AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WBW ▬ PPV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: WBW ▬ PPV    Ven 28 Avr - 19:27

PPV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ PPV    Ven 28 Avr - 19:28

THE SUN ALWAYS SHINES ON TV
Pay Per View - 23/12/16 - Coronet Theatre in London





6-Pack Challenge for the Vacant WBW Next Generation Championship:
Alexa Bliss vs. Black Tiger VIII vs. David Finlay, Jr. vs. Mike Bailey vs. Shynron vs. Tiger Mask W


Le combat commence et Alexa Bliss gifle David Finlay qui lui porte une Cactus Clothesline ! Les deux sont à l’extérieur ! Black Tiger se projette dans les cordes et place un Springboard Sommersault Senton, il se relève rapidement, mais se mange un Suicide Dive de Mike Bailey qui le remet debout et enchaîne les kicks… Oh ! Tiger Mask W place un Diving Moonsault vers l’extérieur ! This is Awesome ! Il ramène son jumeau maléfique sur le ring et prend de l’élan… Moonsault Fallaway Slam du tigre noir qui esquive ensuite une Rolling Lariat de Shynron et lui fait manger un Leaping Double Foot Stomps ! Oh ! Diving Double Knees Drop de Mike Bailey qui se projette dans les cordes, mais est stoppé net par un Superkick d’Alexa Bliss, cette dernière enchaîne avec un Running STO, puis elle place son Insult To Injury !  Elle est à genoux et David Finlay l’assomme avec une Running European Uppercut ! Il enchaîne avec un Rolling Fireman’s Carry Slam ! Quand il se relève, il se fait avoir par un Hurricanrana de Tiger Mask W… Black Tiger VIII brise le tomber et les deux félins commencent à se frapper dessus à l’extérieur du ring, ils continuent leur bagarre dans les gradins, puis dans les coulisses… Au même moment Mike Bailey enchaîne ses kicks sur Alexa Bliss et monte sur la troisième corde… Oh ! Chris Jericho arrive à toute vitesse… Il le fait tomber du coin ! Il enchaîne ! Codebreaker ! Il traine la belle blonde sur le karatéka… Un, deux, tr… Shynron brise le tomber ! Y2J le relève rapidement et l’insulte de « Stupid Idiot ! »… Il le balance dans les cordes, mais se mange une Lethal Injection ! Bliss venge son nouvel ami en portant un Snap DDT sur le dragon… Elle grimpe sur la troisième corde… Oh ! David revient et la pousse hors du ring… Prima Nocta sur Mike Bailey encore groggy… Un, deux, trois !

Vainqueur et Premier Champion : David Finlay,  Jr.

***

Fit Finlay arrive sur le ring avec la ceinture et il l’attache autour des hanches du gagnant… Il dit qu’il est bien son fils ! Apparemment cela ne plait pas vraiment à Junior qui attend que son père lui tourne le dos pour l’attaquer dans le dos, puis lui porter un Air Red Crash ! Il prend ensuite le micro, il dit qu’il est « The Son of Nobody » ! Il prétend s’être construit lui-même et que ce titre est amplement mérité, pas parce qu’il est le fils d’un Has Been, mais parce qu’il est un diamant brute… Le jeune homme s’en va avec sa ceinture alors que son père se relève difficilement et le regarde déçu…

***

Ariadne’s Thread Tournament – Semi Final Match:
Claudio Castagnoli vs. Tommaso Ciampa


Ce combat est un duel de bonhomme ! Pendant plusieurs minutes, les deux hommes se contentent de s’échanger des coups, plus stiffs les uns que les autres ! Tommaso Ciampa semble prendre l’avantage avec un Jumping Knee, il lance donc le suisse dans les cordes, mais ce dernier revient avec une Springboard European Uppercut ! Pressé, il tente un Gotch Style Piledriver… Non ! L’italo-américain se relève et garde l’ennemi sur ses épaules… Alabama Slam contre le coin ! Le chauve reste debout, il titube, mais se mange une Discus Clothesline ! Un, deux, tr… Dégagement ! Powerbomb ? Non ! C’est contré en Hurricanrana ! Le sicilien percute le coin et se mange une European Uppercut dans la nuque, puis une German Suplex… Un, deux, tr… Ce n’est pas suffisant ! Les deux hommes se relèvent difficilement, ils sont à genoux et ils échangent des coups ! C’est violent ! Mais Ciampa en a vu d’autres, il a vaincu Takashi Sugiura, alors surmotivé il se relève rapidement et utilise ses dernières forces pour placer un Running High Knee ! Un, deux, tr….  Noooon ! Tommaso en a marre il va tenter son Project Ciampa, Claudio contre en petit paquet… Non ! Il transforme aussitôt ça en Gotch Style Piledriver ! Il relève son adversaire et place une Ricola Bomb… Un, deux, trois !

Vainqueur : Claudio Castagnoli.


***

Shynron et Mike Bailey discutent dans les coulisses. Au même moment Chris Jericho et Alexa Bliss sortent de nulle part et les attaquent par derrière ! Apparemment Y2J s’est vraiment trouvé une nouvelle alliée et le duo prend l’avantage jusqu’à ce que les arbitres ne viennent séparer les deux équipes ! Le canadien gueule au karatéka qu’ils se retrouveront et qu’il va bientôt le briser !

***

Ariadne’s Thread Tournament – Semi Final:
Johnny Gargano vs. Marty Scurll


La première partie du combat est une longue séquence technique de plusieurs minutes, aucun des deux hommes n’arrive à réellement le dessus, mais on voit de très belles choses et on comprend qu’on a affaire à des combattants d’exceptions ! Marty semble prendre le dessus avec une Enzuigiri, il met le nord-américain sur son dos, cependant celui-ci contre avec un Crucifix Pin vite modifié en Garga-no-Escape ! Ça semble mal partit pour le leader du Barber Club qui est au centre du ring…  Oh ! Le britannique mord la main de Johnny ! Il lui mord la main jusqu’au sang ! L’assaillant est obligé de lâcher et son rival en profite pour lui attraper la main et lui tordre les doigts… Le favori de la foule hurle de douleur et se fait surprendre par un Small Package, dégagement… Non ! Scurll tente sa Crossface Chickenwing, mais heureusement le Whole Shebang attrape les cordes et se sauve la vie… Il roule ensuite derrière celles-ci et quand Scurll fonce il tente un Slingshot Spear, contré en Snap DDT ! OMG ! Il le relève et enchaîne avec une Double Underhook Suplex… Un, deux, tr… Dégagement ! Le Heel s’énerve et il tente un Superkick, c’est contré en Hurt Donuts… Non ! Marty contre avec un bras à la volé suivit d’une Fujiwara Armbar… Gargano se dégage, mais on repart sur une séquence technique beaucoup plus intense que la précédente… « The Villain » contre une Hurricanrana en Powerbomb… Dégagement ! Il tente un Fireman’s Carry Slam, mais Johnny Wrestling le pousse dans un coin et lui fonce dessus… Tornado DDT ! Une fois au sol il enchaîne aussitôt avec sa Crossface Chickenwing… Oh… Gargano est trop loin, il ne peut pas s’approcher des cordes, mais il ne lâche rien… Il garde la main en l’air, le poing serré ! DING ! DING ! DING !

TIME LIMIT DRAW.

***

Marty Scurll lève les bras vers le ciel, il croit avoir gagné, mais l’arbitre lui explique que le combat avait un temps limite de 30 minutes et que le temps impartie est écoulé. Très agacé le boss du BC porte un Superkick au Referee et commence à donner des coups de pieds à Johnny Gargano… Nigel McGuinness arrive avec un nouvel arbitre et il annonce qu’il a décidé de rajouter quinze minutes au combat ! Marty Scurll se dépêche alors de soulever son adversaire et de lui porter un Piledriver !

***

Ariande’s Thread Tournament – Semi Final:
Johnny Gargano vs. Marty Scurll


Marty Scurll tente directement le tomber… Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux ! Il donne plusieurs coups de pieds à l’américain encore au sol et grimpe sur la troisième corde… Ce n’est pas son genre… Diving Splash ! Esquivé ! Le Heel se relève difficilement et se mange un Superkick en pleine face, profitant de l’occasion, Gargano enchaîne aussitôt avec un « You’re Dead » et tente le tomber… Un, deux, tr… Simplement deuuux ! Fatigué, Scurll roule à l’extérieur du ring… Johnny se place sur l’apron et cours… Running Sommersault Senton ! Esquivé ! Le mari de Candice LeRae s’explose le dos sur le sol et son opposant en profite, il le relève et lui porte une Double Underhook Suplex ! Le pauvre homme s’explose contre l’escalier en fer et le vilain explose de rire avant de le ramener sur le ring et de tenter le tomber… Un, deux, tr… Il a un pied dans les cordes ! Scurll n’y croit pas ses yeux, il lui met une série de gifles et tente une Running Lariat… C’est contré en Garga-No-Escape ! Il tente de mordre, mais cette fois-ci « The Whole Shebang » a prévu le cou et il a placé ses doigts au-dessus de la bouche du détraqué… Austin Aries arrive en courant ! Johnny se relève et lui porte un Suicide Dive pour l’empêcher d’intervenir ! Il remonte… Superkick ! Powerbomb… Non ! Small Package… Un, deux, Marty retourne le tomber… Un, deux… Gargano fait la même chose… Un, deux… Il se relève et enchaîne aussitôt avec un Jumping Cutter sur l’adversaire encore à genoux ! Un, deux, tro… Non ! Dégagement ! C’est impossible ! Il se projette dans les cordes… Son ennemi lui porte un Tilt-a-Whirl Backbreaker ! Les deux hommes sont à genoux et ils semblent extenués… Marty Scurll s’apprête à placer sa Crossface Chickenwing, mais Gargano encore debout parvient à se mettre en position de Hurt Donuts… No Way ! Le british se sauve au dernier moment… Ding ! Ding !

TIME LIMIT DRAW

***

Les deux hommes sont extenués et Nigel McGuinness qui était installé à la table des commentateurs se rapproche du ring. Il dit qu’ils ont déjà utilisés plus de temps de prévu et qu’il ne pourra donc pas rajouter cinq minutes de plus au combat ! Le public le hue… Il annonce donc que le Main Event de ce PPV opposera Claudio Castagnoli à Marty Scurll…. Et Johnny Gargano ! Il reçoit alors une ovation… Au même moment Nick Sutton et Tom Latimer arrivent et ils commencent à tabasser le Top Face ! Ils lui portent un Double Brainbuster et enchaînent avec une Hart Attack ! Scurll rajoute un Superkick… Francis O’Rourke et Drew Gulak arrivent à toute vitesse ! Ils virent Scurll du ring et commencent à taper sur les deux ex-lutteurs de la TNA !

***

Hardcore Tornado Tag Team Match:
The Barber Club (Nick Sutton & Tom Latimer) vs. Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke)


Les rivaux s’affrontent à l’extérieur du ring! Au départ les deux collecteurs d’os prennent l’avantage, ils frappent forts et chacun de leurs coups résonne dans toute l’arène ! Mais Latimer contre une Running European Uppercut de Francis en lui portant un surpassement et en le faisant atterrir sur l’escalier en acier ! Il le rejoint là-dessus et porte une Snap Suplex vers l’extérieur ! Il revient rapidement en direction de son partenaire qui est acculé par Drew Gulak… Malheureusement celui-ci ne voit pas l’ancien Bram venir à toute vitesse ! SPEAR ! SPEAR ! Il fait passer Gulak à travers la barricade ! Le duo ramène le blessé au centre du ring… Un, deux, dégagement ! Fou furieux Tom tente un second Spear, cette fois-ci c’est esquivé ! Sutton reçoit le Spear et Latimer se mange un Backdrop Driver ! Un, deux… Dégagement ! Il relève l’ennemi et tente un Piledriver… C’est contré en surpassement ! Oh ! En se redressant le dingue aperçoit Biff Busick sur la troisième corde… Diving Sommersault Neckbreaker ! Un, deux, Nick brise le tomber avec un Diving Elbow Drop ! Un, deux, dégagement ! Il veut porter son Mag Daddy Driver, mais c’est contré en Dragon Suplex ! O’Rourke est en folie, il va se projeter dans les cordes pour sauter sur Tom, hélas, ce dernier attrape une chaise et l’explose sur la tête de celui qu’on a connu sous le pseudonyme d’Oney Lorcan ! Il titube presque inconscient… Cette fois-ci Sutton place son Mag Daddy Driver ! Un, deux, tr… Drew brise le tomber ! Le duo d’Hooligans s’attaque au pauvre au pauvre Gulak qui n’abandonne pas et distribue des claques qui font reculer les Heels ! Il se projette dans les cordes… Jumping High Knee de Magnus qui balance le résistant sur son ami d’enfance… Spinning Spinebuster ! C’est vite suivit d’une Diving Elbow Drop de Nick Sutton ! Un, deux, trois !

Vainqueurs: The Barber Club (Nick Sutton & Tom Latimer)

***

KANA arrive sur le ring, elle explique qu’elle veut en découdre et que de ce fait elle est prête à affronter la première personne qui osera se présenter devant elle !  Oh… Joe E. Legend arrive sous les huées du public ; il se lance dans un discours pour dire que sur internet les gens le traitent de looser ou de raté, mais qu’il pourrait être Hall of Famer et Main Eventer dans presque toutes les fédérations du monde ! Il explique qu’il en a marre de tous ces bridés qui volent son exposition et le battent grâce à des coups de chances. Il explique qu’il va détruire KANA pour ensuite tenter de toucher à… Roundhouse Kick de la japonaise ! Non ! Il lui attrape le bras et lui fait « Non ! Non ! » Avec le doigt ! Oh ! Jumping High Knee de la belle qui enchaîne aussitôt avec une Dragon Suplex… Le canadien roule hors du ring… Il veut battre en retraite, mais au même moment Kairi Hojo débarque et le balance dans les barrières avant de se présenter face à Asuka qui esquisse un grand sourire…

***

Single Match:
Kairi Hojo vs. KANA


Gros duel de Joshi ! Les deux femmes se connaissent très bien et ça se voit ! KANA domine grâce à son expérience, elle tente une German Suplex, mais la jeune femme retombe sur ses pieds et porte un Dropkick dans le dos de la vétérane qui percute le coin et se mange ensuite un genre de Miz-Line ! La disciple de Sugiura monte sur la troisième corde et place une Diving Forearm Smash ! Un, deux, dégagement ! Spear ! L’ancienne championne de la NXT saute au-dessus et enchaîne aussitôt avec un petit paquet… Un, deux, la jeune se dégage, mais se mange un Roundhouse Kick suivit d’une Dragon Suplex ! Courageuse, elle se relève en titubant… ASUKA LOCK ! Hojo abandonne !

Vainqueur : KANA.

***

Les deux femmes se serrent la main, apparemment KANA est plutôt contente de son combat… Mais au même moment Joe E. Legend sort de nulle part et il explose une chaise dans la tête de la gagnante ! Kairi n’aime pas beaucoup ça, elle lui met quelques atémis et met son ennemi à genoux, elle se projette pour un Spear, malheureusement celui-ci l’accueil avec un coup de chaise monumental ! Joe prend le micro pour dire qu’il est une putain de légende et qu’il défoncera toutes les petites « putes » qui osent dire le contraire…

***

Single Match:
Adrian Neville vs. Will Ospreay


Véritable démonstration de lutte aérienne ! Ce combat ferait Presque passer les Ricochet vs. Ospreay pour des matches diffusés en slow motion ! On voit notamment plusieurs esquives impressionnantes et assez originales… Will Ospreay se retrouve sur l’apron du ring et tente une prise en Springboard, mais l’ennemi lui porte un Dropkick dans le tibia et l’expédie à l’extérieur avant de lui sauter dessus avec un impressionnant Springboard 450° Splash ! Remonté comme jamais, l’ancien champion de la NXT renvoie son rival dans le ring et il tente un Missile Dropkick, c’est contré par le jeune qui rebondit dans les cordes et revient avec un Springboard Kick ! Neville roule sur l’apron du ring et il se relève… Hurricanrana de Will qui tente d’envoyer son ennemi vers l’extérieur ! L’Hurricanrana est réussi, mais Neville parvient à retomber sur ses pieds, il saute sur le bord d’une barricade et enchaîne aussitôt avec un Diving Moonsault, esquivé par Will Ospreay, Adrian retombe sur ses pieds et son jeune adversaire  bondit sur l’apron du ring et saute… Springboard Inverted DDT ! Le public chante « This is Awesome » ! Il renvoi PAC sur le ring et enchaîne avec son Jumping Corkscrew Roundhouse Kick ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il monte sur la troisième corde… Neville le rejoint… Super Hurricanrana ! Ospreay retombe sur ses pieds et il se projette dans les cordes et place un OsCutter ! Un, ceux, tr… Il a les pieds sur les cordes…  Il tente un Superkick, Neville contre, il lui attrape la jambe, le fait tourner et enchaîne avec une German Suplex ! Will se relève presque par reflexe, mais il se mange un Inverted Frankensteiner ! Il bondit dans son coin… Red Arrow ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Adrian relève son adversaire et le prend dans ses bras, il le félicite pour cette prestation extraordinaire ! Le jeune homme le remercie et se dégage un petit peu pour prendre le micro et demander un re-match ! Au même moment Mike Quackenbush arrive sous les applaudissements, il annonce que le jeune anglais n’aurait pas un, mais au minimum deux autres matches contre « The Man Who Gravity Forgot » en effet, ils s’affronteront dans un Best of Five Series dont la récompense sera un match de championnat pour le titre suprême !

***

Single Match:
Sheamus O’Shaunessy vs. Takeshi Sugiura


Ce combat ressemble beaucoup à celui qui a opposé Sugiura à Ciampa quelques jours plus tôt, même si cela semble encore plus violent qu’avant ! L’irlandais tape très fort, on a l’impression qu’il veut prouver qu’il n’est pas qu’un idiot ! Il gagne du terrain, mais se mange un énorme Headbutt suivit d’une série d’atémis qui claquent dans toute l’arène, il se projette dans les cordes, mais le japonais le découpe en deux avec un énorme Spear ! Sûr de lui, le vétéran tente un Olympic Slam… C’est contré... Le rouquin retombe sur ses pieds et il porte un Bicycle Kick dans la nuque de son adversaire qui reste debout… Oh ! German Suplex ! On n’a pas l’habitude de voir Sheamus faire ce genre de prises ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il hurle et repart pour un second Bicycle Kick… Contré… Takashi le soulève… Powerbomb contre le coin suivit d’une Discus Clothesline ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il veut en finir, il tente un Olympic Slam, mais Sheamus se dégage et le pousse dans les cordes… Irish Curse ! Sugiura titube… Brogue Kick ! Le nippon semble KO debout, mais justement, il est toujours sur ses deux jambes… L’irlandais est alors obligé de se projeter dans les cordes… Second Brogue Kick ! Un, deux, trois ! C’est bon ! Sheamus remporte la victoire !

Vainqueur : Sheamus O’Shaunessy.


4-Corner Tag Team Elimination Match for the Vacant WBW Tag Team Titles:
The Barber Club (Rick Roland & Sloan Capriese) vs. Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) vs. The Colony (Fire Ant & Silver Ant) vs. The Rabbit Tribe (Brian Kendrick & Paul London)


Le combat commence par une opposition assez tendue entre The Colony et The Barber Club, ces derniers semblent prendre l’avantage, mais Fire Ant est projeté dans les cordes, il porte un Tilt-a-Whirl Headscissors sur Rick Roland, mais au lieu de l’envoyer au sol, pendant sa rotation, il attrape Capriese et lui porte un Tornado DDT faisant ainsi d’une pierre deux coups ! Malheureusement un deux hommes percute un coin et Brian Kendrick en profite pour intervenir et il attaque l’insecte dans le dos, il lui porte un Chop Block et commence à lui travailler la jambe ! Il fait de nombreux changements avec son partenaire qui tente notamment de le faire abandonner avec une prise en quatre… La fourmi rouge attrape les cordes, et contre une tentative de Lariat de Brian Kendrick en surpassement ! Il tente une Plancha, mais a trop mal à la jambe et tombe à genoux devant les cordes, Silver Ant en profite, il prend son élan, marche sur le dos de son partenaire encore à quatre pattes et place un Springboard Sommersault Senton ! Il balance violemment TBK contre le poteau en acier avant de se manger un Diving Moonsault de Paul London ! Fire Ant qui est l’homme légal en profite… Il saute dans un coin et fait rentrer Christopher Daniels… Arabian Moonsault sur tout ce beau monde ! Il renvoi Paul London dans le ring, on assiste alors à un bel échange d’acrobaties entre deux vétérans qui ont fait les beaux jours de la voltige, The Fallen Angel prend l’avantage avec un Spinning Side Slam et il place son Best Moonsault Ever ! Au moment où il saute, Rick Roland lui tape sur l’épaule… l’arbitre informe alors au chauve que quelqu’un a fait le changement… Le géant barbu en profite… Running Big Foot ! Il enchaîne avec une Sitout Powerbomb… Un, deux, trois ! [Brian Kendrick & Paul London éliminés par Rick Roland & Sloan Capriese] Fire Ant revient dans la partie en tentant un petit paquet… Un, deux, dégagement ! Le géant le balance dans les cordes et tente un surpassement… Contré en Sun Set Flip et en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Il tape dans la main de Capriese qui se mange quelques kicks… Wheelbarrow Bulldog du lutteur de la Chikara !? Non ! German Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le Barber Club domine une nouvelle fois le pauvre homme avec des prises à deux, ils lui portent notamment un enchaînement Backbreaker + Running Knee Strike ! Il se dégage cependant de cela et contre une Double Snap Suplex avec un Double Neckbreaker ! Il fait le changement avec Silver Ant, celui-ci place un Double Missile Dropkick sur les gardes du corps d’Austin Aries, puis il passe derrière Capriese et lui porte une German Suplex ! Il porte un Running Kick sur Rick qui le balance à l’extérieur ! Fou de rage, celui-ci s’empare d’une ceinture à l’extérieur… Il tente de frapper Silver Ant avec, mais Frankie attrape l’objet et enchaîne avec un Pendumum Kick sur le colosse qui titube… Oh ! Olympic Slam de Silver Ant… Un, deux, trois ! [Rick Roland & Sloan Capriese éliminé par Fire Ant & Silver Ant] Silver Ant n’y croit pas ses yeux, il se relève, mais se mange un Slingshot DDT de Frankie Kazarian qui enchaîne aussitôt avec une Springboard Leg Drop ! Un, deux, dégagement ! Il veut enchaîner avec un TKO, la fourmi argentée contre en German Suplex… Elle se prépare pour un Running High Knee… C’est contré ! Small Package… Un, deux, dégagement ! Silver Ant est projeté dans son coin et il fait le changement avec Fire Ant qui place un Wheelbarrow Stunner sur Kazarian avant de grimper sur la troisième corde… Oh ! Il a mal à la jambe… Kaz le rejoint et… SUPER DEATH VALLEY DRIVER ! Daniels tape dans le dos de son partenaire qui balance le second Ant à l’extérieur et lui porte un Suicide Dive… Daniels place son Angel Wings suivit d’un Best Moonsault Ever ! Un, deux, trois !

Vainqueurs et Premiers Champions : Christopher Daniels & Frankie Kazarian.

***

Single Match:
Austin Aries vs. Becky Lynch


Becky Lynch ne laisse pas le temps à Austin Aries de prendre ses aises, elle l’attaque directement avec une série de kicks plus violents les uns que les autres ! C’est un peu à cause de lui qu’elle a perdu son combat contre Marty Scurll et elle meurt d’envie de se venger, elle tente une T-Bone Suplex, mais l’américain se dégage et la calme avec une Rolling Elbow, il veut enchaîner avec un Corner Dropkick, mais c’est esquivé ! Il semble s’être fait mal à la jambe et Becky en profite avec un Chop Block suivit d’un Dragon Screw… Il hurle de douleur et elle tente la prise en quatre, il la repousse contre un coin et tente un Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Elle se relève, mais il lui met les doigts dans les yeux et lui porte un Inverted STO suivit d’un Horn of Aries… Malheureusement il ne tient pas la prise trop longtemps, car sa jambe le fait souffrir, il tente de relever la demoiselle pour le Brainbuster, mais elle se dégage et lui porte un Dropkick dans la jambe avant de répondre avec une Snap Suplex ! Un peu trop sure d’elle, la rousse monte sur la troisième corde… Il veut la rejoindre, mais elle le repousse au sol… Diving Double Foot Stomps sur sa jambe ! OMG ! Il hurle de douleur… Elle enchaîne… Indian Death Lock ! C’est porté au centre du ring… Il hésite à quelques reprises, mais mord son point et parvient finalement à attraper la première corde. Il se relève, elle lui fonce dessus… Surpassement ! Elle tombe hors du ring ! Il boitille, mais se projette rapidement sur les cordes… Suicide Dive porté alors qu’il était presque à cloche pied, il balance l’irlandaise sur le ring et lui porte un Slingshot Senton ! Il veut en finir… Brain… Non ! Small Package… Oh ! Non ! Elle transforme ça en prise en quatre… Il souffre le martyr, mais parvient quand même à retourner la prise et donc à se sauver la vie ! Il enlève sa protection au genou… Apparemment il ne sent plus sa jambe, l’arbitre prend de ses nouvelles, Becky semble baisser sa garde… Small Package… Un, deux, dégagement ! Les deux se relève… Rolling Elbow d’A-Double ! Non ! Elle le met sur ses épaules… OH ! Et il contre en Crucifix Driver ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il se relève, mais ne sent pas sa jambe, elle en profite… T-Bone Suplex ! Elle enchaîne aussitôt avec un deuxième… Un, deux, tr… Il a un pied dans les cordes ! Folle de rage, elle monte sur la troisième corde… Il donne un coup de pied dans les cordes et la rejoint, ils s’échangent des coups et lui décide de lui mettre les doigts dans les yeux… Brainbuster depuis la troisième corde ! OMG ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Ariadne’s Thread Tournament – Final :
Claudio Castagnoli vs. Johnny Gargano vs. Marty Scurll


Dès le départ on voit Marty Scurll qui incite les deux faces à se battre, mais il se mange un Superkick de Johnny qui le balance ensuite dans les jambes du Suisse qui lui porte un Gotch Style Piledriver ! Ils le balancent hors du ring et ils commencent à se taper dessus ! Etrangement, Johnny commence à prendre le dessus, mais il se projette dans les cordes et se mange un Tilt-at-Whirl Backbreaker suivit d’une Gutwrench Suplex ! Un, deux, dégagement ! Il tente une Snap Suplex, mais Johnny Wrestling retombe sur ses pieds et place un Neckbreaker avant de tenter son « You’re Dead » il veut partir, mais Claudio repasse derrière lui et le fait voler avec une énorme German Suplex… L’helvète tente une Powerbomb, mais l’américain se dégage, se place derrière lui et porte un Superkick ! Cesaro à genoux, la tête contre une des protections du ring… Son ennemi se projette dans les cordes… Superkick de Marty Scurll qui place un Double Underhook Backbreaker ! Il enchaîne aussitôt en se projetant dans les cordes et en plaçant un Corner Double Knees Drop ! Il place le superman suisse sur la troisième corde, mais Johnny Gargano le stoppe avec une Enzuigiri avant de le placer sur son épaule… « You’re Dead » ! Cette fois-ci il passe ! Le crâne du vilain percute le Turnbuckle, mais également les parties intimes de Castagnoli qui était toujours assis dessus ! The Whole Shebang monte sur la troisième corde, il lui met quelques coups de poings et… Hurricanrana ! Non ! SUPER POWERBOMB ! Un, deux, tr… Scurll brise le tomber ! Il tente un Piledriver, mais c’est contré en surpassement ! Il tombe à l’extérieur du ring… Slingshot Corkscrew Crossbody de l’européen qui cours jusqu’à un coin, pour monter dessus et porter un Diving Double Foot Stomps sur Gargano qui esquive au dernier moment et lui fait manger un Superkick suivit d’un Hurt Donuts… Un, deux, tr… Dégagement ! Il se projette dans les cordes, il esquive une Lariat de Cesaro et place un Suicide Dive sur Scurll qui venait de se relever, il remonte, Slingshot Spear sur Gargano… Un, deux, tr… Dégagement ! Le compagnon de Candice LeRae se propulse dans les cordes… Oh ! Swiss Death ! Il enchaîne aussitôt… RICOLA BOMB ! Un, deux, Marty Scurll remonte sur le ring, il bondit… Troiiiis ! Claudio Castagnoli gagne… Ça n’est pas passé loin !

Vainqueur et Premier Champion :  Claudio Castagnoli.

***

Claudio Castagnoli lève sa ceinture en l’air, il est rejoint par Christopher Daniels et Frankie Kazarian qui portent leurs titres autour des hanches, ils soulèvent le nouveau champion et le portent fièrement sur leurs épaules…  Aujourd’hui le Barber Club n’a remporté aucunes ceintures ! Pendant ce temps,  David Finlay arrive à toute vitesse et se met à attaquer Gargano, le suisse redescend de son piédestal pour repousser l’irlandais et l’engueuler… Il relève Johnny qui a vécu une soirée de fou et il lui frappe dans le ventre ! OMG ! Il lui porte un Gotch Style Piledriver ! Les Bad Influence enchaînent avec un High Low ! Tommaso Ciampa arrive, mais il est rapidement submergé par le nombre d’adversaires… Neville, Will Ospreay et Becky Lynch arrivent aussi. Au même moment on aperçoit du mouvement dans le public, trois hommes masqués se frayent un chemin au milieu du public, il y a deux colosses et un homme plus petit… Ils arrivent derrière les commentateurs, les deux géants attrapent Ultra-Mantis Black ! WHAT THE FUCK !? DOUBLE CHOKESLAM SUR LA TABLE DES COMMENTATEURS ! Le plus petit du trio balance Galvin Loudspeaker contre la barricade… Ils rejoignent ensuite Claudio et ses amis sur le ring et ils les aident à se débarrasser de leurs adversaires ! Les nouveaux arrivants sont Tursas, Nokken et… OH ! Davey Richards ! Castagnoli hurle que c’est une nouvelle ère… Celle de la BRUDERSCHAFT DES KREUZES ! La chanson « Engel » de Rammstein résonne alors dans l’arène et le nouveau groupe prend la pose en formant une croix avec leurs bras. Le show se termine avec Marty Scurll sur la rampe d’accès au ring qui observe ça…


[/font]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ PPV    Ven 28 Avr - 19:30

EVERYBODY WANTS TO RULE THE WORLD : NIGHT ONE
Pay Per View - 18/02/17 - Bowlers Exhibition Centre, Manchester





Torneo Cibernetico :
The Colony (Bullet Ant & Fire Ant & Missile Assault Man & Silver Ant & Soldier Ant & Worker Ant) vs. The Rabbit Tribe (Brian Kendrick & Kobra Moon & Mala Suerte & Oleg the Usurper & Paul London & Saltador)


Ce combat commence bien évidemment par une énorme bagarre générale presque impossible à suivre et à décrire. Au bout de quelques minutes, Mala Suerte finit par amener Worker Ant dans le ring, il lui porte un Rolling Elbow et le balance contre un coin avant de l’écrabouiller avec un Stinger Splash suivit d’un Running Facewash ! Belliqueux au possible, le représentant de la tribu tente de lui arracher son masque, mais contre toutes attentes, le Face le place rapidement sur ses épaules et lui porte un TKO ! Un, deux, trois ! [Mala Suerte éliminé par Worker Ant] Au même moment Oleg the Usurper attrape Bullet Ant par les antennes de son masque et le balance violemment contre les escaliers en acier avant de monter sur le ring à toute vitesse et d’assener un énorme Big Foot au travailleur qui n’a rien vu venir et qui s’effondre dans un coin ! Le pauvre bougre est ensuite pressé par un Corner Splash du colosse qui se dépêche de le balancer dans les cordes et de lui porter un énorme Pounce ! L’usurpateur relève l’homme fort de la Colony et enchaîne aussitôt avec son Off With His Head avant d’enchaîner avec le tomber… Un, deux, trois ! [Worker Ant éliminé par Oleg the Usurper] Afin de venger son ami Missile Assault Man monte sur le coin et porte un Missile Dropkick sur le géant avant de se projeter dans les cordes et d’enchaîner avec un Suicide Dive sur Kendrick et London qui se battaient encore à l’extérieur. En remontant il esquive une Clothesline et parvient à assommer son ennemi avec un Bicycle Kick ! Fier de son fait il recommence à prendre de la vitesse, mais est intercepté en pleine course par le sauvage qui le surprend avec un Tilt-a-Whirl Powerslam ! En folie le grand brun en profite pour placer sa Running Sommersault Senton, puis tente même d’en finir avec son Off With His Head, mais MAM qui a encore dans le ventre parvient à le mettre sur ses épaules et à le soulever ! Oh ! Death Valley Driver ! Un, deux, tr… Dégagement ! L’homme missile n’y croit pas ses yeux et il commence à escalader le Turnbuckle pour en finir le plus rapidement possible, malheureusement pour lui, Kobra Moon surgit de nulle part et lui attrape la jambe pour l’empêcher de bouger ! Cette distraction permet à Oleg the Usurper de le rejoindre et de le ramener sur le plancher des vaches avec une Super Belly to Belly Suplex avant de lui assener son Off With His Head ! Un, deux, trois ! [Missile Assault Man éliminé par Oleg the Usurper] Bullet Ant qui s’est remis de l’attaque du barbare revient dans la partie et se projette dans les cordes, il parvient à porter un Tilt-a-Whirl Tornado DDT sur le Big Man avant de grimper sur la troisième corde, de là il bondit vers l’extérieur et porte un Diving Sommersault Senton sur Saltador avant de revenir sur l’apron du ring, Oleg lui fonce dessus, mais se mange un coup de la guillotine suivit d’un Slingshot Cutter ! 1, 2, dégagement ! L’ancien Arctic Rescue Ant parvient on-ne-sait-trop comment à mettre l’usurpateur sur la troisième corde et il tente une Super Hurricanrana ! Oh non ! Il est repoussé et s’écrase au centre du ring ! DIVING SPLASH D’OLEG ! Un, deux, trois ! Bullet Ant éliminé par Oleg the Usurper] Le viking se relève en hurlant, mais Fire Ant sort de nulle part et il surprend le vilain bougre avec un petit paquet ! Un, deux, trois ! [Oleg the Usurper éliminé par Fire Ant] La Colony vient mine de rien de s’enlever une grosse épine du pied. La fourmi rouge se relève donc assez satisfaite, mais elle est surprise par une Enzuigiri de Saltador qui enchaîne aussitôt avec un Swinging Neckbreaker et qui tente le tomber, mais en vain ! Il place donc un Jawbreaker sur l’insecte avant de le pousser en direction de Kobra Moon qui le renvoi au sol avec un Inverted DDT avant de le couvrir… Un, deux, dégagement ! Très en colère elle met quelques gifles à son ennemi avant de faire le changement avec Saltador qui place une Hurricanrana ! Un, deux… Hein !? Le tomber est renversé par le vétéran… Un, deux, trois ! [Saltador éliminé par Fire Ant] En se relevant Fire Ant se mange un Superkick porté par un Saltador revanchard qui permet à Kobra Moon de prendre son ennemi dans un Cobra Clutch ! Le voltigeur de la Colony finit par abandonner ! [Fire Ant éliminé par Kobra Moon] Soldier Ant rentre très en colère, il enchaîne les atémis sur la demoiselle qui ne peut que reculer, il tente ensuite une Discus Clothesline, mais elle est esquive et fait le changement avec Paul qui fait en son entrée aux côtés de son partenaire de toujours ! Double Superkick ! Oh ! Le soldat rebondit dans les cordes et il revient en décapitant les deux Heels avec une Double Clothesline avant de mettre London sur ses épaules, celui-ci se dégage et retape dans la main de son équipière qui surprend le combattant avec un Small Package ! Quoi !? Le vétéran soulève la jeune femme et contre en Deadlift Powerbomb avant de la relever en la tirant par les cheveux… TRENCH SLAM ! Un, deux, trois ! [Kobra Moon éliminée par Soldier Ant] Après cela, Brian Kendrick et Soldier Ant s’échangent des coups de poings et des atémis, le dernier arrivant commence à prendre le dessus et bondit pour un Jumping DDT, mais son ennemi le soulève et le met sur ses épaules ! TKO !? Non ! Kendrick passe dans le dos de son opposant et le surprend en lui portant un Low Blow suivit d’un Captain’s Hook ! Oh ! Affaiblit le combattant n’a d’autres choix que d’abandonner ! [Soldier Ant éliminé par Brian Kendrick] Dès lors Silver Ant se retrouve seul face aux leaders de la Rabbit Tribe qui s’amusent à le maltraiter, mais le Resilient Rookie n’abandonne pas pour autant ! Il distribues les atémis sur ses rivaux et esquive une Clothesline de Kendrick pour lui porter une souplesse arrière ! Malheureusement en se relevant il se mange un Dropsault du chapelier fou qui relève son meilleur pote, les deux partenaires partent pour une Double Suplex, mais l’insecte argenté contre avec un Double DDT ! Il contre ensuite un Superkick de Paul et le met au sol avec une German Suplex avant d’escalader le coin, là-haut il est rejoint par Brian Kendrick qui lui met quelques gifles et veut enchaîner avec une Super Hurricanrana ! OH ! C’est contré ! SUPER POWERBOMB ! Un, deux, trois ! [Brian Kendrick éliminé par Silver Ant] Le survivant de la Colonie est tout de suite mis au sol par un Jumping Neckbreaker de Paul London qui prend à son tour de la hauteur et tente une Shooting Star Press ! Oh ! C’est esquivé, mais il retombe sur ses pieds et se projette dans les cordes… Running High Knee de Silver Ant ! C’est fini ! Un, deux, tr… Dégagement ! L’insecte se tient la tête et il tente un Olympic Slam, hélas pour la foule, le leader de la Rabbit Tribe passe dans le dos de son ennemi et lui porte un Superkick en plein dans la nuque avant d’enchaîner avec un Zig Zag ! Il monte de nouveau sur la troisième corde et enchaîne… Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Rabbit Tribe.

***
Joe E. Legend s’approche du ring pour son match, en avançant sur la rampe il provoque le public et ne voit donc pas KANA arriver dans son dos. Cette dernière l’attaque par derrière et elle le pousse assez violemment contre la cage avant de lui porter une German Suplex à l’extérieur. Le regard sérieux, la trentenaire soulève son rival et le laisse dans l’entrée avant de prendre de l’élan et de porter un Running Dropkick dans la porte qui écrase donc le corps du pauvre canadien. Après cela, les arbitres arrivent à toute vitesse et ils obligent la japonaise à arrêter son assaut ! Les deux rivaux se retrouvent donc à l’intérieur du ring et la cloche sonne.

***

Steel Cage Match :
Joe E. Legend vs. KANA


Dès qu’il se relève Joe se mange une série de kicks portés par la belle Joshi qui enchaîne avec une German Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! La nippone n’y croit pas ses yeux, elle relève la « légende » et tente une deuxième souplesse, malheureusement pour elle, le quadragénaire la calme avec une série de coups de coudes et l’écrase ensuite contre le coin du ring avant de la balancer dans le grillage et de la décapiter avec une Leaping Clothesline ! Il écrase la lutteuse avec une Running Senton et se dirige vers la porte pour s’échapper… Oh ! l’asiatique encore au sol lui attrape la cheville et le fait tomber pour l’emprisonner dans un Ankle Lock ! Il souffre le martyr, mais se sauve en faisant une roulade qui projette KANA contre la grille ! La demoiselle titube et elle se mange ensuite un beau Superkick suivit d’une tentative de tomber ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Plutôt agacé l’expatrié commence à escalader la cage, il est rapidement rattrapé par sa pire ennemie qui qui le ramène sur la terre ferme avec une Back Suplex ! La belle se projette ensuite dans les cordes et le harponne avec un Running Kick ! Au même moment Kevin Northcutt arrive en courant et il commence à escalader, Kairi Hojo sort du public et le rejoint au sommet de la structure en acier, les deux ennemis s’échangent des coups de poings et la pirate parvient à le pousser ! OH ! Il s’écrase sur la table des commentateurs qui ne s’explose pas ! Que fait Hojo !? DIVING ELBOW DROP DEPUIS LE SOMMET DE LA CAGE ! Ils sont tous les deux hors de combat alors que l’ancienne championne de la NXT se dirige vers la sortie pour gagner le combat… Quoi !? Braden Walker arrive à toute vitesse et lui referme la porte à la gueule ! La bridée titube, se retourne et est plaquée au sol par un énorme Spinning Spinebuster ! Un, deux, ce n’est toujours pas suffisant ! Il grimpe donc sur la troisième corde et bondit pour un Diving Moonsault ! Oh ! C’est évité ! Le barbu s’écrase au sol… En voyant cela Chris Harris rentre dans la prison et essaie de le tirer vers l’extérieur ! Fort heureusement, Asuka réagit au quart de tour et le stop net avec un Low Blow ! Elle le balance ensuite assez violemment contre un coin et lui porte un Roundhouse Kick ! Joe revient très en colère, il lui met quelques atémis et fonce pour une Clothesline qu’elle esquive ! Oh ! German Suplex ! Elle le coince entre la porte de la cage et les cordes avant de se projeter dans les cordes… DOUBLE DROPKICK ! Quoi !? Le canadien passe à travers la porte et se retrouve à l’extérieur du ring !

Vainqueur : Joe E. Legend.

***

L’arbitre relève le bras du vainqueur qui n’y croit pas ses yeux, KANA aussi a du mal à réaliser que ses excès de confiance et de colère lui ont fait perdre le combat. Elle se projette dans les cordes et porte un Suicide Dive – en passant par la porte de la cage – sur son rival. Elle commence à le rouer de coup, mais Braden Walker l’attrape par les cheveux et la balance contre les marches avant d’aider son meilleur ami à se relever… Les légendes vont prendre des nouvelles de Kevin Northcutt et l’aident à se relever avant de repartir en coulisse sous les huées du public.

***

Hardcore Tornado Tag Team Match :
The Natural Selection (Alexa Bliss & Chris Jericho) vs. The Ninjas With Altitude (Mike Bailey & Shynron)


Dès que la cloche sonne les quatre adversaires commencent à se taper dessus, on assiste donc à une brawl assez classique avec d’un côté Shynron et Bliss qui se battent en direction des coulisses et de l’autre Y2J et son rival du moment qui s’échangent des coups dans le public, au milieu des escaliers, le favori de la foule parvient à prendre l’avantage en multipliant les coups de pieds, il tente un Superkick, Jericho lui attrape le dos et tente une souplesse arrière dans les escaliers ! Dieu merci Mike atterrit sur ses pieds, il attrape la béquille d’un spectateur et l’explose dans la face du vétéran avant de le pousser violemment dans les escaliers ! Alors qu’il essaie d’amener le canadien vers le ring, on retrouve le dragon et la blonde dans les coulisses, la belle tente d’envoyer le dragon contre une échelle, mais ce dernier l’escalade à toute vitesse et il écrase son ennemie avec un Moonsault ! Sans doute trop fier de son mouvement, il ne fait pas attention et se mange un énorme Low Blow de la belle qui attrape une bière dans une glacière et lui explose sur la tête, avant de soulever la glacière toute entière et de l’envoyer dans la gueule du pauvre Luchador qui s’effondre ! Là elle revient vers le ring en courant et réalise que son binôme et dans une sale situation, agacé d’être dérangé, le karatéka lui se projette dans les cordes et lui bondit dessus ! Springboard Sommersault Senton ! Il remonte et alors qu’il est sur l’apron du ring il est surprit par Jericho qui le fait tomber grâce à un Triangle Dropkick suivit d’un Baseball Slide ! Alexa se reprend et elle attrape sa victime par le kimono avant de la lancer contre l’escalier en acier et de la renvoyer sur le ring, elle essaie d’en finir… OH ! SNAP DDT ! Un, deux, tr… Dégagement ! Elle n’y croit pas ses yeux et insulte le Young Lion en lui écrasant la face avec sa chaussure, elle prend de la hauteur et enchaîne… Diving Moonsault !? Oh ! C’est esquivé ! Mike se relève et se projette dans les cordes… CODEBREAKER ! Il veut faire le Pinfall, mais le jeune homme est malin et il roule hors du ring pour se donner un peu de répit ! Il se relève en s’aidant de la barricade, son pire ennemi lui fonce dessus… Surpassement ! The Lionheart s’écrase de l’autre côté de la barrière ! Mais la lutteuse revient à l’assaut et échange des coups avec le jeune canadien encore fatigué, qui ne peut qu’encaisser… Quoi !? Shynron est sur le balcon juste au-dessus de nos protagonistes, il monte sur le rebord et… OH MY FUCKIN’ GOD ! DIVING MOONSAULT ! DIVING MOONSAULT DEPUIS LE BALCON !

Alors que le public commence à chanter This is Awesome, Shynron relève l’atout charme des Natural Selection et la ramène sur le ring… Cette dernière lui tire le masque pour reprendre l’avantage, puis elle le balance dans les cordes ! Grossière erreur ! Il revient à toute vitesse… HANDSPRING CUTTER ! Mike Bailey est de retour, il est sur la troisième corde ! SHOOTING STAR DOUBLE KNEES DROP ! C’est terminé il couvre la malheureuse… Un, deux, tr… Jericho brise le décompte ! Il tire la jambe de son jeune ennemi et le balance contre les escaliers en acier ! Le dragon essaie de venger son ami il tente un Suicide Dive, mais le vétéran évite in-extremis alors que le reptile aérien percute la barrière de plein fouet ! Il se relève très mal au point et se tient la tête… CODEBREAKER ! Chris relève maintenant Bailey et le renvoi dans le ring avant d’enchaîner avec un Lionsault, qui est esquivé in-extremis par le karatéka qui se projette dans les cordes ! Oh ! Running STO de Bliss ! Elle est de retour ! Elle place son « Assault To Injury » sur le pauvre bougre alors que Chris Jericho lui prend aussi de la vitesse… LIONSAULT ! Shynron tente de revenir sur le ring, mais Jericho le repousse avec un Baseball Slide alors que sa partenaire escalade le coin… DIVING MOONSAULT ! Un, deux, trois ! C’est la victoire pour les Heels !

Vainqueurs : The Natural Selection.

***

Après le combat Chris Jericho très essoufflé prend le micro, il dit qu’il a lutté contre les plus grands, The Rock, Stone Cold Steve Austin, Chris Benoit, Eddie Guerrero, Edge, John Cena… Mais qu’aujourd’hui il ne supporte plus de devoir fouler le même ring que des mecs comme ce jeune karatékas raté qui se trouve à ses pieds. Pour lui les Slater, Ryder, Hawkins, Smiley, Bailey sont le cancer de la lutte professionnel et il est fatigué de devoir lutter contre des mecs qui sont protégés par un système qui ne ressemble plus à rien ! Il annonce que ce match était son dernier match et qu’il est désormais à la retraite… Alexa Bliss le regarde surprise et le laisse partir…

***

WBW Next Generation Championship :
David Finlay, Jr. © vs. Jack Gallagher


Dès le début du match David qui est pressé d’en finir se précipite sur son ennemi pour lui marteler le torse d’atémis, après quelques secondes il essaie de le lancer dans les cordes, le Gentleman esquive une Clothesline et amène le champion au sol avec un petit paquet… Un, deux.. Finlay se relève très en colère et tente de répondre avec un Superkick qui est capté par le Challenger qui sur le tapis avec un autre Small Package ! Un, deux, dégagement ! Oh, le jeune membre de la BDK se relève comme une furie et tente une autre Lariat qui est contrée en Victory Roll Pin ! Un, deux, tr… Dégagement ! Cette fois-ci l’irlandais en a marre et en se relevant il met les doigts dans les yeux de Jack avant de lui planter la tête dans le ring avec un DDT ! Plutôt que d’aller faire le tomber, il se rapproche des cordes et commence à insulter son vieux père qui reste stoïque, cet espèce d’échange permet à Gallagher de revenir avec un énième Roll Up ! Un, deux, tr… Simplement deux ! L’anglais pousse son ennemi contre le coin et il tente son Corner Dropkick ! Oh ! Esquivé au dernier moment ! Le gringalet est au sol et se tient à la nuque, le Heel en profite aussitôt et place une souplesse arrière suivit d’un Running Knee Drop sur le cou de son rival ! Il place ensuite un Sleeper Hold, mais le rouquin parvient à attraper les cordes avec son pied ce qui oblige le « fils de » à tout lâcher. Le favori de la foule roule sur l’apron pour reprendre des forces, quand il tente de passer entre les cordes pour revenir, son opposant l’assomme avec un Running Knee suivit d’un Rope Hug Swinging Neckbreaker ! Sans doute un peu sûr de lui, Dave place le maigrichon sur ses épaules, celui-ci gigote et parvient à se dégager pour contrer avec un Guillotine Choke… Oh ! Northen Light Suplex du champion de la nouvelle génération ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il enchaîne aussitôt avec un Standing Neckbreaker et une autre tentative de tomber… Un, deux, tr… Toujours pas ! Très agacé, il tente un Dragon Sleeper, il parvient à porter sa prise, mais Gallagher encore au sol répond avec une série de coups de genoux – oui le bougre est agile – et se relève à toute vitesse, il est projeté dans les cordes et est écrasé par un Running Crossbody suivit d’une tentative de Death Valley Driver ! Oh ! David se dégage in-extremis et il pousse le moustachu contre l’arbitre qui est dans les vapes… Quoi !? Fit Finlay monte sur le ring avec son célèbre sceptre, il regarde les deux lutteurs et.. Oh ! Il essaie de frapper son fils qui esquive au-extremis moment ! C’est Jack qui se mange la canne en pleine tronche ! Le chevelu répond aussitôt avec un low blow sur son père avant de le virer du ring et de soulever Gallagher et de lui assener un Celtic Cross ! Un, deux, trois !

Vainqueur et toujours champion : David Finlay, Jr.

***

Après le combat David prend le micro pour dire que son père avait un choix à faire et qu’il a préféré favoriser un clown incapable plutôt que son propre fils. Pourquoi !? Et bien tout simplement parce qu’il a peur que son héritage son dépassé, qu’il devienne obsolète, que les gens le voient comme un raté ! Finlay affirme qu’à ses yeux, Fit n’est qu’un raté, un éternel jobber qui n’a jamais rien fait… Selon lui, sa carrière est déjà supérieure à celle de son idiot de géniteur ! Il prétend être le représentant de la nouvelle génération et qu’en tant que représentant de cette nouvelle génération il gardera sa ceinture encore longtemps et humiliera les bouffons comme Gallagher, encore, encore et encore…

***



Best of Five Series – Match #5 :
Ladder Match :
Adrian Neville vs. Will Ospreay


Le jeune Will commence le combat en donnant plusieurs coups de pieds dans le genou du pauvre Neville qui est rapidement mis au sol par un Chop Block et qui se fait ensuite écraser la jambe par un Standing Moonsault. Après cela, le jeune homme sort tranquillement du ring et sort une échelle qu’il pose sur l’apron du ring… Oh ! Adrian porte un Baseball Slide dans l’objet qui percute le crâne de son propriétaire, juste après cela le rival de celui-ci se relève et se donne quelques coups sur la cuisse avant de prendre de l’élan et d’enchaîner avec sa Spaceman Plancha ! On remarque aussitôt que ce saut l’a fait souffrir et qu’il boitille encore plus qu’auparavant, afin de gagner du temps, il balance son opposant contre les barricades et récupère l’échelle qu’il commence à faire passer entre la deuxième et la troisième corde, il s’arrête quelques secondes pour souffler, cependant cette pause lui est fatale, puisque Ospreay revient dans la partie en bondissant sur les cordes et en plaçant un genre de Double Foot Stomps sur l’échelle qui agit comme un balancier et frappe donc le vétéran qui se retrouve avec le visage en sang ! Le bougre recule en se tenant la tête, il s’éloigne du terrain sans doute pour reprendre des forces, mais le jeune lion qui a les dents longues ne l’entend pas de cette façon, il place l’échelle de façon à ce qu’elle forme une sorte de tremplin et commence à courir dessus… Springboard Sommersault Senton ! Alors qu’il essaie de relever son ennemi, celui-ci répond avec un Jawbreaker et essaie de le balancer une nouvelle fois contre la barricade, cette fois-ci le représentant de la RPW saute sur la fameuse barrière et tente une Hurricanrana sur l’ancien Jungle PAC qui parvient à contrer en le gardant en l’air… OH ! POWERBOMB CONTRE LES PROTECTIONS !

L’homme que la gravité a oublié attrape ensuite l’assassin aérien par le pantalon et lui présente les escaliers. Il retourne ensuite sur le ring et ouvre l’échelle au centre de celui-ci avant de grimper sur une jambe, évidemment cela lui prend un petit peu de temps et sa Némésis a le temps de repointer le bout de son née, il utilise une autre échelle qu’il coince entre les barreaux de celle de Neville et la troisième corde, Will se sert donc de sa création pour rejoindre son adversaire et lui exploser le genou contre l’acier ! Après ce retour fracassant, ils commencent à s’échangent des coups, le blond tente une Lariat qui est esquivée par Neville qui lui attrape le dos… OH GERMAN SUPLEX DEPUIS LA PLATEFORME ! Adrian est resté dans les hauteurs et il se tient la jambe, il décide cependant d’en finir et bondit sur une jambe… 450° SPLASH !? Non ! C’est esquivé ! Il s’écrase au sol ! Le rookie qui n’en est plus vraiment un roule à l’extérieur et s’arme d’une chaise, il bloque le genou de sa proie dedans, par chance, cette dernière parvient à se dégager et à se relever. L’ancien champion de la NXT porte une série d’atémis sur le lutteur du CHAOS qu’il projette ensuite dans les cordes…. OH ! FRONT FLIP DDT SUR LA CHAISE ! Will ouvre une échelle à côté de celle qu’il avait déjà posé et il se dépêche de l’escalader pour attraper la mallette, Pac qui a le front recouvert de sang utilise l’autre échelle pour le rejoindre le plus vite possible, là, les deux hommes se tapent dessus, quand soudain Will prend le dessus et attrape le vétéran… WHAT THE FUCK !? MOONSAULT SLAM A TRAVERS L’ECHELLE POSEE A L’HORIZONTALE !

C’est complètement fou… Les deux hommes sont KO et la foule chante « This is Awesome » alors que des médecins viennent prendre des nouvelles des athlètes, le porte étendard de la RPW n’est pas en très grande forme, mais il arrive à néanmoins à se remettre debout et commence à escalader l’échelle, il a un mal fou à monter et est finalement rejoint par Neville, les rivaux sont au sommet du monde et Adrian parvient à prendre l’avantage quelques secondes… SUN SET FLIP POWERBOMB DEPUIS LE SOMMET ! OMG ! Ils ne vont pas sortir de ce combat indemnes ! Ils perdent des années de carrières, Adrian n’arrive même plus à se relever, il utilise uniquement ses bras pour monter les barreaux… Oh ! Le jeune anglais revient en poussant l’échelle du membre du Barber Club… Oh ! Il saute sur la troisième corde et utilise cette dernière pour faire un salto-arrière et retomber sur ses pieds… Enfin pendant l’espace d’une seconde, puisque l’instant d’après il se retrouve sur les fesses, presque groggy… Will veut en profiter pour enchaîner avec son Rainmaikah, mais c’est contré en German Suplex… Non plus ! Will saute sur la troisième corde… Springboard Kick !? Non ! Adrian l’attrape en position de Powerbomb et oh… POWERBOMB ! Il vient de lancer son adversaire à l’extérieur ! Sur les médecins et le brancard qui avait été amené là quelques minutes plus tôt... Cette fois-ci « The Man Who Gravity Forgot » parvient à monter jusqu’à sommet et à attraper la valise.

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Adrian Neville n’a pas le temps de fêter sa victoire, il s’effondre directement au sol et des médecins viennent prendre de ses nouvelles… D’autres s’occupent de Will Ospreay et les deux anglais sont ramenés en coulisses et sans doute à l’infirmerie sous les acclamations du public qui a semble-t-il apprécié cette opposition de haut vol qui a semble-t-il tenu toutes ses promesses. On nous explique cependant que Neville ne pourra pas affronter Akira Tozawa demain soir et qu’un Fatal Four Way sera organisée lors de la soirée pour déterminer l’opposant du jeune japonais.

***

Two out of Three Falls Match :
Barber Club (Nick Sutton & Tom Latimer) vs. Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke)


Dès que la cloche sonne, Nick Sutton fonce dans le coin opposé pour porter un Big Foot à O’Rourke qui tombe à l’extérieur du ring. Comme on pouvait s’y attendre Gulak se jette sur l’anglais pour venger son meilleur ami et il ne voit pas Latimer entrer dans le ring avec une chaise à la main... Oh ! CHAIR SHOT ! Drew vient de se manger un énorme coup de chaise en pleine face et il s’effondre inconscient alors que l’arbitre sonne la disqualification du Barber Club.

- Première Manche Remportée par les Takemikazuchi.

Malheureusement le technicien est encore allongé au milieu du ring les bras en crois et le natif de Norwich prend de la hauteur avant d’enchaîner avec une Diving Elbow Drop ! Il couvre rapidement l’américain pour le tomber… Un, deux, trois !

- Deuxième Manche Remportée par le Barber Club.

Francis tente de remonter sur le ring, mais l’ancien Magnus lui fonce dessus et le fait retomber aussitôt, il donne ensuite plusieurs coups de pieds à Gulak avant d’essayer de placer son Mag Daddy Driver, c’est contré par le représentant des Takemikazuchi qui puise dans ses ressources pour répondre avec une série de claques et de coups de pieds avant de se projeter dans les cordes… Quoi !? Rebound Clothesline de Sutton qui tente le tomber… Un, deux, tr… dégagement ! Agacé le Hooligan fait le changement avec son pote d’enfance et ils enchaînent avec une Double Snap Suplex, Latimer place ensuite un Backbreaker et garde la pose alors que son binôme se place sur la seconde corde et place une descente du genou sur le favori de la foule. Un, deux, tr… Simplement deux ! Tom lance alors sa proie dans le coin et lui fonce dessus ! Stinger Splash ! C’est esquivé ! Nick essaie de venir en aide à son pote, mais sa Clothesline est esquivée ! Saito Suplex de Gulak qui bondit dans son coin et permet enfin à O’Rourke d’entrer dans la partie, il enchaîne les Lariat sur les deux Heels, avant de tenter une German Suplex sur « Bram » qui retombe sur ses pieds reprend de l’élan et lui fonce dessus… Oh ! Il est reçus par une Belly to Belly Suplex de l’ex-Biff Busick qui veut en finir avec son Half and Half Suplex… Non ! Le barbu se sauve en s’accrochant au t-shirt de l’arbitre qui se débat pour se dégager, mais en faisant ça il ne voit pas l’anglais porter un Low Blow sur l’ancien champion de la CZW qui se fait ensuite attraper la tête… IMPALER DDT ! Un, deux, tr… Dégagement ! Très frustré, le fou se place dans coin et fonce pour un Spear ! C’est esquivé ! Il percute le poteau de plein fouet et se fait attraper le dos… GERMAN SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement !

Après cela, il lance Latimer dans son coin et ne voit pas Sutton faire le changement, il attrape son rival et essaie d’en finir ! HALF AND HALF SUPLEX ! Il veut faire le tomber, cependant l’arbitre l’informe que Tom n’est plus l’homme légal ! RUNNING KNEE STRIKE DE NICK ! Oh ! C’est Nick il a fait son retour en portant une Running Knee Strike à la William Regal sur le pauvre Frank qui était encore à quatre pattes ! Quelques secondes plus tard il le soulève et lui porte un Samoan Drop ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le mari de Mickie James prend un peu de hauteur, surement pour retenter sa descente du coude, mais Gulak revient dans la partie en lui tenant la jambe le temps que son équipier le rejoigne sur la troisième corde et n’enchaîne… SUPER BELLY TO BELLY SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il fait d’ailleurs le changement avec le vétéran qui se venge de Latimer en lui portant un Dropkick pour le faire tomber de l’apron ! Les deux Takemikazuchi s’attaquent ensuite à l’ancien champion de la TNA encore présent sur le ring… RUNNING EUROPEAN UPPERCUT + GERMAN SUPLEX ! C’est la fin ! Un, deux, tr… Quoi !? Tom Latimer tire la jambe de l’arbitre pour l’amener à l’extérieur du ring et lui parler ! Celui que l’on connait aussi sous le nom d’Oney Lorcan ne supporte pas cela et il lui saute dessus avec un Springboard Sommersault Senton ! Magnus qui est maintenant à genoux, profite que l’arbitre soit encore à l’extérieur pour porter un énorme Low Blow au pauvre Drew et enchaîne aussitôt… MAG DADDY DRIVER ! Un, deux, tr… O’Rourke brise le tomber ! C’est impossible quel combat ! Très agacé, Sutton tente de réserver le même sort à l’intrus qu’il place sur ses épaule, celui-ci se dégage et parvient à passer dans son dos… HALF AND HALF SUPLEX ! Gulak rampe sur l’homme inconscient… Un, deux, tr… Simplement deux ! Non de dieu ! Dépité, Drew roule jusqu’à son coin et tape dans la main de son Tag Team Partner qui balance sa victime dans les quatre coins du ring pour lui porter des Corner Clotheslines, en faisant ça, il ne voit pas que Latimer revenir très rapidement et faire très discrètement le changement avec son collègue barbu qui se fait envoyé dans un autre coin et esquive un Stinger Splash et revient à toute vitesse pour rendre la pareille à Biff Busick qui lui fait manger son pied et prend un peu de hauteur ! Diving Sommersault Neckbreaker !? Non ! C’est esquivé ! O’Rourke fait une roulade et se relève… NON ! SPEAR ! SPEAR DE LATIMER ! Au même moment Sutton fait tomber Drew de l’apron du ring et monte sur la troisième… OH ! DEATH SENTANCE ! BEAR HUG + DIVING LEG DROP ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Barber Club

***

Après le combat Marty Scurll va rejoindre ses sbires et il les félicitent pour leur victoire. Il annonce ensuite que ce soir il affrontera Akira Tozawa dans le Main Event du show, mais qu’avant cela, il aimerait lui faire une proposition, en effet, même s’il est encore loin de son niveau, le japonais est sans doute le meilleur lutteur de tout le pays du soleil levant et c’est également une star de la LOW.. Du coup il mérite selon lui une place dans le Barber Club ! Le vilain sort alors un t-shirt du BC et il demande à l’invité de ramener ses fesses sur le ring. Celui-ci s’exécute et il attrape le t-shirt du Barber Club, il le regarde, puis le met en boule et le jette à la gueule de Scurll avant d’enchaîner avec un énorme Headbutt qui résonne dans toute la salle et qui fait tomber le barbu sur les fesses…

***

First Time Ever
Akira Tozawa vs. Marty Scurll


L’arbitre s’est évidemment dépêché de sonner la cloche et en entendant ce bruit, Tozawa a enchaîné avec un Soccer Kick sur le Heel qui était encore assis et qui s’est ensuite fait écraser par une Running Senton particulièrement stiff ! Un, deux… et simplement deux ! Pas vraiment surprit, le japonais relève tranquillement son adversaire, qui essaie de revenir en lui mettant une énorme gifle et en se projetant dans les cordes ! Oh ! Bicycle Kick de ce cher Akira qui attrape rapidement le dos du local pour lui porter une énorme Saito Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le vilain qui semble totalement surclassé, se fait relever et se mange plusieurs kicks suivit d’une tentative de Clothesline qu’il esquive in-extremis avant d’essayer de revenir avec un petit paquet… Un, deux, dégagement ! Il se relève, mais se mange une Enzuigiri de l’étranger qui se projette dans les cordes et enchaîne avec un magnifique Running Kick ! Plutôt que de tenter à nouveau de faire le tomber, le blond / roux grimper sur le coin et tente une Diving Senton ! Quoi !? Le britannique fait une roulade pour esquiver, puis il attrape le dos de son adversaire pour placer une souplesse arrière, il ne fait pas directement le Pinfall et préfère relever sa proie et la balancer violemment contrer un coin ! Stinger Splash ! Non ! Il se mange un coup de coude du représentant de la LOW qui prend un peu de hauteur !? OH ! Marty tire brusquement la jambe de l’asiatique qui était sur la troisième corde et ce dernier s’effondre en percutant le coin de plein fouet ! Le barbu enchaîne alors aussitôt avec une German Suplex portée avec un sublime ponté… Un, deux, tr… Dégagement ! Agacé, le leader du Barber Club place une série de Backbreaker avant de tenter sa Crossface Chickenwing, heureusement Akira qui semble avoir étudié le style de son ennemi se dépêche d’attraper les cordes pour se sauver ! Il roule d’ailleurs derrière celles-ci pour reprendre un petit peu de souffle, Marty qui essaie d’imposer un faux rythme lui fonce dessus, manque de bol, l’oriental baisse la troisième corde et fait tomber l’anglais à l’extérieur du ring ! Il revient ensuite rapidement dans le ring et enchaîne… SUICIDE DIVE UNE FOIS ! SUICIDE DIVE DEUX FOIS ! SUICIE DIVE TROIS FOIS ! Ca fait très mal ! Cela dit l’ancien combattant de la Dragon Gate n’en est pas sortie indemne et il se tient le dos d’une main tout en relevant Scurll de l’autre ! Grossière erreur, puisque le méchant en profite et le pousse violemment contre les barricades avant d’enchaîner… DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX SUR LES MARCHES DE L’ESCALIER! Il remonte alors sur le ring et demande à l’arbitre de compter… Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf… Oh ! Akira test de retour sur l’apron du ring…

Il se relève difficilement, mais quand le brun lui fonce dessus, il le surprend avec un Suicide Dive avant de le balancer violemment contre le coin du ring et d’enchaîner… APRON KARA TOZAWA ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il tente une German Suplex, mais son dos semble quand même avoir été très endommagé et il a beaucoup de mal à porter la prise, Marty en profite en plaçant un bras à la volé et en se projetant dans les cordes… Oh ! Il est stoppé net par un énorme Headbutt de l’adversaire qui prend également de l’élan et le coupe en deux avec un Spear ! Un, deux, tr… Toujours pas ! Il grimpe donc sur la troisième corde et est rejoint par le british qui lui porte quelques European Uppercuts, mais ne s’attendait certainement pas à se faire mordre l’oreille ! L’arbitre engueule le japonais qui finit par lâcher, mais renvoi quand même son ennemi sur le plancher des vaches… DIVING HEADBUTT ! Non ! C’est esquivé ! Marty Scurll passe dans le dos de Tozawa et le pousse violemment contre le coin avant d’enchaîner… ROLLING GERMAN SUPLEX ! CHAOS THEORY ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux et tente d’en finir aussitôt avec sa Swinging Double Underhook Suplex, pas de bol pour lui, le bridé contre avec un surpassement avant d’esquiver une énième Clothesline de son ennemi ! Cette fois-ci c’est terminé ! DEADLIFT BRIDGING GERMAN SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement ! Akira n’y croit pas ses yeux, il se relève en se tenant le dos et se projette aussitôt dans les cordes… SHINING WIZARD ! OMG ! C’est fini ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il lance maintenant Marty dans un coin et lui fonce dessus, oh, le britannique répond avec Pendulum Kick c’est suivit d’un Tornado DDT… Et ce n’est toujours pas finit… CROSSFACE CHICKENWING ! Oh ! Il est au centre du ring et n’a pas d’autres choix que d’abandonner !

Vainqueur : Marty Scurll.
[/font]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ PPV    Ven 28 Avr - 19:30

EVERYBODY WANTS TO RULE THE WORLD : NIGHT TWO
Pay Per View - 19/02/17 -Wembley Arena, London




Fatal Four Way Match :
Chuck Taylor vs. Senza Volto vs. Tracy Williams vs. Travis Gordon


Dès que le combat commence, Williams envoie Taylor à l’extérieur du ring avec une Cactus Clothesline. Après cela, le jeune Tracy se projette dans les cordes, esquive une Lariat de Gordon et porte un magnifique Suicide Dive sur le vétéran. Le petit protégé de Drew fait le fier à bras, mais il se fait écraser par un Springboard 450° Splash de Travis qui se relève rapidement et se retourne pour remonter vers le ring… Oh ! Springboard Sommersault Senton de Senza Volto ! Le jeune français relève le lutteur de la RAVEN qui lui assène un énorme coup de coude et l’envoi contre les escaliers, oh, le lutteur masqué bondit sur les marches et contre-attaque avec une Hurricanrana avant de foncer sur Chuck Taylor ! OH ! OVERHEAD BELLY TO BELLY SUPLEX ! L’EUROPEEN S’ECRASE CONTRE LES ESCALIERS ! Remonté à bloc le gentleman du Kentucky soulève Hot Sauce et le ramène dans le ring, Omega Driver !? Non ! C’est contré en Ankle Lock par le Young Lion qui tire sa proie au centre du ring et essaie de le faire abandonner ! Au même moment, Travis saute sur la troisième corde et harponne l’ennemi avec un Springboard Missile Dropkick ! Il tente ensuite un Lionsault, mais Williams esquive, « Mr. Flip » retombe sur ses pieds et il esquisse un léger sourire… Oh ! SPRINGBOARD TORNADO DDT ! L’homme au masque d’or fait une entrée fracassante dans le ring, malheureusement il se fait surprendre par une German Suplex de Chucky qui demande au public de se la fermer avant de se retourner et d’être percuté par un Running High Knee de Williams qui grimpe sur la troisième corde, mais est rapidement rejoint par le représentant de la RAVEN qui prend le dessus. SUPER HURRICANRANA ! Gordon est à deux doigts de remporter la victoire quand il se prend un coup de pied de Volto qui enchaîne… CANADIAN DESTROYER ! Quand le francophone se relève, Chuck Taylor lui tire son masque et le termine ! OMEGA DRIVER ! C’est la fin ! Quoi !? Non ! Small Package de Tracy qui tient les cordes… Un, deux, trois !

Vainqueur : Tracy Williams.

***

Le disciple de Drew Gulak prend le micro et annonce qu’il est ravi d’avoir remporté son premier combat en PPV et que Mike Quackenbush ne regrettera pas de lui avoir laissé sa chance. Ce soir il représentera fièrement la WBW et écrasera Akira Tozawa, même s’il a un profond respect pour lui. Il termine en affirmant que même si ce match l’a fatigué, il se donnera à cent pour cent face au japonais qui finira avec les deux épaules clouées au sol.

***

Tag Team Match :
Nokken & Tursas vs. Sheamus O'Shaunessy & Takeshi Sugiura


Sheamus et Nokken commencent le combat en se tapent dessus ! Le premier enchaîne les Europeans Uppercuts, le second répond avec de violents coups de coudes et parvient d’ailleurs à prendre l’avantage et tente une Running Clothesline ! C’est esquivé par l’irlandais qui porte un énorme Brogue Kick sur Tursas qui se trouvait dans son coin ! Le géant s’effondre à l’extérieur ! Quelques secondes plus tard Sugiura qui semblait attendre ce moment, cours sur l’apron et parvient à écraser le géant avec une Diving Clothesline ! Très énervé, l’autre membre de la BDK se jette littéralement sur le « Great White » qui se fait dominer pendant quelques secondes, mais finit par revenir avec un énorme Headbutt, il se projette dans les cordes, mais se fait attraper en pleine course… Tilt-a-Whirl Powerslam ! Nokken veut faire le changement, mais son partenaire n’est toujours pas revenu, O’Shaunessy en profite ! Il porte un Stinger Splash sur son ennemi, puis il grimpe sur la troisième corde et enchaîne avec une Diving Clothesline ! Un, deux, tr… Dégagement ! Un petit peu trop fier, le rouquin place le viking sur ses épaules et tente un Rolling Fireman’s Carry Slam… Non ! Le cornu redescend et contre-attaque avec une énorme German Suplex ! Il déroule ! Running Splash ! Esquivé in-extremis par l’européen qui se relève et répond avec un Running Knee Strike, il tape ensuite dans la main du japonais et à deux ils portent une Double Suplex sur le Big Man ! Un, deux… et simplement deux ! Alors que l’asiatique matraque le nordique de coups de pieds, l’ancien champion de la WWE porte un Running Sommersault Senton sur Tursas qui venait à peine de se relever ! C’est donc ça le plan de Sheamus ? Priver Nokken de son colossal partenaire !? Rolling Clothesline du nippon !? Non ! Il se mange un coup de tête suivit par un Sitout Spinebuster ! Très frustré, Nokken monte sur la troisième corde, il répond avec plusieurs coups d’avant-bras et après quelques minutes, il enchaîne… OH ! SUPERPLEX ! Un, deux, tr… Simplement deux !

Takashi se place pour en finir et tente son Spear !? C’est anticipé par Nokken qui répond avec un Samoan Drop suivit d’une Running Senton ! Oh ! Il parvient finalement à faire le changement avec Tursas, le titan du nord entre dans le match, il fixe le japonais qui fait deux têtes de moins que lui ! Cela dit l’oriental n’a pas peur, il enchaîne les kicks et les coups d’avant-bras pour essayer de faire bouger le monstre, mais celui-ci ne recule pas, il attrape l’assaillant par la gorge et place un Chokeslam !? Non ! C’est esquivé ! Sugiura tape dans la main de son partenaire, qui prend de la hauteur ! Diving Shoulder Block ! Oh ! L’homme fort de la Fraternité de la Croix titube, alors que le rouquin porte une Cactus Clothesline sur Nokken encore dans le coin ! Il remonte ensuite sur la troisième corde et porte une Diving Double Axe Handle sur l’homme légal qui semble groggy… Il se projette dans les cordes, mais se fait attraper en pleine course ! SPINNING SIDE SLAM ! Tursas prend de l’élan… OH ! Spear de l’ancien GHC Heavyweight Champion qui sauve son partenaire ! Les deux hommes font le changement ! Puis le nouvel arrivant soulève ensuite le Heel et fait signe au roux de se lancer… BROGUE KICK !? Non ! Tursas pousse la légende du Puroresu devant lui ! C’est Sugiura qui se mange le Brogue Kick ! Sheamus se fait tirer à l’extérieur par le second géant qui lui met un coup de pied dans le ventre… DOUBLE UNDERHOOK PILEDRIVER ! Malgré l’erreur Sugiura est toujours debout, un peu dans les vapes… OH ! RUNNING CROSSBODY DE TURSAS ! Il n’en a pas fini et relève le blond pour en finir… KREUZE BOMB ! ET RUNNING SPLASH ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : Nokken & Tursas.

***

Les deux représentants de la BDK quittent fièrement le ring, alors que Sheamus vient prendre des nouvelles de son partenaire. Quoi !? Sugiura repousse violemment le celte et les deux hommes s’engueulent, puis commencent à se battre ! Ils sont épuisés, mais trouvent quand même la force de se taper dessus, des arbitres finissent par arriver pour séparer les rivaux.

***

Single Match :
Black Tiger VIII vs. Tiger Mask W


Ce match aussi commence très fort, le vilain enchaîne les coups d’avant-bras, mais le gentil réussit à le repousser avec une série de coups de pieds bien bruyants ! Après avoir pris l’avantage, il tente d’assouvir sa domination à l’aide d’un Roundhouse Kick, malheureusement pour lui, Black Tiger passe dans son dos et tente une German Suplex ! Non ! En bon félin, Tiger Mask retombe sur ses pieds et tente un Small Package… Un, deux, le client de Sonny Onoo parvient à renverser ce petit paquet… Un, deux, dégagement ! Au lieu de lâcher, le prédateur soulève son éternel rival et lui porte une Deadlift Powerbomb ! Extrêmement fier, le Heel attend que sa proie se relève pour le matraquer de kicks, il tente ensuite une Hurricanrana, mais le héros parvient à le garder en l’air et le soulève même un petit peu plus haut… LAST RIDE POWERBOMB ! Un, deux, tr… Dégagement ! Apparemment un peu frustré, le justicier prend un peu de hauteur et tente un Diving Moonsault ! Son attaque est esquivée, mais il retombe sur ses pieds et enchaîne avec un Standing Corkscrew Moonsault ! NON ! Black Tiger VIII se dépêche de transformer ça en Inside Craddle ! Un, deux… Et simplement deux ! Il se projette alors dans les cordes et saute ! Leaping Double Foot Stomps !? Evité de justesse par son alter-égo bénéfique qui lui attrape les bras et enchaîne… TIGER SUPLEX ! One ! Two ! Thr… Non ! Rope Break ! W tente d’en finir avec un Tiger Driver, c’est malheureusement transformé en Hurricanrana par le vilain ! Les deux ennemis se retrouvent chacun d’un côté du ring et le favori de la foule fonce sur son opposant… OH ! MOONSAULT FALLAWAY SLAM ! Un, deux, tr… Et noooon ! Toujours pas ! Fou de rage, le carnivore se place sur le Turnbuckle ! 450° Splash ! Esquivé, il retombe sur ses pieds et prend un petit peu de vitesse avant d’être stoppé net par un énorme Roundhouse Kick suivit d’un Inverted Frankensteiner ! Le Face se dépêche de dérouler… TIGER DRIVER ! Un, deux, tr… Rope Break ! Contrarié, Tiger Mask W place son antagoniste sur la troisième corde et tente une Superplex, après une lutte acharnée, l’homme au masque noir parvient à faire tomber son adversaire ! Il se lève donc et se retourne sur les câbles pour un Diving Moonsault, hélas pour lui le super héros masqué se relève rapidement et le rejoint au sommet du monde… SUPER TIGER SUPLEX ! C’est terminé ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Tiger Mask W.

***

Mike Quackenbush est sur le ring, il commence à faire un long éloge de la lutte professionnelle et annonce que le 12 mars prochain, la WBW célébrera ce sport spectacle lors d’un show spécial, un évènement hors du commun auquel participeront des combattants de tous les pays, un gala exceptionnel au cours duquel des matches de légendes seront rejoués et des équipes mythiques seront reformées… Il finit en disant que le Main Event de la soirée opposera les Leaders of the New School (Marty Scurll & Zack Sabre, Jr.) aux Kings of Wrestling (Chris Hero et Claudio Castagnoli). En entendant cela la foule explose littéralement !

***

Single Match :
Akira Tozawa vs. Tracy Williams


On commence le combat avec une poignée de main, saluée par l’ensemble du public, mais après quelques secondes ce geste de fairplay se transforme en provocation, puisque le japonais attire son adversaire vers lui afin qu’ils se retrouvent front à front. Cela n’est vraiment du gout de Williams qui finit par attaquer le premier avec plusieurs atémis assez stiff, il parvient d’ailleurs à faire reculer Tozawa et en profite pour se projeter dans les cordes pour tenter une Lariat esquivée par le blond qui tente de rétorquer avec une German Suplex ! L’américain retombe sur ses pieds et il répond aussitôt en frappant un grand coup de coude dans le dos du nippon et en enchaînant avec une Saito Suplex digne de son mentor ! Un, deux, dégagement ! Il veut relever le lutteur de la LOW qui l’assomme avec un énorme coup de tête et se projette dans les cordes il est intercepté en pleine course ! Tilt-a-Whirl Backbreaker ! C’est immédiatement suivi d’un autre Backbreaker et d’une tentative de tombée qui s’avère finalement infructueuse. Le brun qui a sans doute dû regarder le Main Event de la veille, continue à travailler le dos de l’opposant qui finit par être emprisonné dans un Boston Crab ! Bien évidemment, l’invité finit par attraper les cordes, puis il évite un assaut de Tracy et le calme avec un Big Foot avant d’escalader rapidement le coin… Oh « Hot Sauce » parvient à le faire trébucher le vétéran, puis il le rejoint au sommet du monde pour lui assener quelques coups d’avant-bras et le faire redescendre… SUPERPLEX ! Hein ! Quoi !? L’oriental renverse aussitôt le tomber en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement de l’occidental qui passe rapidement dans le dos de son opposant… INVERTED SUPLEX ! Un, deux, tr… Non ! Toujours pas !

Il commence à prendre de la hauteur, mais est rejoint par le nippon qui le déstabilise avec une série de coups de têtes plus stiff que les autres ! Oh ! SPIDER BELLY TO BELLY SUPLEX ! Il se redresse malgré un terrible mal de dos et se lève sur les câbles ! Oh ! DIVING MOONSAULT ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le jeune lion s’aide du coin pour se relever, mais l’adversaire n’attend pas une seconde pour lui foncer dessus… Oh ! Surpassement ! Tozawa passe au-dessus de la troisième corde, mais il retombe sur ses pieds et place un coup de la guillotine sur sa proie qui s’effondre une fraction de seconde plus tard ! L’ancienne star de la Dragon Gate en profite donc pour courir et sauter sur le coin… APRON KARA NO TOZAWA ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Il veut en finir avec une German Suplex, mais il a trop mal au dos pour porter cette prise ! Tracy en profite ! STUNNER ! Il se dépêche de passer dans le dos du blondinet qui titube ! SAITO SUPLEX ! One, Two, Thr… NO ! Plus frustré que jamais, Williams qui a déjà combattu plus tôt dans la soirée place le japonais sur la troisième corde et il tente une autre Superplex, mais il est repoussé par Akira qui le renvoi sur le plancher des vaches et lui saute dessus… SUPER SANKAIGAN ZANJYU ! Il vient de sacrifier la santé de son dos pour porter cette prise et il n’en a pas terminé, il veut en finir et enchaîne donc aussitôt… DEADLIFT BRIDGING GERMAN SUPLEX ! Il essaie de faire, le ponté, mais souffre trop pour cela et couvre donc son ennemi normalement… Un, deux, trois !

Vainqueur : Akira Tozawa.

***

Tracy Williams se relève difficilement et reste dans son coin, mais Akira Tozawa va le chercher et lui lève le bras alors que le public clame les noms des deux lutteurs. Le vainqueur finit par quitter le terrain pour laisser l’américain profiter de la Standing Ovation. Hein !? Francis O’Rourke et Drew Gulak arrivent sur le ring et le deuxième félicite son disciple pour lui dire qu’il est tout de même fier de lui et que dans quelques mois, il sera une des valeurs sures de ce business ! En attendant il lui propose une place dans les Takemikazuchi… Oh ! Le jeune homme accepte et finit par enfiler le t-shirt du clan fondé par Samoa Joe.

***

Trios Action :
The Barber Club (Austin Aries & Rick Roland & Sloan Capriese) vs. The Divas Revolution (Bayley & Becky Lynch & Charlotte Flair)


On commence notre combat avec une bonne grosse bagarre générale ! Et alors que les deux gros bras affrontent les anciennes RAW Women’s Champion à l’extérieur Becky Lynch et Austin Aries, s’échangent quant à eux de violents coups à l’intérieur du ring ! Le second finit par prendre l’avantage et il se lance dans une Rolling Elbow esquivée par la jeune femme qui contre-attaque presque aussitôt ! GERMAN SUPLEX ! Et plutôt que de faire le tomber, la rouquine tente de placer son célèbre Dis-Arm-Her, malheureusement son rival contre parvient à contrer la soumission à l’aide d’un petit paquet ! Un, deux et seulement deux ! Quand elle se relève, la belle est projetée contre un coin et esquive de justesse un IED de l’américain qui atterrit sur l’apron du ring et la surprend avec un coup de la guillotine ! Il prend ensuite un peu de hauteur ! Springboard Missile Dropkick ! A-Double relève sa proie et tente d’en finir rapidement avec son Brainbuster, heureusement, la favorite du public se dégage et repasse dans son dos dans l’espoir de placer une deuxième German Suplex ! Il est soulevé, mais il parvient à transformer tout cela avec un School Boy Pin ! 1, 2… ça n’ira pas plus loin ! Le brun ne lâche pas l’irlandais et enchaîne presque aussitôt ! HORN OF ARIES ! Ils sont au centre du ring, mais elle résiste, elle tient jusqu’à l’arrivée de Bayley qui vient en aide à son amie et brise la soumission avec quelques coups de pieds ! Fou de rage, Rick Roland entre dans le ring et fonce sur la gamine qui avait anticipée son arrivée et baisse la troisième corde pour le renvoyer en dehors du terrain ! Charlotte se place ensuite sur l’apron du ring et lui saute dessus ! Running Sommersault Senton ! Lynch profite de ce moment pour porter un Dropkick sur Capriese qui tombe à l’extérieur ! Le vétéran tente bien de venger son sbire, hélas, la celte lui attrape le dos… Quoi !? DIVING BACK ELBOW (BAYLEY) + GERMAN SUPLEX (LYNCH) ! Quelle combinaison digne de nos amis des Takemikazuchi ! La (quasi) locale de l’épreuve tente alors un tomber… Un, deux, tr… Dégagement !

Afin de reprendre son souffle, « The Greatest Man Than Ever Lived » roule à l’extérieur, Bayley qui a décidé de ne pas lui laisser une seconde de répits et lui saute dessus ! Slingshot Crossbody ! Oh ! Il esquive et la pousse assez violemment dans les escaliers en acier alors que la Reine du Steampunk se projette elle aussi… Suicide Dive !? Non ! Roland la stop en plein bond avec Big Foot ! La pauvre se retrouve entre la deuxième et la troisième corde, cela permet donc à A-Double de se venger en lui portant une Rope Hug Swinging Neckbreaker ! Il fait maintenant le changement avec Rick qui place une Running Senton avant de taper dans la main de Capriese qui lui écrase la guerrière avec un Standing Moonsault ! Ils tentent un tomber, mais elle se dégage ! Frustrés, deux gardes du corps relèvent alors leur victime et ils enchaînent… DOUBLE SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement ! L’ancien Rex Lawless place alors la donzelle sur ses épaules, alors que son ami prend de la hauteur, ils veulent tenter le Doomsday Device, mais elle contre ! Hurricanrana ! Le géant percute le coin et fait tomber son partenaire qui s’éclate les parties contre le coin ! Quoi !? Lynch le rejoint au sommet du monde et le fait redescendre… SUPERPLEX ! Elle rampe maintenant jusqu’à son coin et tape dans la main de Charlotte ! La blonde du match se place dans un coin, elle esquive un Stinger Splash de Rick Roland, puis prend de la hauteur et le harponne avec un Missile Dropkick ! Elle esquive ensuite Capriese, qu’elle coince dans le coin et qu’elle matraque de plusieurs atémis sous les « Woooo » du public ! Elle prend de l’élan pour placer son Natural Selection, malheureusement Aries la coupe en deux avec un Spear ! Oh ! Roland la relève manu-militari et tente un Chokeslam !? NON ! TORNADO DDT ! Elle se relève et enchaîne aussitôt ! NATURAL SELECTION ! C’est terminé ! Elle va donner la victoire aux femmes ! Un, deux, tr… Capriese brise le tomber en sautant sur elle ! La native de Dublin essaie d’intervenir pour aider son amie, mais Aries lui tire les jambes pour la faire tomber de l’apron et la balance violemment contre la barricade avant de remonter sur le ring et de lui sauter dessus avec son Heat Seeking Missile ! Il la relève et oh… OMG ! BRAINBUSTER SUR LES MARCHES ! Il vient de mettre la favorite de la foule hors service, alors que ses sbires eux s’occupent de la belle Mademoiselle Flair.

Très en colère, elle se met à distribuer les atémis sur les deux Big Guys qui sont surpris et reculent, puis elle se projette dans les cordes… OH DOUBLE SUPERKICK ! Ce n’est terminé ! DOUBLE CHOKESLAM ! C’est terminé ! Aucune femme ne peut se relever de cela ! Un, deux, tr… OH ! Elle a un pied dans les corses ! Les deux gardes du corps font alors le changement et Capriese fou de rage, tente de la détruire avec une Perfect Plex qu’elle contre en petit paquet et si le tomber n’aboutit pas, il permet quand même à la fille de légende de se relever, de mettre un bon coup dans le ventre du barbu et de lui planter la tête avec un Snap DDT ! Elle tape maintenant dans la main de Bayley qui saute sur la troisième corde… DIVING SPLASH ! Un, deux, tr… Aries brise le décompte et se projette dans les cordes, mais il est attrapé en pleine course… BELLY-TO-BAYLEY SUPLEX ! Il roule à l’extérieur du ring, ce qui attire l’attention de « The Huggable One » qui se fait avoir par une Enzuigiri de Sloan Caprise qui veut en finir avec une Powerbomb ! C’est contré en Hurricanrana ! Il percute son coin, Aries en profite alors pour faire le changement, mais Bayley elle n’a pas vu et elle attrape le garde du corps. ! BELLY TO BAYLEY ! Oh ! Aries arrive dans son dos et la projette violemment dans le coin des femmes, il enchaîne aussitôt… RUNNING CORNER DROPKICK ! C’est extrêmement stiff, il n’a pas vu Lynch taper sur l’épaule de sa pote et attrape cette dernière pour en finir… BRAINBUSTER ! Ce n’est plus la femme légale et il se fait surprendre par un petit paquet ! Au même moment, Charlotte se projette dans les cordes et porte un Spear à Roland qui était sur l’apron et tombe à l’extérieur ! Elle monte ensuite sur la troisième corde… DIVING MOONSAULT SUR RICK ! Becky tient le slip d’A-Double… Un, deux, tr… Il se dégage et la pousse violemment contre un coin ! HEIN ! IED ! Il vient de lui porter son IED et la met au milieu du ring, avant de grimper sur la troisième corde… Quoi !? Charlotte lui tient la jambe ! Il est alors rejoint par Becky Lynch qui en profite… SUPER EXPLODER SUPLEX ! Quoi !? Elle ne lâche pas A-Double et enchaîne aussitôt… EXPLODER SUPLEX ! Ce n’est pas terminé ! Elle le relève et… EXPLODER SUPLEX ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Divas Revolution.

***

James Ellsworth et Colin Delaney sont tous les deux sur le ring, ils rappellent qu’ils veulent faire des No Longer Loosers un clan, qu’ils ont proposés à Moose une place dans le groupe et que maintenant ils attendent que celui-ci vienne leurs donner une réponse… Moose ! Moose ! Moose ! Oh ! Le grand afro-américain arrive sous les acclamations d’une partie du public, il balance juste un « Who the Heel Are You !? » avant de dire qu’il ne comprend pas vraiment ce qu’il fait ici… Ellsworth lui répond aussitôt que c’est parce qu’ils ont vu qu’il était aussi malchanceux qu’eux et qu’il avait donc le potentiel pour rejoindre les NLL ! Le Black commence à rigoler et dit que contrairement à eux, s’il a perdu c’est juste parce que depuis le départ il n’a affronté que de très grands noms ou des mecs qui sont dans le business depuis plus longtemps que lui et que c’est pour cela qu’il a perdu autant de matches ! Il refuse donc d’être associé à des ratés comme les No Longer Loosers ! Oh ! Delaney n’aime pas ça et il le gifle… Cela ne plait pas à l’invité qui le pousse violemment dans les cordes et enchaîne… SPEAR ! Il part pour un deuxième Spear… NON CHIN MUSIC ! Oh ! Il titube au centre du ring, alors que le blond prend un peu de hauteur, malheureusement Moose le stop aussitôt avec un Dropkick au gringalet avant de l’attraper… GO TO HEEL ! Il n’en a pas terminé… GAME BREAKER ! Une fois avoir décimé l’improbable duo il quitte le ring…

***

Tag Team Turmoil :
WBW Tag Team Championship :


Oh ! Les Takemikazuchi et le Barber Club sont les premiers à entrer sur le ring, Gulak et Latimer commencent donc le combat en s’échangeant plusieurs atémis, plus stiff, les unes que les autres, Drew finit par prendre un peu d’élan, mais il se fait stopper en pleine course par Calf Kick du barbu, qui essaie d’en finir rapidement avec un Impaler DDT ! Non ! Il contre avec une Northen Light Suplex ! Un, deux… et simplement deux ! Mais le mentor de Tracy Williams qui avait effectué un magnifique ponté, soulève son opposant et le coince en position de Bear Hug alors que son partenaire se projette dans les cordes.. HART ATTACK ! C’est déjà la fin !? Un, deux, tr… Sutton brise le tomber ! Il place une Cactus Clothesline sur O’Rourke pour le virer du terrain, puis intercepte le deuxième avec un Blue Thunder Driver ! Tom en profite et couvre l’homme légal… Un, deux, dégagement ! Le plus barbu du BC se place dans un coin et il part pour un Spear ! C’est esquivé et il se mange le poteau en acier alors que le vétéran du circuit indépendant en profite pour lui ceinturer la taille… Gutwrench Suplex ! Un, deux… et ça n’ira pas plus loin ! Il fait le changement avec l’ancien Biff Busick qui porte un Dropkick sur Nick afin de le faire tomber de l’apron et qui matraque le torse de Bram avec de nombreuses atémis ! Celui-ci essaie de se sauver en balançant le bagarreur contre un coin, il lui fonce dessus, mais se mange un pied en pleine tronche ! OH ! DIVING SOMMERSAULT NECKBREAKER ! C’est terminé !? Quoi ! Les lumières s’éteignent et quand elles se rallument on aperçoit Brian Kendrick et Paul London sur le ring, l’un devant Busick et l’autre derrière, celui-ci reste stoïque et il ne comprend pas ! Oh ! Superkick de Kendrick sur le pauvre Drew qui tombe à l’extérieur ! En voyant cela, Frank enchaîne les Europeans Uppercuts sur le chapelier fou avant de se projeter dans les cordes… OH DOUBLE SUPERKICK DES LEADERS DE LA RABBIT TRIBE ! Le bougre titube et TBK l’attrape pour enchaîner… SLICED BREAD #2 ! Les lumières s’éteignent une nouvelle fois et lorsqu’elles se rallument on retrouve Tom dans un coin, il fonce… SPEAR SUR FRANCIS ! Un, deux, trois !

- The Takemikazuchi éliminés par The Barber Club.

Oh les Firestarters arrivent sous les acclamations du public, Dragon Lee esquive rapidement une Clothesline de l’anglais, puis le surprend avec une Running Hurricanrana ! Il monte ensuite sur la troisième corde, malheureusement, Sutton lui attrape la jambe pour permettre à son ami de rejoindre le jeune mexicain ! OH ! SUPER POWERSLAM ! Les britanniques font le changement et le natif de Norwich prend un petit peu de hauteur pour sauter ! DIVING ELBOW DROP ! C’est déjà terminé !? Un, deux, tr…Non ! Le latino se dégage in-extremis et Nick n’y croit pas ses yeux ! Il fait le signe de la fin et tente de placer un Mag Daddy Driver qui est contré en petit paquet ! Un, deux, dégagement ! Le latino se relève et est poussé dans les cordes, mauvaise idée puisque le voltigeur rebondit et revient à toute vitesse ! HANDSPRING TORNADO DDT ! Il se dépêche de taper dans la main de Flamita qui enchaîne aussitôt avec un Lionsault ! C’est suivit d’un autre tomber infructueux ! Mais tout cela, finit par réveiller le hooligan, qui piqué dans sa fierté commence à distribuer des coups de poing sur le pauvre japonais, qui est obligé de se projeter dans les cordes pour s’en sortir ! C’était sans compter la Rebound Clothesline du beau gosse, qui en profite pour narguer la foule ! Cet excès d’arrogance permet à son ennemi de faire le tag et quand le mari de Mickie James se retourne il se mange une Enzuigiri de Flamita ! Oh ! Ce n’est pas terminé ! C’est immédiatement suivit d’une German Suplex de Lee qui tente le tomber… Un, deux… et simplement deux ! Le dragon monte sur le coin et tente un 450° Splash ! C’est esquivé de justesse, mais l’hispanophone retombe sur ses pieds, se projette dans les cordes et revient à toute vitesse ! TILT-A-WHIRL TORNADO DDT ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Et non ! Toujours pas !

L’ancien champion de la TNA est envoyé dans un coin, il esquive un Stinger Splash et en profite pour taper dans la main de son partenaire qui tente un Spear sur le Luchador qui avait anticipé ! Small Package ! Non ! L’anglais barbu se dégage et balance l’adversaire dans les cordes et le plaquer au sol avec un Spinning Spinebuster ! Il fait maintenant appelle à Magnus qui relève le voltigeur, mais se fait repousser et se mange un Superkick du latino qui place également une Hurricanrana sur le barbu avant de monter sur le Turnbuckle ! OH ! Latimer le rejoint et il essaie de lui placer un Super Impaler DDT ! Dragon Lee résiste ! Quoi !? Flamita s’en mêle, il place sa tête entre les jambes de l’européen, cela permet à son partenaire de revenir ! WOW ! POWERBOMB (FLAMITA) + SLICED BREAD #2 (LEE) ! C’est terminé ! Un, deux, trois !

- The Barber Club éliminé par The Firestarters.

Oh ! Flamita se relève, mais il est tiré à l’extérieur par Christopher Daniels qui lui assène un énorme coup de ceinture dans la face ! Les champions montent alors sur le ring et entourent le pauvre Dragon Lee qui n’a pas encore tout vu… OH ! BAD ELIMINATION ! Ce n’est pas terminé ! CELEBRITY REHAB ! Ils font le tomber… Un, deux, trois !

- The Firestarters éliminés par Bad Influence.

Les DIY débarquent sous les acclamations du public. Gargano arrive en premier et il se jette directement sur l’ange déchu ! Il est suivi de près par Ciampa, malheureusement pour lui, Kaz donne un énorme coup de pied dans la deuxième corde au moment où il était en train de l’enjamber pour entrer dans le ring. Cette puissante vibration a l’effet d’un coup bas pour Tommaso qui se mange ensuite un Superkick qui le renvoi à l’extérieur, Frankie enchaîne aussitôt et lui saute-dessus avec un Springboard Sommersault Senton ! Surprit du sort réservé à son ami Johnny Wrestling, il pousse son opposant et se projette dans les cordes ! Oh ! Il est intercepté en pleine course par le crâne d’œuf qui lui porte un Blue Thunder Driver ! Un, deux, dégagement ! Daniels fait ensuite le changement et son meilleur ami rebondit sur les câbles et place un Springboard Leg Drop ! Un, deux, tr… Dégagement ! Daniels tente une Powerbomb, mais le chouchou de la foule contre avec une Hurricanrana et il esquive ensuite une Clothesline de la seconde moitié des champions par équipe et place un petit paquet… Un, deux, tr… Simplement deux ! Kaz se relève, il est à genoux… OH ! BABY CUTTER ! Un, deux, Christopher brise le tomber et tente ensuite sa One Winged Angel… Non ! Surpassement ! C’est suivi d’un Superkick ! Oh Christopher attrape le pied du Face et le fait tourner sur lui-même Kaz en profite et l’attrape violemment… WAFE OF THE FUTUR ! Un, deux, tr… Dégagement !

Tommaso Ciampa tente de revenir, mais il se mange un Baseball Slide du Fallen Angel qui lui saute ensuite dessus avec un Arabian Press Moonsault ! « The Heavy Metal Rebel » quant à lui tente d’en finir une bonne fois pour toute avec le mari de Candice LeRae, il tente son Fade To Black, dieu merci, l’ennemi se débat et contre en petit paquet ! Un, deux, simplement deux ! Kazarian envoie sa proie sur l’apron du ring, mais celle-ci se rebelle, il place un coup de ma guillotine ! OH ! Ce n’est pas terminé ! SLINGSHOT SPEAR ! Daniels veut sauter la peau de son pote, il bondit sur l’ennemi depuis la troisième corde, ce dernier esquive une Diving Clothesline et passe dans le dos du vétéran… HURT DONUTS ! Gargano qui s’est donné à fond saute maintenant dans son coin… Quoi !? Ciampa n’est toujours pas revenu, le brun en profite et place donc un Stinger Splash sur le Face avant de lui porter quelques kicks et de le mettre sur ses épaules… OH ! ROLLING FIREMAN’S CARRY SLAM ! Il tape dans la main de son partenaire qui prend aussi de la hauteur… BEST MOONSAULT EVER ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Rope Break ! Les Bad Influence n’y croient pas ! Ils se placent chacun d’un côté du ring, ils vont partir pour la Bad Elimination, mais Johnny se dégage in-extremis ! Il porte un Superkick sur Kaz qui tombe à l’extérieur, puis il esquive une Clothesline de Daniels… JUMPING NECKBREAKER ! Oh ! Ca y est ! Il fait enfin le changement !

Le sicilien arrive à toute vitesse et il porte un Running Knee Strike sur le Heel avant de dérouler avec une Swinging Neckbreaker !! Il se projette ensuite dans les cordes ! SUICIDE DIVE SUR KAZ ! Il revient au pas de course, son opposant tente de l’avoir avec Blue Thunder Driver, heureusement l’italo-américain parvient à passer dans le dos du membre de la BDK et le fait voler ! GERMAN SUPLEX ! Le psychopathe de Sicile veut en finir et tente un GTS ! Non ! Daniels passe dans son dos et l’attrape assez brusquement avant d’enchaîner ! ROLLING CUTTER ! Un, deux, tr… Non ! Gargano tente d’intervenir, mais il est stoppé par Frankie qui l’attrape en pleine course ! STANDING MOONSAULT SLAM ! Les membres de la BDK se mettent tous les deux d’un côté du ring et en finissent ! BAD ELIMINATION SUR CIAMPA ! Un, deux, tr... Dégagement ! Hein !? Les deux vieux briscards fonts des grands signes, on voit alors Tursas, Nokken et David Finlay, Jr. arriver à toute vitesse… Apparemment ce combat risque de prendre une direction différente !? Hein quoi ? Senza Volto et Flamita sortent eux aussi des coulisses et ils s’attaquent à la BDK ! C’est la bagarre sur la rampe… Quoi !? Dragon Lee est au sommet du Titantron… OMG ! OH MY FUCKING GOD ! IL SE JETTE SUR LES DEUX GEANTS DE LA BDK ! Cela agace les Bad Influence qui rouent Tommaso Ciampa de coups de pieds, ils le relèvent et Kaz le met sur ses épaules… Non ! Ciampa redescend et pousse le chevelu sur son pote chauve, il lui attrape ensuite le dos et enchaîne… GERMAN SUPLEX ! Johnny Gargano et lui entourent alors le champion et ils enchaînent… RUNNING HIGH KNEE + SUPERKICK ! Un, deux, trois ! C’est terminé ! OMG ! Qui aurait cru cela !? OMG !

Vainqueurs et nouveaux champions : DIY.

***

Oh ! Flamita, Dragon Lee et Senza Volto montent sur le ring et ils lèvent les bras des nouveaux champions qui n’y croient pas leurs yeux ! La foule est en délire, alors que Christopher Daniels se tient la tête à l’extérieur du ring ! Le mexicain et le japonais mettent Gargano sur leurs épaules alors que Ciampa lui se jette dans la foule qui l’accueille à bras ouvert ! Johnny Wrestling prend le micro et annonce que c’est le début d’une nouvelle ère ! Celle des DIY ! Celle de la lutte ! Celle de la WBW et que le règne de la BDK touche déjà à sa fin !

***

Single Match :
Davey Richards vs. Marty Scurll


Avec l’échec de la Bad Influence, Richards sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur, c’est pour cela que dès que la cloche sonne, il commence à attaquer l’anglais avec de puissants kicks qui le font reculer ! Le pauvre bougre finit même à l’extérieur du ring ! Oh ! Suicide Dive de l’américain qui le balance violemment contre les escaliers en acier avant de lui porter une souplesse contre la barricade ! Il le place ensuite de ventre sur l’apron du ring et prend un petit peu de hauteur… Oh ! Diving Double Foot Stomps sur le dos de l’européen qui hurle de douleur et se roule au centre du ring ! Le loup tente d’en finir avec une German Suplex extrêmement stiff ! Un, deux, tr… Le vilain se dégage, ce qui provoque la colère de son adversaire qui le relève manu-militari et fait le signe de la fin ! Brainbuster !? Mais non ! C’est beaucoup trop tôt ! Le leader du Barber Club se dégage au dernier moment et il pousse le représentant de la BDK dans les cordes pour ensuite lui porter un Superkick dans le genou ! Cette attaque vicieuse est suivit d’un Chop Block et d’une tentative de Figure Four Leglock ! Non ! Davey lui attrape le slip et parvient à placer un petit paquet… Un, deux, le barbu se dégage, malheureusement son adversaire ne lâche pas son dos et il enchaîne presque aussitôt avec une autre German Suplex ! Un, deux, toujours pas ! Il tente un Roundhouse Kick qui est esquivé par Scurll, ce dernier rente un Superkick ! Quoi !? Son ennemi lui attrape la cheville et tente un Ankle Lock ! Non ! Une roulade de Marty envoie le mari d’Angelina Love contre le coin, celui-ci titube et se mange un autre Chop Block de l’ennemi, qui lui attrape la jambe et la tords à l’aise d’un Dragon Screw ! Que va-t-il-faire !? Oh ! MODIFIED INDIAN DEATH LOCK ! Le prédateur serre les dents, mais il finit par ramper jusqu’aux cordes et par se sauver la vie ! Très frustré, « The Villain » fonce sur son rival qui baisse la troisième corde pour l’envoyer à l’extérieur ! C’est un semi succès, puisque le british finit sur l’apron du ring, hein !? Davey lui porte un coup de la guillotine et il enchaîne… SUN SET FLIP POWERBOMB VERS L’EXTERIEUR ! Richards remonte sur le ring et demande à l’arbitre de compter… Un, deux, trois, quatre, cinq… Le personnage que la foule adore détester se relève un peu groggy… Six… Sept… Huit… Il remonte sur le ring au plus grand damne de l’étatsunien !

Très frustré, ce dernier profite qu’il soit au sol pour lui donner de nombreux coups de pieds et… oh ! Malin, le leader du BC pousse son ennemi contre l’arbitre qui semble un peu dans les vapes ! Le vilain qui n’a jamais aussi bien porté son nom en profite ! LOW BLOW ! Il profite de cette ouverture et enchaîne presque aussitôt avec un autre Dragon Screw suivit d’une Figure Four Leglock ! Le fauve serre les dents et réussit à retourner la prise, ce qui oblige Scurll à la soumission ! Remonté comme jamais, Richards frappe son opposant avec de nombreux coups d’avant-bras, puis il tente un kick ! Non ! Le Top Heel lui attrape la jambe et place un énième Dragon Screw avant d’enchaîner aussitôt… SWINGING DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement ! Plutôt que de ruminer cet échec, le natif de Littleport tente une autre prise en quatre, mais c’est contré en petit paquet… Un, deux, Marty se dégage et attrape la jambe de l’ennemi pour le bloquer dans un Single Leg Boston Crab ! Le bougre fait preuve d’un grand courage et il arrive à attraper les cordes ! Il place ensuite un énorme coup de coude sur le local de l’épreuve avant d’enchaîner ! INVERTED SUPLEX ! Il ne lâche pas la prise, que va-t-il faire !? DRAGON SLEEPER ! Oh ! Le brun semble totalement désarmé, il agite les mains et finit par attraper le t-shirt de monsieur l’arbitre… Qu’il pousse contre le porteur de la prise ! Celui-ci est obligé de lâcher et il engueule même l’officiel ! C’est une ouverture pour le méchant qui place un Superkick dans le tibias de son Némésis qui tombe à genoux… OH ! SUPERKICK EN PLEINE FACE ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Très agacé, le saxon recule un peu et part pour un autre Superkick, cette fois-ci l’ennemi lui attrape le pied et le fait tourner afin de lui attraper le dos, mais que va-t-il faire !? DELAYED DRAGON SUPLEX ! Ça a été terriblement violent et comme si ça ne suffisait pas, le loup américain relève sa proie pour mieux le détruire ! SITOUT POWERBOMB ! Un, deux, tr… ROPE BREAK ! Il vient de se sauver la vie et Richards fait la grimace !

Frustré au possible, l’ancien champion de la ROH monte sur la troisième corde, il boitille, mais cela ne l’empêche pas de sauter ! 450° SPLASH ! C’est esquivé, il retombe sur ses pieds… Oh ! Il a mal à sa jambe blessé et fait la grimace, son ennemi en profite pour placer un Chop Block plutôt stiff et enchaîner aussitôt avec un autre Single Leg Boston Crab ! Oh ! Tout en portant cette soumission, l’anti-héros en profite pour défaire le lasser d’une des bottes de l’adversaire, il y arrive, mais cette distraction permet à son adversaire d’attraper les cordes et donc de se sauver ! Marty essaie de placer son ennemi sur ses épaules, mais il a trop mal au dos et l’ennemi passe derrière lui ! GERMAN SUPLEX ! Non ! Scurll retombe sur ses pieds ! Oh ! Superkick dans la jambe de l’ennemi, que fait-il !? Sans que l’arbitre ne le voit, il passe la petite cordelette autour du cou du loup et en profite pour placer sa Crossface Chickenwing… Richards qui étouffe, ne tarde pas à tourner de l’œil ! L’arbitre est obligé de sonner la cloche ! TKO pour le leader du Barber Club !

Vainqueur : Marty Scurll.

***

Scurll lance son lacet dans la foule pour ne pas que l’arbitre ne le grille, puis il prend le micron, il dit que depuis la création de la WBW il a affronté ce qui se fait soit disant de mieux dans le monde de la lutte professionnelle ! Jeff Hardy, Matt Hardy, Akira Tozawa, Davey Richards, il a même été à deux doigts de faire abandonner ce fils de la plage de Prince Devitt… Il affirme qu’il n’a pas envie d’attendre une minute de plus et qu’il veut être intégré au Main Event ! Il ne bougera pas, tant que la direction de la WBW portera ses couilles ! Il veut qu’on arrête de désavantager son clan et qu’on accepte le fait qu’il soit le meilleur lutteur de sa fédération… Oui, il n’est pas tout lisse comme un Johnny Gargano, il n’est pas non plus aussi jolie qu’une Becky Lynch, mais il a cent fois plus de talent que n’importe lequel des gars de ce vestiaire ! Il n’a peur de personne ! Pas même du Chairman qu’il a détruit il y a maintenant un mois… Hein !? Quoi !? C’est musique !? OMG ! C’EST NIGEL MCGUINESS ! Il avance vers le ring d’un pas décidé, en avançant il enlève la veste de son costard et relève ses manches ! HOLLY SHIT ! Les deux anglais commencent à se mettre sur la gueule sous les acclamations d’un public ravis, le Chairman est dominé, il est envoyé dans les cordes… NOOOON ! IL REVIENT AVEC SA TRADITIONNELLE LARIAT ! Cela pousse le vilain fatigué à quitter le ring ! Le patron de la WBW récupère alors son micro pour dire que Scurll a fait une terrible erreur, que maintenant il va faire de sa vie à la WBW un cauchemar ! Qu’il va lui faire vivre l’enfer jusqu’à ce qu’il ravale sa putain de fierté et s’excuse devant tous les citoyens de sa majesté ! Ce segment se termine avec un duel de regard entre les deux hommes…

***

WBW Grand Championship :
Claudio Castagnoli © vs. El Generico


Dès que la cloche sonne El Generico envoie Castagnoli à l’extérieur grâce à une Cactus Clothesline avant de lui sauter dessus avec un magnifique Suicide Dive ! Il commence à relever le champion, qui répond avec un Jawbreaker et essaie de le balancer contre les escaliers… Quoi !? L’homme masqué saute sur les marches et contre-attaque aussitôt avec un Diving Moonsault ! Il tente ensuite d’en finir en portant son Brainbuster, heureusement le champion se sauve in-extremis et pousse violemment son challenger contre l’apron du ring, il répète l’opération à quelques fois avant d’enchaîner avec une Powerbomb !? Non ! C’est contré en Hurricanrana par le québécois qui balance le chauve sur le ring avant de bondir sur la troisième corde ! Diving Crossbody !? Non ! L’ennemi l’attrape en plein vol et lui assène un Tilt-a-Whirl Backbreaker suivit d’une Gutwrench Suplex ! Un, deux… et simplement deux ! Le leader de la BDK grogne un peu et attend que le voltigeur soit à quatre pattes et l’écrase avec un Double Foot Stomps ! Il l’emprisonne ensuite dans un Torture Rack, mais contre toutes attentes, le nord-américain résiste et parvient même à se dégage et à se projeter dans les cordes ! Running Lariat !? Esquivée et contrée en German Suplex par le Swiss Superman qui se dépêche de placer sa « proie » sur la troisième corde… Superplex !? Non ! Le favori de la foule résiste et répond en lui mettant quelques patates et il parvient même à contrer ! Wow ! SUPER YOSHI-TONIC ! C’est magnifique ! Quel retournement de situation… Un, deux, tr… Dégagement du Heel sous les huées du public !

Claudio roule hors du ring pour essayer de reprendre son souffle, hélas El Generico ne le laisse pas respirer et l’écrase avec un Running Sommersault Senton ! Il essaie une nouvelle fois de mettre fin à l’affrontement à l’aide de son Brainbuster, c’est contré par le WBW Grand Champion qui le lance sur l’apron du ring, il monte sur celui-ci et rebondit sur les cordes ! Arabian Press !? Non ! L’adversaire l’intercepter en plein saut et… TOMBSTONE PILEDRIVER ! HOLLY SHIT ! Son opposant le ramène sur le ring et enchaîne aussitôt… RICOLA BOMB ! It’s Over ! It’s Over ! Un, deux, tr… Dégagement ! Même Claudio n’y croit pas ses yeux, il relève son rival et fait le signe de la fin ! Gotch Style… Non ! Surpassement ! L’helvète retombe sur ses pieds et il revient à l’assaut, sa Lariat est esquivée par le canadien qui lui saisit le dos, HALF AND HALF SUPLEX ! Castagnoli se relève difficilement en s’aidant du coin, c’est une très mauvaise idée ! Generico puise dans ses dernières forces et déroule son arsenal ! HELLUVA KICK SUIVIT D’UNE EXPLODER SUPLEX ! Quel rythme de dingue… L’ami des enfants finit par s’effondrer sur l’homme qu’il vient de maltraiter… Un, deux, tr... Le superman suisse de dégage in-extremis ! Quel match hors du commun ! La foule commence déjà à chanter des « This is Awesome » alors que le Generic Luchador relève son Némésis et place son Brainbuster… NO ! Le Heel le pousse violemment dans les cordes et le soulève… SWISS DEATH !

Il veut faire le tomber, mais le lutteur de la FSP roule sur l’apron du ring et se relève en s’aidant des cordes, le méchant lui fonce dessus, mais se mange un Back Body Drop et finit à l’extérieur ! El Generico fonce maintenant dans les cordes… Springboard Sommersault Senton… NON !? Castagnoli l’attrape en plein vol et le soulève… POWERBOMB SUR LA TABLE DES COMMENTATEURS ! Il vient de tuer l’étranger ! Il vient de le tuer ! En sueur, Castagnoli se dirige vers le ringside et s’adresse à des gosses qui viennent de l’orphelinat d’El Generico il gueule : « This is Your Heroe ? THIS is Your Heroe ? Look at Him ! » Il place finalement le faux mexicain sur ses épaules et le ramène sur le terrain, il veut le faire tourner, sans doute pour un Powerslam, mais c’est contré… Tornado DDT ! Le Face a fait ça de façon instinctive, il n’a toujours pas récupéré et se relève contre le coin ! Castagnoli lui fonce dessus et il l’intercepte en pleine course ! EXPLODER SUPLEX CONTRE LE COIN ! Les deux hommes restent au sol et l’arbitre commence donc le double compte ! Un, deux, trois, quatre, cinq, six, El Generico se relève non sans quelques difficultés, sept, huit, neuf… Castagnoli est également debout ! Ce sont de vrais guerriers ! Claudio fonce et tente une Running Clothesline, esquivé… Half and Half Suplex !? Non ! Il a trop mal au dos et n’arrive pas à terminer son mouvement, évidemment le membre de la Bruderschaft des Kreuzes en profite, il le frappe avec un énorme coup de coude dans la tempe et pousse le challenger dans les cordes avant de l’arrêter en pleine course ! Bicycle Kick ! Il enchaîne… RICOLA BOMB ! Quoi !? Ce n’est pas terminé !? Il enchaîne… DEUXIEME RICOLA BOMB ! Qu’est-ce qu’est-ce que !? Il n’a pas terminé… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Un, deux, tr… Le héros de Tijuana a un pied sous les cordes ! Castagnoli n’y croit pas ses yeux, il engueule l’arbitre et se retourne vers le québécois… Quoi !? SMALL PACKAGE ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le champion a eu peur ! Très peur ! Il sort du petit paquet en tenant l’ennemi et répond aussitôt… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Un, deux, trois !

Vainqueur et toujours champion : Claudio Castagnoli.


***

Après le combat Claudio Castagnoli qui est quand même bien fatigué, relève son ennemi et oh... Il lui arrache son masque ! Il lui enlève son masque, le challenger est obligé de cacher son visage sous ses bras alors que la foule conspue littéralement le WBW Grand Champion qui enfile le masque de son adversaire et va narguer les gamins de l'orphelinat avec avant de repartir dans les coulisses avec sa ceinture.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ PPV    Ven 28 Avr - 19:31

INTERNATIONAL PRO WRESTLING DAY
Pay Per View - 14/03/17 -Wembley Arena, London



Fatal Four Way Match :
Bayley vs. Becky Lynch vs. Charlotte Flair vs. Sasha Banks


Le premier match de cette soirée exceptionnelle commence et Bayley gentille comme tout tend sa main en direction de Charlotte qui fait mine de vouloir la lui serrer, mais qui finit par lui attraper le poignet et par la balance par-dessus la troisième corde ! Fière de son coup la blonde se retourne et se mange alors un Double Dropkick des deux autres participantes qui vengent ainsi leur amie naïve. Becky prend de l’élan, elle est surprise par un Back Body Drop porté par la Flair qui voit que la rouquine s’est rattrapée sur l’apron du ring et qui enchaîne donc aussitôt… SUN SET FLIP POWERBOMB VERS L’EXTERIEUR ! Alors que l’assaillante se relève sous les sifflets du public anglais, Sasha elle, en profite pour prendre de la vitesse ! SUICIDE DIVE ! Quoi !? La Première Dame du Bullet Club pousse la pauvre Bayley dans la trajectoire de Banks qui la percute de plein fouet et qui se relève presque désolée… L’ennemie en profite pour placer un Superkick et prendre de la hauteur… OMG ! DIVING MOONSAULT VERS L’EXTERIEUR ! Elle écrase littéralement ses trois rivales ! Après quelques secondes, elle envoie « The Huggable One » dans le ring et monte sur la troisième corde, Lynch et revient pour lui attraper la jambe et la bloquer, cette diversion permet à son ennemie de la rejoindre et de contre-attaquer ! SUPER HURRICANRANA ! Elle se relève un peu sonnée et se fait écraser par un Diving Crossbody de l’afro-américaine qui tente le premier tomber de ce combat… Un, deux, simplement deux ! La ‘nouvelle arrivante’ se prend quelques coups d’avant-bras de la guerrière celte qui parvient à la faire reculer et tente finalement un Roundhouse Kick qui est esquivée par The Boss qui passe dans son dos… OH ! DOUBLE KNEE BACKBREAKER ! C’EST SUIVIT DU BANK STATEMENT !

La star de la WBW ne lâche rien, elle rampe difficilement jusqu’aux cordes et se sauve la vie en les attrapant… Cela agace la Free Agent aux cheveux roses qui repart à l’assaut et se prend un Flapjack de l’européenne, qui l’attrape rapidement… T-BONE SUPLEX !! Quoi !? Elle place un ponté et fait directement le tomber… Un, deux… DIVING MOONSAULT DE CHARLOTTE ! Elle écrase la rousse et revient dans la partie, elle se projette dans les cordes pour porter sa Natural Selection sur la locale, fort heureusement Bayley l’attrape en pleine course… BELLY-TO-BAYLEY ! Un, deux, tr… Banks brise le tomber ! Les deux rivales se relèvent et elles s’échangent des coups plus violents les uns que les autres, jusqu’à ce que l’ancienne Davina Rose ne tente une Short-Arm Clothesline, c’est esquivé par son opposante qui passe dans son dos ! BACKSTABBER + BANK STATEMENT ! Elle tente de faire abandonner la chouchoute des enfants… Quoi !? NATURAL SELECTION DE CHARLOTTE SUR BAYLEY ! Elle esquive ensuite une Clothesline de Sasha très en colère et lui ceinture le dos… GERMAN SUPLEX ! La bougresse apparemment blessée roule à l’extérieur… Quel match de folie ! Pas une seule seconde de répit pour ces compétitrices hors pair ! MISSILE DROPKICK DE LYNCH ! Elle aussi refait une entrée fracassante, elle tente de relever Charlotte qui la surprend en la plaçant sur ses épaules… Non ! Becky se dégage, elle pousse la blondasse sur Bayley qui lui porte un énorme Superkick ! Oh ! Elle veut faire la même chose à l’élève de Prince Devitt qui la pousse dans les cordes et l’attrape… T-BONE SUPLEX ! Et maintenant le… DIS ARM HER ! Elle est bloquée… Elle abandonne alors que Banks était en train de remonter sur le ring !

Vainqueur : Becky Lynch.

***

Les jeunes femmes se prennent dans les bras, puis elles laissent Becky Lynch savourer sa victoire, cette dernière mime une ceinture autour de ses hanches, elle monte sur la troisième corde pour communier avec son public, malheureusement Austin Aries arrive dans son dos comme une furie et il la fait redescendre manu-militari avant d’enchaîner avec un IED ! Il veut placer son Brainbuster, mais Bobby Roode fait son entrée sous les applaudissements, il pousse assez violemment le co-leader du Barber Club qui le dévisage… Hein !? Les deux hommes se sourient et se prennent dans les bras ! La star de la défunte RAVEN place alors la rousse sur ses épaules… ROODE BOMB ! A-Double la relève et enchaîne… BRAINBUSTER ! Le public hue les Dirty Heels qui ne portent pas ce nom pour rien, Robert rigole et il roue la rouquine de coups de pieds… Comment !? Austin fait signe à l’arbitre de débuter le match et de sonner la cloche ! Mais l’invité ne l’entend pas…

***

Single Match :
Austin Aries vs. Bobby Roode


L’ancien champion de la TNA fait rouler la rouquine à l’extérieur du ring et il ne voit pas AA arriver derrière lui… PETIT PAQUET ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le canadien se remet debout et il n’y croit pas ses pieds, il insulte son vieil ami qui semble un peu désolé et tend une main dans sa direction… Il accepte de la serrer !? Hein ? Les deux tentent de mettre un coup de pied à l’autre et les deux attrapent la jambe de l’adversaire, ils sautillent à pied joins et comptes jusqu’à trois pour lâcher au même moment… Oui ! C’est fait ! Mais Bobby se dépêche de mettre un coup de tête à son opposant et il tente un Impaler DDT ! C’est contré par Aries qui se dégage et revient avec une Rolling Elbow ! Non ! Il est accueilli par un coup de pied dans le ventre ! C’est suivi par une Snap Suplex et une Elbow Drop ! Un, deux… Dégagement ! Il regarde le brun au sol et écarte les bras en gueulant : « GLORIOUS ! » Evidemment le public réagit en cœur, mais ce petit intermède permet à son adversaire de se relever et de lui foncer dessus, celui-ci enchaîne les coups d’avant-bras avant de retenter un Rolling Elbow, il est une nouvelle fois intercepté par l’ennemi qui ce coup-ci le place sur ses épaules, heureusement le champion des internets gigote et parvient à contrer… CRUCIFIX DRIVER ! Un, deux, tr… Dégagement ! Très frustré, A-Double pousse l’ex-membre des Beer Money contre un coin et enchaîne avec un Corner Dropkick ! Il veut répéter l’opération, cependant le même coup marche rarement deux fois sur un grand lutteur et celui-ci l’intercepte en pleine course… SPINNING SPINEBUSTER ! Un, deux, dégagement !

Il veut en finir avec une Powerbomb, mais c’est contré en une Hurricanrana qui le projette contre le coin ! Running Dropkick !? Non ! Surpassement ! Il passe par-dessus la troisième corde, mais se rattrape sur l’apron du ring et place un coup de la guillotine sur l’invité avant de monter sur le coin… MISSILE DROPKICK ! Il fait le signe de la fin et tente son Brainbuster… Non ! Roode passe dans son dos et… GERMAN SUPLEX ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Il se place donc dans un coin et… Spear !? Quoi ? Il se fait bloquer dans un Headlock et l’américain enchaîne aussitôt… HORN OF ARIES ! Le canadien parvient à se libérer en attrapant les cordes et il surprend même l’ennemi en lui mettant les doigts dans les yeux et en le décapitant avec une Lariat assez stiff ! Robert amène maintenant sa « proie » sur la troisième corde et il tente une Roode Bomb depuis cette hauteur, malheureusement pour lui l’ennemi se dégage et contre… SUPER HURRICANRANA ! Aries reprend rapidement de la hauteur et saute… 450° SPLASH ! Non ! Esquivé ! Il fait une roulade et revient en courant vers Bobby qui l’intercepte en pleine course… ROODE BOMB ! Un, deux, tr… Nooooon ! Toujours pas ! Il relève Austin et tente de lui porter un Impaler DDT, mais ce dernier le pousse vers l’arbitre qui trébuche ! « The Greatest Man Than Ever Lived » en profite pour placer un énorme Low Blow et enchaîner… BRAINBUSTER ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Austin Aries célèbre sa victoire sous les huées du public et Bobby Roode ne tarde pas à se relever, celui-ci vient plaquer son front contre celui du Cruiserweight qui n’a pas peur et ne recule pas… Quoi !? Ils se prennent dans les bras ! Le champion des internets roule hors du ring et va chercher un T-Shirt du Barber Club qu’il donne à son ancien partenaire des Dirty Heels… Celui-ci hésite… Puis l’enfile sous les sifflets !

***

Après une courte page de pub on entend un DONG… puis un autre… La foule explose ! C’est The Undertaker ! Oui ! Une immense silhouette s’avance dans la brume et la pénombre, son visage est en partie dissimulé par son grand chapeau… La foule l’acclame ! Certains font même mine de se prosterner, mais quand les lumières se rallument on se rend compte que le Taker n’est autre que Colin Delaney posé sur les épaules de son ami et partenaire James Ellsworth ! La foule réagit assez mal et les empêches de prendre la parole… Soudain la musique de Sheamus se fait entendre, celui-ci dit qu’ils n’auraient jamais dû se moquer du public et de la légende du Deadman, Delaney répond que c’était le seul moyen qu’ils avaient pour passer dans le… OH ! BROGUE KICK DE L’IRLANDAIS ! Il vise la tête de James qui tombe en arrière et emporte son pote dans sa chute ! C’est une Electric Chair ! L’irlandais attrape ensuite le « cerveau » du duo et enchaîne… CRUCIFIX POWERBOMB !

***

Tag Team Match :
The Jung Dragons (Jimmy Wang Yang & Kaz Hayashi) vs. The Three Counts (Shane Helms & Shannon Moore)


La cloche sonne et c'est Shane Helms qui débute face à Jimmy Wang. Les chants "Hurricane ! Hurricane ! Hurricane !" se font entendre, Shane Helms fronce les sourcils et regarde la foule avant de faire un "non" très rapide de la tête. Il se met aussitôt à danser, comme pour impressionner Jimmy Wang. L'Asian Redneck semble dubitatif et met rapidement Helms au sol après quelques kicks suivis d'un Bodyslam. Jimmy Wang danse avant de grimper dans le coin et de lancer un "Yeeeha" qui lui vaut une sacrée pop ! Jimmy Wang commence à se battre un peu plus sérieusement, mais c'est de courte durée, Helms lui retourne le bras, Wang s'en sort en faisant carrément une pirouette suivie d'un Hurricanrana, Helms se retrouve dans son coin et fait le tag à Shannon Moore ! Ce dernier prend le dessus sur Jimmy Wang qui le met à terre avec un Springboard Crossbody. Mais Shannon Moore l'envoi au sol et fait un Taunt ! Il va hors du ring chercher un micro et veut commencer à chanter avec Shane Helms, mais Kaz Hayashi est entré dans le ring tandis que Wang est déjà debout et ils mettent rapidement Three Count au sol avec un double lariat ! Kaz Hayashi entre en jeu et domine de la tête et des épaules le pauvre Shannon Moore, ce dernier cherche son partenaire, mais ce dernier est loin et en plus il est occupé à expliquer aux fans du premier rang qu'il n'est pas Hurricane. Shane Helms revient sur l'apron, voyant son partenaire en détresse ! Le tag est fait, le match s'emballe, Helms est en feu. Il domine Kaz Hayashi ! Lui et Shannon Moore sont prêts à en finir, mais Jimmy Wang rentre dans le ring et esquive un double lariat des Three Count, il va dans le coin, Springboard Moonsault ! Esquivé par Helms et Moore ! Ce dernier jette Wang hors du ring. Three Count portent aussitôt un Wheelbarrow Facebuster sur Kaz Hayashi ! Shane Helms se couche sur le Japonais et donne la victoire à Three Count ! La foule donne de la voix !

Vainqueurs : The Three Count.

***


Après le match, Shannon Moore et Shane Helms prennent le micro, ils expliquent qu'ils défient n'importe qui de venir répondre à leur open challenge de danse ! Et c'est Fandango qui débarque ! Ce dernier arrive tandis que la foule chante sa musique ! Le bonhomme rentre dans le ring et prend la parole, il dit qu'il a entendu parler de danse, il savait donc qu'il devait répondre à cet open challenge. Il est donc prêt à défier Shannon Moore et Hurricane. Shane Helms s'énerve et dit qu'il n'est pas Hurricane ! Fandango dit qu'il s'en fiche et qu'ils vont maintenant être humiliés, par lui, FAAAAN-DAAAAAN-G... Une musique vient de couper Fandango, c'est No Way Jose ! Ce dernier arrive avec un large sourire et grimpe dans le ring, il commence à parler en disant qu'il a l'air d'y avoir de l'agitation dans l'air. Il poursuit en disant qu'il n'y aura pas de fête sans No Way Jose ! Here we go ! Ils s'apprêtent à danser, mais voici venir Super Soviet Soldier ! Le membre du Dr Cube's Posse a la tête des mauvais jours et il arrive rapidement dans le ring, tout le monde le regarde d'un air méfiant. Il porte un micro à sa bouche et dit très brièvement qu'il est là pour arrêter cette comédie stupide, il laisse alors tomber le micro avant... D'être interrompu à son tour ! Santino Marella ! Ce dernier arrive micro en main, il dit qu'il est ravi de voir ses amis présents ! Il se réjouit de voir Shane Helms et surtout son ancien partenaire, Vladimir Kozlov ! Ce dernier tente de parler mais à chaque fois, Marella le coupe et dit qu'il est certain que son partenaire est très heureux de le revoir ! Marella demande à ce qu'on lance la musique ! Mais un groupe débarque ! C'est le Dr Cube's Posse, mené par le scientifique maléfique, il est accompagné de Jay Musashi, Silverback, Teddy Hart, Tyson Kidd, Kikutaro, Kimber Lee et Hangman Page ! Le Dr Cube's Posse grimpe dans le ring et tabasse tout le monde sous le regard impassible de Super Soviet Soldier. Finalement, une fois tout le monde KO, Dr Cube et ses alliés repartent sous les huées, laisse une nouvelle fois le KO derrière eux.

***

Après ce massacre, Chris Jericho débarque dans l’arène, il regarde les danseurs se faire évacuer avec mépris et esquisse un petit sourire en entrant dans le ring. Il dit qu’apparemment il ne reste plus grand monde dans les coulisses de la WBW et qu’il est sûr que personne n’aura l’audace ou la folie de venir répondre à son Open Challenge ! Il se prépare donc à repartir quand soudain… BOOYAKA BOOYAKA ! Rey Mysterio arrive ! Il veut remettre le couvert et essayer de remporter une deuxième victoire sur le canadien.

***

Single Match :
Chris Jericho vs. Rey Mysterio, Jr.


Chris pose sa main sur la tête de Rey² et le repousse rapidement avant de tenter une Clothesline, malheureusement pour lui, le mexicain esquive, prend de la vitesse et l’envoie dans les cordes avec un Tilt-a-Whirl Headscissors ! 619 !? Non ! C’est trop tôt ! Jericho se baisse et roule à l’extérieur du ring, mais cela n’arrête pas son adversaire qui reprend de l’élan et bondit… Springboard Sommersault Senton !? Non ! C’est esquivé ! Oh ! La légende masquée parvient à retomber miraculeusement sur ses pieds, mais elle est balancée extrêmement violemment contre la barricade, puis contre les escaliers en fer avant de se manger une énorme Back Suplex contre l’apron du ring ! Le canadien ramène son rival sur le ring et tente un tomber… Un, deux, simplement deux ! Il se relève… Lionsault !? Non ! C’est esquivé ! Il retombe sur ses pieds alors que Mysterio essaie de le surprendre avec un Wheelbarrow Bulldog… Non ! C’est contré ! GERMAN SUPLEX ! Il regarde l’hispanique avec un grand sourire moqueur et lui donne quelques coups de pieds dans le dos avant de le relever et de tenter une autre souplesse arrière ! Quoi !? Le Luchador retombe sur ses pieds, il porte un Dropkick dans le cul de Y2J qui tombe entre les cordes et il se projette dans les cordes… TILT-A-WHIRL TORTURE RACK ! Quoi !? Il ne lâche pas le dos du voltigeur et l’envoie valser… GERMAN SUPLEX ! Le bougre roule et se relève… Codebreaker !? Non ! Le natif de San Diego le repousse et place une Enzuigiri avant d’enchaîner avec une Hurricanrana qui envoie le Heel entre les cordes… 619 ! CETTE FOIS-CI C’EST PLACE ! Le lutteur de la LOW en profite et bondit… WEST COAST POP !? DROPKICK DE JERICHO ! Il vient de se sauver la vie et il rampe sur son pire adversaire… Un, deux, tr… Simplement deux !

The King of Bling Bling tente un Wall of Jericho… C’est renversé en petit paquet… Un, deux, dégagement ! Il repousse Rey-Rey dans les cordes et celui-ci prend de la vitesse ! Erreur Fatale ! TILT-A-WHIRL TORNADO DDT ! Au lieu de tenter directement le tomber, le Cruiserweight bondit sur le coin… SPLIT LEGGED MOONSAULT ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il attend que le canadien se relève et il le pousse entre les cordes avant de repartir pour un 619… Quoi !? Il se fait intercepter en pleine course… POP UP POWERBOMB DE JERICHO ! Serait-ce un hommage au champion de la MWA ? Peut-être ! Pour rappel, les deux hommes ont été meilleurs amis ! Chris enchaîne alors rapidement… LIONSAULT ! Un, deux, tr… Rope Break ! Chris Jericho gueule à sa proie de se relever et il part pour un Codebreaker… Non ! C’est repoussé ! Rey se projette dans les cordes, il bondit sur celles-ci… Springboard Headbutt ! Il se dépêche de prendre de la hauteur, malheureusement son ennemi le rejoint et tente une Superplex… Non ! Il se débat… SUN SET FLIP POWERBOMB ! Un, deux, Jericho attrape les cordes et se sauve lui aussi grâce à elles ! Il se relève en titubant… Oh ! Il est envoyé dans les cordes et se mange un 619 ! Il va partir en West Coast Pop, mais oh… Alexa Bliss sort de nulle part et elle lui retient la jambe ! Il lui met un kick avant de sauter… Diving… non ! CODEBREAKER ! Il bloque maintenant le « nain » avec un Wall of Jericho… Il abandonne !

Vainqueur : Chris Jericho.

***

Après le combat Chris Jericho reprend le micro pour dire qu’il vient de se venger de la défaite qu’il a subi il y a seulement quelques secondes et qu’il a prouvé qu’il a une nouvelle fois prouvé qu’il était « The Best in the World in What He Do » le public le hue, mais lui rappelle qu’il va bientôt participer au tournoi du King of Wrestling et que bientôt les spectateurs n’auront d’autres choix que de reconnaître son règne, son règne sur le Business de la lutte professionnelle et sur ces autres microbes qui osent le côtoyer.

***

Triple Threat Match :
AJ Styles vs. Christopher Daniels vs. Samoa Joe


Les trois hommes se font face dans le ring. La foule entame alors un chant "TNA! TNA! TNA!" qui fait légèrement sourire Styles & Joe alors que Daniels leur dit que la TNA est morte! L'arbitre sonne la cloche et Chris Daniels sort rapidement faisant signe à ses deux adversaires de se battre entre eux. Il s'accoude à la barrière de sécurité et attend que ça se passe. Dans le ring Styles & Joe se regardent , AJ hausse les épaules et c'est le premier contact. Joe repousse assez facilement AJ dans un coin avant de faire un clean break. Les deux lutteurs se replacent, on est reparti. Contact, une fois de plus Joe pousse Styles dans un coin mais ce dernier parvient à retourner la situation juste avant de toucher le coin, c'est donc le Samoan qui est dos au mur sur ce coup. Styles sourit, ils se replacent, troisième contact. AJ passe derrière Joe et le ceinture, Samoa cherche une solution et parvient à envoyer AJ au tapis avec un croque en jambe. Chris Daniels profite alors que les deux soit à peine au sol pour vite remonter et mettre des stomps sur ses deux adversaires en se faisant copieusement huer. Il taunt alors la foule disant qu'il est le plus intelligent des trois mais AJ & Joe se relèvent derrière, Daniels ne va pas aimer la vue en se retournant. Il se retourne et se mange un combe chop/kick qui l'envoi au sol. Il roule rapidement dehors en se tenant le torse alors que Styles enchaine rapidement avec une prise de tête sur Joe. Joe le propulse dans les cordes et lui met un coup d'épaule qui fait tomber le lutteur de la RPW au tapis. Joe s'élance dans les cordes, il passe au dessus de Styles qui s'est couché, AJ lui saute maintenant au dessus et le reçoit avec un magnifique dropkick qui fait chuter le représentant de la FSP ! Styles ne voit pas Daniels revenir derrière lui et il se prend un coup d'avant bras dans la nuque l'envoyant au sol! Le coup était puissant. Daniels enchaine maintenant des elbows drop sur Joe puis sur AJ maintenant. Daniels est frustré et fait passer ça sur ses adversaires. Il relève AJ, snap suplex parfaitement porté! Il voit Joe tenter de se remettre debout et va donc le marteler de stomp pour le garder parterre.

Il revient vers AJ mais cette fois Daniels se fait enchainer de kicks/punch/elbow, reverse back hand chop, front plex! Aj voit Samoa Joe se relever dans le coin, il charge mais mange un urinage des familles! Daniels se relève dans le coin opposé, Joe le charge, back elbow, spin kick dans la tempe! Daniels tombe assis. Joe frotte maintenant sa botte sur le visage du Fallen Angel. Il prend de l'élan, face wash! Il reprend de l'élan, 2e face wash! Il a presque décrocher la tête de Chris Daniels. Styles est debout dans l'autre coin, Joe veut lui faire subir le même sort, il le charge mais Styles esquive en passant sur l'apron alors que Joe s'est tapé dos premier dans le coin, AJ prend de la hauteur, forearm smash à l'arrière de la tête de Joe! Samoa Joe a chuté lourdement. Chris Daniels arrive en courant vers AJ et le surprend, running STO! Daniels prend soin de pousser Samoa Joe dehors. Il relève maintenant Styles qui se débat avec des punchs dans les abdos mais Daniels le calme avec un coup de genou en pleine face! On peut voir des gouttes de sang tomber sur le ring. Daniels tente une suplex mais AJ lui passe derrière, il veut partir pour une german mais Daniels contre avec un coup de coude et on peut que Styles saigne du nez. Chris Daniels repasse derrière, il pousse AJ comme une espèce de rainmaker mais lui porte un Malenko Kick! 1...2... Dégagement du Phenomenal! Daniels reste à genoux et demande à l'arbitre de compter plus vite, il se fait alors prendre dans un crossface!! AJ l'a surpris! Daniels est assez loin des cordes mais parvient tout de même à les atteindre. AJ est obligé de lâcher. Samoa Joe attrape alors Daniels par la tête et le titre violemment dehors!! Il le relève et le balance dans les barricades! Dans les escaliers maintenant! Le leader des Takemikazuchi est énervé! Il attrape le lutteur de la WBW par les jambes alors qu'il est au sol, lui fait faire un tour et l'éclate contre les barricades! Le choc a été violent!

Joe regarde alors en direction du ring. AJ ne semble pas effrayé et demande au Samoan de se pointer. Joe est dans le ring et Styles attaque direct mais Joe le repousse, AJ revient en courant mais se prend la botte de Samoa Joe dans la face! Joe prend de l'élan, running senton qui écrase Styles qui se met en position assise. Kick de joe dans son torse pour le couché, running senton une deuxième fois! Samoa Joe relève maintenant AJ, powerbomb!! 1...2... Dégagement de Styles mais Joe enchaine direct avec un STF! Styles est en grosse galère, il est presque aux cordes mais Joe transitionne en Crossface! AJ attrape tout de même les cordes. Joe lâche la prise et tire AJ vers le centre du ring par le pied dans arrive Daniels derrière lui et lui met un coup derrière la tête. Joe se retourne comme s'il venait de se faire piquer par un moustique. Daniels prend peur et sort vite du ring. Joe lui dit que s'il revient, il le tue. Il revient vers Styles, kick up rana!! AJ a surpris Joe. Joe se relève vite, il charge AJ qui esquive, pelé kick!! Samoa Joe est sonné au centre du ring alors que Daniels remonte. AJ et lui sont chacun dans un coin, ils se regardent, puis foncent à deux sur Joe, high/low!! Comme à l'époque! Chris Daniels serre alors Styles dans ses bras et lorsqu'il veut lui tourner le dos AJ l'attrape en position de Styles Clash! Daniels soulève AJ et le pousse en avant, palm strike de Daniels sur AJ qui vient de se faire sonner. Daniels porte son attention sur Joe qui essaye de se relever, il le place en position de Angel Wings mais le contre et lui porte une énorme German suplex mais Daniels est retombé sur ses pieds!! WOW! Phenomenal forearm de Styles sur Joe qui tombe! Daniels enchaine, BME!! Daniels tente le tombé! 1...2... AJ vient l'empêcher de gagner, il relève, le place en Styles Clash, Chris Daniels le repousse, il court vers AJ qui l'esquive, pelé kick!!! Styles place de nouveau Daniels en position... STYLES CLASH!! 1...2...3!!! AJ remporte le match!

Vainqueur : AJ Styles.

***

Bayley est en coulisse avec Johnny Saint, elle dit que selon elle, l’Opener a opposé les quatre meilleures lutteuses du moment, mais à ce moment-là KANA arrive et la regarde haut en bas avant de lui demander si elle n’a oublié personne… Bayley en vrai gentille, dit qu’elle a un immense respect pour KANA mais qu’en ce moment elle perd trop de temps avec les Real Legends of Wrestling pour vraiment être dans le Top 4… Cela ne semble pas beaucoup plaire à la nippone qui fixe l’américaine avant de tourner les talons, là on aperçoit un petit sourire mystérieux apparaître sur son visage.

***

FSP Lightweight Championship :
Kyle O’Reilly © vs. Davey Richards


Kyle tend sa main en direction de son ancien ami et mentor qui accepte, mais qui se set ensuite de cette accolade pour attirer le champion vers lui et lui assener une série de coups d’avant-bras ! Il veut continuer avec un coup de pied circulaire qui est esquivé par le rouquin qui contre-attaque aussitôt avec une série de kicks plus violents les uns que les autres, après quelques secondes, l’assaillant se projette dans les cordes, mais il est stoppé net par un Jumping High Knee de Davey qui veut placer une Snap Suplex, mais est contrée par le canadien qui passe dans dos et tente une German Suplex ! Non ! C’est transformé en petit paquet… Un, deux, dégagement ! Richards se relève très rapidement et saute à pieds joins ! Double Foot Stomps ! Il retente un tomber… En vain ! Face à ce nouvel échec, il se dépêche de prendre de la hauteur et est rapidement rejoint par son ennemi qui lui met quelques coups de têtes et tente une Superplex pour essayer de le ramener au sol ! Il résiste et saute ! Sun Set Flip Powerbomb !? Non ! O’Reilly s’accroche et… GUILLOTINE CHOKE ! L’américain n’abandonne pas, il fonce contre le coin pour écraser le dos de son bureau qui relâche un petit peu la pression ! Le loup en profite aussitôt… VERTICAL SUPLEX POWERBOMB ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Il fait le signe de la fin et part pour un Brainbuster, cependant en soulevant son opposant, il se mange un énorme coup de genou dans le crâne et est obligé de lâcher prise ! Le représentant de la FSP se dépêche alors d’enchaîner avec une série de coups dévastateurs et met finalement sa victime au sol avec un Axe Kick extrêmement stiff ! Un, deux, tr… Dégagement !

Il veut relever son adversaire qui le surprend avec un petit paquet… Un, deux… Il est envoyé dans les cordes par Davey qui lui fonce dessus à toute vitesse ! Running Kick ! Il n’attend pas une seule seconde et attrape le dos du roux… DRAGON SUPLEX ! Le membre de la BDK aimerait bien faire le tomber, mais le champion poids léger malin comme tout roule reprendre ses esprits à l’extérieur du ring. Fou de rage, le brun part dans les cordes et saute pour un Suicide Dive ! C’est esquivé ! Il s’écrase contre la barrière de sécurité et titube l’air groggy alors que son ancien élève l’attrape… HALF AND HALF SUPLEX A L’EXTERIEUR ! OMG ! Kyle remonte sur le ring et il laisse l’arbitre compter Richards à l’extérieur… Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept… Il remonte sur l’apron du ring sous les huées du public ! Le Face lui fonce dessus, mais il se mange un coup de la guillotine aussitôt suivit par un Missile Dropkick ! Il part pour le Brainbuster, mais c’est contré par son rival qui passe dans son dos et tente de l’avoir avec une German Suplex ! Non ! The American Wolf retombe sur ses pieds et il tente de placer une Dragon Suplex… Transformé en petit paquet… Non ! Le rouquin bloque son challenger ! KIMURA LOCK ! KIMURA LOCK ! Les deux sont au centre du ring… Richards ne veut pas abandonner, il essaie d’attraper les cordes, mais elles sont trop éloignées ! Au bout de quelques minutes, l’arbitre remarque que le représentant de la WBW est inconscient et il fait sonner la cloche pour donner la victoire au champion.

Vainqueur et Toujours Champion : Kyle O’Reilly.

***

WBW Tag Team Championship :
DIY (Johnny Gargano & Tommaso Ciampa) © vs. Steenerico (El Generico & Kevin Steen)


Tommaso Ciampa et Kevin Steen commencent ce combat sur les chapeaux de roues en s’échangeant des coups plus violents et bruyants les uns que les autres, après quelques secondes la moitié des champions par équipe parvient à prendre le dessus et tente donc une Discus Clothesline qui est anticipée par le québécois qui se baisse et place son ennemi sur ses épaules… Fireman’s Carry Slam !? Non ! Le sicilien retombe sur ses pieds ! Il reprend de la vitesse, mais le représentant de la MWA l’intercepte en pleine course… Pop-Up Powerbomb !? Non ! Hurricanrana ! Nôtre Universal Champion est envoyé à l’extérieur du ring et il se mange rapidement un Suicide Dive de l’adversaire qui en profite pour taper dans les mains de quelques spectateurs ravis… Oh ! Springboard Sommersault Senton d’El Generico qui vient écraser sur l’homme fort des DIY ! En voyant cela, Gargano se projette dans les cordes pour sauver son partenaire, mais il est stoppé net par un Dropkick du mexicain qui s’est dépêché de remonter sur le terrain ! Steen fait de même et il décapite le mari de Candice LeRae avec une Running Clothesline monumentale ! Ciampa prend de la hauteur et il saute sur les Steenerico ! Double Diving Clothesline ! Il prend ensuite de la vitesse… Tilt-a-Whirl Backbreaker de Kevin qui enchaîne aussitôt… GUTWRENCH POWERBOMB ! Serait-ce déjà terminé ? Il fait le premier tomber du combat… Un, deux, tr… Dégagement !

KO va faire le changement avec son meilleur ami qui part pour son Helluva Kick… Oh ! C’est esquivé in-extremis par Tommaso Ciampa qui saute dans son coin et qui fait le changement avec Johnny ! Dès lors on assiste à un véritable duel d’acrobaties entre nos deux protagonistes, spécialistes de la Lucha Libre, la star de la FSP commence à prendre l’avantage, il tente un Brainbuster, mais Gargano passe dans son dos et tente une German Suplex ! Non ! Le « faux » mexicain retombe sur ses pieds et se projette dans les cordes… Superkick du Whole Shebang ! Celui-ci part pour son Hurt Donuts, mais Steen arrive dans son dos et le balance contre le coin… Cela permet à son partenaire d’enchaîner ! HELLUVA KICK ! Steen prend son élan et… CANNONBALL ! Il relève sa proie et la renvoie sur l’autre Challenger qui l’attrape en pleine course… BLUE THUNDER BOMB ! Un, deux, tr… Le psychopathe sicilien saute, brise le tomber et sauve son partenaire qui essaie de reprendre des forces en roulant sur l’apron du ring. El Generico va le chercher là-bas, il est surpris par un coup de la guillotine et c’est suivi… SLINGSHOT SPEAR ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Décidé à en finir, il place son opposant sur une épaule et part pour le You’re Dead… Non ! Le Generic Luchador passe dans son dos et lui attrape le dos…. DRAGON SUPLEX ! Un, deux, tr… Rope Break ! Il n’y croit pas ses yeux et grimpe sur la troisième corde… Tommaso vient tenir la jambe du voltigeur, cela ne plait pas trop à Steen qui pousse Ciampa à l’extérieur du ring et lui saute dessus avec un Running Sommersault Senton ! Cependant cette distraction permet à Johnny Wrestling de le rejoindre sur la troisième corde… SUPER HURRICANRANA ! Un, deux, tr… Nooon ! Dégagement !

La foule chante « This is Awesome » et le mari de Candice LeRae se relève à toute vitesse et bondit à l’extérieur du ring ! Suicide Dive sur Steen ! Il remonte sur la troisième corde et saute en direction d’El Generico… MISSILE DROPKICK ! Ciampa et lui se placent chacun d’un côté du ring… RUNNING HIGH KNEE DE CIAMPA ! Mais au moment où Gargano va placer son Superkick, Kevin Steen revient sur le terrain et l’attrape en pleine course… POP UP POWERBOMB ! En voyant cela, l’italo-américain se dépêche de faire sortir le québécois du ring avec un Dropkick… El Generico lui parvient à ramper jusqu’à son rival… Un, deux, tr… Dégagement ! Le Luchador s’agace, il relève son ennemi et va partir pour un Brainbuster, mais le beau gosse passe dans son dos et l’attrape… HURT DONUTS ! C’est terminé… Un, deux, tr… Quoi !? FROG SPLASH DE KO ! Il vient de retarder la fin du match et de sauver son pire ami / rival ! Il soulève Gargano et se prépare à mettre un terme au match avec son Package Piledriver ! Non ! Superkick de Ciampa ! Les DIY se placent chacun d’un côté du gros barbu… SUPERKICK + RUNNING HIGH KNEE ! Ils viennent de se débarrasser de Steen de l’ancien champion de la ROH, mais El Generico profite de ce moment pour placer un petit paquet sur Johnny Gargano… Un, deux, tr… Dégagement ! Gargano se relève et… RUNNING HIGH KNEE + SUPERKICK SUR EL GENERICO ! Un, deux, trois !

Vainqueurs et Toujours Champions : DIY.

***

Après le combat Kevin Steen semble très énerver, il relève El Generico et oh… Il le lance dans les cordes… POP UP POWERBOMB ! Il regarde son ami d’enfance et soupire avant de quitter le ring sous les huées du public, les DIY eux se précipitent vers le mexicain pour prendre de ses nouvelles.

***

On voit Kevin Steen qui retourne en coulisse, il s’apprête à entrer dans sa loge quand il croise Claudio Castagnoli, les deux hommes se dévisagent, le premier lorgne sur la ceinture de la WBW et le second sur le Universal Title… Mais finalement les champions se contentent de se sourire et ils continuent leurs routes sans un mot…

***

Tag Team Match :
The Kings of Wrestling (Chris Hero & Claudio Castagnoli) vs. The Leaders of the New School (Marty Scurll & Zack Sabre, Jr.)


Cette affiche totalement inédite commence avec un vrai duel technique entre Sabre et Hero qui se connaissent sur le bout des doigts ! Se sentant dépassé, Chris finit par se relever et par pousser l’anglais dans les cordes pour essayer de lui porter une Rolling Elbow, mais c’est contré en Jujigtame ! Oh ! Il tord le coude de sa proie qui serre les dents, mais parvient à attraper les cordes, ce qui soulage son équipier qui était à deux doigts d’intervenir ! Cependant, face à cet échec, Zack donne la main au leader du Barber Club qui se précipite sur le ring et donne plusieurs coups de pieds au héros encore allongé sur le sol, il le relève et tente une Double Underhook Suplex, mais c’est contré, son adversaire le repousse assez violemment dans les cordes et l’assomme avec un Big Foot avant de l’attraper et d’enchaîner avec une magnifique Cravate Suplex suivit d’une Running Senton ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Face à cet échec, le lutteur de la IWP tape dans la main de Claudio qui se fait une joie de rentrer sur le terrain avec un grand sourire aux lèvres, il met quelques claques à son pire ennemi et tente de partir pour une Ricola Bomb… Non ! C’est contré en petit paquet ! Un, deux, tr… Ils se dégagent et les deux hommes se relèvent ! Non ! Le vilain porte un Superkick dans le genou du chauve avant d’enchaîner avec un Running DDT ! Il veut partir sur un Overdrive, mais le WBW Grand Champion le surprend en se relevant rapidement et en le plaçant sur ses épaules… Electric Chair Drop ! Non ! Petit Paquet… Un, deux, tr… Toujours pas ! Mais en mort de faim, Marty essaie d’emprisonner sa Némésis dans une Crossface Chickenwing… Non ! Le suisse se sauve la vie en attrapant les cordes, mais cela permet au britannique d’esquisser un grand sourire et de lui rappeler qu’il n’est vraiment pas passé loin de placer sa prise de soumission. Cette provocation agace le patron de la BDK qui enchaîne les European Uppercuts sur l’opposant et qui le lance dans les cordes… Oh ! Hurricanrana de Marty… Quoi !? Castagnoli ne se laisse pas emporter par la prise, il soulève le barbu… POWERBOMB CONTRE LE COIN ! Scurll titube au milieu du ring quand… SPRINGBOARD EUROPEAN UPPERCUT ! Un, deux, tr… Toujours pas !

Le continental veut placer son Gotch Style Piledriver, néanmoins l’ennemi parvient à se dégager et à le placer sur ses épaules pour porter un Falcon Arrow sortit de nulle part qui lui permet d’aller taper dans la main du sorcier des rings ! Soccer Kick de Zack !? Non ! CC esquive en s’allongeant, puis il passe rapidement dans le dos du représentant de la Infinite Pro Wrestling… German Suplex !? C’est contré en petit paquet… Non ! Junior bloque le vétéran dans une Kimura Lock ! Mais celui-ci utilise sa force physique pour se relever et soulever le maigrichon ! Corner Powerbomb ! Comme tout à l’heure ! Mais cette fois-ci il place une Corner European Uppercut avant de faire le changement avec Chris Hero qui écrabouille son rival à l’aide d’un Stinger Splash ! Ils lancent ensuite le pauvre bougre dans les cordes… Double Big Foot ! Ils enchaînent… DOUBLE CRAVATE CUTTER ! Un, deux, tr… Marty Scurll brise le tomber et sauve le match ! Mais cela ne plait pas beaucoup à l’helvète qui lui attrape rapidement les jambes et soulève l’intrus… Giant Swing ! Le chauve tourne sur lui-même et son partenaire se prépare à placer un Running Dropkick, mais « The Villain » utilise ses abdominaux pour se redresser malgré la rotation et pour attraper la tête de son ennemi… Tornado DDT ! Il se redresse en titubant, mais parvient également à placer un surpassement sur Hero qui voulait venger son partenaire ! Au même instant Sabre se redresse et se projette dans les cordes… SOCCER KICK ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Dégagement ! The Technical Wizard veut placer son Double Underhook Brainbuster, malheureusement le membre de la BDK parvient à contrer… NORTHEN LIGHT SUPLEX ! Un, deux, tr… Dégagement !

Les deux hommes légaux sont épuisés et ils rampent vers leurs coins respectifs… Oh ! Chris entre à toute vitesse, il matraque le torse de l’ennemi avec des atémis avant d’enchaîner avec Rolling Elbow ! WTF !? Scurll esquive et passe dans le dos du vétéran ! German Suplex ! Il veut placer sa Crossface, mais Hero se dégage trop vite… Running Senton ! L’ancien Kassius Ohno veut en finir avec un Piledriver, mais c’est transformé en un petit paquet… Un, deux, Scurll tire le slip de son opposant, mais l’arbitre le voit et arrête de compter pour l’engueuler ! Les deux hommes se redressent et oh… ROLLING ELBOW DE L’EX CHAMPION DE LA EVOLVE ! Il enchaîne et il place le barbu entre ses jambes et… SPIKE PILEDRIVER ! Un, deux, tr… Rope Break ! Il fait le changement, ils tentent une Double Snap Suplex, mais c’est contré ! Double Tornado DDT ! Castagnoli se relève doucement, il s’assoit au centre du ring… OH ! SOCCER KICK DE SABRE ! Ce dernier part pour faire la même chose à Hero qui se relève et le stop net… ROLLING ELBOW ! C’EST SUIVIT D’UN HERO WELCOME ! La foule chante « This is Awesome » alors que Chris tente de relever Scurll… Oh ! Celui-ci pousse le vieux loup sur l’arbitre et il profite de la distraction pour lui porter un énorme Low Blow et enchaîner… DOUBLE UNDERHOOK SUPLEX ! Il rampe ensuite jusqu’à son coin pour faire le changement, puis se rappelle que son partenaire est lui aussi KO… Corner European Uppercut de Castagnoli qui le place sur la troisième corde ! Voyant que l’arbitre est toujours dans les vapes, Scurll met les doigts dans les yeux du Suisse et le fait retomber ! TORNADO DDT ! Il transforme immédiatement cela… CROSSFACE CHICKENWING ! Hero essaie de ramper pour briser la prise, mais Sabre lui attrape la cheville et le bloque dans un Ankle Lock… WOW ! Le WBW Grand Champion finit par abandonner sous les acclamations du public…

Vainqueurs : The Leaders of the New School.



[/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 107

MessageSujet: Re: WBW ▬ PPV    Sam 17 Juin - 18:24

NEVER GONNA GIVE YOU UP : NIGHT ONE
Pay Per View - 29/04/17 -Wembley Arena, London




Hardcore Tornado Tag Team Match :
The Real Legends of Wrestling (Joe E. Legend & Kevin Northcutt) vs. Kairi Hojo & KANA


Le combat commence sur les chapeaux de roues et les japonaises dominent largement les discussions, elles enchaînent les atémis et les kicks sur les deux vétérans qui se retrouvent vite acculés dans les coins du ring… Hojo en profite même pour prendre une chaise sous le ring, elle la place ensuite contre le canadien et demande à sa partenaire de se mettre à genoux… Celle-ci s’exécute… OH ! AIR HARDY !  Elle fait ensuite la même chose sur le texan qui hurle de douleur ! KANA elle s’empare d’un Kendo Stick et elle s’amuse à martyriser ses rivaux pendant plusieurs secondes… Après quelques secondes, elle coince Northcutt dans un Sleeper Hold et hurle à son amie d’enchaîner… SUPERKICK ! Non ! Kevin s’est dégagé au dernier moment et Hojo a touché Asuka en pleine face, cette dernière titube et se tient la machoire, on peut voir un filet de sang couler le long de sa bouche, après cela, elle jette un regard noir en direction de son équipière qui vient prendre de ses nouvelles… WHAT THE FUCK !? Elle lui porte un Kick, puis un autre, ils deviennent plus destructeurs les uns que les autres, Legend veut intervenir, mais son vieux pote lui dit d’attendre et les deux trublions roulent à l’extérieur du ring alors que KANA attrape celle qui était censée faire équipe avec elle… BRAINBUSTER !

Après cette prise, l’asiatique regarde l’arbitre de travers et retourne en coulisse sous les huées du public qui ne comprend pas son geste, les Real Legends of Wrestling elles, remontent lentement et mettent quelques claques à Kairi encore au sol… Le Texan en profite et soulève la jeune femme… TEXAS PILEDRIVER ! Il se tourne ensuite vers son équipier et hurle : « JOOOOE GET THE TABLE ! » En entendant cela, le canadien se dépêche d’aller prendre une table et de l’ouvrir au milieu du ring, les deux membres des RLoW esquissent un sourire et Legend soulève alors l’asiatique… 3D ! 3D A TRAVERS LA TABLE ! Joe se dépêche ensuite de monter sur la troisième corde et il enchaîne… DIVING MOONSAULT ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Real Legends of Wrestling.


***

Les Real Legends of Wrestling n’y croient pas leurs yeux, ils se félicitent et se prennent dans les bras, puis Kevin Northcutt roule à l’extérieur du ring pour prendre le micro, il dit que tout le monde les voit comme des perdants et que pourtant ils enchaînent les victoires en PPV ! Il affirme que Joe et lui forment la meilleure équipe du monde et que maintenant qu’ils se sont débarrassés de ces enfoirées de niakoués ils vont pouvoir s’emparer des ceintures de la WBW ! Ils annoncent alors aux DIY ou aux Natural Selection de faire extrêmement attention… Car bientôt ils devront affronter, la meilleure Team de l’Histoire de la lutte professionnelle ! DEAL. WITH. IT !

***

6-Man Tag Team Match :
The Barber Club (Johnny Mundo & Nick Sutton & Tom Latimer) vs. The Colony (Fire Ant & Silver Ant & Soldier Ant)


On commence avec un magnifique duel de voltige entre Mundo et Fire Ant, ce dernier parvient d’ailleurs à prendre le dessus avec une Running Hurricanrana, il tente ensuite un Springboard Kick, mais celui-ci est esquivé par le représentant de la MWA qui lui rend la pareille, avant de faire le changement avec Latimer qui s’empresse de placer un Scoop Slam, avant de l’écraser avec une série de Running Leg Drop, il tente ensuite le tomber, mais cela n’est évidemment pas suffisant ! Il impose alors un faux rythme en se comportant comme un Heel et il stoppe une tentative de retour du Face, en lui portant un énorme Big Foot ! Un, deux, dégagement ! Agacé, il balance l’insecte contre le coin et lui fonce dessus, mais celui-ci l’accueil avec un Pendulum Kick immédiatement suivit d’un Diving Crossbody sui lui permet de retourner jusqu’à son coin et de taper dans la main de Silver Ant qui fait une entrée fracassante avec un Missile Dropkick sur l’ancien Bram qu’il matraque de kicks et de coups d’avant-bras, puis qu’il place sur ses épaules… Oh ! Le Barbu se dégage en tirant le masque de sa proie, puis il lui porte un Standing Neckbreaker avant de taper dans la main de Nick qui fait une entrée fracassante avec un Swining Neckbreaker ! Les deux anglais ne s’arrêtent pas là et ils enchaînent aussitôt avec un Double DDT ! Un, deux, dégagement ! Le Barber Club reprend l’avantage !

Les partenaires du BC imposent une nouvelle fois un faux rythme dans ce combat, ils maltraitent Silver Ant pendant plusieurs minutes avant de tenter une Double Suplex, celui-ci contre alors avec un Double Neckbreaker ! Il se projette alors dans les cordes et place un Running High Knee sur Nick Sutton qui était l’homme légal ! Oh ! Mundo intervient en plaçant un Superkick… Non ! La fourmi lui attrape la jambe et le fait tourner sur lui-même… RELEASE GERMAN SUPLEX ! Oh ! Silver Ant tape dans la main de Soldier Ant qui enchaîne les atémis sur Nick Sutton, puis qui tente une Rolling Elbow… Non ! C’est contré par le britannique qui le place sur ses épaules ! Quoi !? Le combattant parvient à passer dans son dos et le bloque dans un Sleeper Hold… Quoi !? Le natif de Norwich commence à s’endormir ! Ses équipiers essaient d’intervenir, mais le reste de la Colony les envoient à l’extérieur ! DOUBLE SUICIDIE DIVE DES FOURMIS SUR LES HEELS ! Le Hooligan commence à perdre connaissance, quand soudain Worker Ant arrive sur l’apron du ring et insulte l’arbitre et Soldier Ant qui ne comprend pas et lâche prise… Il demande des explications au nouvel arrivant, mais soudain le véritable Worker Ant arrive et tire la jambe de l’usurpateur pour commencer à se battre avec lui ! Après cette drôle d’intervention, Soldier Ant se retourne et il est surprit par l’ennemi… MAG DADDY DRIVER ! Un, deux, tr… Rope Break !

Très agacé, Magnus escalade la troisième corde et s’apprête à sauter… Mais il est alors rejoint par le militaire, qui lui met quelques coups de têtes… SUPERPLEX ! Un, deux, tr… Johnny Mundo brise le tomber ! Mais il se mange une série de coups d’avant-bras du combattant qui veut enchaîner avec une Rolling Elbow… Quoi !? Morrison contre et l’attrape… STANDING MOONSAULT SLAM ! Le beau gosse est satisfait et se retourne pour prendre des nouvelles de son partenaires… RUNNING HIGH KNEE ! C’est Silver Ant ! Il s’apprête à se projeter dans les cordes, mais le faux Worker Ant lui attrape la jambe… SPEAR DE LATIMER ! Celui-ci est alors envoyé à l’extérieur par Fire Ant qui prend son élan… SPRINGBOARD SOMMERSAULT SENTON ! Soldier essaie de relever Magnus, mais ce dernier lui arrache une partie de son masque et il enchaîne aussitôt… MAG DADDY DRIVER ! Cette fois-ci c’est la bonne ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Barber Club.

***

Les membres du Barber Club se prennent dans les bras, au même moment le faux Worker Ant enlève son masque… Il s’agissait de Bobby Roode ! La foule se dépêche de le couvrir de huées alors que Nick Sutton prend la parole pour dire que beaucoup de gens avaient oubliés que Bobby Roode était également membre du groupe depuis l’International Pro Wrestling Day ! Il assure alors qu’il ne faut jamais sous-estimer le gang des barbiers et que ce soir sera leur soir… Lors du prochain match, The Closers remporteront les titres par équipe de la FSP alors que leur patron lui, conservera le siens tout en humiliant cette bouffonne de Becky Lynch qui pense être capable de se mesurée aux meilleurs !

***

Les champions par équipe de la FSP arrivent dans l’arène de la WBW en dansant et en rigolant avec le public anglais, mais The Closers arrivent et les attaquent dans le dos !  Roland porte un Low Blow à Rich Swann qu’il lance ensuite contre la barricade, ils se dépêche alors de rejoindre son partenaire pour placer un Double DDT à Willie Mack ! Après cela, l’un des deux hommes va s’emparer d’une chaise et l’éclate sur la tête du Mack qui s’effondre presque inconscient… Ils ramènent maintenant Rich sur le ring… L’arbitre hésite, mais contre toutes attentes, le voltigeur lui hurle de débuter le combat, il assure qu’il va pouvoir s’en sortir seul, ce qui agace encore plus ses rivaux !

***

FSP World Tag Team Championship :
Wrestling Cream Team (Rich Swann & Willie Mack) © vs. The Closers (Rick Roland & Sloan Capriese)


Dès que la cloche sonne, Rick projette le poids-léger contre un coin et lui porte un Stinger Splash avant de le balancer en direction de son partenaire qui l’intercepte en pleine course et lui assène un Tilt-a-Whirl Backbreaker suivit d’une Grutwrench Suplex ! Roland en profite alors pour se projeter dans les cordes et placer un Running Sommersault Senton ! Un, deux… C’est encore trop tôt ! Mais attiré par l’or, le barbu soulève le black… Powerbomb !? Non ! Swann parvient à se dégager in-extremis, il place une Enzuigiri sur le colosse, avant de se projeter dans les cordes… Oh ! TILT-A-WHIRL POWERSLAM ! Un, deux, tr… Dégagement ! L’ancien Rex Lawless n’y croit pas ses yeux ! Il tape dans la main de son équipier, qui soulève le gringalet et lui assène une série de Snap Suplex… Un, deux, tro… Dégagement ! Capriese n’y croit pas et il monte alors sur la troisième corde… Diving Splash !? Dieu merci c’est esquivé par le chouchou de la foule, qui rampe jusqu’à son coin… Hein !? Il attrape alors une canette de bière et la vide sur la gueule de son ami encore assommé… Au même moment, Sloan lui attrape le dos et l’emporte dans une Release German Suplex ! Noooon ! Rich Swann retombe sur ses pieds et titube, il esquive alors une Lariat et… SUPERKICK ! Roland débarque, il place quelques patates, puis lance le danseur dans les cordes… Mauvaise idée ! Celui-ci prend de la vitesse ! TILT-A-WHIRL TORNADO DDT ! Quel retournement de situation… Swann épuisé, rampe jusqu’à son coin et oh… Il fait le changement avec The Mack qui grimpe directement sur la troisième corde… MISSILE DROPKICK ! Il percute les deux gardes du corps d’Aries !

Rick lui fonce dessus, mais il se mange un surpassement, Roland tente de faire la même chose, mais le Mack le place sur ses épaules et lui porte un Samoan Drop ! Le bougre s’écrase sur son équipier, alors que le gras du bide enchaîne… STANDING MOONSAULT ! Un, deux, dégagement ! Après quelques secondes, il fait un énorme « Fuck » à Capriese et tente de lui porter un Stunner, malheureusement celui-ci le pousse violemment en direction de Roland, qui lui porte un Bicycle Kick puis le renvoi vers son collègue qui lui choppe le dos… DRAGON SUPLEX ! Un, deux, tr… 450° SPLASH OMG ! Rich Swann vient de sauver son partenaire ! Il est relevé manu militari par la moitié de The Closers, qui tente un Chokeslam… Non ! TORNADO DDT ! C’est suivit d’un Axe Kick sur Capriese ! Ce dernier se relève en titubant et Mack lui met un énorme coup de pied dans le ventre… STUNNER ! Ce n’est pas terminé… STANDING 450° SPLASH DE SWANN ! Un, deux, trois !

Vainqueurs & Toujours Champions : The Wrestling Cream Team.  


***

On voit une vidéo de Becky Lynch, cette dernière est en train de s’entraîner avec Luke Sanders, ce dernier lui montre notamment des prises de combattant MMA, puis il lui explique qu’elle est la femme la plus courage et la plus résistante qu’il connaisse, pour lui, elle est la seule personne capable de détrôner A-Double et de s’emparer de la ceinture de l’internet ! La combattante semble plutôt flattée, elle prend alors la parole pour dire que ses nombreuses défaites contre Aries l’ont fait douter d’elle et qu’elle a besoin d’une victoire contre lui afin de retrouver sa confiance en elle et d’aller de l’avant ! Lynch assure que ce soir, elle ne combattra pas que pour elle, mais également pour ses proches, pour ses fans et pour toutes les femmes du monde.

***

Single Match :
Bailey vs. Rey Mysterio, Jr.


Ce combat commence sous le signe du fair-play puisque les deux participants se serrent la main avant de débuter les festivités ! Et dès le départ Bailey essaie de marquer les esprits avec une série d’uppercuts portés à l’européenne, elle pousse ensuite son ennemi dans les cordes, grossière erreur, puisque celui-ci profite de cet élan pour prendre de la vitesse et placer un Tilt-a-Whirl Headscissor sur la jeune femme qui finit entre la deuxième et la troisième corde… 619 !? Dieu merci la Free Agent esquive in-extremis et passe dans le dos du voltigeur… GERMAN SUPLEX ! Sans doute un petit peu trop sure d’elle, la brunette prend de la hauteur et saute ! Diving Elbow Drop !? Non ! S’est esquivé et elle s’écrase le coude au sol, cela permet à Rey² de lui porter un Running Dropkick puis de bondir sur les câbles… TRIANGLE MOONSAULT ! Un, deux, tr… Ce n’est pas suffisant ! Néanmoins le représentant de la LOW la pousse, pour la remettre en position et tente un nouveau 619… C’est esquivé par la jeune femme qui attrape une nouvelle fois le dos de son assaillant, qui cette fois-ci avait vu le coup venir ! Wheelbarrow Bulldog ! Le combattant masqué monte maintenant sur la troisième corde, mais la jeune femme secoue les cordes pour le faire tomber et se dépêche ensuite de la rejoindre au sommet du monde, là-bas elle lui assène plusieurs coups d’avant-bras, puis enchaîne… SUPERPLEX ! Le public est en folie alors que la câlines en chef tente de recouvrir son ennemi… Un, deux, tr… Dégagement ! Incroyable ! Elle n’y croit pas ses yeux et essaie de relever le latino, qui la surprend avec Jawbreaker suivit d’une Jumping Enzuigiri ! La brune tombe entre les cordes… 619 !? Non ! Il se fait littéralement décapiter par une énorme Discus Clothesline de la jeune femme qui le relève et enchaîne... FACEBUSTER ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Non de dieu ! Bailey n’y croit pas ses yeux !

Doucement mais surement, elle place l’envahisseur sur la troisième corde… Super Hurricanrana !? Non ! Mysterio la repousse et elle retombe sur ses pieds après un salto-arrière !  Quoi !? DIVING DDT DE REY² !!!! Un, deux, tr… Dégagement in-extremis de la demoiselle ! Il se place alors sur la troisième corde… Springboard West Coast Pop !? Noooon ! C’est esquivé, il prend donc de l’élan, mais est intercepté en pleine course… BELLY-TO-BAILEY ! Elle monte immédiatement sur la troisième corde et enchaîne… DIVING ELBOW DROP ! C’est terminé ! Un, deux, tro… Dégagement ! Nooon ! Bailey veut relever le natif de San Diego qui la surprend avec un petit paquet… Un, deux, tr… La jeune femme le repousse violemment contre les cordes, celui-ci utilise le rebond comme un booster et place alors un Tilt-a-Whirl Headscissors qui envoie la demoiselle en position… SIX ONE NINE !!! Il enchaîne… WEST COAST POP ! C’est terminé ! Un, deux, tr… Rope Break ! L’ancien partenaire d’Eddie Guerrero est impressionné par cette résistance et il se dépêche donc de monter sur la troisième corde… Quoi !? Il est rejoint par son opposante… Quoi !? SUPER BELLY-TO-BAILEY ! Elle veut faire le tomber, mais la légende roule à l’extérieur pour reprendre son souffle… L’arbitre le compte… Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit… Mysterio est de retour dans la partie, il est épuisé et reçoit plusieurs European Uppercuts, mais répond avec des kicks plutôt violent… L’un d’eux est contré en petit paquet par la combattante… Un, deux… Elle est brusquement poussée entre les cordes… Quoi !? 619 ! Ce n’est toujours pas finit… SPRINGBOARD HURRICANRANA ! A l’ancienne ! Rey² vient d’utiliser son finisher à la WCW ! Un, deux, trois ! C’est terminé ! Nouvelle victoire pour l’hispanophone !

Vainqueur : Rey Mysterio, Jr.

***

Bailey est en pleure, elle prend Rey Mysterio dans ses bras et ce dernier tente de la réconforter tant bien que mal… Après quelques secondes, KANA arrive sous les huées du public, elle regarde Bailey de haut en bas et lui tend la main pour la féliciter, sans doute trop naive, l’américaine accepte l’accolade, mais se fait avoir par un énorme Roundhouse Kick ! Oh Rey² indigné l’engueule, mais il se mange un énorme coup dans les parties intimes, aussitôt suivit d’un autre Roundhouse Kick ! Asuka attrape maintenant la perdante du combat précédente et l’emprisonne dans l’Asuka Lock jusqu’à ce que les arbitres n’interviennent !

***

David Finlay, Jr. arrive sur le ring sous les huées du public, il annonce qu’il est l’homme à abattre, que Mike Quackenbush a volontairement dessiné une cible sur son dos et que désormais tous les ratés de la création courent après sa ceinture, néanmoins, il affirme qu’il n’a pas peur de tous ces loosers et qu’il repartira avec son bien et montrera que c’est bien lui et non son père, la légende de la famille Finlay.

***

Six Pack Challenge for the WBW Next Generation Championship :
David Finlay, Jr. © vs. Jack Gallagher vs. Missile Assault Man vs. Moose vs. Noam Dar vs. Tristan Archer


Dès que la cloche sonne, tous les challengers se tournent vers le champion à la langue trop pendue... Après quelques secondes, Dar lui porte une énorme Enzuigiri et le lance dans un coin, là Jack Gallagher l’assomme avec un Running Corner Dropkick avant de le pousser en direction de MAM qui lui assène une énorme Running European Uppercut ! David titube au milieu du ring et… OH ! SPEAR DE MOOSE ! Il veut faire le tomber, mais Archer en profite pour lui attraper le slip et l’amener au sol… Un, deux, dégagement ! Cet acte de trahison ne plait pas beaucoup à l’afro-américain, malheureusement pour lui Noam et Tristan le stoppent dans sa course avec un Double Dropkick avant d’enchaîner avec une Double Snap Suplex ! Plutôt satisfait de cette association, les deux hommes se serrent la main… Oh ! Low Blow du français… L’écossais l’avait vu venir, il lui attrape la jambe, lui porte un Eye Poke et enchaîne avec un Dragon Screw avant de tenter une prise en quatre… Oh ! Le Frenchie lui fou un coup de pied au cul et le pousse en direction de l’homme Missile qui le stop net avec un Bicycle Kick, puis qui le place sur ses épaules… DEATH VALLEY DRIVER ! Un, deux, tr… Ce n’est pas suffisant ! Un peu déçu, le membre de la Colony soulève son ennemi et s’apprête à lui porter un Brainbuster, quand l’anglais du match le surprend avec un Dropkick qui emporte l’homme missile et sa proie ! Là le Gentleman se dépêche de monter sur la troisième corde et il saute pour enchaîner… SENTON BOMB SUR DAR ! Quoi !? Finlay est de retour, il relève Gallagher, lui porte un DDT et se dépêche d’aller couvrir l’écossais encore inconscient… Un, deux, tr… Moose brise le tomber ! Il attrape le dos du « fils de » et enchaîne avec une German Suplex avant de faire le signe de la fait… Rainmaker !? Non ! David esquive la Lariat en se baissant et il place l’afro-américain sur ses épaules avant d’enchaîner… ROLLING FIREMAN CARRY SLAM ! Ce n’est pas finit il bondit sur le coin… DIVING MOONSAULT ! Un, deux… Quoi !? DIVING SPLASH DE PETIOT ! Il tente le tomber sur le champion… Un, deux, tr… Toujours pas !

Le français se relève en insultant la foule britannique, mais il est surpris par un petit paquet du gentleman extraordinaire… Un, deux, dégagement ! Le francophone se relève rapidement et tente une Discus Clothesline… Non !! Enorme Head Butt du sujet de sa Majesté qui esquive e ensuite une Clothesline de Noam et le piège dans un autre Small Package… Un, deux… L’israélien se dégage in-extremis et parvient à transformer le tomber… CHAMPAGNE SUPERKNEEBAR ! Oh le moustachu hurle de douleur et essaie de ramper vers les cordes… Quoi !? Le lutteur de la RPW est écrasé par une Running Senton de Moose, qui se relève rapidement et place un Jumping Dropkick sur Finlay qui était en train d’escalader la troisième corde… SPEAR ! Non ! C’est esquivé par MAM, qui profite que l’afro-américain soit encastré contre un coin pour se projeter dans les cordes… RUNNING EUROPEAN UPPERCUT ! Le bougre s’apprête à faire le tomber, quand quelqu’un le retourne brusquement… C’est Archer ! SUPERKICK ! Il enchaîne aussitôt… DISCUS CLOTHESLINE ! Quoi !? David sort de nulle part et place un énorme Low Blow au français qu’il envoie ensuite à l’extérieur… Il place maintenant l’ancienne fourmi sur ses épaules… CELTIC CROSS ! Oh ! Un, deux, trois !

Vainqueur et Toujours Champion : David Finlay, Jr.


***

Johnny Saint est en coulisses avec KANA, il lui demande pourquoi est-ce qu’elle a trahi son amie Kairi Hojo et pourquoi est-ce qu’elle a attaqué Bailey après son combat contre Rey Mysterio… Là la japonaise esquisse un grand sourire sadique, puis porte un énorme Roundhouse Kick sur le vieil homme, avant de récupérer le micro et de dire que sans les RLoW et sans Kairi Hojo, elle serait actuellement à la place de Bailey ou Becky Lynch… Elle assure qu’elle en a assez de jouer les seconds rôles, de s’amuser à combattre des ringards et que maintenant elle veut retrouver son rôle, elle veut retrouver son trône, de meilleurs lutteuse du monde.

***

Iron (Wo)Man Match for the WBW Internet Championship :
Austin Aries © vs. Becky Lynch



Le combat n’a pas officiellement commencé et Becky Lynch prend quelques secondes pour poser son long manteau en cuir dans le coin du ring, mais son rival, beaucoup trop impatient, en profite pour lui foncer dessus ! Running Corner Dropkick ! L’arbitre fait sonner la cloche, alors que l’américain, tire la jeune femme sonnée par les cheveux et l’envoie dans les cordes avant de lui assener un Rolling Elbow Drop ! Il esquisse un grand sourire puis enchaîne… Brainbuster !!! Un, deux, trois !

[Austin Aries 01 | Becky Lynch 00]

Le match a débuté il y a moins d’une minute et pourtant, le champion mène déjà au score ! Souriant, il place un Dropkick sur la jeune femme qui finit au sol, puis s’amuse avec le public avant de placer une Twisting Elbow Drop ! Il fait le tomber… Un, deux… Non ! Il soulève volontairement l’épaule de la combattante et lui porte un Scoop Slam au centre du ring avant de prendre de la hauteur tout en narguant les spectateurs du premier rang ! 450° SPLASH ! Un, deux, trois !

[Austin Aries 02 | Becky Lynch 00]

Le co-leader du Barber Club avait promis d’humilier Lynch et pour le moment il est en train de tenir parole, il se dépêche donc de la balancer à l’extérieur du ring et lui saute dessus avec un énorme Suicide Dive avant de la renvoyer sur le terrain et de remonter sur le coin… 450° Splash !? Non ! Cette fois-ci c’est esquivé par l’irlandaise qui se projette dans les cordes et place une série de coups de la corde à linge ! Le public commence tout doucement à reprendre espoir, malheureusement A-Double brise leurs espoirs en contrant une tentative de Snap Suplex avec un petit paquet… Non ! Il transforme ce Small Package en Horn of Aries ! L’européenne hurle de douleur et essaie de ramper vers les cordes… Le barbu semble à deux doigts de remporter son troisième point, quand la jeune femme, parvient à rouler sur le côté et à l’emporter dans une Casita digne des plus grands Luchadors ! Un, deux, trois ! Oh ! Mais quel exploit de la jeune femme !

[Austin Aries 02 | Becky Lynch 01]

Elle se relève en souriant, quand Austin mauvais perdant lui met les doigts dans l’œil et la pousse dans les cordes pour lui porter un Rolling Elbow ! Pour ne pas se faire avoir, la rouquine roule sous les cordes et reprend son souffle sur l’apron, ce qui ne plait pas beaucoup à son rival, qui la relève manu-militari en lui tirant les chevaux… Oh ! Coup de la guillotine de la jeune femme qui se précipite sur la troisième corde et harponne l’ennemi avec un Missile Dropkick ! Après ce coup d’éclat, la jeune femme reste au sol pendant quelques secondes pour reprendre son souffle et ses forces avant de relever sa Némésis et de tenter de lui porter une T-Bone Suplex… Non ! Small Package !? Non plus ! Dis-Arm-Her ! Aries hurle de douleur avant de serrer les dents et de se trainer en direction des cordes, puis en voyant qu’il est beaucoup trop loin, il décide de tirer les cheveux de son opposante, avant de l’obliger à lâcher ! Une fois libéré, il ignore les réprimandes de l’arbitre et place un énorme Dropkick qui envoie la Challenger à l’extérieur ! Il enchaîne aussitôt… Heat Seeking Missile ! Il répète l’opération une deuxième fois, puis une troisième fois… Non !? La rousse l’attrape en plein vol et le met en position… EXPLODER SUPLEX CONTRE LA BARRICADE ! Becky bondit ensuite à l’intérieur du ring et laisse l’arbitre compter… Cinq… Six… Sept… Huit… Neuf… Dix !

[Austin Aries 02 | Becky Lynch 02]

Austin Aries qui semble blessé au bras remonte sur le ring et reste à genoux, il se plaint à l’arbitre, malheureusement pour lui Becky qui a beaucoup trop souffert depuis le début de ce combat, se rue vers lui et tente de le relever… Non ! C’était un piège ! Il se relève très rapidement et la place sur ses épaules… GTS ! La foule explose alors que le Heel se projette dans les cordes et place une Rolling Elbow Drop… Ce n’est pas finit !? BRAINBUSTER ! Un, deux, trois !

[Austin Aries 03 | Becky Lynch 02]

Au bout de quelques secondes, le champion des internets  place son ennemie sur la troisième corde et tente un Super Brainbuster… Non ! Lynch résiste… Oh ! Elle mord l’oreille de son rival ! A la guerre, comme à la guerre ! Elle continue avec un coup de tête, puis bondit… SUN SET FLIP POWERBOMB ! Un, deux, tr… simplement deux ! Lynch n’y croit pas ses yeux, elle hurle à la mort avant de positionner le membre du Barber Club sur ses épaules… Quelle erreur ! Celui-ci passe derrière elle, place un Russian Legsweep avant de l’emprisonner… LAST CHANCERY ! C’est peut-être le tournant du match, la jeune femme est au centre du ring, on sent qu’elle ne va pas tenir longtemps, heureusement elle donne plusieurs coups de poings au visage de son bourreau qui commence à lâcher et parvient à retourner la situation… DIS-ARM-HER ! Mon dieu ! « The Best Man Than Ever Lived » n’abandonne pas et parvient même à attraper les cordes au bout de quelques secondes, il se relève en s’aidant de celles-ci et en se tenant le bras, puis il se retourne et charge la lutteuse… Oh ! BELLY-TO-BAILEY ! Becky hurle une nouvelle fois, avant de prendre un petit peu d’élan et de bondir… NATURAL SELECTION ! Un, deux, trois !  

[Austin Aries 03 | Becky Lynch 03]

Lynch se place dans un coin… Running Kick ! Quoi !? Le Heel pousse l’arbitre dans la direction du coup et c’est le pauvre homme qui reçoit l’attaque de plein fouet ! Le barbu en profite alors pour pousser violemment la rousse dans un coin et lui porte une série de trois Running Corner Dropkick, avant de rouler à l’extérieur du ring et de s’emparer de son titre… OH ! Il explose sa ceinture dans le visage de l’amazone qui a maintenant le visage recouvert de sang ! A la fois souriant et agacé, il se dépêche de faire le tomber… Mais l’officiel est encore dans les vapes ! Oh ! Un autre arrive au pas de course et fait le décompte… Un, deux, tr… Dégagement ! Austin n’y croit pas ses yeux, il engueule le nouvel arrivant pendant quelques secondes, avant de monter sur la troisième corde et d’enchaîner… 450° SPLASH ! Non ! C’est esquivé par la jeune femme, qui se relève difficilement… A-Double qui avait anticipé, se rattrape en faisant une roulade et en se projetant dans les cordes… Rolling Elbow !? Non ! La rouquine donne un coup de pied dans le bras blessé de son opposant, puis l’attrape… T-BONE SUPLEX ! Elle ne le lâche pas et le relève presque aussitôt… T-BONE SUPLEX AGAIN ! Un, deux, tr… Ce n’est pas suffisant !!! Elle n’y croit pas ses yeux ! Lynch reste assise pendant quelques secondes et se donne quelques claques avant d’escalader le coin et de tenter sa chance…. DOUBLE FOOT STOMPS ! Non ! C’est esquivé ! La jeune femme retombe en boitant et est aussitôt poussée contre le coin ! Running Corner Dropkick ! Austin veut en finir une bonne fois pour toute. Brainbuster !? Elle se dégage en lui donnant un énorme coup dans son bras blessé, puis passe dans son dos ! Backstabber ! Oh ! BANKSTATEMENT ! Aries hurle de douleur, mais parvient néanmoins à se sauver la vie en attrapant les cordes et en roulant sur l’apron du ring ! Les rivaux s’affrontent alors sur le bord du ring, Becky place plusieurs kicks dans le membre affaiblit du Heel, celui-ci réplique avec un Eye Poke des familles avant de foncer sur sa proie qui parvient à passer dans son dos… GERMAN SUPLEX ! Les deux finissent à l’extérieur presque inconscient ! Evidemment l’assaillante est debout en première, elle se relève en s’aidant du ring, mais Aries plein de fourberie la pousse violemment contre l’escalier en acier avant de bondir dans la zone de combat… Cinq… Six… Sept… Huit… Neuf… Lynch remonte in-extremis pour le plus grand damne de l’ennemi, qui l’assomme presque immédiatement avec une Enzuigiri avant de prendre de la hauteur… 450° SPLASH ! Nooon ! Becky Lynch met ses genoux en barrage avant d’attraper le bras du partenaire de Marty Scurll… DIS-ARM-HER ! Il est au centre du ring, il essaie de ramper, mais a beaucoup trop mal et finit par abandonner !

[Austin Aries 03 | Becky Lynch 04]

Becky Lynch attend que l’ennemi se relève, pour lui assener quelques coups d’avant-bras, elle tente ensuite une Discus Clothesline, mais celui-ci passe dans son dos et lui porte une Dragon Suplex ! Austin Aries se tourne alors vers le compteur et remarque qu’il ne lui reste plus qu’une minute trente, il balance donc sa proie contre un coin et lui porte un Running Corner Dropkick avant d’enchaîner… BRAINBUSTER ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux et la relève aussitôt… TEXAS PILEDRIVER ! Un, deux, tr… Rope Break ! Il n’y croit pas ses yeux et engueule l’arbitre avant de trainer son opposante au centre du ring… LAST CHANCERY ! Becky semble inconsciente, l’arbitre lui lève le bras une fois, il tombe, pareil pour la deuxième fois… Oh ! Elle le garde en l’air pour la troisième fois ! Ce qui ne plait pas beaucoup à Aries qui ressert son emprise… DING ! DING ! DING !


Vainqueur & Nouvelle WBW Internet Champion : Becky Lynch.

***

Après le combat, Becky Lynch reste assise sur le ring, son visage est couvert de sang et elle regarde cette ceinture qu’elle tient dans ses mains, là la belle rouquine est rejointe par Charlotte Flair, Sasha Banks et enfin Bailey qui porte une minerve autour du coup, les quatre jeunes femmes la félicitent, puis la soulèvent sur leurs épaules sous les acclamations du public ! Elle est la première femme championne de la WBW, elle est la première femme à avoir gagné une ceinture dans ce nouveau monde...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WBW ▬ PPV    

Revenir en haut Aller en bas
 
WBW ▬ PPV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Worldwide Battlefield Wrestling-
Sauter vers: