AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WBW ▬ THE SUN ALWAYS SHINES ON TV 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 112

MessageSujet: WBW ▬ THE SUN ALWAYS SHINES ON TV 2016    Mer 21 Déc - 14:49

THE SUN ALWAYS SHINES ON TV
Pay Per View - 23/12/16 - Coronet Theatre in London




6-Pack Challenge for the Vacant WBW Next Generation Championship:
Alexa Bliss vs. Black Tiger VIII vs. David Finlay, Jr. vs. Mike Bailey vs. Shynron vs. Tiger Mask W


Le combat commence et Alexa Bliss gifle David Finlay qui lui porte une Cactus Clothesline ! Les deux sont à l’extérieur ! Black Tiger se projette dans les cordes et place un Springboard Sommersault Senton, il se relève rapidement, mais se mange un Suicide Dive de Mike Bailey qui le remet debout et enchaîne les kicks… Oh ! Tiger Mask W place un Diving Moonsault vers l’extérieur ! This is Awesome ! Il ramène son jumeau maléfique sur le ring et prend de l’élan… Moonsault Fallaway Slam du tigre noir qui esquive ensuite une Rolling Lariat de Shynron et lui fait manger un Leaping Double Foot Stomps ! Oh ! Diving Double Knees Drop de Mike Bailey qui se projette dans les cordes, mais est stoppé net par un Superkick d’Alexa Bliss, cette dernière enchaîne avec un Running STO, puis elle place son Insult To Injury !  Elle est à genoux et David Finlay l’assomme avec une Running European Uppercut ! Il enchaîne avec un Rolling Fireman’s Carry Slam ! Quand il se relève, il se fait avoir par un Hurricanrana de Tiger Mask W… Black Tiger VIII brise le tomber et les deux félins commencent à se frapper dessus à l’extérieur du ring, ils continuent leur bagarre dans les gradins, puis dans les coulisses… Au même moment Mike Bailey enchaîne ses kicks sur Alexa Bliss et monte sur la troisième corde… Oh ! Chris Jericho arrive à toute vitesse… Il le fait tomber du coin ! Il enchaîne ! Codebreaker ! Il traine la belle blonde sur le karatéka… Un, deux, tr… Shynron brise le tomber ! Y2J le relève rapidement et l’insulte de « Stupid Idiot ! »… Il le balance dans les cordes, mais se mange une Lethal Injection ! Bliss venge son nouvel ami en portant un Snap DDT sur le dragon… Elle grimpe sur la troisième corde… Oh ! David revient et la pousse hors du ring… Prima Nocta sur Mike Bailey encore groggy… Un, deux, trois !

Vainqueur et Premier Champion : David Finlay,  Jr.

***

Fit Finlay arrive sur le ring avec la ceinture et il l’attache autour des hanches du gagnant… Il dit qu’il est bien son fils ! Apparemment cela ne plait pas vraiment à Junior qui attend que son père lui tourne le dos pour l’attaquer dans le dos, puis lui porter un Air Red Crash ! Il prend ensuite le micro, il dit qu’il est « The Son of Nobody » ! Il prétend s’être construit lui-même et que ce titre est amplement mérité, pas parce qu’il est le fils d’un Has Been, mais parce qu’il est un diamant brute… Le jeune homme s’en va avec sa ceinture alors que son père se relève difficilement et le regarde déçu…

***

Ariadne’s Thread Tournament – Semi Final Match:
Claudio Castagnoli vs. Tommaso Ciampa


Ce combat est un duel de bonhomme ! Pendant plusieurs minutes, les deux hommes se contentent de s’échanger des coups, plus stiffs les uns que les autres ! Tommaso Ciampa semble prendre l’avantage avec un Jumping Knee, il lance donc le suisse dans les cordes, mais ce dernier revient avec une Springboard European Uppercut ! Pressé, il tente un Gotch Style Piledriver… Non ! L’italo-américain se relève et garde l’ennemi sur ses épaules… Alabama Slam contre le coin ! Le chauve reste debout, il titube, mais se mange une Discus Clothesline ! Un, deux, tr… Dégagement ! Powerbomb ? Non ! C’est contré en Hurricanrana ! Le sicilien percute le coin et se mange une European Uppercut dans la nuque, puis une German Suplex… Un, deux, tr… Ce n’est pas suffisant ! Les deux hommes se relèvent difficilement, ils sont à genoux et ils échangent des coups ! C’est violent ! Mais Ciampa en a vu d’autres, il a vaincu Takashi Sugiura, alors surmotivé il se relève rapidement et utilise ses dernières forces pour placer un Running High Knee ! Un, deux, tr….  Noooon ! Tommaso en a marre il va tenter son Project Ciampa, Claudio contre en petit paquet… Non ! Il transforme aussitôt ça en Gotch Style Piledriver ! Il relève son adversaire et place une Ricola Bomb… Un, deux, trois !

Vainqueur : Claudio Castagnoli.


***

Shynron et Mike Bailey discutent dans les coulisses. Au même moment Chris Jericho et Alexa Bliss sortent de nulle part et les attaquent par derrière ! Apparemment Y2J s’est vraiment trouvé une nouvelle alliée et le duo prend l’avantage jusqu’à ce que les arbitres ne viennent séparer les deux équipes ! Le canadien gueule au karatéka qu’ils se retrouveront et qu’il va bientôt le briser !

***

Ariadne’s Thread Tournament – Semi Final:
Johnny Gargano vs. Marty Scurll


La première partie du combat est une longue séquence technique de plusieurs minutes, aucun des deux hommes n’arrive à réellement le dessus, mais on voit de très belles choses et on comprend qu’on a affaire à des combattants d’exceptions ! Marty semble prendre le dessus avec une Enzuigiri, il met le nord-américain sur son dos, cependant celui-ci contre avec un Crucifix Pin vite modifié en Garga-no-Escape ! Ça semble mal partit pour le leader du Barber Club qui est au centre du ring…  Oh ! Le britannique mord la main de Johnny ! Il lui mord la main jusqu’au sang ! L’assaillant est obligé de lâcher et son rival en profite pour lui attraper la main et lui tordre les doigts… Le favori de la foule hurle de douleur et se fait surprendre par un Small Package, dégagement… Non ! Scurll tente sa Crossface Chickenwing, mais heureusement le Whole Shebang attrape les cordes et se sauve la vie… Il roule ensuite derrière celles-ci et quand Scurll fonce il tente un Slingshot Spear, contré en Snap DDT ! OMG ! Il le relève et enchaîne avec une Double Underhook Suplex… Un, deux, tr… Dégagement ! Le Heel s’énerve et il tente un Superkick, c’est contré en Hurt Donuts… Non ! Marty contre avec un bras à la volé suivit d’une Fujiwara Armbar… Gargano se dégage, mais on repart sur une séquence technique beaucoup plus intense que la précédente… « The Villain » contre une Hurricanrana en Powerbomb… Dégagement ! Il tente un Fireman’s Carry Slam, mais Johnny Wrestling le pousse dans un coin et lui fonce dessus… Tornado DDT ! Une fois au sol il enchaîne aussitôt avec sa Crossface Chickenwing… Oh… Gargano est trop loin, il ne peut pas s’approcher des cordes, mais il ne lâche rien… Il garde la main en l’air, le poing serré ! DING ! DING ! DING !

TIME LIMIT DRAW.

***

Marty Scurll lève les bras vers le ciel, il croit avoir gagné, mais l’arbitre lui explique que le combat avait un temps limite de 30 minutes et que le temps impartie est écoulé. Très agacé le boss du BC porte un Superkick au Referee et commence à donner des coups de pieds à Johnny Gargano… Nigel McGuinness arrive avec un nouvel arbitre et il annonce qu’il a décidé de rajouter quinze minutes au combat ! Marty Scurll se dépêche alors de soulever son adversaire et de lui porter un Piledriver !

***

Ariande’s Thread Tournament – Semi Final:
Johnny Gargano vs. Marty Scurll


Marty Scurll tente directement le tomber… Un, deux, tr… Dégagement ! Il n’y croit pas ses yeux ! Il donne plusieurs coups de pieds à l’américain encore au sol et grimpe sur la troisième corde… Ce n’est pas son genre… Diving Splash ! Esquivé ! Le Heel se relève difficilement et se mange un Superkick en pleine face, profitant de l’occasion, Gargano enchaîne aussitôt avec un « You’re Dead » et tente le tomber… Un, deux, tr… Simplement deuuux ! Fatigué, Scurll roule à l’extérieur du ring… Johnny se place sur l’apron et cours… Running Sommersault Senton ! Esquivé ! Le mari de Candice LeRae s’explose le dos sur le sol et son opposant en profite, il le relève et lui porte une Double Underhook Suplex ! Le pauvre homme s’explose contre l’escalier en fer et le vilain explose de rire avant de le ramener sur le ring et de tenter le tomber… Un, deux, tr… Il a un pied dans les cordes ! Scurll n’y croit pas ses yeux, il lui met une série de gifles et tente une Running Lariat… C’est contré en Garga-No-Escape ! Il tente de mordre, mais cette fois-ci « The Whole Shebang » a prévu le cou et il a placé ses doigts au-dessus de la bouche du détraqué… Austin Aries arrive en courant ! Johnny se relève et lui porte un Suicide Dive pour l’empêcher d’intervenir ! Il remonte… Superkick ! Powerbomb… Non ! Small Package… Un, deux, Marty retourne le tomber… Un, deux… Gargano fait la même chose… Un, deux… Il se relève et enchaîne aussitôt avec un Jumping Cutter sur l’adversaire encore à genoux ! Un, deux, tro… Non ! Dégagement ! C’est impossible ! Il se projette dans les cordes… Son ennemi lui porte un Tilt-a-Whirl Backbreaker ! Les deux hommes sont à genoux et ils semblent extenués… Marty Scurll s’apprête à placer sa Crossface Chickenwing, mais Gargano encore debout parvient à se mettre en position de Hurt Donuts… No Way ! Le british se sauve au dernier moment… Ding ! Ding !

TIME LIMIT DRAW

***

Les deux hommes sont extenués et Nigel McGuinness qui était installé à la table des commentateurs se rapproche du ring. Il dit qu’ils ont déjà utilisés plus de temps de prévu et qu’il ne pourra donc pas rajouter cinq minutes de plus au combat ! Le public le hue… Il annonce donc que le Main Event de ce PPV opposera Claudio Castagnoli à Marty Scurll…. Et Johnny Gargano ! Il reçoit alors une ovation… Au même moment Nick Sutton et Tom Latimer arrivent et ils commencent à tabasser le Top Face ! Ils lui portent un Double Brainbuster et enchaînent avec une Hart Attack ! Scurll rajoute un Superkick… Francis O’Rourke et Drew Gulak arrivent à toute vitesse ! Ils virent Scurll du ring et commencent à taper sur les deux ex-lutteurs de la TNA !

***

Hardcore Tornado Tag Team Match:
The Barber Club (Nick Sutton & Tom Latimer) vs. Takemikazuchi (Drew Gulak & Francis O’Rourke)


Les rivaux s’affrontent à l’extérieur du ring! Au départ les deux collecteurs d’os prennent l’avantage, ils frappent forts et chacun de leurs coups résonne dans toute l’arène ! Mais Latimer contre une Running European Uppercut de Francis en lui portant un surpassement et en le faisant atterrir sur l’escalier en acier ! Il le rejoint là-dessus et porte une Snap Suplex vers l’extérieur ! Il revient rapidement en direction de son partenaire qui est acculé par Drew Gulak… Malheureusement celui-ci ne voit pas l’ancien Bram venir à toute vitesse ! SPEAR ! SPEAR ! Il fait passer Gulak à travers la barricade ! Le duo ramène le blessé au centre du ring… Un, deux, dégagement ! Fou furieux Tom tente un second Spear, cette fois-ci c’est esquivé ! Sutton reçoit le Spear et Latimer se mange un Backdrop Driver ! Un, deux… Dégagement ! Il relève l’ennemi et tente un Piledriver… C’est contré en surpassement ! Oh ! En se redressant le dingue aperçoit Biff Busick sur la troisième corde… Diving Sommersault Neckbreaker ! Un, deux, Nick brise le tomber avec un Diving Elbow Drop ! Un, deux, dégagement ! Il veut porter son Mag Daddy Driver, mais c’est contré en Dragon Suplex ! O’Rourke est en folie, il va se projeter dans les cordes pour sauter sur Tom, hélas, ce dernier attrape une chaise et l’explose sur la tête de celui qu’on a connu sous le pseudonyme d’Oney Lorcan ! Il titube presque inconscient… Cette fois-ci Sutton place son Mag Daddy Driver ! Un, deux, tr… Drew brise le tomber ! Le duo d’Hooligans s’attaque au pauvre au pauvre Gulak qui n’abandonne pas et distribue des claques qui font reculer les Heels ! Il se projette dans les cordes… Jumping High Knee de Magnus qui balance le résistant sur son ami d’enfance… Spinning Spinebuster ! C’est vite suivit d’une Diving Elbow Drop de Nick Sutton ! Un, deux, trois !

Vainqueurs: The Barber Club (Nick Sutton & Tom Latimer)

***

KANA arrive sur le ring, elle explique qu’elle veut en découdre et que de ce fait elle est prête à affronter la première personne qui osera se présenter devant elle !  Oh… Joe E. Legend arrive sous les huées du public ; il se lance dans un discours pour dire que sur internet les gens le traitent de looser ou de raté, mais qu’il pourrait être Hall of Famer et Main Eventer dans presque toutes les fédérations du monde ! Il explique qu’il en a marre de tous ces bridés qui volent son exposition et le battent grâce à des coups de chances. Il explique qu’il va détruire KANA pour ensuite tenter de toucher à… Roundhouse Kick de la japonaise ! Non ! Il lui attrape le bras et lui fait « Non ! Non ! » Avec le doigt ! Oh ! Jumping High Knee de la belle qui enchaîne aussitôt avec une Dragon Suplex… Le canadien roule hors du ring… Il veut battre en retraite, mais au même moment Kairi Hojo débarque et le balance dans les barrières avant de se présenter face à Asuka qui esquisse un grand sourire…

***

Single Match:
Kairi Hojo vs. KANA


Gros duel de Joshi ! Les deux femmes se connaissent très bien et ça se voit ! KANA domine grâce à son expérience, elle tente une German Suplex, mais la jeune femme retombe sur ses pieds et porte un Dropkick dans le dos de la vétérane qui percute le coin et se mange ensuite un genre de Miz-Line ! La disciple de Sugiura monte sur la troisième corde et place une Diving Forearm Smash ! Un, deux, dégagement ! Spear ! L’ancienne championne de la NXT saute au-dessus et enchaîne aussitôt avec un petit paquet… Un, deux, la jeune se dégage, mais se mange un Roundhouse Kick suivit d’une Dragon Suplex ! Courageuse, elle se relève en titubant… ASUKA LOCK ! Hojo abandonne !

Vainqueur : KANA.

***

Les deux femmes se serrent la main, apparemment KANA est plutôt contente de son combat… Mais au même moment Joe E. Legend sort de nulle part et il explose une chaise dans la tête de la gagnante ! Kairi n’aime pas beaucoup ça, elle lui met quelques atémis et met son ennemi à genoux, elle se projette pour un Spear, malheureusement celui-ci l’accueil avec un coup de chaise monumental ! Joe prend le micro pour dire qu’il est une putain de légende et qu’il défoncera toutes les petites « putes » qui osent dire le contraire…

***

Single Match:
Adrian Neville vs. Will Ospreay


Véritable démonstration de lutte aérienne ! Ce combat ferait Presque passer les Ricochet vs. Ospreay pour des matches diffusés en slow motion ! On voit notamment plusieurs esquives impressionnantes et assez originales… Will Ospreay se retrouve sur l’apron du ring et tente une prise en Springboard, mais l’ennemi lui porte un Dropkick dans le tibia et l’expédie à l’extérieur avant de lui sauter dessus avec un impressionnant Springboard 450° Splash ! Remonté comme jamais, l’ancien champion de la NXT renvoie son rival dans le ring et il tente un Missile Dropkick, c’est contré par le jeune qui rebondit dans les cordes et revient avec un Springboard Kick ! Neville roule sur l’apron du ring et il se relève… Hurricanrana de Will qui tente d’envoyer son ennemi vers l’extérieur ! L’Hurricanrana est réussi, mais Neville parvient à retomber sur ses pieds, il saute sur le bord d’une barricade et enchaîne aussitôt avec un Diving Moonsault, esquivé par Will Ospreay, Adrian retombe sur ses pieds et son jeune adversaire  bondit sur l’apron du ring et saute… Springboard Inverted DDT ! Le public chante « This is Awesome » ! Il renvoi PAC sur le ring et enchaîne avec son Jumping Corkscrew Roundhouse Kick ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il monte sur la troisième corde… Neville le rejoint… Super Hurricanrana ! Ospreay retombe sur ses pieds et il se projette dans les cordes et place un OsCutter ! Un, ceux, tr… Il a les pieds sur les cordes…  Il tente un Superkick, Neville contre, il lui attrape la jambe, le fait tourner et enchaîne avec une German Suplex ! Will se relève presque par reflexe, mais il se mange un Inverted Frankensteiner ! Il bondit dans son coin… Red Arrow ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Adrian Neville.

***

Adrian relève son adversaire et le prend dans ses bras, il le félicite pour cette prestation extraordinaire ! Le jeune homme le remercie et se dégage un petit peu pour prendre le micro et demander un re-match ! Au même moment Mike Quackenbush arrive sous les applaudissements, il annonce que le jeune anglais n’aurait pas un, mais au minimum deux autres matches contre « The Man Who Gravity Forgot » en effet, ils s’affronteront dans un Best of Five Series dont la récompense sera un match de championnat pour le titre suprême !

***

Single Match:
Sheamus O’Shaunessy vs. Takeshi Sugiura


Ce combat ressemble beaucoup à celui qui a opposé Sugiura à Ciampa quelques jours plus tôt, même si cela semble encore plus violent qu’avant ! L’irlandais tape très fort, on a l’impression qu’il veut prouver qu’il n’est pas qu’un idiot ! Il gagne du terrain, mais se mange un énorme Headbutt suivit d’une série d’atémis qui claquent dans toute l’arène, il se projette dans les cordes, mais le japonais le découpe en deux avec un énorme Spear ! Sûr de lui, le vétéran tente un Olympic Slam… C’est contré... Le rouquin retombe sur ses pieds et il porte un Bicycle Kick dans la nuque de son adversaire qui reste debout… Oh ! German Suplex ! On n’a pas l’habitude de voir Sheamus faire ce genre de prises ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il hurle et repart pour un second Bicycle Kick… Contré… Takashi le soulève… Powerbomb contre le coin suivit d’une Discus Clothesline ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il veut en finir, il tente un Olympic Slam, mais Sheamus se dégage et le pousse dans les cordes… Irish Curse ! Sugiura titube… Brogue Kick ! Le nippon semble KO debout, mais justement, il est toujours sur ses deux jambes… L’irlandais est alors obligé de se projeter dans les cordes… Second Brogue Kick ! Un, deux, trois ! C’est bon ! Sheamus remporte la victoire !

Vainqueur : Sheamus O’Shaunessy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride

avatar

Federation : Worldwide Battlefield Wrestling.
Messages : 112

MessageSujet: Re: WBW ▬ THE SUN ALWAYS SHINES ON TV 2016    Mer 21 Déc - 14:54

4-Corner Tag Team Elimination Match for the Vacant WBW Tag Team Titles:
The Barber Club (Rick Roland & Sloan Capriese) vs. Bad Influence (Christopher Daniels & Frankie Kazarian) vs. The Colony (Fire Ant & Silver Ant) vs. The Rabbit Tribe (Brian Kendrick & Paul London)


Le combat commence par une opposition assez tendue entre The Colony et The Barber Club, ces derniers semblent prendre l’avantage, mais Fire Ant est projeté dans les cordes, il porte un Tilt-a-Whirl Headscissors sur Rick Roland, mais au lieu de l’envoyer au sol, pendant sa rotation, il attrape Capriese et lui porte un Tornado DDT faisant ainsi d’une pierre deux coups ! Malheureusement un deux hommes percute un coin et Brian Kendrick en profite pour intervenir et il attaque l’insecte dans le dos, il lui porte un Chop Block et commence à lui travailler la jambe ! Il fait de nombreux changements avec son partenaire qui tente notamment de le faire abandonner avec une prise en quatre… La fourmi rouge attrape les cordes, et contre une tentative de Lariat de Brian Kendrick en surpassement ! Il tente une Plancha, mais a trop mal à la jambe et tombe à genoux devant les cordes, Silver Ant en profite, il prend son élan, marche sur le dos de son partenaire encore à quatre pattes et place un Springboard Sommersault Senton ! Il balance violemment TBK contre le poteau en acier avant de se manger un Diving Moonsault de Paul London ! Fire Ant qui est l’homme légal en profite… Il saute dans un coin et fait rentrer Christopher Daniels… Arabian Moonsault sur tout ce beau monde ! Il renvoi Paul London dans le ring, on assiste alors à un bel échange d’acrobaties entre deux vétérans qui ont fait les beaux jours de la voltige, The Fallen Angel prend l’avantage avec un Spinning Side Slam et il place son Best Moonsault Ever ! Au moment où il saute, Rick Roland lui tape sur l’épaule… l’arbitre informe alors au chauve que quelqu’un a fait le changement… Le géant barbu en profite… Running Big Foot ! Il enchaîne avec une Sitout Powerbomb… Un, deux, trois ! [Brian Kendrick & Paul London éliminés par Rick Roland & Sloan Capriese] Fire Ant revient dans la partie en tentant un petit paquet… Un, deux, dégagement ! Le géant le balance dans les cordes et tente un surpassement… Contré en Sun Set Flip et en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Il tape dans la main de Capriese qui se mange quelques kicks… Wheelbarrow Bulldog du lutteur de la Chikara !? Non ! German Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! Le Barber Club domine une nouvelle fois le pauvre homme avec des prises à deux, ils lui portent notamment un enchaînement Backbreaker + Running Knee Strike ! Il se dégage cependant de cela et contre une Double Snap Suplex avec un Double Neckbreaker ! Il fait le changement avec Silver Ant, celui-ci place un Double Missile Dropkick sur les gardes du corps d’Austin Aries, puis il passe derrière Capriese et lui porte une German Suplex ! Il porte un Running Kick sur Rick qui le balance à l’extérieur ! Fou de rage, celui-ci s’empare d’une ceinture à l’extérieur… Il tente de frapper Silver Ant avec, mais Frankie attrape l’objet et enchaîne avec un Pendumum Kick sur le colosse qui titube… Oh ! Olympic Slam de Silver Ant… Un, deux, trois ! [Rick Roland & Sloan Capriese éliminé par Fire Ant & Silver Ant] Silver Ant n’y croit pas ses yeux, il se relève, mais se mange un Slingshot DDT de Frankie Kazarian qui enchaîne aussitôt avec une Springboard Leg Drop ! Un, deux, dégagement ! Il veut enchaîner avec un TKO, la fourmi argentée contre en German Suplex… Elle se prépare pour un Running High Knee… C’est contré ! Small Package… Un, deux, dégagement ! Silver Ant est projeté dans son coin et il fait le changement avec Fire Ant qui place un Wheelbarrow Stunner sur Kazarian avant de grimper sur la troisième corde… Oh ! Il a mal à la jambe… Kaz le rejoint et… SUPER DEATH VALLEY DRIVER ! Daniels tape dans le dos de son partenaire qui balance le second Ant à l’extérieur et lui porte un Suicide Dive… Daniels place son Angel Wings suivit d’un Best Moonsault Ever ! Un, deux, trois !

Vainqueurs et Premiers Champions : Christopher Daniels & Frankie Kazarian.

***

Single Match:
Austin Aries vs. Becky Lynch


Becky Lynch ne laisse pas le temps à Austin Aries de prendre ses aises, elle l’attaque directement avec une série de kicks plus violents les uns que les autres ! C’est un peu à cause de lui qu’elle a perdu son combat contre Marty Scurll et elle meurt d’envie de se venger, elle tente une T-Bone Suplex, mais l’américain se dégage et la calme avec une Rolling Elbow, il veut enchaîner avec un Corner Dropkick, mais c’est esquivé ! Il semble s’être fait mal à la jambe et Becky en profite avec un Chop Block suivit d’un Dragon Screw… Il hurle de douleur et elle tente la prise en quatre, il la repousse contre un coin et tente un Small Package… Un, deux, tr… Dégagement ! Elle se relève, mais il lui met les doigts dans les yeux et lui porte un Inverted STO suivit d’un Horn of Aries… Malheureusement il ne tient pas la prise trop longtemps, car sa jambe le fait souffrir, il tente de relever la demoiselle pour le Brainbuster, mais elle se dégage et lui porte un Dropkick dans la jambe avant de répondre avec une Snap Suplex ! Un peu trop sure d’elle, la rousse monte sur la troisième corde… Il veut la rejoindre, mais elle le repousse au sol… Diving Double Foot Stomps sur sa jambe ! OMG ! Il hurle de douleur… Elle enchaîne… Indian Death Lock ! C’est porté au centre du ring… Il hésite à quelques reprises, mais mord son point et parvient finalement à attraper la première corde. Il se relève, elle lui fonce dessus… Surpassement ! Elle tombe hors du ring ! Il boitille, mais se projette rapidement sur les cordes… Suicide Dive porté alors qu’il était presque à cloche pied, il balance l’irlandaise sur le ring et lui porte un Slingshot Senton ! Il veut en finir… Brain… Non ! Small Package… Oh ! Non ! Elle transforme ça en prise en quatre… Il souffre le martyr, mais parvient quand même à retourner la prise et donc à se sauver la vie ! Il enlève sa protection au genou… Apparemment il ne sent plus sa jambe, l’arbitre prend de ses nouvelles, Becky semble baisser sa garde… Small Package… Un, deux, dégagement ! Les deux se relève… Rolling Elbow d’A-Double ! Non ! Elle le met sur ses épaules… OH ! Et il contre en Crucifix Driver ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il se relève, mais ne sent pas sa jambe, elle en profite… T-Bone Suplex ! Elle enchaîne aussitôt avec un deuxième… Un, deux, tr… Il a un pied dans les cordes ! Folle de rage, elle monte sur la troisième corde… Il donne un coup de pied dans les cordes et la rejoint, ils s’échangent des coups et lui décide de lui mettre les doigts dans les yeux… Brainbuster depuis la troisième corde ! OMG ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Austin Aries.

***

Ariadne’s Thread Tournament – Final :
Claudio Castagnoli vs. Johnny Gargano vs. Marty Scurll


Dès le départ on voit Marty Scurll qui incite les deux faces à se battre, mais il se mange un Superkick de Johnny qui le balance ensuite dans les jambes du Suisse qui lui porte un Gotch Style Piledriver ! Ils le balancent hors du ring et ils commencent à se taper dessus ! Etrangement, Johnny commence à prendre le dessus, mais il se projette dans les cordes et se mange un Tilt-at-Whirl Backbreaker suivit d’une Gutwrench Suplex ! Un, deux, dégagement ! Il tente une Snap Suplex, mais Johnny Wrestling retombe sur ses pieds et place un Neckbreaker avant de tenter son « You’re Dead » il veut partir, mais Claudio repasse derrière lui et le fait voler avec une énorme German Suplex… L’helvète tente une Powerbomb, mais l’américain se dégage, se place derrière lui et porte un Superkick ! Cesaro à genoux, la tête contre une des protections du ring… Son ennemi se projette dans les cordes… Superkick de Marty Scurll qui place un Double Underhook Backbreaker ! Il enchaîne aussitôt en se projetant dans les cordes et en plaçant un Corner Double Knees Drop ! Il place le superman suisse sur la troisième corde, mais Johnny Gargano le stoppe avec une Enzuigiri avant de le placer sur son épaule… « You’re Dead » ! Cette fois-ci il passe ! Le crâne du vilain percute le Turnbuckle, mais également les parties intimes de Castagnoli qui était toujours assis dessus ! The Whole Shebang monte sur la troisième corde, il lui met quelques coups de poings et… Hurricanrana ! Non ! SUPER POWERBOMB ! Un, deux, tr… Scurll brise le tomber ! Il tente un Piledriver, mais c’est contré en surpassement ! Il tombe à l’extérieur du ring… Slingshot Corkscrew Crossbody de l’européen qui cours jusqu’à un coin, pour monter dessus et porter un Diving Double Foot Stomps sur Gargano qui esquive au dernier moment et lui fait manger un Superkick suivit d’un Hurt Donuts… Un, deux, tr… Dégagement ! Il se projette dans les cordes, il esquive une Lariat de Cesaro et place un Suicide Dive sur Scurll qui venait de se relever, il remonte, Slingshot Spear sur Gargano… Un, deux, tr… Dégagement ! Le compagnon de Candice LeRae se propulse dans les cordes… Oh ! Swiss Death ! Il enchaîne aussitôt… RICOLA BOMB ! Un, deux, Marty Scurll remonte sur le ring, il bondit… Troiiiis ! Claudio Castagnoli gagne… Ça n’est pas passé loin !

Vainqueur et Premier Champion :  Claudio Castagnoli.

***

Claudio Castagnoli lève sa ceinture en l’air, il est rejoint par Christopher Daniels et Frankie Kazarian qui portent leurs titres autour des hanches, ils soulèvent le nouveau champion et le portent fièrement sur leurs épaules…  Aujourd’hui le Barber Club n’a remporté aucunes ceintures ! Pendant ce temps,  David Finlay arrive à toute vitesse et se met à attaquer Gargano, le suisse redescend de son piédestal pour repousser l’irlandais et l’engueuler… Il relève Johnny qui a vécu une soirée de fou et il lui frappe dans le ventre ! OMG ! Il lui porte un Gotch Style Piledriver ! Les Bad Influence enchaînent avec un High Low ! Tommaso Ciampa arrive, mais il est rapidement submergé par le nombre d’adversaires… Neville, Will Ospreay et Becky Lynch arrivent aussi. Au même moment on aperçoit du mouvement dans le public, trois hommes masqués se frayent un chemin au milieu du public, il y a deux colosses et un homme plus petit… Ils arrivent derrière les commentateurs, les deux géants attrapent Ultra-Mantis Black ! WHAT THE FUCK !? DOUBLE CHOKESLAM SUR LA TABLE DES COMMENTATEURS ! Le plus petit du trio balance Galvin Loudspeaker contre la barricade… Ils rejoignent ensuite Claudio et ses amis sur le ring et ils les aident à se débarrasser de leurs adversaires ! Les nouveaux arrivants sont Tursas, Nokken et… OH ! Davey Richards ! Castagnoli hurle que c’est une nouvelle ère… Celle de la BRUDERSCHAFT DES KREUZES ! La chanson « Engel » de Rammstein résonne alors dans l’arène et le nouveau groupe prend la pose en formant une croix avec leurs bras. Le show se termine avec Marty Scurll sur la rampe d’accès au ring qui observe ça…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WBW ▬ THE SUN ALWAYS SHINES ON TV 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LEAMON&MALIKA | Love shines under the stars
» It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh
» Ito Mei Na - Jealous of the moon that shines so bright at night.
» Asher Bristow ~ The sun shines for the wide world's joy.
» When you smile, sun shines (Chan&Baek)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE 4 :: UNIVERSE 4 :: Worldwide Battlefield Wrestling-
Sauter vers: