesurer aux DIY ! Alexa rétorque aussitôt que la seule légende ici présente est Jericho et que les deux autres sont des ratés qui n’existent encore que parce qu’ils se sont alliés à Claudio Castagnoli ! En entendant cela les anciennes stars de la TNA se regardent et portent une Cactus Clothesline sur chacun des membres de la Natural Selection ! Kaz est d’un côté avec la lutteuse alors que Daniels lui est de l’autre avec l’ancien champion Intercontinental… En voyant cela, l’arbitre n’a pas d’autres choix que de faire sonner la cloche et de débuter le combat !

***

Triple Threat Match :
Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) vs. Firestarters (Dragon Lee & Flamita) vs. Natural Selection (Alexa Bliss & Chris Jericho)


Les représentants de la FSP montent rapidement sur le ring avant de se taper dans les mains et de se projeter dans les cordes pour sauter vers l’extérieur… Springboard Sommersault Senton de Lee qui s’écrase sur Daniels et Jericho ! Flamita quant à lui place un Springboard Corkscrew Crossbody sur les deux autres participants ! Surmonté, il relève Kaz et l’envoie en direction de Dragon qui l’accueil immédiatement avec une Running Hurricanrana, le japonais veut enchaîner, il se place donc sur l’apron et s’apprête à bondir sur la troisième corde, lorsque Bliss le ramène au sol en lui tirant la jambe ! La blonde le pousse violemment contre le poteau en acier avant de le soulever… OH ! SNAP SUPLEX CONTRE LES MARCHES ! Le nippon semble avoir le dos totalement explosé et la jeune femme se moque de lui en imitant un bébé qui pleure, au même moment le mexicain prend de l’élan et lui porte un énorme Suicide Dive ! Il saute pour placer un Diving Crossbody sur Kazarian qui semble encore dans les vapes, mais il se fait harponné en plein saut par un Dropkick de Chris Jericho, qui fonce ensuite sur « The Fallen Angel » qui était en train de reprendre des forces dans un coin… Oh ! Le futur Hall of Famer se prend un pied en pleine face et son adversaire l’envoi alors sur le plancher des vaches avec un Standing Side Slam ! Frankie qui a repris ses esprits déroule en plaçant un Springboard Leg Drop et en tentant le tomber… Un, deux, dégagement ! Les membres de la BDK chacun dans un coin, ils se préparent à placer la Bad Elimination… Oh ! Le Chauve se fait attraper les pieds ! Alexa qui est toujours à l’extérieur le met au sol et le tire brusquement jusqu’au poteau du ring ! Il vient de se faire exploser les parties intimes ! Le latino utilise cette distraction pour revenir dans la partie et placer un Superkick sur le californien qui s’effondre… La blondinette profite alors du chaos pour prendre un petit peu de hauteur et monter sur le Turnbuckle, mais c’était sans compter sur Lee qui la rejoint d’un seul saut… SUPER HURRICANRANA ! Un, deux… Jericho brise le tomber et sauve son équipière et le match…

Le natif de Winnipeg recule un petit peu et tente un Codebreake ! Il est repoussé par Dragon Lee qui se met ensuite à quatre pattes… Oh ! Springboard Missile Dropkick de Flamita qui est de retour dans ce combat ! Il se projette ensuite dans les cordes et prend appui sur le dos de son partenaire pour placer une Assisted Shooting Star Press sur le vétéran ! Un, deux… Christopher vient briser le tomber ! Il relève le japonais et lui met quelques claques avant de tenter une Clothesline… C’est esquivé par le combattant masqué qui rebondit contre les câbles et revient à toute vitesse ! Oh ! Blue Thunder Bomb ! Un, deux… Cette fois-ci c’est Alexa qui donne un énorme coup de pied dans la tête de Daniels et qui brise le tomber ! Elle se retourne et se mange un Diving DDT de Kazarian qui est ensuite surprit par une Enzuigiri de Jericho qui le lance à l’extérieur ! Dragon Lee saute depuis la troisième corde… OH ! CODEBREAKER ! Il vient de se faire avoir en plein saut et s’effondre au beau milieu du ring ! En voyant cela le canadien lève le bras sous les huées de la foule avant de prendre un petit peu d’élan… Lionsault !? Non ! Il est stoppé par les pieds de l’adversaire et titube au milieu du terrain… Quoi !? BAD ELIMINATION ! Quel retour des Bad Influence qui tentent le tomber… Un, deux, tr… Flamita brise le tomber ! OMG ! Ça ne s’arrête jamais ! L’asiatique se projette dans les cordes et tente une Hurricanrana… Non ! L’ange déchu le maintien en l’air… Que vont faire les BDK !? JUMPING NECKBREAKER + SITOUT POWERBOMB ! C’est terminé ! Quoi !? Bliss pousse Kaz sur son partenaire avant de lui porter un Low Blow de l’autre monde et de le surprendre avec un petit paquet… Un, deux, trois !

Vainqueurs et nouveaux Challengers n°1 : The Natural Selection.

***

Alexa Bliss prend le micro en disant qu’encore une fois ses ennemis l’ont sous-estimée et qu’elle a une nouvelle fois triomphée ! Elle explique que désormais ils vont pouvoir se concentrer sur leur objectif : Les WBW Tag Team Titles actuellement détenus par les DIY ! Elle affirme alors qu’après « Never Gonna Give You Up : Night One » elle quittera Londres avec le sourire et ce pour deux raisons… la première ? Elle aura une nouvelle ceinture à la taille ! Et la seconde !? Elle imaginera Candice LeRae qui a aura elle aussi perdu son match de championnat et qui pleurera en voyant son imbécile de mari échouer une nouvelle fois… Elle assure qu’avant la fin du mois prochain la sélection naturelle aura fait son travail !

***

David Finlay, Jr. arrive dans l’arène avec un bras dans le plâtre… Il explique que s’il est dans cet état c’est uniquement parce que Jack Gallagher et Moose se sont ligués contre lui afin de le blesser et de l’éloigner de la compétition ainsi que de sa ceinture… Il assure cependant ses « fans » en disant qu’il reviendra rapidement et qu’il n’a donc aucune intention de laisser son titre vacant ! Au même moment Moose entre dans la salle sous les applaudissements du public, ce dernier suspect en effet son rival de simuler une blessure pour éviter d’avoir à le réaffronter ce soir ! Le jeune irlandais répond que c’est une énorme bêtise et qu’il n’aura jamais peur d’un footballer raté qui s’est convertit à la lutte uniquement pour continuer à gagner de l’argent ! Finlay se présente comme un véritable passionné et selon lui c’est ce qui le différencie d’un parvenu sans talents comme Moose ! Evidemment cela ne plait pas beaucoup au principal intéressant qui attrape le gringalet par la gorge… Oh ! David porte un coup de genou dans les parties intimes de l’afro-américain qui titube… Hein !? Mais que fait le jeune membre de la BDK !? Il enlève son plâtre ! Moose avait donc raison ! Il ne s’agissait que d’un leurre ! Le Heel attrape donc ce fameux plâtre et l’explose dans la tête de son adversaire, avec d’attraper sa ceinture et de le frapper avec ! David reprend alors son micro pour dire qu’il est celui qui a donné du prestige au WBW Next Generation Championship et que c’est uniquement pour cela que des ringards comme Moose ou ces chiens de français lui en veulent ! Il précise cependant qu’il n’a pas peur d’eux et qu’il a hâte de prouver qu’il est bel et bien le fer de lance de la nouvelle génération !

***

Handicap Match :
The Splash Brothers (Clay Splash & Steven Splash) vs. Tursas


Les Splash Brothers sont des habitués de ce genre de match, ils s’étaient notamment illustrés en tenant un petit peu plus de deux minutes face au monstre Braun Strowman à l’époque où celui-ci était encore à la WWE. Et pour éviter d’être massacrés une seconde fois, les deux hommes semblent avoir préparés quelque chose ! En effet dès que la cloche sonne, Clay se met à quatre pattes et son « frère » utilise son dos comme un tremplin afin de bondir en direction du géant blanc… Oh ! Mais celui-ci l’arrête alors qu’il est en plein saut en l’attrapant par la gorge ! CHOKESLAM ! Clay s’écrase sur Steven qui était toujours à quatre pattes ! Ils se retrouvent l’un sur l’autre, alors que Tursas se projette dans les cordes… Running Splash ! Un, deux… Oh ! Le colosse relève volontairement l’épaule de Steven avant de le soulever et de lui porter un Oklahoma Stampede ! Un, deux… Oh ! Le second frère Splash parvient à briser le tomber, mais il se rend vite compte de son erreur, lorsque la bête à corne le balance contre le coin et l’écrase avec un Stinger Splash ! Il le soulève… OH ! CRUCIFIX POWERBOMB SUR SON PARTENAIRE ! L’homme fort de la BDK fait alors un double tomber… Un, deux, trois !

Vainqueur : Tursas.

***

Tursas n’en a pas fini avec ses ennemis ! Il relève l’une de ses proies et lui porte un autre Chokeslam ! Oh ! Steven tente de se rebeller, il porte un Dropkick au bougre avant de se projeter dans les cordes… SPINNING SIDE SLAM ! Le géant s’apprête à continuer le massacre, quand Chuck Taylor apparait dans le public, il affirme que le cornu ne lui fait pas peur et qu’il ne l’intimidera pas en écrasant de pauvres gens sans défense ! Chucky T se présente alors comme étant « The Giant Slayer » et il assure que lors du prochain PPV il imitera Jacques, non pas en montant au sommet d’un haricot magique, mais en venant à bout du plus dangereux de tous les géants ! Il assure qu’il fera cela pour ses amis du Gentlemen’s Club et pour tous ceux que le viking a détruit depuis le début de leur rivalité ! Il sera celui qui mettra fin à la misérable carrière de Tursas ! Le public est à 100% derrière le gentleman du Kentucky qui esquisse un petit sourire…

***

6-Man Tag Team Match :
Kairi Hojo & KANA & Sheamus O’Shaunessy vs. Joe E. Legend & Kevin Northcutt & Takashi Sugiura


Alors que la cloche a sonné et que le combat va commencer, KANA prend le micro pour dire que Sugiura n’est pas son ennemi et qu’elle a plus qu’assez de perdre son temps avec les ringards qui l’accompagne ! Elle dit que la prochaine fois qu’elle s’occupera une dernière fois d’eux au prochain PPV… Mais que pour l’instant elle a d’autres choses à faire ! Elle lance alors le micro au sol et quitte le ring sans un mot, sous les yeux écarquillés de ses partenaires ! Kairi Hojo ne sait pas vraiment quoi faire, Takashi récupère alors le micro et il rappelle a sa compatriote qu’elle est arrivée en Angleterre grâce à lui et que même si ils n’ont pas tout à fait la même vision des choses, il la considérera toujours comme sa disciple… La jeune femme hésite… Puis quitte le ring à son tour ! L’irlandais est désormais seul contre trois et il fonce directement vers son rival pour le rouer de coups, poussé par la colère, il enchaîne les coups de poings, avant de se projeter dans les cordes et de se faire stopper net par une énorme Lariat du nippon qui tape dans la même de Legend qui enchaîne aussitôt avec une Running Senton et tente le premier tomber du combat… Un, deux… Dégagement ! La canadien tape dans la main de son partenaire habituel et à deux ils placent une Double Snap Suplex sur l’européen ! Kevin tente sa chance… Un, deux… Toujours pas ! Très agacé le texan met quelques gifles à son adversaire encore à genoux, mais cela ne fait qu’agacer le guerrier celte qui le surprend en le plaçant sur ses épaules et en lui portant un Rolling Fireman’s Carry Slam ! O’Shaunessy se relève de sa roulade et enchaîne aussitôt en portant une Running Clothesline sur Joe qu’il balance à l’extérieur du ring ! Le rouquin se place dans un coin et s’apprête à porter son Brogue Kick sur Northcutt… SPEAR ! SPEAR DE SUGIURA ! Il vient de sauver son équipier et il l’engueule ! La « légende » de la lutte se dépêche d’aller tenter le tomber… Un, deux, tr… Nooooon ! Le vétéran fait le signe de la fin et il tente un Texas Piledriver, mais c’est contré en surpassement par le grand blanc ! Le japonais profite tout de même de cette distraction pour prendre de la hauteur et sauter en direction de sa Némésis… Quoi !? Il est intercepté en plein vol et se mange un Irish Curse ! L’occidental enchaîne aussitôt ! Brogue Kick ! Ce n’est pas finit ! Il en porte un deuxième ! Puis un troisième ! L’asiatique titube encore au milieu du ring alors que Sheamus prend une nouvelle fois de l’élan… Hein !? ROLLING THUNDER COMPLETE SHOT DE LEGEND ! Il pousse maintenant le celte en direction de son partenaire de toujours… BACKSTABBER ! Quoi !? Ce n’est toujours pas terminé, puisque l’américain maintien sa proie debout… FULL NELSON SLAM ! Les deux « légendes » prennent maintenant de la hauteur, mais pourquoi faire… OH ! DIVING MOONSAULT DU CANADIEN ! Son meilleur ami le regarde en souriant avant de sauter à son tour… DIVING SPLASH ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Takashi Sugiura & The Real Legends of Wrestling.

***

Les Real Legends of Wrestling célèbrent cette victoire sous une pluie de huées ! Kevin prend le micro pour dire qu’ils viennent de prouver qu’ils sont des mythes humains ! Ils viennent en effet de vaincre un homme qui a remporté plusieurs titres à la WWE et que beaucoup considèrent comme une star de la WBW ! Joe prend ensuite la parle et avoue s’être trompé sur Sugiura, il pensait qu’il était comme ces deux niakouées sans cervelles et sans cœurs, mais lui est un vrai gentleman, un guerrier presque aussi talentueux qu’eux… Sugiura soupire avant de le décapiter avec une Lariat de l’autre monde ! Northcutt est surprend et il se mange un Big Foot suivit d’un Olympic Slam ! Le japonais hausse ensuite les épaules avant d’allumer son cigare et de partir.

***

Mike Quackenbush au téléphone avec KANA il lui demande pourquoi est-ce qu’elle a abandonné son partenaire en plein match et pourquoi est-ce qu’elle a quitté la salle sans dire un mot… Malheureusement on n’a pas vraiment le temps d’entendre la réponse de la jeune femme, puisque Marty Scurll entre dans le bureau du General Manager et attrape le cellulaire qu’il balance brusquement contre le mur ! Il rappelle qu’il est venu à bout de Claudio Castagnoli lors de l’International Pro Wrestling Day et qu’il mérite donc un Title Shot… Quack’ soupire et lui rappelle qu’il en a un ! Ce à quoi l’anglais répond aussitôt qu’il mérite un face à face pour le titre suprême… Le GM lui explique que les deux autres participants méritent eux aussi une chance et que le match ne changera pas d’un pouce ! Il annonce également que la semaine prochaine Marty Scurll fera équipe avec Claudio Castagnoli pour affronter AJ Styles et El Generico ! OMG ! La foule se met à chanter « Holly Shit » alors que le britannique lui dévisage son supérieur en lui demandant s’il est bien sérieux…

***

Single Match :
Becky Lynch vs. Senza Volto


Notre troisième combat de la soirée commence sur les chapeaux de roues avec une série d’atémis portés par Becky Lynch qui finit par balancer Senza Volto dans les cordes, mais celui-ci esquive une Clothesline, prend de la vitesse et revient à toute vitesse avec un Tilt-a-Whirl Headscissor qui envoi la belle rousse à l’extérieur, cette dernière est ensuite écrasée par un Asai Moonsault du jeune français qui la renvoie sur le terrain et prend un peu de hauteur avant de bondir à nouveau… Diving Crossbody ! Quoi !? Il est stoppé en plein saut par un Superkick de l’irlandaise qui enchaîne aussitôt avec une Snap Suplex et une série de Running Leg Drops ! Un, deux, dégagement ! C’est maintenant au tour de la rouquine de monter sur ne Turnbuckle, malheureusement, elle est vite rattrapée par le continental qui lui porte quelques coups de coudes avant d’enchaîner… Super Hurricanrana !? Non ! Il est repoussé, mais retombe sur ses pieds… MISSILE DROPKICK ! La battante est de retour dans la partie, elle multiplie les Clotheslines avant de tenter une autre souplesse arrière… C’est contrée ! Stunner ! Stunner du français qui se projette dans les cordes… LETHAL INJECTION ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux et décide de prendre un petit peu de hauteur… DIVING MOONSAULT ! C’est esquivé par la celte qui prend de l’élan… RUNNING KICK ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Becky Lynch.

***

La gagnante aide son adversaire à se remettre debout, puis elle lui serre la main avant de lui lever le bras vers le ciel, on sent que Senza Volto n’était vraiment pas loin de la victoire, mais qu’il a encore une fois manqué d’expérience… Les deux se félicitent, quand Austin Aries arrive à toute vitesse et explose sa ceinture dans la tête de Becky qui lui tournait le dos ! Le gentleman français veut venger la jeune femme, il se projette donc dans les cordes… Oh ! ROLLING ELBOW ! A-Double soulève le malheureux et lui porte un Brainbuster ! Il prend ensuite le micro pour affirmer qu’il a accepté le challenge de Lynch, mais que celle-ci n’a aucune chance… Au bout de dix minutes, elle suppliera l’arbitre d’arrêter le combat !

***

Claudio Castagnoli débarque dans l’arène sous les huées du public, il dit très clairement qu’il n’a ni le temps, ni même l’envie de faire équipe avec Marty Scurll pour affronter deux incapables qui ne sont même pas membres de la WBW ! Le suisse prétend qu’actuellement il a d’autres chats à fouetter… Oh ! Les lumières s’éteignent et quelques mots appariassent sur l’écran géant… « I’AM PHENOMENAL » ! C’est lui ! AJ Styles est dans la place et il s’approche du ring sous une pluie d’acclamations, il affirme qu’il regarde la WBW depuis qu’il est en Angleterre et la première chose qui l’a remarqué c’est que les superstars de cette fédération sont des chialeuses, le suisse, tout comme son pire ennemi n’arrêtent pas de se plaindre pour un oui ou pour un non au lieu de faire face aux dangers et de prouver leurs valeurs ! Styles se demande d’ailleurs comment le grand crâne d’œuf qui se trouve en face de lui a fait pour devenir champion du monde… Castagnoli répond qu’il n’a qu’à demander à Johnny Gargano ou encore à El Generico, ce à quoi AJ répond qu’il n’est ni l’un, ni l’autre et que dans quelques semaines, il quittera Londres avec une ceinture autour des hanches… Oh ! Claudio porte une European Uppercut au lutteur de la RPW avant de le faire passer par-dessus la troisième corde ! L’ancienne star de la TNA se rattrape sur l’apron du ring avant de surprendre le WBW Grand Champion avec un coup de la guillotine… Hm !? PHENOMENAL FOREARM ! Oh ! Il relève le leader de la BDK… STYLE CLASH ! L’américain esquisse un grand sourire avant de monter sur un coin pour célébrer avec son public, il redescend quelques secondes après et… OH ! HELLUVA KICK ! C’est El Generico ! Il a la ceinture – qu’il a volé il y a quelques semaines – de champion autour des hanches et il insulte AJ avant de dire que bientôt ce titre sera officiellement le siens et qu’il représentera fièrement les membres de son orphelinat.

***

Trios Action :
The Rabbit Tribe (Brian Kendrick & Kobra Moon & Paul London) vs. Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke & Tracy Williams)


Alors que la cloche est toujours en train de sonner le début du match, Paul London tente de surprendre Gulak avec un Superkick, heureusement celui-ci anticipe et lui attrape le pied avant de le bloquer dans un Ankle Lock ! En bien mauvaise posture, le leader de la Rabbit Tribe essaie de ramper vers les cordes, mais dès qu’il s’en approche un peu trop, Drew l’attire vers le milieu du ring et alors qu’il tente de répéter cette opération, le Chapelier Fou parvient à effectuer une roulade qui projette son ennemi contre le Turnbuckle ! Il fait ensuite le changement avec son meilleur ami qui place un Stinger Splash et essaie de mettre le brun au sol avec un Inverted Headlock Takeover ! Non ! L’ancien membre du Gentlemen’s Club retombe sur ses pieds et assomme son adversaire avec un énorme Headbutt avant de le balancer dans le coin et de taper dans la main de Frank qui fait une entrée fracassante en portant une Corner European Uppercut suivit d’une Running Lariat sur TBK qui titubait au milieu du ring ! Un, deux… Kobra Moon brise le tomber ! Cette intervention agace O’Rourke qui l’insulte et s’apprête même à la frapper, quand Brian le surprend avec un petit paquet… Un, deux, le Takemikazuchi parvient à se dégager et en faisant cela, il envoie l’étrange gaillard à l’extérieur avant de lui sauter dessus avec un Springboard Sommersault Senton ! Sans doute un petit peu trop fier de cette combinaison, il se fait avoir par une Diving Hurricanrana de la femme serpent qui se relève et commence à le narguer, c’était sans compter Gulak qui se place sur l’apron du ring et lui porte une Diving Clothesline ! Après cela, il aide prend des nouvelles de son ami et l’aide à se relever… Oh ! Suicide Dive de Paul London ! Il se dépêche d’envoyer l’ancien Biff Busick sur le ring et ce dernier se mange alors un Running Single Leg Dropkick de Kendrick qui tente le tomber… Un, deux, tr… C’est au tour de Tracy Williams de briser le tomber ! Fou de rage, « The Man With a Plan » le calme avec une Enzuigiri avant d’enchaîner avec un Sliced Bread #2… Non ! C’est contré… ORANGE CRUSH ! OMG ! Quel retournement de situation ! « Hot Sauce » se retourne pour aider son équipier à se relever, mais il se retrouve en face de Kobra Moon, la jeune femme le regarde dans les yeux et il semble désormais incapable de lever le petit doigt… SUPERKICK DE PAUL LONDON ! O’Rourke tente de venir en aide à la dernière recrue des Takemikazuchi, mais il se fait surprendre par Brian Kendrick qui lui porte un Inverted Headlock Takeover aussitôt suivit du « Captain’s Hook » ! Drew Gulak tente de remonter sur le ring et de lui venir en aide, mais Kobra Moon le repousse avec un Baseball Slide avant d’enchaîner avec un Running Sommersault Senton ! Au même moment Frank abandonne.

Vainqueurs : The Rabbit Tribe.

***

On retrouve Tommaso Ciampa et Johnny Gargano sur le ring, après quelques secondes ce dernier prend la parole pour dire que lors du prochain PPV, ’ils auraient pu affronter un duo de voltigeurs hors du commun ou encore deux vétérans extrêmement talentueux, mais que finalement ils devront se confronter à un chialeur et a une gamine arrogante et que cela ne les excite pas trop. Tommaso rétorque alors que Bliss excite quelque chose en lui, mais que ce n’est certainement pas son âme de compétiteur ! Le mari de Candice LeRae continue en disant que pour essayer de noyer leur chagrin ils ont décidé de défier une, si ce n’est la meilleure équipe du monde et que contre toutes attentes, celle-ci a répondu présent… On voit alors une limousine entrer dans les coulisses de l’arène et deux hommes en sortent… OMG ! C’est Rich Swann et Willie Mack ! Les FSP Tag Team Champions sortent de la voiture et ils se dirigent vers le ring, en avançant ils croisent Rick Roland et Sloan Capriese et oh… Ils leurs donnent leurs vestes ! Apparemment les afro-américains viennent de prendre les deux gorilles pour des domestiques ! Le duo du Barber Club reste sans voix alors que les invités finissent par arriver sur le rampe et par faire face aux champions… The Mack esquisse un grand sourire, il rappelle qu’il détient actuellement deux ceintures et qu’il est bien décidé à en rajouter une troisième à sa collection… Ciampa lui répond que cela ne sera pas aussi facile que ça ! Les quatre hommes se préparent alors au combat…

***

WBW Tag Team Championship :
DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) © vs. Cream Team (Rich Swann & Willie Mack)


Ça commence très fort avec un échange de coups entre les deux hommes forts de ce combat, après quelques secondes, Ciampa prend l’avantage grâce à plusieurs coups d’avant-bras, il se projette ensuite dans les cordes, mais il est finalement stoppé net par un Dropkick du champion de la FSP qui se relève aussitôt avec un saut carpé et qui enchaîne ensuite avec un Standing Moonsault ! Quelle agilité ! Un, deux, dégagement ! Après cela, il fait le changement avec Swann qui chauffe le public avec quelques pas de danses avant de placer un Jumping Leg Drop sur le sicilien et de retenter le tomber… Un, deux, toujours pas ! Il essaie donc de relever son ennemi qui le surprend avec un Jawbreaker suivit d’une série de claques plus violentes et bruyantes les unes que les autres, l’afro-américain titube au milieu du ring avant de se faire décapiter par une énorme Discus Clothesline ! Et plutôt que de faire le tomber, le psychopathe fait le signe de la fin et tente son Project Ciampa… Non ! Trop tôt ! L’ennemi contre avec une Hurricanrana et en profite pour faire le changement avec Willie qui refait une entrée fracassante en plaçant un Running Kick ! Un, deux… Simplement deux ! Agacé le « Milk Chocolate » place son adversaire sur la troisième corde et tente de lui porter une Superplex, heureusement l’italien résiste et l’assomme avec un Headbutt avant de contre-attaquer… SUN SET FLIP POWERBOMB ! Il rampe jusqu’à son coin et fait le changement avec Johnny Wrestling qui entre à toute vitesse et tente d’en finir avec un Superkick… Non ! L’ennemi lui attrape la jambe et tente une German Suplex ! Heureusement Gargano retombe sur ses pieds et parvient même à envoyer l’assaillant à l’extérieur du ring ! Celui-ci tente bien de revenir, mais il se mange un Superkick du jeune ! Rich part pour un Springboard Sommersault Senton… Oh !? Il est stoppé net par un Slingshot Spear du jeune marié qui se projette rapidement dans les cordes ! Suicide Dive sur le Mack qu’il ramène ensuite sur le terrain ! Les deux DIY se placent chacun d’un côté du terrain… Meeting in the Middle !? NON ! Rich Swann calme Tommaso avec une Enzuigiri ! Au même moment, la seconde moitié de la Cream Team attrape le pied de Monsieur LeRae et le fait tourner sur lui-même avant d’enchaîner… STUNNER ! STUNNER ! It’s Over ! Un, deux, tr… Rope Break ! OMG ! Quel match de dingue !

En voyant cela, « The Outlandish » essaie d’en finir une bonne fois pour toute… STANDING 450° SPLASH !? Non ! Il se mange les genoux de l’américain qui se relève encore un peu à l’ouest… Willie le pousse alors dans les cordes et tente de lui porter un Pop-Up Elbow Smash… Non ! C’est contré ! TORNADO DDT ! Le champion de la FSP est à genoux et… OH ! RUNNING HIGH KNEE DE CIAMPA ! C’est terminé ! Ça y est ! Un, deux, tr… Swann vient briser le tomber ! Très agacés les DIY le relèvent manu-militari et le balancent dans les cordes… WTF !? Il revient ! DOUBLE HANDSPRING CUTTER ! Le public est de bout, il n’a même pas le temps de respirer et Mack profite de ce moment pour faire officiellement le changement ! Remonté comme jamais, Rich tente un Tornado Spin Kick, mais c’est esquivé par Johnny qui le place sur ses épaules… LAWN DART ! Gargano ne lâche rien et il va partir pour le Hurt Donuts… C’est contré en petit paquet… Un, deux… Dégagement ! Swann se venge aussitôt avec un Jumping Double Foot Stomps ! Il enchaîne… STANDING 450° SPLASH ! Tommaso veut intervenir, il se projette dans les cordes et… OH !? POUNCE ! POUNCE DE MACK ! Il fait son malin en imitant les taunts de Steve Austin et se retourne… quoi !? CHAIR SHOOOOT ! C’est Rick Roland ! Il vient d’exploser une chaise dans la tête de l’homme qui l’a humilié il y a quelques minutes ! L’arbitre sonne immédiatement la cloche !

Vainqueurs via Disqualification : Cream Team.

***

Willie Mack a le visage en sang et en voyant cela, Rich Swann se dépêche de relever, mais il se fait éclater un Kendo Sticks sur le dos ! Capriese est venu rejoindre son partenaire au sein des Closers ! Roland enchaîne aussitôt avec un Bicycle Kick sur le Cruiserweight qui s’effondre sans vie… A deux ils le relèvent et le soulèvent… HART ATTACK ! HART ATTACK !  Sloan prend ensuite le micro pour dire qu’ils ne sont pas des employés de maisons ou des larbins et que ces négros n’auraient jamais dus les prendre à la légère ! Ils viennent en effet de se faire de nouveaux ennemis et ils assurent que le Barber Club possédera désormais deux nouvelles ceintures : celles de la FSP ! Oh ! Johnny Gargano s’est relever et il se prépare à placer un Superkick pour venger ses invités… Hein !? Quelqu’un lui attrape les jambes et l’attire à l’extérieur du ring ! C’est Chris Jericho ! CODEBREAKER ! Il pousse le pauvre champion sans vie en direction de Bliss qui lui attrape la tête… SNAP DDT ! Le show se termine avec ce véritable chaos…




Dernière édition par Dallas Pride le Mar 2 Mai - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Mar 2 Mai - 1:29

NEW WORLD OF SPORT #17
Live on ITV News 04/04/17 - Wembley Arena






Alors que le show vient à peine de commencer, les lumières de l’arène s’éteignent et les mots « I’M PHENOMENAL » apparaissent sur l’écran géant, provocant alors une série de cris de joies et d’applaudissements dans le public ! AJ Styles fait donc son apparition sous les acclamations de la foule et il monte sur le ring avec un grand sourire aux lèvres, il reste ensuite silencieux pendant quelques secondes avant de prendre la parole. Il dit que même s’il est phénoménal, bizarrement il est beaucoup plus « normal » que ses trois futurs adversaires… Selon lui Claudio Castagnoli n’est rien d’autre qu’un peureux qui a peur de défendre sa ceinture, Marty Scurll est une chialeuse qui boude quand elle n’obtient pas ce qu’elle veut et enfin El Generico n’est rien d’autre qu’un mec masqué qui a une fixette un peu bizarre sur Castagnoli… Il se demande d’ailleurs, si ce dernier ne lui a pas volé des chaussettes ou un slip sales en douce… Après ces quelques gags, le lutteur de la RPW, dit qu’il est venu en Angleterre pour être le meilleur, qu’il est devenu challenger au WBW Grand Championship en battant Christopher Daniels et Samoa Joe et qu’il est donc le combattant qui mérite le plus de détrôner le suisse et de devenir champion suprême de la WBW !

« I WANNA DESTROY » Oh ! Marty Scurll arrive à son tour et il est comme d’habitude accueillit d’une façon assez mitigée, mais cela ne l’empêche pas de prendre la parole pour dire qu’il n’est pas un gamin capricieux, seulement un sportif de haut niveau qui en a assez de se faire arnaquer par ses patrons ! Il rajoute que contrairement à El Generico ou même à Styles, lui a été capable de faire abandonner Claudio Castagnoli ! Il est donc le challenger le plus légitime ! Et… Oh ! En parlant du loup, on en voit la queue ! Claudio Castagnoli arrive dans l’arène, mais reste sous le Titantron, il rigole avant de prétendre que cela fait plus de cinq minutes qu’il entend tout un tas de bêtises, non, il n’a pas peur de défendre son titre, il a juste l’âme d’un compétiteur et il refuse de défendre sa précieuse ceinture contre des mecs qui le méritent pas… Pour lui Styles n’est rien d’autre qu’un intrus qui n’a pas sa place à la WBW, alors que Marty n’est rien d’autre qu’un raté dont la seule fierté est de l’avoir fait abandonner lors d’un Tag Team Match… CC commence ensuite de parler d’El Generico et… OH ! El Generico explose la ceinture de la WBW – qu’il a volé il y a plusieurs semaines – dans la tête de l’européen ! AJ profite de cette distraction pour porter une Jumping Enzuigiri sur l’anglais… STYLE CLASH ! Il lance ensuite un regard au québécois qui se contente de hocher la tête… Pour rappel, les deux hommes feront équipe dans le ME de ce soir afin d’affronter le leader de la BDK Et celui du BC !

***

Single Match :
Adrian Neville vs. Davey Richards


On peut sentir beaucoup d’animosité entre ces deux hommes et c’est sans doute pour cela que dès que la cloche sonne, Neville se jette sur son adversaire pour lui asséner une série de coups d’avant-bras plus stiffs les uns que les autres, avant de tenter un coup de pied circulaire qui est contré, puis transformé en petit paquet par Richards… Un, deux, dégagement ! Le loup ne lâche pas son adversaire, au contraire, il lui ceinture le dos et enchaîne aussitôt avec une German Suplex suivit d’un magnifique ponté… Un, deux, tr… Dégagement ! Agacé il part pour un Soccer Kick qui est aussitôt contré en Small Package par le britannique… Un, deux… Simplement deux ! Adrian non plus ne lâche pas son ennemi, il le soulève et lui porte une Deadlift Powerbomb, il se projette ensuite dans les cordes et continue une Running Shooting Star Press ! Un, deux… Rope Break ! L’anglais se dépêche de grimper sur le coin, malheureusement le Natural Born Killer se relève et saute également sur la troisième corde avant de le faire redescendre… SUPER BELLY TO BELLY SUPLEX ! Le Cruiserweight se relève en s’aidant du coin du ring… Il se mange un Running Dropkick du prédateur qui le matraque ensuite de coups de pieds avant de tenter un Roundhouse Kick ! Non ! L’ancien PAC passe dans son dos et le pousse violemment dans les cordes… Release German Suplex ! Pressé d’en finir, l’européen part pour un Lionsault, mais il se mange le pied du membre de la BDK, qui se relève comme un fauve et se projette dans les cordes… RUNNING HIGH KNEE ! Un, deux, tr… Dégagement in-extremis du membre du Barber Club !

Le public est déjà en train de chanter « This is Awesome » et cela énerve l’américain qui explique qui n’est pas venu ici pour gagner et non pour se faire applaudir… Il place alors sa proie sur ses épaules et s’apprête à tenter un Gutbuster, heureusement le local de l’épreuve gigote et parvient finalement à se dégager ! Oh ! Inverted Frankensteiner ! Richards se relève en titubant et il se fait prendre par une Hurricanrana ! Un, deux, tr… Non ! Davey parvient à retourner le petit paquet… Un, deux, il attrape la première corde afin de s’aider… Trois ! L’arbitre n’a rien vu et The American Wolf vol le match !

Vainqueur : Davey Richards.

***

Adrian Neville se relève comme une furie et il insulte l’arbitre qui n’a évidemment rien remarqué ! Mais en faisant cela, il oublie son rival qui en profite pour lui porter un Roundhouse Kick et le terminer avec un énorme Brainbuster ! Après cela, il remarque qu’un invité de marque se trouve dans le public, c’est le FSP World Light Heavyweight Champion Kyle O’Reilly. En voyant cela, le loup descend pour coller son front au siens, il lui fait comprendre qu’il veut sa ceinture, puis reculer… Et lui crache dessus ! OMG ! La moitié des reDRagon enjambe la barricade est bondit sur son ancien mentor pour le rouer de coups, les arbitres débarquent et séparent les anciens amis...

***

Après la pub on retrouve Mike Quackenbush qui est tranquillement en train d’écrire de remplir dans son bureau, quand Kyle O’Reilly en costard entre en claquant violemment la porte ! Il explique qu’il est lutteur à la FSP et que là-bas il a beaucoup de comptes à régler, notamment avec le redoutable Pentagon, Jr. mais qu’il ne peut pas laisser les affronts de son ancien maître impunis ! Il veut un combat contre lui, il veut lui prouver qu’il est un éclair, qu’il est le maître des 10,000 prises et que pour avoir cette chance, il est même prêt à mettre sa ceinture en jeu ! Le General Manager de la WBW le coupe pour lui rappeler qu’il ne peut y avoir qu’un « Lightning », qu’un seul « Master of 10,000 Holds » et également qu’il ne peut pas mettre son titre en jeu uniquement que contre Richards, il lui rappel ensuite comment s’est terminée sa dernière défense de titre… Il annonce donc que lors de « Never Gonna Give You Up : Night One », s’il est toujours champion, il défendra son or face à Davey Richards, mais également face à Adrian Neville dans un Triple Threat Match !!

***

Handicap Match :
CAW (Create-A-Wrestler I & Create-A-Wrestler II) vs. Tursas


Les deux frères (?) totalement randoms se jettent simultanément sur Tursas, ils enchaînent les coups de poings basiques et les European Uppercuts, puis se projettent dans les cordes, là, ils sont décapités par une Double Clothesline du géant qui lance les équipiers dans le même coin avant de les écraser avec un énorme Stinger Splash ! Il attrape ensuite le premier par la gorge et lui porte un énorme Chokeslam ! Le deuxième – le plus maigrichon – parvient tout de même à placer un Dropkick avant de prendre de l’élan, il est intercepté en pleine course par le Viking qui lui porte un Tilt-a-Whirl Powerslam avant de l’allonger sur son partenaire et de les écraser avec une série de Running Splash ! Une fois que ses ennemis sont inconscients, Tursas relève le Numéro 2 et lui assène une Kreuze Bomb pour en finir une bonne fois pour toute ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Tursas.

***

Alors que ce combat vient à peine de se terminer, le géant attrape Create-A-Wrestler I par le slip, il le soulève sans aucune difficulté et l’amène jusqu’à l’extérieur du ring, ou il prépare tranquillement son coup avant de placer le malheureux entre ses jambes… KREUZE BOMB SUR LA TABLE ! L’inconnu vient de passer à travers la table des commentateurs ! OMG ! Ce n’est pas encore terminé, le monstre insulte les arbitres qui tentent de le stopper, puis il attrape le bougre par la gorge… CHOKESLAM SUR LE REBORD DE LA BARRIACE ! What The… Le malheureux se fait relever une nouvelle fois, il est inconscient lorsque son ennemi le soulève manu militari… CHOKESLAM SUR L’ESCALIER EN FER ! Les marches sont toutes cabossées, alors on n’imagine même pas le dos de la victime… Le géant ne semble pas en avoir terminer, heureusement Chuck Taylor arrive par le public et lui explose une chaise littéralement une chaise dans le dos, avant de s’armer d’un Kendo Stick qu’il avait caché sous son t-shirt et de frapper plusieurs fois, jusqu’à ce que le bois lâche ! Là, il monte sur la rembarde, puis porte un Missile Dropkick dans le dos du monstre, alors qu’une horde d’officiels et d’arbitres débarquent pour éviter le pire ! Ils parviennent à faire reculer la créature de la BDK ! Les médecins placent alors Create-A-Wrestler I sur une civière, à ce moment-là ce dernier se réveil inquiet, il hurle au docteur de la fédération qu’il ne sent plus ses jambes !
***

Non-Title Match :
WBW Next Generation Champion David Finlay, Jr. vs. Noam Dar  


On commence notre quatrième combat de la soirée sur les chapeaux de roues avec un duel d’uppercuts portés à l’européenne, après quelques secondes, David commence à prendre l’avantage, il fait reculer son adversaire, puis le lancer dans un coin avant de lui foncer dessus, heureusement Dar le stoppe net avec un coup de pied dans le visage, immédiatement suivit d’une Enzuigiri et d’un magnifique Missile Dropkick ! Un, deux, dégagement ! Agacé et apparemment pressé d’en finir, le jeune écossais part pour un Soccer Kick, mais Finlay l’intercepte en pleine course, le place pour lui porter un Rolling Fireman’s Carry Slam et un Diving Moonsault ! C’est à son tour de tenter le tomber… Un, deux, tr… Simplement deux ! Frustré, il se place dans un coin et attend que son opposant se relève et part pour un Superkick ! Non ! Noam réagit au quart de tout en attrapant la jambe du champion de la nouvelle génération et en l’amenant au sol… CHAMPAGNE SUPER KNEEBAR ! L’irlandais est coincé, il serre les dents et après un peu plus d’une minute, il parvient à attraper la première corde et donc à faire casser la prise ! Il se relève ensuite en boitillant et en se tenant la jambe droite, c’est une opportunité en or pour le jeune écossais qui en profite pour lui porter un Legsweep Kick qui renvoie son adversaire sur le plancher des vaches ! Le Scot essaie ensuite de se la jouer Randy Orton en écrasant les genoux et les coudes de son adversaire, qui hurle de douleur, mais finit par surprendre l’assaillant avec un petit paquet… Un, deux… Dégagement !? Hein ? C’est immédiatement suivi d’une German Suplex de David qui retente un autre tomber… Un, deux, tr… Toujours pas ! Dépité, il commence à relever Noam, qui essaie de le surprendre avec une Enzuigiri, c’est esquivé par le Heel qui contre-attaque presque aussitôt avec un Running DDT ! Il soulève ensuite sa proie et la met sur ses épaules, mais au même moment une musique que le public connait assez bien résonne… C’est celle de Moose ! Il entre dans l’arène sous les acclamations des spectateurs, cela agace énormément son rival qui se met à l’insulter et qui laisse l’occasion à Dar de contrer en petit paquet… Non ! Il attrape la jambe du champion et… CHAMPAGNE SUPERKNEEBAR ! Il le fait abandonner !

Vainqueur : Noam Dar.

***

Nigel McGuinness est au téléphone avec l’hôpital, quand soudain David Finlay, Jr. débarque très en colère, il interrompt le Chairman et lui dit qu’il en marre de subir les attaques répétées d’un ringard comme Moose, mais l’anglais le coupe immédiatement en lui disant qu’il n’a aucune sympathie pour les membres de la BDK et que lors du prochain PPV, le WBW Next Generation Champion défendra sa ceinture contre Moose, Jack Gallagher, Tristan Archer, Noam Dar… Et un dernier lutteur qui sera déterminé par une Bataille Royale de Young Lions ! Juste après, un combattant portant un masque aux couleurs des USA, un long manteau et un chapeau de Cowboy va voir le Chairman et lui demande une place dans ce combat… Trop occupé le Président accepte sans trop regarder à qui il a en face de lui.

***

Over The Tope Rope Battle Royal :
The American Most Wanted vs. Black Tiger VIII vs. Bullet Ant vs. Colin Delaney vs. James Ellsworth vs. Josh Bodom vs. Kairi Hojo vs. Kobra Moon vs. Missile Assault Man vs. Oleg The Usurper vs. Sam Bailey vs. Senza Volto vs. Tiger Mask W vs. Tracy Williams vs. Worker Ant


Dès que la cloche sonne, le ring se transforme en véritable champ de bataille, les participants se tapent tous dessus et après quelques secondes, James Ellsworth retourne assez brusquement Kobra Moon qui le regarde en riant et… Oh ! No Chin Music ! OMG ! Le reptile s’effondre et en voyant cela, Oleg fonce sur le gringalet et lui porte une énorme Cactus Clothesline ! [James Ellsworth éliminé par Oleg The Usurper] Colin Delaney hurle avant de bondir sur le dos du colosse, qui se débat pour l’attraper et qui parvient finalement à le faire tomber, revanchard la brute lui attrape la gorge et lui porte un Chokeslam vers l’extérieur ! [Colin Delaney éliminé par Oleg The Usurper] Oh, Sam Bailey profite de la cohue générale, pour prendre de la hauteur et tenter un Diving Crossbody sur l’usurpateur qui l’attrape en plein saut et le balade dans le ring avant de placer un Fallaway Slam qui envoie valser le pauvre britannique qui s’écrase sur les No Longer Loosers ! [Sam Bailey éliminé par Oleg The Usurper] En position dominante, le barbare attrape Bullet Ant par le slip et le fait passer par-dessus la troisième corde ! Heureusement, celui-ci se rattrape sur l’apron, se venge avec un coup de la guillotine et enchaîne aussitôt en harponnant le monstre avec un Springboard Missile Dropkick ! Fier de lui, il esquive une Clothesline de Black Tiger VIII et revient à toute vitesse sur Oleg pour lui porter un Tilt-a-Whirl Powerslam… Non ! Au dernier moment, le membre de la Rabbit Tribe, parvient à maintenir la fourmi en l’air et il la pousse brusquement vers le sol ! [Bullet Ant éliminé par Oleg The Usurper] Ne se satisfaisant pas de cette énième élimination, le brun porte un énorme Stinger Splash sur le tigre noir, ce qui attire l’attention des autres participants, Josh Bodom et Tiger Mask W esquivent une Clothesline et placent un Double Dropkick qui fait tituber le colosse, qui se mange ensuite une Handspring Enzuigiri de Senza Volto et une Diving European Uppercut de MAM… Oleg est à genoux, quand il se mange un Running DDT de Tracy Williams, puis un Running Senton de Worker Ant ! Contente de la situation Hojo se dépêche de monter sur la troisième corde pour placer sa descente du coude… Hein !? The American Most Wanted la pousse violemment et la fait tomber !  [Kairi Hojo éliminée par The American Most Wanted] La japonaise ne comprend pas, elle regarde l’américain pleine d’incompréhension et celui-ci l’insulte de tous les noms, on reconnait cette voix… D’ailleurs Black Tiger VIII, profite de cet échange pour pousser violemment l’homme masqué ! [The American Most Wanted éliminé par Black Tiger VIII] La nippone en profite, elle porte un Spear sur celui qui l’a éliminé et elle le démasque… OH ! C’est Chris Ha… Euh ! Braden Walker ! Il est vite appréhendé par les agents de sécurités qui lui rappellent qu’il n’a plus le droit de venir à la WBW ! Au même moment, Worker Ant place une Discus Clothesline sur le tigre noir avant de faire voler son alter-égo avec un Back Body Drop ! Il place ensuite Tiger Mask W sur ses épaules, mais celui-ci se débat et parvient à contrer avec une Hurricanrana qui le propulse hors du ring ! [Worker Ant éliminé par Tiger Mask W] L’instant suivant, la Némésis de Tiger Mask W lui saute dessus, les deux fauves s’échangent alors des coups violents et se battent à côtés des cordes en ignorant les autres participants ! Kobra Moon qui vient de se relever en profite, elle porte un Dropkick sur le duo qui bascule de l’autre côté ! [Black Tiger VIII éliminé par Kobra Moon] [Tiger Mask W éliminé par Kobra Moon] Elle aide alors son « garde du corps » à se relever et remarque que les autres participants sont sur le point de se liguer contre eux… Ils viennent d’ailleurs de les encercler. Là elle se met à siffler et… OH ! Rolling Elbow de Williams sur Senza Volto qui ne s’y attendait pas et qui est rapidement balancé à l’extérieur ! OMG ! Quel retournement de situation inattendu ! [Senza Volto éliminé par Tracy Williams] Missile Assault Man se jette alors sur le membre des Takemikazuchi en lui gueulant dessus qu’il est en train de perdre complètement la tête et Oleg profite de ce moment pour placer une énorme Lariat sur Josh Bodom qui ne s’y attendait pas du tout ! Il est ensuite balancé contre un coin et se mange un Stinger Splash, puis un second… Non ! Il met son pied en barrage et contre-attaque avec un Diving Moonsault ! Il essaie maintenant de relever l’usurpateur, mais celui-ci le surprend en le plaçant sur ses épaules… Fireman’s Carry Slam vers l’extérieur ! Non ! Josh retombe sur ses pieds, sur l’apron du ring, il s’apprête à bondir de nouveau, mais se mange un énorme Big Foot qui le fait finalement tomber ! [Josh Bodom éliminé par Oleg The Usurper] Satisfaite de la situation, Kobra Moon donne une tape sur l’épaule de Tracy qui n’apprécie pas beaucoup cela et lui attrape la tête… STUNNER ! STUNNER ! La foule est en folie, Missile Assault Man en profite et il place une Cactus Clothesline qui élimine la jeune femme ! [Kobra Moon éliminée par Missile Assault Man] MAM regarde Williams et il hésite à lui refaire confiance, mais les deux hommes sont obligés, Oleg charge de nouveau, ils esquivent alors une Double Clothesline, « Hot Sauce » place un autre Rolling Elbow, alors que MAM lui attaque à l’aide d’une Running European Uppercut ! Ils font finalement tituber le géant et essaient de le soulever… Double Suplex !? Non ! C’est renversé par le barbare, qui fonce sur Tracy Williams qui était en train de se relever en s’aidant des cordes… Il baisse la troisième ! Oleg passe par-dessus ! [Oleg The Usurper éliminé par Tracy Williams] Les survivants se regardent avant de se livrer à un duel d’atémis, Tracy Williams parvient à prendre l’avantage, il enchaîne également avec quelques European Uppercuts, puis tente une Discus Clothesline, l’ancienne fourmi missile se baisse et parvient à placer son opposant sur ses épaules, elle attaque aussitôt… DEATH VALLEY DRIVER CONTRE LE COIN ! La jeune pousse des Takemikazuchi titube prêt des cordes et il se mange alors un Bicycle Kick qui le fait basculer de l’autre côté…

Vainqueur : Missile Assault Man.

***

« I’m The King of My World » Chris Jericho arrive sous les huées du public. Il est accompagné par Alexa Bliss, dont le beau visage est recouvert d’un masque de protection. Cette dernière rappelle alors que jeudi dernier, Ciampa l’a attaqué par surprise et lui a assené un Running High Knee qui lui a cassé le nez. La blonde explique ensuite, que normalement, elle n’aurait pas dû être là ce soir, mais que Mike Quackenbush a fait pression sur le médecin de la WBW, pour qu’elle apparaisse et combatte à New World of Sport. Y2J prend ensuite la parole pour expliquer que c’est une honte, de faire combattre cette pauvre femme, alors qu’elle est encore blessée ! Surtout que sa partenaire va avoir la malchance d’affronter l’homme qui l’a défiguré…  Au même moment la musique des DIY résonne et les deux principaux intéressés débarquent. Gargano se fait directement remarqué en disant que vu tout le plastique qu’elle a sur le corps, ce petit masque ne devrait pas trop déranger Bliss, qui en plus est sans doute un petit peu plus belle qu’avant ! Alors que la principale intéressée, se met à gueuler que tout est naturel, Tommaso rétorque qu’elle est en effet beaucoup mieux comme cela et qu’il a de véritables talents de chirurgien esthétique, il propose d’ailleurs à Jericho de lui faire la même chose, toutes ces petites insultes ne plaisent pas trop à Bliss qui finit par gifler son rival… l’arbitre est alors obligé de débuter le combat !

***

Single Match:
Alexa Bliss vs. Tommaso Ciampa


Très en colère, le psychopathe sicilien enchaîne les claques sur sa pauvre adversaire, qui est envoyée dans un coin et se mange une série de Corner Clotheslines avant d’être balancée dans le coin opposé, alors que Ciampa lui réserve la même médecine, elle esquive au dernier moment et le piège dans un petit paquet… Un, deux, dégagement ! Les deux protagonistes se relèvent à toute vitesse, Bliss est la plus rapide, elle assomme son ennemi avec un Discus Punch et le met au sol à l’aide d’un Running STO ! Contente de son retour, elle se moque du public et perd un peu de temps avant de tenter le premier tomber du match. Un, deux… Toujours rien ! Frustré, elle insulte l’arbitre en le traitant de « Stupid Idiot » et en lui demandant de compter plus vite, puis elle tente don Assault To Injury, c’est esquivé par Tommaso qui se relève à toute vitesse et se projette dans les cordes… RUNNING HIGH KNEE ! C’est terminé !? Un, deux, tr… Rope Break ! L’italo-américain n’y croit pas ses yeux, il faut reconnaître que son ennemie est plutôt résistante, il tente donc d’en finir avec un Project Ciampa… Malheureusement c’est contré par une Hurricanrana d’Alexa qui se projette ensuite dans les cordes, mais se mange un Dropkick en pleine face ! Après cela, elle roule vers l’arbitre et se relève en lui faisant comprendre, que son masque et son nez lui font mal, celui-ci essaie de prendre de ses nouvelles, ce qui agace profondément la moitié des DIY qui s’approche… Erreur Fatale ! La blonde profite de la distraction, pour placer un coup de pied de mule dans les parties intimes de son agresseur, elle lui en porte un deuxième, puis un troisième avant de se retourner brutalement et de placer une Rolling Elbow ! Oh ! Elle enchaîne avec un petit paquet… Un, deux… Elle s’appuie sur la première corde… Trois !

Vainqueur : Alexa Bliss.

***

Legend et Kevin Northcutt sont en train de discuter dans les coulisses, quand Mike Quackenbush entre dans leur loge en gueulant, il essaie de rappeler au duo que Braden Walker a été banni et qu’il n’a donc plus le droit d’apparaître à la WBW ! Le texan répond alors qu’il avait été autorisé par Nigel McGuinness à participer à cette bataille royale, Quack’ s’énerve et dit qu’il n’a plus le droit d’apparaître, que ce soit sous le nom de The American Most Wanted ou Mr. Knock Knock Knock I Beat Estrada… Joe répond alors que c’est un manque de respect pour les icones qu’ils sont, il rappelle d’ailleurs au General Manager, que la semaine dernière ils sont venus à bout de Sheamus…  Le fondateur de la Chikara, esquisse alors un léger sourire et il annonce que ce jeudi, les deux hommes affronteront Sheamus et un partenaire mystère et que les gagnants de ce combat, seront qualifiés pour le Tag Team Gauntlet qui aura lieu plus tard dans la soirée.

***

Tag Team Match :
Claudio Castagnoli & Marty Scurll vs. AJ Styles & El Generico


Dès que la cloche sonne, El Generico apparemment très remonté, se jette sur Claudio pour le matraquer de coups de poings, il se projette ensuite dans les cordes, esquive une Lariat du suisse et lui plante la tête dans le sol avec un Springboard Tornado DDT ! Il le balance ensuite contre un coin et s’apprête à partir pour son Helluva Kick, quand AJ lui tape sur le dos pour entrer dans le ring, il tente alors une Cactus Clothesline, qui contre en surpassement et le fait passer par-dessus la troisième corde ! Heureusement, Styles atterrit sur l’apron et se venge en plaçant un Pendulum Kick, il va enchaîner… Phenomenal Foream !? Non ! Le suisse l’attrape en plein saut et le casse en deux avec un Tilt-a-Whirl Backbreaker suivit d’une Gutwrench Suplex ! Sous les huées, il attrape les pieds de l’américain et part pour son Giant Swing ! Après l’avoir effectué, il titube, un peu étourdit par les cinq tours qu’il vient de faire et son partenaire en profite pour faire le changement ! En voyant cela, les deux pires ennemis commencent à s’engueuler, le chauve met un coup de pied dans le ventre du vilain, avant de lui porter une Snap Suplex ! Oh ! Marty s’écrase – dos le premier – sur le lutteur de la RPW et il se dépêche donc d’effectuer le tomber… Un, deux, dégagement ! Il commence ensuite à relever le favori de la foule, tout en insultant son partenaire, l’ennemi profite alors de cette distraction pour placer le britannique sur ses épaules et lui porter une Fireman’s Carry Neckbreaker ! Il lance le leader du Barber Club dans un coin, puis tape dans la main de l’homme masqué, qu’il projette maintenant dans la direction de leur adversaire… Helluva Kick !? Non ! C’est esquivé, par chance El Generico rattrape le coin en montant sur la troisième corde, il s’apprête à sauter, mais le vilain, lui porte un Superkick dans le genou et le fait tomber – testicules les premières – sur le Turnbuckle…L’ennemi juré de Nigel McGuinness tente alors une Superplex. Oh ! AJ Styles s’en même, il place sa tête entre les jambes du méchant et part pour une Powerbomb… OMG ! DROPKICK D’EL GENERICO + SITOUT POWERBOMB DE STYLES ! Après cette combinaison, presque non désirée, le Luchador se dépêche de tenter le tomber… Un, deux, tr… Castagnoli brise le tomber ! El Generico s’énerve, il se projette dans les cordes, mais est stoppé net par un Bicycle Kick du champion de la WBW, qui chose impensable aide Scurll à se relever, en voyant cela, les deux hommes commencent à se chamailler et AJ tente d’en profiter… Springboard Clothesline !? Non ! Il se mange un double coup de pied dans le ventre et… Double DDT !  Les rivaux continuent de se disputer, jusqu’à ce que El Generico pousse assez violemment le barbu, contre son « partenaire » avant de le piéger dans un petit paquet… Un, deux, tr… Non seulement, Scurll se dégage, mais il parvient également à bloquer le faux mexicain… CROSSFACE CHICKENWING ! AJ Styles, tente d’intervenir, mais il est envoyé à l’extérieur par une Cactus Clothesline de Castagnoli ! Alors que tout semble perdu, le Generic Luchador parvient à se dégager et à retourner ça en Inside Craddle… Un, deux, dégagement ! Ce n’est vraiment pas passé loin !

Au lieu de retenter sa chance, le combattant masqué se projette dans les cordes… Springboard Sommersault Senton sur le maître de la BDK ! Il recommence à le rouer de coups, sans faire attention à ce qui se trouve autour de lui et cela permet donc à Marty Scurll de revenir dans la partie avec un Suicide Dive ! Il renvoie El Generico dans le ring et tente un Superkick… Non ! Le mentor des Firestarters lui attrape la jambe et le fait tourner… HALF AND HALF SUPLEX ! Le britannique roule et est obligé de s’aider du coin pour se relever, le lutteur de la FSP s’apprête alors à partir pour son Helluva Kick, quand sa Némésis l’intercepte en pleine course pour lui porter un Tilt-a-Whirl Powerslam ! En voyant cela, AJ Styles intervient, il part pour son Phenomenal Blitz, mais au moment d’effectuer la rotation pour placer sa Lariat, Castagnoli le stop net avec un énorme Headbutt, il se projette ensuite dans les cordes pour une Lariat, mais l’ancienne star de la TNA esquive et le calme avec un Pele Kick avant de faire officiellement le changement avec le québécois ! Scurll, lui fonce également dessus, mais Styles le stop en pleine course avec un Dropkick ! Il se place ensuite sur le coin du ring… Springboard 450° Splash ! OMG ! C’est esquivé in-extremis par l’anglais, qui veut en profiter pour placer un Superkick ! AJ en profite, il attrape la jambe de l’ennemi et l’amène au sol… CALF KICK ! Oh… Scurll parvient à ramper jusqu’aux cordes et donc à se sauver la vie ! Alors qu’il se relève, Claudio en profite pour faire le changement, il est cependant calmé par une série de kicks du représentant de la RPW, qui esquive une Discus Clothesline et place dans le dos de l’helvète avant de lui asséner une German Suplex ! Un, deux, dégagement !  Alors que la foule chante « This is Awesome », AJ Styles se place sur l’apron et s’apprête à sauter, le chauve titube et Scurll en profite pour lui taper sur l’épaule, l’ennemi qui n’a pas vu bondit malgré tout… Phenomenal Forearm !? NON ! SWISS DEATH ! C’est contré en Swiss Death par le continental… Hein !? DIVING MOONSAULT D’EL GENERICO SUR CASTAGNOLI ! AJ titube encore sur le ring et Marty en profite… CROSSFACE CHICKENWING ! L’américain abandonne ! Il abandonne !

Vainqueurs : Claudio Castagnoli & Marty Scurll.

***

A la fin du match, El Generico se relève et décapite littéralement Scurll avec une Clothesline ! Au lieu de prendre des nouvelles de Styles il le secoue et lui dit qu’ils auraient dû gagner, le croyant encore groggy l’envoie chier et le repousse brusquement… Oh ! BICYCLE KICK DE CASTAGNOLI ! Ce dernier attrape alors le Cruiserweight et le soulève… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! AJ Styles utilise ses dernières forces, pour se relever, il enchaîne les coups de poings sur Castagnoli, qui finit par réagir avec un énorme coup de pied dans le ventre… RICOLA BOMB ! Il cherche sa ceinture autour du ring, mais là, on voit Senza Volto qui s’en va avec ! Le suisse est fou de rage, il insulte le gamin et s’apprête à relever El Generico… SUPERKICK DE SCURLL ! Marty Scurll prend le micro, il affirme qu’il se fiche complétement de cette histoire entre El Generico et Castagnoli, qu’il n’en a rien à faire de la RPW et de sa Superstar… Il est le prochain champion et il vient encore une fois de le prouver !  


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    Dim 21 Mai - 23:46

NEW WORLD OF SPORT #17
Live on ITV News 11/04/17 - Wembley Arena





Un sifflement bien familier résonne dans l’arène, il est rapidement suivi par quelques mots en allemand.  « Gott weiß ich will kein Engel sein », Claudio Castagnoli fait alors son entrée sous une pluie de huées. Il attend alors que le public se calme, avant de rappeler à celui-ci qu’il est actuellement le Grand Champion de la WBW et qu’il prouve semaines après semaines qu’il mérite sa ceinture et qu’il est nettement au-dessus du lot, il affirme n’avoir peur d’aucun de ses trois challengers, il a déjà vaincu El Generico à de nombreuses reprises, AJ Styles est une relique d’un autre temps alors que Scurll, lui n’est rien d’autre qu’une pleurnicheuse !  « I Wanna Destroy ! » Oh et bien voilà !  En parlant du loup… on en voit le bout de la queue ! Le britannique arrive dans l’arène et est accueilli par des réactions assez mitigées, il s’amuse sur le fait que les gens le traitent de chialeuse, mais en vérité il est sans aucun doute le plus combattif des lutteurs de cette fédération, depuis qu’il est ici il est venu à bout de Jeff Hardy, Matt Hardy, The Hurricane, Akira Tozawa, Adrian Neville et qu’il aurait même pu faire abandonner Prince Devitt si le crâne d’œuf qui est en face de lui n’était pas venu jouer les troubles fêtes ! Il rappelle également que lors de l’International Pro Wrestling Day il a fait abandonner le leader de la BDK et que cela fait de lui, le plus légitime des trois challengers… Il prétend que dans une autre organisation il aurait même eu le droit à un match en solo face à l’helvète ! La tension est à son comble et on sent que tout risque d’exploser d’une minute à l’autre…

Mike Quackenbush fait alors son apparition, il rigole en disant que les deux hommes qu’il a en face de lui sont vraiment comme chiens et chats et lorsqu’ils se retrouveront sur le ring en un contre un, tout cela risque d’être explosif. Il demande néanmoins aux rivaux de prendre leur mal en patience. L’européen s’agace et il dit qu’il veut en découdre immédiatement ! Le General Manager soupire et avoue qu’il a tout de même trouvé une solution pour canaliser toute cette fougue… En Main Event de la soirée, Marty Scurll affrontera AJ Styles, tandis que Claudio Castagnoli lui va en découdre avec un gaillard qui cause bien du tords à son clan depuis quelques semaines… CHUCK TAYLOR ! Il lance ensuite que le combat commence maintenant !! Au même moment le Kentucky Gentleman sort de la foule et monte sur le coin, pour porter un Missile Dropkick à son futur adversaire, qui semble être prit de cours !

***

Non-Title Match :
WBW Grand Champion Claudio Castagnoli vs. Chuck Taylor


Agacé par le piège que l’on vient de lui tendre, Claudio se relève assez rapidement et se tourne vers son ennemi qui le surprend une nouvelle fois avec une Enzuigiri immédiatement suivit d’un Running DDT ! Fort de cette entrée en matière, Taylor continue son assaut avec un magnifique Lionsault avant de tenter le premier tomber du match… Un, deux… Simplement deux ! Surmotivé, il essaie d’en finir avec son Omega Driver, malheureusement, le suisse le place sur ses épaules et… Non ! Chuck se dégage et place un Dropkick dans le dos du champion, qui est poussé contre le coin ! Stinger Splash !? Non ! Castagnoli l’attrape en pleine course et lui porte un Standing Side Slam avant de le lancer contre le Turnbuckle et de l’écraser avec une série d’Europeans Uppercuts ! Après une bonne dizaine de ces uppercuts, le malheureux s’effondre au sol avant de se manger quelques gifles de l’européen qui le relève lentement. Ricola Bom… Non ! Petit Paquet ! Un, deux, tr… Dégagement in-extremis ! Très agacé, l’ancien Cesaro ne lâche pas les jambes de l’Outsider et il part pour un Cesaro Swing ! Il fait cinq tours sur lui-même, avant de bloquer Chucky dans un Sharpshooter ! Olala… Le Gentleman du Kentucky serre les dents et parvient finalement à attraper les cordes ! Lariat de CC ? Non ! Surpassement ! Il s’écrase à l’extérieur et se fait ensuite percuter de plein fouet… Suicide Dive de l’américain, qui remonte aussitôt et qui bondit une nouvelle fois ! Slingshot Crossbody !? Noooon ! Le leader de la BDK l’attrape en pleine course, il le prend dans ses bras et le pousse violemment contre le poteau en acier – sans pour autant le lâcher – avant d’enchaîner… FALLAWAY SLAM ! Il s’écrase contre la barricade ! Le champion du monde revient sur le ring alors que l’arbitre se met à compter… Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit… Le favori de la foule remonte sur l’apron !

Il se relève en s’aidant des cordes, Claudio tente de l’attraper mais… oh ! Il est surpris par un coup de la guillotine ! Puis par un autre ! Le leader du Gentlemen’s Club se dépêche tant bien que mal de monter sur la troisième corde et… DIVING MOONSAULT ! Un, deux, tr… Toujours pas ! Chuck n’abandonne pas et il tente une nouvelle fois d’en finir avec son Omega Driver… C’est contré en surpassement ! Le Face retombe sur ses pieds et il esquive une Discus Clothesline de l’européen avant de lui attraper le bras… SOLE FOOT ! Un, deux, tr… Non plus ! Il n’y croit pas ses yeux ! Il reprend de la hauteur et demande l’appui du public… Diving Moonsault again !? Non ! Esquivé ! L’assaillant retombe sur ses pieds, mais on sent qu’il a mal au dos, il se projette alors dans les cordes et… SWISS DEATH ! Le Heel enchaîne aussitôt en attrapant la tête eu gaillard et en la plaçant entre ses jambes… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Un, deux, tr… Rope Break ! Castagnoli est dégoûté, il relève le bougre et part pour une Powerbomb… Heureusement c’est contré en Hurricanrana ! Il est projeté à l’extérieur du ring, ce qui laisse à Taylor le temps d’enlever la protection qui recouvre l’un des coins du ring. En voyant cela, l’arbitre se précipite dans sa direction et l’éloigne avant de réparer son erreur…. Et alors qu’il est en train de refaire les nœuds, Chuck attrape la ceinture de Castagnoli… et la lui lance dans les bras avant de tomber en arrière en hurlant ! Oh ! L’officiel se retourne et il voit alors l’américain au sol en train de se tenir la tête, puis Claudio avec le titre entre les mains… Il sonne la cloche ! Eddie Guerrero Style ! OMG !

Vainqueur via Disqualification : Chuck Taylor.

***

Fier de son coup, le Gentleman du Kentucky roule rapidement hors du ring avant de retourner en coulisses, tout en se moquant de l’homme qu’il vient d’arnaquer… Oh ! Nokken et Tursas arrivent dans son dos ! Ils le lancent violemment contre la barricade, avant de lui attraper la gorge… Double Chokeslam ! Ils le ramènent maintenant entre les cordes et le soulèvent à deux et laissent Castagnoli prendre de l’élan… RAGNAROK ! Tursas regarde son futur adversaire et oh… il lui marche littéralement dessus avant de prendre de l’élan et de l’écrase ! Running Splash ! La BDK quitte maintenant le ring sous les huées, alors que des officiels viennent prendre des nouvelles du courageux filou.

***

On retrouve Jack Gallagher en coulisse, il est avec Johnny Saint qui lui pose des questions sur sa forme du moment, sur sa volonté de remporter le WBW Next Generation Championship autour duquel il tourne depuis déjà quelques temps et alors que le moustachu s’apprête à répondre, mais Tristan Archer l’attaque dans le dos… Il commence à l’envoyer contre les murs et les mallettes de l’équipe technique ! Oh ! Missile Assault Man qui était dans le coin tente d’intervenir, mais Noam Dar l’en empêche et lui porte un Low Blow avant de lui éclater une assiette à la gueule ! L’écossais va ensuite serrer la main du français qui le repousse brusquement… OH ! SPEAR ! SPEAR DE MOOSE ! Il vient de faire passer le lutteur de la RPW à travers le contreplaqué ! L’afro-américain se relève un peu groggy par le choc et oh… Discus Clothesline de Tristan Archer ! Celui-ci ramasse un micro il affirme qu’il est le futur de la lutte professionnelle et qu’il va remporter le titre de… Oh ! David Finlay arrive dans le dos du bougre et lui explose la tête avec un énorme coup de ceinture ! Il affirme qu’il quittera le prochain PPV en possession de son titre et qu’il écrasera tous ces minables…

***

Tag Team Match :
The Closers (Rick Roland & Sloan Capriese) vs. Tough Enough (John Skyler & Josh Woods)


John commence le combat sur les chapeaux de roues avec une série de kicks qui font reculer le vieux Rick, pensant avoir pris l’avantage, il se projette alors dans les cordes, mais se fait avoir par un énorme Back Body Drop de l’ennemi qui se dépêche de l’écrabouiller avec un Running Senton ! Ce dernier tape ensuite dans la main de son partenaire, qui fait exactement la même chose avant de tenter le premier tomber du combat… Un, deux… C’est sans doute trop tôt ! En relevant son adversaire, Sloan se fait avoir par un Jawbreaker suivit d’un Running STO qui permettent à Skyler de rouler dans son camp et de faire le changement avec Josh qui fait une entrée fracassante en plaçant un Running High Knee ! Il veut enchaîner avec une Discus Clothesline… Non ! C’est esquivé par Capriese qui passe dans son dos et l’attrape brusquement ! GERMAN SUPLEX ! Il en place une deuxième ! Puis une troisième ! Le pauvre Rookie est alors balancé contre un coin par le gorille qui fait un autre tag… Stinger Splash de Roland qui pousse ensuite le bougre dans les cordes et l’assomme brusquement avec un Running Big Foot ! Un, deux… Toujours pas ! Il relève donc son jeune adversaire et tente un Chokeslam… ! C’est contré et transformé… FUJIWARA ARMBAR ! Quel retournement de situation ! Le barbu qui ne s’y attendait absolument pas hurle de douleur et essaie de ramper vers les cordes… C’est finalement son équipier qui le sauve en donnant des coups de pieds au jeune lion pour qu’il lâche la prise ! Oh ! Missile Dropkick de John qui vient sauver son partenaire et lance maintenant Capriese à l’extérieur du ring avant de lui porter un Suicide Dive ! Josh tente naïvement de placer Rick sur ses épaules, malheureusement celui-ci est trop lourd et il passe rapidement derrière le bougre, qu’il lance violemment contre les cordes… Oh ! Josh percute son partenaire qui retombe à l’extérieur… Le membre du Barber Club l’attrape ensuite en pleine course… SPINNING SIDE SLAM ! Capriese tape sur l’épaule du colosse, avant de monter sur la troisième corde et de bondir… DIVING SPLASH ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Closers.

***

Après ce combat, Rick Roland prend la parole et il dit que beaucoup de gens ne le voient que comme les gardes du corps de Monsieur Austin Aries, mais qu’ils sont beaucoup plus que cela, ils sont de véritables lutteurs professionnels qui prendront un malin plaisir à détruire les champions de la FSP pour finalement leurs prendre les ceintures et enfin avoir l’attention qu’ils méritent ! Ils se mettent ensuite à attaquer les Tough Enough quand soudain…  Deux hommes arrivent à toute vitesse… C’est Quote The RAVEN ! Alex Daniels et Travis Gordon entrent dans le ring à toute vitesse et ils portent chacun une Hurricanrana sur les colosses qui ne tardent pas à finir à l’extérieur du ring ! OH ! Suicide Dive ! Les deux jeunes hommes remontent sur le terrain et « Mr. Flip » prend le micro pour dire que même s’ils ont perdu le Gauntlet Match, ils veulent faire honneur à la RAVEN ainsi qu’à Mike Quackenbush qui leur a offert un nouveau départ, en battant The Closers et en essayant de gagner une chance pour les FSP Tag Team Belt ! On annonce que les deux équipes s’affronteront lors du YouCatch de jeudi soir et que le Title Shot sera en jeu !

***


Une vidéo enregistrée plus tôt dans la semaine nous montre El Generico en train de s’entraîner dans une salle de sport, il est alors rejoint par Marty Scurll qui lui explique qu’il sait pourquoi il n’arrive pas à remporter de gros matches et à battre Castagnoli… L’anglais prétend que si l’anglais échoue toujours au dernier moment, c’est parce qu’il est trop bon, dans ce monde il n’y a pas de place pour les gentils, la société est faite pour les mecs comme lui qui n’ont ni cœurs, ni états d’âmes, Scurll se fiche des orphelins, de la faim dans le monde et il ignore totalement ce que les fans peuvent dire de lui, il est ici pour briller et pour toucher à l’or… Le canadien le coupe alors pour lui dire que lui non plus n’a toujours pas touché à l’or et qu’il n’est pas en position de lui donner des conseils ! Il quitte ensuite la salle de sport après avoir donné un énorme coup de poing dans un Punching Ball !

***

Single Match :
Takashi Sugiura vs. Tatanka (/w Sheamus O’Shaunessy)


Ce bon vieux Tatanka ne semble pas intimidé par son ennemi et il le prouve en le faisant reculer grâce à une série d’atémis plus bruyantes les unes que les autres, il se projette ensuite dans les cordes et est stoppé net par un Big Foot du nippon qui contre-attaque aussitôt avec une série de kicks et de violents coups d’avant-bras, il tente ensuite une Discus Clothesline, mais se mange un coup de pied suivit d’un Snap DDT ! Un, deux, simplement deux ! Après cela, l’amérindien qui n’a plus le même cardio qu’autrefois se dépêche de prendre de la hauteur, malheureusement il est vite rejoint par Takahashi qui le matraque de coups de têtes et qui le ramène sur le plancher des vaches… SUPERPLEX ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Non ! Sheamus place le pied de son nouvel ami sous les cordes, ce qui rend fou Sugiura, qui se rapproche de lui et se met à l’insulter en ignorant totalement les injonctions de l’arbitre… Il finit tout de même par se retourner vers son adversaire, qui en profite pour le placer sur ses épaules… RUNNING SAMOAN DROP ! C’est le Finisher de l’ancienne star de la WWF qui se dépêche de couvrir le japonais ! Un, deux, tr… Toujours pas ! Dépité, il remonte sur la troisième corde et saute… Diving… Non ! SPEAR ! SPEAR ! Le loup solitaire vient de le couper en deux et il le relève manu-militari… OLYMPIC SLAM ! Les deux hommes sont au milieu du ring… Un, deux, trois !

Vainqueur : Takashi Sugiura.

***

Après le combat O’Shaunessy veut monter sur le ring pour prendre des nouvelles du vétéran, malheureusement il est renvoyé à l’extérieur par un Big Foot de son rival qui se projette ensuite dans les cordes… Running Lariat sur l’indien d’Amérique ! Ce n’est pas terminé ! Il le relève et lui porte un nouvel Olympic Slam avant de le marteler de coups de pieds…  L’arbitre essaie de l’arrêter, mais Sugiura l’attrape par le col et se met à le secouer… BROGUE KICK !? Non !! Takashi vient de balancer l’officiel sur la route de l’irlandais qui ne s’y attendait pas et qui se fait alors avoir par une autre Lariat du loup solitaire ! Celui-ci va alors chercher une chaise et il se met à détruire les deux gaillards qui ont osés lui mettre des bâtons dans les roues ! Mike Quackenbush fait alors son entrée, il est accompagné par une armée d’agents de sécurités, qui viennent calmer l’ancien champion de la NOAH… Le General Manager prend alors la parole, pour dire que Sheamus et Takashi s’affronteront dans un KO or Submission Only et que le vainqueur aura le droit à un match de championnat face au vainqueur du Fatal Four Way Match pour le WBW Grand Championship !

***

On film la loge des Takemikazuchi qui sont apparemment en train de parler du Rabbit Tribe, après quelques secondes, Moran Murphy quitte la pièce pour prendre l’air… Il croise alors sa compagne Alexa Bliss, qui l’embrasse sur la bouche et lui dit qu’elle est heureuse de le voir ici à la WBW… Ce dernier avoue alors s’inquiéter de la relation qu’elle entretient avec Chris Jericho, celle-ci le rassure en lui disant que c’est purement professionnel, qu’il est à la fois son partenaire et son mentor ! Elle déplore cependant le manque de solidarité de son compagnon, qui depuis qu’il est apparu en Angleterre, n’a pas daigné parler d’elle aux membres de son clan ! La blonde prétend que si ces derniers sont de vrais durs et qu’ils aiment la lutte professionnelle, alors, ils devraient l’aider à vaincre les DIY ! Moran semble dubitatif, il se contente de lui dire qu’elle est assez talentueuse pour s’en sortir seule, puis l’embrasse sur le front avant de retourner voir ses partenaires… La caméra zoom alors sur le visage de Bliss, qui semble à la fois agacée et pensive.

***

Single Match :
Black Tiger VIII (/w Sonny Onoo) vs. Kyle O’Reilly


Dès que la cloche sonne, Kyle enchaîne les kicks sur son adversaire qui se retrouve très vite acculé dans un coin, dominant, le FSP Light Heavyweight Champion se recule et prend de l’élan pour tenter un Corner Dropkick, mais Black Tiger VIII esquive l’attaque au dernier moment et se projette dans les cordes pour contre-attaquer avec un Double Leaping Foot Stomps immédiatement suivit d’une Running Shooting Star Press ! Un, deux… Simplement deux ! Motivé par son manager, le félin ne tarde pas à prendre de la hauteur, mais il est alors rejoint par le rouquin qui lui assène plusieurs coups d’avant-bras avant de tenter une Superplex… Oh ! Sonny Onoo attrape la jambe de son poulain pour l’empêcher d’être emporté dans la prise ! L’arbitre engueule l’intrus, cependant cette courte distraction permet au Heel de revenir dans la partie avec un Eye Poke ! Il profite de la cécité du lutteur de la FSP pour sauter… Sun Set Flip Powerbomb ! Quoi !? Il se retrouve coincée dans un Guillotine Choke ! Quelle ténacité du canadien qui ne lâche rien ! Malheureusement pour lui, le tigre gigote et parvient à transformer cette prise de soumission en petit paquet… Un, deux, Dégagement ! Les deux rivaux se relève, le fauve esquive alors un Roundhouse Kick et il passe dans le dos de l’étranger… German Suplex ! Plutôt que de tenter le tomber, il commence à relever la moitié des reDRagon qui le calme immédiatement avec un énorme Headbutt qui résonne dans toute la salle ! Ce retour est suivi d’une série de coups, plus violents les uns que les autres, puis surmotivé, le roux essaie d’en finir avec un Roundhouse Kick, c’est esquivé par l’homme masqué qui pousse l’ennemi dans les cordes et prend également de la vitesse… WOW ! MOONSAULT FALLAWAY SLAM ! Un, deux, tr… Dégagement !
Le Manager Japonais est hors de lui, il lance une chaise dans le ring avant de grimper sur l’apron du ring pour attirer l’attention de l’arbitre ! Sa distraction marche à la perfection, son petit protéger s’empare de l’objet et se dépêche de foncer sur le nord-américain qui le stop dans son élan en portant un énorme Big Foot dans la chaise, qui percute la tête de son propriétaire, qui finit par la lâcher et par tituber au centre du ring ! Kyle vire l’arme loin du ring et enchaîne avec un Axe Kick avant de tenter le tomber… L’officiel est toujours occupé par Onoo, mais Adrian Neville qui était aux commentaires, se lève et tire la jambe du vieux pour le faire tomber à l’extérieur et le projeter contre la barrière ! Cela libère donc l’arbitre qui se dépêche de faire le tomber… Un, deux, tr… Rope Break ! Le bagarreur veut en finir, il tente un Brainbuster, mais se fait avoir par un Jawbreaker de l’ennemi, qui enchaîne avec une Enzuigiri avant dei se projette dans les cordes… Clothesline !? Non ! Il se fait attraper le dos... German Suplex ! OH ! Le favori de la foule ne lâche pas et il change de prise… DRAGON SUPLEX ! OMG ! Le Heel se relève presque par reflexe, mais on sent qu’il n’est plus vraiment avec nous, son adversaire en profite donc pour placer un énorme Roundhouse Kick avant de faire le signe de la fin… BRAINBUSTER ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Kyle O’Reilly.

***

Pendant que Kyle O’Reilly est en train de se relever, Adrian Neville attrape la ceinture de ce dernier et la regarde pendant quelques secondes avant de la lui tendre… D’abord perplexe, le jeune champion finit par l’attrape… Non ! L’anglais lui arrache des mains et tente de le frapper avec… C’est esquivé par le combattant de la FSP qui le calme avec un Bicycle Kick suivit d’une Cactus Clothesline qui l’envoie à l’extérieur ! Mais alors qu’il est en train de récupérer son or, Davey Richards sort de nulle part, le retourne rapidement et lui porte un violent Low Blow immédiatement suivit d’un Brainbuster ! Le membre de la BDK, prend alors la parole pour dire qu’il a tout appris à Fish et O’Reilly et qu’aujourd’hui ces gars se croient plus forts que lui et se permettent même de le snober ! Il rappelle qu’il est The American Wolf et que dans quelques semaines, il quittera Londres avec la ceinture de son ancien élève.

***

« I’M THE KING OF MY WORLD ! »  Wow ! Chris Jericho arrive sous les huées du public, comme d’habitude il est accompagné par la savoureuse Alexa Bliss qui ne tarde pas à rire et à prendre la parole, elle rappelle que la semaine passée elle est venue à bout de la moitié des champions par équipe et qu’elle a donc confirmé son statut de star de cette fédération… Elle prétend que très bientôt, Y2J seront champions par équipe, mais pas que… Entre temps, elle aura sans doute remporté une ceinture solo et son partenaire lui, aura utilisé son opportunité, pour s’emparer d’un titre mondial ! Le vétéran prend alors la parole, pour dire qu’il est heureux de voir la Selection Naturelle recommencer à faire sa loi, lors du prochain PPV ils s’empareront des WBW Tag Team Belts et enverront les DIY pointer au chômage ! Il dit que Gargano ferait mieux de se dépêcher de faire des gosses à sa barbare de femme, afin de pouvoir toucher des allocs et de ne pas se retrouver à la rue et sans argent, car après Never Gonna Give You Up… Il ne pourra plus jamais remonter sur un ring ! OH ! Mais quand on parle du loup, on en voit la queue ! Les champions par équipe de la fédération, arrivent sous les acclamations du public, le principal intéressé répond alors au natif de Winnipeg en lui disant que ses ennemis doivent êtres fascinés par sa vie de couple, car ils n’arrêtent pas d’en parler ! Cependant, pour lui, à la maison comme sur un ring, sa partenaire et parfaite… Et il avoue ensuite ne pas avoir parlé de Ciampa, car même si ce dernier et bel et bien parfait, il ne sait pas trop ce qu’il vaut à la maison… Amusé, Tommaso répond immédiatement qu’il ne vaut mieux pas qu’il le sache ! Si cette boutade fait rire le public, elle agace Jericho qui finit par traiter les DIY de « Stupid Idiots ».  Il n’en fallait pas plus pour que le tout se transforme en bagarre générale, rapidement dominée par les faces qui vident le ring…

***

Single Match :
Chris Jericho vs. Johnny Gargano


C’est quasiment un Dream Match qui débute  avec une Enzuigiri de Johnny Gargano qui surprend le canadien avec une Enzuigiri immédiatement suivit d’un petit paquet… Un, deux…  Chris se dégage, attrape le dos de l’ennemi et tente de lui porter une souplesse arrière, mais celui-ci retombe sur ses pieds et place un deuxième Small Package ! Un, deux, dégagement ! Jericho pousse son ennemi dans les cordes, puis le harponne avec un magnifique Dropkick avant d’insulter le public et de partir pour un Lionsault ! C’est esquivé ! Il retombe sur ses pieds, mais la moitié des champions par équipe lui fonce dessus… Oh ! Tilt-a-Whirl Backbreaker ! Il place un autre Backbreaker avant de relever sa proie, de le coincer dans un coin et de lui porter plusieurs coups de béliers ! Un petit peu trop sûr de lui, Y2J tente une Corner Clothesline, mais se mange un pied en pleine face ! The Whole Shebang lui attrape la tête… Tornado DDT ! Un, deux, dégagement ! Pour en finir, le chouchou du public, tente un Superkick, mais c’est transformé en petit paquet par Chris… Non ! WALL OF JERICHO ! Malgré la douleur qui est en train de traverser son dos, l’américain parvient à attraper les cordes ! Il rampe même derrière celles-ci et lorsque Chris tente de le relever, il le calme avec un coup de la guillotine suivit d’un Slingshot DDT !? Non ! Jericho le garde en l’air et le repousse, avant de tenter une Enzuigiri ! Non ! L’attaque est esquivée par le Geek, qui pousse son ennemi contre un coin avant de l’emporter dans une Hurricanrana ! The King of Bling-Bling est à genoux et s’apprête à se relever en rouspétant… Oh ! BABY CUTTER ! Quel retour du jeune homme qui se dépêche de retenter le tomber… Un, deux, dégagement ! Quoi !? Hurt Donuts !? Non c’est contré en petit paquet par l’ancienne star de la WWE ! Un, deux… Gargano se dégage et place une Enzuigiri sur son rival qui se retrouve groggy à genoux… Il en profite… SUPERKICK ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Quoi !? L’arbitre se fait tirer à l’extérieur du ring par Alexa Bliss, il l’engueule, mais cette dernière s’excuse… Ciampa arrive derrière elle et la tire par les cheveux avant de la balancer contre l’escalier en acier ! Johnny se relève… Low Blow de Jericho ! Ce dernier enchaîne aussitôt… CODEBREAKER ! Il n’en a pas terminé et part dans les cordes… LIONSAULT ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Chris Jericho.

***

En Backstage, on retrouve Austin Aries, il explique aux spectateurs que le prochain YouCatch ne sera pas un show comme les autres, puis qu’il s’agira du premier show de la WBW en Irlande ! Il affirme que pour fêter cela, il sera heureux de rendre hommage au peuple irlandais ainsi qu’à sa grande amie Becky Lynch ! Il explique que malgré l’Iron Man Match, il défendra son titre de la Television dans un Open Challenge, face un jeune lutteur irlandais qui aura donc une chance de briller sous les yeux de son public ! A-Double explose ensuite de rire et dit qu’en vérité, il se fera plutôt un plaisir d’humilier ce gamin devant des milliers de personnes ! Selon lui, ce sera un bon entraînement, avant son combat contre la rouquine, qui d’après lui ne tiendra même pas quinze minutes face à lui.

***

Une grande horloge apparait au-dessus du ring et la Rabbit Tribe arrive sous les huées du public, Paul London prend alors le micro et se contente de répéter « Tic ! Toc ! Tic ! Toc » pendant quelques secondes, puis il s’arrête en disant que sa tribu n’a pas peur de l’orage, ni même du dieu du tonnerre et qu’elle attend patiemment la venue du Jaberwoki…  Que sa venue approche à grand pas et que rien ne pourra l’empêcher ! Drew Gulak montre alors le bout de son nez, il est accompagné par le reste des Takemikazuchi, il rigole en disant qu’il se fiche complètement des délires d’un mec sous acides, les gars qui composent le clan dont il est membre, sont tous des lutteurs chevronnés et ils ne sont là que pour une seule et unique raison : botter des culs ! Après ces quelques mots, les briseurs d’os montent sur le ring à toute vitesse et la bagarre éclate ! Ishii parvient à prendre l’avantage sur le géant Oleg The Usurper, alors que Drew Gulak bloque le Superkick de Paul London et le transforme en Ankle Lock ! Celui-ci est sauvé par Brian Kendrick, qui le tire à l’extérieur du ring… Les illuminés qui alors le ring sous les huées, alors que Francis O’Rourke prend la parole, il dit que les méthodes de leurs ennemis sont simples, ils apparaissent et disparaissent dans l’ombre, ils paraissent fort, car ils attaquent toujours en traite, mais lors de Never Gonna Give You Up, ils n’auront nulle part où aller… Ils ne pourront pas s’échapper et devront faire face au meilleur clan de la planète ! Il jure devant les fans, que les Takemikazuchi ne feront pas mentir leur réputation.

***

Single Match :
AJ Styles vs. Marty Scurll


Là-aussi c’est un véritable Dream Match et la foule en a conscience, puisque dès que la cloche sonne, les spectateurs se mettent à chanter « This is Awesome ». En entendant cela, les deux hommes ne peuvent pas s’empêcher de sourire, Scurll tend alors sa main en direction de Styles qui semble perplexe, mais qui finit par accepter… Oh ! C’était évidemment un piège ! L’anglais tente d’attirer l’américain vers lui, mais ce dernier le calme directement avec un coup de coude, puis il en profite pour placer son Phenomenal Blitz qui sèche son adversaire ! Il profite alors de cela, pour se placer sur l’apron du ring, apparemment déterminé à en finir rapidement… Phenomenal Forearm !? C’est esquivé par le barbu, qui lui attrape le bras, alors qu’il vient à peine de retombe et qui lui tord extrêmement brutalement, avant de le bloquer dans son dos et d’enchaîner avec une souplesse arrière modifiée ! Marty imite ensuite son ancien partenaire, en s’amusant à tordre le bras de son ennemi dans tous les sens ! Après quelques secondes, il saute même à pieds joints dessus, ce qui fait hurler le lutteur de la RPW de douleur ! Le leader du Barber Club, veut alors placer un Hammerlock DDT, heureusement, le Face se dégage in-extremis et esquive une Clothesline avant de revenir avec un Pele Kick qu’il fait suivre d’un Jumping Knee Drop ! Naïvement, il tente d’enchaîner avec un Sliding Forearm Smash, mais c’était sans compter sur l’intelligence de son adversaire, qui l’intercepte en pleine course et l’emprisonne dans une Fujiwara Armbar… Le pauvre bougre serre les dents, mais il parvient néanmoins à attraper la première corde et donc à se sauver… Temporairement ! Puisque le britannique se dépêche d’essayer de l’attirer au centre du ring ! Expérimenté, le brun en profite néanmoins, pour crocheter la jambe du vilain et le coincer… OH ! CALF CRUSHER ! CALF CRUSHER ! Nos deux protagonistes sont au centre du ring et rien ne semble pouvoir sauver le pauvre anglais qui est loin des cordes… Non ! On l’avait enterré trop vite ! Il commence par tirer les cheveux de son opposant, puis lui mets les doigts dans les yeux et le nez pour le faire lâcher ! L’arbitre le sermonne, mais il s’en fiche, il est parvenu à se sortir du piège tendu par l’ennemi !

D’ailleurs il ne laisse aucun répit à celui-ci, puisque une fois libéré, il part pour un genre d’Inside Craddle, qui s’avère finalement être une Modified Armbar ! C’est difficile pour Styles qui parvient tout de même à renverser la soumission en tomber… Un, deux, dégagement ! Les rivaux se relève, mais l’ancien leader du Bullet Club surprend l’européen avec un Kip-Up immédiatement suivit d’un Frankensteiner ! De nouveau dans la partie, AJ bondit sur le coin et tente un Stylin’ DDT ! Noooon ! L’attaque est esquivée par Scurll, qui lui attrape une nouvelle fois le bras et le tords ! Single Arm DDT ! Il ne lâche pas et relève l’ancienne star de la TNA… SWINING DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX ! C’est sans doute terminé ! Un, deux, tr… Rope Break ! Quoi !? « The Villain » n’y croit pas ses yeux ! Il veut alors placer le brun dans sa Crossface Chickenwing, heureusement celui-ci le surprend en le plaçant sur ses épaules sans crier gare… USHIGOROSHI ! Fireman’s Carry Neckbreaker ! Lentement mais surement, The Phenomenal reprend son souffle et se place une nouvelle fois sur l’apron du ring… SPRINGBOARD 450° SPLASH !? Esquivé ! Heureusement, l’américain se sauve en faisant une roulade et en se projetant dans les cordes…. SUPERKICK DANS LE GENOU ! Scurll est de retour et il tente un Brainbuster, mais Styles se dégage et lui donne un coup de pied dans le ventre… BLOODY SUNDAY ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Rope Break ! Un partout ! L’ex champion de la WWE, soulève difficilement le barbu pour lui porter son Style Clash, mais ce dernier se débat comme un beau diable et il parvient à contrer avec une clé de bras… FUJIWARA ARMBAR ! AJ hurle de douleur, mais il n’abandonne toujours pas et parvient une nouvelle fois à attraper la première corde ! Les deux hommes sont à genoux et se tapent dessus sous les applaudissements des spectateurs… Hein !? C’est la BDK !! La BDK arrive sur le ring et Claudio vient frapper ses deux futurs challengers !

No Contect.

***

L’arbitre engueule Castagnoli, qui lui porte une énorme European Uppercut avant de soulever Marty Scurll… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Oh ! Il ne le lâche pas et le soulève quelques secondes après… RICOLA BOMB ! AJ Styles veut intervenir, mais Nokken le calme immédiatement avec un Bicycle Kick avant de l’attraper par la gorge… CHOKESLAM ! Le Leader de la Bruderschaft des Kreuzes esquisse un grand sourire et ordonne à Tursas et à son partenaire de relever le représentant de la RPW, après quelques secondes ils le soulèvent… RAGNAROK ! Le WBW Grand Champion s’empresse ensuite de prendre le micro, pour rappeler qu’il est le maitre de ses lieux et que cette fédération lui appartiendra, tant qu’il n’aura pas retrouvé l’œil de Tyr et que Nigel McGuinness ne se sera pas excusé pour ce préjudice…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WBW ▬ New World of Sport    

Revenir en haut Aller en bas
 
WBW ▬ New World of Sport
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sport faite vous?
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Worldwide Battlefield Wrestling-
Sauter vers: