AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Evil Within Tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan
Le Doomguy
avatar

Federation : DOOM Zone
Messages : 322
Age : 20

MessageSujet: The Evil Within Tour   Ven 10 Nov - 23:32

Night One : Myers
11/13/2017
Dover, DE, USA.
JOEY JANELA VS. ROB VAN DAM

Nous nous retrouvons dans une petite salle de Dover, ville du Delaware. L'événement est le premier show de la DOOM, la fédération lancée par Rob Zombie. Doomzone.com diffuse d'ailleurs l'événement en direct. La petite salle est en tout cas pleine à craquer, la bière coule à flot tandis que les fans scandent le nom de la compagnie. La salle est éclairée avec des lumières tamisées rouges, donnant une ambiance lugubre. Un petit espace a été aménagé et Rob Zombie chante Superbeast, la foule est en feu. Dans un coin de la salle, en hauteur, la table des commentateurs est installée, John House et Eric Gargiulo nous souhaitent la bienvenue. En ringside, l'arbitre de la fédération, Drake Younger, boit des bières avec des fans. Dans le ring, Larry Legend, l'annonceur de ring, se contente d'admirer le spectacle.

Rob Zombie termine de jouer Superbeast et arrive vers le ring tandis que Larry Legend l'introduit. Zombie le salue et fait de même avec Drake Younger avant de se tourner vers la table des commentateurs pour faire un signe à House et Gargiulo. Rob Zombie prend la parole, il remercie d'abord les gens ayant fait le déplacement et ceux qui regardent le show sur le site de la DOOM. Il ne veut pas faire un long discours ennuyeux, il aime la lutte et avait envie de se lancer dans le business en proposant quelque chose collant à son univers et c'est ainsi que la DOOM a vu le jour. Zombie dit qu'il est l'heure de commencer cette tournée ! Il conclut en disant qu'il conseille aux lutteurs de donner le meilleur d'eux-mêmes, ils ne le regretteront pas. "Let's DOOM this !" hurle-t-il avant de jeter le micro et de repartir en tapant dans des mains sous une pop folle.


----------

Buddy Murphy et Ace Romero débarquent chacun leur tour sous de modestes pops. C'est alors que les chœurs de l'ode à la joie se font entendre, Damien Sandow débarque avec Abraham Royal et Levi Shapiro. Les trois hommes semblent dégoûtés par les fans. Sandow explique que la Royal et Shapiro sont ses nouveaux alliés, en effet, ils partagent la même vision de la lutte. Ils n'aiment pas ces gens qui beuglent comme des bœufs. Sandow conseille à Murphy et Romero de ne pas faire n'importe quoi, ce soir, ils font équipe avec la Classic Connection, ils ont donc intérêt à être à la hauteur. Murphy et Romero se regardent, ils se marrent. Sandow dit à la foule de se taire quelques fois tandis que Shapiro et Levi font de même avec de grands gestes. Sandow explique qu'ils vont présenter de la belle lutte, de la lutte intelligente ! Mais une voix vient couper Sandow. Il s'agit de Pinkie Sanchez ! Ce dernier arrive sous une bonne pop et le reste de la Team Pazuzu est là aussi. chacun y va de sa petite phrase pour incendier la Classic Connection. La Team Pazuzu se dirige vers le ring après que Dickinson ait jeté le micro. Larry Legend ne peut s'empêcher de sourire en voyant ses amis débarquer. La Team Pazuzu est dans le ring, la Classic Connection a reculé, ça peut exploser à n'importe quel moment, la tension est palpable. Mais Pinkie Sanchez désamorce la situation et dit qu'il faut quand même faire ça bien, pas comme n'importe qui. Sandow dit qu'il est d'accord, ils veulent une opposition entre athlètes, pas entre sauvages, Sanchez se retourne et lui envoie un coup de micro en plein visage ! Jaka hurle "YEOW", la foule est en délire, Drake Younger rentre dans le ring, nous avons un match !

TAG TEAM WAR
TEAM PAZUZU VS. THE CLASSIC CONNECTION, ACE ROMERO & BUDDY MURPHY

Le début du match est un immense bordel, tout le monde se fout sur la gueule, Sanchez avec Sandow, EYFBO avec la paire Royal/Shapiro, Romero avec Dickinson et Jaka avec Murphy. Ca se fighte en dehors du ring tandis que dans le ring, Ortiz et Draztik foutent Romero à genoux avec un double superkick, ils enchaînent aussitôt avec un double suicide dive sur tout le monde hors du ring. Tout le monde se bat, Ace Romero arrive vite avec un plancha directement hors du ring ! La foule chante holy shit suite à ce plancha de la part de l'imposant Acey Baby qui a juste touché tout le monde. Le match se poursuit, la machine bien huilée qu'est la Team Pazuzu fonctionne très bien. La paire Draztik/Ortiz effectue de nombreux tags et des attaques rapides. Buddy Murphy se montre très surprenant, notamment lorsqu'il parvient à surprendre Dickinson avec une snap suplex suivie d'un standing shooting star press. Murphy et Romero travaillent bien en équipe, ça ne plait pas à la Classic Connection qui les réprimande. Ace Romero s'en fiche et prend le contrôle du match avec sa puissance. Dickinson le cogne fort, les deux échangent de bons coups, Jaka vient à la rescousse de son ami avec un spinning wheel kick pile dans le menton de Romero. Pinkie Sanchez, lui, est un véritable loose cannon, imprévisible, dès qu'il peut porter un coup, il ne se prive pas de le faire. La Classic Connection ne parvient pas à imposer son style, la Team Pazuzu est bien trop fort. Sandow et ses compères rejettent la faute sur Romero et Murphy. Le ton monte, Acey Baby pousse Sandow qui finit sur les fesses, Murphy tente de calmer le jeu, il prend un coup perdu ! Murphy roule hors du ring, Romero explose Royal et Shapiro avec un double lariat, il se retourne, crossbody de Draztik. Romero l'attrape en plein vol, dropkick de Sanchez dans le genou de Romero qui s'affaisse, superkick de Jaka dans le menton du géant qui s'écroule. Ortiz se jette sur Murphy hors du ring. Drake Younger souffle, il peine à suivre l'action. Dickinson relève Sandow, Pazuzu Bomb ! C'est la victoire !

Larry Legend annonce le nom des vainqueurs qui célèbrent sous une sacrée pop, ils sont bien contents d'avoir remporté le premier match. Drake Younger ne prend pas la peine de leur lever les bras et descend du ring, il va se chercher à boire. Les membres de la Classic Connection veulent repartir mais ils font face à Ace Romero et Buddy Murphy ! Ces derniers les balancent dans le ring ! Romero et Murphy font mine d'offrir la Classic Connection en cadeau aux membres de la Team Pazuzu. La foule est en feu ! La Classic Connection encaissent de gros moves avant que la Team Pazuzu ne les jette comme des malpropres hors du ring. Ils célèbrent maintenant.

----------

Une vignette est diffusée, on y voit l'intérieur d'un appart miteux. The Brian Kendrick est en caleçon, couché sur un matelas sale, sans couverture, sans drap. Kendrick a le regard vide, il semble délirer, il dit qu'il avait réussi, il avait réussi à revenir à la WWE et retoucher aux sommets. Mais d'un coup, son monde s'est à nouveau écroulé. Kendrick se redresse et finit une bouteille d'alcool avant de la laisser tomber. Il rit nerveusement et dit que le monde devrait se méfier, car un homme n'ayant plus rien à perdre est clairement le plus dangereux. Kendrick passe au second plan tandis qu'il disparaît, au second plan, on voit une enveloppe sur laquelle on voit le logo de la DOOM.

----------

Une vignette présentant "Blackheart" Lio Rush est diffusée. On le voit méditer dans une salle sombre, faiblement éclairée par des bougies. Une femme tourne autour de Rush et lorsque ce dernier ouvre les yeux, la dernière bougie est soufflée.

----------

Une musique se fait entendre, celle de Curt Hawkins. Ce dernier débarque et dit que la WWE est morte, il est donc maintenant temps de relancer le business. Comment faire ? Il a la solution, la Curt Hawkins' Star Factory ! Il va donner une chance énorme à n'importe qui, la chance de l'affronter. Hawkins tend son sceptre vers l'entrée de la salle. Cette musique se fait entendre ! La foule et Hawkins restent sceptiques, personne ne sait de qui il s'agit. Mais finalement, Sheamus débarque sous une grosse pop ! Il écarte les bras et hurle "FELLAAAA" avant d'arriver vers le ring assez rapidement. Il grimpe dans le ring et s'apprête à affronter Hawkins.

SINGLE MATCH
CURT HAWKINS VS. SHEAMUS

La cloche sonne et dès le début du match, Sheamus porte de nombreux coups à son adversaire. Le Celtic Warrior frappe fort, très fort, on sent le guerrier élevé dans les pubs à Belfast, chaque coup fait un bruit monstrueux dans la salle. Hawkins veut fuir et enjambe la seconde corde, Sheamus l'attrape sur l'apron et lui met une série de coups d'avant bras sur la poitrine avant de le ramener dans le ring. Hawkins est au sol, Sheamus prépare le Brogue Kick, il hurle "FELLAAA" mais Hawkins roule hors du ring. Il repart, mais Sheamus le traite de "fagget". Hawkins s'énerve, la foule reprend le mot et chante. Hawkins s'énerve encore plus, la foule chante de plus belle. Curt Hawkins en a assez et rentre dans le ring à toute vitesse, furieux, il fonce vers Sheamus, Brogue Kick ! L'Irlandais a décapité Hawkins ! Un, deux, trois. Victoire de Sheamus dans ce match très facile et très court.

Le great white célèbre sa victoire quelques secondes avant de finalement repartir en tapant dans quelques mains sous une bonne pop. Curt Hawkins se relève un peu après, complètement sonné, la lumière ne semble pas être revenue à tous les étages. Il prend un micro et dit qu'il s'en fout d'avoir perdu, il a prouvé au monde qu'il n'était pas une "fagget". Evidemment, la foule se met à chanter "fagget". Hawkins repart, frustré comme jamais.

----------

On est dans un couloir des vestiaires avec Zahra Schreiber. L'intervieweuse de la fédération vient à la rencontre de Penelope Ford, la petite amie de Joey Janela. Schreiber demande à Ford ce qu'elle ressent à l'approche du main event entre Joey Janela et Rob Van Dam. Ford répond qu'elle connait son homme, elle ne se fait pas de souci pour lui et le laisse gérer son match. La jeune femme poursuit en disant qu'elle préfère se concentrer sur son match de ce soir, elle va affronter Lance Lude et Rob Killjoy, The Ugly Ducklings. Zahra Schreiber lui demande avec qui elle va faire équipe. La Bad Girl n'en sait malheureusement rien et dit qu'elle va vite avoir la réponse.

----------

The Ugly Ducklings, Lance Lude, Rob Killjoy et Colby Corino font leur entrée avec leurs masques. Ils font les canards avec des chants "kwa kwa". Ils grimpent dans le ring et attendent leurs adversaires. Penelope Ford est la première à effectuer son entrée sous une très bonne pop, beaucoup ne peuvent d'ailleurs s'empêcher de siffler la jeune femme. Ford tape dans quelques mains et rentre dans le ring. On attend tous la personne qui fera équipe avec Penelope Ford. Une musique se fait entendre, il s'agit de Jarabe Tapatio, la fameuse musique mexicaine. Une jeune femme débarque aussitôt avec une cape et une tenue de lutte, elle porte un masque. Larry Legend présente celle qui vient de Mexico, La Tornada ! Cette dernière arrive en tapant dans les mains de tous les fans, elle semble ravie d'être là, la foule lui donne une bonne pop. Elle grimpe dans le ring et tape dans la main de Penelope Ford, un peu surprise.

TAG TEAM MATCH
THE UGLY DUCKLINGS VS. LA TORNADA & PENELOPE FORD

Le match est assez intéressant, en effet, la Tornada semble assez inexpérimentée et en dehors de deux/trois moves de lucha libre, elle peine à véritablement s'imposer. Ses coups sont d'ailleurs très faibles et font rigoler les Ugly Ducklings. Killjoy et Lude n'y vont pas de main morte et se montrent sans pitié, n'hésitant pas à tricher. Drake Younger ne semble d'ailleurs pas très attentif et Penelope Ford doit à chaque fois lui signaler les tricheries des Ugly Ducklings. Colby Corino tente d'intervenir à de multiples reprises, attirant très rapidement beaucoup de heat à ses compères. Lorsque Penelope Ford rentre dans le ring, elle reprend le contrôle du match, les Ugly Ducklings sont dépassés par la vitesse de la Bad Girl. Cette dernière montre aussi une bonne technique en maintenant Killjoy au sol. Mais en fin de match, Drake Younger est aux fraises, distrait par Colby Corino et il ne voit pas que la Tornada a fait le tag à Penelope Ford. Younger et Ford se disputent donc, Lude balance la jeune femme hors du ring. La Tornada lui porte un hurricanerana, elle se relève, school-boy de Killjoy ! Il vole le match !

Les Ugly Ducklings repartent en faisant les canards sous les huées. Dans le ring, La Tornada reste assise, triste. Penelope Ford rentre dans le ring et assure à Younger qu'elle était la femme légale, Younger dit qu'il ne l'a pas vu. Penelope Ford n'arrivera pas à faire changer Younger d'avis. Elle va envoyer une tape dans le dos de La Tornada et repart en coulisses avec elle sous une bonne pop.

----------

Les lutteuses viennent de partir, au bout de quelques secondes un gong se fait entendre, la foule devient dingue, c'est Nick Gage ! Nick fuckin' Gage est ici ! La légende de la lutte hardcore sous une standing ovation, il tape dans des mains, bouscule des fans pour les chauffer encore plus, finit de faire le tour du ring avant d'y pénétrer. Il a toujours la même expression, il prend le micro et fait un discours très rapide, disant qu'il n'apprécie pas de voir toute cette bleusaille débarquer sur le ring et jouer les durs. Il dit qu'il est temps de foutre tous ces merdeux en l'air. "Jimmy Havoc, I'm gonna f*ck you up !" dit-il avant de repartir sous son thème. Le message est clair, Gage n'est pas là pour plaisanter.

----------

Une vidéo est diffusée, la date nous indique le 26 juillet 2003, date du Tournament Of Death, on y voit le légendaire bump dans lequel John Zandig se jette du haut d'un toit en faisant passer "Sick" Nick Mondo à travers des table et des néons. On montre ensuite un second bump semblable au premier, sauf que cette fois-ci, John Zandig a pour victime Joey Janela. Ce dernier est maintenant face caméra, en coulisses, il dit que le bump vu en début de vidéo a plus de quatorze ans et s'est déroulé à Dover dans le Delaware, ici-même. Janela dit que ce bump l'a sans doute fait devenir l'homme qu'il est aujourd'hui, le Bad Boy, l'homme que les femmes sifflent lorsqu'il passe, le plus grand risktaker du business. Et ce soir, le Bad Boy va marquer la DOOM en battant Rob Van Dam dans le main event ! Joey Janela enfile ensuite sa veste et ses lunettes, un homme vient à sa rencontre, le livreur de pizzas ! Janela l'ignore complètement et attrape les pizzas, disant au livreur que l'argent est sur une petite table à côté. Le livreur prend l'argent et s'en va. Janela ouvre le carton de la pizza et veut manger, mais Penelope Ford entre dans la pièce et lui interdit de faire ça !

----------

On revient dans le ring, Jonathan Gresham effectue son entrée sous des réactions mitigées. Il rentre dans le ring sans faire de vagues et attend son adversaire. Ce dernier débarque, c'est Elias Samson qui débarque sous son ancienne musique, Dark Side of the Road. Elias rentre dans le ring et veut jouer de la musique mais Gresham l'interrompt, lui disant que ça n'intéresse personne. Gresham obtient naturellement une énorme pop. Le Drifter est passablement énervé.

SINGLE MATCH
JONATHAN GRESHAM VS. ELIAS SAMSON

Le Drifter est brutal, dès le début il se jette sur Gresham avec violence. Une chose est certaine, il est énervé. Jonathan Gresham revient cependant très vite dans le match, la différence de gabarit ne le gêne absolument pas, il se sert de sa technique, largement supérieure à celle du joueur de guitare pour prendre l'ascendant. Samson est dominé et cela le rend le frustre encore plus, il parvient à coucher Gresham avec un jumping high knee alors que ce dernier prenait de la vitesse dans les cordes. Elias garde le contrôle du match, il casse le rythme et fait en sorte que The Octopus ne puisse pas bouger, car il sait que n'importe que ce dernier peut le surprendre très rapidement. Elias Samson porte un swinging neckbreaker mais ça ne lui offre pas le compte de trois. Le Drifter, frustré, va chercher sa guitare, il rentre dans le ring. Drake Younger soupire, il rappelle à Samson qu'il va le disqualifier. Ce dernier s'en fout, il va fracasser la guitare sur le crane de Gresham ! BOUM ! Gresham a esquivé ! La guitare a frappé les cordes et vient de rebondir au visage d'Elias qui est sonné. Gresham passe derrière, snap german suplex pin ! Un, deux, trois ! He got it !

Jonathan Gresham célèbre un instant sa victoire sous une bonne pop. Mais Elias se relève et tente de l'attaquer, raté, Gresham quitte le ring très rapidement et repart en se moquant de Samson qui est vert de rage.

----------

La Team Pazuzu est dans les vestiaires. Le groupe célèbre sa victoire. La boisson coule à flot, Zahra Scheiber débarque et félicite la Team Pazuzu pour sa victoire. Elle rappelle tout de même que leurs adversaires ne se sont pas très bien entendus. Dickinson s'en moque, ils peuvent être trois, cinq, dix, cent, mille, ça ne change rien. Ils boiront avec une paille la cervelle des tarés se dressant sur leur chemin. Pinkie Sanchez explique que ce que Dickinson veut dire, c'est qu'ils sont plus qu'un groupe réunis autour de mêmes valeurs, non, ils sont une famille et cela fait leur force. Il lève aussitôt la voix, demandant à Schreiber si elle comprend où s'il doit se répéter en Espagnol. Ortiz et Draztik mettent en garde les autres membres du roster, ils ont tout intérêt à ne pas être leurs ennemis. Jaka, qui était resté silencieux, effraie aussitôt l'intervieweuse en venant lui hurler "YEOW" au visage. La jeune femme préfère partir, laissant les rustres célébrer avec leurs boissons et leurs rires gras.

----------

Une vignette est diffusée, on voit une joggeuse de dos, courir sur un sentier. La caméra se rapproche et bouge de plus en plus à mesure qu'elle approche de la joggeuse. Une respiration rauque se fait entendre, de plus en plus fort. La joggeuse, qui porte des écouteurs se retourne au dernier moment et hurle de terreur en même temps qu'un cri bien plus masculin se fasse entendre. Des mains viennent se poser sur le cou de la jeune femme. L'écran devient aussitôt noir et un rire inquiétant se fait entendre.

----------

Larry Legend nous annonce qu'il est l'heure du main event et que le match qui va suivre est un falls count anywhere match ! Le premier homme qui arrive est un "Bad BAD Boy", c'est Joey Janela ! Ce dernier arrive en finissant un morceau de la pizza qu'on lui a apporté plus tôt dans la soirée. Il arrive sous une très grosse pop et tape dans les mains des fans avant de grimper dans le ring. "And his opponent..." à peine Legend a-t-il dit cela que la foule devient dingue. La musique de l'homme que l'on attend se fait entendre. ONE OF A KIND ! La foule explose, il est ici, The Whole F'n Show ! ROB-VAN-DAM ! Il tape dans les mains et grimpe sur l'apron avant de rentrer dans le ring. La foule est en feu, le match va commencer.

MAIN EVENT
FALLS COUNT ANYWHERE
JOEY JANELA VS. ROB VAN DAM

Drake Younger fait sonner la cloche et la foule donne de la voix pour acclamer les deux hommes. Janela et Van Dam se regardent et débutent les hostilités sans plus tarder, ils échangent des coups à la vitesse de l'éclair. Ce n'est même pas un match, c'est une baston, ils finissent bien vite hors du ring et ne se lâchent toujours pas. Le Bad Boy et RVD échangent des coups en ringside. RVD porte un spinning kick à Janela qui recule, Van Dam vient le chercher, Janela le repousse avec une droite. Janela prend une bière à un fan et la boit avant de la cracher au visage de Van Dam. Janela envoie Van Dam contre les barrières de sécurité en métal. Il fonce sur lui, mais RVD lui porte une belly to belly à la volée ! Janela s'écrase dans les barrières ! Il grimace de douleur. Les deux hommes se battent maintenant dans le public, Janela plante RVD dans le sol avec un DDT ! Aucune protection à cet endroit, c'était le béton, le vrai ! Janela va chercher une table et l'installe en ringside. Il met RVD sur la table et grimpe sur la troisième corde, mais Van Dam vient le chercher et le fait chuter sur la table ! Holy shit ! Holy shit ! Rob Van Dam vient étendre Janela sur la barrière comme du linge. Il grimpe sur l'apron et fait son taunt "ROB-VAN-DAM" avant de porter un spinning wheel kick à Joey Janela. RVD le relève et attrape une chaise, mais Janela lui pique la chaise, BOUM CHAIRSHOT ! RVD passe par dessus la barricade et se retrouve dans le public. Janela rentre dans le ring, chaise en main, il a le sourire, il installe la chaise près des cordes. La foule donne de la voix, il va imiter Sabu ! Joey Janela prend de l'élan dans les cordes, revient, met un pied sur la chaise, saute aussitôt sur la troisième corde, puis directement hors du ring sur RVD et les fans ! HOLY SHIT ! HOLY SHIT ! Malgré tout ça, les deux hommes se dégagent encore et toujours des nombreuses tentatives de pinfall. Le combat se poursuit, les deux hommes vont en dehors de la salle et finissent dehors. Drake Younger n'est pas content de devoir suivre l'action. Janela et RVD se battent comme jamais, ils sont sur le parking, RVD court sur Janela, ce dernier s'affaisse, RVD se couche sur le dos de Janela à la volée pour retomber sur ses pieds, Janela se retourne, il encaisse un Van Daminator ! Janela s'écroule, RVD prend de l'élan, rolling thunder, Janela se relève au dernier moment, powerslam sur le capot d'une voiture ! Un, deux, kick out ! Les deux hommes continuent de se battre mais finissent par rentrer dans la salle, la foule est toujours en feu. Janela prend le dessus, mais RVD le surprend, powerbomb sur une chaise dépliée ! Mon dieu, Janela vient de mourir. RVD grimpe sur la troisième corde, Five Stars Frog Splash ! NON ! Janela esquive. Il grimpe sur la troisième corde, Moonsault foot stomp ! Ca touche ! Un, deux, NON ! Joey Janela n'y croit pas, il relève RVD, les deux échangent des coups, Van Dam balance une chaise, Janela l'attrape, VAN DAMINATOR ! Janela est propulsé hors du ring. Van Dam vient sur l'apron, moonsault directement hors du ring ! Les deux échangent des coups. Van Dam vient installer une table, puis une seconde ! Les deux tables sont empilées ! Les deux hommes grimpent sur l'estrade où est située la table des commentateurs, Gargiulo et House sont en feu. Les deux hommes échangent des coups, sur la table, c'est très instable. Multiples headbutts de Janela qui saigne du front. RVD saigne aussi. Il tombe à genoux. Janela le prend entre ses jambes, mon dieu, ça va être dévastateur. Non, RVD lui envoie un low blow ! Un low blow ! Janela grimace, RVD l'attrape et le jette sur les deux tables en contrebas ! Janela s'écrase ! BAM ! SOMEONE CALL 911 ! Rob Van Dam descend péniblement et recouvre Joey Janela ! Un, deux, trois NON ! Janela se dégage encore ! Rob Van Dam le ramène dans le ring et avec une chaise, il vient le marteler de coups comme un sadique. La foule hue Rob Van Dam après un tel acte de barbarie. Les coups pleuvent, Janela ne répond plus, RVD grimpe sur la troisième corde. Penelope Ford arrive ! Elle hurle à RVD d'arrêter, ce dernier s'en fiche et porte le Five Stars Frog Splash avant que Ford n'entre dans le ring ! Un, deux, trois !

Rob Van Dam vient de battre Joey Janela dans ce main event complètement fou. Janela ne répond plus, Penelope Ford s'inquiète et tire son petit ami hors du ring. Dans le ring, Rob Van Dam célèbre sous une pluie de huées. The Whole F'n Show s'en fiche pas mal, il sourit et se contente d'hausser les épaules l'air de dire "c'est la vie". Il grimpe sur le coin et fait son taunt fétiche, comme pour rappeler que l'homme de la soirée, c'est lui, Rob-Van-Dam ! La première nuit de The Evil Within Tour se termine là dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Le Doomguy
avatar

Federation : DOOM Zone
Messages : 322
Age : 20

MessageSujet: Re: The Evil Within Tour   Dim 12 Nov - 8:35

Night Two : Ghostface
11/14/2017
Smyrna, DE, USA.
LIO RUSH VS. HIROMU TAKAHASHI

Comme la veille, le show s'ouvre en musique avec Rob Zombie qui conclut en souhaitant une soirée dingue aux fans présents. Le show s'ouvre directement avec l'arrivée de Zahra Scheiber qui reçoit une bonne pop. Elle grimpe dans le ring et annonce le nom de son invité, Rob Van Dam ! La musique du Whole F'n Show se fait entendre, les huées suivent, il arrive en marchant difficilement, le match de la veille a fait des dégâts. Il grimpe dans le ring et rapidement, la jeune femme rappelle sa victoire contre Joey Janela et son low blow en fin de match. RVD, qui semble high as fuck, hausse les épaules en souriant et explique que rien n'interdisait ce coup bas. Il poursuit en expliquant longuement qu'il est de toutes façons le mec pour qui les gens ont fait le déplacement depuis peut-être le bout de l'Amérique, le voir vainqueur, c'était la fin de show idéale, après tout, il est le Whole F'n Show, il est Rob-Van-Dam ! RVD continue de se mettre en avant de manière plus ou moins maladroite sous les huées de la foule. Il s'en va, disant qu'il sera dans sa loge avec deux ou trois ou quatre fangirls. RVD repart sous les huées.


----------

La musique de la quatrième dimension se fait entendre, The Brian Kendrick débarque. Il porte un débardeur un peu sale et un jeans très sombre, déchiré à de multiples endroits. Il avance lentement vers le ring et est introduit en tant que "Brian Kendrick". Il grimpe dans le ring et attend son adversaire. Des sons de airhorns se font entendre, suivi d'un BOOOM ! Les Bromans ! Robbie E et Jessie Godderz arrivent en exhibant leurs muscles. La foule les hue. Kendrick n'affiche aucune émotion mais ne lâche pas les deux hommes du regard. E et Godderz livrent une très courte promo où ils disent qu'il est temps d'apporter une touche cool à la DOOM Zone, right here, right now ! Les Bromans se moquent rapidement de Kendrick.

SINGLE MATCH
ROBBIE E VS. BRIAN KENDRICK

Le match commence, Robbie E fait des taunts avec Godderz. Brian Kendrick se jette sur la moitié des Bromans et le rue de stomps. Kendrick adopte un style encore plus méthodique et vicieux que celui qu'il utilisait après son retour à la WWE. Plus de sliced bread ou de moves impressionnants, le post apocalyptic scavenger se contente d'être méthodique. Robbie E tente de revenir dans le match et y parvient à de rares occasions mais Kendrick finit inlassablement par reprendre le dessus. Finalement, au terme d'un match dominé par Kendrick, ce dernier parvient à porter un Captain's Hook d'une rare violence sur un Robbie E qui abandonne presque aussitôt.

Drake Younger s'approche de Brian Kendrick et lui lève le bras mais ce dernier repousse Drake et beatdown Robbie E. Jessie Godderz grimpe dans le ring et le repousse, il n'obtient en guise de réponse qu'un gut kick ultra brutal. Godderz s'affaisse et Kendrick lui porte un headbutt si brutal qu'il s'en ouvre un petit peu le front. Kendrick prend le micro et se contente de dire que les gens ont pu assister à "the rise and fall of Brian Kendrick", à partir d'aujourd'hui, ils vont pouvoir assister à sa self destruction. Il jette le micro et repart, sans prendre la peine la peine d'essuyer son front sanguinolent.

----------

Une vignette est diffusée, elle prend place dans ce qui ressemble clairement à un pub irlandais. Un homme est seul au milieu du comptoir, il a déjà descendu quelques chopes de bières. Soudain une main se pose sur son épaule, celle d'un grand Irlandais en surpoids. Celui-ci dit au buveur de bières qu'il est à sa place, mais il n'obtient aucune réponse. On voit à ce moment là que l'inconnu arbore un mohawk. Le trouble fête explique qu'il va laisser cinq secondes à l'inconnu pour partir, passé ce délai, il lui apprendra ce qu'il en coûte de s'asseoir à SA place. L'homme compte et à la quatrième seconde, l'inconnu lui dit simplement "piss off". L'homme finit son compte et agrippe brutalement l'épaule de l'inconnu, mais à peine a-t-il fait cela qu'il mange une chope en pleine face. L'homme titube, le porteur de mohawk se lève et vient lui envoyer deux/trois coups de poings dans le bide avant de l'envoyer valdinguer dans des chaises et des tables. Une fois cela fait, il relève la tête et va vers le comptoir, il laisse assez d'argents et dit "ça suffira à payer les dégâts, fella". Il s'agit de Sheamus, il repart aussitôt après avoir fini sa bière.

----------

La Classic Connection est en coulisses, ils sont énervés suite à l'humiliation dont ils ont été victimes la veille. Sandow dit à ses compères que les choses ne vont pas se passer comme ça, ils vont éduquer la DOOM et ses sauvages en leur montrant la vraie lutte.

----------

La Classic Connection fait son entrée, ils grimpent dans le ring et se mettent à critiquer vivement la DOOM, Ace Romero, Buddy Murphy et plus particulièrement la Team Pazuzu qu'ils qualifient de sauvages. Grosse erreur, la Team Pazuzu débarque. Dickinson n'est pas content, il dit que la Classic Connection a le culot de venir sur LEUR ring, dans LEUR monde pour les critiquer. Dickinson demande à Sandow et ses amis s'ils sont fous ou juste idiots. Sandow veut répondre mais se fait aussitôt couper la parole par Angel Ortiz et Mike Draztik, ces derniers disent qu'ils vont régler ça vite bien fait. Ils grimpent dans le ring et montrent qu'ils sont prêts à en découdre.

TAG TEAM MATCH
CLASSIC CONNECTION VS. EYFBO

EYFBO sont en feu et dominent Abraham Royal et Levi Shapiro. Damien Sandow tente d'intervenir à certains moments mais Chris Dickinson lui montre dès sa première tentative qu'il l'a à l'oeil. Sandow s'arrête et baisse la tête, Jaka vient d'ailleurs à sa rencontre et reste à côté de lui, Sandow ne dit plus rien. La Classic Connection arrive tout de même à porter quelques offensives sur le Funky Monkey et sur le Real f'n Deal. On a même droit à une courte période de domination de la part de la Classic Connection qui enchaînent les tags rapides sur Draztik. Mais le momentum s'inverse quand Ortiz rentre dans le ring et finalement, EYFBO portent le combo powerbomb (Ortiz) + blockbuster (Draztik) pour la victoire.

En ringside, Jaka a sa main sur l'épaule de Sandow et lui a fait regarder la fin de scène. Mais il balance soudainement Sandow dans le ring, la Team Pazuzu fait son "YEOW !" et le combo powerbomb/blockbuster est porté sur Sandow. La Team Pazuzu repart en tapant dans des mains sous une grosse pop.

----------

Nous voyons une nouvelle vignette diffusée en vue subjective. La caméra est dans un buisson dans ce qui semble être un quartier résidentiel tout ce qu'il y a de plus classique. Il fait nuit et la vue nous offre un homme et une femme devant leur maison. La femme embrasse l'homme et ce dernier rentre dans sa voiture qu'il démarre sans plus tarder, sa femme est toujours devant la porte et lui fait un signe de main. La voiture s'en va aussitôt. La caméra bouge de derrière les buissons et s'approche de la maison une fois que la femme est rentrée à l'intérieur. La personne dont nous suivons le point de vue toque à la porte et part se cacher. La femme ouvre et ne voit personne, elle referme très vite la porte. La femme met son téléphone juste à côté d'elle, elle est observée par la fenêtre. Le rôdeur fait le tour de la maison et il trouve la clé de la porte de derrière sous une pantoufle qui semblait avoir été laissée là par hasard. Il ouvre la porte de derrière et entre dans un couloir donnant sur le salon où se trouve la femme. On le voit aussitôt sortir un téléphone et appeler un numéro. On entend la voix de la femme répondre, l'intru ne dit rien et raccroche. La femme se lève et va vers le couloir, sans doute pour fermer la porte de derrière, son visage se décompose et elle hurle de terreur. On court à toute vitesse sur elle et la vidéo s'arrête. On entend ensuite des sirènes de polices et un homme dire que la victime a été retrouvée avec un sac plastique sur la tête.


----------

The Ugly Ducklings effectuent leur entrée sous les huées de la foule. C'est maintenant au tour de Penelope Ford d'arriver, cette dernière semble remontée à cause de ce qui s'est passée la veille. Elle grimpe dans le ring sous une bonne pop et avertit Drake Younger, cette fois-ci, il n'a pas intérêt à se faire avoir. Younger lui fait signe que tout se passera bien en ouvrant grands les yeux. Colby Corino grimpe dans le ring, le match va pouvoir commencer.

SINGLE MATCH
COLBY CORINO VS. PENELOPE FORD

Dès qu'ils le peuvent, Lance Lude et Rob Killjoy cancanent hors du ring dans le but de déconcentrer Penelope Ford. Cette dernière fait néanmoins en sorte de ne pas se faire avoir. Colby Corino se montre vicieux, il n'a à aucun moment été fair play avec la jeune femme. Corino a néanmoins un petit gabarit et Penelope Ford rivalise en lui portant de bons coups d'avant bras et des low-kicks efficaces. Penelope Ford prend le dessus lorsqu'elle accélère le rythme du match, balançant Corino hors du ring sur ses deux acolytes avec un running headscissors. Le fils de Steve Corino parvient néanmoins à reprendre le dessus avec quelques cheapshots. C'est à ce moment là que La Tornada débarque sous une bonne pop. Elle observe l'action et encourage Ford en tapant sur l'apron. Corino porte un backslide et s'aide des cordes, Younger fait le compte et ne voit rien mais La Tornada attire son attention en tapant sur l'apron, elle lui montre les pieds de Corino. Younger arrête le compte et se relève avant de dire "I know what I'm doing !". Lance Lude et Rob Killjoy veulent attraper la lutteuse masquée mais cette dernière porte un hurricanerana sur Killjoy qui va tomber dans les bras de Lude. Colby Corino est distrait, il encaisse aussitôt un roll-up ! Un, deux, trois !


Penelope Ford vient de remporter le match, elle sort du ring car Killjoy et Lude y pénètrent à toute vitesse. La petite amie de Joey Janela est félicitée par La Tornada qui lui lève le bras, toute contente de voir que sa coéquipière de la veille l'a emporté.

----------

Une vidéo est diffusée, on se retrouve face caméra avec Hiromu Takahashi. Naturellement sa prise de parole est sous titrée. Takahashi tient fermement Daryl, son fidèle compagnon, dans ses bras. Hiromu explique qu'il est très très excité à l'idée de découvrir de nouveaux adversaires, l'ancien IWGP Jr champ se lèche même les lèvres après avoir dit cela. Il poursuit en disant qu'il connait Lio Rush, il a déjà partagé le ring avec lui et il a hâte de se retrouver en tête avec lui. Takahashi assure que Daryl sera là, à observer le match. La caméra zoome sur le chat en peluche et Hiromu le fait parler. "Daryl" dit que ce soir, Hiromu ne va pas vaincre Lio Rush, il va le DETRUIRE ! La Ticking Time Bomb remercie son chat et le fait applaudir. Il câline Daryl et va même jusqu'à ronronner, la caméra se coupe là dessus.

----------

On se retrouve en backstages avec Penelope Ford et La Tornada. Penelope Ford remercie longuement la luchadora pour son aide, sans elle, elle n'aurait pas pu l'emporter. La Tornada n'a semble-t-il rien comprit et se content de répondre "si" après une petite seconde d'hésitation. Ford comprend qu'elle ne s'est pas faite comprendre et recommence en faisant plus court et en insistant sur le "thank you". "No problem" répond La Tornada. Penelope Ford s'en va et dit qu'elle paiera sa dette à La Tornada dès qu'elle en aura l'occasion. La Mexicaine lui répond "si amiga" et se met à la suivre.

----------

Ace Romero effectue son entrée sous une bonne pop, il grimpe dans le ring tandis que Buddy Murphy débarque à son tour, lui aussi sous une bonne pop. Les deux hommes semblent prêts. C'est alors que la musique des frères Crist se fait entendre. Ohio Is 4 Killers débarquent accompagnés de Sami Callihan, ils sont évidemment bien accueillis par la foule. Ils grimpent dans le ring et semblent prêts à en découdre avec leurs adversaires du soir.

TAG TEAM MATCH
OI4K VS. BUDDY MURPHY & ACE ROMERO

Sami Callihan reste en ringside tandis que Jake et Dave Crist s'échauffent. Le match est assez compétitif, contrairement à ce que l'on pourrait croire, Ace Romero et Buddy Murphy arrivent à tenir tête aux frère Crist. Murphy et Romero sont relativement complémentaires, Romero est extrêmement puissant mais Murphy est rapide et a plus d'un tour dans son sac quand il s'agit d'être plus technique. Le Best Kept Secret surprend son monde lorsqu'il passe à un cheveu de battre OI4K après un running brainbuster sur Jake Crist. Mais OI4K sont tout de même plus expérimentés et parviennent à exploiter les erreurs de leurs adversaires. Ace Romero fait preuve d'imprudence et finit hors du ring. Jake Crist surprend Murphy avec un flapjack directement sur la troisième corde, il le prend sur les épaules en electric chair, il fait le tag à Dave et ce dernier porte aussitôt un jumping cutter sur Murphy pour la victoire.

Ace Romero et Buddy Murphy repartent après cette défaite. Sami Callihan, Dave et Jake Crist célèbrent la victoire. The New Horror veut prendre la parole, mais c'est à ce moment là que les Ugly Ducklings arrivent à toute vitesse ! Les deux équipes qui s'affronteront dans le main event du lendemain se foutent sur la gueule. Les Ugly Ducklings prennent l'avantage via des cheap shots, mettent les membres d'OI4K à terre et célèbrent sous les huées.

----------

"Blackheart" Lio Rush est face caméra dans une pièce très sombre, seulement éclairée avec des bougies. La mystérieuse femme l'accompagnant tourne autour de lui en fredonnant. Lio Rush explique qu'il était un homme comme les autres, avec ses forces et ses faiblesses, avec ses certitudes et ses doutes. Mais cet homme est définitivement mort après son passage à la CZW. Il s'est rendu compte d'une chose, de sa profonde faiblesse. Il a donc décidé de mettre de côté ce qui le rendait faible. Il a renoncé à une partie de lui pour traverser de multiples épreuves, des douleurs auxquelles un homme normalement constitué n'aurait pas pu survivre. Il s'est laissé corrompre, a perverti son coeur et son esprit pour faire en sorte de s'éloigner du genre humain dans le but de le surpasser. Chaque jour qui passe, son monde s'assombrit un peu plus. Hiromu Takahashi est peut-être un grand adversaire mais est-il capable d'aller aussi loin que lui ? A-t-il ce qu'il faut ? A-t-il le cœur ? Lorsque Rush dit cela, il se lève et la lumière éclaire le cœur noir dessiné sur son corps. La jeune femme vient l'enlacer et les bougies s'éteignent toutes d'un coup.

----------

Yujiro est dans sa loge avec quelques escort girls japonaises dont sa préférée, Mao, celle qui l'accompagne tout le temps. Zahra Schreiber entre dans la loge et approche du Tokyo Pimp, Yujiro se retourne vers Mao et lui demande quelque chose en Japonais, la traduction donne d'ailleurs "C'est qui cette pute ?". Mao glisse quelques mots à l'oreille de Yujiro qui comprend son erreur. Il commence à employer un anglais assez approximatif pour saluer l'intervieweuse de la DOOM. Cette dernière rappelle un peu les principaux faits d'armes de Yujiro et finit par lui demander pourquoi il est venu, ici, au Etats-Unis. Yujiro répond simplement qu'il a d'autres business que celui de la lutte, il a simplement eu envie de faire grandir ses affaires en venant ici, il est un homme intelligent. Il poursuit en disant qu'il recherche d'ailleurs des "A-bitches" de qualité pour faire du business. Il regarde maintenant Zahra Schreiber avec un sourire carrément niais. La jeune femme semble écœurée et s'en va

----------

Larry Legend nous le rappelle, il est l'heure du main event de la soirée. Drake Younger grimpe dans le ring, il commence à être sérieusement éméché. Il vient s'appuyer dans un coin pour se reposer. Le premier à faire son entrée n'est autre que la Ticking Time Bomb, Hiromu Takahashi. Ce dernier reçoit une bonne pop, il arrive avec Daryl à qui il fait faire des fist bump avec des fans. Takahashi ne va néanmoins pas tout de suite dans le ring, il repart dans le public et va jusqu'à la table des commentateurs. John House et Eric Gargiulo ne comprennent pas. Hiromu installe maintenant Daryl sur la table des commentateurs et lui met le casque de John House sur la tête ! Ce dernier ne comprend pas et veut récupérer son casque mais Takahashi ne semble pas d'accord. House récupérera tout de même son casque une fois que Takahashi aura le dos tourné. C'est maintenant Lio Rush qui fait son entrée, lui aussi sous une bonne pop. "Blackheart" débarque avec la jeune femme qui a pour habitude de l'accompagner. Les deux grimpent dans le ring, Rush fait un taunt tandis que la jeune femme se met à genoux et fait glisser sa main le long du cœur noir de l'ancien champion de la CZW. Nous allons pouvoir commencer le match.

MAIN EVENT
FANS BRING THE WEAPONS
HIROMU TAKAHASHI VS. LIO RUSH

Le match commence, les fans font du bruit et ils montrent tous les armes qu'ils ont amené. Le début du combat est relativement simple, les deux hommes se cherchent, aucun ne semble vraiment pouvoir prendre l'ascendant sur l'autre, très rapidement un sourire se dessine sur le visage de Takahashi et il lance un "I like you" à son adversaire. Lio Rush est bien plus concentré et envoie une énorme droite à Takahashi, ce dernier réplique avec un coup d'avant bras vicieux ! Les deux échangent de nombreux coups, superkick de Takahashi, esquivé ! Il se retourne, Rush se jette sur lui, les deux passent par dessus la troisième corde ! Ils se relèvent, Rush attrape une arme d'un fan, il s'agit d'un pied de biche, Takahashi demande une arme à un fan, ce dernier dit qu'il n'a rien. Le fan panique devant l'impatience de la Ticking Time Bomb et lui donne sa bière. Takahashi l'explose sur l'apron et s'approche de Rush avec le tesson, il est hilare. Rush esquive un coup et tape dans la main de Takahashi qui lâche le tesson. Le match se poursuit, Rush prend le contrôle du match suite à un C-4 sur un Takahashi qui était lancé à toute vitesse. Rush grimpe sur la troisième corde, Hiromu arrive et le pousse directement hors du ring, Rush s'écrase durement. Hiromu grimpe sur la troisième corde et est euphorique, la petite amie de Rush (hors kayfabe) vient aider ce dernier à se relever. Hiromu n'en a strictement rien à faire et se jette sur eux avec son senton complètement suicidaire ! La copine de Rush est complètement out, Rush et Takahashi sont au sol, la foule est en feu. Le match se poursuit, Rush ne prend pas la peine de voir si la jeune femme va bien. Un fan donne un petit sac à Rush, il s'agit d'un sac de punaises. Rush le verse dans le ring, Hiromu revient à toute vitesse, superkick ! Il soulève Rush, Time Bomb tentée ! Non Rush passe dans son dos, german suplex directement dans les punaises ! Takahashi se tord de douleur et hurle de douleur en même temps qu'il rit frénétiquement. D'une certaine manière, il sembler aimer ça. Rush le met au sol avec un enzuiguiri et grimpe sur la troisième corde, mais Hiromu le rejoint en un saut et porte aussitôt un avalanche wheelbarrow victory roll complètement unsafe qui manque de tuer les deux hommes ! Un, deux, Rush se dégage ! Le match se poursuit. Hiromu a beau sortir ses moves les plus fous, Rush se relève encore et toujours. Hiromu va hors du ring et se sert de tous les objets à sa disposition, cela va du dildo géant à la batte de baseball en passant même par un cadre contenant une photo de John Cena sur laquelle on peut lire "cena wins lol". Takahashi explose le cadre sur la tête de Rush, non ce dernier esquive et soulève Takahashi et lui vole son move ! Running death valley driver dans le turnbuckle ! Un, deux, dégagement d'Hiromu ! Rush descend du ring et un fan lui tend une putain de fenêtre, le fan dit qu'il travaille dans la construction de maisons. Rush reste de marbre et attrape la fenêtre qu'il ramène dans le ring. Hiromu le surprend et lui porte un enzuiguiri. Il place la fenêtre sur Rush et grimpe sur la troisième corde, ça passe ou ça casse. Diving senton ! Rush esquive ! La fenêtre se brise ! HOLY SHIT ! SOMEONE CALL 911 ! Takahashi a le visage déformé à cause de la douleur. Rush le relève, Blackhole Pedigree ! Hiromu est détruit et en roule carrément à l'extérieur du ring. Rush vient le chercher mais Hiromu rampe dans le public et va vers la table des commentateurs, il attrape Daryl. Rush vient le chercher et le renvoie en ringside avant de le jeter dans le ring. Un fan donne une chaise à Rush, ce dernier la déplie et l'installe en ringside. Rush grimpe sur l'apron, Takahashi semble toucher Daryl, il se relève ensuite mollement. Rush se place juste devant la chaise et veut visiblement porter une suplex à Takahashi depuis l'apron sur la chaise hors du ring. Mais Takahashi ne se laisse pas faire et jette quelque chose au visage de Lio Rush ! On dirait du sable ! Rush est aveuglé sur l'apron. Hiromu saisit sa chance, il se projette dans les cordes, sunset flip powerbomb to the outside ! SUR LA CHAISE ! Holy shit ! Holy shit ! La chaise s'est complètement pliée. Hiromu balance Rush dans le ring et n'a plus qu'à porter la Time Bomb pour la victoire !

Hiromu Takahashi se met à genoux et exulte, il semble même en plein orgasme tant sa réaction est disproportionné. Il attrape Daryl et se laisse tomber sur le dos en levant son chat en peluche vers le ciel en guise de célébration. Lui et Rush sont complètement KO et la foule est en feu à la suite de ce match qui aura vu les deux hommes tout donner. La jeune femme revient difficilement dans le ring et prend Lio Rush dans ses bras pour déposer sa tête sur ses jambes, elle semble vouloir l'apaiser. Takahashi de son côté est toujours sur le dos, exténué mais hilare. C'est là dessus que la seconde soirée se termine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Le Doomguy
avatar

Federation : DOOM Zone
Messages : 322
Age : 20

MessageSujet: Re: The Evil Within Tour   Mer 15 Nov - 3:12

Night Three : Jigsaw
11/15/2017
Sewell, NJ, USA.
OHIO IS 4 KILLERS VS. THE UGLY DUCKLINGS

Cette troisième nuit de l'Evil Within Tour s'ouvre comme les autres, en musique ! Rob Zombie s'en va ensuite et le premier homme à effectuer son entrée est Jimmy Havoc. Ce dernier grimpe dans le ring sous une très grosse pop. Havoc dit que Nick Gage a annoncé qu'il allait le "baiser". Havoc rappelle tout de même que pendant que Gage pourrissait en prison, à faire les pipes et le café, lui, il devenait l'un des plus grands noms de ce business. Où était Gage quand il remportait le si prestigieux Tournament Of Death ? Dans cette merde qu'était la GCW. Havoc invite Nick Gage à venir sur le ring, voyons s'il peut encore marcher droit. Dong ! Il ne faut pas emmerder Nick Gage, ce dernier arrive sous une grosse pop, il n'a pas l'air content (comme d'habitude en fait). Il arrive d'un pas déterminé et rapide, il s'en bat la race et grimpe dans le ring. Havoc et Gage échangent des coups à la vitesse de l'éclair ! Les deux se tabassent autant qu'ils le peuvent. Gage surprend, Havoc, Chokebreaker ? Non, Havoc passe dans son dos et veut le surprendre, Acid Rainmaker, non Gage passe en dessous du bras d'Havoc ! Ce dernier se retourne, lariat de Gage, les deux hommes finissent hors du ring ! Gage relève Havoc qui lui crache à la gueule avant de lui tendre son majeur. Gage et Havoc s'échangent des coups, on assiste à une véritable bagarre de rue entre les deux. Drake Younger intervient, des lutteurs des coulisses se ramènent, Curt Hawkins, les Bromans, la Classic Connection, Penelope Ford, La Tornada, Ace Romero, Buddy Murphy et Jonathan Gresham, ils parviennent à finalement séparer les deux hommes qui s'échangent des insultes, la foule est en feu dès ce début de soirée.

----------

La Team Pazuzu effectue son entrée. Jaka roule dans le ring, il semble chaud et prêt à combattre. La Classic Connection se ramène, Damien Sandow dit que jusqu'à maintenant, les New Yorkais ont eu de la chance, mais maintenant, c'est terminé. Sandow dit qu'il va donner une leçon à Jaka, maintenant ! Mais avant, il aimerait poser une question à ce dernier. Il lui demande la composition du monoxyde de carbone. Jaka regarde ses alliés qui se foutent de sa gueule. Jaka prend le micro et dit qu'il répondra à la question seulement si d'abord, Sandow prouve qu'il est vraiment si malin que ça. Jaka demande à Sandow de lui donner le nom de la chanson de The King Blues sortie en 2011 dont le clip comporte un singe. Sandow rit, expliquant que c'est d'une facilité déconcertante, il s'agit d'headbutt. Jaka fait mine d'être étonné avant de dire que c'est exactement ça ! HEADBUTT ! Sandow est au sol, Jaka dit à Younger de faire sonner la cloche !

SINGLE MATCH
JAKA VS. DAMIEN SANDOW

Jaka est dans une forme olympique et balance de nombreux "YEOW" pour se chauffer. Ses alliés l'encouragent en ringside. De l'autre côté, Abraham Royal et Levi Shapiro encouragent Sandow. Ce dernier à une tactique très simple, casser le rythme du match et amener Jaka au sol pour ensuite le dominer avec du mat wrestling. Malheureusement, le Smooth Savaga a le dessus, il cogne plus fort, a plus de force et est même plus rapide que son adversaire. L'agilité de Jaka impressionne et ses kicks sortis tout droits de films de Bruce Lee inquiètent Sandow. Ce dernier parvient quelques fois à revenir, mais finalement, il encaisse un terrible spinning wheel kick suivi d'un diving splash ! Jaka le recouvre et c'est terminé.

Damien Sandow roule mollement hors du ring, ses alliés l'aident à repartir en backstages. EYFBO, Chris Dickinson, Larry Legend, Pinkie Sanchez grimpent dans le ring et félicitent leur ami. La Team Pazuzu célèbre sous une bonne pop.

----------

Une vidéo est diffusée, on se retrouve avec Curt Hawkins face caméra, il parle sur fond de musique hard rock. Il dit qu'on l'a traité de fagget, il est donc temps pour lui de montrer qu'il est un badass ! Curt Hawkins est chez lui, il s'élance avec son skateboard dans son jardin, il roule à toute vitesse vers des cactus avant de leur rentrer dedans ! Hawkins crie de douleur, il ressort avec des épines de cactus sur tout le corps. Il se contente de regarder la caméra et de dire "BADAAAAAASSSSS" ! La caméra se coupe là dessus.

----------

Penelope Ford marche dans un couloir en coulisses et arrive à la rencontre de Yujiro, ce dernier est en train de parler avec La Tornada, ce qui a attiré l'attention de la copine de Joey Janela. Le Tokyo Pimp est accompagné de sa fidèle Mao et il essaie de faire comprendre à la Tornada avec un anglais plus que médiocre, qu'il aimerait la faire travailler pour lui. La lutteuse masquée, ne comprenant strictement rien à ce qu'il raconte, se contente de dire "si". Penelope Ford comprend que sa collègue risque de s'attirer des ennuis et l'attrape par le bras pour la tirer de ce mauvais pas. Yujiro n'est pas du tout content et lance de nombreuses insultes en Japonais. Il utilise son mauvais anglais pour défier Ford en single match.

----------

Elias Samson grimpe sur le ring, guitare en main. Il dit que le public ne comprend pas son art, son talent, mais qu'à force, ils finiront par ouvrir les yeux. Samson part pour jouer de sa musique mais une musique le coupe, la foule devient dingue car c'est Joey Janela ! Ce dernier débarque un peu amoché, il a tout de même le sourire et arrive vers le ring, déterminé. Elias Samson lui hurle qu'il va regretter de l'avoir empêcher de partager son art !

SINGLE MATCH
JOEY JANELA VS. ELIAS SAMSON

Joey Janela est en feu et a tout de même bien récupéré depuis son match contre Rob Van Dam où son corps avait subi de lourds dégâts. Janela a le dessus et gagne en momentum en début de match, Samson revient néanmoins vite dans le match avec un jumping high knee. Le Drifter est un artiste mais dans un ring, il ressemble à un camionneur tant il ne cherche pas à marquer les esprits mais à juste se montrer efficace et brutal. Joey Janela élève à de multiples reprises le rythme du match et réplique avec des coups d'avants bras, lui non plus n'est pas en reste quand il est question de bagarre. Finalement, Samson vient chercher Janela sur la troisième corde pour une avalanche back suplex, mais Janela le fait tomber et porte un double foot stomp moonsault pour la victoire !

Joey Janela célèbre sa victoire sous une grosse pop. Il prend le micro et dit que Rob Van Dam lui a volé son main event à Dover ! Il lui a volé ce rêve qu'il avait, faire honneur à son modèle, Nick Mondo. Joey Janela dit qu'il s'en est remit et il ne compte pas s'apitoyer sur son sort comme une fagget le ferait (chants "Curt Hawkins"), car ce n'est pas comme ça que le Bad Boy agit, non, à la place, il va plutôt péter la gueule de Rob Van Dam ! Janela dit que RVD ferait mieux de se préparer, car il l'appellera bientôt "daddy" ! Il repart aussitôt sous une bonne pop.

----------

Une vidéo est diffusée, nous sommes sur une émission de télévision locale. Le présentateur s'apprête à rendre l'antenne mais précise finalement une chose, un malade est en liberté dans le New Jersey et tous les états à proximité. Sa collègue prend la parole, elle poursuit en disant que le malade est particulièrement dangereux. En effet, il agit comme un véritable animal sauvage, il ne suit pas un plan, il ne s'attaque pas toujours à un même profil de victime, non, il peut attaquer n'importe qui, n'importe où, n'importe quand. En revanche, il étrangle toujours ses victimes, souvent à l'aide d'un sac en plastique, néanmoins, il peut aussi utiliser ses mains. Le présentateur se remet à parler, il regarde fixement la caméra et appelle tous les gens qui entendent ce message à n'ouvrir leur porte sous aucun prétexte s'ils ne savent de qui il s'agit. Il demande aux gens d'être très prudents, car le "Jersey's Strangler" est peut-être déjà en train de gratter à votre porte. La vidéo se coupe.

----------

Sheamus arrive vers le ring sous une bonne pop, il semble prêt à combattre. C'est maintenant au tour de Jonathan Gresham d'effectuer son entrée, sous une pop moyenne. The Octopus grimpe dans le ring et tend sa main à Sheamus. Ce dernier lui offre une poignée de main pleine de testostérone et la cloche sonne.

SINGLE MATCH
SHEAMUS VS. JONATHAN GRESHAM

Le match est bon, très bon même. Les deux hommes ont des styles très différents mais cette opposition offre justement un beau combat. Jonathan Gresham est méthodique et montre qu'il est sans doute un des workers les plus sous estimés du business, il amène Sheamus au sol et parvient à esquiver des coups tout en plaçant des prises dans le but d'affaiblir le Celtic Warrior. Ce dernier cogne très fort et Gresham passe de nombreuses fois à côté du KO technique à cause d'un mauvais coup de la part de son adversaire du soir. Si Sheamus prend l'avantage, on constate qu'il perd de plus en plus patience, en effet, il n'aime vraiment pas l'attitude arrogante qu'a Gresham lorsqu'il parvient à faire un beau geste technique. Gresham bloque Sheamus dans un acrobatic abdominal stretch et lui met des coups de coude dans les cotes. L'Irlandais finit par se défaite de la prise en se jetant en arrière, s'écroulant par la même occasion sur son adversaire, ce dernier se relève, Brogue Kick ! Un, deux, trois ! Sheamus l'emporte.


Sheamus célèbre sa victoire et plutôt que de repartir en coulisses, il suit Drake Younger hors du ring pour aller boire de la bière avec ce dernier et les fans. La foule offre encore une bonne pop à Sheamus.

----------

Zahra Schreiber entre dans une loge privée, celle de Rob Van Dam. Ce dernier est en peignoir, avec un joint entre les lèvres. RVD dit qu'elle est en avance, il lui indique aussitôt la direction de la salle de bain. Schreiber dit qu'elle est là pour une interview. RVD éclate de rire, il dit que The Whole F'n Show ne livre pas des interviews sur commande. Il n'a rien à prouver et rien à dire, il se montrera lorsqu'on lui proposera quelque chose de plus intéressant. RVD va s'affaler sur son canapé et indique le chemin de la sortie à la jeune femme qui n'a d'autres choix que de repartir.

----------

Nous sommes face caméra avec Sami Callihan, Dave et Jake Crist. OI4K semblent en forme, ils disent que hier, les Ugly Ducklings sont venus jouer aux plus malins en les attaquant, grossière erreur, ce soir, ils vont comprendre leur erreur. Callihan rappelle son palmarès, il rappelle ce qu'il a fait dans sa carrière, il rappelle maintenant ce que les frères Crist ont fait. Callihan demande aux Ugly Ducklings s'ils pensent véritablement avoir ce qu'il faut pour les vaincre. C'est aux frères Crits de parler, Dave ne peut s'empêcher d'avoir un rictus, il dit que la stupidité des Ugly Ducklings le fait marrer. A quels moments ont-ils pu penser que cette attaque était une bonne idée ? Il poursuit en disant qu'ils ont cherché les ennuis, ils vont donc maintenant devoir assumer ce qu'ils ont fait ! Ce soir, ils vont être victimes d'un beatdown, un beatdown violent de la part d'Ohio Is 4 Killers !

----------

Curt Hawkins effectue son entrée avec un t-shirt noir sur lequel on peut lire "Badass" en dessous d'un logo ressemblant énormément à celui de Jackass (sauf qu'à la place de la tête de mort, il y a la tête d'Hawkins). Curt Hawkins est énervé, en effet, les fans lui chantent "fagget". Ce dernier montre son t-shirt, comme si cela allait faire changer les fans d'avis. Il grimpe dans le ring et une musique se fait entendre, celle de Lio Rush. Ce dernier arrive en marchant lentement, la jeune femme l'accompagnant parle lentement avec une voix douce, rendant le tout presque inquiétant. Elle dit que "Blackheart" n'est pas un humain, il va faire du mal à Curt Hawkins, ce dernier devrait s'enfuir. L'autoproclamé Badass reste dans le ring, ne se dégonflant pas. La jeune femme dit que Lio Rush est plein de haine, elle va exploser, elle va consumer Curt Hawkins. Rush grimpe dans le ring, la jeune femme conseille à Curt Hawkins de courir. Ce dernier refuse et montre son t-shirt. Grossière erreur de sa part que de rester dans le ring, Lio Rush se jette sur lui avec un coup de pied en pleine face !

SINGLE MATCH
CURT HAWKINS VS. LIO RUSH

Le "Badass" ne fait pas le poids contre "Blackheart", ce dernier a complètement le dessus et le malmène malgré le fait que son gabarit soit moins imposant que celui de son adversaire. Lio Rush se montre très brutal et rue Hawkins de coups de pieds et de poings, arrêtant à chaque fois son beatdown au compte de 4 de Drake Younger. Rush continue ce squash étendu en portant le Dragon's Call ! Un, deux, il relève Hawkins. Ce dernier lui envoie un uppercut ! Il va vite dans les cordes et revient, C-4 de Rush, porté à la volée ! Il relève aussitôt Hawkins, il est fou de rage, Blackhole Pedigree ! Un, deux, trois ! Lio Rush l'emporte.

Lio Rush repart sous les huées avec la jeune femme. Dans le ring, Curt Hawkins est mal en point, mais il se relève finalement et montre son t-shirt à la caméra. Il repart, à moitié KO mais en ayant le sentiment d'avoir montré qu'il était un badass. Enfin, ça n'empêche pas les fans de le traiter de fagget.

----------

Nous sommes dans un quartier presque fantôme avec Brian Kendrick. Ce dernier dit qu'il a assuré qu'il ferait du monde le témoin de sa self destruction, ce soir, il va donc continuer. Kendrick marche le long du trottoir et nous présente sa maison. On voit une bâtisse plus que modeste, qui tombe en ruines. Le post apocalyptic scavenger dit qu'il est temps pour lui de détruire son passé, ses souvenirs, ce cancer qui lui colle à la peau. "Photos de famille, jouets, objets de valeurs" il y a de tout dans cette maison. On voit à côté de la maison un grand nombre de jerricane d'essence. Il attrape sa cigarette et la jette à peu près au niveau de ses pieds. Une ligne d'essence a été tracé de ses pieds à la maison. Le feu se rapproche de la maison qui flambe aussitôt, Kendrick vient de mettre le feu à la maison dans laquelle il a passé la majeure partie de sa vie. Kendrick ne sourit pas mais n'est pas non plus triste. Il rallume simplement une autre cigarette et s'en va.

----------

Zahra Schreiber vient interviewer quelqu'un en coulisses, Sheamus. Elle félicite le Celtic Warrior pour sa victoire obtenue plus tôt dans la soirée et lui demande s'il est prêt à affronter Chris Dickinson. Sheamus se met à rire, il dit qu'il est toujours prêt à affronter quelqu'un. S'il a signé à la DOOM, c'est car il était devenu une fiotte à la WWE. Il est entré là-bas en tant qu'Irlandais botteur de cul, il en est ressorti quasiment émasculé. Le Great White poursuit en disant qu'en signant à la DOOM, il est redevenu ce qu'il était, un vrai mec. Lorsqu'il est arrivé dans la salle, lundi, il a senti la transpiration, la testostérone, le combat, l'envie d'en découdre qui l'avait quitté durant toutes ces années. Sheamus affirme qu'il est prêt à venir ici, tous les jours, combattre le premier mec qui se mettra sur son chemin, il a donc vraiment hâte d'être face à Dicki' car ce dernier a une sacrée réputation. Sheamus sait qu'ils vont livrer une bonne baston ! Il repart aussitôt, content.  

----------

MAIN EVENT TIME ! Cette musique se fait entendre, c'est celle des Ugly Ducklings. Colby Corino, Lance Lude et Rob Killjoy arrivent sous des huées. Ils se contentent de répondre avec leurs "QUACK" habituels. Ils grimpent dans le ring et attendent leurs adversaires. Et voici venir la team de Sami Callihan, Dave et Jake Crist, Ohio Is 4 Killers, OI4K ! Les natifs de l'Ohio arrivent vers le ring, triple suicide dive des Ugly Ducklings ! WOW ! Ca commence fort !

MAIN EVENT
ELIMINATION TABLES MATCH
THE UGLY DUCKLINGS VS. OHIO IS 4 KILLERS

Dès le début, c'est un gros brawl hors du ring qui commence, les Ugly Ducklings ont prit l'avantage grâce au triple suicide dive. OI4K reviennent vite dans le match, individuellement, ils sont meilleurs que leurs adversaires. Sami Callihan malmène Colby Corino mais Lance Lude et Rob Killjoy reviennent sur lui avec un double arm trap neckbreaker. Le match se fait maintenant dans le ring. Les Ducklings ont le dessus, Colby Corino attrape Jake Crist en alabama slam et se précipite vers le coin avec une roulade, Crist est aussitôt écrasé contre le coin. Corino s'éloigne, Lude balance Killjoy qui porte un double knee strike sur Crist dans le coin. Killjoy se met au sol, Lude lui court dessus, monkey flip de Killjoy, Lude est projeté en cannonball sur la moitié des frères Crist ! Les Ugly Ducklings ont une stratégie simple, toujours faire en sorte d'être dans des situations de trois contre deux et cela leur réussit plutôt bien ! Mais OI4K ne se laissent pas faire, Dave Crist renverse la vapeur avec un double jump cutter spectaculaire sur Colby Corino ! Mais Lude le lève en electric chair, Killjoy en profite et grimpe sur la troisième corde, diving double knee attack + electric chair ! Les Ugly Ducklings vont chercher une table. Sami Callihan revient dans le ring, bicycle kick sur Lance Lude. Jake Crist revient avec un enzuiguiri dans la nuque de Lude, ce dernier titube et encaisse un lariat de Callihan ! Mais Killjoy saute sur le dos de Callihan et le mord au trapèze droit ! Callihan le fait lâcher mais il souffre, uppercut de Killjoy. Colby Corino revient dans la mêlée, Mais Dave Crist lui porte un back body drop vers l'extérieur du ring à travers une table ! Holy shit ! Corino est éliminé ! Sami Callihan et les frères Crist ont maintenant le dessus, ils installent une table. Ils veulent balancer Killjoy sur cette dernière mais ce dernier sort quelque chose de son pantalon, un canard en plastique ! Il l'envoie à la face de Callihan qui est dégoûté ! Lude vient distraire les frères Crist et pendant ce temps, Killjoy porte une snap suplex sur Callihan à travers la table ! Sami Callihan est le premier éliminé d'OI4K, quelle surprise ! OI4K et les Ugly Ducklings se livrent une lutte féroce. Les frères Crist installent une table, ils vont ensuite chercher Rob Killjoy sur la troisième corde. Double superplex tentée, mais Killjoy se retient. Lance Lude arrive, double low-blow ! Dave Crist tombe sur l'apron, Jake Crist est toujours sur la troisième corde. Killjoy descend, Lude rejoint Crist sur la troisième corde, avalanche backdrop driver à travers la table ! Jake Crist est out ! Deux contre un ! Lance Lude et Rob Killjoy effectuent un bon travail sur Dave Crist, ils installent une table dans le coin. Crist revient dans le match mais Rob Killjoy le couche avec une capture suplex. Ils relèvent Dave Crist et le balancent dans la table ! Non ce dernier prend appui sur la table avec son pied et porte un double cutter aux Ugly Ducklings ! Holy fuck ! Il relève vite Lude et lui porte une powerbomb à travers la table dans le coin ! Lance Lude est éliminé ! Il ne reste plus que Dave Crist et Rob Killjoy ! Les deux se battent violemment, Crist prend le dessus. Il installe deux tables hors du ring. Il met Killjoy sur la troisième corde et le prend sous le bras, mais Killjoy se bat et repousse Crist qui chute ! Par chance il s'écrase à côté des deux tables superposées ! Mais Killjoy vient vite le placer sur la première table ! Il remonte sur la troisième corde. Callihan et Jake Crist se battent avec Lance Lude et Colby Corino, les premiers prennent le dessus. Jake Crist vient sauver son frère en le tirant de la table, Killjoy ne comprend pas et n'a pas le temps de réagir que Sami Callihan le pousse de la troisième corde directement hors du ring à travers les deux tables ! MON DIEU ! Holy shit ! Holy shit ! Eric Gargiulo et John House sont en feu !

OI4K viennent de l'emporter et célèbrent sous une grosse pop tandis que Colby Corino et Lance ramassent ce qu'il reste de Rob Killjoy après une telle chute. Sami Callihan, Dave et Jake Crist célèbrent leur grosse victoire de la soirée. C'est là dessus que le show se termine, à demain pour la quatrième nuit de l'Evil Within Tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Le Doomguy
avatar

Federation : DOOM Zone
Messages : 322
Age : 20

MessageSujet: Re: The Evil Within Tour   Sam 18 Nov - 9:54

Night Four : Jason
11/16/2017
Voorhees, NJ, USA.
SHEAMUS VS. CHRIS DICKINSON

Welcome to Voorhees ! La nuit commence en musique, comme d'habitude. Le show s'ouvre avec l'arrivée de Nick Gage. Ce dernier semble énervé, il grimpe rapidement dans le ring et veut prendre la parole mais il se fait couper par une musique, celle de Curt Hawkins. Le "Badass" arrive vers le ring et dit qu'il imagine ce que Gage va dire, il va encore parler de Jimmy Havoc, dire qu'il va lui botter le cul, bref, le blabla habituel. Curt Hawkins dit que les gens n'ont pas payé pour ça, ils ont payé pour de l'action ! Curt Hawkins continue à taunt Nick Gage qui le dévisage. Hawkins dit qu'il défie Nick Gage, right here, right now ! Hawkins se conclut en disant que ça, c'est badass !

----------

SINGLE MATCH
CURT HAWKINS VS. NICK GAGE

Drake Younger fait sonner la cloche et Curt Hawkins se jette aussitôt sur Nick Gage qui l'intercepte, Chokebreaker ! Chokebreaker porté par Nick Gage qui recouvre Hawkins sans plus tarder ! Un, deux, trois ! Holy shit !

Nick Gage vient de l'emporter et il relève Hawkins avant de le balancer hors du ring. La foule entame un chant "Nick Fuckin' Gage". Jimmy Havoc arrive sous une grosse pop, les deux hommes vont encore se la donner ! Havoc grimpe dans le ring, les deux hommes échangent des coups à la vitesse de la lumière. Gage fait reculer Havoc, ce dernier revient avec un lariat, ça touche ! Mais Gage se relève aussitôt, Havoc ne l'a pas vu, clothesline de Gage qui envoie Havoc hors du ring ! Nick Gage est en feu, Jimmy Havoc est surprit et repart après avoir tendu son majeur au roi de l'ultraviolent wrestling.

----------

Elias Samson est dans la rue, il marche, une bouteille d'alcool dans une main, sa guitare dans l'autre. Samson se lamente, il dit qu'ils ne comprennent pas son art, ils le traitent comme s'il était un minable alors qu'il est un génie. Samson dit qu'il emmerde cette société, remplie d'idiots incapables de comprendre l'art. Le Drifter poursuit en disant qu'ils n'auront pas le choix, tôt ou tard, ils devront reconnaître son talent, ils finiront par admettre qu'il est le plus grand talent du vingt et unième siècle ! La vidéo se coupe.

----------

Jonathan Gresham est en coulisses. Zahra Schreiber vient à sa rencontre, la jeune femme rappelle sa défaite de la veille face à Sheamus, elle demande à Jonathan Gresham ce qui lui a prit de signer à la DOOM, son style semble tout de même assez éloigné de ce que l'on a pu voir à la DOOM depuis son lancement. Gresham se met à rire et rappelle qu'il est un ancien CZW World Heavyweight Championship. Il poursuit en disant qu'il se moque de ce que les gens pensent de lui, il connait son talent, il sait ce qu'il est capable de faire et sait que son niveau technique est infiniment supérieur à n'importe qui dans le roster. Gresham poursuit en disant qu'il ne perdra plus un match, tout simplement. Il repart aussitôt.

----------

Ace Romero effectue son entrée sous une bonne pop, mais Acey Baby se fait aussitôt attaquer par la Classic Connection ! Damien Sandow, Abraham Royal et Levi Shapiro viennent de lui tomber sur le dos et le ruent de coups. Mais voici venir le Best Kept Secret, Buddy Murphy ! Ce dernier arrive à toute vitesse et distribue les coups de kendo sticks comme des petits pains. Lui et Romero balancent ensuite la Classic Connection dans le ring. Murphy prend le micro et dit à Drake de faire sonner la cloche, il va y avoir un hardcore tag team match, right here, right now !

HARDCORE TAG TEAM MATCH
THE CLASSIC CONNECTION VS. BUDDY MURPHY & ACE ROMERO

Drake Younger est bien content, il n'a pas à véritablement se soucier de l'action puisque tout est légal dans ce match. La Classic Connection se fait corriger en début de match, Ace Romero se venge du beatdown qu'il a subi avant le début de la rencontre. Mais la Classic Connection reprend le dessus, Shapiro et Royal mettent à mal le super heavyweight avec des coups de chaises. Buddy Murphy vient en aide à son équipier avec un dropkick dans les chaises de Shapiro et Royal ! Ces derniers se prennent les chaises en plein visage et tombent hors du ring. Buddy Murphy se projette dans les cordes, Romero lui porte un backbody drop directement hors du ring sur les deux tiers de la Classic Connection ! Romero se fait attaquer par Sandow qui lui explose un kendo stick dans le dos. L'intellectual Savior of the masses vient en aide à ses alliés. Mais Buddy Murphy revient et surprend Sandow avec le running brainbuster directement sur une chaise ! Royal et Shapiro reviennent dans le ring mais Shapiro se fait surprendre par un bossman slam de la part de Romero ! Murphy évite un lariat de Royal, ce dernier se retourne, l'Australien le surprend, Whale Hunt ! Un, deux, trois !

Quelle victoire de la part de Buddy Murphy et Ace Romero ! Ces derniers célèbrent avec les fans tandis que dans le ring, Sandow aide ses alliés à se relever en jetant des regards noirs aux deux favoris du public.

----------

Les Ugly Ducklings sont on ne sait trop où, ils jouent avec des canards en plastique. Ils livrent ensuite une courte promo dans laquelle ils disent être très énervés suite à leur défaite de la veille qui a pour cause la tricherie d'OI4K. Les trois freaks poursuivent en disant qu'ils ont été volés mais qu'ils ne comptent pas se laisser faire, les frères Crist et Callihan devraient faire attention, car il risque de leur arriver des bricoles.

----------

Un homme débarque, Brian Kendrick ! Ce dernier reçoit quelques sifflets de la part des fans, il grimpe dans le ring et se contente d'attendre son adversaire du soir. Penelope Ford débarque accompagnée de La Tornada qui l'encourage, les deux jeunes femmes reçoivent naturellement une bonne pop.

SINGLE MATCH
PENELOPE FORD VS. BRIAN KENDRICK

Brian Kendrick se fout éperdument d'affronter une femme, sa violence est toujours la même, il brutalise Penelope Ford sans pitié. La Tornada encourage la petite amie de Joey Janela mais cela semble inefficace. Malgré tout son courage, la jeune femme est incapable de tenir tête à Brian Kendrick dans ce match qui s'apparente plus à un squash étendu qu'à une véritable opposition. Brian Kendrick prend son temps, Penelope Ford tente de le surprendre avec son handspring cutter mais Kendrick l'accueille avec un coup d'avant bras très stiff dans la nuque ! La jeune femme se relève, Kendrick arrive par derrière, il l'amène au sol avec son Captain's Hook ! La jeune femme abandonne très rapidement.

Brian Kendrick s'apprête à repartir mais c'est au même moment que le Tokyo Pimp, Yujiro, débarque à toute vitesse. Il regarde Kendrick, se demandant si ce dernier va le laisser intervenir, avant de se jeter sur Penelope Ford. La Tornada grimpe dans le ring et vient surprendre Yujiro avec un headscissors ! La jeune femme se relève et Kendrick lui envoie un coup d'avant bras. Kendrick s'approche de Penelope Ford, il a le sourire. La foule se lève comme un seul homme, Joey Janela arrive à toute vitesse, Kendrick roule alors hors du ring, il repart sans même prendre la peine de se retourner. Janela aide sa petite amie et la Mexicaine à se relever, il porte ensuite un violent snap DDT à Yujiro avant de célébrer avec les deux jeunes femmes.

----------

Zahra Schreiber est en coulisses et vient à la rencontre de la Team Pazuzu. L'ambiance n'est pas aussi festive que d'habitude, en effet, Dickinson envoie des jabs dans les gants de Jaka qui lui sert de sparring partner. Angel Ortiz et Mike Draztik mettent en avant Dickinson, disant qu'il va botter le petit cul blanc de Sheamus. Les deux anciens champions tag team de la CZW disent qu'ils s'entraînent jours et nuits tous ensembles, ils savent de quoi Dirty Daddy est capable. Pinkie Sanchez insiste sur la dangerosité de Dickinson, il est un chien enragé et il est capable d'à peu près tout faire dans le ring, Sheamus n'a pas une chance. C'est à Jaka d'y aller de son commentaire, il dit que même avec les gants de protection, il sent la puissance des strikes de son ami. Dickinson prend enfin la parole, disant à Sheamus que la DOOM Zone est le monde de la Team Pazuzu, son monde. Personne ne peut le vaincre ! La jeune femme repart tandis que Dickinson continue son échauffement.

----------

On se retrouve dans une salle très obscure, un homme gît au milieu de la pièce. Il se relève et comprend qu'il est prisonnier dans un endroit qu'il ne connait pas. L'homme semble retrouver la mémoire et semble beaucoup moins rassuré. Il commence même à paniquer lorsqu'il entend un cri au loin. L'homme se met carrément à prier, c'est alors qu'un rire se fait entendre, un rire semblant venir de derrière lui. L'homme se retourne et des mains sortent de la pénombre, des mains tatouées. Le rire inquiétant s'arrête, l'inconnu aux mains tatouées demande comment on peut prier dans une telle situation, lorsque l'on est face au "Jersey's Strangler". Prier ne le sauvera pas, il peut crier comme un porc qu'on égorge, ça ne changera rien, personne ne viendra le sauver. "There's no god" lance-t-il avant que la caméra filme ailleurs. On comprend aux sons que le prisonnier se fait étrangler.


----------

Une musique se fait entendre, celle d'Hiromu Takahashi ! La Ticking Time Bomb débarque sous une bonne pop, comme la dernière fois, il va installer Daryl
à la table des commentateurs avant d'attendre son adversaire. Ce dernier fait son entrée, c'est The New Horror, Sami Callihan ! Ce dernier est accompagné de Dave et Jake Crist.


SINGLE MATCH
HIROMU TAKAHASHI VS. SAMI CALLIHAN

Takahashi se fait avoir en début de match, en effet, Callihan cogne fort et cloue le Japonais au sol avec un enchaînement de bicycle kicks bien portés suivi d'un lariat ultra stiff. Mais Hiromu revient dans le match avec des moves complètement débiles tant ils montrent l'inconscience du Japonais. Durant tout le match, Callihan fait très attention à ne jamais se mettre sur l'apron, il a bien trop peur de la sunset flip powerbomb d'Hiromu qui assurerait la victoire à ce dernier. Jake et Dave Crist restent relativement tranquilles, ils ne cherchent pas à aider Callihan. Callihan surprend son monde lorsqu'il arrive à amener Hiromu au sol pour porter son Stretch Muffler en contrant le superkick de son adversaire. Mais Hiromu attrape les cordes. Callihan perd patience et se fait bêtement avoir, Hiromu porte le death valley driver directement sur le turnbuckle, il relève Callihan, Time Bomb, un, deux, trois.

Hiromu quitte le ring et va chercher Daryl. Pendant ce temps, les Ugly Ducklings arrivent avec des chaises et distribuent rapidement les coups en pleine tête ! Les trois freaks célèbrent sous les huées tandis qu'au loin, Hiromu Takahashi se délecte d'un tel spectacle, allant jusqu'à faire applaudir Daryl.

----------

Lio Rush est une nouvelle fois dans une pièce très sombre, éclairée seulement avec des bougies. Rush admet avoir fait une erreur en perdant contre Hiromu Takahashi, mais il affirme que ça ne se reproduira plus. Il veut un match, il appelle donc Rob Zombie à lui donner un gros match, ainsi il marquera les esprits et montrera que son entraînement a fait de lui un être supérieur. La jeune femme toujours à ses côtés claque des doigts et toutes les bougies s'éteignent d'un coup.

----------

Ace Romero et Buddy Murphy sont en coulisses, ils célèbrent leur victoire contre la Classic Connection en buvant des bières. Zahra Schreiber vient les féliciter et les interviewer. Ace Romero ne peut s'empêcher de mater la jeune femme. Buddy Murphy de son côté, affirme que lui et Romero sont le futur de ce business et qu'ils vont continuer à décrocher des victoires. La Classic Connection ? Elle peut se ramener encore une fois, elle va encore mordre la poussière. Murphy va encore plus loin, affirmant que lui et Romero peuvent gagner en trois contre deux. Romero acquiesce pour faire plaisir à Murphy, il n'a pas entendu et semble un peu plus concentré sur le décolleté de Zahra Schreiber.

----------

It's time for the maaaaaaiiin event of the evening ! Larry Legend introduit ses alliés de la Team Pazuzu qui effectuent leur entrée sous une grosse pop de la part de la foule. Ils saluent d'ailleurs l'annonceur de ring. C'est maintenant au tour de Sheamus de débarquer ! Le Celtic Warrior obtient une pop un peu plus mitigée que d'habitude. Il s'en fiche, tape dans quelques mains et grimpe dans le ring. Des officiels arrivent en ringside avec le fameux cercueil explosif, ils le déposent et le match va pouvoir commencer. Drake Younger s'assure de voir si l'ancien WWE Champion et le leader de la Team Pazuzu sont prêts. Ils le sont, la cloche sonne, ça va commencer !

MAIN EVENT
EXPLOSIVE COFFIN MATCH MATCH
CHRIS DICKINSON VS. SHEAMUS

Les coéquipiers de Dickinson lui envoient une tape amicale avant de repartir. Larry Legend va, lui, s'installer en ringside. Dès le début du match, le Dirty Daddy et le Celtic Warrior partent pour une épreuve de force, Sheamus prend le dessus et domine ce début de match, mais Dickinson revient dans le match avec du striking plus qu'efficace. Sheamus réplique lui aussi, les coups d'avant bras et les droits sont inchangés, ils retentissent dans toute l'aréna. Sheamus fonce sur Dickinson, ce dernier le balance hors du ring, non Sheamus reste sur l'apron et porte un slingshot shoulder block, Dicki se relève et fonce sur lui, Sheamus lui porte un tilt a whirl powerslam ! Le Celtic Warrior est en feu, il balance Dickinson sur l'apron et porte ses nombreux coups d'avant bras sur la poitrine du New Yorkais. Il se projette dans les cordes et tente un Brogue Kick dans la nuque de Dickinson qui esquive ! Sheamus s'explose l'entrejambe sur la troisième corde et finit sur l'apron. Dickinson porte alors son Brain Eater un peu à l'arrache directement sur l'apron, le bruit a été monstreueux, les commentateurs et la foule sont en feu ! Chris Dickinson approche Sheamus du cercueil et lui fracasse plusieurs fois la tête contre le couvercle ! Mais Sheamus ne se laisse pas faire et lui fait subir la même chose. Le match se poursuit, Sheamus balance un running knee lift à Dickinson, ce dernier ne s'écroule pas se redresse pour porter un corkscrew enzuiguiri à Sheamus qui recule dans les cordes et qui revient avec un Brogue Kick ! Brogue Kick porté par le Celtic Warrior ! Ce dernier relève vite Dickinson et le balance par dessus la troisième corde ! Le Dirty Daddy reste sur l'apron mais le cercueil est juste derrière lui. L'Irlandais vient lui porter des coups, mais Dicki' lui répond avec un headbutt violent. Dickinson rentre dans le ring et les deux hommes se portent des coups. Dickinson calme bien Sheamus lorsqu'il le met sur la troisième corde et enchaîne avec un Muscle Buster ! Il relève Sheamus et le soulève en position de Pazuzu Bomb ! Il veut directement l'envoyer dans le cercueil ! La foule est en feu. Sheamus descend, Dicki' se retourne, il se jette dans la gueule du loup, White Noise ! Les deux hommes sont exténués, ils se relèvent péniblement. Lariat de Sheamus qui est dos aux cordes ! Il tombe hors du ring ! Non il reste sur l'apron, mais c'est dangereux, le cercueil est juste derrière. Les deux hommes échangent des coups d'avant bras, cette séance de back and forth est ultra intense, la foule est en feu ! Les deux hommes se hurlent dessus, ils en veulent encore plus ! Finalement, Dickinson attrape la tête de Sheamus et lui envoie un coup de crâne ! Le choc entre les deux crânes a fait un bruit dégueulasse, Shibata Style ! Sheamus lâche la corde et chute en arrière, il tombe dans le cercueil, les explosions se déclenchent, la foule goes apeshit, les commentateurs aussi, c'est terminé !


Chris Dickinson tient à peine debout, Larry Legend le présente comme étant le vainqueur. Drake Younger et Legend aident Dickinson à se relever. Angel Ortiz, Mike Draztik, Jaka et Pinkie Sanchez débarquent et félicitent Dickinson. La Team Pazuzu célèbre cette victoire et c'est dans cette ambiance de fête que se termine cette quatrième et avant dernière soirée de l'Evil Within Tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Le Doomguy
avatar

Federation : DOOM Zone
Messages : 322
Age : 20

MessageSujet: Re: The Evil Within Tour   Lun 20 Nov - 12:24

Night Five : Leatherface
11/17/2017
Philadelphia, PA, USA.
NICK GAGE VS. JIMMY HAVOC

Welcome to Philadelphia ! Cette dernière nuit s'ouvre en musique, comme pour les précédentes. Une vidéo est diffusée, il s'agit de gens interviewés dans les rues de Philadelphie, ces derniers ont tous un point commun, ils sont apeurés, en effet, tous ont entendu des rumeurs inquiétantes. On leur a en effet assuré que le fameux Jersey's Strangler était officiellement dans les environs. Les gens expliquent qu'ils vont sans doute arrêter de sortir le soir, car ils savent que le maniaque est capable d'attaquer n'importe qui sans la moindre raison. La vidéo se conclut avec un homme demandant aux habitants de Philadelphia d'être prudents, car il est ici !

----------

Le premier homme de la soirée à effectuer son entrée n'est autre que Jonathan Gresham. The Octopus, qui a déclaré qu'il ne perdrait plus un seul match, arrive vers le ring avec le sourire, il semble sûr de lui. El Jarabe Tapatio se fait entendre, La Tornada débarque sous une bonne pop, elle est accompagnée par Penelope Ford qui lui souhaite bonne chance.

SINGLE MATCH
JONATHAN GRESHAM VS. LA TORNADA

Le match est relativement dominé par Jonathan Gresham. La Tornada a beau y mettre du coeur et élever le rythme du match, elle ne prend jamais complètement l'ascendant et ce ne sont pas les encouragements de Penelope Ford qui y changent quelque chose. The Octopus a le match en main et ne fait aucun cadeau à la lutteuse masquée qu'il finit par piéger dans l'Octopus Stretch ! La jeune femme résiste un instant, mais Gresham lui tape dessus pour amplifier la douleur, forçant son adversaire à abandonner.

Jonathan Gresham célèbre sa victoire sous quelques huées, il semble s'en ficher. Yujiro débarque maintenant avec le sourire, il grimpe dans le ring, Jonathan Gresham le regarde et ne l'arrête pas, il s'en va sans se retourner. Le Tokyo Pimp est tout de même déçu car Penelope Ford tire son amie masquée hors du ring et repart.

----------

Joey Janela entre dans une loge, celle de Rob Zombie lui-même ! Le Boss se contente de regarder une self promo de la Classic Connection et demande à Janela ce qu'il veut. Ce dernier dit qu'il veut Rob Van Dam, il veut prendre sa revanche. Zombie lui dit qu'il est désolé, mais Rob Van Dam n'affrontera pas Janela au prochain show, il a autre chose de prévu. Joey Janela explique à Zombie que ce dernier ne peut pas se permettre de ne pas avoir le Bad Boy sur sa carte, car il représente une énorme plus-value. Zombie le rassure, il a un match de prévu, en effet, il affrontera un homme qu'il connait très bien et il espère qu'ils se donneront à fond pour voler le show comme ils l'ont déjà fait. Janela semble avoir comprit mais attend la confirmation. Il s'agira de Lio Rush ! Joey Janela semble bien plus sérieux que d'habitude, il se contente de répondre "good". Il repart sans faire de vagues, on sent qu'il prend ce futur match très au sérieux. Rob Zombie se marre devant la vidéo de Curt Hawkins, il dit qu'il lui donnera peut-être une chance de venir lutter à la DOOM.

----------

Sheamus est en backstages, Zahra Schreiber vient à sa rencontre. Elle rappelle sa défaite de la veille contre Chris Dickinson dans un match très disputé. Elle demande à Sheamus s'il n'est pas trop déçu. Ce dernier répond qu'évidemment, il aurait préféré gagner, néanmoins, il ne peut pas s'empêcher de sourire comme un idiot, pourquoi ? Car durant ce match, il a vibré, il a ressenti de la violence, il a aimé foutre sur la gueule de Dickinson, il a aimé prendre part à cette véritable bagarre. Il était ici pour avoir du challenge, de la baston pure et dure et putain il n'est pas déçu, il a trouvé exactement ce qu'il cherchait. Sheamus affirme qu'il a perdu le match mais qu'il a maintenant encore plus envie de rencontrer de grand adversaires. Le Celtic Warrior s'en va aussitôt, tout content.

----------

Ace Romero et Buddy Murphy arrivent vers le ring sous une bonne pop. Ils grimpent dans le ring, Murphy rappelle que ce qu'il a dit hier n'était pas une blague, il pense sincèrement que lui et Romero ont de quoi vaincre la Classic Connection en trois contre deux ! Romero acquiesce complètement. Ils sont coupés par Angel Ortiz et Mike Draztik, ces derniers disent que c'est bien beau de critiquer les guignols que sont Shapiro, Royal et Sandow, mais ça ne les valorise pas. EYFBO affirment que Romero et Murphy peuvent peut-être battre 3 mecs, eux peuvent en battre 9 ! EYFBO concluent en disant que c'est bien beau de parler, mais il faut ensuite savoir agir.

TAG TEAM MATCH
EYFBO VS. BUDDY MURPHY & ACE ROMERO

Le match est, contrairement à ce que l'on pouvait imaginer, assez disputé. Romero et Murphy commencent à trouver leurs repères et à montrer des choses intéressantes en équipe, ils communiquent de mieux en mieux. Néanmoins, les deux latinos d'EYFBO se connaissent depuis très longtemps et n'ont même pas besoin de se parler pour être sur la même longueur d'ondes. Murphy et Romero font donc en sorte de récupérer l'avantage en misant sur leur talent individuel. Romero est une bête et il impressionne de par son agilité au vu de sa corpulence. Murphy est rapide et très propre dans ses offensives. Draztik est mit en danger, mais il fait le hot tag au Funky Monkey. Angel Ortiz et Mike Draztik parviennent à faire chuter Romero hors du ring, ils arrivent ensuite à porter le combo powerbomb/blockbuster pour la victoire !

Ortiz et Draztik célèbrent un court instant et sont félicités par Larry Legend. Ils repartent mais Murphy et Romero les retiennent. Les deux jeunes prometteurs avertissent EYFBO, ce n'est pas la dernière fois qu'ils se rencontrent. Les membres de la Team Pazuzu sourient et après un petit signe de tête, repartent, laissant Murphy et Romero se remettre de ce match assez disputé.

----------

Curt Hawkins débarque sous des chants "fagget". L'autoproclamé Badass s'en fiche et déclare qu'il compte lancer un programme s'inscrivant dans sa Curt Hawkins' Star Factory, il va appeler ça "From fagget to Badass". Hawkins dit qu'il va aujourd'hui se faire tirer dessus par des pratiquants d'airsoft et il ne va même pas bouger. Curt Hawkins a le sourire et semble fier de lui. Mais une vidéo est diffusée, on y voit des extraits de personnes évoquant le Jersey's Strangler. Hawkins reprend la parole et dit qu'on se fiche du Jersey's Strangler, on parle de lui, du Badass, Curt Hawkins ! Il rappelle qu'il va se faire tirer dessus. C'est alors qu'une silhouette imposante saute par dessus la barrière de sécurité et grimpe dans le ring, dans son dos. Hawkins ne comprend pas, il se retourne, oh my god ! C'est SHLAK ! Il est le Jersey's Strangler ! LARIAT ! Hawkins est séché, SHLAK cherche dans sa poche, oh man, un sac plastique ! Il s'en sert pour étrangler Curt Hawkins ! Ce dernier se débat un instant avant de finalement arrêter de lutter. SHLAK lâche alors son adversaire et prend le micro. "Guns don't kill people, SHLAK kills people !" hurle-t-il avant de repartir en faisant des têtes de tarés et en exhibant fièrement son sourire (orphelin de quelques dents) à la caméra.

----------

Larry Legend nous le dit, l'homme qui arrive est un bad bad boy, c'est Joey Janela. Ce dernier débarque, ce que lui a dit Rob Zombie tout à l'heure semble toujours le préoccuper car il est bien plus serious business que d'habitude. Il semble très concentré. Dark Side of the Road se fait entendre, Elias Samson arrive aussitôt. Il ne semble pas très frais, en effet, c'est à peine s'il marche droit. Il est complètement saoul ! Il se dispute brièvement avec quelques fans et en repousse violemment un, le Drifter est à deux doigt d'en coller une à un fan. Il finit par monter dans le ring après avoir insulté la génitrice d'un spectateur au premier rang, lui assurant qu'elle nettoie le plancher de sa loge avec la langue.

SINGLE MATCH
ELIAS SAMSON VS. JOEY JANELA

Elias Samson est à peine en état de combattre et alors qu'on pourrait penser que Drake Younger arrêterait le match, il se contente finalement de laisser le Drifter combattre. Samson est à la ramasse et lorsqu'il tente des offensives, le tout est bien souvent plus awkward qu'efficace. Joey Janela en revanche est très concentré et ne perd jamais son focus, il domine donc aisément le match. Samson hurle des obscénités durant tout le match. Finalement, il se fait avoir comme un bleu par un flapjack ultra prévible de la part de Janela qui le fait s'éclater la gorge sur la troisième corde. Le Bad Boy grimpe sur la troisième corde et porte son Moonsault Double Foot Stomp pour la victoire !

Elias Samson roule mollement dans un coin. Joey Janela célèbre un instant et les lumières s'éteignent ! Lorsqu'elles se rallument, Lio Rush est à l'entrée de la salle, il se contente d'observer Janela avec un regard dépourvu d'émotion. Le Bad Boy le fixe aussi, les deux se remémorent sans doute les affrontements très violents durant lesquels ils se sont déchirés. Les lumière s'éteignent, lorsqu'elles se rallument, "Blackheart" a disparu. Joey Janela repart donc en coulisses.

----------

Une vidéo fait la promo de Public Execution, le prochain show de la DOOM qui se tiendra à Voorhees, New Jersey, dimanche prochain, le 26 novembre. La vidéo présente rapidement The Colony, lutteurs de la ROH, on annonce d'ailleurs qu'ils lutteront. Leurs adversaires ? Jaka, Pinkie Sanchez, Angel Ortiz et Mike Draztik, des membres de la Team Pazuzu ! Le tout sera dans un elimination tables match !

----------

Les Bromans arrivent sous les huées et distribuent des débardeurs moches aux fans. Ils expliquent qu'ils viennent donner un peu de style aux gens. Les t-shirt sont naturellement tous renvoyés dans le ring. Brian Kendrick arrive et alors qu'il partait pour parler, il préfère grimper dans le ring et s'échauffer. Robbie E semble avertir Jessie Godderz, après tout, il a déjà affronté Kendrick et ça ne s'est pas bien passé.

SINGLE MATCH
JESSIE GODDERZ VS. BRIAN KENDRICK

Malheureusement pour lui, mister Pec-Tacular ne casse pas des briques et les encouragements de Robbie E ne l'aident pas vraiment à revenir dans le match. Brian Kendrick est complètement au dessus. Godderz se fait dominer et finalement, il encaisse le Captain's Hook qui le force à abandonner !

Les Bromans repartent, Robbie aide Godderz. Brian Kendrick prend un micro et dit qu'il fera en sorte de briser moralement et physiquement tous les hommes qu'il croisera avant de "partir". Il repart ensuite sous des réactions partagées.

----------

Elias Samson est en coulisses, Zahra Schreiber vient l'interviewer, mauvaise idée, le Drifter n'est pas d'humeur et est évidemment toujours saoul. Il dit à la jeune femme qu'il se fout de ce qu'elle veut, elle est une pute, exactement comme toutes les autres femmes ne sachant pas la fermer lorsqu'il partage son art avec le reste du monde. Le ton monte encore plus lorsque Zahra Schreiber s'énerve un peu, rappelant qu'elle essaie de faire son job. Elle doit finalement s'en aller, Samson devenant de plus en plus menaçant.

----------

On nous dit qu'après le main event, Rob Zombie viendra sur le ring pour faire une grosse annonce !

----------

Nous y sommes, le main event et dernier match de l'Evil Within Tour, Nick Gage contre Jimmy Havoc dans 200 Light Tubes Barbed Wire Match. La stipulation est simple, les cordes sont recouvertes de fil barbelé et des néons sont disposés à la verticale tout autour du ring, tenant debout grâce aux cordes. Jimmy Havoc est le premier à effectuer son entrée, il arrive sous une grosse pop, il grimpe dans le ring et attend son adversaire. Un gong se fait entendre ! Nick Gage débarque sous une grosse pop. Il reste un instant en ringside à regarder les néons, on imagine qu'il se remémore le jour où il a failli mourir dans un match impliquant des néons, en effet, un néon lui avait littéralement ouvert le ventre. The King of Ultraviolent Wrestling rentre dans le ring, Larry Legend quitte le ring.


MAIN EVENT
200 LIGHT TUBES AND BARBE WIRE MATCH
NICK GAGE VS. JIMMY HAVOC

Drake Younger fait signe aux deux hommes, le match commence. On assiste à un gros staredown entre les deux, ils s'envoient des insultes. Jimmy Havoc présente son majeur à Nick Gage, en plein devant le visage. Gage lui balance une grosse droite et le projette dans les cordes, naturellement, Havoc s'explose contre des néons. Autant le dire tout de suite, il ne s'agit pas d'un chef d'oeuvre technique, bien au contraire, c'est une bagarre pure et simple. Des néons explosent en permanence, Gage et Havoc se frappant avec sans réfléchir une seule seconde. A un moment, Havoc casse un néon sur le mat, il se redresse et s'approche avec son morceau de néon, il compte poignarder Nick Gage. Ce dernier devient taré, il se souvient du jour où un néon l'a poignardé. Gage est taré, il invite Havoc à le faire. Havoc tente de poignarder Gage, ce dernier se protège avec son genou ! Gage s'est fait planter le genou, mais le morceau a explosé dans la main d'Havoc qui la secoue, on sent que ça a fait mal. Le mat est carrément blanc tellement le nombre de néons brisés est grand. Havoc fonce sur Gage, back body drop ! Cage traîne Havoc par les pieds, le faisant sans doute se tailler avec les petits bouts de néons sur le mat. Il lui met le front contre une corde, pleine de barbelés ! Havoc souffre mais explose un néon sur Gage pour le faire lâcher. Havoc se redresse, Gage vient sur lui, lariat, esquivé, il le prend en back suplex et le dépose sur la troisième corde ! Mon dieu, Gage souffre énormément, son entrejambe est sans doute lacérée ! Havoc roule hors du ring et va chercher... du papier ! Il revient avec sa feuille dans le ring et vient tailler Gage entre les doigts ! Le paper cut ! La foule entame un chant "holy shit, holy shit !". Gage regarde sa main, Havoc est mort de rire devant lui, Gage donne tout ce qu'il a, il serre son poing meurtri et l'envoie au visage d'Havoc ! Nick Gage attrape la feuille de papier et vient tailler Havoc à la gorge ! Holy shit ! Havoc le repousse aussitôt. Les deux se relèvent, Gage a la feuille de papier en main, il décide de la froisser et de la manger ! Gage est fou ! Havoc lui porte un coup de pied en pleine face ! Gage est sonné, Havoc le prend par derrière, le pousse, Gage attrape un néon, Havoc le retourne, Acid Rainmaker, non ! Gage vient de lui exploser un néon en pleine face. Gage attrape un petit sachet sous le ring. C'est du sel ! Il grimpe dans le ring et met Havoc au sol avec une droite. Il met Havoc sur le ventre et lui enlève son haut. Le dos d'Havoc est évidemment lacéré de tout à l'heure quand Gage l'a traîné dans le ring. Gage verse le sel sur le dos de Jimmy Havoc ! NON ! NON ! Havoc gesticule, la douleur est sans aucun doute terrible. Nick Gage l'attend, il va tenter le chokebreaker, mais il ne voit pas qu'Havoc récolte des petits morceaux de néons sur le mat. Il se relève, Gage se jette sur lui, Havoc lui balance les morceaux au visage ! Gage n'y voit rien. Havoc le lève, GO HOME DRIVER ! Un, deux, trois NON ! NON ! Nick Gage s'est dégagé, c'est pas possible ! Jimmy Havoc voit rouge, il sort du ring et va chercher un hachoir ! Il rentre dans le ring, il n'en a plus rien à foutre ! Eric Gargiulo et John House sont fous, ils disent qu'il va falloir appeler le 911 ! Havoc veut couper un bras à Gage ! Il s'élance, Gage esquive à la dernière seconde ! Le hachoir est encore planté dans le mat ! Gage repousse Havoc, l'ancien champion de la CZW s'élance sur Havoc, ce dernier lui éclate un néon, un second, un troisième, un quatrième ! Il met un néon sur son bras droit et porte l'Acid Rainmaker à Gage ! Un, deux, trois ! Holy fuck !

C'est enfin terminé ! Jimmy Havoc est en sang, au sol, Nick Gage aussi. Les deux hommes sont peut-être en train de mourir. Toujours est-il que Drake Younger aide Havoc à se relever. Ce dernier tient à peine debout et célèbre sa victoire. Des officiels viennent retirer le barbelé et les deux ou trois néons encore intacts. Ils enlèvent aussi les morceaux de néons, le hachoir, bref, ils nettoient le ring. Ils aident ensuite Nick Gage, mais ce dernier les repousse et s'en va tout seul, à moitié mort, le visage ensanglanté. Jimmy Havoc quitte le ring, il va repartir mais il est interrompu.

----------

Rob Zombie débarque et félicite Jimmy Havoc pour sa victoire, il l'invite à revenir dans le ring. Zombie remercie les fans, les lutteurs, tout le monde pour avoir fait de cette tournée une réussite. Il n'entretient pas le suspens plus longtemps et dit qu'il va maintenant parler du titre majeur de la DOOM. La foule donne de la voix, Zombie n'a pas le temps qu'il est coupé par un homme qui est massivement hué, Rob Van Dam ! Le Whole F'n Show débarque sous les huées, le joint entre les lèvres. Il arrive et lorsqu'il monte dans le ring, il se contente de dire que Rob Zombie commence à savoir lui parler. Zombie se contente de répondre qu'il est content de voir Rob Van Dam, car ce dernier est concerné. RVD se met à rire, demandant ce qu'il doit faire, botter le cul de l'emo qu'est Jimmy Havoc ? Mauvaise idée de dire ça, même s'il est à moitié mort, Jimmy Havoc ne se dégonfle pas et s'approche d'RVD, bien décidé à lui péter la gueule !

La foule commence à s'enflammer, Rob Zombie se met entre les deux hommes et rappelle qu'il y avait cinq nuits durant la tournée de l'Evil Within Tour ! Il appelle donc Hiromu Takahashi, OI4K et Chris Dickinson à venir sur le ring. Hiromu débarque mais confie Daryl à Drake Younger qui n'a visiblement pas envie de le garder, il va donc le déposer sur la table des commentateurs. Hiromu a le sourire et envoie des regards carrément pervers à RVD et Havoc. Ohio Is For Killers débarquent à leur tour sous une bonne pop. Ils encerclent le ring et grimpent chacun d'un côté. Chris Dickinson est le dernier à arriver sous une sacrée pop, il arrive avec le reste de la Team Pazuzu. Dickinson et ses alliés sont dans un coin, OI4K dans un autre, RVD dans un autre, Havoc dans le quatrième, Hiromu contre les cordes et Zombie au milieu du ring. Le chairman explique qu'au prochain show, Public Execution, OI4K s'affronteront dans un three way, le vainqueur participera au main event ! Et quel sera le main event ? Un match entre le vainqueur du three way qu'il vient d'officialiser, Hiromu Takahashi, Chris Dickinson, Jimmy Havoc et Rob Van Dam ! Le tout sera dans un Splatterhouse Match ! La foule est en feu ! Les futurs participants se dévisagent. RVD prend la parole, il dit qu'il aime bien l'idée, il est convaincu que ce sera un grand match. Il jette aussitôt son joint sur Sami Callihan qui réplique aussitôt avec une droite ! Et c'est parti !

Tout le monde se fout sur la gueule ! OI4K est en train d'en découdre avec une partie de la Pazuzu. RVD et Havoc se foutent sur la gueule tandis qu'Hiromu vient cogner sur tout le monde de temps à autres. On assiste à un vrai bordel absolument incontrôlable. La sécurité débarque mais la foule entame un chant "let them fight". Zombie dit qu'alors, laissons les combattre ! La foule est en feu, le pugilat continue de plus belle et c'est là dessus que l'on se quitte ! Ne manquez surtout pas Shining, dimanche 26 novembre, à Voorhees dans le New Jersey ! Splatterhouse Match pour le titre majeur de la DOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Evil Within Tour   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Evil Within Tour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERS 2 :: DOOM Zone-
Sauter vers: