AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WBW ▬ New World of Sport (#3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 119

MessageSujet: WBW ▬ New World of Sport (#3)   Sam 17 Déc - 14:43

NEW WORLD OF SPORT #3
Live on ITV News - 19/12/16 - Coronet Theatre in London


The Barber Club arrive sur le ring sous des réactions mitigées… La plupart des gens les huent, mais certains les acclament et portent leurs t-shirts ! Marty Scurll ouvre donc le show en répétant : « Tic ! Tac ! Tic ! Tac ! » Il explique ensuite que c’est le temps, le temps qui le sépare du titre mondial de la WBW… Car les gens qui sont ici et même ceux qui suivent la fédération sur internet savent très bien qu’il est destiné à le devenir et qu’ici personne ne le mérite plus que lui… Hormis Austin Aries qui l’affrontera sans doute en final ! Oh ! Becky Lynch fait son apparition, elle reste sur la rampe, mais s’adresse directement au « Villain » elle dit qu’elle a été formée par le leader du « BC » pas la contrefaçon chinoise, mais le vrai… Celui qui a régné sur le Japon et qui est en train de s’imposer à la MWA… Scurll répond aussitôt qu’il se fiche de ces chiens qui n’ont pas voulus lui laisser leurs noms et que c’est un mal pour un bien, puisque désormais le « BULLET CLUB » est déjà Has Been et c’est du Barber Club que tous les médias parlent ! Becky rigole en disant qu’elle trouve l’anglais un peu aigrit, mais que c’est le cas de beaucoup de britishs, en revanche elle prétend ne pas comprendre l’attitude d’Aries, elle avoue qu’il est une légende du circuit indépendant, mais ne comprend pas pourquoi il ne tient pas plus tête à Marty… Ce dernier lui répond que c’est parce que contrairement à certain ploucs de Phoenix qui se battent pour savoir qui est le chef… eux n’ont pas besoins de cela ! Ils sont des agents de la discordes et se fichent de savoir qui est le chef… Lynch répond que la dernière fois AA s’est moquée d’elle car elle était une femme faible et docile, mais qu’ici la seule personne faible et docile qu’elle voit c’est Aries… Oh ! Le Barber Club commence à descendre du ring, mais les DIY et Claudio Castagnoli rejoignent la flamboyante rouquine qui invite les barbus à venir combattre, mais ceux-ci finissent par se résigner…

***

Tag Team Match:
The Colony (Fire Ant & Soldier Ant) vs. The Rabbit Tribe (Mala Suerte & Saltador)


Brian Kendrick et Paul London regardent le match depuis la table des commentateurs. Dès le départ, Mala Suerte s’attaque à Silver Ant il le balance dans un coin et lui porte un Stinger Splash, le bougre finit assit et se mange ensuite un Running Dropkick ! Malgré tout, Silver Ant contre une tentative de Samoan Drop en Victory Roll… Un, deux, ce n’est pas suffisant, mais il enchaîne les kicks et prend le dessus jusqu’à ce que Mala Suerte parvienne à faire le changement avec l’étrange Saltador qui fait rapidement face à Fire Ant ! On assiste à un duel aérien, Saltador semble prendre l’avantage en tentant un German Suplex, mais la fourmi rouge parvient à contrer avec un Wheelbarrow Bulldog ! Il fait le changement avec Silver Ant… Missile Dropkick ! Saltador titube au centre du ring… Running High Knee ! Les deux fourmis enchaînent avec l’Ants Go Marching ! Un, deux, trois !  

Vainqueurs : The Colony.

***

Brian Kendrick et Paul London quittent la table des commentateurs ! Ils  lancent Silver Ant dans l’escalier en acier puis ils portent leur combinaison Superkick + Paydirt et Kendrick enchaîne aussitôt avec son Captain’s Hook ! Il lâche la prise tout fier, mais ne voit pas Silver Ant qui lui porte un Missile Dropkick, puis porte une German Suplex sur Paul London ! Les Freaks veulent revenir dans le ring, mais au même moment Soldier Ant débarque au pas de course et il rejoint ses partenaires qui portent le « Ant-Hills » sur Saltador… Apparemment les insectes voulaient lancer un message à deux de leurs adversaires de vendredi soir.

***

Adrian Neville arrive sur le ring. Il s’excuse de ne pas avoir vaincu Marty Scurll, mais dit qu’il a néanmoins donné tout ce qu’il avait et que pour gagner Scurll avait été obligé d’utiliser la fourberie et la lâcheté. Cela dit il avoue qu’il ne peut s’en vouloir qu’à lui-même, car à cause de cette défaite il n’aura pas l’opportunité de participer au premier PPV de la fédération… L’instant suivant Mike Quackenbush débarque et esquisse un sourire, il dit qu’un mec comme Neville ne pouvait pas rester sans combat pour un évènement historique comme « Sun Always Shines of TV ». Il dit que Nigel et lui ont donc essayés de lui trouver un adversaire de premier choix…. La star de la RPW WILL OSPREAY ! Neville semble extrêmement satisfait, on le voit sourire et hocher la tête… Mike Quackenbush rajoute qu’avant pour maintenir sa forme, il devra faire ses preuves face au redoutable Space Monkey de la LOW.

***

Single Match:
Adrian Neville vs. Space Monkey


Combat placé sous le signe de la voltige, du beau catch et de l’humour… Au départ Adrian n’a pas trop su comment aborder cette espèce d’animal étrange, mais après avoir reçu quelques coups de queues – pas celle que vous croyez ! – l’anglais s’est énervé et a enchaîné les kicks avant de placer un Mule Kick et de se projeter dans les cordes… Hurricanrana du Space Monkey ! Un, deux, dégagement ! Neville esquive une Discus Clothesline, il pousse le singe dans les cordes et il lui porte une German Suplex ! Contre toutes attentes, Space Monkey se dégage, il reprend l’avantage avec un Tornado DDT, puis tente une Rolling Thunder Clothesline, Adrian esquive avec une roue et contre aussitôt avec un Inverted Frankensteiner ! Il est ensuite monté sur la troisième corde pour lui porter son 450° Splash final !

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Adrian Neville aide The Space Monkey à se relever et à le féliciter pour sa performance. Au même moment on voit Will Ospreay qui observe tout cela derrière un écran.

***

KANA arrive sur le ring, elle veut prendre le micro, mais elle est interrompue par Ricky Ortiz, ce dernier se plaint de ne pas avoir eu de match depuis deux semaines. Il dit qu’il ne comprend pas pourquoi une femme comme KANA a plus d’exposition que lui… Il explique que tant qu’il n’aura pas le temps d’antenne qu’il mérite il fera un sitting dans le ring et que du coup il y a de fortes chances pour que les matches du tournoi n’aient pas lieu ! La japonaise esquisse un grand sourire carnassier et tapote sur l’épaule du chevelu qui se retourne… Roundhouse Kick ! Elle enchaîne ensuite avec un Asuka Lock… Elle tient la prise jusqu’à ce que le bougre tombe dans les pommes et que les arbitres prennent de ses nouvelles… Elle annonce que lors du PPV elle affrontera la première personne qui osera se mesurer à elle !

***

6-Man Tag Team Match:
Alexa Bliss & Black Tiger VIII & David Finlay, Jr. vs. Mike Bailey & Shynron & Tiger Mask W


On commence par un duel de félins, Tiger Mask W domine les premières minutes du combat avec une série de kicks portés sur son Némésis qui finit finalement par se sauver la vie en esquivant un coup de pied et en revenant avec un Jumping High Knee ! Il saute ensuite dans son coin faire le changement avec David Finlay, au même moment l’autre tigre tape dans la main de Mike Bailey qui distribues aussi des coups de pieds sur le « Fils De » qui répond avec une série d’European Uppercuts !  Il prend l’avantage ! Shynron tente d’intervenir, mais l’irlandais le balance à l’extérieur du ring avant de porter un Rolling Fireman’s Carry Slam sur son ennemi et d’enchaîner aussitôt avec une Springboard Sommersault Senton sur le dragon ! Tiger Mask W revient dans la partie, il saute contre le coin… Diving Moonsault vers l’extérieur ! Il s’écrase sur tout  ce petit monde qui a à peine le temps de se relever pour recevoir le Running Sommersault Senton de la belle Alexa Bliss !  Elle remonte sur l’apron du ring et provoque me public… Superkick de Mike Bailey qui la refait tombé sur les autres participants… Il tente de se projeter dans les cordes, mais quelqu’un monte sur le ring à toute vitesse et le stoppe en pleine course… CODEBREAKER ! OMG ! C’est Chris Jericho ! L’arbitre sonne directement la disqualification !

Vainqueurs via Disqualification : Mike Bailey & Shynron & Tiger Mask W.

***

Bien évidemment et comme on pouvait s’y attendre, Y2J continue à attaquer son rival, mais les partenaires de ce dernier parviennent à repousser le vétéran qui balance quelques insultes avant de repartir dans les coulisses. L’arbitre va ensuite prendre des nouvelles du jeune canadien toujours inconscient sur le ring…

***

En coulisse on voit Takeshi Sugiura en compagnie de Kairi Hojo, ce dernier est en train de fumer un cigare, il est alors rejoint par Sheamus O’Shaunessy qui lui dit qu’il a intérêt à gagner son combat, car il compte bien l’affronter en demi-finale ! Il dit qu’il a l’impression que Sugiura est un peu comme lui, c’est-à-dire un loup solitaire qui se fiche de ces histoires de clans… Takeshi l’arrête immédiatement pour dire que non, ils ne sont pas pareils, lui est un vétéran, un homme qui a combattu les plus grands, alors que malgré son âge, Sheamus, lui n’est rien qu’un bébé… Soudain l’image comment à grésiller et on peut lire ceci :

« C'était à l'origine des temps,
Alors que régnait le néant.
Ni sable, ni mer n'y avait,
Ni vagues glacées.
N'existait la terre,
Ni le ciel très haut.
Immense était l'abîme,
Mais nulle plante ne poussait. »


L’écran retourne à la normal et on voit l’irlandais qui s’agace et qui répond à Takashi Sugiura qu’ils s’affronteront tôt ou tard et que lors de leur affrontement, le japonais verra bien qu’il n’est pas qu’un gamin ou pire un simple rookie… Sheamus part en disant qu’il est impatient de lui mettre son pied dans la gueule… On voit ensuite le nippon qui tire une taffe sur son cigare et qui murmure en japonais : « Je l’aime bien lui… »  Il quitte ensuite sa loge pour aller combattre…

***

Ariadne’s Thread Tournament – Quarter of Final Match:
Takashi Sugiura vs. Tommaso Ciampa


Surement un des combats les plus stiffs de la compétition et de l’Histoire de cette jeune fédération ! Le nippon prend l’avantage avec une série d’atemis, il balance le sicilien dans un coin et lui porte un Corner Big Foot avant de le matraquer de coups d’avant-bras plus violents les uns que les autres, il prend ensuite de l’élan, mais Ciampa esquive le coup, il place un  Pendulum Kick avant de monter sur la troisième corde et de lui porter une Diving Clothesline ! Ce n’est pas suffisant ! Sugiura se relève rapidement, il se prend un Dropkick qui le repousse dans les cordes et… Discus Clothesline ! OMG ! Takashi serre les dents et ne bouge pas d’un millimètre ! Devant ça Tommaso n’hésite pas… Il tente de faire passer une seconde Discus Clothesline, mais se mange un énorme Headbutt en pleine tête ! Oh ! Les deux hommes ont le crâne en sang ! La foule commence à chanter « This is Awesome » ! Takashi Sugiura enchaîne aussitôt… Olympic Slam ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux ! Il place son ennemi du soir sur la troisième corde, mais se mange une série de coups d’avant-bras… C’est suivit d’une Sun Set Flip Powerbomb ! Un, deux, tr… Dégagement ! Là aussi Ciampa n’arrive pas à y croire ! Quelle résistance ! Il se projette dans les cordes… Running High Knee ! Non ! Le vétéran lui attrape la jambe et lui porte un coup de tête en plein torse avant de se projeter dans les cordes… Lariat ! Esquivée ! German Suplex de Tommaso Ciampa qui enchaîne immédiatement avec une seconde et qui se projette dans les cordes à son tour… Running High Knee! Sugiura est encore à genoux… Running High Knee pour la deuxième fois ! C’est fou… Il tente le tomber… Un, deux, trois !

Vainqueur : Tommaso Ciampa.

***

Tommaso ce relève difficilement il a le visage en sang et semble extenué, il faut dire qu’on l’a rarement frappé avec une telle violence… Il aide son adversaire à se remettre sur ses pieds et lui propose une poignée de main ! L’asiatique accepte, mais il attire l’italo-américain vers lui et colle son front contre le siens avant de le repousser violemment et de quitter le ring accompagné de sa disciple… Le public lui offre cependant une belle ovation !

***

Ariadne’s Thread Tournament – Quarter of Final Match:
Claudio Castagnoli vs. Sheamus O’Shaunessy


Comme le combat précédant ça commence fort avec une série de coups de poings et d’European Uppercuts ! Le suisse commence à prendre l’avantage, il se projette dans les cordes, mais se mange une Irish Curse de son adversaire qui se met alors à travailler son dos… Une fois Claudio bien affaiblit, Sheamus tente son Bicycle Kick, c’est esquivé et contré en petit paquet… Un, deux, dégagement ! Castagnoli ne lâche pas prise et il enchaîne aussitôt avec son Cesaro Swing ! Il s’arrête et retente le tomber… Un, deux, dégagement ! Gotch Style… Surpassement ! Le chauve se relève en se tenant le dos et le rouquin lui porte un Running Knee en plein dans la colonne ! Il hurle et se mange ensuite une Back Suplex ! Le celte enchaîne aussitôt avec un Cloverleaf, mais son prisonnier parvient finalement à attraper les cordes… Frustré il lâche, recule, puis tente une Clothesline… surpassement ! Il tombe à l’extérieur ! Suicide Dive de celui que l’on connaissait autrefois sous le pseudonyme d’Antonio Cesaro ! Il remonte son vieux rival sur l’apron du ring, mais se mange un écrasement des yeux, Bicycle Kick… Non ! Claudio attrape la jambe de Sheamus… Que va-t-il faire ? OMG ! HOLLY SHIT ! POWERBOMB ! POWERBOMB DEPUIS L’APRON VERS L’EXTERIEUR ! Il le ramène sur le ring et tente le tomber… Un, deux, tr… O’Shaunessy met un pied sous les cordes ! L’helvète n’y croit pas ses yeux ! Il tire sa victime au centre du ring… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Cette fois-ci c’est terminé ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Claudio Castagnoli.

***

Claudio Castagnoli prend le micro il annonce qu’il n’est pas le Swiss Superman pour rien et que s’il remporte ce combat, ce sera pour toute la foule qui le soutient et qui le pousse à toujours donner le meilleurs de lui-même ! Il dit ensuite qu’il espère que Becky Lynch remportera son combat contre Marty Scurll, mais que si par hasard celle-ci échoue, il fera tout ce qui est en ce pouvoir pour barrer la route au « Villain » et à ses acolytes ! Il est interrompu par Nick Sutton qui est accompagné par Tom Latimer et par les deux gardes du corps d’Austin Aries, il explique que le discours de Cesaro est bien beau, mais qu’il est totalement pipeauté !  Il veut remporter ce tournoi pour le titre suprême et pas pour la fédération ou la foule… Il explique ensuite qu’après le PPV de vendredi soir, la fédération sera entièrement contrôlée par le Barber Club et qu’ils vont d’ailleurs faciliter le boulot de A-Double et Marty Scurll en le blessant ici et maintenant… Bad Influence et les Takemikazuchi arrivent rapidement sur le ring et une brawl éclate entre eux et les quatre représentants du Barber Club ! L’arbitre n’a d’autre choix que de faire sonner la cloche ! Cette soirée risque d’être bouillante !

***

8-Man Tag Team Match:
The Barber Club (Nick Sutton & Rick Roland & Sloan Capriese & Tom Latimer) vs. Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) & Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke)


Le combat ressemble d’abord à une bagarre générale, puis le Barber Club parvient à vider le ring pour se concentrer sur Frankie Kazarian qui reste seul au milieu… Evidemment le quatuor s’attarde sur lui et tente de l’affaiblir le plus possible avec des prises à deux ! Il se mange notamment une Double Suplex des anglais ou alors un Fallaway Slam suivit d’une Running Senton, tout ça porté par Roland et Capriese ! Malgré tout, Frankie parvient à contrer un Fireman’s Carry Slam de Capriese avec un Jumping Cutter sortit de nulle part ! Il tape alors dans la main de Francis O’Rourke qui distribues les European Uppercuts ! Il passe derrière Magnus… German Suplex ! Pareil pour Bram ! C’est chaud… Capriese  se relève, mais se mange un Running Sommersault Neckbreaker ! L’ancien Biff Busick est en feu ! Il tente des atémis sur Roland qui ne recule pas, mais qui ne voit pas Gulak se mettre derrière lui à quatre pattes… Running Lariat de l’ancien Oney Lorcan ! Rick est au sol et il se mange une Double Snap Suplex ! Après ça Daniels place un Lionsault, mais le partenaire de Roland brise le tomber et le combat se transforme une nouvelle fois en baston généralisée ! Roland est envoyé dans un coin ! Capriese en profite pour faire le changement, mais il se mange un Spinning Side Slam de Daniels qui tente de terminer tout cela avec son Best Moonsault Ever ! C’est contré en petit paquet… Non ! Sloan relève le chauve et lui porte une Dragon Suplex ! Kaz veut intervenir, mais Sutton l’intercepte en pleine course pour lui porter son Mag Daddy Driver ! Un, deux, trois !

Vainqueurs: The Barber Club (Nick Sutton & Rick Roland & Sloan Caprise & Tom Latimer)

***

Alexa Bliss va voir Chris Jericho en coulisse, elle l’accuse d’avoir fait perdre son équipe par disqualification ! Ce dernier lui dit de se calmer et  de réfléchir à quoi ressemblait son équipe… Un fou furieux qui se prend pour un tigre noir et encore un « fils de » qui n’est là que grâce à son nom de famille. Il dit qu’une victoire ne lui aurait rien rapporté… La belle blonde réfléchit et semble aller dans le sens du canadien. Elle rajoute que de toutes façons le Roster de cette fédération n’est composé que d’imbéciles inaptes à la survie. Elle rajoute ensuite que Mike Quackenbush la bride, car elle est une femme et parce que contrairement à KANA ou Becky Lynch elle n’a pas abandonné sa féminité pour devenir une espèce de bagarreuse des rues… Y2J esquisse un sourire et lui souhaite bonne chance pour le 6-Pack Challenge…

***

Ariadne’s Thread Tournament – Quarter of Final Match:
Austin Aries vs. Johnny Gargano


Le public se met à chanter “This is Awesome” avant même que le combat n’ait débuté ! Les deux hommes commencent par se tester en enchaînant les esquives plus ou moins rapides et ariennes, Johnny Wrestling parvient le dessus en contrant une tentative de surpassement en Sun Set Flip suivit d’un kick à pleine face… A-Double est à genoux et il se mange un Baby Ace Crusher ! Un, deux, dégagement ! Il tente son Hurt Donuts, mais Aries se dégage, le balance dans les cordes et lui porte une Rolling Elbow avant de tenter d’en finir avec un Brainbuster, Gargano se dégage, passe derrière lui et revient avec un petit paquet… Un, deux, dégagement ! Sans trop que l’on sache comment, Austin contre le Small Package en Horn of Aries… Le favori de la foule est alors obligé de ramper jusqu’aux cordes pour s’en sortir ! Il se place derrière l’apron et quand l’ennemi s’approche il tente son Slingshot Spear… Il est accueilli par un kick en pleine face ! Il est toujours coincé entre les cordes… Le brun en profite… Rope Hugh DDT ! Il enchaîne aussitôt avec son Twisting Elbow Drop ! Un, deux, dégagement ! Le membre du Barber Club lance son ennemi dans le coin et lui fonce dessus… Pendulum Elbow suivit d’un Slingshot DDT ! Un, deux, dégagement ! The Whole Shebang tente son « You’re Dead », mais alors qu’il part en courant, Aries passe derrière lui et porte une German Suplex sous les acclamations de la foule qui continue à chanter « This is Awesome ! » il monte sur la troisième corde… 450° Splash ! Esquivé ! Il fait une roulade et revient vers Johnny qui l’assomme avec un Superkick et enchaîne aussitôt avec son Hurt Donuts ! Un, deux, tr… Dégagement ! Johnny n’y croit pas… Il fonce sur Aries qui parvient à le faire passer par-dessus la troisième corde… OH ! Suicide Dive du Heel ! C’est extrêmement violent… Il renvoi sa victime dans le ring et tente un Brainbuster… Contré en Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Il enchaîne aussitôt avec un Octopus Hold… Malheureusement les cordes ne sont pas très loin et Austin parvient à les attraper ! Il se relève dans un coin et se mange un Double Knees Strike ! Le mari de Candice LeRae tente alors son « You’re Dead » ! AA se dégage une seconde fois et tente un Rolling Elbow, contré en Hurt Donuts par Johnny Gargano… Un, deux, trois ! Cette fois-ci c’est bon !

Vainqueur : Johnny Gargano.

***

Les Takemikazuchi rentrent dans le bureau de Mike Quackenbush ils se plaignent du Barbe Club et disent qu’ils veulent mettre un terme à leur domination ! Le General Manager demande alors ce qu’il peut faire pour cela… Là les américains se regardent et demandent un combat sans disqualification face à Nick Sutton et Tom Latimer… Quackenbush accepte !

***

Ariadne’s Thread Tournament – Quarter of Final Match:
Becky Lynch vs. Marty Scurll


L’irlandaise saute immédiatement sur son adversaire et enchaîne les European Uppercuts avant de se projeter dans les cordes et de se manger un Superkick dans le genou ! L’anglais prend alors l’avantage en travaillant sa jambe et son dos, il se place au-dessus d’elle et commence à l’étrangler, contre toutes attentes elle se relève et le garde sur ses épaules pour lui porter un Electric Chair Drop ! C’est la folie ! Mais ce contre a fait mal au dos de Becky qui tente d’enchaîner, mais se fait avoir par un Dragon Sleeper Slam suivit d’une Double Underhook Suplex ! Ce n’est pas suffisant, le travail sur le dos de Becky continue, Scurll tente un Tornado DDT, mais Lynch le fait atterrir sur la troisième corde et enchaîne avec un Running Kick en pleine tête ! Il tombe hors du ring ! Baseball Slide de la rouquine !  Il titube… Suicide Dive ! Elle le renvoi sur le ring et… Diving Double Foot Stomps, Marty esquive et lui porte un Zig Zag ! Un, deux, tr... Elle a les pieds sous la corde et cette fois-ci l’arbitre le voit, Powerbomb ? Becky repousse tout ça dans les cordes et T-Bone Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! Aries qui était à la table des commentateurs se rapproche du ring, sans doute pour aider son partenaire, elle se projette dans les cordes… Suicide Dive ! La belle Celte remonte sur la troisième corde, le britannique la rejoint, elle le fait retomber sur le ring… Missile Dropkick et Running Kick ! Un, deux, tr… Elle veut replacer une T-Bone, mais Scurll la retourne et la pousse dans les cordes… Oh ! Superkick dans le dos ! Il déroule avec un Backstabber et enchaîne aussitôt avec sa Crossface Chickenwing… Lynch n’abandonne pas ! Elle tente tant bien que mal d’attraper les cordes…  Non… Impossible ! Elle est bien trop éloignée ! Elle n’abandonne toujours pas… mais finit par tomber dans les pommes !

Vainqueur : Marty Scurll.

***

Marty Scurll se relève et il fête sa victoire en faisant le signe de la ceinture autour de ses hanches, Austin Aries monte sur le ring et il soulève la jeune femme toujours inconsciente et donc sans défense pour lui porter un Brainbuster ! Claudio Castagnoli arrive, il pense chasser A-Double, mais « The Villain » passe derrière lui avant d’exploser une chaise dans son dos… Voilà les DIY ! Ils courent en direction du passage à tabac, mais Rick Roland, Sloan Capriese  arrivent dans leurs dos et commencent à les lancer dans les barricades ! C’est au tour des Takemikazuchi ! Les deux gardes du corps font mine de s’échapper, mais Latimer et Nick Sutton arrivent à leurs tour et ils utilisent la fourberie pour prendre l’avantage… les favoris de la foule sont tous au sol alors que le Barber Club se rassemble au centre du ring sous les huées ! Marty Scurll prend le micro et déclare que cette fédération sera bientôt la sienne…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WBW ▬ New World of Sport (#3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sport faite vous?
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Cimetière :: Worldwide Battlefield Wrestling-
Sauter vers: